Au bouquiniste !

Publié le par DAN

 Les maisons de part et d'autre du 139 cours de la République, vont prochainement disparaître. C'est ici que pendant des années, l'inoubliable monsieur Baly a tenu son commerce,  bien connu des Havrais : " Au bouquiniste".

Cette information m'a été récemment confirmée par la personne qui tient cette boutique.

Le quartier étant en plein "toilettage" pour le passage du tramway, ces bâtiments ne pouvant pas être, hélas, rénovés ils seront détruits...

je vous laisse juge de cette décision ! Évidemment ce n'est pas sans un pincement au cœur que nous verrons disparaître cette boutique, lieu incontournable des amateurs de vieux livres.


Baly bouquiniste 139 CDLRAu 139 cours de la République, l'inoubliable Monsieur Baly.


 

Ilot baly 2Au carrefour avec la rue Jules Tellier et le cours de la République.


 

Ilot baly 3Le pâté de maisons vu du cours de la République.


Merci de votre visite, et bonne année 2011 à toutes et à tous  !

 


 


Commenter cet article

CHRIN 19/11/2011 19:47


Je viens de lire la presque totalité des commentaires qui expriment une même émotion suscitée par la disparition de la boutique Au bouquiniste. J'adresse mes compliments à tous ceux qui
ont écrit à Dan et Nicéphore (comme Niepce ?) car ils ont éveillé en moi des souvenirs que je croyais oubliés, en particulier JPS qui a magnifiquement retranscrit l'atmosphère que tant d'entre
nous ont goûtée au cours des  longues heures passées les samedis pluvieux dans cette caverne d'Ali Baba de l'imprimé. Je n'imaginais pas que nous étions si nombreux à avoir partagé cela et
notamment la crainte que nous inspirait l'imposante silhouette de M. Baly qui tel un magistère en blouse grise nous toisait de haut. Merci à Dan et Nicéphore pour la photo du fondateur devant son
officine.


Bien amicalement.


Basile


 

DAN et NICEPHORE 19/11/2011 23:35



Bonsoir Basile. c'est un peu la spécificité de ce blog qui recueille les divers témoignages faisant naitre d'autres témoignages et ainsi de suite, le tiens en est une démonstration. L'ami Jps a
en effet une plume qui ravi pas mal de lecteurs, et sa description de l'ambiance du lieu se retrouve dans beaucoup de témoignages.
J'ai moi même  passé des heures à rechercher un livre sous l'œil vigilant de monsieur Baly.
Tu vois tu n'es pas le seul à avoir goûter la magie du lieu, et du personnage. Aujourd'hui il y a bien sûr bien d'autres bouquinistes mais jamais plus un autre monsieur Baly !
pour le pseudo de mon complice Nicéphore c'est en effet en référence à l'inventeur de la photographie qu'il a pris ce nom comme pseudo étant lui même un photographe professionnel.
Je te souhaite un excellent week-end Basile, en espérant que ce ne sera pas la dernière fois que je répondrai à tes commentaires ! 


Bonjour Basile,


Merci pour les compliments, mais c'est surtout à Dan qu'il faut les adresser car comme ce dernier l'indique je ne suis pas encore en retraite  et la fin d'année est synonyme pour moi
d'intense activité professionnelle. Oui, nous sommes tous à avoir un peu peur de mr BALLY, tapis au fond de son magasin telle une araignée au centre da sa toile. Mais, ce n'était qu'une
imppression superficielle, car, une fois sa confiance gagnée, il savait être le plus charmants des hommes avec toujours des anecdoctes à raconter.


Amicalement, Nicéphore



Basile CHRIN 19/11/2011 11:42


Je me suis rendu Cours de la République samedi 12 novembre 2011 dans l’intention de passer chez le bouquiniste situé au n° 139 mais j’ai eu la désagréable surprise de constater que non seulement
la boutique était close mais qu’en plus un panneau signalait un permis de démolition dont elle faisait l’objet. J’avais vérifié sur le site http://fr.nomao.com/1214214.html qu’elle était toujours là et j’avais admiré les images à 360° qui permettent de se déplacer de façon virtuelle mais si
réaliste sur des km à la ronde mais hélas, j’ai dû déchanter. Je suis triste car au milieu des années 60, j’ai passé des après-midi entiers dans cette officine regorgeant d’ouvrages de tous
genres littéraires, de revues et de gravures. J’y ai découvert les grands auteurs dont les œuvres voisinaient avec les Petits Formats, ces BD à bas prix en vogue en ce temps-là. C’était à
l’époque du fondateur de la boutique M. André Baly qui m’impressionnait par sa haute taille ce qui faisait paraître plus petit encore cet antre magique de la culture et du rêve. L’actuel
propriétaire transférera-t-il son fonds vers un autre quartier ? Je regrette que la page se tourne ainsi pour le plus ancien bouquiniste du Havre.


 


 

DAN 19/11/2011 12:01



Bonjour Basille. C'est en effet une perte que ce bouquiniste, mais fort heureusement la vendeuse qui travaillait  dans cette boutique doit ouvrir une nouvelle "bouquinerie" du coté de la rue
de Paris. Elle m'avait promis de me donner de ses nouvelles mais je pense qu'elle doit être fort occupée avec les nécessaires papiers à remplir qu'engendre une telle démarche.
Quant au propriétaire actuel, il n'a pas désiré continuer cette activité, il est désormais conseillé municipale.
Maintenant j'ai une petite question personnelle à vous poser, si celle-ci vous semble hors de propos ou indiscrète ne donnez aucune suite à celle-ci.
Ne seriez-vous pas cette personne qui avez travaillé à renault Sandouville et qui écriviez dans le journal interne "le canal de sandouville" ?
Si oui je suis extrêmement content de te retrouver ici, si non oubliez cette question trop indiscrète
Bonne fin de semaine Basile.



C@t 10/03/2011 14:08



Bojour DAN,


Encore une boutique qui disparaît ! Comme le dit Phyll, partout où tu passes, les bâtiments, trépassent ! ;-) Tu dis que la démolite aigüe est une maladie, je dirais plutôt, une épidémie ! Quand
s'arrêtera-t-elle ??


Bonne journée DAN



DAN 10/03/2011 14:20



Bonjour C@t.  Oui une disparition qui est fort dommage, mais c'est surtout par rapport à son ancien propriétaire que c'est dommage.
C'est drôle, mais depuis que je fais ce blog on arrête pas de démolir au Havre, à croire que j'ai donné le signal ! .


