Banque de France et ancienne rue Génestal

Publié le par DAN

a comparaison avant - après d'aujourd'hui est facile et difficile à la fois. Facile car elle se situe devant la banque de France, un des rares bâtiment à être resté debout après guerre, avenue René Coty, (ex rue Thiers ).( photos 4 et 4-B). Difficile car sur le trottoir d'en face il en est tout autrement (photos 1 et 1-B ainsi que 2 et 2-B ). Plus rien ne subsiste de la rue Henry Généstal, ici dans son ancien tracé.

Le plan vous aidera à vous situer par rapport à l'hôtel de ville et la banque de France. Cette rue, où il y avait l'école supérieur de jeunes filles (point rouge sur le plan et photo 3), débouchait juste devant la banque de France. Ne pas confondre cette école avec le lycée de jeunes filles (point jaune sur la plan). Bien entendu aucune de ces deux écoles ne réchappera aux bombardements de 1944.

En regardant bien la photo de l'école supérieure de jeunes filles (photo 3), on distingue au fond à droite, l'arrondi du porche de la banque de France.


AVRIL 2009

 


 


 



Commenter cet article

eva baila 07/10/2010 14:21



Ils ont eu le bon goût de ne pas bombarder la banque de France ! lol !



DAN 07/10/2010 15:44



Bonjour Eva. Oh je pense qu'"ils" ne l'on pas fait "exprès" de la louper, quoiqu'on finit par se demander pourquoi elle a échappé au désastre. Plus sérieusement, il,
est heureux que quelques bâtiments anciens aient survécus à la guerre, sinon on ne saurait pas comment ils étaient fait. Aujourd'hui c'est la municipalité et les promoteurs qui continuent 
l'"œuvre" des bombes "libératrices". Et crois moi, il y a du "boulot" à les empêcher de continuer cette "œuvre".


Bonne fin de journée Eva !



BERTHELOT 11/04/2010 23:40



salut DAN


félicitation pour toutes ces recherches très intéressantes sur un quartier maintenant disparue mais tant aimé par les havrais.Je recherche quant à moi une ancienne boutique de chaussures de
luxe BERTHELOT qui était installé 24 rue thiers,j'ai du mal à situé le N°24 sur les photos et idéalement une photos sur ce magasin...Encore une fois félicitation pour ces recherches fort
instructives


BEBERT2323 



marif22 05/02/2017 11:15

Bonjour
Je suis aussi à la recherche du 24 rue Thiers. Je pense que depuis ces nombreuses années, vous avez pu constater que l'immeuble a été epargné. Ce qui m'a interpellée c'est votre magasin. Mes arrières grands parents auraient habité à cette adresse jusqu'à la 2e guerre mondiale. Leur nom était COLLET . Peut être se connaissaient ils?
Mes recherches m'ont donné cette adresse mais comme mon père nous a toujours affirmé que l'immeuble avait été détruit par les bombardements, je me demande si c'est la bonne adresse.
J'ai été un peu longue... mais j'aimerais tellement être sure ! j'ai deux photos prises du balcon en 1937 mais même si on voit un peu les commerces d'en face, c'est assez difficile de se repérer.
Merci d'avance de votre réponse et bien entendu je suis à votre disposition pour vous faire parvenir ces photos.
Bien cordialement
MF LE VER

DAN 12/04/2010 00:33



Bonjour BEBERT 2323. Merci pour le travail que j'ai fourni. S'agissant de ce quartier Thiers, c'est un des plus difficile à "reconstituer" par les photographies, car
non seulement il a été bombardé, mais la reconstruction n'a pas tenu compte des anciens tracés de rues.


Quant à ce magasin Berthelot, je n'ai pas de photo dans mes archives. Une première chose à faire serait de regarder dans les annuaires Micaux,  aux archives
municipales  afin de situé les années d'activité de ce magasin. Ensuite ce serait d'aller sur place pour voir si le 24 est toujours situé au même endroit, car s'il s'agit de la partie située
en face de la banque de France, puis allant de l'hôtel de ville jusqu'à la rue d'Ingouville, les numéros des maisons ont complètement changés depuis la reconstruction. C'est la partie la plus
difficile à étudier pour les raisons citées plus haut.


