A la croisée des chemins (C-7 sur plan)

Publié le par DAN

 

Anciennement chaussée, puis rue Thiers, cette artère a été rebaptisée Avenue René Coty, après délibération du conseil municipal du 28 janvier 1962, en hommage au président défunt, né au Havre en 1882.

Ce lieu comme beaucoup d'autres, a subi les bombardements de la guerre. Difficile de reconnaitre cette intersection sans le repère du clocher du temple protestant (sous la flèche rouge) situé rue Anatole France. Cette dernière a connu d'autres appellations :

Rue Napoléon 1842 - 1870

Rue du Lycée 1870 - 1924

Depuis 1924, elle se nomme rue Anatole France, mais la portion qui va de l'avenue Coty jusqu'à la rue Gallieni, sera renommée, en 1962, rue Albert-André Huet, en hommage à l'ancien président de l' A.M.A.C. (Association des Mutilés et Anciens Combattants) mort au Havre cette année là aussi.


(13) rue Thiers angle rue anatole franceLe carrefour en 1944, sous la flèche rouge le clocher du temple protestant dont vous pouvez voir l'historique ici


servi à fusion 3Le carrefour en 2010.



rues coty- (huet) A france fusion 3La fusion des deux photos.

 


Commenter cet article

C@t 27/10/2010 00:42



Bonjour DAN


Jolie fusion. Dommage que les rails aient disparu, alors qu'aujourd'hui Le Havre est en chantier dans tous les coins... Et lorsque l'on ne connait pas (plus) bien la ville, le gps n'est pas d'une
grande utilité ! Et si pour mettre d'accord Le Havre et Rouen Caen devenait la préfecture, (si jamais il n'y avait plus de haute et basse Normandie) ?? Je comprends ce que dit O. G., lorsqu'il
parle de nostalgie.


@ + DAN



DAN 27/10/2010 08:14



Bonjour C@t. Toujours une "couche-tard" à ce que je constate 


La circulation au Havre est en effet très perturbée en ce moment, d'autant plus que la mairie a entamé les travaux du tramway et ceux de l'assainissement de la
distribution d'eau en même temps. Il en résulte des embouteillages comme notre ville en connait rarement. Surtout que les deux grands axes, le Bld de Strasbourg et la rue maréchal Joffre, sont
partiellement barrés mais pas pour les mêmes travaux, l'un pour le tram, l'autre pour les canalisations.


S'agissant de la métropole régionale, je laisse s'exprimer ceux qui ont compétence en la matière, dans ce cas là je n'interviens pas beaucoup car mes propres
compétence sont largement dépassées.


Je te souhaite une bonne journée C@t  !  



Otto Graf 01/10/2010 21:45



Non, Géo !  Le Havre n’est pas et n’a jamais été une métropole régionale. Elle peut
le devenir, je dirais presque : par la force des choses, mais aussi par une volonté exprimée. Elle n’est, pour l’instant, qu’un très grand port très spécialisé.


Elle a toujours été « barrée » - en commençant au  niveau politique -
 par la position de Rouen, qui se justifie aussi, par l’histoire de cette très vieille cité dans laquelle le pouvoir déborde largement l’
« économique ».


Est-ce que cela tient la route encore aujourd’hui ? c’est la question.


Il est imprudent d’écrire que L.H. est « naturellement » une métropole, ou une métropole de fait. Méfions-nous de ces
déclarations pour nous faire plaisir. Moi je dis : oui et non !...et quoi qu’il en soit, ce n’est pas réellement reconnu.


Pour une ville, être Métropole, c’est quelque chose ! S’il y a dans l’Ouest, 2 régions : La Bretagne (région naturelle) et
les Pays de Loire (région artificielle…qui tire plutôt bien son épingle du jeu), c’est parce que 2 villes prétendaient être métropoles régionales : Rennes et Nantes, sur la même région.
Pas possible ! C’est ainsi et pourquoi on a fait, pour elles, 2 régions distinctes pour les mettre d’accord. Les élus de ces 2 villes ont très bien compris l’enjeu.


