Les pieds lourds

Publié le par DAN

Dans les bassins du port, certains travaux nécessitent un équipement spécial comme les scaphandres à casque. Je vous présente une série de cartes postales anciennes, montrant la préparation des scaphandriers appelés aussi «pieds lourds» . Bien que toujours utilisé pour certains travaux, cet équipement à fait place aujourd'hui, au scaphandre autonome.

Les photos actuelles du plongeur, ont été prises au mois de janvier, quand il faisait grand froid. Je vous avoue que je n'aurais pas voulu être à la place de cet homme grenouille qui a plongé dans l'eau glacée sans sourciller, il a beau être habitué, ça fait froid dans le dos.
Sa mission consistait à accrocher une amarre sur une ancre tombée au fond du bassin, travail qu'il a accompli avec succès !

Ce reportage m'a permis aussi de constater que l'eau du port du Havre est beaucoup plus transparente qu'auparavant. Sa limpidité n'était pas la même il y a seulement quelques années.


une préparation minutieuse. (photo DAN)


une autre préparation minutieuse. (coll DAN)


un spectacle pour les gens de l'époque. (coll DAN)


à l'écoute des dernières instructions. (photo DAN)


on pose pour la photo. (coll DAN)


l'amarre est accrochée. (photo DAN)


______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Merci de votre visite

 


Commenter cet article

jean michel 14/04/2014 09:06


Bonjour Dan,


En errant sut ton blog, je tombe sur ce sujet passionnant. Les pieds lourds prenaient vraiment beaucoup de risques. Le matériel n était pas aussi fiable qu aujourd hui.


Il y a encore des équipas qui plongent régulièrement dans nos bassins. Récemment j'ai discuté avec ceux de la gendarmerie maritime. Ils étaient à la recherche d'armes dans le bassin de l eure.


Je vais profiter de ton blog pour remercier Gilles, de la Trasom, qui en novembre 2012, a passé 20 minutes au fond de ce même bassin pour récupérer la paire de lunettes qu'un lancement d'amarre
hasardeux m'a arraché au passage. Si tu veux, j ai un article de 1991 su l'équipe des plongeurs du PAH, je peux te le passer par mail.


A bientôt


jean michel

DAN 14/04/2014 09:21



Bonjour Jean-Michel,
Voila une attitude de la part du plongeur tout à fait altruiste, je dis bravo également à ce monsieur. J'ai pu constater, moi aussi, la gentillesse de ces personnes lors de mon reportage
photographique.
Toutes documentations sont les bienvenues pour moi, car si un jour je devais refaire une atricle sur ce métier je n'aurais pas trop de document pour l'écrire aussi tu peux m'envoyer ce que tu as
à ce sujet.
Merci pour tes commentaires Jean-Michel, et je voudrais souligné particulièrement les tiens car ils illustrent ce que j'ai toujours voulu faire, à savoir que mon blog se consulte et se lit comme
un livre et qu'il n'y a pas d'actualité particulière, car bien souvent si tu l'as remarqué, les blogs sont TRES RAREMENT commentés lorsqu'un nouvel article parait, et bien tu fais par tes
commentaires la démonstration du contraire.
Merci Jean-Michel et à bientôt. !


 



eva 05/08/2010 23:30



c'est fabuleux ce genre de cartes anciennes... On se croirait dans un roman de Jules Verne !



DAN 06/08/2010 16:21



Bonjour Eva. Ce doit être l'époque qui veut que l'on ressente ces cartes postales comme sorties d'un roman de Jules Verne, sauf qu'ici c'est la réalité et que ce
métier de scaphandrier (qui existe toujours pour certains travaux délicats) est bien pénible à ceux qui l'exercent. Aujourd'hui avec le scapahandre autonome c'est mieux, mais il ne faut pas être
frileux comme moi pour l'exercer brrrr !


@+ Eva !