Non je pense plus prosaïquement que nous sommes dans une période charnière et avec les travaux du tramway, plus les travaux de réfection des conduites de tous types,
gaz eau etc, la mairie en profite pour donner un coup de neuf à la ville. Et depuis que le Havre est classé à l'UNESCO, on se préoccupe d'avantage de son aspect. Bref tout ceci conjugués fait
qu'il y a pas mal de démolitions en ce moment. Espérons toutefois que cette " maladie" ne soit pas trop contagieuse...


Bonne journée C@t



Caroline.K 29/01/2011 05:40



Bonjour Dan,


Comment s'est passé votre trève des confiseurs ? Merci pour les chaleureux voeux auquels j'ai eu droit. Me revoilà sur la toile et c'est avec plaisir que je reviens vers le blog des havrais. J'ai
pensé à vous en écoutant l'émission de Ruquier On va se gêner l'autre jour, il était question d'un concours ou un festival de nouveaux mots qui se tenait dans un troquet au Havre et je me suis
demandée si vous y étiez, vous les gardiens du Havre sur OB. Est ce que çà vous dit quelque chose ? Ce sujet sur le bouquiniste me renvoit encore plus fortement à cet aparté qui mettait en avant
l'amour des mots et du coup des livres j'imagine.


Caroline



DAN 29/01/2011 10:21



Bonjour Caroline. Hélas non, je n'étais pas au courant pour ce festival des nouveaux mots. Que Laurent, un havrais pur jus en parle, cela me semble logique. Quant à
l'amour des livres voila un chose partagée par beaucoup de personnes havrais ou non !


Bonne journé Caroline !



brigitte 09/01/2011 20:45



un petit magasin comme je les aime Dommage qu'il soit bientôt détruit. Une page d'histoire locale qui se tourne Bonne soirée Dan Bises



DAN 09/01/2011 22:52



Bonsoir Brigitte. Heureusement il nous en reste, mais cette boutique était vraiment à part du fait qu'elle était tenu par un homme hors du commun et un passionné de
sa ville c'est à dire le Havre. Mais je pense que l 'actuelle génération de bouquinistes ont tous "quelque chose" de monsieur Baly en eux, je préfère voir les choses ainsi, c'est mon coté
optimiste !


Bonne fin de soirée Brigitte !



Haté 09/01/2011 20:35



C'est bien dommage que cet endroit disparaisse pour ceux qui aimaient le fréquenter. Je pense que nos élus locaux ont surtout pour souci de profiter du tramway pour moderniser un peu plus la
ville, qui était tant décriée pendant l' "ère" communiste,mais çà n'est pas une raison pour effacer systématiquement ce qu'il y avait avant pour atteindre cet objectif! Mais si j'ai bien compris,
les amateurs de vieux bouquins peuvent encore se rabattre sur d'autres boutiques, même si elles ne sont pas aussi sympathiques!Je na connaissais pas et


ne suis jamais allé chez ce M. Baly ni chez son nouveau propriétaire et je n'ai donc rien à regretter, mais je comprends ceux qui l'aimaient. Maintenant, reste à voir ce qui va remplacer cet
endroit. En tout cas c'est bien d'avoir été là avant pour éviter de se dire plus tard, comment c'était avant ? Et je suis d'accord pour dire qu'il y a d'autres sujets qui demandent davantage de
se mobiliser.



DAN 09/01/2011 22:45



Bonsoir Jean-Pierre. C'est bien ça le drame avec la municipalité, on a l'impression qu'elle cherche à ratrapper le temps "perdu" et "modrenise à tout va sans
concertation. Mais bon, ce petit pâté de maisons n'est pas très important finalement. Ce qui sera construit en lieu et place sera certainement des logements, ou pire, des bureaux...


Pour les bouquinistes monsieur Baly a été un peu le precurseur, et heureusement d'autres passionnés ont pris le relais. Ces nouveaux bouquinistes sont beaucoup plus
modernes dans leur gestion de stock, rien à voir avec le joyeux "foutoir" de monsieur Baly, car quand on entrait chez lui on ne savait pas avec quoi on allait ressortir, il y avait tellement de
trésors à l'intérieur !


Bonne fin de soirée jean-Pierre !



dan 07/01/2011 11:43



Tous les passionnés de vieux bouquins et de boutiques "aux trésors" ressentent la tristesse de voir disparaître ces lieux de culture.


Paris a ses bouquinistes qui sont l'âme des Quais et j'imagine, donc, ce que doit représenter cette boutique pour le quartier. Mais les architectes urbains ne s'embarrassent point de telles
considérations ...


Bonne  Année à vous deux et à tous ceux qui vous sont chers. Moi, je continuerai, de temps en temps, à faire mon p'tit tour Havrais virtuel au cours de cette année. Très bon WE à vous.



DAN 07/01/2011 11:55



Bonjour Dan, à vous aussi mes bons vœux pour cette année 2011. Je ne viens pas souvent sur votre site mais comme tout bon retraité je suis "débordé", de plus ce blog
demande quand même pas mal de travail de recherche. Mais j'essaierai d'y faire un tour de temps à autre.


Merci pour votre commentaire qui reflète bien ce que bon nombre de lecteurs et pas seulement Havrais, ressentent à la disparition de telles boutiques. La culture n'a
pas de frontière dit-on,  mais également pas de frontière temporelle  !


Bonne fin de semaine Dan!



Mr Yak 06/01/2011 21:49



J'ai passé une partie de ma scolarité au collége I Joliot Curie et j'ai trainé des heures dans cette boutique, le début de ma collection de BD vient de là. Je m'y noyais avec plaisir dans les
montagnes de bouquins.



DAN 06/01/2011 23:12



Bonsoir Yak. J'aime bien l'expression "trainé" qui signifie ici qu'il n'y avait pas de meilleur endroit pour passer le temps et surtout découvrir de nouveaux
"trésors". Alors tout comme moi et bien d'autres encore, nous avons "trainé" dans cet endroit, et le seul regret qui nous ayons c'est que nous ne puissions plus le faire. Toi c'était les BD moi
les bouquins pour d'autres les affiches ou les cartes postales. Bien sûr on peut retrouver ces "objets dans d'autres lieux, mais plus dans un tel joyeux fouillis ! 


@+ Yak !



niavlysLH76 05/01/2011 20:48



C'est avec déception et aussi une certaine tristesse que j'apprends la destruction de cet antre plein de livres ou de BD, ou j'ai passé tant d'heures à fouiner dans les coins et recoins, à la
recherche de bandes dessinnées


( ma deuxième passion ).