Et je pense que si Nantes compte aujourd’hui  550.000 habitants dans son agglomération,
elle le doit à son statut métropolitain avec tout ce qui s’enchaîne à la suite - ou pour commencer ! -  économiquement avec le pouvoir de décision, et la culture, aussi, qui fait le
rayonnement d’une ville.


On peut dire la même chose de Rennes.


Brest et Quimper ne sont pas des métropoles (pas plus que Le Mans ou Saint Brieuc, dans l’ouest) mais des centres régionaux importants
(et Quimper, Préfecture, compte 2 fois au moins la population de Dieppe, cette dernière ville n’étant que sous-Préfecture).


O.G.


 



DAN 03/10/2010 18:25



Bonjour Otto graf. Là je vois que j'ai à faire à deux spécialistes des questions régionales, aussi je n'ajouterai rien puisque mes compétences en ce domaine sont ici
complètement dépassées. Merci en tous cas d'apporter votre témoignage à ce petit débat.


Pour l'heure j'ai des soucis de disque dur et toutes mes photos sont inaccessibles. J'espère pouvoir les récupérer sinon je ne sais si je pourrai continuer
"havrais-dire". Mais je n'en suis pas encore là alors un peu de patience.


Bonne soirée Otto graf !



marc GEORGES 01/10/2010 18:17



Bonjour,


Pour ceux qui ont appréciés l'expos sur l'exode où à participé l'asso des radios amateurs, ont trouve quelques photos sur leur blog www.SHTSF.COM - La
nouvelle expos n'a pas l'air terrible, mais en Janvier il y aura celle sur GOSCINY, on l'attend avec impatience.


La biénale d'art contemporain est consacrée à la BD, on va peut-être faire des découvertes. En principe tout est gratuit......


La plaque dont nous avons parlé, rue Bonvoisin était à côté de la porte de droite lorsque que l'on a dos à la caserne des douanes, face à l'école raspail, côté de l'ancien
matelassier, sur la vieille maison, j'ai voulu vérifier le numéro, mais un gros camion était en travers de la rue obstruant la circulation.


Au plaisir,


Marc.



Nicéphore & DAN 03/10/2010 18:15



Bonjour Marc. Absent pendant trois jours je n'ai pu répondre aussitôt à ton commentaire comme j'ai l'habitude de le faire ici.


Pour l'association des radios amateur, c'est noté. Ceux qui liront ces commentaires le noteront aussi certainement.


Pour la plaque brue Bonvoisin, je vais aller y faire un tour aussitôt que je le peux, c'est à dire sans doute cette semaine.


Pour l'heure j'ai de gros soucis de disque dur et je ne sais pas si je vais pouvoir récupérer mes photos sur le Havre, auquel cas, je serais (peut être) obligé
d'arrêté "havrais-dire", mais je n'en suis pas encore là !


Au plaisir également Marc !


 



marc Georges 30/09/2010 19:14



Bonjour,


J'ai beaucoup ce document, car c'est une rue où je passe souvent, mais je n'avais aucune idée comment elle était avant.....


Pour revenir à la rue DURECU, la rue semble intéressante à découvrir, elle se trouve pas loin du bureau de Tabac que tenait DURECU car celui-ci n'était pas sauveteur à plein temps.


On trouve mention d'un buste de ce héros havrais dans certains textes, mais il semble que celui-ci ait disparu, soit à la suite de la guerre, soit on l'a déplacé, peut-être traine-t-il dans un
chantier de voirie. Si quelqu'un à des infos, n'hésitez pas !!!!!!


A ce propos, les observateurs et badeaux de la ville, ont pu constater depuis quelques années la disparition des plaques commémoratives dont certaines concernant les résistants, certaines plaques
démontées glandent dans des chantiers de voirie, mais quand on pose la question, on nous répond que "cela est certain, elles seront reposées à la même place - celle de la rue BONVOISIN n'est
toujours pas revenue -  ou à un endroit plus adéquate" selon certaines personnes de la Mairie. Les anciens résistants encore vivants ne semblent pas s'en émouvoir.


