Au bout de l'avenue Foch ( D-3 sur plan)

Publié le par DAN

  La guerre et la reconstruction qui a suivi, ont bouleversé le tissu urbain havrais. Difficile dans ces conditions de localiser cette maison construite au bout de ce qui était alors le boulevard de Strasbourg, aujourd'hui avenue Foch. Surtout que cette artère a été décalée plus au nord lors de sa reconstruction, par l'atelier Perret.

Le plan d'avant-guerre et les photos publiées dans cet article m'ont permis de situer cette maison dans le Havre de 2011. Elle est signalée dans tout ce reportage par un point rouge.

 


AVe Foch bisLa maison bourgeoise au bout de l'avenue Foch, (boulevard de Strasbourg à l'époque de cette photo).



AVe Foch 3Un détail de la photo nous permet de mieux nous situer, (c'est le prolongement de l'actuelle rue Champlain vers le nord) dans le cercle rouge, le pain de sucre et Notre Dame des flots à Sainte-Adresse.



avenue foch (7)Un autre point de vue de cette maison avec le café des 3 boulevards .



plan étude 1 bisSituation géographique de cette maison dans le Havre d'avant guerre. Le X indique la position du photographe de l'époque. Ici la rue Guillemard porte maintenant de le nom de Champlain.

 


plan-etude-4-copie-1.jpgLa maison resituée dans le contexte de 2011. En vert la situation actuelle de l'avenue Foch et du boulevard François 1er et en bleu les deux immeubles de la porte océane.



avenue (bld) Foch (11) cinquoToujours la même maison, seule l'enseigne a changé de forme, mais c'est toujours la maison Tissandier. La flèche rouge nous indique la rue Champlain vers Sainte Adresse.

Bien entendu ces deux photos sont prises du même point de vue comme nous l'indique l'église saint Vincent.



avenue foch (9) bisUn autre point de vue de cette maison, nous sommes ici tout à fait au bout du boulevard de Strasbourg (avenue Foch aujourd'hui). Cette photo a été prise avant 1931 car le boulevard Clémenceau n'est pas encore construit comme l'indique le trottoir en premier plan qui barre l'accès direct à la mer.

(Le X nous indique la position du photographe de la première photo de l'article. La flèche bleue indique l'hôtel de ville.)



monument reconnaissance belge en 1938Presque le même point de vue que la carte postale précédente, mais avec plus de recul, ici nous sommes sur le terre-plein de la plage en 1938, le boulevard Clémenceau est construit. Et toujours la maison indiquée par un point rouge.

(à propos de la position de ce monument de la reconnaissance Belge, voir cet article ici )

 


dernière photo 3Compte tenu de l'éloignement et de la perspective, voici approximativement, la position géographique qu'occuperait cette maison si elle existait toujours en 2011.

Cette photo a été prise rue A Normand, à côté de l'office de tourisme dont on peut voir les drapeaux à gauche.


____________________________________________________________________________________________________

 

Merci de votre visite.

 

 

 


Commenter cet article

C@t 18/09/2011 13:45



Boujou DAN


Bel article comme d'habitude ! Le fait de lire les commentaires, me permet de voir des choses qui m'avaient échappées, comme la réduction du square St Roch. Où se situe l'immeuble que tu as
annexé à la réponse d'Eva ? Et de quand date celle que tu as jointe à Géo ?


Bon dimanche DAN



DAN 18/09/2011 14:23



Boujou C@t. J'oublie toujours que je complète mes articles avec les demandes des lecteurs, alors je vais faire de même aujourd'hui avec toi, et les  réponse
seront simples puisque  (1 immeuble se situe dans le carré D-9 du plan sur la page d'accueil du site rues : JB Eyries-Bld de Strasbourg), quant à la photo illustrant ma réponse à Geo (2 elle
date probablement (car aucune date n'y est inscrite) de 1950-51 ou peu après, j'en veux pour preuve l'hôtel de ville qui n'est pas encore construit.
Bon dimanche C@t !



