Après Leure c'est toujours l'Eure

Publié le par DAN

En pleine mutation, le quartier de l'Eure est aujourd'hui mieux connu depuis que l'on a décidé de rénover certains bâtiments, Caillard et les docks Vauban, et d'y faire construire des équipements de loisirs telle la piscine. La voie d'accès du pont Paul Vatine, à permis, également, de désenclaver cette partie de la ville.

En dehors de ces lieux, le quartier lui-même, n'a pas beaucoup changé, à l'image, de la rue François Arago*, appelée ainsi depuis mars 1886.

*François Arago, (1786 - 1853), savant et homme politique. Il vint au Havre en 1840 pour étudier la création d'un observatoire nautique.

Je vous la présente sur deux époques, aujourd'hui et au début du XXème siècle.

La petite flèche rouge indique un établissement dont j'avais déjà parlé ici :

http://havrais-dire.over-blog.com/article-dan-mene-l-enquete-38388928.html


La rue François Arago en 2009.


La carte postale du début du XX siècle.


La fusion des deux photos.


Une autre vue de la rue F.Arago, avec au fond, le foyer Belge.

  Une précision de la part d'un de nos lecteurs. Il se trouve que c'est son oncle que l'on voit, a ccroupi sur le coté de l'automobile ci-dessus. Mais je lui laisse la plume :

"le magasin à coté, était un plombier, Mr Turqué, et l'épicerie aussi à coté était tenue par Madame Dubout , avec au fond, le foyer Belge".

 

 

 


Commenter cet article

Makhuta 30/04/2012 22:27


BOnjour à tous, 


J'aimerais savoir qu'est ce que c'est "le foyer Belge" ? C'est une résidence pour accueillir les Immigrant Belges ?


Bonne Fete de 1er mai 2012

DAN 30/04/2012 23:41



Bonsoir Makhuta. Construit en 1915, cet ensemble immobilier était destiné aux douaniers Havrais. Ces derniers n'en ont pas voulu, et comme à cette époque la guerre 14-18 faisait rage dans le nord
de la France et en Belgique, des réfugiés de ce pays sont venus jusqu'au Havre, ces réfugiés comptaient également le gouvernement Belge qui, lui, s'est installé à Sainte Adresse. Cette localité
proche du Havre est devenu ainsi la capitale de la Belgique pendant toute le durée de la guerre.
Mais les réfugiés "ordinaires" ont trouvé refuge dans les locaux non occupés par les douaniers dans le quartier de l'Eure, ils s'y sont installé durant toute la guerre la aussi. Peut être en
est-il qui y sont resté mais l'histoire ne le dit pas. Par contre dès cette époque les havrais et les habitants de ce quartier ont pris l'habitude de désigner ces immeubles sous le nom de "Foyer
Belge", l'habitude étant prise, ce terme est resté !
Bonne fin de soirée Makhuta !



brigitte leblond 01/01/2010 10:40


Merci Dan d e vos bons voeux, je vous souhaite une excellente année
et à bientôt  dans vos rubriques diverses et variées;

brigitte


DAN 01/01/2010 10:50


Bonjour Bigitte.
Alors que 2010 soit une bonne année pour vous aussi et que la lecture de ce blog vous proccure toujours autant de plasir !
BONNE ANNEE 2010 !


leblond bernard 31/12/2009 17:44


Bonsoir ,

Je n'ai hélas aucun document. Mon père est reparti dans sa région natale, le tarn, a nos prochaines vacances je demanderai s'il n' a pas laissé quelques photos ou documents .


