Au Petit Paris.

Publié le par DAN

 Le Petit Paris est fondé en1912, par Jeannine et Henry Turlure tous deux travaillant auparavant au «Dé d'Argent» rue de Paris.

Ce fut d'abord une petite boutique rue de Normandie, (Aristide Briand aujourd'hui), qui au fil des ans s'est agrandie pour devenir le grand magasin connu des havrais.

Entre les deux guerres les mariages entre la famille Turlure et Pivain modifieront le statut de l'entreprise pour devenir une société familiale sous le nom de «Turlure fils et gendres».

D'autres succursales du Petit Paris seront créées, d'abord rue Voltaire au Havre puis à Rouen et à Trouville.


Au Petit Paris (3)Au Petit Paris en 1935. Coll Pascal Alinand.

 


042 RTC ALGLe même endroit en 2014. Photo DAN.

 

C'est en 1965 que le fondateur Henry Turlure décède à l'âge de 94 ans. Son épouse, sous la présidence de son petit fils, continuera en tant que vice présidente jusqu'à sa mort survenue en 1968 à 87 ans.

Après 1968 le magasin périclite doucement face à la concurrence des nouvelles grandes surfaces. En 1973 Jean-Claude Pivain, le dernier PDG vend l'affaire mettant fin à ce prestigieux magasin. Ce dernier fermera définitivement en 1982, Soit 9 ans apres l'ouverture du premier "supermarché" du Mt Gaillard.
Merci à Jean-Michel Lecordier pour ce renseignement.



Au Petit Paris (8)Au Petit Paris au début des années 1970. Coll Pascal Alinand.

 


Au Petit Paris (2)Les débuts du magasin en 1912. Coll DAN extrait de presse.

 


Au Petit Paris (1)Le célèbre graphisme du magasin.  Coll DAN.

 

 

Dynamique, la direction propose diverses manifestations commerciales dans les années 1920, et volontiers paternaliste, elle organise des banquets pour son personnel. Ces diverses manifestations seront relatées dans la presse locale.

 


 

Au Petit Paris (5)Une animation en plein air devant le magasin. Coll Pascal Alinand.

 


Au Petit Paris (6)Une quinzaine commerciale en 1925. Coll Pascal Alinand.

 

 


Au Petit Paris (4)Un banquet avec le personnel du magasin. Coll Pascal Alinand.

____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Merci de votre visite.


Commenter cet article

altero 11/07/2015 10:06

je me suis trompé de date c'est de 1922

altero 11/07/2015 10:04

j'ai une peinture qui représente le petit paris en 1927

Huguette cousin 03/04/2015 11:57

Bonjour
J'ai une photo que je voulais vous joindre, mais je ne sais pas comment; elle date des années 1930 environ et maman m'a toujours parlé du petit paris!!si ça vous intéresse, merci de m'indiquer par mail une adresse où vous l'envoyer; Cordialement
H. couisin

DAN 03/04/2015 17:40

Bonjour madame Cousin,
Excusez de cette réponse un peu tardive, mais l’hébergeur de ce blog (Over-Blog) transmet désormais très mal les commentaires, bref, bien sûr que votre photo m’intéresse beaucoup surtout s’agissant de ces années 30.
Alors comme tout est devenu difficile sur ce blog depuis qu’ils ont changé de plate-forme, je vous communique directement mon adresse mail ici afin que vous puissiez me contacter sans passer par le blog, voici mon adresse mail :
hatedaniel@gmail.com
Merci de votre compréhension et de l’intérêt porté à mon blog.
DAN.

Maryse LEMEE 02/11/2014 18:11


Merci pour ce souvenir. Quand j'étais petite, nous y allions souvent avec ma maman. Nous habitions Rue de Tourneville, donc pas loin.
Mon grand plaisir était de faillir à la surveillance de ma mère et je filais dans les cabins d'essayage jouer la mannequin en m'adminrant dans les glaces.
Elle ne passait plus par l'accueil pour me retrouver, elle y allait direct

DAN 02/11/2014 18:24



Bonsoir Maryse,
Je vois que vous étiez espiègle Maryse, et à cet âge c'est bien compréhensible. Ce magasin a laissé tant de souvenirs parmi le havrais comme vous, et le votre est relié à votre enfance. bon
j'espère que votre maman ne vous a pas grondé quand même ?
Bonne soirée maryse



Annie 15/08/2014 00:57


J'ai travaillé comme stagiaire au Petit Paris ,ensuite j'ai travaillé pendant 6 ans chez BOKA '(maintenant c'est eurodif )Merci pour ses photos qui me ramène à ma
jeunesse 

DAN 15/08/2014 08:37



Bonjour Annie,
Vous avez d'éxcellentes reférences avec ces deux noms bien connus des Havrais. Aujourd'hui ce sont de grands groupes qui ont pignon sur rue, mais dans le fond le métier reste le même.
Merci pour ce témoignage et bonne journée Annie.



buddy2259 26/05/2014 19:12


Un magasin emblématique du havre, comme beaucoup j'y suis allé souvent et j'en ai gardé un très bon souvenir.


Merci pour ce superbe reportage et ces magnifique photos.


Bonne soirée Dan et Nicéphore.