Papy One 05/07/2009 17:52

Bonjour Dan,merci pour ces quelques belles photos d'antan.Personnellement je préfère l'équipement des vieux scaphs à celui du pauvre plongeur autonome car eux au moins, n'avaient pas froids en plein hiver.Si les "Histoires de scaphandrier" t'intéresse, viens faire un tour sur mon bloghttp://papyone.over-blog.com

DAN 05/07/2009 18:20


Bonsoir Papy one. Merci pour votre appréciation concernant mes photos anciennes.
j'ai noté l'adresse de votre blog, et j'irais y faire un tour, pour voir les histoire de scaphandriers. Car il faut bien le dire je n'y connais rien au scaphandriers.
Bonne soriée 


seboine 08/05/2009 23:04

c'est sympa ce messagej'en ai un qui tiens compagnie à mon poisson rouge, faut que je pense à le remonter de temps en temps

DAN 08/05/2009 23:14


Ben dis donc tu manques pas d'air toi, heuuuu non c'est plutôt ton homme grenouille qui en manquerait alors refais surface et respire un bon coup !
@+


phyll 07/05/2009 01:34

comme le souligne notre ami Thierry, j'ai quelque chose pour toi de la part de Guy ISSAC...donc, dès qu'on se voit......tu l'auras !!!

DAN 07/05/2009 08:08


Salut Phyll. Alors là pour m'intriguer ça m'intigue ? ? ? ? ?. Ce matin je suis pris mais cet aprem je pense faire un tour dans le quartier du perrey si tu vois ce
que je veux dire
Alors, @+ mon pote


YLLEN 06/05/2009 22:19

Bonsoir Dan,Claude et moi sommes contents de te retrouver, nous espérons que ces vacances furent bonnes et reposantes, tu vas maintenant pouvoir reprendre tes occupations de retraité très " actif " .Bravo pour ton reportage de rentrée....sur ce dur métier de scaphandrier.Il y a quelques semaines, sur FR 3 Normandie on a pu voir une démonstration récente d'équipement et de plongée avec ce matériel "ancien" sous doute dans un but pédagogique et ton post me le remet en mémoire.A bientôt.

DAN 06/05/2009 22:45


Bonsoir Yllen bonsoir Claude. Mes vacances ont été sinon reposantes, mais certainement enrichissantes. J'ai d'ailleurs parlé de la "blogosphère" havraise à une
personne interessée par nos rencontres et qui trouve ça génial. Mais dans le coin où il est (le 36) difficile de faire de même pour lui.
Ce dur métier de scaphandrier a laissé des traces dans ma mémoire avec des documentaires des années 50, où cette activité était décrite avec toutes ses difficultés.
Je n'ai pas vu le documentaire de FR3, mais je suppose qu'il retracait aussi cette pénibilité, car personne ne m'a jamais parlé de cette profession sans en décrire les difficultés.
A bientôt ! 


tce76 06/05/2009 21:34

Tiens, le revoili, le revoilà notre ami Dan!Alors ces vacances?Le grand évènement durant ton absence a été la rencontre avec Guy Isaac. Mais, ton pote Phyll a pensé a toi...

DAN 06/05/2009 22:33


Bonsoir Thierry. J'ai passé de bonnes vacances dans une région (36) où le patrimoine est un atout de premier ordre qu'ils surveillent de très près ( suivez mon
regard).
Sinon j'ai pensé aussi à cette rencontre avec Guy Issac, rencontre auquel j'aurais bien voulu participer, mais voila le calandrier était fixé  depuis deux mois pour moi. Peut être une
prochaine fois.
Quant à l'ami Phyll j'ai essayé de le voir aujourd'hui mais il était absent, ce n'est que partie remise.
@+


Joramy 06/05/2009 18:13

Compten de ton retour DAN ;)Super article 

DAN 06/05/2009 18:28


Salut et merci joramy. Moi aussi je suis content de retrouver les amis bloggeurs.
 Alors a bientôt !


Jacques l'Ardechois 06/05/2009 15:30

Salut DanJe ne me lasse pas de regarder tes cartes postales, et surtout dans les moindres détails... Ton retour est apprécié ... en ce qui me concerne.

DAN 06/05/2009 15:57


Salut Jacques. J'ai parlé de mes cartes postales au cours de mes vacances à un restaurateur, il veux faire comme moi et je lui ai donné toutes les informations
necessaires pour ce faire.
Tu apprecies mon retour, grand merci jacques, j'espère qu'il en est de même pour les autres bloggeurs . En tous cas moi je
suis content de vous retrouvé tous ! Alors à bientôt !


buddy2259 06/05/2009 14:49

Bonjour Dan, félicitations pour cette belle série et un grand plaisir d'apprendre que l'eau est plus transparente que par le passé.