A noter que si l'on enlève les noms des anciens résistants, on baptise - à la place du COURS CHEVALIER DE LA BARRE dont certains élus ne connaissent pas l'histoire - du nom de résistant de la
dernière heure ce lieu.


Les visites des musées sont gratuites les premier samedi de chaque mois, alors si vous est curieux, ne ratez pas.


Amicalement,


MG


 



DAN 30/09/2010 19:51



Bonsoir Marc. Pour la rue Durécu, ceux qui veulent découvrir la différence de hauteur entre l'ancien et le "nouveau" Havre, il n'y a rien de tel. Quant au buste j'en
ai vu une photo, mais je ne saurais dire où il se trouvait ni où il se trouve actuellement. Pout être au cimetière Sainte Marie, mais sans certitude.


Pour les plaques commémoratives, je ne savais pas que la rue Bonvoisin en avait une. Cette rue est située non loin de chez moi, et je n'avais jamais fait attention à
ça. Si elle "traine" dans un chantier, ainsi que celles dont tu fais mention, j'espère qu'ils les remettront en place parce que on ne peut pas dire que ça grèverait le budget municipal. Quant aux
anciens résistants, tout comme les anciens combattants, cela ne semble pas les préoccuper plus que ça de savoir si leurs lieux de mémoire soient déplacé ou démolis. Deux  exemples nous sont
donnés avec la porte et le mess des officiers de la caserne Kleber, bld de Strasbourg.


Maintenant, beaucoup de gens sont au courant pour la gratuité des musées les premiers samedis de chaque mois, mais c'est toujours bon de le rappeler, voila qui est
fait !


Bonne soirée Marc !



geo 29/09/2010 20:20



Pour répondre aux commentaire d'Otto Graf et de Dan:


Le statut de métropole régionale est une vision bien française. Si on n'est pas métropole régionale on existe pas. Le Havre est et à toujorus été une métropole régionale sans en avoir le statut.
Certaines agglomération qui ont le statut de métropole régionale n'en ont parfois apr l'envergure. C'est l'héritage napoléonnien qui a voulu ca. En France, nosu avons l'exemple de Brest et
Quimper. Brest (agglomération de 200 000 habitants) est une sous prefecture, tandis que Quimper (agglo grande comme Dieppe) est la prefecture du Finistère.


Il ne fait pas avoir honte de dire en tout objectivité que Le Havre est le poumon économique de la Normandie. Le port, outil économique numéro un de la région à permis de créer des emplois dans
tous les départements normands.


Le Havre et les havrais ont longtemps souffert d'une dévalorisation injustifiée. La ville était isolée géographiquement et politiquement. Pour preuve, jusqu'en 1995, aucun président de la
République n'était venu au Havre depuis le Genéral De Gaulle. Et chacun sait qu'une visite présidentielle ne vient jamais sans contre partie.



DAN ET NICEPHORE 29/09/2010 20:37



Bonsoir Geo. Tu es certainement plus à l'aise et compétant que moi pour parler de ces choses là. Moi ce que je vois depuis quelque temps c'est l'image du Havre qui
s'est redressée suite au classement au patrimoine Mondial, et à la politique menée pour faire du Havre un pôle d'attraction et une ville où il fait bon travailler et vivre. Maintenant je ne suis
pas toujours d'accord sur tout ce qui se fait en matière urbanistique, ce serait mentir, moi ce que je désir, (vouloir c'est déjà exiger) c'est que tous Havrais se sentent bien ici et qu'il
arrêtent de critiquer leur ville comme certain le font.