DAN 26/05/2014 19:26



Bonsoir Buddy,
C'est le genre de magasin qui avait une nombreuse clientèle, et je suis sur que certains patrons de magasins aujourd'hui aimeraient bien avoir une fréquentation aussi importante que celle du
Petit Paris de cette époque.
Quant aux photos là c'est surtout à Pascal Alinand qu'on les doit, elles sont magnifiques en effet !
Merci de ta visite et bonne soirée l'ami !



C@t 08/05/2014 14:04


En effet, je ne risquais pas de connaître Boka ! Mais le petit vélo rouge, j'y suis souvent allée, ici il y a "Noz" un peu son équivalent, le plus proche pour vous est à Gruchet-le-Valasse... Je
comprends bien pour ton "parti-pris", c'est pour ça que je l'ai relevé ! ;-)


@ + DAN, bonne journée, même si le temps est aussi pourri que chez moi ! 

DAN 08/05/2014 14:40



Il y a partout maintenant des magasins proposant des marchandises déstockées de diverses provenances, je ne vais pas en faire la réclame ici.
En effet le temps ici n'est pas au plus beau, il pleut pour tout dire, mais bon, le soleil est dans les coeurs !
Bon après-midi C@t


 



C@t 08/05/2014 13:30


Boujou DAN,


Un nouveau billet complet comme d'habitude ! On voit bien l'évolution du Petit Paris depuis 1912 ! Celui-ci je l'ai connu, par contre le boc/ka ? cité dans un commentaire ne me dit rien...
Mais le petit vélo rouge oui ! Pas de parti-pris pour la R 16, vraiment ? ;-) 


@ + DAN

DAN 08/05/2014 13:40



Boujou C@t,
Normal que Boka ne t'évoque rien car ce magasin était rue Thiers avant guerre (7-C sur plan) , avenue René Coty aujourd'hui. Quant au petit vélo rouge cette enseigne était un magasin de
déstockage proposant des marchandises diverses d'ailleurs, provenant de faillites ou d'autres magasins en France.
Quant à la R-16 je ne peux faire autrement que d'avoir un parti-pris du fait qu'elle m'a fait vivre plus de 10 ans "comeme"


@+ et bonne journée C@t ! 


 



jeanpaul76 08/05/2014 12:57


Salut 


Oh! Daniel quelle chance-t-on aîné était un frère, moi je n'ai pas eu cette chance l'aînée était une fille, bon rassure-toi je portais bien la robe

DAN 08/05/2014 13:02



Bonjour Jean-Paul,
Chance je ne sais si c'est le mot que j'aurais employé à l'époque surtout que j'avais DEUX frères t'imagines que les fringues du premier passaient au deuxième et moi le troisième je récoltais
tout, si j'avais eu une soeur au moins... quoique si j'en crois tes paroles....


Bonne journée Jean-Paul



Françoise B 07/05/2014 18:36


Bonsoir Dan. Je découvre le très intéressant reportage sur le Petit Paris. Evidemment comme tout le monde, ce magasin m'est bien connu. Il faut dire que dans notre enfance le prèt à porter
n'existait pas. On était couturière ou on faisait appel à une couturière. D'où le succès de ce magasin bien achalandé en tissus. Je me souviens très bien qu'avec ma mère, on allait choisir les
tissus pour qu'elle me fasse une robe ou un manteau. Elle était professeur de couture et dans sa jeunesse elles avait été petite main chez un grand couturier à Paris. On allait d'ailleurs
assister aux défilés de mode à Paris avc ses élèves. C'était fabuleux pour moi! Et pourtant, un peu plus tard, lycéenne, j'enviais mes amies qui achetaient du prêt à porter ! Mais je garde un
souvenir ému de ce magasin qui regorgeait de tissus en tout genre et où on se rendait à l'automne et au printemps afin d'avoir une robe neuve ou un manteau. Sachant que ce nouvel habit serait
l'habit du dimanche. Encore un bon moment passé à effeuiller des souvenirs. Bravo. La dernière photo m'interpelle. Je t'explique pourquoi par mail. Françoise B

DAN 07/05/2014 18:46



Bonsoir Françoise,
Voila bien des souvenirs, ceux que tu évoques, que moi, garçon, je n'ai pas, car on me "refilait" les habits de mes frères ainés. Rares sont les habits neufs que j'ai pu avoir.
Aujourd'hui je ne sais pas si de telles pratiques se font encore, quoique je pense que oui vu les difficultés financières de certaines familles.
Pour la dernière photo entendu, j'attends ton mail, alors à bientôt Françoise ! 



marcopolo76 06/05/2014 18:04


Salut Dan et Nicé


Cet article à "réveillé" la nostalgie de pas mal de monde ...!


Un magasin qui semble avoir eu une influence très importante sur les "Havrais" ...


Maintenant nous subissons une autre influence !


Un très bon article !

DAN 06/05/2014 20:03



Bonsoir Marco,
En effet ce magasin fait partie de l'histoire havraise, beaucoup de nos parents et ceux de ma génération l'on connu. On évoquait le petit Paris comme on évoque Auchan aujourd'hui, ce dernier
perpétuant l'influence à laquelle tu fais allusion. Autre temps autre commerce !
Bonne soirée Marco !