Encore une face du Havre qui disparait, laissant certainement la place à des constructions modernes pas forcément jolies.


C'est sur que le propriétaire actuel va profiter de l'occasion pour toucher une bonne indemnisation, mais qu'adviendra t'il de sa charmante vendeuse, toujours souriante qui va de ce fait surement
perdre son emploi?


Enfin, la machine est en marche et elle n'a pas fini de broyer le peu de patrimoine qui reste encore au Havre.


Amicalement Sylvain


 



DAN 05/01/2011 23:07



Bonsoir Sylvain. Je ne me fais pas de soucis pour le propriétaire de cette boutique, c'est plutôt à sa vendeuse qu'il faut penser. Elle m'a dit qu'elle serait au
chômage après fermeture définitive de ce magasin pas comme les autres, alors espérons pour elle qu'elle puisse retrouver un emploi à hauteur de ses compétences et de sa gentillesse, ce qui se
fait rare aujourd'hui.


Je n'ai pas vu les projets de constructions qu'il y aura en lieu et place de ce bouquiniste, mais je doute fort qu'elles soient remarquables à moins de faire appel à
un architecte soucieux du style "local" car j'ai vu un immeuble nouveau dont j'ai suivi la construction dans mon quartier , et qui a respecté ce syle et qui, de ce fait s'intègre parfaitement
avec les maison envirronnantes. Comme l'on dit l'espoir fait vivre.


Bonne fin de soirée Sylvain !


 



Didier 05/01/2011 12:14



Pourquoi on demande pas aux rossbifs de venir larguer les vieux stocks sur not bonne ville, ça ferait à nouveau une pace bien nette, j'espère quand même que les adeptes du tram vont enfin ouvrir
leur mirettes.



DAN 05/01/2011 13:54



Salut Didier. La démolite aigüe est assez virulente comme ça sans avoir recours à la main d'oeuvre d'outre manche. Quant à ouvrir les mirettes c'est pour cette
raison que j'ai fait cet article, afin que ceux qui ne sont pas au courant regardent bien ce qui va disparaitre, sinon on entend ce genre de remarque parfois (je l'ai entendu pour d'autres lieux)
Tiens ! Qu'est-ce qu'il y avait là avant ? ? ?


A propos de cette boutique on ne devrait pas l'entendre  j'espère...


Bonne journée Didier !



boboce 04/01/2011 22:40



Salut DAN


Voici une boutique, que je visite depuis l'age de 15 ans peut-être et c'est avec tristesse que j'ai appris, il y a quelques semaines, cette nouvelle.


A l'époque sa faisait fouilli, comme chez Gulliver, le marchand de maquette.


Maintenant pour voir un magasin dans ce style, il faut aller à Rouen, rue Beauvoisine "Bouquinerie Trotta". C'est le bouquiniste le plus impressionnant que j'ai jamais vu, des montagnes de
livres.


Bonne année 2011 DAN



DAN 04/01/2011 22:54



Salut Boboce. Je profite de ton commentaire pour te remercier de m'avoir donner cette information à propos de cette démolition. Personnellement c'est à la fin des
années 60 que j'ai connu monsieur Baly. Ensuite j'achetais toutes les semaines des bouquins sur l'histoire et plus particulièrement dans la série bleue aux éditions "J'AI LU" que tu dois bien
connaitre aussi. Au havre en tous cas on ne vois plus ce style de boutique et c'est bien dommage, s'il faut aller à Rouen pour ça c'est un peu loin quand même. Je ne suis jamais allé chez ce
commercant Rouennais, mais je note l'adresse au cas ou ?


J'ai de mon coté fouillé chez les bouquinistes de bord de seine à Paris. Là c'est plus facile de chercher puisque tout est à portée de main. J'y ai trouvé là aussi
pas mal de bouquins mais à l'époque je recherchais plutôt des livres sur la peinture.


Je te souhaite une très bonne année 2011 Boboce et tu peux me recontacté par téléphone car j'ai reçu aujourd'hui l'illustration. (magnifique).


A très bientôt donc boboce  !



Binchy 04/01/2011 21:02



Même si en ce moment, je viens irrégulièrement chez toi, c'est toujours avec plaisir que je trouve des articles EXCELLENTS sur l'Histoire de ta ville !


Ne change rien... Continue longtemps comme cela.


MEILLEURS VOEUX pour 2011. TRES BONNE SANTE SURTOUT.


Amicalement.



DAN 04/01/2011 22:11



Bonsoir Binchy. Moi aussi je vais irrégulièrement sur les blogs amis à cause du travail que me demande le mien, mais cela ne veux pas dire qu'ils sont oubliés. De
plus j'ai d'autres occupations comme beaucoup d'entre nous alors forcément ça influe sur le courrier et les visites aux blogs amis.


Quoi qu'il en soit je te souhaite une excellente année 2011 avec, et tu as raison de le souligner, une très bonne santé !


Toute ma sympathie Binchy !



Jacques l'ardéchois 04/01/2011 16:27



Ferme les yeux un instant Dan, et imagine ce même carrefour sur le cours de la république en 1975, avec un agent de police faire la circulation à cet endroit précis. Au Commissariat Central de
Police situé place Jean le brozec en ce temps là, au service de circulation, il s'appelait " carrefour - Cours de la république - Héléne ", il n'y avait pratiquement aucun feux tricolores à
l'époque,  j'ai régulé la circulation à cet endroit des centaines d'heures, inutile de te dire que je connais parfaitement cet endroit...


Grâce à Google map je me surprends très souvent à rêvasser en circulant virtuellement au Havre, c'est toujours pour moi un immense plaisir que de parcourir cette ville et de remémorer des
instants précieux de ma vie...


Je tenais en ces premiers jour de l'année à te souhaiter le meilleur ainsi qu'à tes proches, te remercier de me faire vibrer en retraçant le passé de cette bonne ville du Havre, j'espère pouvoir
encore longtemps parcourir ton blog partagé avec nicéphore...


Merci à vous deux... 






DAN ET NICEPHORE 04/01/2011 16:43



 


Salut Jacques Oui j'imagine très bien et sans fermer les yeux. Tu as connu cet endroit au moment où la circulation a commencé à s'intensifier (1975). Ces
dernières années ce secteur a beaucoup changé, et maintenant il se transforme à nouveau avec les travaux du tramway. Bref il faudrait que tu reviennes un moment pour voir comment a évolué le
Havre et ce quartier, mais pas avec Google maps mais avec tes potes Havrais 


Je me souviens de cette photo que tu m'avais envoyé au début que je faisais ce blog, finalement t'as pas tellement changé...