Quant à la politique régionale et au grand Paris, je laisse à ta génération et à celle des jeunes d'aujourd'hui, bâtir eux même leur avenir. Ceux de ma génération
ont continuer le travail de nos ainés dans la reconstruction, à vous de vous choisir un avenir mais un avenir où tout Havrais aura sa place.


Bon on dirait un discours politique aussi je m'arrête là mais le lecteur aura compris que ma passion pour le Havre dépasse mon seul point de vue.


Bonne soirée Geo !


Salut Geo,


Voilà une excellente analyse qui montre bien ta grande connaissance de notre cité et ton aisance à analyser ses problèmes géo-economiques.


Bien à toi


NICEPHORE






François 29/09/2010 15:30



Je n'avais jamais vu de photo de cet endroit avant ou pendant la guerre merci à Daniel et Françoise. Heureusement que ce quartier n'a pas connu le carpet bombing comme la rue de Paris. il
conserve donc une certaine diversité.


Et comme dit Voltaire "Sans variété point de beauté"



DAN 29/09/2010 17:45



Bonsoir François. J'ai quelques photos du quartier prises pendant le conflit et c'est vrai qu'il n'a pas connu le "tapis de bombes", mais peu s'en fallait ! Il
aurait été dommage, par exemple, que la banque de France soit détruite, car il aurait été impossible de la reconstruire dans ce même style, et c'est ce mélange des styles qui à peut être
inspiré  Voltaire !


Bonne soirée François ! 



Otto Graf 29/09/2010 14:56



Je crois objectivement que l’on a dépassé la rivalité jumelle L.H. – Rouen, si longtemps préjudiciable aux 2 villes, à l’heure où l’on
parle et agit pour un ensemble remontant du Havre à l’Yonne navigable (et autres affluents de la Seine), via Paris, pour draîner l’activité et la consommation du quart le plus peuplé de la
France…avec des ambitions territoriales de desserte encore élargies vers l’Est et le Sud-Est. En réalité, les ports maritimes et fluviaux de la vallée de la Seine sont complémentaires et
obligatoirement associés dans le même effort vital.


Dans ce sens, Le Havre-Métropole n’est pas une vue de l’esprit.


Merci à Jean-Paul 76….en passant, … trop jeune, sans doute, pour connaître des nostalgies, ce qui ne saurait être un reproche de
ma part.


La nostalgie, c’est le souvenir d’un passé que l’on ne peut pas rattraper ni revivre mais qui vous trouble, vous émeut au moment où il
surgit, très net, de la mémoire,  quand on revient, physiquement, sur les lieux où l’on a vécu avec bonheur .


O.G.



DAN 29/09/2010 15:15



Otto graf


Je pense aussi que cette rivalité, Rouen - Le Havre, est dépassée, surtout si l'on se souviens que ce sont des armateurs Rouenais qui ont fait une bonne partie de la
prospérité du port du Havre au début de son histoire. Votre commentaire sur les voies navigable et sur le nécessaire effort de tous à ce sujet est asser explicite pour que je n'ajoute rien, le
"grand pari(s)" est pour cela asser commenté dans les médias.


Quant à la nostalgie, alors la vous parlez à un convaincu qui n'a rien de plus  à ajouter !


 



jeanpaul76 29/09/2010 13:34




Bonjour



Le message de : OTTO GRAF


 Est très intéressant  le mot pèlerinage  très troublant


je les lus avec intérêt



za bientot




DAN 29/09/2010 14:33



Bonjour Jean-Paul. Oui intéressant et troublant à la fois, car on a tous, un jour ou l'autre, connu ce sentiment en revenant sur un lieu de jeunesse par exemple. Et
si cela te fait une bonne lecture que demander de plus  !


Bon après-midi Jean-Paul ! 



Otto Graf 29/09/2010 12:32



 


Merci, mais vous savez certainement qu'il y a des pélerinages que l'on aime faire seul ...Je ne vois pas que Le Havre
devenant Métropole porterait préjudice à d’autres villes. Par contre je pense que le fait de ne pas être métropole est un vrai préjudice pour la ville !...


