Rue de la bourse

Publié le par DAN

Petite balade du coté de la place de l'hôtel de ville, plus exactement rue Jules Siegfried qui fut la rue de la Bourse.
Sur la carte postale ancienne on peut distinguer, dans le prolongement du trottoir de droite, la bourse avec son toit caractéristique. Aujourd'hui à cet emplacement se trouve le parking du casino.

La carte postale est du début du XXème siècle.
Bien entendu, aucun de ces bâtiments n'a survécu à la deuxième guerre mondiale.

 

La rue de la Bourse, aujourd'hui rue J. Siegdried.


Le même point de vue en 2008.

 

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Merci de votre visite.

 

 


Commenter cet article

Caroline.K 27/04/2011 19:38



Bonjour Dan,


Merci de ta fidélité. Je replonge un petit moment dans le passé, pour continuer à mieux voir l'évolution de ton blog. Je vois que très rapidement cette idée d'avant/après s'est imposé à toi. Et
il n'y a pas dire, c'est un bel exercice. Il y'a quelque chose dans les deux qui font qu'on trouve du familier dans le cliché d'aujourd'hui. J'aime l'ironie du sort qui fait qu'on retrouve un
casino ou du moins son parking rue de la bourse. Petite question qui était ce Siegfried un havrais célébre ?


CaroLINE




DAN 27/04/2011 19:51



Bonsoir Caroline. De rien pour la fidélité. Replonge dans le passé puisque havrais-dire est fait pour ça , et si on y trouve du plaisir pourquoi s'en priver. Pour Siegfried qui a donné, non seulement son nom à
une rue mais également à un lycée professionnelle voici ce que je peux t'en dire. Il est né à Mulhouse le 12 février 1837, est décédé au Havre le 26 septembre 1922. Installé au Havre en 1862
comme négociant en coton, il est maire du Havre d’octobre 1878 à février 1886. Son œuvre municipale est très importante dans les domaines de l’enseignement, de l’hygiène et de l’aide sociale. Il
est député de Seine-Inférieure de 1886 à son décès et sénateur de 1897 à 1900. En 1892, il est nommé ministre du Commerce.
Tu vois, quelqu'un de très important pour nous Havrais.
Merci toi aussi de ta fidélité et bonne soirée CaroLINE



tce76 29/11/2008 12:15

Probablement que la vie était moins stressante qu'aujourd'hui. Sympa encore cette comparaison.

DAN 29/11/2008 13:04


Moins stressante certes, mais quand on sait ce qu'il allait advenir ....


marcopolo76 29/11/2008 10:47

A l'époque les piétons étaient tranquilles pour traverser la rue..!

DAN 29/11/2008 12:47


J'aimerais en faire autant pour faire mes photos mais il faut bien vivre avec son époque !


YannH76 29/11/2008 09:47

Effectivement, retrouve l'emplacement n'aurait pas été évident, d'ailleurs heureusement qu'il y la photo récente, pour bien se positionner !

DAN 29/11/2008 12:42


Je n'aurais pas mis la carte postale ancienne seule, il fallait comparer entre ce que c'était, et ce que c'est devenu, c'est beaucoup plus parlant !


yannick_76 29/11/2008 00:25

Les gens avaient l'air plus calmes et plus sereins que maintenant, je trouve que la ville devrait faire plus de zones piètonnes. Essaie maintenant de traverser cet endroit les mains dans les poches, la seule chose que tu vas gagner, c'est de te faire tailler un short lol. En tout cas j'aime beaucoup ces comparaisons.Amicalement.

DAN 29/11/2008 08:00


C'est si vrai ce que tu dis que je n'ai eu que quelques secondes pour faire ma photo. Bien sur, pas question de faire la photo au milieu de la rue comme sur la
carte postale, c'est dommage car la comparaison aurait été encore meilleure.


phyll 29/11/2008 00:23

ps: et sans la photo d'aujourd'hui...je n'aurais pas situé !!
joli "avant/après" !!!

DAN 29/11/2008 08:01


Sans le plan dépoque et le toit de la bourse moi noi plus !


phyll 28/11/2008 18:35

Salut Dan,
pas trop fatigué ?? Sinon je pense que l'air était de bien meilleur qualité à cette époque !

DAN 28/11/2008 18:47



Non pas trop ça va!


L'air de meilleurs qualité sans doute, mais avec les usines plus proches de la ville que maintenant il devait y avoir certains jours ou.....



buddy2259 28/11/2008 16:23

Ces deux cartes postales nous invitent à réfléchir étaient -ils  plus  malheureux que nous sans automobiles!!!!!!                                                                    

DAN 28/11/2008 17:06


On ne le saura jamais, en tous cas la ville devait être plus agréable aux promeneurs.