Je continuerai a parler du Havre avec mon complice Nicéphore pourvu que le plaisir du lecteur concorde avec le nôtre. Alors je te souhaite une bonne année
ainsi qu'à ton épouse et tout ton entourage !


Meilleurs voeux à toi également. NICEPHORE



JMH 03/01/2011 20:08



André Baly reste très présent dans les mémoires. Ce magasin lui reste, bien entendu, associé. Il était un "personnage Havrais" dans toute sa splendeur. Je l'ai connu au début des
années 1980. Il m'impressionnait fort dans sa boutique pendant que je déplaçais des dizaines de piles sous son oeil interrogatif. Il était depuis longtemps un ami de mon père. Dans les
années 1990, il participait très régulièrement aux séances de la société havraise d'études diverses où on avait plaisir à le rencontrer chaque mois. Au début des années 2000, il participa
aux journées portes ouvertes du fort de Tourneville où il présenta ses affiches pendant deux jours. Le journal de France 3 l'avait d'ailleurs filmé à cette occasion. Il a marqué son
temps et il peut compter sur des amis pour lui rendre hommage et perpétuer son souvenir.  


 



DAN 03/01/2011 20:42



Bonsoir Jean-Michel. Voila je n'ai rien à ajouter, ton commentaire rejoint et complète les commentaires de ceux qui l'on connu, et il restera pour beaucoup
d'entre-nous LE bouquiniste. Merci pour ces précisions concernant sa vie.


Bonne soirée Jean Michel !



eva 03/01/2011 19:20



La nouvelle bannière est extra ! Félicitations !


C'est vrai, c'est dommage de voir disparaître un commerce ayant pour objet le livre... d'ailleurs, sur la 1ère photo, le pauvre M. Baly a l'air bien triste, comme s'il pressentait ce qui
arriverait. Il faut quand même reconnaître que ce quartier est tout biscornu, et que cette petite boutique avait l'air bien menacée de se trouver étouffée par les immeubles alentour... Tu vas me
dire que ce n'est pas une raison. J'ai lu les com précédents et je comprends bien que cette boutique était unique. Il faut être vraiment amoureux des vieux livres et des vieilles brochures pour
accepter de vivre dans cet environnement... Il faut être curieux de tout également et ça ne doit pas être très rémunérateur ce commerce. Bien sûr c'est triste, mais on n'est pas bouquiniste comme
on est libraire ou "maison de la presse"... C'est une passion, pas un commerce ordinaire ! Bonne soirée Dan 



DAN 03/01/2011 19:49



Pour la bannière c'est nicéphore qui va être content,   car
j'ai bien compris à ce qu'il m'a dit que ça n'a pas été facile à mettre en place cette bannière.


Au sujet des maisons alentours certes c'est toujours dommage de voir disparaitre un pan de notre propre histoire avec ces démolitions, mais il faut reconnaitre
qu'elles n'ont aucun caractère particulier, aussi je préfère garder mes forces pour d'autres "combats" où là le patrimoine est en danger.


Quant à Monsieur Baly pour ceux qui, comme moi, l'on un peu connu on savait très bien que c'était une personne très réservée, et dire qu'il vivait bien de son
commerce peut être dans les débuts mais par la suite la concurrence à fait qu'il n'était plus le seul sur la place du Havre.


Heureusement pour les amoureux des vieux bouquins cette concurrence a pris le relais notamment une boutique-café-salle de conférence et j'en passe qui s'appelle
"LES YEUX D'ELSA" (c'est presque les yeux d'Éva dis donc (rire) qui de plus n'est pas situer très loin de ce
bouquiniste.


Bonne soirée Eva !


 


 



Papy Scham 03/01/2011 18:48



Un démarrage sur les chapeaux de roue, en plus avec une nouvelle bannière.


Cela augure d'un bon millésime 2011.


Excellente année à toi, tes proches et à ton complice Nicéphore.


En toute amitié: papy Scham



DAN ET NICEPHORE 03/01/2011 18:55



Bonsoir Papy Scham. On va essayer de donner plus du plaisir aux lecteurs en 2011, avec peut être une nouveauté technique dans nos articles mais pour le moment c'est
encore en préparation.


Alors bonne année 2011 Papy Scham et  continue à nous ragaler avec ton regard de curieux sur ton blog.  


Meilleurs voeux à toi également NICEPHORE





 



Roro 03/01/2011 17:56



Incroyable que cette façade soit aussi identique à l'ancienne encore aujourd'hui, belle trouvaille !



DAN 03/01/2011 18:02



Bonsoir Roro. C'est vrai qu'elle n'a pas beaucoup changée aux cours des années cette façade. Les clients étant habitué à celle-ci l'actuel propriétaire n'a sans
doute pas jugé nécessaire, à l'époque, de la transformée. Elle restera ainsi dans nos souvenirs !


Bonne soirée Roro !  



Mousse 03/01/2011 17:21



Excuse-moi, bonne et heureuse année pour vous deux.


Bravo à Nicephore, un joli nom !


Bonne soirée.



DAN 03/01/2011 17:25



Ne t'excuses pas Mousse.


Nicéphore est un joli prénom en effet !


Bonne soirée Mousse !


 



Mousse 03/01/2011 16:45



Bonjour cher Dan,


Que c'est joli chez toi, bravo pour la bannière, j'en ai rarement vu une aussi belle,


Le blog est tout joli.


C'est bien triste pour ce bouquiniste, il doit être très nostalgique


Il y a des toilettages partout qui défigurent nos villes.


On ne peut rien faire contre ces décisions.


Merci pour ce bel article.


Bonne semaine,


Bien à toi.



DAN 03/01/2011 17:00



Bonjour Mousse. La bannière est l'œuvre de mon complice Nicéphore, c'est en effet du très bon travail qu'il a fait.


Le bouquiniste sur la photo en noir et blanc est décédé il y a quelque temps, mais l'ayant un peu connu je suis sûr qu'il aurait ouvert sa boutique ailleurs. Pour
l'actuel propriétaire cela fait pas mal de temps qu'il est au courant et qu'il a pris ses dispositions. Par contre sa vendeuse va se retrouver au chômage hélas.


Quant au toilettage de nos villes, parfois c'est vraiment nécessaire, mais ce n'est pas toujours fait avec le meilleur goût et ça  je le déplore.