JMH 06/05/2014 02:47


Quelques informations supplémentaires. Henri Turlure avait commencé sa carrière de commerçant en 1887 et le Petit Paris fut fondé en 1912. Le magasin comprenait 200 employés au Havre dans les
années 1950, 120 à Rouen et 10 à Trouville. Henri Turlure était officier d'académie, vice-président du syndicat des Grands magasins. Il fut conseiller prud'homme de 1908 à 1912. Il fut maire de
la commune de Brosville dans l'Eure. Il participa pendant quatre ans à la guerre 1914-1918. 


A bientôt. JMH 

DAN 06/05/2014 08:13



Bonjour Jean-Michel,
Avec les chiffres des succursales ailleurs qu'au Havre, on devine bien la tailles de ces différents magasins.
C'était un homme entreprenant si j'en juge par sa carrière , par contre quatre ans à la guerre là on peut se poser la question du poste qu'il occupait, bien qu'il y eu des soldats de première
ligne revenus du front.
En tous cas cet homme n'avait pas besoin d'être en retraite pour être débordé !
Bonne journée Jean-Michel !


 



JMH 06/05/2014 02:13


Je reviens en essayant de bien dimensionner les photos. La brochure (donc la photo) sur les modèles d'été au tricot appartient à la ville du Havre. Bravo pour cette acquisition très bien vue...
Ce document était distribué au Petit Paris autrefois.


Je me souviens que la fermeture de ce magasin au début des années 1980 fit du bruit sur le plan social. On vécut la même chose quelques années plus tard avec les Nouvelles Galeries. Il restait
encore un certain nombre d'employés. La presse locale en parla. De mémoire, la teneur de l'esprit havrais à l'époque était : que va t-on faire de ce  lieu, que va devenir le quartier...


Pour ceux qui voudraient, en 2014, retrouver un peu de l'atmosphère du petit Paris mais aussi un peu du petit vélo rouge, je leur conseille vivement de visiter le marché Saint-Pierre à Paris. Il
se trouve 2 rue Charles Nodier près de Montmartre. On y trouve une foule de tissus. L'atmosphère y est totalement surranée.


A bientôt. Jean-Michel Harel.


A bientôt. Jean-Michel Harel.


 


 


 


 

DAN 06/05/2014 08:00



Bonjour Jean-Michel,
Pour les photos à insérer la taille idéale est 600 pixels pour la largeur et un peu plus de la moitié pour la hauteur , mais cette dernière dimension dépend du format de la photo elle même.
Ceci mis à part, les documents sont intéressant ils démontrent que les articles vendus étaient principalement des vêtements tissus voilage etc tout ce qui a rapport avec les textiles.
Socialement parlant je me souviens de la fermeture des Nouvelles Galeries ayant la soeur d'un ami y travaillant, de même j'avais un membre de ma famille à l'ancien Monoprix, dans tous ces cas de
figures ces employés vivaient et travaillaient comme en famille, ou tout du moins entres copines puisque c'étaient en majorité des femmes occupant ce type d'emploi.
Aujourd'hui peut être retrouvons-nous cet état d'esprit dans les caisses de super marché, mais les caissière n'ont guère le temps pour bavarder autour d'une tasse à café maintenant.
Merci pour le renseignement au sujet du marché Saint-Pierre à Paris, peut être quelques lectrices seraient intéressé par ces magasins histoire de retrouver l'atmosphère des boutiques d'antan
?
Merci et bonne journée Jean-Michel.


 



louis 05/05/2014 22:11


C'est marrant comme tes articles ont le don de faire ressurgir des "bouffées" de souvenirss. Des petites madeleines en quelque sorte.


Merdeux, ma mère nous emmenaient aux Galeries Lafayettes (train +tram; on avait peur de rien) On pouvait voir le Père Noel et on ne faisait pas les marioles. Magnifique magasin, disparu depuis.


Merci pour ces souvenirs

DAN 05/05/2014 22:51



Salut Louis,
Et oui ici c'est le magasin aux souvenirs, le plus drôle c'est qu'il fait ressurgir les tiens alors que tu ne connais pas le Petit Paris, mais ce genre de magasin était partout les mêmes en
France surtout quand nous étions minots, alors Je t'imagine môme te tenant à carreaux  pour ne pas louper le père noël, t'inquiète on était tous pareils !
Bonne fin de soirée Louis ! 



LOCAR 05/05/2014 13:42


Comme beaucoup, c' est le graphisme du carton d' emballage "Au Petit Paris" qui a réveillé en moi des souvenirs oubliés. Ma mère en a gardé un longtemps mais je ne sais pas ce qu'il est
devenu....  Merci à vous de nous rappeler, par d'infimes petits détails, des périodes de notre vie d' enfant et d' ado !


A bientôt le plaisir de vous lire.