bonne soirée

brigitte


DAN 31/12/2009 18:10


Bonsoir Brigitte. Merci de m'avoir répondu. Si vous pouvez avoir des photos ce serait très bien car il n'y en a peu sur cette démolition.
J'aborde donc 2010 avec l'espoir de nouveaux documents sur cet épisode de la vie Havraise.
Mais quelque soit le résultat de vos recherches, j'espère toujours vous compter parmi nos fidèles lecteurs et commentateurs.
Avec un peu en avance, je vous souhaite une excellente année 2010 


leblond brigitte 30/12/2009 09:17


Je suis arrivée au Havre en 65, car mon père venait au Havre pour détruire la base sous marine et nous avons attéris  dans le quartier de l'Eure( rue du bar le "Jean bart" rue joseph perrier).
vos photos me rappelent  cette  période de ma vie A cette époque le quartier était très actif, caillard, les dockers.En tant qu'enfant, je fus surprise par la quantité de bars !! j'y
retourne régulièrement, pour voir le changement qui s'y opère

bonne année 2010 et plein de reportages


DAN 30/12/2009 12:02


Bonjour et merci beaucoup Brigitte pour votre appréciation quant au blog. C'est vrai que, non seulement dans ce quartier de l'Eure, mais au Havre il y avait
beaucoup de bistrots, bars, et établissements similaires. Pour ce qui est de l'activité du dit quartier effectivement moi même et Nicéphore l'avons connu en pleine activité avec les chantiers
Caillard entre-autres.
Mais je lis que votre père était venu pour travailler à la destruction de l'ancienne base sous-marine, peut être avez-vous un, ou des témoignages, photos ou écrits, en votre possession ?  Si
tel était le cas, vous pourriez témoigner vous même de cette page d'histoire, dans "havrais-dire" qui, nous le rappelons, est ouvert à tous témoignages concernant l'histoire, proche ou lointaine du
Havre.
Seul la mise en page est de notre ressort dans ces cas la.
Je vous souhaite une bonne fin d'année 2009 et un très bon début  2010 ! 


GéraldH76 06/12/2009 09:03


Bonjour DAN, encore un super article . Un grand Bravo


DAN 06/12/2009 10:26


Bonjour Gérald. Merci l'ami. Peut être ferons-nous une balade de ce coté là avec l'ami Phyll un de ces jours, d'ici là très bon dimanche !


Joramy 04/12/2009 19:50


Un passage de notre époque inconnue, je te dit encore bravo pour ton et tes article DAN et ton article et de grande qualité



DAN 04/12/2009 20:02


Salut Joramy. Merci, pour les compliments sur la qualité. J'essaie d'être le plus rigoureux possible dans mon travail, et ça fait plaisir qu'il soit apprécié.
Bon week-end jeune ami  ! 


Papy Scham 03/12/2009 20:44


Excellent travail. Très enrichissant pour tous ceux qui ne demandent qu'à mieux connaître le passé de leur ville.
Merci de passer sur mon blog et d'y laisser des coms. Cela me fait énormément plaisir. Amitiés.
Bon week-end.
;-)


DAN 03/12/2009 20:49


Bonsoir Papy Scham. A moi aussi ça fait plaisir les commentaires.
Notre blog à cette ambition mieux faire connaitre le Havre, et je m'aperçois, pas que ce n'est pas seulement aux Havrais.
Bonne soirée à bientôt


LGV 02/12/2009 21:43


Effectivement, c'est étonnant de voir que certaines choses ne changent pas ! rassurant aussi peut-être. J'aimerai aujourd'hui pouvoir poser dans cette rue pour une photo et ne pas me faire
klaxonner parce que je suis au milieu de la chaussée !


DAN 02/12/2009 22:39


Salut Cédric. C'est possible, mais dans ce cas tu fais une demande en trois exemplaires. Une pour la mairie, une pour la sous préfecture et une pour les pompiers.
Ben oui on est jamais trop prudent n'est-ce pas ! 
Plus sérieusement, dans certains écrits historiques, concernant la ville de Paris, on se plaignait déjà du grand nombre de chariot dans la cité. Napoléon et son administration décident alors que la
"circulation" ce ferait à droite de la chaussée.
Par contradiction, les anglais feront l'inverse.
Bonne soirée ! 


Mr Yak 02/12/2009 11:29


C'est dingue comme tes articles font resurgir les souvenirs. A une époque ça a été un lieu branché et pas cher où nous allions tard le soir déguster je ne sais plus quel plat avec un bon fond
sonore Rock.
Juste en face il y a bien le Music-bar qui expose souvent de jeunes artites locaux.