Bonne soirée et surtout bonne année mousse  !  



pere cantoche 03/01/2011 08:58



J'adorais fréquenter ce lieu historique du temps du croquemitaine et innénarable père Bally... pas commode Ali Baba, mais un personnage... un véritable Bouquiniste qui aimait les livres,
l'Histoire et la Littérature.


Bravo pour la nouvelle présentation du blog, ce passage de témoin entre les deux mairies est une réussite.



DAN 03/01/2011 09:13



Salut Père Cantoche. Tu es comme la plupart de ceux ayant fréquenté ce lieu et à avoir remarqué le "caractère" du personnage. Pourtant quand on le connaissait un peu
mieux le coté bougon de sa personnalité disparaissait pour ne laisser place qu'à son coté passionné d'histoire du Havre. Il est certain que je l'ai connu aussi en dehors de ses murs avec ses amis
dont l'un était mon patron à l'époque, et que là, avec eux, peut être son véritable caractère s'exprimait-il complètement.


Pour la nouvelle bannière je laisse la plume à Nicéphore. A bientôt Thierry  !



Pierre 03/01/2011 08:53



Je connais un peu ce coin pour y passer régulièrement. Encore un bout d'histoire du commerce havrais qui va partir en grain de sable.


Meilleurs voeux et à bientôt.



DAN 03/01/2011 09:04



Bonjour Pierre. Les maisons qui vont disparaitre n'ont pas de caractère architectural remarquable, ce qui peine le plus c'est la disparition de la boutique du
bouquiniste car c'était le premier bouquiniste à s'être installé au Havre dans un magasin en dur. Auparavant les vieux livres étaient vendu chez les chiffonniers qui faisaient leur étalage place
du vieux marche devant la muséum d'histoire naturelle, soit dehors ou dans des cabanes,  l'ancêtre des vide-greniers en quelque sorte !


Bonne année Pierre et à une prochaine de tes visites parmi nous !



clementine 02/01/2011 23:41



bonsoir


Il est bien dommage que tant de bouquinistes et autres petites entreprises disparaissent... de très belles photos.
Je te souhaite une très bonne année 2011.


clem



DAN 03/01/2011 00:04



Bonsoir Clémentine. Il se peut que ce type de commerce puisse tirer son épingle du jeu face à l'engouement populaire des vide-greniers et autres brocantes à ciel
ouvert. Mais la disparition d'une boutique comme celle-ci est toujours regretable, car il y a plusieurs bouquinistes dans ce quartier aujourd'hui, et je crains que cette concurrence ne fasse
baisser les bras à d'éventuels repreneur.


Bonne année 2011 pleine d'écritures Clémentine !



Claude 02/01/2011 23:30



Bonsoir Dan et Nicéphore,


Tout d'abord Yllen et moi nous vous exprimons tous nos voeux pour cette nouvelle année et surtout une bonne santé pour vous-mêmes, vos épouses et tous vos
proches.


Un grand bravo à Nicéphore pour la réalisation de cette bannière hors du commun.


Quant au billet du jour....qu'apprends-je...encore une démolition accompagnée d'une disparition de commerces dans ce quartier du Rond-Point décidément très
visé par ce genre d'opérations comme on l'a vu tout dernièrement.


Si celà continue ainsi que va-t-il rester de ce quartier de mon enfance...je suis né rue FONTENOY...déjà que l'abbatage des arbres du cours de la République
m'a fortement contrarié...


Je vous propose d'ailleurs à ce sujet de voir ou revoir mon post consacré à l'époque à cet "abbatage"


http://objectif.canalblog.com/archives/2010/06/16/18302043.html


Mais il faut dire que de ces sentiments personnels nos édiles n'en ont rien à faire..ceux-ci font selon leur "bon vouloir" et dans l'intérêt de la ville
comme ils disent...!!


Nous allons donc voir disparaître avec regrets cette échope de bouquiniste qui s'est révélée une véritable caverne d'Ali Baba pour plusieurs générations
d'amateurs de livres anciens et celà sans espoir de voir ce commerce réouvrir ailleurs..


Dans ce même "désastre" programmé disparaissent aussi le salon de coiffure et le restaurant connu autrefois sous le nom de "ROGER LA FRITE" ( à ne pas
confondre avec le "ROI DE LA FRITE" près de la gare).


Merci pour ce reportage Dan , même si en soi ce n'est pas une bonne nouvelle...mais hélas je crois bien que tu seras amené à nous en présenter d'autres du
même acabit .



DAN 02/01/2011 23:58



Bonsoir Claude et Yllen.


Tout d'abord merci pour vos bons 2011, recevez en retour les nôtres et j'ai envie de les envoyer également à notre bonne ville du
Havre qui sera encore pour elle une année de travaux et de démolition. J'ai regardé dans la rue Fontenoy à hauteur de la rue Jules Tellier, je ne pense pas que la démolition aille jusque là, mais
je ne jurerai de rien au Havre on est si vite déçu. Je me souviens très bien de ton article sur l'abattage des arbres, comme je le précisais dans mon commentaire ça repousse mais pas très vite
pour les gens de notre générations. Il est vrai que certaines rues ont besoins d'un "coup de jeune" comme il le font actuellement rue Maréchal Joffre, ça c'est très bien, mais je crains qu'avec
cette démolition, le commerce en prenne encore un coup, car j'ignore si les bâtiments qui seront construits en comporteront un ou plusieurs ? Toujours est-il que le foisonnement de la vie du
cours de la République, un peu rude parfois, avec les marins en escale, ne disparaisse complètement remplacé par une vie aseptisée , comme les commerces franchiser nous les propose. Fini les
"Roger la frite", fini les Bouquinistes, fini les bar un peu louches, fini les petits restau pas chers et populaires, bref le cours de la République est en train de prendre un autre aspect, avec
une autre vie, d'autres commerces, bref c'est la vie qui tourne sans se retourner sur son passé !


Bonne fin de soirée Claude et Yllen ! 



tce76 02/01/2011 22:03



Une Excellente année à toi et, ton pote Nicéphore et vos proches.


Merci aussi de tes bons voeux. Que 2011 vous apporte Santé, Bonheur et prospérité.



DAN 02/01/2011 22:48



Bonsoir Thierry. Une année pour toi et ta famille  pleine de choses agréables à commencer par la santé et de tout ce qui rend une vie plaisante à vivre, comme
par exemple faire de très bonnes photos.