DAN 06/05/2009 15:53


Bonjour buddy. Ca fait plaisir de te retrouver, Phyll nous avait fait voir ta carte postale avec tes salutations, et aujourd'hui tu es rentré au bercail, tu vas
pouvoir ainsi retrouver tes amis Havrais.
Oui, pour l'eau du port c'est incontestable, plus jeune j'accompagnais un copain qui pêchait un peu partout dans le port, et je me suis toujours demandé comment il faisait pour manger des poissons
sortant de ces eaux troubles et quelque peu mazoutées. Je t'assure qu'aujourd'hui cela à bien changé. Mais comme me l'avait fait remarqué phyll, l'activité portuaire ayant fortement diminuée, ceci
explique peut être cela !
A bientôt.


phyll 06/05/2009 13:54

Salut mon pote !!tu vas avoir pas mal de choses à voir sur les blogs ! ça va te remettre le pied à l'étrier !! mais je vois que tu n'as pas perdu de temps ! cette comparaison est intéressante car on y voit l'évolution du matériel y compris le confort des plongeurs, même si ce métier n'est pas toujours facile.bon, je te laisse remettre tes p'tites affaires en ordre et te dis à bientôt !!

DAN 06/05/2009 15:45


Salut Phyll. T'inquiètes j'ai profité de la journée d'hier pour lire tous mes messages et faire le tour complet des blogs y compris le tiens. Comme j'avais pas mal
de retard et qu'il y avait beaucoup à lire, je n'ai pas laissé de com, mais aujourd'hui je me suis rattrappé.
J'ai ainsi vu les compteS rendu de la rencontre avec Guy Issac, là c'est dommage que je n'ai pas pu être des votres.
Ca fait un moment que je voulais parler des plongeurs sur le port, et c'est tout à fait par hazard que j'ai rencontré celui-ci. Et tu me connais, bavard comme je suis je n'ai pas pu m'empêcher de
faire la causette.
Ce matin j'ai voulu te voir mais volet clos (10h30 du mat). Alors je ressaierais une autre fois.
@+ mon pote


Space76 06/05/2009 12:40

Sujet intéressant encore une fois. Je vois que tu es revenus ? Mais le Soleil n'est pas encore chez nous:( peut-être ce soir et demain... a+

DAN 06/05/2009 15:36


Salut space. Oui me revoila malheureusement je n'ai pas pu ramener le soleil, d'ailleurs j'en ai pas eu des masses non plus où j'étais.
Bon on va attendre encore un peu pour bronzer  @+


Otto Graf 06/05/2009 10:42

Sur la dernière c.p. on distingue un horizon de hautes cheminées en briques attestant la présence sur le port de nombreuses usines..........

DAN 06/05/2009 12:21


Bonjour otto graf. Effectivement, à cette époque il y avait beaucoup d'usines sur les quartiers périphériques du port du Havre, comme ici sur cette carte où l'on
voit au fond le quartier de l'eure ou des neiges. A l'heure actuelle il en reste quelques-une, mais elles sont presque toutes désafectées, comme les usines caillard, reconverties en
logements.


François 06/05/2009 09:01

Salut Dan,As-tu passé de bonnes vacances ?Ton reportage fait froid dans le dos !Le métier de scaphandrier est trés dur, dangereux et ces hommes ne faisaient pas en général de vieux os.AmicalementFrançois

DAN 06/05/2009 09:28


Salut françois. Oui j'ai passé de bonnes vacances, pas toujours ensoleillé mais reposantes tout de même.
Ce métier de scaphandrier a inspiré, dans leur temps, certains cinéastes qui ont décrit leur vie pas toujours facile, et comme tu le souligne très dangereux.
Espérons qu'aujourd'hui il n'en est plus de même !
@+


Pierre 06/05/2009 08:23

Merci Dan pour ce petit reportage et toujours ces comparaisons en marge.Tu aurais du accompagné ce monsieur au fond de l'eau pour faire des photos au vif de l'action :)On peut aussi remarquer que maintenant, il ne faut qu'une seule personne pour préparer le matériel et le plongeur.

DAN 06/05/2009 08:43


Salut et merci Pierre.
Hola, je suis bien trop frileux pour faire des photos sous l'eau avec cette température, moi quand je plonge il faut que l'eau soit (au moins) à 25 degrés ! ! !

Oui aujourd'hui un seule personne suffit pour l'équipement du plongeur. Auparavant, avec les "pieds lourds", il y avait deus personnes en plus pour actionner la pompe !