Caroline.K 10/05/2011 03:48



Réponse de DAN le 18/04/2011 à 09h32

Bonjour Dan,

Me voilà rebaptiser pour le grand maitre Yoda du Havre ! Je prends, je prends. Ta méthode est parfaite pour moi, les articles qu'il faut lire avec un dictionnaire à la main, c'est pas ce qu'il
n'y a de mieux sur le net. Enfin pour moi je veux dire. Je revenais un peu sur mes pas, parce qu'il y'a un petit moment que je ne suis pas venue. Je préfère passer en prenant mon temps pour bien
profiter des commentaires.


Je vais de ce pas lire tout ce que j'ai manqué.

CaroLINE



DAN 10/05/2011 07:41



 


Bonjour CarOline . Ton commentaire me fait plaisir à plus d'un titre, car je vois que tu reviens en arrière chose peu courante sur les blogs, où les lecteurs, en général, ne commentent que le
dernier article paru. Je ne t'explique pas pour ceux qui font un article tous les jours et qui, de ce fait, sont impossible à suivre. Les blogs sont trop soumis à la parution quotidienne à mon
goût, moi j'essaie de construire dans la durée, mais ça c'est une chose qui se perd dans la culture actuelle où tout doit aller vite, et bien non, tu nous prouve le contraire et prend le temps
d'apprécier, merci caroline.
La deuxième remarque c'est à propos de ton prénom que j'ai écorché dans ma précédente réponse, mais je l'ai corrigé, y'a pas de raison de le laisser ainsi. Je ne te
dit pas au revoir mais à tout de suite car j'ai vu que tu avais fait d'autres commentaire, alors à tout de suite !


 



Isai LeHavre (Fred) 26/04/2011 18:21



Salut !


C'est une belle enquête et c'est finalement plutôt sympathique de constater que cette jolie maison a été remplacée par de la pelouse ! On ne pourra pas taxer la reconstruction d'avoir tout
bétonné ;)


Amitiés,


Fred


PS : je ne connaissais pas ce cliché de la construction de la Porte Océane : super :)))



DAN 26/04/2011 19:01



Bonsoir Fred. Là on peut dire qu'il n'y a eu aucune construction sur l'emplacement même de cette grande maison, et avec l'église Saint Vincent dans le prolongement,
cet emplacement permet de bien nous situer dans le Havre actuel.
Quant au cliché de la porte océane il suffit de se rendre devant l'immeuble sud pour faire ce cliché sans problème.
Bonne soirée Fred et merci de ton passage ici !



jps 24/04/2011 21:40



C'est avec étonnement et circonspection que je constate, après lecture des commentaires aussi variés que divers mais néanmoins croustillants, l'absence d'un mien commentaire propre à ma
personne..Inutile de me débattre en vain pour rattraper ce manquement indigne à votre égard..que s'est-il passé vraiment alors que je consulte régulièrement ce site, pour ne pas dire
quotidiennement voire pluri-journellement, et manquer ce rendez-vous des débats havrais sur l'histoire de notre cité portuaire et reconstruite?? un manque d'énergie, peut-être? une andouillette
mal digérée? un spasme littéraire? une diarrhée prolongée? des pensées trop lourdes? le mystère restera entier, je le crains!!   Félicitations tout de même pour toutes ces explications
explicatives..


Amitiés françoises, en premier...


 



DAN 24/04/2011 21:55



Eh ben oui mon cher ami, votre absence ici était très remarqué, mais qu'à cela ne tienne nous vous attendions avec impatience et patience à la fois puisque la porte
ici reste toujours ouverte aux amis de passages ou non, alors nous savions que nous vous verrions à un moment ou à un autre, et il vous est si facile d'embrayer la conversation collective en
cours, qu'il n'était nul besoin de vous faire un résumé de l'histoire. Néanmoins faites tout de même attention aux aliments frelatés qui pourraient vous indisposer soit passagèrement soit
durablement, mais connaissant votre santé à toutes épreuves il nous est facile de deviner que cette dernière est assez robuste pour résister à toutes les agressions alimentaires que notre société
engendre malgré ou à cause d'elle.
Donc oui vous êtes toujours le bienvenu cher JPS !


Amitiés fochéennes et @ + vieux brigand  !