DAN 05/05/2014 15:35



Bonjour madame Locar,
Comme quoi, faire un dessin reconnaissable partout et surtout dans le temps est important, on dira aujourd'hui un "logo" ce qui revient au même, et les marques utilisent ce "phénomène" à l'heure
actuelle pour faire leur publicité partout, écran télé, journaux, affiches etc, une méthode efficace, preuve en est nous nous souvenons du Petit Paris rien qu'à regarder son logo qui éveille nos
souvenirs.
A bientôt madame Locar et bon après-midi


 



JMH 05/05/2014 13:30


Quelques
photos pour illustrer le petit Paris. On remarquera que cet établissement avait des succursales à Trouville et à Rouen en 1960. Jean-Michel Harel

DAN 05/05/2014 15:28



Bonjour Jean-Michel,
Beaucoup d'articles concernant les rideaux, ce qui confirme sa spécialisation dans ce domaine.
Par contre le fait que tu ais mis cette photo en grand (même très grand) format ne fait pas apparaitre certaines informations sur la facture, mais on voit bien quand même l'énoncé.
Bon après-midi Jean-Michel 



B58 05/05/2014 13:21


En fait, voilà toute l'explication. Ce papier est un brouillon pour la constitution du dossier de dommages de guerre concernant le mobilier pris par les britanniques. Tous les meubles disparus et
les causes de leur disparition sont indiquées. Ainsi, ici, il est notamment expliqué que tous les rideaux du casino ont disparu, enlevés par les anglais. Il est précisé que ceux-ci ont été
descendus des fenêtres pour faire face au manque de couvertures en mai 1940. Une partie a donc servi pour les besoins de l'hôpital britanniques (20 places) qui se trouvait au casino. Le restant a
lui était utilisé pour aider les belges qui alors en exode au Havre, étaient démunis. Ce qui est intéressant, c'est la mention du Petit Paris qui était alors considéré comme une référence pour
situer l'action dans le temps.

DAN 05/05/2014 15:23



Re bonjour Alexandre,
Je me doutais un peu concernant la provenance de ce document, quant à son contenu là je comprends mieux en effet.
Pour le petit paris le fait qu'il fut créé en 1912 et qu'ici nous sommes entre 14 et 18 nous montre toute la notoriété que ce magasin a acquis depuis sa création.
Merci Alexandre et bon après-midi 



B58 05/05/2014 12:01


 


Bonjour Dan, puisque tu parles du Petit Paris, voici un extrait d'une lettre qui le mentionne. J'ai mis l'original ainsi tes lecteurs auront le plaisir de la décrypter. Chose difficile à faire je
l'avoue.

DAN 05/05/2014 12:55



Bonjour Alexandre,
Là j'avoue ne pas avoir réussi à "traduire" ce extrait de manuscrit.
Certes il évoque le Petit Paris, mais je ne sais pas pour quelle occasion, le texte évoque l'arrivée de Belges  au Havre mais sans plus.
Ce que je comprends par contre c'est sans doute une lettre qui est parmi tes archives, et là effectivement  je comprends mieux le contexte mais sans pouvoir saisir son sens !
Merci et bonne journée Alexandre ! 



Hamon 05/05/2014 11:16


Bonjour à Tous


Cette article ces photos que de souvenirs, j'ai encore à la maison un de ces cartons a pois que je garde precieusement , j'entends encore le parquet qui craque et qui grince .


Pascal

DAN 05/05/2014 11:44



Bonjour monsieur Hamon,
Merci pour votre appréciation concernant mon article, cela fait toujours plaisir de constater qu'ils sont appréciés par nos lecteurs, et ça m'encourage à poursuivre mon travail.
Gardez précieusement votre carton à poids car ils deviennent rares. Quant au parquet qui grince voila un détail intéressant car de nos jours plus aucun magasin grand ou petit, n'a de parquet,
tous sont pavés ce qui a nettement moins de charme.
Merci et très bonne journée Pascal !


 



tce76 04/05/2014 20:50


Salut DAN


Forcément, en bon Havrais, j'ai bien connu ce grand magasin. Tu nous as encore fait une sacré recherche là dis donc.


Pouce! Si tu veux, je vais en ville donc, je peux passer demain matin te ramener clé USB et tirages.


Sur le coup des 9h30/10h00. Ca te va?

DAN 04/05/2014 22:56



Bonsoir Thierry,
Qui n'a pas connu ce magasin n'est-ce pas !
Entendu pour demain matin entre 9h30 et 10h00, je suis chez moi et n'ai rien de prévu autre que mon travail sur mes articles.
Alors à demain Thierry !


 



Franciscopolis 04/05/2014 20:47


Salut Dan, que de souvenirs ! j'y allais avec ma Mémé le jeudi puis le mercredi à partir de 72. Enfin pour être honnête je me souviens plus de Récréation ou ma mémé m'achetais mes petits soldats
puis on rentrais à pied à Graville ma soeur ralait moi  pas de soucis j'ai toujours aimé marcher. Merci pour ces souvenirs bien lointains !

DAN 04/05/2014 22:53



Bonsoir François,
Récréation était un magasin de jouets à côté de la banque de France, je m'en souviens,  pas étonnant que tu te souviennes plus de cette boutique que tu petit Paris, il est vrai que quelques
années plus tôt c'était le magasin "Loisirs" que je fréquentais, pas très loin du petit Paris d'ailleurs, comme quoi nous les garçons nous souvenons plus des jouets plaisirs de l'enfance que des
vêtements et autres matières tissées. Quant à être un bon marcheur je pense que tu l'es resté, même si aujourd'hui c'est à vélo que je te vois le plus souvent !
Bonne fin de soirée François !


 



Mousse 04/05/2014 19:58


Merci cher Dan,


Super, j'aime me marrer !


Passe une belle soirée et une bonne semaine.