Tout ce qui a été fait me semble bien fait, et bénéfique pour l’image du Havre….si j’excepte la porte de la caserne et autres lieux de
mémoire non préjudiciables à l'urbanisme mais préjudiciable à son Histoire,  ses amoureux habitants, jeunes, moins jeunes et plus vieux. Ces « jalons » sont indispensables.


O.G.


 



DAN 29/09/2010 14:26



 


Re-bonjour Otto Graf. Oui je comprends qu'on fasse des pèlerinages seul. Quant au terme "métropole régionale" tous dépend de ce que l'on met derrière ce mot. La
rivalité Rouen-Le Havre, à elle seule, illustre ce que je voulais dire, mais sans doute faut-il voir plus loin aujourd'hui. Je n'ajoute rien à ce que vous dites à propos des lieux de mémoire,
c'est dans ce sens que je raisonne aussi. Pour finir je dirais que les jalons historiques sont nécessaires car, comme pour l'éducation des humains, il faut savoir d'où l'on vient pour aller de
l'avant !


Bon après-midi Otto graf !  



LGV 29/09/2010 11:33



Effectivement ce carrefour est méconnaissable, tu as du avoir quelques difficultés pour le montage...


à bientôt



DAN 29/09/2010 11:57



Bonjour, bonsoir, bonne nuit, vu l'endroit où tu es je n'ai pas regardé combien d'heures de différence il y a entre nous  !


Pour le carrefour le clocher de l'église m'indiquait bien l'endroit mais pour le montage j'ai dû faire 5 ou 6 essais avant de trouver le bon angle, et finalement je
pense que celui-ci est "presque" le bon.


Bonne baignade en rivière Cédric !  (veinard)



Otto Graf 28/09/2010 23:36



J’ai quitté Le Havre il y a 24 ans et j’y suis revenu 2 ou 3 fois depuis. La dernière fois, seul : lundi 27 courant. Une journée
pleine de soleil.


Ces retours volontaires sont pour moi une nostalgie recherchée mais  plutôt difficile à
vivre….J’y ai vécu des années-bonheur…cela ne s’oublie jamais. Les souvenirs m’assaillent.


 Je repars le cœur troublé….


J’ai été frappé par 2 choses :


-         la modernisation de la ville au cours du temps, hors
périmètre classé, que je trouve réussie avec ses constructions neuves nombreuses,  (un bémol : les immeubles du Cours de la République, proches
de la gare me semblent un peu démesurés)


-         la rénovation extérieure de l’habitat ancien : les
briques blanches ou rouge-noir ont été grattées et les joints refaits, ici ou là. C’est réussi. C’est même esthétique. La ville subit une cure de rajeunissement. Si bien que le vieil immobilier
assez terne et pauvre m’a semblé être minoritaire, anachronique, donc. Une impression, sans doute…mais c’est une réalité qui accroche l’oeil.


Une troisième, en annexe :


-         Les docks renaissent, à la modernité et surtout à la vie.
Attention à ne pas verser dans la vulgarité.


La ville m’a semblé avoir maintenant des allures de métropole régionale, constatation que je ne faisais pas avant.


Otto.


 



DAN 29/09/2010 09:58



 


Bonjour Otto Graf. Si j'avais su que vous veniez, seul, faire une petite visite au Havre je vous aurais sans doute proposé de vous accompagner, car ce lundi je
n'avais pas de rendez-vous, ni rien d'urgent à faire. Ce sera , peut être, pour une autre fois.


Votre regard sur la ville est très intéressant car il permet de juger différemment les changements intervenus récemment. "Nous autres" qui sommes Havrais de
naissance et ne l'ayant pas quitté trouvons que cette modernisation va un peu vite, surtout sans tenir compte de l'avis des Havrais eux-même. Nos responsables locaux et leur "chef", on, nous
semble -t-il, une vision un peu trop idéaliste de ce devrait être le Havre, à l'image du projet de la tour "Nouvel". Mais en contrepartie, ils ont sorti le Havre de sa léthargie qu'il avait
depuis la fin de la guerre. Mais il ne faudrait pas qu'ils oublient que le Havre c'est aussi des Havrais.