Roro 23/04/2011 18:25



C'était combien le loyer à cette époque :-)



DAN 23/04/2011 19:00



Salut Roro. Ce serait en effet très intéressant de savoir combien coûtait une telle location. Mais il faudrait convertir en €uros, et faire le parallèle avec le coût
de la vie à l'époque, difficile donc de le dire. Et pour cet appartement, ceux qui pouvaient  le louer ne devaient pas avoir de problème en fin de mois 


Bon week-end Roro !



jeanpaul76 20/04/2011 18:16



Bonjour


Encore un point de découverte les photos nous montrent une fois de plus une construction soignée du moins le savoir-faire de l'époque des toits en pente balcons corniches Auguste Perret lui s'est
distingué par quelques dessins et les colonnes parfois je me dis j'aurais aimé vivre à cette époque et je réfléchis et bien non, car je ne vous aurais pas connu dommage qu'en pensez-vous


Bonne journée



DAN 20/04/2011 19:11



Salut Jean-Paul. Parfois avec l'ami Phyll on se dit que ce serait bien de faire un petit tour à, et dans cette époque. Je constate que maintenant ont pourraient être
à trois pour faire cette balade peu ordinaire.
C'est vrai que le savoir-faire de cette époque devait être intéressant à voir, même si Perret a lui aussi fait des choses intéressante et à grande échelle, ça il ne faut pas l'oublier, mais avoir
un sculpteur dans la cohorte des métiers du bâtiment est un chose impensable aujourd'hui.
Bien sympa de dire que tu ne nous aurait pas connu, mais peut être aurions nous, nous aussi, vécu à cette époque ? Va savoir !


Bonne soirée l'ami ! 



Jeff 19/04/2011 19:57



Dan, vos cartes postales montrant l'environnement de ce bel immeuble sous différents angles est un vrai google streets d'avant guerre. Votre travail nous montre que le boulevard de Strasbourg
ancien boulevard Impérial devenu avenue Foch dans cette section a été déplacé vers le nord. Sur votre plan d'avant guerre apparait le square Saint Roch, ce même square dans un guide touristique
sur LH datant des années 1920's est nommé square Jean-Jaurès. Aurait-il était rebaptisé Saint-Roch dans les années 30's / 40's par un maire aux idées contraires à celles de Jaurès ou pour une
toute autre raison ? En tout cas vos billets sont toujours aussi passionnants, ils attisent la curiosité et nous amènent réfléchir et à nous interroger sur l'évolution de cette ville. Bonne
soirée. Jeff



DAN 19/04/2011 20:59



Bonsoir Jeff. Pour le square saint roch voici ce que nous disent les documents des archives  municipales :
Le 3 mars 1920, sur proposition socialiste, le Conseil municipal donne le nom de square Jean Jaurès au square Saint-Roch. D'où une controverse dans les années suivantes : un buste de Jaurès doit
y être érigé, toujours à la demande des socialistes mais ce sera finalement à la place Massillon. Certains conseillers et la SHED échouent dans leur tentative de redonner au square son nom
historique. La délibération n°30 du 19 octobre 1953 réattribue le nom de Saint-Roch au square et la délibération n°17 du 14 décembre 1953 donne le nom de Jean-Jaurès au groupe scolaire des
Neiges.


Dans d'autres documents vous trouverez un date différente pour la délibération du conseil municipal de décembre 1953, vous pourrez il lire "octobre 1953, mais le
principal reste l'année
Merci pour vos visites et bonne soirée Jeff


 



François 19/04/2011 17:05



Salut Dan,


Je connaissais tes photo mais je ne m'étais pas rendu compte de l'important  déplacement de l'avenue Foch lors de la reconstruction. C'est un peu dommage pour le square Saint-Roch qui a été
réduit.


Bonne soirée


François



DAN 19/04/2011 20:49



Bonsoir François. C'est effectivement le square Saint Roch qui a fait les frais de ce nouveau tracé, heureusement il nous en reste la majeur partie, mais si on avait
écouté Perret n'existerait plus du tout.
Mais, à un connaisseur comme toi je n'apprends rien !