DAN 02/12/2009 11:40


Salut Yak. Là je dois bien avouer que je ne connais pas ce "music bar".  Il faudra que j'y retourne et voir sur les lieux même. Déjà Geo m'en a glisser un mot,
et j'ai été incapable de lui répondre tout comme à toi.
Mais si mes articles réveillent en vous, (lecteurs), de bons souvenirs c'est déjà une satisfaction pour moi.
Bonne journée YAK à bientôt pour ce que tu sais  !  


Laurent 01/12/2009 22:50


Dan tu t'attaques à l'affectif des gens... enfin peut-être pas des gens en général, mais au mien ! Mon quartier d'enfance a tellement changé (il reste des ilôts protégés comme tes cartes et photos
le montrent) mais des petits morceaux de vie s'en vont doucement au fil du temps ! Une vie différente remplace l'ancienne ! ainsi passe le temps ! Tu m'as foutu le bourdon Dan ! Excuse c'est mon
quart d'heure de nostalgie ! Bien à toi !


DAN 01/12/2009 23:39


Bonsoir Laurent. Mince alors , je n'avais pas fait cet article dans cette optique. Tout
comme moi tu es un "brin" nostalgique, alors pour que nos enfants et ceux des autres puissent comprendre la vie d'avant  la suprématie de "la bagnole", je continuerais comme ça et tant pis, ou
tant mieux, si je fais dans l'affectif ! ! !
Bonne soirée et à bientôt !


geo 01/12/2009 21:36


ayant visité New York en 2006, je trouve un petit air de ressemblance entre le quartier de l'Eure et Brooklyn.

Effectivement, cette rue je la connais bien. Il y'a le MUSIC BAR ici il me semble ??? La dernière fois que j'y suis allé, les immeubles n'avait pas encore été ravalés et c'est vrai que ces
ravalements changent radicalement l'image du quartier.


DAN 01/12/2009 23:34


Salut Geo. Là je te laisse l'entière responsabilité sur la comparaison  entre New-York et le quartier de l'Eure .
C'est bête mais je ne sais pas si "MUSIC-BAR" est dans cette rue ?
Sinon, tout comme certains secteur de la ville où les ravalements sont refait, ceux du quartier de l'Eure sont exemplaires de ce point de vue. Il me semble d'ailleurs que si l'on pouvait mettre
plus en valeur le coté XIXème siècle du Havre,cela ferait un atout touristique supplémentaire .
Bonne soirée  Geo  ! 


marcopolo76 01/12/2009 19:12


Encore une belle approche sur ces quartiers du Havre que je connais mal mais qui à ce jour commencent à m'être familiers...!
Amusant de voir le début du 20 ème à ce jour , le boum économique est passé par là...!
A+
Marco


DAN 01/12/2009 20:05


Bonsoir Marco. Je ne connaissais pas plus que toi ce quartier avant sa rénovation. C'est avec le pont Vatine et les docks Vauban que j'ai commencé à arpenter ces
lieux, et je m'y suis attaché car il a sut conservé cet esprit "village" que j'avais connu à sanvic dans mon enfance.
Bonne soirée Marco ! 


jps 01/12/2009 12:45


Sacré phothistorien, voilà que les articles s'étoffent, les incertitudes se dissipent,les anecdotes atteignent le juste ton, les détails vagabondent sur la surface des images comme autant
d'impressions nouvelles, tout ce décuple, se coordonne, se compose, peu à peu cela devient un art que nul autre ne pratique, en bref l'artiste amène sa touche personnelle d'originalité. A publier:
Le Petit Danicé, fort!   Amitiés
Une poignée de virgules pour Clem ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,


DAN 01/12/2009 15:28



Salut J-P. Voila un commentaire "incommentable" si j'ose ce néologisme. L'auteur de cet article en reste sans voix devant tant d'éloges à propos de ce petit
boulot de "phothistorien".