Néanmoins, comme je dois me rendre aux archives la semaine prochaine, je pourrais regarder dans les Micaux les premiers renseignement à ce sujet.


Si je trouve quelque chose, je vous en ferais part par courriel, d'ici là, je vous souhaite une bonne journée !



YannH76 13/04/2009 11:00

Encore un énorme travail de fournis, car franchement, ça ne devait pas être évident de s'y retrouver, et surtout de la façon dont la structure architecturale a bien été modifié entre deux !

DAN 13/04/2009 12:38


Salut YannH76. C'est ma foi vrai ça. D'habitude, j'ai au moins la rue elle même pour me repérer, et me servir de guide, mais là pas du tout. heureusement que 
j'ai ce vieux plan sinon cela aurait été impossible à retrouver  !
@+


marlowe 12/04/2009 20:23

Vraiment épatantes ces comparaisons d'hier à aujourd'hui ! J'ignorais complètement ce tracé de la rue Génestal et l'existence d'une école de filles... l'actuelle école Génestal en serait-elle l'héritière ?

DAN 12/04/2009 20:32


Salut Marlowe. Oui, ça ne fait aucun doute. L'école actuelle est située a peu près au même endroit. Je dis, a peu près, car c'est diffficile d'être précis ici, car
les deux écoles d'avant guerre (école et lycée) n'en font plus qu'une aujourd'hui !
@+


phyll 12/04/2009 13:08

salut Dan,tu as bien fais de publier ce sujet, car j'en apprend beaucoup sur ce quartier ! merci à Geo pour ce "complément d'enquête" !!Bon Dimanche, et attention aux cloches, elles volent mal cette année !!! ps: quant à mon âge (lol) et bien...56 depuis 7 heures ce matin !!! à+ l'ami

DAN 12/04/2009 13:26


Oh ben mince alors !
BON ANNIVERSAIRE PHYLL



geo 12/04/2009 12:16

Exactement, c'est FRANCE MODE... je cherchais le nom du magasin qui se situait à l'emplacement du PRISUNIC.PRISUNIC s'est installé au Havre dans les années 30. Dans un vieux post que j'avais fait sur mon blog, on pouvait voir une photo prise à l'époque de FRANCE MODE puis une autre lorsque PRISUNIC s'est installé. A cette occasion, un nouveau batiment très ART DECO à été construit:http://lehavrephoto.canalblog.com/archives/2007/03/10/index.htmlGROS PLAN sur la facade du PRISUNIC. (Pendant la guerre, ma Grand mère, l'ainée de sa famille, faisait la queue pendant des heures lorsqu'il était annoncé dans la presse un arrivage de petits formages de chèvre, ou de biscuits cassés à PRISUNIC )... Il faut savoir que pendant la guerre, PRISUNIC était le seul grand magasin du Havre encore debout. Le Printemps, les Galeries, Monoprix, Boka, Petit Paris, le Grand Bazar étaient tous en ruines.http://www.14910.net/occup/124.jpg

DAN 12/04/2009 12:55


Merci geo. Voila une réponse plus que complète. Les lecteurs et visiteurs de mon blog pourront ainsi aller voir sur le tiens, l'historique de ce quartier !
Merci beaucoup geo et très bon dimanche


geo 12/04/2009 11:35

Et avant guerre, juste en face de la banque de France, il y'avait le magasin PRISUNIC (filiale du PRINTEMPS)...qui comme MONOPRIX (filiale des Galeries Lafayette) était spécialisé dans l'alimentation. Un des tout premier "super marché" du HavreLe magasin PRISUNIC du Havre fut l'un des tout premier de la chaine. Le 5 Septembre 1944, le batiment "art déco" du Prisunic s'est transformé en véritable torche, si bien que le lendemain il ne restait plus que les murs. Il se situait approximativement à l'emplacement de l'actuelle BNP...mais c'est très difficile à localiser exactement.