Bonne soirée François ! 



Pierre 19/04/2011 14:27



Merci DAN pour toutes ces explications. La sculpture de la reconnaissance belge a donc été déplacée. Je ne me souviens pas d'une remarque de ta part à ce sujet lors de notre balade.
Encore un beau travail de recherche qui ravis tout le monde.


Petite question : est-ce que tu recois bien mes mails ? Je suis au Havre depuis hier et je n'ai pas de réponse de ta part.


A bientôt. 



DAN 19/04/2011 14:56



Bonjour Pierre. Je t'expliquerai tout à l'heure pour l'histoire du monument de la reconnaissance Belge.
Quant aux mails que je ne reçoit pas,  il semblerait en effet que cetains mails ne me parviennent pas, tu n'es pas le premier à me signaler ça, mais
malheureusement je ne vois pas comment je pourrais remedié à ce défaut.
Espérons que ce ne soit qu'un disfonctionnement passagé.
A tout de suite l'ami !



Damien 19/04/2011 14:19



Un super boulot de recherche avec quelques cartes postales qui me sont complètement inconnues.


Même avec une bonne connaissance du Havre ancien, il est effectivement parfois très difficile de se repérer.


Je viens de découvrir par exemple que la rue Guillemard était parallèle au front de mer ;-)



DAN 19/04/2011 14:49



Salut Damien. Il semblerait que certaine rues étaient bien plus longues qu'elles se le sont aujourd'hui, exemple ici avec la rue Guillemard, mais on pourrait aussi
en dire autant du boulevard de Strasbourg qui allait de la gare jusqu'à la mer.


Il n'est pas toujours aisé de se repérer dans l'ancien Havre tu en sais quelque chose, heureusement certains repères comme ici l'église Saint Vincent nous permettent
de nous situer !


Merci de ton passage et bonne journée Damien !



tce76 18/04/2011 22:48



Salut Dan, tu es vraiment balèse sur ce genre d'exercice!


Pour ma part, je ne reconnais que Saint Vincent ... pour dire!


Bonne soirée.



DAN 18/04/2011 23:38



Salut Thierry. Merci pour le "balèse" l'ami, je ne sais pas si je
le suis vraiment car quand on aime quelque chose je crois qu'on peut le faire sans y être préparé spécialement.
En tous  cas maintenant tu sauras reconnaitre un peu plus que l'église, cette dernière pouvant te servir de repère comme elle a pu le faire pour moi !


Bonne fin de soirée Thierry !



louis 18/04/2011 22:27



Beau boulot



DAN 18/04/2011 23:34



Merci louis et @ plus



Claude 18/04/2011 22:15



Effectivement c'était une belle maison, comme il devait en exister beaucoup dans ce secteur du bord de mer.....Vraiment quel dommage que tous ces beaux
immeubles aient été démolis à cause de cette foutue guerre ....Quelle allure aurait notre ville aujourd'hui....( au fait serait-elle classée à l'Unesco...? on peut se le demander...Mais bon
n'essayons pas de refaire l'histoire...!


Bravo à toi Dan encore cette fois pour cet excellent travail de recherche et pour tes explications très claires et précises nous permettant de resituer
exactement cette maison à son emplacement qui était le sien.


Bonne soirée.



DAN 18/04/2011 23:33



Bonsoir les amis. Voila un aspect des choses auquel je n'avais pas pensé, le havre serait-elle classée au patrimoine mondial si elle n'avait pas été bombardée ? Il
aurait fallu également qu'elle su préserver son aspect architectural  fin XIX début XXe siècle. Vaste question dont je n'ai évidement pas la réponse !
Ce qui est certain par contre, c'est que on architecture était digne des plus belles stations balnéaires que l'on disait à la mode à la "belle époque". L'histoire a
tranché pour nous !


Bonne soirée Claude et Yllen !



geo 18/04/2011 20:26



J'allais oublier d'apporter ma petite touche "transport". La première photo es tasser exceptionnel car elle montre un tramway tournant à gauche en direction du Bvd François Ier. Hors ce tram ne
tournait absolument pas dans le Bvd François Ier.


