De l'église allemande, à l'Immaculée Conception ! ( + complément d'information du 1er octobre 2009)

Publié le par DAN

Je suis passé devant cette église des centaines de fois sans y prêter attention. Je travaillais à quelques pas de là, rue Paul Souday.

Construite dans les années 1869, cette église s'est d'abord appelée "église allemande", du fait qu'elle accueillait (fin 19ème) les nombreux fidèles de la colonie du pays d'outre-Rhin venus travailler au Havre.

L'antagonisme des deux nations, suite aux guerres successives, a amené la disparition de cette colonie. L'église fut utilisée en chapelle sous le vocable de l'Immaculée Conception.

En 1945, elle devient l'église "provisoire" saint Michel, après la destruction de celle-ci dans les bombardements de septembre 1944.

Devenue vétuste, les démolisseurs prennent en main sa démolition en 1970. Peu de photos à son sujet. Seule, la presse locale en a rendu compte. (Havre-libre mars 1969 et janvier 1970)

Cette église a été remplacée par un immeuble de 4 étages, et par une salle paroissiale. Cette dernière abrite aujourd'hui l'association : "les nids, Centre Éducatif Havrais"

 

Suite à l'information donnée par JMH, que je remercie au passage, j'ai pu retrouver la pierre, inaugurale gravée en latin, de cette église.

Elle se trouvait enfouie sous le lierre, presque inaccessible, et n'a pas été facile à détecter. Je vous la présente dans ce reportage.

 


 

L'église en 1969. Photo "havre libre".

 


 

Carrefour des rues Paul Souday-JB Eyries. (photo DAN)

 


 

Les deux photos réunies.

 


 

 

la démolition en janvier 1970. photo havre libre.


 


La pierre inaugurale retrouvée. (photo DAN)

 

____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Merci de votre visite.

 


 

 

 

 

Commenter cet article

Nicolas 22/04/2012 11:41


BOnjour, ce site est intéressant merci.


Mais j'aimerais savoir ou est la pierre d'inauguration ? Elle est dans le mini jardin privé de Rue Souday devant l'immeuble rouge blanc ? J'ai cherché mais discret et vite fait, je n'ai pas envie
d'avoir des pb avec les riverains !!!lol Bonne journée

DAN 22/04/2012 13:40



Bonjour Nicolas. En effet cette pierre d'inauguration se trouve toujours sur place, si vous la cherchez elle est au dessus du mur de briques rouges dans les tailllis, j'espère d'ailleurs qu'un
jour elle soit retiré de cet emplacement et remisé dans un endroit plus digne d'elle, on peut l'espérer en tous cas.
Merci de votre visite et bon dimanche Nicolas.



Jean-Pierre HUET 12/07/2010 08:36



Non, non : les cloches n'ont certainement pas été récupérées "en l'état" pour une autre église, car elles étaient en triste état, ayant dû tomber du clocher de la "vraie" église Saint-Michel
pendant la guerre. Elles étaient défoncées, fendues. J'imagine qu'elles ont dû être refondues, d'après moi.


Bonnes vacances, Dan. Sauf que quand vous lirez ce message, peut-être en serez-vous revenues et ne seront-elles qu'un souvenir. Je suis un "nouveau né" sur votre blog, et compte bien y grandir !
Et visiter d'ailleurs les blogs "amis" étant un vieil havrais ; certains sujets "me parlent" !


Cordialement


Jean-Pierre



DAN 12/07/2010 08:57



Bonjour Jean-Pierre. Eh bien non, je ne suis pas encore parti, j'attends que mon épouse soit prêtre, et vous connaissez sans doute les femmes.... Bref, je pense
aussi que si ces cloches étaient autant abimées le plus logique est qu'elle aient été refondues pour une autre église, et "peut être" pour la "nouvelle église Saint Michel ?


Merci pour vos souhaits de bonnes vacances, et comme je ne suis pas encore parti c'est des souvenirs en "devenir". Bonne visite sur le blog et les blogs amis. Ce
coup-ci je vous retrouve au mois d'août ! 


A bientôt Jean-Pierre !



HUET Jean-Pierre 11/07/2010 20:29



Moi, je la connaissais bien cette église : j'y ai été enfant de choeur quelques années ! Il y avait, dans la cour, derrière, 2 restants de cloches de l'ancienne église Saint-Michel (la vraie!).
Et, dans les années 1963 (quelque chose comme ça, mais je n'étais plus enfant de choeur depuis longtemps !) je me suis retrouvé dans une "boum" dans la sacristie.