DAN 12/04/2009 11:50


Salut geo. Alors la tu me l'apprends, je ne connaissais pas l'existance de ce magasin. Aucune de mes CPA ne montre ce magasin. J'ai bien le magasin 'france Mode" ou
"Aux Gobelins", ou encore "le Grand Bazard du Bon Marché", pas pas de Prisunic. Comme quoi, on en apprend tous les jours. En plus s'il a totalement disparu en 44 dans un incendie.. Peut être
existe-t-il une photo de ce magasin auquel cas il serait très interressant de la trouver !
Merci du renseignement. Et bon dimanche.


tce76 11/04/2009 20:36

Sur la seconde partie de ce post on se rend forcement compte de la reconstruction. Bravo pour cette vision d'antan, et cette nouvelle comparaison avant/après.

DAN 11/04/2009 21:40


Bonsoir Thierry. Pour ce avant-après, "l'enquète" sur place n'a pas été facile à cause du nom de la rue (génestal), car comme elle est toujours existante, j'ai été
dérouté par son tracé. Et pour cause ce n'était plus le même. Seul le plan d'avant guerre a pu m'éclairer !
@ +


philzoc 11/04/2009 18:48

Sacré documentation , encore une fois ! Chez toi tu as une piece consacrée aux cartes postales et autres livres sur le Havre et son histoire ?Beau travail Dan

DAN 11/04/2009 18:57


Salut Philzoc. C'est vrai que ma documentation occupe une grande place chez moi. De plus étant long a lire je n'emprunte que très peu de livre à la bibliothèque. La
mienne par contre enfle de mois en mois !
Joyeuses pâques ! 


marcopolo76 11/04/2009 18:36

Salut DanVu le plan que tu mets , il est facile de comprendre comment ce quartier a été reconstruit. Je n'avais pas fait attention dans mes quelques documents que la rue Henry genestal débouchait autrefois face à la Bnauque de France, qui d'ailleurs ne semble pas avoir tellement changée, sinon quelques fenetres de plus sur la devanture ...Un travail d'archiviste..un peu comme Mister JONES..!Bonnes fêtes de pâques..et ne mange pas trop de chocolat au lait de Normandie comme Phyll..!A+Marco   

DAN 11/04/2009 18:53


Bonsoir Marco. En effet seul le coté est de l'avenue Coty a été plus ou moins épargné. Le coté église saint Michel-génestal-hôtel de ville, a trinqué.  Plus
rien ne subsiste comme l'enclave des pénitents.
La banque de France à en effet quelques fenêtres de plus, et ça façade totale a été raccourci. Mais elle reste un excellent repère topographique.
Décidement mon galure fait parler de lui !
Merci pour les fêtes de paques que je te souhaite à mon tour joyeuses, et t'inquiètes pas pour le chocolat, celui que je mange n'est pas à la KRO.....!
@+


RORO 11/04/2009 17:29

Il y a bien une chose qui va revenir d'actualité, c'est le tramway !

DAN 11/04/2009 17:34


Salut Roro. Ah oui, ça c'est vrai ! Bien qu'il n'est pas prévu (pour l'instant) de passer  par l'avenue René Coty. Mais à l'avenir c'est envisageable pourquoi
pas ! A ce moment là je referais un "avant-après"  !
Bon week-end


Anthony 11/04/2009 17:04

Salut Dan,Très beau travail, je suppose que cela doit vous prendre beaucoup de temps pour effectuer tous ces montages. On sent que vous êtes très passionné par votre ville.Une petite reflexion sur l'ensemble des comparaisons 'AVANT/APRES' : je ressens de la vie dans les anciennes photos, une ville active dans laquelle on a envie de flâner, alors qu'aujourd'hui le monde est plus fermé, moins acceuillant!@+Anthony

DAN 11/04/2009 17:16


Salut Anthony. Tu as raison, sur la plupart des cartes postales anciennes, les gens sont dehors. Heureux temps où le "télé" n'existait pas, la "bagnole" presque
pas, et que les gens avaient le temps de se ballader, sans risquer l'accident à chaque carrefour. Peut être cette flânerie incitait-elle a bavarder plus facilement avec son voisin ?
Il y a beaucoup de travail effectivement à faire ces comparaisons, mais pour un passionné le temps ne compte (presque) pas ! A bientôt !