En effet, le Boulevard François Ier était réservé à la Compagnie des Tramways de Montivilliers. Une compagnie totalement indépendante de la CGFT, alors exploitante du réseau havrais. Pour
concurrencer cette ligne de Montivilliers la CGFTE construira en parrallèle une ligne à double sens dans la rue Augustin Normand. Cette ligne reliait Frascati au Nice Havrais.


Malheureusement celel ligne n'eu pas le succès escompté et ferma définitivement après la première guerre mondiale. Il n'existe à ma connaissance aucune photo des tramways dans la rue Augustin
Normand.



DAN 18/04/2011 23:21



Re salut Geo. Alors là chapeau car je n'avais pas fait attention que le tramway se dirigeait sur la gauche de la photo donc en direction du bld François 1er. Tu as
eu raison de revenir faire un commentaire sur cet aspect des choses, car je t'avouerais que je ne suis pas très spécialisé dans les transports au Havre, donc toutes précisions que tu pourras
apporter, comme ici, seront les bienvenues.
Bonne fin de soirée Geo  !  



geo 18/04/2011 20:20



Bonjour Dan,


Excellent reportage agrémenté de photos totalement inconnues pour moi (notamment celles avec le passage du tramway).


Avant guerre, le bout de l'avenue foch donnait un aspect d'inachevé et une absence totale de plan d'urbanisme. Je pense que cet immeuble détruit pendant la guerre faisait partis du paté de maison
qui restait dans l'axe de la Porte Océane.


Je préfère très nettement l'aspect actuel de la Porte Océane, un "arc de Triomphe" dédié à la mer.



DAN 18/04/2011 23:15



Bonsoir Geo. la première photo de cet article est un tirage original, il n'était pas destiné à faire une carte postale puisque quand je l'ai acheté il était sur un
carton prêt à mettre sous verre.
Tu n'est pas le seul à avoir ressenti cette impression d'inachevé concernant ce secteur de la ville. Je pense qu'il n'y a eu aucun plan d'aménagement concerté pour
construire cette partie de la ville, d'où cette impression d'inachevé.
Cette maison a été détruite pendant la guerre, et les maisons qui sont restées debout n'était pas aussi bien faites, je les ai connu et elle étaient plus ordinaire,
comme nous le montre cette vue d'avion :





Quant à l'aspect actuel de la porte océane, il est bien certain que son aspect contemporain est des plus plaisant, ce que regrette le plus c'est l'architecture de
cette maison, qui aurait tout de même été à sa place toujours ici comme l'est l'immeuble de Henri Daigue un peu plus loin.
Bonne fin de soirée Geo!



au rythme des maux 18/04/2011 13:29



Je te souhaite une excellente semaine


Amitié


Pierre



DAN 18/04/2011 15:31



Bonne semaine égelement, et je onstate que nous avons les mêmes amis !  



Otto Graf 18/04/2011 10:26



 


Ce coin de quartier, tel qu’il se présentait au début des années 1900, et d'un certain nombre d’années après, je
pense, donne une idée d’inachevé, comme si la ville n’avait pas encore pris possession de cette approche de la plage au plan de l’urbanisme et de la densité immobilière.



Autrement dit, Le Havre restait concentré auprès de ses bassins.


Ces images sont pleines de nostalgie.


Et pour tout : compliments habituels, vraiment !




DAN 18/04/2011 10:28



Bonsoir Otto graf. Pour répondre à votre analyse concernant l'urbanisme du bord de mer et de ce boulevard y menant, il est bien certain qu'en s'éloignant du centre
ville la disposition des rues était un peu plus aléatoire, suite à la destruction des remparts du Havre aux cours de la moitié du XIXe siècle. De plus l'accès à la mer longtemps réservé à ceux
qui y travaillaient , les briquetiers par exemple, ou les pêcheurs, ou même encore dans une proportion importante les militaires, on fait que ces abords de mer n'ont pas été vraiment étudiés,
d'où cette impression que nous avons en regardant ce cliché avec cette maison qui semble perdu au milieu de nul part.
Merci de votre visite et Bon lundi Otto Graf ! 