Bonne année 2011 Thierry !



philzoc 02/01/2011 19:55



J'ai encore l'odeur de cet endroit en mémoire, et le souvenir de cet homme tellement "hors du temps"avec sa blouse qui nous surveillait d'un oeil coupable ... On voudrait garder ses souvenirs
comme des moments précieux !



DAN ET NICEPHORE 02/01/2011 22:44



Bonsoir Phylzoc. L'odeur, je dirais presque le "parfum" est une chose difficile à décrire, odeur faite de vieux papiers, de vieux bouquin etc. C'est sans pareil de
nos jours. Quant à sa "sévérité" au vu des témoignages écrits ici c'est l'impression que cet homme a laissé à beaucoup d'entre nous, ses clients.


J'ai peut être réveillé des souvenirs à ceux qui on fréquenté cette boutique,  mais on vit aussi avec ses souvenirs et quand ils sont bons pourquoi s'en priver
!


Bonne fin de soirée Philzoc !





Bonne année Philzoc, c'est vrai que le père Bally, tapit au fond de son magasin en a effrayé plus d'un, mais il fallait apprendre à le connaitre, et après cette
période d'adaptation, il devenait le plus charmant des hommes, n'hésitant pas à converser avec ses clients et à évoquer parfois ses souvenirs. C'est lui qui d'ailleurs, m'avait apprit que son
magasin avant d'être un bouquiniste était un ... dancing ! incroyable  mais pourtant vrai !


Bien amicalement


NICEPHORE



Geo 02/01/2011 17:01



@Dan:


Au sujet de la possible réinstallation de ce commerce ailleurs:


Celà fait maintenant 2 ans et demi que j'ai entendu son propriétaire dire qu'il cherchait à vendre. Il a fait une proposition à sa vendeuse pour repprendre l'affaire mais elle ne semblait pas
plus motivée que ca. Quels en sont les raisons, personnelles, financières peut importe.


Je me demande se que va devenir cet immense stock de livre, un patrimoine important. J'aimerai croire que ce commerce puisse s'installer ailleurs dans la ville, faudrait-il encore quelqu'un de
motivé pour repprendre l'affaire. Bien plus qu'une simple librairie, un bouquiniste à une réelle valeur ajoutée qu'internet ne pourra jamais remplacer.


 



DAN 02/01/2011 17:24



C'est une constatation que j'ai faite aussi , la vendeuse ne pouvant pas reprendre ce commerce va se trouver au chômage. Ce type de commerce basé essentiellement sur
le rachat et la vente de vieux livres, cartes postales, et autres n'est pas un métier qui s'apprend sauf en ce qui concerne la gestion proprement dite. C'est à mon avis une vocation. Y'a t-il
encore des vocations pour ce métier, je ne saurais répondre à la question.


Quant au stock il peut être mis en vente dans la salle des ventes. C'est ainsi qu'une partie du " Fond Baly" a été vendu.


Ou alors être  proposé à divers professionnels, soit au Havre ou ailleurs,  via leur chambre syndicale.


Mon souhait serait que ce fond reste au Havre. Une idée peut être en ce qui concerne tout ce qui a rapport au Havre, c'est que les archives municipales acquière ce
fond pour les proposer au public  dans le cadre du fort de tourneville.


Ce qui est certain c'est qu'internet ne pourra jamais remplacé ce commerce, mais peut être aidera-t-il à garder ces documents dans notre ville, on peut toujours
l'espérer en cette période de souhaits !


@+ geo ! 



jeanpaul76 02/01/2011 16:29



Salut l'ami


DISPARITION:


d'autant plus l'impact n'est pas le même suivant le commerce j'observe que certains commerces de notre ville disparaissent ou plutôt déplacer vers d'autres centres comme carrefours et oui l'on
met la culture l'information en linéaire industrielle et bientôt dans nos tablettes électroniques la joie de mouiller notre doigt va disparaitre . je rigole là


Pour revenir au sujet la boutique du père Bally mémoire
vivante papier consultable par tous a été remplacée par d'autres moyens différents l'informatique mais, le problème s'il
n'y avait pas ces gens fous et passionnés (
blogueurs) la mémoire pourrait disparaitre maintenant peut-on vivre sans mémoire ?


Pour terminer je ne vais pas parler des modifications apporter dans le tracer du Tramay il va forcément améliorer (à suivre) et des interrogations des mécontentements un déplacement important de
gens dans un temps réduit
réfléchissement ?


Voilà une réflexion sur le pouce


Bonne journée n'oubliez pas de mettre 2011 sur les chèques



DAN 02/01/2011 16:51



 


Salut Jean-Paul. Eh oui selon la marchandise à vendre, la disparition d'un commerce ne nous
laisse pas indifférent. La "culture" au sens large du terme a d'autres supports à notre époque qui deviennent de plus en plus "impalpables", c'est bien une des différences avec la culture
"papier". Autre différence parfois on ne cherchait que par plaisir chez un bouquiniste, aujourd'hui on cherche quelque chose de bien précis avec un "moteur de recherche, avant ce moteur de
recherche c'était notre flair, on en avait ou pas !


Quand au tramway forcément qu'il changera quelque chose dans notre bonne ville du Havre, mais ce
changement pour l'instant s'appelle travaux, et ce n'est pas toujours apprécié des havrais !


A quelle adresse les chèques...?


Bonne journée et balade mon ami !



Marcopolo76 02/01/2011 15:17



Il va falloir que tu restes un peu à la maison...et surtout que tu arrêtes de prendre en photos les incontournables sites du Havre car après ils sont détruits...!


J'espère que ces gens vont avoir la possibilité d'aller ailleurs ...aux frais des décideurs..!


Un coup de "chapeau" à Nicé pour la bannière...!


Marco



DAN 02/01/2011 15:26



Salut marco. C'est ce que j'ai cru comprendre dans le message de Phyll qu'il fallait que je reste chez moi afin d'éviter les démolition, mais hélas je suis allé dans
une autre rue où ils démolissent aussi à tour de bras des maisons, mais je n'en dit pas plus ça fera l'objet d'un autre article.


Et puis je n' y peut rien si le Havre est atteins de "démolite " aigüe ce n'est pas moi qui ai transmis cette "maladie".


J'espère aussi que ce commerce aura la possibilité de s'installer ailleurs et qu'il pourront reprendre leur activité j'essaierai de me renseigner à ce sujet !