François 11/04/2009 13:57

Belles cartes postales !Je ne connaissais pas du tout ces vues du Havre !Merci beaucoup !AmicalementFrançois

DAN 11/04/2009 14:08


Salut François. Je suis ravi alors de te les faire connaitre, et ce ne sont pas mes plus rares. Bon week-end !


boddah 11/04/2009 11:45

J'ai hate de voir ce qu'était la cité commerciale. Même si je n'ai pas connu cette époque, elle me passionne, cela grace à mon GP décédé en novembre. Merci pour la précision, à quand le prochain épisode ???

DAN 11/04/2009 12:06


Salut cédric. Je ne sais pas quand sera publié le prochain épisode. Bientôt sans doute. il faut dire que ce secteur est très riche en histoire et en iconographie.
Il faut que je selectionne beaucoup de documents, et refaire des photos sur l'actuelle situation. Mais promis c'est dans les tiroirs et pour bientôt.
Bon week-end !


geo 11/04/2009 11:41

Bravo pour la précision des clichés.Si l'a grande majorité de l'urbanisme d'après guerre à repris le tracé des anciennes rues et avenue, le secteur derrière l'Hotel de Ville à été complètement bouleversé. Deux avenues ont été percées, l'avenue Henri Genestal et l'avenue de la résistance.Ce secteur situé derrière l'hotel de Ville à été la toute dernière étape de la reconstruction (1960-1964), car il fallait d'abord attendre que la cité commerciale disparaisse.Ce que je regrette le plus aujourd'hui c'est de voir que le trottoir OUEST de l'avenue René Coty est utilsié en vulgaire parking. Ca ne favorise pas le commerce.Visiblement avec l'arrivée du tramway, toute cetet avenue, de l'Hotel de Ville à la place Thiers, va être refaite. Des trottoirs vont être crées jusqu'au parvis St Michel et tout le secteur sera paysagé. Les trottoirs devraient ressembler au parvis du PRINTEMPS .@+ Geo

DAN 11/04/2009 12:01


Salut geo. J'ai un peu connu ce secteur après guerre, puisque j'allais ,avec ma mère faire quelques emplettes à la cité commerciale provisoire. Je me souviens bien
qu'à l'époque je ne considérais pas ça, comme provisoire.
C'est vrai que les parkings, un peu partout, ne favorisent pas le regard que l'on a sur cette reconstruction. Pourtant avec un peu d'effort, de la verdure et avec la luminosité que l'on a, on peux
faire quelques chose de très vivant et convivial. L'avenir nous dira si le tramway a favorisé cette vue de l'esprit.
Bon week-end geo !


phyll 11/04/2009 10:56

Bravo l'ami !! sans toi je ne serais pas allé chercher ce "débouché" de la rue Henri Génestal face à la banque !!! Et vu en plan, on voit bien le bouleversement des rues dans ce secteur !! Merci pour le bon boulot que tu as fais là, "infernal" DAN !!! ;o)ps: je préfère le charme des boutiques d'antan par rapport à celles que l'on trouve aujourd'hui face à la banque !!!bon Wee end, mon pote !! ,o)

DAN 11/04/2009 11:07


Salut Phyll. Merci pour le boulot. Sans le plan et la photo de la rue avec l'école, je n'aurais pas deviner que cette rue était là.
Il y a encore une étape intermédiaire entre ces deux époques, avec la cité commerciale. Mais ceci fera l'objet d'un autre reportage !
Bon week-end l'ami