Caroline.K 18/04/2011 03:14



C'est vraiment épatant Dan. Mais il a fallu que je regarde plusieurs fois pour me situer. Je n'ai aucun sens de l'orientation et même en photo c'est pathétique mais je pourrais me perdre là
aussi.


Heureusement que tes explications sont claires et grâce au clocher, j'ai pu me dire mais oui mais bien sur, c'est le même angle.


BRAVO, je suis béate devant la dernière image, on est en pleine science fiction, tout à fait comme dans Fringe une série un peu délirante qui passait sur TF1 et dans laquelle deux mondes
parrallèles s'entrechoquent parfois et dans un épisode, ils ont mis en scène ce que tu as réalisé en images. Un bâtiment d'une dimension essayait de se positionner dans la notre à la même place
or il y'avait autre chose au même endroit bien sûr.


Bon début de semaine


CaroLINE




DAN 18/04/2011 09:32



Bigre, ma voila comparé à un auteur de science fiction,  genre litteraire ou cinématrographique que j'aime beaucoup. Il faut en effet user un peu de "trucage"
informatique pour faire comprendre une situation qui, autrement, serait difficile à raconter, surtout pour moi qui ne suis pas un littérateur expert.
Ma méthode à ceci de particulier c'est que l'on comprend au premier regard ce que je veux signifier, et comme l'on dis courament, mieux vaut un petit dessin qu'un
long discours, ici le dessin est remplacé par une photo, voila tout !


Bonne semaine CaroLINE !



Mousse 17/04/2011 18:39



Je suis en admiration devant tes articles.


C'est un véritable régal.


J'aime tes explications et la documentation.


Chapeau !


Toujours des billets de grandes qualités.


Bonne soirée.


Amitiés.



DAN 17/04/2011 18:50



Bonsoir Mousse. C'est toujours un plaisir pour moi de constater qu'un pays ami que tu représentes, s'intéresse au Havre. Comme ce n'est pas toujours évident
d'expliquer le déroulement de l'histoire, surtout pour ceux n'habitant pas au Havre, je m'éfforce d'être toujours clair et je fais comme si je n'étais pas du Havre pour rédiger mes articles.
C'est ce qui s'appelle se mettre à la portée de tous voila tout !


Bonne soirée chère Mousse !



Mr Yak 17/04/2011 18:20



Sur la première photo le dernier étage de cette demeure était à louer. Je m'y serais bien installé, elle avait de l'allure.



DAN 17/04/2011 18:30



Salut yak. Je pense que moi aussi j'aurais volontiers habité cette maison, d'autant plus qu'elle se trouve près de la plage. Et de là haut la vue devait être
"imprenable", mais bon ne rêvons pas trop la réalité en a décidé autrement !


Bonne fin de journée  Yak  !



phyll 17/04/2011 11:47



salut mon pote,


tu as eu déjà beaucoup de compliments sur cet article, donc je ne t'en fais pas ...... je plaisante bien sûr !!! Tu m'avais montré cette photo bien intéressante, mais elle prend
encore plus de valeur dans ton superbe article !!! Quand je (re)passerai par ici, je verrai les choses différement !! 


Bonne journée, à mardi ! ,o)



DAN 17/04/2011 13:21



Salut mon pote. Les compliments c'est comme les augmentations  de salaire, ça ne se refuse jamais


Personnellement je passe souvent devant la porte océane, et bien que je sache comment c'était auparavant, j'ai quand même du mal à me représenter cet endroit tel
qu'il était. Heureusement les photos sont là pour confirmer mes déductions.


Bonne journée à toi aussi et à mardi avec l'ami Pierre !  



JMH 17/04/2011 11:40



Bonjour


 


Beau travail, digne d'un géomètre, à propos d'un secteur finalement assez peu connu du Havre. Tu montres là que la recherche en histoire havraise peut aborder certains sujets grâce à de nouvelles
techniques et de nouvelles approches.


Cela peut avoir des conséquences touristiques. Ton exposé sur un immeuble en face de l'office de tourisme servirait, par exemple, de point de départ à une visite comparative entre la ville
d'avant-guerre et la  ville d'après-guerre.