Bonne journée Marco et à bientôt !



phyll 02/01/2011 12:50



Salut monpote,


et bien, on va t'empêcher de sortir car partout où tu passe on rase gratis !!!...


quant à cette boutique, c'est une fermeture pure et simple ou va-t-elle s'implanter ailleurs ?


à bientôt !


ps: bien joué, Nicé, pour cette bannière !!!



DAN ET NICEPHORE 02/01/2011 13:14



Salut monpote. J'ai posé la question quant au devenir de la boutique actuelle. La personne présente et qui y travaille m'a dit qu'elle serait au chômage après
démolition. Alors on peut supposer que ce commerce n'ouvrira pas ailleurs ? De toute façon cette boutique n'avait plus rien à voir avec celle de monsieur Baly. Aujourd'hui les livres y sont bien
rangés et inutile de déplacer un monceau de ceux-ci pour trouver LE trésor.


Quant à m'empêcher de sortir alors là, celui que sera capable de ça n'est pas encore né ! 


Bonne journée poto et à très bientôt ! 


 


Salut Phyll et meilleurs voeux ! NICEPHORE



jps 02/01/2011 12:46



LE bouquiniste..la référence havraise car celui qui n'a pas connu cette boutique dans les années 70/80 ne peut en parler..si on te disait bouquiniste, tu n'allais nulle part ailleurs..le
bouquiniste irremplaçable et non remplacé..un bouquiniste qui faisait vente/achat/échange..une boutique aux odeurs de vieux papiers, parfois de moisi, des monceaux de magazines, des papiers
jaunis..un endroit où tu avais l'impression de trouver tout ce que tu cherchais..des classiques, étudiés à l'école, des "nous deux" pour maman, des "ciné revue", des bouquins de bagnoles, de
motos, des cartes postales, des timbres, des affiches, des boîtes d'allumettes, des pièces, des médailles, des polars, de la SF, des Vampirella, Jacula et autres Akim, Zembla, romans-photos et
littérature à deux balles, que du bonheur!! que d'heures passées à feuilleter, fouiller, fureter et de tant à autre subtiliser quelque revue aux images cocasses ..car c'est bien un marchand de
livres qui a succédé au père Bally, le Grand Bally qui régnait en maître dans sa boutique et sa façon de donner une thématique à sa vitrine..celui-là m'a donné le goût de la lecture, Ed Mc Bain,
Goodis, Chase..rencontres, échanges, boutique encombrée, foule disparate..ça fait mal désormais quand on voit le peu de monde qui traîne dans cette boutique..des spécialistes, sûrement..enfin, on
va refaire le monde, juste continuer à vivre mais il est dommage de vouloir donner une autre identité à ce quartier..embellir, embellir, pour quoi faire??? embellir jusqu'à plus laid.. il suffit
peut-être de réapprendre la ville.. un râleur...


Amitiés de papier...



DAN 02/01/2011 13:07



Salu JP. Tu résumes parfaitement  l'atmosphère qui régnait dans cette boutique  avec ta description de l'ambiance qu'il y avait dans ce lieu devenu
"mytique" aujourd'hui . C'est vrai que pour retrouver cette atmosphère au Havre ce n'est plus possible, on retrouve un peu de cette fièvre du chercheur quand au hasard d'un vide-greniers un
vendeur étale tous ces livres dans des cartons et qu'il nous faut fouiller sans arrêt et sans être sûr de trouver quelque chose. Dans cette boutique tout semblait être de même valeur, aussi bien
un bouquin très rare qu'un magasine à grand tirage. C'était ça aussi la magie du lieu, pouvoir se payer un "trésor" sans trop bourse délier, maintenant il y a les "cotes" des livres et leur vente
sur internet. C'est tout monde qui disparait avec cette boutique...


Bonne journée JP !  



denis 02/01/2011 12:28



que d'heures passées ici à déplacer les piles sous le regard souvent sévère de M. Baly


mais il y avait toujours des trésors cachés


j'avais revu ce monsieur à Montivilliers à la foire du livre mais je crois qu'il est décédé à présent


bon dimanche


denis



DAN 02/01/2011 12:41



Bonjour Denis. C'est vrai qu'il avait un regard sévère, mais c'est surtout envers ceux qui ne remettaient pas en place les livres consultés, car il faut bien dire
que ce n'était pas facile de regarder tous ces trésors tellement ils étaient empilés les uns sur les autres. A la fin des années 60 quand j'ai commencé à fréquenter ce commerce je n'osais pas
déplacer les piles de bouquins, avec l'habitude et du fait qu'il commençait à me connaitre sinon me reconnaitre il me laissait faire sans rien dire.


Je n'ai jamais eu la patience de tous déplacer pour chercher un bouquin, et, de ce fait, j'ai dû en rater  pas mal  !


Bonne journée Denis ainsi qu'à Fabienne et Aurélien  !


 



geo 02/01/2011 12:22



Le 48...il en était déjà question lors de la démolition de l'ilot Turgot Magellan. Aucune décision n'est prise à son sujet. Le tramway passera juste à côté, et certains souhaiterait un aligement
du Cours de la république sur la façade de la Gare. Le 48 est le seul immeuble a ne pas être aligné.


Bref, sur les plans que j'ai pu voir, cet immeuble apparait toujours. Il est indiqué (immeuble conservé à moyen terme).


Il faut s'attendre au pire, mais pas tout de suite !


PS: sur ce docuement (page 49), l'immeuble du 48 apparait sur le plan.


http://www.havre-developpement.com/upload/LEHAVRECARNET2010bd.pdf


 


Pour information, j'ai entendu qu'il y'avait un projet de percement d'une nouvelle rue à l'emplacement de l'Hôtel d'Yport (entre le Roi de la Frite et l'Hotel Terminus). Une rue destinée à relier
directement la Gare à la place Danton. Là, pas d'inquiétude, il n'y aura pas de grosse perte pour le petit patrimoine.



DAN 02/01/2011 12:32



Je pense que tu résumes parfaitement la situation, et l'expression à moyen terme n'est pas faite pour me rassurer. Pour l'instant on ne peut qu'attendre, mais je
crains le pire en effet, car il faut bien avouer que cet immeuble n'est absolument plus dans l'alignement du cours de la République, mais est-ce une raison suffisante pour le démolir..?


Pour le percement de la nouvelle rue, j'ai pris aussi mes précautions en photographiant les lieux de part et d'autre des rues. Et c'est vrai que là ce ne sera pas
une grosse perte !


On en reparlera je pense !