DAN 04/05/2014 20:14



bonsoir Mousse,
 On a si peu l'occasion de se marrer qu'il faut en profiter aussitôt que l'occasion se présente


Bonne et belle soirée à toi aussi chère Mousse !



jeanpaul76 04/05/2014 19:56


 


Salut les amis


Impressionnant et agréable retour en arrière en premier c'est les odeurs du tissu qui me reviennent et surtout ce commerce démesuré de l'époque où j'allais en échappant la surveillance fouiner
dans les allées avec les femmes comme quoi mais bon ! bien sur à cette époque on ne parlait par rayons oh que vilain mot.


Ce commerce à lui seul désignait un quartier comme le printemps pour la place Thiers. Bien dommage la perte de  ce genre de commerce phare pour animer les quartiers, comment l'était les
cinémas aussi.


et voilà je refais mon Muppet Show. 


Ah oui le graphisme je l'avais oublié très spécial il faisait plus penser à une boîte de pâtisserie . Quand même extraordinaire un banquet avec le personnel du magasin. Je cherche si moi eut
l'occasion de manger dans mon entreprise ah oui une fois pour mettre dehors je rigole....


Un excellent reportage quelque part de bons souvenirs d'enfance malgré les événements que l'on a tous en mémoires


Allez les amis  a la semaine prochaine et bonne semaine 


 

DAN 04/05/2014 20:12



Bonsoir Jean-Paul,
Comme je n'ai pas beaucoup fréquenté ce magasin, tu confirmes que c'était surtout des tissus et des vêtements qu'on y vendait, si je comprends bien il devait être disposé comme l'était Monoprix
que j'ai bien connu par contre.
C'est vrai ce que tu dis là, Monoprix et printemps c'était le quartier Thiers, le Petit Paris le quartier du Rond-Point et il y avait aussi les nouvelles Galeries pour la rue de Paris etc, et
avec bien entendu un cinéma toujours à portée de mains si j'ose dire.
Tu n'as jamais été invité au cercle à Sandouville ? Moi si plusieurs fois bien que ne faisait pas partie des cadres ni même des régleurs, je me souviens qu'on y mangeait (et buvait) bien par
contre !
Bonne soirée Jean-Paul !


 



E.C. 04/05/2014 18:32


Bonsoir Dan,tout a été dit,ou presque, sur ce blog concernant le"Petit Paris"que nous avons connu:vos photos votre résumé,doublés des commentaires,nous en apprennent encore un peu
plus.Merci et bien amicalement.E.C.

DAN 04/05/2014 18:49



 


Bonsoir monsieur "C"
Nos lecteurs sont formidables ils m'apportent ce que je n'ai pas trouvé dans les archives, en tous cas chaque commentaire est comme un encouragement pour moi, car il me permet de savoir comment
sont reçu et compris mes articles, alors merci pour tous les vôtres et bonne soirée monsieur "C"


 



phyll 04/05/2014 17:47


hello poto,


que de souvenirs m'évoque ce magasin !!..... dans les années 60 mes parents fréquentaient ce commerce et je me souviens bien des sacs et cartons "blanc à pois bleus"..... de plus, le " PAH "
devait avoir un contrat avec "le petit Paris" car mon père venait y chercher tous les ans sa paire de bleus de travail ! et c'était également ici qu'on achetait nos " habits du dimanche
" !!!.....


ah là là..... foutue nostalgie !!!  


bonne fin de journée mon pote


à + ! 

DAN 04/05/2014 17:59



Salut Mon pote,
Eh oui ! nostalgie quand tu nous tient...
Quant aux sacs à pois bleus ils sont associés dans ma mémoire à l'achat de vêtements à croire qu'il ne vendait que ça quoique ça devait être leur fond de commerce si j'en juge par les témoignages
des lecteurs. Pour ce qui est de l'habit du dimanche si ça continue nos petits enfants nous demanderons ce que c'était et ce que ça veut dire, ah la papys j'te jure !
Bonne fin de journée Phyll !


 



otto graf 04/05/2014 15:43


 


 


Voilà donc là le magasin-vedette de ma mère.


Elle en parlait souvent, et bien plus tard encore.


Pourtant, les Nouvelles Galeries étaient plus près de chez elle.


Au point que j’imaginais le « Petit Paris » pas loin de Notre – Dame.


A la date – 1935 – de la première photo, il me plait d’imaginer que ma mère, elle avait 32 ans,
 pourrait être dessus.


Puissance de l’imagination et du souvenir !....


Otto.

DAN 04/05/2014 16:23



Bonjour Otto,
Apparemment le petit Paris attirait plus les femmes que les hommes, sans doute proposait-il des marchandises plus en affinité avec le monde féminin. Peut être en effet votres mère pourrait-être
sur cette photographie, tout comme la mienne d'ailleurs, alors laissons notre imagination courir après le temps.
Bonne fin de journée Otto !



Mousse 04/05/2014 13:13


Bonjour cher Dan


Waouh ! Que de jolies photos j'adore.


J'ai ri avec les noms, dont "Turlure" Tu le sais, je ris d'un rien.


Pas si petit que cela ce magasin !


Encore un très beau reportage, bravo cher Dan, c'est un régal pour les yeux.


Bon dimanche, mes amitiés.