Ah oui, je m'en souviens de cette église. Vous excuserez j'espère mon retard à l'allumage, mais je découvre votre blog, fort interessant. Je reviendrai !


J'avoue que j'avais trouvé l'idée de faire une boum dans la sacristie (l'église était déjà désaffectée) assez géniale.


Cordialement


Jean-Pierre



DAN 12/07/2010 00:18



Bonsoir Jean-Pierre. Mon rapport avec cette église est plus prosaïque. En fait comme je l'ai souligné, je suis passé devant  en allant travaillé pendant des
années sans vraiment la regardé (dans les années 60 d'ailleurs), car je n'habitais pas encore le quartier, c'est 30 ans
plus tard que je viendrai y habiter. J'aimerai savoir ce que sont devenu les cloches que vous aviez vu, je pense qu'elles ont été récupéré pour d'autres églises. Quant à l'idée de faire une
"boum" dans ce lieu pourquoi pas, on a vu des choses bien plus curieuses dans les églises au moyen âge.


Quant au "retard à l'allumage, il n'y en a jamais sur '"havrais-dire", car TOUS les commentaires sont lus et je réponds à chacun. Par contre vous l'auriez écrit 24h
plus tard je n'aurais pu y répondre qu'au mois d'août vu que je part demain en vacances.


Alors j'espère vous retrouver au mois de septembre date où je reprendrai le cours des publications. Si vous êtes  en vacances ou, si vous les prenez bientôt, je
vous les souhaite les meilleures possible 


Cordialement et à bientôt !



kevin 30/01/2010 18:33


je ne connaissez pas cette église dans l'histoire du Havre, pourquoi l'avoir démolite il fallais simplement la restaurer


DAN 30/01/2010 18:58


Bonsoir Kevin. Comme beaucoup d'édifices religieux, cette église était en très mauvais état.
L'argent pour la restaurer ne peut provenir que des autorités religieuses elles mêmes, et comme on le sait, les églises sont beaucoup moins fréquentées à notre époque, d'où un "manque à gagner"
très important.
Alors plutôt que de restaurer une église on préfère la démolir ce qui est beaucoup moins coûteux évidemment.
Il aurait fallu qu'elle soit inscrite au patrimoine des monuments historiques, mais ce n'était pas le cas.
Bonne soirée  !


olivier 11/11/2009 16:26


Bonjour,

Je dispose d'un article intitulé les origines de la chapelle allemande au Havre paru dans le journal La croix du dimanche paru le 23 juillet 1961. Cela vous interesse-t-il? (2 fichiers .jpg)

OM


DAN 11/11/2009 17:38


Bonjour Olivier. Ah bien sur, tout document pouvant complèter mes reportages sont les bienvenus. Si ces dociuments son transmissibles par E-Mail, il n' y a pas de
problème.
Je les accepte avec plaisir. Ils viendront complèter cet article consacré à cette église.
Je vous re contacte par mail, pour vous donner mon adresse mail.
A bientôt donc !


françoise 09/10/2009 10:12



Il s'agit peut-être des vins d'Algérie ! l'entreprise Humann Taconnet a été fondé par Marcel !



Nicéphore 10/10/2009 00:15


Merci françoise de ta réponse, cependant ce n'est pas çà. Les fûts ne contenaient pas un liquide (et c'était là le piège) mais du tabac !
Amicalement


Laurent 05/10/2009 00:21


Bravo pour avoir exhumé cette pierre... précieuse ! Travaillant juste en face, je suis passé 5 minutes avant qu'une partie de l'église ne s'effondre sans l'aide de bulldozer... elle faisait partie
de mon environnement... elle fait partie de ma mémoire !