@ + Geo !



geo 02/01/2011 11:23



Dan, tu parles d'autres démolition sur le Cours de la République. A ma connaissance il n'y en a qu'une de prévu, celle de l'immeuble à la façade rouge, qui avait été vicitme d'une explosion au
gaz il y'a quelques années.


Quels sont les autres immeubles sur la liste ?



DAN 02/01/2011 11:44



Bonjour Geo. C'est exactement celle-ci et c'est d'ailleurs toi même qui m'avait donné cette information. Quant aux autres immeubles on parle du 48 dans lequel habite
une connaissance et auquel on a demandé de ne pas faire de travaux importants dans son logement et pourquoi  ? Mais rien d'officiel donc inutile d'en parler pour le moment. Je me suis
contenté d'en faire des clichés "au cas ou ? ". 


Je me méfie comme de la peste des "bruits qui courent selon lequel etc... Alors attendons d'en savoir un peu plus, même beaucoup plus avant de diffuser cette
information !


Très bonne journée Geo ! 



Doris Le Mat-Thieulen 02/01/2011 09:08



Bonjour Dan, quelle triste nouvelle...  Bonne année à vous et à vos proches néanmoins. Votre voisine !



DAN 02/01/2011 09:59



Bonjour Madame Doris Le Mat-Thieulen. Oui une bien triste nouvelle pour commencer l'année hélas, mais au travers cet article je veux prévenir les Havrais afin qu'il
puissent ainsi prendre des photos de ce lieu avant disparition. Ils pourront ainsi dire à leur descendant  " j'ai connu cette boutique". Et puis le Havre change tellement rapidement en ce
moment qu'on ne sait plus où donner de la tête, aussi je reviendrai certainement, mais  un peu plus tard, sur d'autres disparitions qui auront lieu au Havre.


Je vous souhaite très bonne année madame,  et à une prochaine rencontre qui sait ?


Votre voisin !



buddy2259 02/01/2011 02:29



Félicitations pour cette nouvelle bannière animée ,un départ en fanfare pour le blog de Dan et Nicéphore
!!!!!!!! !



DAN et NICEPHORE 02/01/2011 09:50



Là je laisse Nicéphore répondre complètement car c'est lui l'auteur de cette bannière animée !


@+ l'ami !


Bonjour Buddy, comme je te l'avais déjà annonçe dans mon courriel d'hier, voici cette fameuse bannière qui souffre encore de quelques défauts qui seront vite
gommés.


Bien amicalement


Nicéphore



buddy2259 02/01/2011 02:01



Hello Dan,  Tu commences l'année avec une bien triste nouvelle.Les bruits d'octobre 2010 concernant cette démolition vont devenir réalités hélas!!! .Ce cher M Baly heureusement pour
lui ne verra pas la démolition de " sa caverne " .Il ne restera au  amoureux de ce quartier que  les photos et les cartes postales  dernière trace d'un passé que certains
n'on que faire !



DAN 02/01/2011 09:49



Bonjour Buddy. J'aurai préféré commencé l'année avec une bonne nouvelle c'est sûr, mais avec cette actualité je voulais rendre un petit hommage à monsieur Baly qui
restera aux yeux des gens de ma génération LE bouquiniste incontournable. De plus j'ai pu faire plus ample connaissance avec cet homme lorsqu'il était en compagnie de mon ancien patron Georges
Godefroy et du photographe Fernez, tu vois, rien que du beau monde !


Bonne journée Buddy !



geo 02/01/2011 01:05



PS: tu parle d'un grand toilettage lié au tramway. Je penses plutôt que ce toilettage est lié au plan de rénovation du centre ancien qui cours jusqu'en 2020. Ce plan vise à assainir les ilots
insalubres.


A ce propos, connais-tu les limites de cette démolition. Est-ce que celà concerne tout l'ilot jusqu'à la rue la rue Fontenoy (à l'Ouest) et Kléber (au Nord ?)



DAN 02/01/2011 01:22



Ce "toilettage" coincide avec la venue du tramway donc comme l'on dit, on fait d'une pierre deux coups.


Quant à la limite de cette démolition, d'après ce que j'ai compris, et dans un premier temps, il ne s'agirait que des maisons directement atenantes au bouquisinste
et comprenant l'ancien restaurant "La clé de sol"  sur la rue Jules Tellier, d'un coté et le coiffeur de l'autre. Aucune information venant préciser si au délà de ces commerces il y aurait
d'autres démolitions, alors je préfère attendre des infos plus fiables pour me prononcer complètement à ce sujet !


A bientôt Geo !



geo 02/01/2011 01:01



Que dire, de cette librairie que nous regretterons forcement. son propriétaire (pour ne pas le nommer) est aux affaires à l'urbanisme de la ville du Havre. Rien d'étonnant finalement,
c'était le moment de vendre. La villa Montesquieu n'était qu'un début. Mr BALY doit se retourner dans sa tombe !


La cure commerciale du Cours de la République à débuté. Bientôt nous ne verrons plus que des grandes enseignes, les mêmes qu'à Marseille, Bordeaux, Paris, Londres, Berlin etc etc... Certes ca
sera plus propre et probablement plus "fréquentable", mais nous allons perdre c'est sur ce cachet et cette ambiance du Cours des années 80.


Je penses que la métamorphose du Cours va être RADICALE à un point que nous ne pouvons même pas imaginer !


Bonne années tout de même, et n'oublions que d'autres bouquinistes havrais tiennent encore le haut du pavé. Une pensée à la vendeuse du Bouquiniste, une personne adorable, qu'on aurait aimé voir
à la tête de cette belle boutique.



DAN 02/01/2011 01:13



Bonjour  Geo. Tu résumes parfaitement bien mon sentiment à propos de monsieur Baly, mais je pense qu'il aurait tout fait pour trouver un nouveau local pour son
commerce.


Tu nous dis que cela ne fait que commencer, c'est exact j'ai vu des projets de démolition toujours sur ce même cours de la république,  de maisons pour
certaines sans beaucoup de caratère,  mais pour d'autres qui seront encore une perte de notre partrimoine représentatif du XIXe siècle.


Espérons quand même que nos décideurs sauront faire la différence.


Quant aux commerces qui se franchises de plus en plus , ce n'est pas seulement le Havre qui en pâtit mais toutes les villes de France, pour ne pas dire toutes les
villes du monde occidental. C'est quand même bien dommage car il n'y aura bientôt plus de raison d'aller voir ailleurs ce que l'on a sous nos yeux !


Bonne année Geo et à bientôt j'espère !