Quartier Saint Nicolas de l'eure

Publié le par DAN

Je reviens dans la quartier de l'eure, pour vous présenter quelques cartes postales anciennes, et des photos réalisées récemment.

Comme à l'accoutumée, je compare l'avant et l'après. Ici pas de bouleversement extraordinaire, juste une adaptation aux temps modernes. Les numéros sur les photos ne sont là que pour faciliter la comparaison.

Même point de vue pour les photos 1A et 1B, ainsi que pour les photos 2A,2B,2C.

Dans ma collection de cartes postales, j'ai eu la surprise de constater parfois, que certaines d'entre-elles étaient mal légendées, ou tirées à l'envers. C'est le cas de l'une d'entre elle aujourd'hui. Regardez les cartes 3A et 3B. C'est la même photo, mais sur la 3A le décor est à l'envers, on a simplement mis une nouvelle légende.  (fausse d'ailleurs ). On peut le constater en regardant les publicités sur les murs de la maison, ou en la comparant aux autres photos.














Carte postale tirée à l'envers, les publicités sont illisibles. Et le nom de la rue est complètement faux.

 

La même carte postale que j'ai remise à l'endroit, à comparer avec la 2C

 

Commenter cet article

E


ils ont juste ajouter les sens interdits !


Bonne soirée Dan.



Répondre
D


Bonsoir Eva. l'ère de l'automobile a multiplié les interdits, s'il n'y avait que les sens (sans jeu de mots) mais il y a aussi les stationnements qui sont devenus
interdits ou payants. Aujourd'hui dans ce quartier on a diminué la largeur des chaussées afin de réduire la circulation, bref, les autos et les automobilistes sont toujours les cibles des
municipalités quelle qu'elles soient !


Bonne fin de soirée Eva !



G
Si tu veux voir des "avant / après", vas aujourd'hui à la ruée vers leure au foyer des dockers en face de la salle de sports BCMO.
Répondre

Salut GL. J'en reviens à l'instant. C'est exact cette exposition est à voir pour ceux qui aiment les "avant-après". J'ai, bien entendu discuter avec son initiateur,
Mr Philippe Merrant (quel bavard je suis), et j'ai trouvé auprès de lui plus que des affinitées communes (décidément j'aime bien les Phillippe moi).
Je pense que l'on va se revoir prochainement lui et moi.
A demain GL


J
Tu ne peux t'imaginer le plaisir pour moi de regarder ces cartes postales ... je me laisse aller à rêvasser, et je rêvasse, je rêvasse.................. (soupire).
Répondre
D

Hola ! Un coup de blouse l'ami ! 
Bon ça me fais plaisir de constater que mon travail te plaise. Et quand je dis travail c'est un peu vrai, car je ne publie pas mes reportages sans un minimum d'exactitude et de vérifications, sinon
je n'aurais qu'à publier mes photos tel quel et ça, Nicéphore et moi, nous ne le voulons pas.
Aller bon week-en et "bon croissant "


S
salut DAN, tu donnes içi la preuve évidente de cette pollution visuelle, tous ces panneaux, toutes ces enseignes, qui aujourd'hui apparaissent sur nos clichés..je comprends mieux l'utilisation de photoshop....bon week end
Répondre

Salut Séboine. Oui photoshop est bien utile, mais il ne faut pas trop en jouer lorsqu'il s'agit de retranscrire ce qui est actuellement. Pour ma part je suis comme
toi. Je trouve toutes ces publicitées envahissantes laides, desastreuses pour tous dire. Quand je fais une photo il y a deux choses qui me gênent, les publicitées et les voitures, je ne te parle
pas des camions. Mais faut faire avec ou repérer les heures où il y en a le moins.
Bon week-end


R
superbe ce reportage ! on peut voir ainsi comment a évolué notre si jolie ville ! 
Répondre



Merci Rose. Ce quartier évolue rapidement en ce moment, et aux vues des pojets muncipaux il n'a pas fini sa mutation. Moi même je suis étonné du dynamisme que
cette partie du Havre recèle.
A suivre donc. Et pour toi rose, à dimanche ! 




P
je "m'amuse" des fois à imaginer le Havre "à l'envers"...tout serais différent !!! comme les levés de soleil sur la plage ...etc... ,o)
Répondre
D

Quel poètes le Phyll, l'est à l'ouest. Cet homme est la réincarnation d'Alphonse Allais ! 


P
Bien joué avec le tirage à l'envers. Il ne doit pas y en avoir des masses en circulation des comme ça.
Répondre
D

Salut Pierre. Plus qu'on ne le pense, dans ma collection, et rien que sur le Havre, j'en ai 3.
Alors pour toute la France t'imagines ?
@+


S
Toujours du bon boulot, c'est assez impressionnant, on dirait que tu fais les photos au millimètre près...;) A+ et continue.
Répondre
D

Eh oui space, c'est un peu ça. En fait quand je prends des photos sur place, j'en fait une dizaine, que j'analyse ensuite, et compare aux cartes postales.
continuer, bien sur, c'est un plaisir, et si je peux le faire partager c'est encore mieux !
@+


P
tout comme Benead, on retrouve beaucoup de maison identiques, ou qui n'ont pas trop changées, et c' est tant mieux !!!sinon pour la 1 / B, c'est: "croustillant d'andouille et mijoté de boeuf aux oignons."...hein???, comment ça je me gourre de post ?? !! ;o) 
Répondre

Salut Phyll. Oui dans ce coin là les "enquètes" sont moins difficiles. Le plus dure, c'est de photographier sans bagnole !

Pour dimanche t'inquiètes pas pour le menu, tu mangera ce qu'il y aura épicétou ! Na ! Et comme disent les jeunes mort de rire !


G
Alors là, chapeau pour avoir déniché une carte postale tirée à l'envers !Mais on voit encore maintenant des erreurs grossières comme ça. Par exemple, dans le journal du week-end dernier et sur la page actualités de dimanche sur site de la Ville du Havre, la photo de la chapelle d'ingouville, qui illustrait l'annonce de sa visite publique, était à l'envers ! Et c'est pas la première fois. Qui a copié sur l'autre? J'ai posé la question mais je n'ai pas encore eu de réponse.
Répondre

Salut GL. J'ai 5 ou 6 cartes postales différentes tirées à l'envers. Elles feront l'objet d'un autre article. Mais, comme tu le soulignes, il y a encore des erreurs
de ce type à l'heure actuelle !
Quoique je me demande, pour les anciennes photos, si ce n'était pas voulu ? Va savoir 


B
C'est génial!ça n'a quasiment pas changé!!
Répondre
D

salut benead. C'est vrai ! Pour une fois que que ça n'a pas beaucoup changé, parce que quelques rues plus loin, (rue Bellot), il en a été autrement hélas
!