Il va falloir que tu mènes, un jour, une visite du Havre !


 


 



DAN 17/04/2011 13:14



Salut Jean-Michel. C'est vrai que j'ai la tentation de faire connaitre l'ancien havre aux touristes mais ici on ne leur fait voir que 3 choses  : la
reconstruction par Perret, la maison de l'armateur, et l'abbaye de Graville.
Le Havre ancien n'est pas complètement oublié dans ces propositions, mais cela n'a rien à voir avec ce que je pourrai faire.


Je vais d'ailleurs faire visiter une partie du Havre, le quartier notre dame et Saint François, à des amis Belges et je me servirai pour ça,  de copies de
cartes postale grand format pour expliquer  "l'avant et l'après".
Mais bon, si ça intéresse l'office de tourisme du Havre il n'ont qu'à me contacter, car je ne suis pas certain que ça les passionne...


Bon dimanche Jean-Michel !  



eva 17/04/2011 10:45



waaao ! merci Dan pour cette belle photo ! heureusement comme tu dis ! heureusement il en reste un peu de ces merveilles !



DAN 17/04/2011 13:05



Tiens, ton commentaire me donne une idée, je vais faire un recensement des belles maisons havraises et proposer les plus belles sur mon blog, en attendant bon
dimanche Éva ! 



Christian Richer 17/04/2011 10:17



Formidable et émouvant pour nous autres, nés après-guerre, de redécouvrir notre ville fantôme dont nous serons éternellement orphelins !


Ce blog devrait être reconnu patrimoine culturel de la Ville du Havre !



DAN 17/04/2011 10:27



Salut Christian. Alors la reconnu patrimoine culturel de notre ville c'est pas demain la veille ! 


Quant à redécouvrir le Havre tel qu'il était, c'est un peu mon ambition, car tu le dis très bien, nous sommes ophelin de la ville de nos parents, notre génération en
a entendu constament parlé par eux sans avoir eu la possibilité de la connaitre, alors je compense comme je peux  !


Bon dimanche Christian !



pere cantoche 17/04/2011 09:50



Toujours aussi passionnant, mes Amis Dan et Nycéphore, votre blog erst une petite merveille. Vos recherches que vous nous faites partager sont extrèmement minutieuses et les photos de notre
Ancien Havre de véritables trésors qui nous permettent de resituer fidèlement l'univers de nos grands parents ayant vécu leurs 20 ans en 1900... pour ma part je regarde ces images avec une grande
émotion.


Donc, un grand Merci !



DAN 17/04/2011 10:08



Bonjour père cantoche. La photo qui illustre le début de cet article est une photo originale du photographe lui même, bien sûr je n'ai pas la pellicule, mais je
doute qu'il y en ait eu beaucoup de tirées. Les autres illustrations sont bien sûr des cartes postales.


Mes grand-parents également ont vécu cette période, c'est d'ailleurs dommage qu'à cette époque les photographes ne se soient pas plus concentré sur les sujets
de  l'architecture du Havre. Il est vrai qu'on photographiait surtout les membres de la famille avant toute chose, car la photo était encore une denrée rare dans ce début du XXe siècle
!


Bon dimanche Thierry !  



eva 17/04/2011 09:46



Quelle architecture extraordinaire ! Un immeuble conçu comme une énorme pièce montée, avec des balcons partout ! En reste-t-il de ces exemples au Havre ? Ce serait bien de nous les montrer Dan...



DAN 17/04/2011 09:57



Bonjour Éva. Fort heureusement il nous reste quelques maisons de cette époque, notamment celles construites par l'architecte havrais William Cargill, qui, au début
du siècle,  en a construit plusieurs dont celles-ci toujours visible aujourd'hui, mais il y en a d'autres heureusement  !





Bon dimanche Eva



FAH 17/04/2011 09:23



Bonjour Dan,


On s'y croirait!


La 1ère belle maison du boulevard, au n° 1, collée à l'immeuble Tissandier, a été construite par un courtier, Léon Letellier, son architecte était Emile Platel et le sculpteur de la façade
Kammer.


A bientôt!