DAN 12/10/2009 00:15


Bonjour Laurent. Tout comme moi tu as connu cette église. Sauf que moi je n'en ai aucun souvenir. Elle faisait pourtant partie de mon environnement, puisque je
passais devant 4fois par jour. Et comme toi, elle fera maintenant partie de ma mémoire, avec cette pierre inaugurale !
A bientôt ! 


marcopolo76 04/10/2009 14:21


Dan, as tu retrouvé le trésor du curé..lol
Sinon à part ma blague ,j'ai encore appris quelque chose !
J te souhaite un bon  séjour à Rome!!!
Marco 


DAN 12/10/2009 00:11


Bonsoir Marco. Merci pour le souhait de bon voyage car, revenu hier, j'ai pris connaissance de ton com que ce matin (il est très tôt). A Rome j'ai pu avoir un ciel
bleu comme tu en a connu en espagne, avec la chaleur en prime (37°). Alors je ne t'en dit pas plus tu auras compris que j'ai passé une excellente semaine @ +


Jake _ 04/10/2009 10:55



Je viens de lire l'échange de point de vue avec Sandrine. Vous Dan et Nicéphore ! avez une connaissance du passé de cette ville et une doc sans limite. Je suis époustouflée de
savoir qu' à la place des Assedic on avait un atelier destiné aux grandes affiches de cinéma. C'était vraiment grandiose Le Havre d'avant !!! 
Les bâtiments comme l'Assédic ou les ANPE, Pôle emploi qui ont remplacé ces ateliers de travail prestigieux montrent bien notre pleine régression.



DAN 12/10/2009 00:07


Bonsoir Jake. C'est dans ces ateliers que travaillé plusieurs années et où j'ai fait mon apprentissage de peintre décorateur. J'y ai connu également des peintres de
talents dont certains sont devenu célèbre, notamment Roger Guerrant, rélu, ou Boggio-pasqua pour ne citer que trois d'entre-eux.
Ce n'est que bien des années plus tard que j'ai vu les bâtiments de l'assedic. Je n'étais pas revenu dans cette rue car je travaillait à Sandouville. Mais il y a peu, j'ai "retrouvé" un des
peintres qui travaillait chez Gallet, et nous nous revoyons fréquamment aujourd'hui alors que je l'avais perdu de vu pendant....45 ans ! ! ! Le plus drôle c'est que nous habitons la même impasse et
à quelques mètres l'un de l'autre. Mais voila, le temps avait fait son oeuvre.....
@+


Jake _ 04/10/2009 10:44


Bonjour Dan et Nicéphore,
Vraiment vraiment un reportage excellent. Merci à tous les deux de revenir sur ce souvenir architectural que je ne connaissais pas.


Joramy 02/10/2009 17:07


Encore un super article DAN ;)


DAN 02/10/2009 17:12


Merci Joramy. Mon prochain article dans 8 jours, car je pars en vancances.
 Alors à bientôt  ! 


Claude 01/10/2009 22:55


Salut Dan,

Encore un beau reportage à ton actif, et cerise sur le gâteau la découverte de
cette pierre gravée grâce aux bons tuyaux de JMH.

Comme toi, je travaillais dans ce quartier (étant jeune...) et je n'ai pas le
souvenir de cette église..."comme quoi la mémoire est parfois sélective".

Par contre je me souviens bien de l'église "Anglicane" un peu plus haut vers la
rue LORD KITCHENER....( un autre sujet à creuser...)

En parlant d'églises....Bonnes vacances à toi, à ROME il me semble où tu transmettras mon bonjour au Pape si tu en as l'occasion (j'rigole)

A bientôt.


DAN 01/10/2009 23:05


Bonsoir Claude. Dans toute cette histoire, c'est bien ça qui me navre, n'avoir plus aucun souvenir de cette église.
Tu imagines la tête que j'ai fait en degageant cette pierre inaugurale, j'avais l'impression de faire revivre le passé, une impression très bizzare.
Quant à l'église Anglicane, j'ai déjà des éléments qui me permettront de publier bientôt un article sur cette église, affaire à suivre donc.
Merci pour mon voyage à Rome et je ne manquerais pas de dire un "buongornio" au pape de la part de la blogosphère Havraise
Ariverdeci  à tous deux ! 


buddy2259 01/10/2009 22:14


C'est bien Dan  jusqu'au bout des recherches avec l'aide d'un blogueur ami...Du travail d'équipe pour le bénéfice de tous !


DAN 01/10/2009 23:02


Bonsoir Patrick. C'est exactement à cela que sert un blog, faire partager ses découvertes à tous. Et quand on s'y met à plusieurs c'est encore mieux.
Bon séjour au Havre Patrick, à bientôt


phyll 01/10/2009 19:59


superbe découverte !!! Bravo et Merci à toi et Jean Michel !!!
ciao mon pote  !!