DAN 04/05/2014 13:20



Bonjour Mousse,
C'était, à cette époque bien sur, un "grand" magasin, car les hypers et autres supers marchés n'éxistaient point encore. Quant au nom il y a un galériste du même nom dont l'enseigne est "Galerie
Turlure", t'as pas fini de te marrer alors.
Merci pour cet article et bon dimanche chère Mousse  !


 



Denis 04/05/2014 12:42


De longues minutes d'ennui pour moi dans ce magasin... Mais toujours passionnant de revenir sur des traces d'un passé qui parait loin, plus de 40 ans après.

DAN 04/05/2014 12:49



Bonjour Denis,
On peu comprendre que, gamin, on puisse s'ennuyer à attendre que ses parents aient fini de faire leurs courses avant de pouvoir sortir d'un endroit comme celui là.
J'ai aussi connu cette sensation pour d'autres lieux, mais toujours avec le même ennui en effet, aujourd'hui que ne donnerait-on pas pour les revivre ne serait-ce qu'un tout petit peu...
Bon dimanche Denis et le bonjour à Fabienne ! 



jean michel L 04/05/2014 12:21


Bonjour Dan,


Merci pour cette belle série d 'images ! Quand j étais gamin, ces "grands magasins" étaient magiques. Je ne retrouve pas cette magie, ni aucun plaisir d 'ailleurs, dans les grandes surfaces
actuelles. Dommage. Pour la date de fermeture, les archives du Havre donnent 1982. Soit 9 ans apres l'ouverture du premier "supermarché" du Mt Gaillard.


http://archives.lehavre.fr/delia-CMS/archives/site/article_id-24076/sstopic_id-/topic_id-759/topic_parent_id-757/economie.html


 





Bon dimanche


Jean Michel L

DAN 04/05/2014 12:33



Bonjour Jean-Michel,
La magie disparait peu ou prou avec l'âge, peut être que les gamins d'aujourd'hui diront la même chose quand ils seront adultes qui sait ?
Merci pour cette date de fermeture, je vais la mettre dans mon texte, et te citant, rendons à César ce qui est à César. Je consulte pourtant ce site mais je n'y avait pas vu ce renseignement,
comme quoi à plusieurs c'est toujours mieux.
Encore merci et bon dimanche jean-Michel !


 


 



eva baila 04/05/2014 11:41


"Le Petit Paris" aurait-il inauguré les quinzaines commerciales ? de belles images, de belles évocations qui ne sauraient laisser insensible une pie telle que moi (qui adore le lèche-vitrine, les
grands magasins et les frivolités !) Bon dimanche Dan ! 

DAN 04/05/2014 11:49



Bonjour Eva,
Alors là tu me poses une colle quant à savoir si ce magasin à inauguré les "quinzaines commerciale", je ne le pense pas car à Paris dans les grands magasins tels ceux de Dufayel, ou la
Samaritaine, ce genre de battage publicitaire devait déjà exister .
Quant à faire du lèche vitrine attends j'appelle mon épouse


Bon dimanche Eva !


 



Gédé 04/05/2014 11:17


Bonjour,


Autre temps, autre moeurs ! Aujourd'hui, on ne parle plus que du Grand Paris; Aucun rapport. Pour le Petit Paris, ma mère étant couturière, c'était un magasin très intéressant car on y
 trouvait un grand choix de tissu. Mais c'était loin pour y aller à pieds (depuis St Vincent), mais nous y allions de temps en temps le jeudi après-midi.


Pour le problème du stationnement, je rejoint Jean Michel sur le fait que c'est injuste. Mais je préconise la solution inverse : le retour au stationnement gratuit au centre ville (je rêve !) Je
sais qu'on m'opposera le problème des voitures ventouses. Mais la solution gratuite existe depuis longtemps : Ca s'appelle la "zone bleue" qui oblige à un turn over permanent. Seulement voilà,
l'inconvénient c'est qu'elle ne rapporte pas d'argent à la municipalité !


Bon dimanche...

DAN 04/05/2014 11:44



Bonjour Gédé,
Je penses que tu as bien résumé le problème avec le stationnement, le fait qu'il soit payant ne peut inciter la clientèle à faire ses courses en ville, quant à la zone bleue c'était une bonne
solution, mais voila, ça ne rapporte rien, et à notre époque quelque chose qui ne rapporte rien a du souci à se faire.
Je pense qu'à l'époque où tu y allais, il devait y avoir des lignes de bus depuis Saint-Vincent, c'est peut être pour le retour avec les marchandises sur les bras qu'il aurait pu y avoir des
soucis, mais s'il faisait beau ça te donnait l'occasion de te promener chose que tu vas pas manquer de faire aujourd'hui vu le beau temps alors bon dimanche Gérard !


 



Papy Scham 04/05/2014 10:44


Bonjour Dan


Belle série de cartes et de photos sur ce magasin. L'on peut dire qu'il y avait foule et une sacrée vitrine. La photo des années 70: j'aime bien, tout ce qu'on a connu, enfin je parle des
voitures. Par contre, le magasin un peu tristounet. Banquet du personnel, une initiative plutôt rare de nos jours. Un article très riche que vous nous avez partagé. Bravo.


Bon dimanche et bonne semaine.