FAH



DAN 17/04/2011 09:38



Bonjour Françoise. Voila une précision qui me manquait, c'est pourquoi je n'en ai pas parlé, mais je savais qu'il y aurait un ou une érudite qui m'apporterait cette
précision.


Quant au sculpteur de la façade on peut voir encore pas mal de ses œuvres encore aujourd'hui , parfois  associées avec son fils, sur beaucoup de maisons havraises !


Merci beaucoup Françoise, et bon dimanche !



marcopolo76 17/04/2011 08:52



Toujours au Top..Dan !


Au bout de l'Avenue Foch...cela laisse présajer bien d'autres articles sur cette fameuse avenue...!


Pas évident de retrouver les mêmes angles de prise...un travail de passionné ...!


Bon dimanche


Marco



DAN 17/04/2011 09:30



Salut Marco. Effectivement il y aura sans doute, par la suite, d'autres articles consacré à cette partie de la ville, mais il en est un autre qui est tout autant,
sinon plus difficile encore à retrouver, c'est celui du quartier Thiers et notamment derrière l'hôtel de ville.
Mais déjà avec la porte océane et l'avenue Foch il y a de quoi faire ! Et comme tu dis, c'est un travail de passionné, t'as bien raison !


Bon dimanche mon ami



boboce 17/04/2011 08:52



Salut DAN


Même moi, j'ai tout compris. M'enfin surtout dès que tu as parlé de l'office de tourisme.


Personnellement, je serai perdu. Les plans du cadastre ne t'aide pas plus que ça dans tes recherches?


En tout cas encore un article comme tous le monde les aiment.


Bon dimanche


A+


 



DAN 17/04/2011 09:25



Salut Boboce. S'agissant des plans et concernant le Havre, il ne faut pas oublier que ce qui existait avant guerre a complètement disparu ou a été très fortement
modifié. Ainsi l'avenue Foch, beaucoup de havrais pensent que son débouché  est le même que celui d'avant guerre, alors qu'il n'en est rien. Aucun plan, hormis celui des Dubosc, aucun
cadastre ne peut situer ce qui était avant la reconstruction. C'est pourquoi d'ailleurs  les dommages de guerre ont été si difficile à établir.


Bon dimanche boboce ! 



GL 17/04/2011 08:33



Encore un beau travail de recherche fort bien documenté mis à la disposition de tous.


Merci



DAN 17/04/2011 08:43



Bonjour GL. Merci pour ce travail de recherche, je suis content que cela te plaise. Je te souhaite, ainsi qu'à madame, un excellent dimanche  !



buddy2259 17/04/2011 04:57



Bonjour Dan,


Au bout de l'avenue Foch!! Un reportage de grande qualité et très facile à suivre grâce aux plans,photos et cartes postales jointes.


Que du plaisir à découvrir ce qu'était cet endroit il y a bien longtemps et la fusion permet de voir la position de cette superbe maison si elle était encore là.


Perso un de tes plus beau reportages!!


Bon dimanche mon ami!



DAN 17/04/2011 08:30



Bonjour Buddy. Je suis content que cela te plaise, car j'ai "buté" sur pas mal de difficulté pour faire cet article, à commencer bien sûr, par savoir où était
exactement placé cette maison. Cela faisait plusieurs semaines que je cherchais cet endroit, car même si je connaissais l'adresse grâce aux archives municipales, impossible de faire la relation
avec les photos en ma possession. Il a fallu que je me procure la première photo, qui soit dit en passant n'est pas une carte postale mais un cliché de professionnel, pour enfin situer cet
endroit.


Bon dimanche également mon ami  ! 



LGV 17/04/2011 04:46



Bravo pour ce superbe travail !


Difficile de retrouver l'endrois exact de la maison. Mais avec tes indices on finit par y arriver. Elémentaire mon cher !


bonne continuation Dan, et à bientôt



DAN 17/04/2011 08:22



Bonjour Cédric. Tout a tellement changé dans ce secteur qu'il est difficile de s'y retrouver même quand on est sur place, alors j'espère avoir été assez clair dans
mes explications.
Bonne journée ainsi qu'à ta famille Cédric !