S'agissant de l'ancien Habitat, personnellement j'attends de vois si les projets de rénovation des quartiers centraux (autour du rond-point) vont être mené à bien ?
Ce n'est qu'en 2012 que nous pourrons juger de la parole donnée et des promesse faites, après que le tramway circulera sur le réseau en travaux actuellement.


Pour la rénovation des docks Vauban, et pour en avoir discuter avec son concepteur, qui nous disait :" si ce centre commercial ne
fonctionnait pas, tous nos travaux pourraient être démontés et nous pourrions remettre ces docks dans l'état (rénové) que nous a laissé l'histoire". Gageons que nous n'aurons pas à en
venir à cette finalité.


Quant à devenir une métropole régionale, pourquoi pas si ce n'est pas au détriment d'autres cités...?


Bonne journée Otto Graf !







Papy Scham 28/09/2010 21:18



Bonsoir Dan


C'est toujours avec grand plaisir que je viens découvrir une tranche d'histoire de votre ville qui, pendant la guerre, a dû énormément souffrir des bombardements. D'où mon admiration pour ces
reconstitutions et superpositions. Un énorme et très enrichisant travail d'ailleurs reconnu par toute la blogosphère havraise, à en lire les nombreux commentaires. Bravo !


Amitiés



DAN 28/09/2010 22:41



Bonsoir Papy Scham. Merci pour le travail, c'est vrai que ma ville a beaucoup souffert comme tu le soulignes, et le travail que je fait à son sujet est bien mince au
regard de ceux qui l'on reconstruit et redonné sa fièrté. C'est donc avec ma plume et mes photos que je leur rend hommage.


Bonne fin de soirée Papy Scham ! 



marcopolo76 28/09/2010 19:31



Salut Dan


Une sacré reconstruction dans le coin ...tu as sorti ta boussole pour te repérer ...!


Comme d'habitude un travail au top ...!


A jeudi


Marco



DAN 28/09/2010 19:41



Salut Marco. Merci. Non je n'ai pas sorti la boussole mais il s'en fallait de peu, car j'hésitais entre ce carrefour et celui situé un peu plus haut. Mais le clocher
du temple m'a bien aidé dans ma recherche.


A jeudi Marco



philzoc 28/09/2010 18:27



Pratiquement plus aucune référence au passé dans ce carrefour, heureusement ton travail est là pour nous aider à imaginer !



DAN 28/09/2010 18:48



Salut Philzoc. A première vue on ne devine pas l'endroit de la photo, ce n'est qu'après analyse que l'on s'y retrouve, et le principe d'un blog étant de faire
partager aux autres voila qui est fait !


Bonne soirée Philzoc ! 



MiMi du Sud 28/09/2010 17:23



Kikou Dan,


Je n'avais pas remarqué la fusion des


deux photos,je trouve cela pas mal,


bien trouvé ... Je te souhaite de passer


une agréable soirée,bises ensoleillés de


Mimi. (*_*)



DAN 28/09/2010 17:38



Bonjour Mimi du sud (un peu de soleil ne serait pas pour me déplaire ) C'est une de mes
"spécialités", quand c'est possible, de faire des superpositions de photos d'époque avec celles d'aujourd'hui. Cela permet de mieux se rendre compte des changements intervenus sur les lieux
décrits.


Il y en a plusieurs sur ce blog et si cela vous intéresse vous verrez que j'en ai souvent fait !


Bonne soirée Mimi (du sud donc)



jps 27/09/2010 23:13



C'est quand même plus propre maintenant qu'à l'époque..laisser traîner toutes ces briques, ça fait désordre..Avec le temple en ligne de mire, pile-poil pour la juxta..