DAN 01/10/2009 20:02


Bonsoir Phyll. Oui très bonne découverte, je vais t'envoyer un mail pour les détails de sa découverte.
@+ mon pote !


Sandrine 01/10/2009 11:09


Je n aime pas ce coin la !!! la rue de l assédic !!!

Vous partez en vacances Dan ??

Bises .


DAN 01/10/2009 12:00


Bonjour Sandrine. Ha là, je n'ai aucun argument à vous opposer pour cette remarque pleine de bon sens. sachez qu'à cet emplacement (l'assedic) se trouvait les
atliers, Gallet, où l'on confectionnait les rideaux de publicités pour les cinémas, quelques affiches aussi notamment celles que l'on faisait pour le REX ainsi que certains décors de théâtre et
dans lesquels j'ai travaillé plusieurs années. Souvenirs souvenirs...
Et oui je pars en vacances pendant un peu plus d'une semaine, je vous retrouverais, tous,  le 12 octobre, d'ici là, portez vous bien


johan76 01/10/2009 08:49


Bonjour

Hallucinant, j'ai vécu 9 ans rue JB Eyries, au 6, donc un peu plus haut que cet immeuble; Jamais je ne me serais douté qu'il puisse y avoir une église à cet endroit dans le passé... Quel dommage
qu'elle fut détruite...


DAN 01/10/2009 09:32


Bonjour Johan. Tout comme moi qui aie travaillé rue paul souday, je passais au coin de la rue pour rentré chez moi, et je ne me souviens absolument pas de cette
église.
Oui c'est dommage qu'elle fut détruite, mais, comme dit dans un commentaire, ce n'était pas une église classée . Donc, les  promoteurs n'ont eu aucune difficulté à la démolir. Mais c'est
vraiment dommage.
Bonne journée ! 


Pierre 01/10/2009 08:05


C'est la premièere fois que j'entends parler de la destruction d'une église récemment. Presque 40 ans, c'est récent pour un tel édifice.


DAN 01/10/2009 08:24


Bonjour Pierre. Oui, c'est relativement récent. Mais il faut bien dire que ces églises construites au 19ème siècle, ne sont pas des chefs-d'oeuvre d'architecture.
Les concepteurs reprenaient un style ancien, ici le gothique, qu'ils arrangeaient à leur "sauce". Cela n'a pas donné d'églises dignes des précédentes. Donc, elles ne sont pas , en général, classées
à l'inventaire des monuments historiques. De plus le "bâti" n'est pas géré par les instances communales ou autres, mais par les diocèses à qui ces églises, chapelles ou autres, appartiennent !
A bientôt j'espère !


phyll 01/10/2009 02:55


je pense que les coms de JMH et de Laurent vont t'interpeller !!!
en ce qui concerne Buddy, le plaisir est partagé et j'espère qu'il y aura des suites !!!
salut mon pote, et si je ne te revois pas: bon voyage !!! et bises à M.J !


DAN 01/10/2009 07:48


Salut mon pote. Ha oui, ça "m'interpelle quelque part" comme on dit. Celui de JMH, j'espère qu'il m'en dira plus avec un mail. Tu me connais, si je vois une
possiblilté d'y aller et de photographier je n'hésiterais pas longtemps.
Pour Buddy, moi je pense que s'il habitait au Havre (ce Havrais de coeur ), on formerait un "trio infernal" . Je ne te raconte pas les balades que nous ferions ensemble !
merci pour tes voeux de bon voyage, et, soit en sur, je penserais toujours  au Havre même la bas !
A bientôt mon pote ! 



Laurent 30/09/2009 23:27


Dan, rien à voir avec ton article, mais je suis sur ton blog... j'ai article sur les "rideaux réclame" 1948 Jean Gallet parle de son entreprise 17 rue Paul-Souday... cela te dit quelque chose !
Hi...hi... hi !


DAN 01/10/2009 07:39


Bonjour Laurent. Rien à voir mais un peu tout de même puisque je parle de mon travail rue Paul souday. Alors comme ça tu déniches des perles que je ne connais pas ?
Bon tu sais ce qu'il te reste à faire, me le mettre " au chaud" (ou au frais ?), pour notre prochaine rencontre, qui, sera après mon retour de Rome. Tu n'as pas finis d'entendre parler de moi toi
!
A bientôt donc !


buddy2259 30/09/2009 23:12


De nouveau un sacré reportage de ta part tu arrives à nous sortir des choses que la plus part d'entre nous ignores,et je constate que tu es le caid de la superposition .Encore un grand merci pour
notre parcours commun ces derniers jours avec l'ami Phyll ce fut pour moi très enrichissant,je te souhaite une bonne semaine prochaine d'un repos bien acquis !