Amitiés: papy Scham

DAN 04/05/2014 11:37



Bonjour Papy Scham,
J'étais sur de faire mouche avec cette photo des années 70, elle représente assez bien le "parc automobile" de cette époque.
Les façades du magasin étaient un peu tristounettes effectivement, mais je ne pense pas que c'était le souci des propriétaires de l'époque, quant au banquet d avec les membres du personnel, c'est
sûr qu'à l'heure actuelle ça devient de plus en plus rare les employés étant de plus en plus mobiles et pas toujours de leur propre volonté.
Bon dimanche Papy Scham !


 



JMH 04/05/2014 09:54


Bonjour


Beaux souvenirs du Petit Paris. A l'époque, comme maintenant, Paris était la capitale de la mode et donnait le ton pour les variations vestimentaires. Il y a un système d'esprit très "provincial"
(personnellement je le déplore) qu'on retrouve encore aujourd'hui... Paris Pressing, Le bistrot Parisien...


Il suffisait d'entrer dans le magasin le Petit Paris pour en saisir l'ambiance : un lieu figé dans le passé et ayant un grand charme, un endroit qui paraissait immuable alors qu'il
était, en fait, près de sa fin. Je pense d'ailleurs que le commerce havrais a vécu un véritable drame depuis les années 1970 à maintenant. D'ailleurs il ne s'en remet pas. Trop accaparé par les
contraintes journalières, le "petit commerce" n'a pas réussi à résister aux grandes surfaces. Allez à Paris en 2014: vous verrez un nombre incroyable de petites boutiques et pas
d'hypermarchés. Les "provinces", elles, ont dû subir la désertification commerciale de leur centre-ville et la mise en place de vastes centres commerciaux de périphérie.


Je réfléchissai dernièrement à ces questions de commerce et je me disai que la donne est faussée de multiples manières. Allez dans un grand centre commercial et vous ne paierez pas le parking.
Allez en centre-ville du Havre et vous devez payer le stationnement. Dès le départ le jeu est inégal... C'est tout de même bizarre que la voiture aie tous les défauts quand elle doit stationner
dans les zones de commerces de proximité et qu'elle aie toutes les qualités près des hypermarchés... Et si une loi obligeait le stationnement payant sur les parkings de surfaces commerciales
?  


Le Petit Paris me fait un peu penser à la Samaritaine qui existait à Paris. C'est tout de même un comble d'être démodé pour un magasin qui défend la Mode !


Quelle aurait pu être l'évolution de ce petit Paris ? Comme certains l'ont dit il se trouve dans un secteur assez sinistré. Seul, de toute façon, il n'aurait pas tenu et aurait difficilement pu
constituer une locomotive. Il se trouvait trop loin des quartiers où les gens ont  un pouvoir d'achat. C'est peut-être d'ailleurs une faille des hypermarchés actuels qui se trouvent assez
loin des quartiers où les gens ont de quoi payer... Sans voitures pour y aller ils sont en difficulté !


J'ai un doute à propos de la fermeture du petit Paris. J'ai l'impression qu'il existait encore au début des qannées 1980. A-t-on la date exacte de sa fermeture?  


Bon week-end.


 Jean-Michel Harel


 


 


 


 


 


 

DAN 04/05/2014 10:17



Bonjour Jean-Michel,
Question mode, Paris a inspiré la France entière, mais pas seulement, ainsi aux Etats-Unis était-il de bon ton d'être habillé à la mode parisienne, alors que la province ait suivi ne m'étonne
pas.
L'évolution de ce magasin aurait pu se faire comme celle de monoprix qui s'est entouré si je puis dire, de plusieurs petits commerces, ce faisant le chaland peut y trouver ce qu'il cherche, de
plus dans ce centre Coty on n'a pas l'impression d'entrer dans un magasin, mais dans un lieu de vie sans aucune obligation d'achat, car on peut s'y reposer en toute tranquillité, les galeries
marchandes des grandes surfaces répondent aussi à cette demande.
Pour l'automobile là tu mets le doigts sur ce qui fait mal, car se garer en ville coûte fort cher, de plus on est pas sur d'être à proximité du lieu de nos achats. Dans ces conditions le parking
des grandes surfaces représente un gain de temps et d'argent difficile à combattre pour les commerces du centre ville.
Pour la date de fermeture du Petit Paris, j'ai cherché cette date moi aussi, mais voici ce que je me suis basé :



Aucune date définitive n'y est inscrite, mais peut être un lecteur pourrait-il nous apporter des précisions à ce sujet.
Bon dimanche jean-Michel et merci pour ton commentaire.



hirel 04/05/2014 09:22


Bonjour Daniel ,


Quelle bonne idée cette présentation de magasin mythique de la ville du Havre .Que de souvenirs ,c'est un magasin ou ma mère s'habillait après avoir été au marché du rond point le jeudi .... et
puis la R 16 sur la photo année 70 , celà nous parle .


Bon dimanche.


 

DAN 04/05/2014 09:40



Bonjour Gérard,
Je ne l'ai pas fait exprès pour la R-16 , mais à l'époque c'était LA bagnole, bon, on est peut être de parti-pris hein
On faisant cet article je savais que l'évocation de ce magasin allait réveiller quelques souvenirs, car qui n'a l'a pas fréquenté pour ceux de notre génération et celle d'avant ?
Bon dimanche Gérard, tu peux reprendre ta R-16 qui est garée dans le petit Paris


 



François 04/05/2014 09:03


Bonjour,


Grandeur & décadence pour ce magasin que tous les havrais qui ont connu les périodes commerciales d'avant les grandes surfaces, évoque avec nostalgie.