Amitiés viaducales...



DAN 27/09/2010 23:28



Salut JP. Ça pour être plus propre,  c'est plus propre y'a pas à dire. Quant à la juxtaposition je suis sûr que j'aurais pu faire mieux, mais bon, je ne vais
pas chipoter, c'est déjà asser de boulot comme ça  !


Amitiés carrefouresques JP 



boboce 27/09/2010 23:10



Encore un beau travail de fusion des époques, d'un coin du havre, que je connais un peu mieux que d'autres.


 


A+



DAN 27/09/2010 23:24



Salut Boboce. Ah quand même, le Harfleurais connait un peu le Havre , maintenant tu ne te
perd plus quand tu viens ici !


Aller je plaisante et merci pour le boulot des fusions


@@@+++ Boboce



eva 27/09/2010 20:40



Alors là ! il ne reste rien de ce qui fut autrefois ! Comment peux-tu t'y retrouver dans tout ce changement !



DAN 27/09/2010 22:58



Re-Bonsoir Eva. Si, il y a un bâtiment qui est le même sur les deux photos, sur la photo N/B à droite de la maison avec un toit pointu, il y a un immeuble que l'on
peut retrouver sur la photo de 2010. Je t'accorde que ce n'est pas facile à voir. A l'époque il y avait tellement de gens à reloger, que la moindre maison était préservée si elle était habitable
bien sur. C'est ainsi que dans le quartier du Perrey, il y a des maisons du début du XXe qui sont encore debout et...habitées. Quand je fais visiter le Havre, c'est tous ces petits "détails" que
je montre aux visiteurs apres, bien sûr, leur avoir montré les édifices remarquables comme l'église Notre Dame ou  celle de Saint François.


Alors, à quand ta visite...?


Bonne fin de soirée Eva !



MiMi du Sud 27/09/2010 16:43



Bonjour Dan,


Il y a beaucoup de changement entre ces deux


photographies,je suis allé voir l'article sur le temple,


il était magnifique,et j'aime beaucoup l'intérieur,


alors comme j'ai vu sur la photo que le haut (le clocher)n'y est plus ?


Merci de ton passage sur mon blog,bonne fin d'aprem,


bises venteuses de Mimi du Sud (*_*)



DAN 27/09/2010 17:08



Bonsoir Mimi du sud. Il est en effet dommage que le haut du clocher du temple n'y soit plus. Il était trop fragile après les bombardements et risquait de tombé sur
des personnes en dessous, alors ils l'on enlevé, mais c'est dommage. Quant à la différence entre les deux photos de cet article,  c'est presque tout le Havre qui est comme ça, c'est la
conséquence de la guerre hélas.


Bises ensoleillées (eh oui ça nous arrive) du Havre ! 



Pierre 27/09/2010 08:33



C'est vrai que c'est difficile de se repérer sans la photo actuelle. Gros changement après cette destruction. On voit bien la différence de style.



DAN 27/09/2010 09:34



Bonjour Pierre. Et encore, cet endroit a gardé son tracé de rues comme avant la catastrophe, il n'en est pas de même du secteur situé ici dans le dos du photographe,
là on a encore plus de mal à s'y retrouver. Je te montrerai un jour avec l'ami Phyll, d'ici là je te souhaite une excellente semaine Pierre ! 



Anne 27/09/2010 07:59



Une page de l'histoire encore bien illustrée. Bonne journée Dan



DAN 27/09/2010 09:30



Bonjour Anne. Merci "jeune padawan" et bonne journée à toi également !



geo 26/09/2010 23:52



Ici il s'agissait ud magasin MILLAUD et Fils. Le siège de MILLAUD était déjà à l'emplacement que nous connaissons aujourd'hui, à côté du PRINTEMPS:


http://lehavrephoto.canalblog.com/archives/2008/06/index.html



DAN 27/09/2010 00:14



Re salut Geo. Dans ton article tu pécises qu'il s'agit ( à propos de MILLAUD, ) de bombardement de 1941, sur la photo de F.A.H. il est écrit MILLAUS ET FILS, mais ne
s'agit-il pas du même MILLAUD, car après 1941 il a pu s'établir ici en attendant de revenir à l'emplacement qu'il occupait jusqu'en 1941, puis qu'il ré-occupera après la guerre non ?