Voila un autre néologisme que je qualifierais de "pelliculaire" et qui traduit une certaine manière dont les articles sont perçu du lecteur attentif que tu es.
Mais ne nous laissons pas allez au verbiage intempestif, et reprenons le cours de choses c'est à dire d'exprimer simplement ce simple mot qui veut tout dire et qui contient l'expression ramassée
de la reconnaissante, autrement dit MERCI J-P








Clem 01/12/2009 10:49


Trop de virgule tue la virgule


DAN 01/12/2009 12:43


Ah OK fiston, je prend note


rose 01/12/2009 10:16



Ah, je peux enfin t'écrire un commentaire !! Je viens régulièrement mais sans réussir à t'en poster  :(


Merci pour ce chouette reportage et merci beaucoup pour toutes tes visites sur mon blog ! ;)



DAN 01/12/2009 12:43


Bonjour Rose. Le "technicien" du blog (Nicéphore) a fait le nécessaire pour  mettre les commentaires. Tant mieux car je n'aurais pas su le faire moi même.
Je suis content de te retrouver ici, et c'est vrai que je vais toujours voir ton blog, mais c'est ça les retraités, avoir du temps, quoique en ce moment.....
A très bientôt  (le 12 )


Pierre 01/12/2009 08:39


J'ai la même pensé que Phyll sur le fait que les gens étaient systématiquement au milieu des rues en ce temps là. Une façon de faire qui n'est plus possible actuellement.
Encore un beau travail Dan.


DAN 01/12/2009 09:24


Bonjour et merci Pierre. C'est notre époque qui veux ça, avoir des voitures partout empêchant de  se promener sur la chaussée. Moi qui collectionne les cartes
postales, surtout celles datant  du début du XX ème siècle, je peux te dire qu'il n'est pas rare de voir les promeneurs au milieu de la rue. Nous retrouvons un peu cette ambiance avec les rues
piétonnes aujourd'hui, mais elles sont en nombre insuffisant hélas.
Bonne journée Pierre !  


Joramy 01/12/2009 07:55


Sympa DAN, continue j'ai deja hâte au prochain article =D


DAN 01/12/2009 08:18


Bonjour Joramy. Ne soit pas impatient, il y a quelques articles en préparations, mais il faut que je les finisse. Merci de t'y interrèsser et bonne journée jeune
ami ! 


buddy2259 01/12/2009 07:42


J'attendais avec impatience ton nouveau reportage,et c'est une petite merveille à nouveau. Tu nous fais revivre les différents quartiers avec de superbes photos,et cartes postales,grâce à
toi le quidam que je suis a le plaisir de suivre l'évolution , la mutation, et la transformation  de cette belle cité  merci Dan!!!


DAN 01/12/2009 07:49


Bonjour Buddy. Ça fait plaisir d'être attendu , mais tu sais chaque article me demande au
moins, (comme celui-ci) quelques heures de "travail", sinon plus, comme le précédent sur les gares. J'écris "travail"mais c'est plutôt un loisir, comme tu t'en doutes !
Je te souhaite une excellente journée Buddy !


phyll 01/12/2009 00:22


effectivement peu de changement dans cette rue ! Et ce qui m'amuse à chaque fois, ce sont ces gamins qui prennent la pose au milieu de la rue !! essaye d'en faire autant de nos jours .....déjà, il
faudrait l'autorisation des parents et faire une demande à la s/préfecture pour bloquer la circulation.....mais grâce à ta superposition, ces gamins sont au milieu la rue aujourd'hui, et
sans danger !!
bonne journée amigo !!


DAN 01/12/2009 07:00


Salut Phyll. Dans les années 50 on pouvait encore jouer dans la rue, nous les gamins de cette époque, sans "autorisation parentale" (mot qui n'existait sans doute
pas à ce moment la)
Avec le blog je fais ressurgir le passé et je m'aperçois qu'il n'y a pas moyen de faire une superposition sans avoir les "bagnoles" dans le champ de vision, ce qui revient à dire qu'à l'époque, on
se serait fait sans doute eng..... par les propriétaires de ces mêmes véhicules pour avoir rayé la carrosserie.Autres temps autres meurs !
Bonne journée monpote