Comme les Galeries, le Printemps, Boca ...


Merci pour cette formidable compilation de documents, Notamment cette photo du banquet ou l'on ressent une ambiance un peu "guindée"


Une autre  image que l'on trouve fréquemment sur les réseaux sociaux comme on dit ...


" />


Tres bon dimanche à vous.

DAN 04/05/2014 09:33



Bonjour François,
Les nouvelles Galeries, Boka, Le Petit Paris, Le Printemps etc, tous ces grands magasins ont disparu avec l'implantation des grandes surfaces en périphérie de la ville, mais actuellement il y a
une tentative de reconquérir la clientèle du centre ville avec la multiplication des "moyennes" surfaces telles le centre Coty, comprenant Monoprix, les Halles etc. La perte de clientèle pour le
petit paris et ses conncurrents de l'époque, était qu'il devenait de plus en plus difficile de se garer. Aujourd'hui qu'on nous dissuade d'utiliser ce moyen de déplacement, les moyennes surface
se multiplient, et c'est très bien pour ceux qui préfèrent ne pas utiliser leur véhicule.
Il y a eu beaucoup de photos prise sur le petit paris, et c'est normal de les retrouver un peu partout.
Bon dimanche François !


 



Jacques 04/05/2014 08:57


Les années 70 ne me paraissent pourtant pas si lointaines mais la photo de cette période nous parait venue d'une autre période. Pantalons pattes d'eph,femme sur une mobylette et autres tenues
vestimentaires semblent venir d'une époque révolue depuis longtemps. Reportage très intéressant pour voir l'évolution de notre manière de vivre.


Bon dimanche ensoleillé.

DAN 04/05/2014 09:21



Salut Jacques,
Le temps passe n'est-ce pas, nous avons toujours l'impression que la période de notre adolescence ou du début de notre vie active n'est pas si éloignée que cela, mais que nenni, nos enfants
pensent que nous avons vécu une période lointaine comme on pouvait le penser de notre père, mais voila, la roue tourne.
Quant à l'évolution de notre manière de vivre, nos enfants, toujours eux, voire nos petits enfant nous demanderont "comment avez-vous pu vivre sans internet, smartphonne, télé grand écran etc, et
avec qu'une seule chaîne télé ? ?  
Là on commencera à se sentir vieux.
Bon dimanche frangin !


 



G.L. 04/05/2014 08:18


Voilà un grand magasin Havrais qui attirait le chaland, piéton. Aujourd'hui, il faut un immense parking pour attirer le monde et décharger le caddie dans le coffre. Sans doute une des raisons
pour laquelle ce magasin n'a pas survécu à la concurrence. Et maintenant, le reste alentour n'étant pas très reluisant, ça donne pas trop envie d'y jeter un oeil.

DAN 04/05/2014 09:11



Bonjour GL,
C'est très certainement une des raisons du déclin de ce magasin, ne pas avoir la possibilité de se garer, et son affaiblissement commercial correspond à l'apparition des grands surfaces telles
Auchan.
De plus le quartier n'ayant pas été modernisé, il est bien certain que la clientèle a fréquenté d'autres centres commerciaux.
Bon dimanche Gérard !


 



FAH 04/05/2014 08:08


Bonjour Dan,


Merci pour ce beau reportage sur le Petit Paris. C'était le haut lieu de la mode havraise à l'époque, et nous n'hésitions pas, ma mère et moi, à venir, à pied, du jardin St Roch, pour nous
acheter des robes ou tout ce qui est nécessaire à la maison.


Bonne journée!


FAH

DAN 04/05/2014 09:03



Bonjour Françoise,
Ce magasin, précurseur des grandes surfaces, a été le lieu où se retrouvaient beaucoup de havrais, j'ai quelques souvenirs de personnes qui s'y rendaient car elles avaient le choix sur beaucoup
d'articles sans faire tous les magasins.
Bien que n'ayant personnellement pas fréquenté ce commerce je peux comprendre que la gent féminine (pas de machisme dans mon propos)  pouvait y trouver tout ce qu'elle cherchait sans courir
partout.
bon dimanche Françoise !


 



boboce 04/05/2014 07:48


Salut DAN


 


C'est super de retrouver l'histoire d'un magasin, surtout avec autant de photos.


J'aimerai bien trouver une photo du familistere d'Harfleur, même mauvaise, pour faire la même chose sur le Carrefour Market.


 


Bon dimanche


A+

DAN 04/05/2014 08:54



Bonjour boboce,
Comme l'on dit tout vient à point à qui sait attendre, c'est ainsi que cela se passe pour moi, j'ai une idée, parfois une photo ou deux,  mais c'est insuffisant  pour faire un article,
mais j'attends patiemment qu'un nouvel élément me parvienne. Certes ça peut durer longtemps, mais je fini quand même par y arriver quoique pour cet article j'ai cherché et je cherche encore, une
photo correcte du premier magasin petit Paris, alors je patiente toujours.
Bonne chance dans tes recherches et bon dimanche boboce !