DAN 30/09/2009 23:22


Bonsoir Patrick. Merci pour tes compliments. Ils me touchent car tu es un amoureux, toi aussi, du Havre et de Sainte Adresse. Ces jours passés, en notre compagnie,
resteront pour nous aussi, un excellent souvenir. Phyll, et tous ceux t'ayant rencontrés doivent pensé de même j'en suis sur.
Merci pour tes souhaits de bon voyage. Et rendez-vous sur la "toile" à mon retour !


JMH 30/09/2009 22:03


Bonjour Dan

La pierre inaugurale de la chapelle allemande existe encore. Elle est dans un endroit, en théorie, inacessible ! Si cela t'intéresse, je peux te la montrer. Elle contient des inscriptions
latines du 19e siècle. J'avais parlé de cette pierre "inconnue", il y a quelques années à certaines autorités mais cela n'intéressait personne. J'espère qu'elle est encore à sa
place. 


DAN 30/09/2009 22:43


Bonsoir Jean-Michel. Là, tu en as trop dit, ou, pas asser. Si cette pierre existe encore je voudrais bien la voir. Si tu peux m'en dire un peu plus par mail j'en
serais ravi. La, je pourrais te dire si c'est possible ou pas d'aller la photographier !
Alors j'attends de tes nouvelles par mail


Jacques l'Ardéchois 30/09/2009 21:13



Ne nous voilons pas la face, ( tiens !! c'est d'actualité ça ) il faut dire qu'un bon nombre de ces édifices disparaîtront, ça ne fait pas l'ombre d'un doute, mais comme tu le soulignes ils
seront remplacés par de nouveaux bâtiments à l'architecture douteuse et surtout ils seront sans âme... 


Pour le "PS", comme d'hab, tu laisses la clé sous le paillasson et tu n'oublies pas d'embarquer ton doberman, il est gentil, mais j'en ai peur...
Comme je sais que tu as une bonne cave ...ce sera plus facile. 



DAN 30/09/2009 22:38


Bonsoir Jacques. Faire disparaitre les édifices sous le pretexte de vétusté est une chose, sauver tout ce qui est ancien en est une autre. Rouen vit très bien avec
son passé.
J'ai assisté il y a quelques jours à la conférence donné pas l'architecte qui a réhabilité les docks café au Havre, je veux parler de Bernard Reichen.
C'est un homme qui a parcouru le monde en sauvant nombre de bâtiments soit disant trop vétustes pour être réhabilité. Selon lui, il n'y a aucun monument qui ne soit pas digne d'être sauvé. Alors si
c'est pour faire du fric que l'on casse je ne suis pas d'accord. Il y a toujours moyen de faire du moderne avec de l'ancien. On y gagne sur tous les plans urbanisme et convivialité. Quand tu
reviendras au Havre nous faire une visite (j'y compte bien), on te fera visiter ces docks-café qui sont devenus une fierté pour les Havrais qui voient là, une page de leur histoire sociale, (les
dockers) reconnu de tous.
Je met la clé sous la porte, ou plutôt, je les confie à nicéphore qui sera tenir la "maison" soit en sur. Pour la cave la , je dois bien le dire elle n'est pas très "fourni"
A bientôt jacques


otto graf 30/09/2009 19:10


Alors, là, Dan, vous allez m'adorer car je suis vraiment une très vieille chose !
Et, naturellement :  je suis très lézardé.
Par conséquent, on ne me regarde plus.
Faut-il m'abattre pour autant ? Non ! il faut au contraire laisser faire la nature.
Mais je sais bien que personne ne me reconstruira.
On ne me recopiera plus, non plus, à l'identique.
Je suis donc voué, comme toute chose, à la destruction, même si je demeure inimitable.


DAN 30/09/2009 19:30



Les "vieilles choses" on les regarde avec la cœur, donc, on les regarde toujours comme on regarde les chefs d'œuvres de l'antiquité puisqu'on parle de vielles
choses . Oui laissons faire la nature, c'est toujours elle qui a le dernier mot de toutes façons.