@+ et à te lire !



geo 26/09/2010 21:51



Très impressionnant. Je n'imaginais pas à quoi pouvait ressembler ce carrefour après la guerre. On reconnait cependant, comme le disait Phyll, l'immeuble de la pharmacie Mutualiste. Un immeuble
en béton qui à visiblement mieux résisté aux secousses des bombes, que les autres.


Visiblement, MILLAUD possédait avant guerre une annexe sur la place de l'Hotel de Ville ?



DAN 26/09/2010 23:00



Bonsoir Geo. On est ici, à la limite (relative) de ce que furent les bombardements de 1944 sur le Havre, ce secteur a quelque peu "échappé" à la destruction
systématique comme dans le centre ville, il n'empêche qu'il a beaucoup souffert comme en témoigne cette photo.


Pour MILLAUD il faudrait connaitre si son emplacement actuel est celui qu'il avait avant la guerre, et peut être comprendrions nous mieux qu'il fut "relogé" ici
après les bombardements de 40 à 44. Une consultation des archives s'impose de ce point de vue !


Bonne fin de soirée Geo ! 



clementine 26/09/2010 16:58



c'est très beau


clem



DAN 26/09/2010 19:09



Bonsoir Clem. Merci d'être passé par ici, et merci pour le travail.


Très bonne soirée clémentine  ! 



jeanpaul76 26/09/2010 16:34



BONJOUR les numerix


 très bien les superpositions   cela donne  une topographie de l'avant !!! très bien


mais bon les travaux restent les mêmes   par contre nous avions une
architecture  sublime


 l'on connait l'histoire


Nous devons prendre  des photos et les  archivées


pour notre génération à venir .la mémoires !!!!!!!...


 


avant  l'appareil photo n'était pas  dans toute les familles ok mais aujourd'hui qui na pas 3 appareils


 


jean paul un ancien comme ils disent


mais non je suis pas en colère bon W.end  le parapluie est autorisé mème obligatoire 



DAN 26/09/2010 16:44



Bonjour Jean-Paul. Tu as raison pour les photos numériques, j'ai une "petite" collection de photos des principales rues du Havre, et je sais fort bien que certaines
d'entre-elles ne me serviront pas dans le cadre de ce blog. Donc ce sont bien les générations futures qui en prendront connaissance si ça leur chante.


Quant aux appareils photo, là je n'en ai qu'un et c'est déjà pas mal ! 


Bonne fin de journée JP !



Binchy 26/09/2010 16:18



IMPRESSIONNANT ce changement ! Mais tout change... Très belle reconstitution ! Toutes mes félicitations.


Je vous souhaite une excellente fin de journée et une très bonne semaine.


Amicalement.



DAN 26/09/2010 16:27



Bonjour Binchy. Ce changement est aussi le résultat du travail de nos ainés, qui, à cette époque, ne connaissaient pas le chomage, et pour cause.


Excellente fin de journée Binchy ,et bonne semaine également 



phyll 26/09/2010 11:34



salut poto,


à part une maison (me semble-t-il) tout a changé !!!


et, ce qu'il y a de bien avec ta superposition, c'est que les rails du tram sont déjà en place !! 


à Jeudi ! ,o)


 



DAN 26/09/2010 11:43



Salut "monpote" .Tu as l'oeil, car c'est exact, il semblerait qu'une seule de ces maisons soit restée en place sur la gauche de la rue, on peut dire qu'elle revient
de loin. Quant aux rails de tramway c'est vrai ça, je n'avais pas fait attention, comme quoi deux regards valent mieux qu'un.


A jeudi Poto !