Et je suis prêt à faire connaissance avec une œuvre du passé ayant pour pseudo "otto graf", et à nos "âges" on construit toujours de l'amitié !


A bientôt 








LGV 30/09/2009 16:49


Cette fois Dan tu me troue le c... ! si je puis me permettre. Je ne savais rien de cette église ni de la communauté de "frisés". Moi qui me targue de bien connaitre ma ville. Même si je n'étais pas
né au moment de la destruction. Quand au débat sur la beauté et la solidité des édifices de l'époque je me permet juste une remarque : au moins à cette époque, encore, on construisait avec un souci
d'esthétique, aujourd'hui, malheureusement, bien trop souvent, la beauté coûte trop cher et l'on ne pense qu'au fonctionnel...


DAN 30/09/2009 18:26


Bonsoir Cédric. Tu peux te permettre vas-y . je connaissais l'église, mais je ne
connaissais pas la réalité de cette colonie allemande, que j'ai découvert en lisant les articles de la presse.
Quant à sa beauté (l'église) elle est toute relative, mais tu as raison, aujourd'hui, on ne pratique plus l'esthétisme, on applique les principes économiques, qui tendent à niveler vers le bas, et
ça, ce n'est pas tres réjouissant !
@+


otto graf 30/09/2009 14:29


Ce n'est certes pas une catastrophe tant les édifices religieux de la 2 ème moitié du XIX è. S. étaient moches dans leur construction faussement gothique sans inspiration et bâties "à
l'économie" bien que vastes. Je conçois que les havrais puissent le regretter  pour des raisons sentimentales. Jusque dans les années 70, tout ce qui pouvait rappeler l'Allemagne ne
bénéficiait pas d'indulgence. Personne n'a protesté, sauf erreur.
Ceci dit, vous faites de très belles photos et les superpositions que vous proposez sont évocatrices : on a tellement de mal à le faire mentalement.


DAN 30/09/2009 18:19


Bonsoir otto graf. Il est vrai que cette église reprend un style pseudo-gothique. Mais au vu de ce l'on fait aujourd'hui, c'est à dire sans véritable style, autant
garder ces vieux édifices, qui, bien souvent, sont remplacé par des édifices encore plus horribles, bien que ce qualificatif ne s'applique pas à l'immeuble en place. Mais je suis un peu
nostalgique, et j'aime bien tout ce qui est vieux... comme moi  ! 
A bientôt


phyll 30/09/2009 12:46


alors là...mon pote, tu m'épates encore !! c'était un bel édifice en plus !!
pourtant à cette époque il m'arrivait de sillonner la ville...bon, j'étais sans doute plus à la recherche d'une boîte de nuit que d'une église !!! ...


DAN 30/09/2009 13:30


Salut Phyll. Si c'était de nos jours, certainement que la "blogosphère" Havraise aurait réagit et alerté l'opinion publique. Cette église ne faisait pas partie des
bâtiments sous la responsabilité de la commune puisque construit avant la loi de 1905 sur la séparation de l'église et de l'état. Il aurait fallut voir les instances religieuses pour arrêter cette
destruction. Mais là, c'est une autre histoire !
A bientôt Phyll 


Laurent 30/09/2009 12:29


Encore un bel article et un exemple de destruction ! Cette mise à terre a été très difficile puisque le bâtiment était solide ! Sa résistance a fait plaisir à voir... les monuments ont une
"âme" et ne veulent pas mourir !


DAN 30/09/2009 12:38


Bonjour Laurent. Malheureusement cette résistance est moins solide (si je puis dire), que la force de destruction. Dommage on aurait pu, elle aussi, la sauvegarder
avec les techniques actuelles. Mais on ne refait pas l'histoire.
Bonne journée


GeraldH76 30/09/2009 11:37


Bon la , plus rien a voir. Changement totale et rare photo de cette eglise .
Bon travail.
Bravo.


DAN 30/09/2009 11:44


Bonjour Gérald. Là effectivement, plus rien à voir. L'immeuble construit en lieu et place, n'est pas vilain, mais j'aurais bien voulu faire des photos à l'époque
car, je ne me souviens toujours pas de cette église devant laquelle je passais tous les jours pourtant !
Bonne journée !