Bilan de la reconstruction au HAVRE

Publié le par DAN

 

 

  Le terrible bilan de la dernière guerre (Sources archives municipales)

  
- 4500 immeubles en partie détruits ;
- 12500 immeubles entièrement détruits ;
- 21000 logements disparus sur 48 000 ;
- 35000 sinistrés totaux ;
- 65000 sinistrés partiels ;
- 5126 morts.

 

-- Les étapes de la reconstruction --

En mai 1945 Auguste Perret est nommé, officieusement à cette tâche, architecte en chef par le MRU (Ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme). Son équipe se met aussitôt au travail.

La reconstruction commencera véritablement en 1947 avec l'édification des I.S.A.I. (Immeubles Sans Affectation Individuelle ou Immédiate ) et s'achèvera en 1965, avec l'église Saint Michel.

Entre 1948 et 1954 l'atelier Perret entreprend les travaux dans le "triangle d'or", formé par l'avenue Foch, le boulevard François 1er, le front de mer sud et la rue de Paris.

L'architecture classique avec ses colonnes et corniches, inspirera l'œuvre d'Auguste Perret. Sa principale caractéristique consiste à fabriquer des panneaux de 6,24m représentant la portée optimale entre chaque poteau en béton armé, la fameuse " Travée Perret ".

Cette standardisation permettra une organisation rationnelle de l'espace.

Hélas, Perret ne verra pas son œuvre terminée, puisqu'il meurt en 1954.

Certaines photos présentées ici sont inédites et proviennent de la collection LG. Elles nous montrent quelques étapes de la construction dans ce fameux triangle d'or.

Depuis juillet 2005, le Havre est classé au patrimoine mondiale de l' U.N.E.S.C.O.


ilot Bob's (carrefour Paris -Voltaire ) bis1 sol d'origine où sont fichés les poteaux des fondations.

2 & 3 remblais rehaussant la chaussée et permettant de faire des  caves sous chaque immeuble.

Sous la flèche rouge la rue de Paris à hauteur de la rue Voltaire.



photos Fernez assemblées 3On distingue également ici, la différence de niveau avec le sol d'avant guerre dans la rue Victor Hugo, à coté de l'actuelle librairie "la Galerne" (figurée par le papillon jaune).

 

ilot Bob's (arrière plan P Gambetta ) bis1 Emplacement du théâtre du Volcan

2 Place Charles de Gaulle (ex place Gambetta) avec la rue de Paris.

Au premier plan la construction des ilots V-57 et 58.



ilot Bob's vers le monument aux morts bis1 Le monument aux morts.

2 Le bassin du commerce.

Devant nous la construction des ilots V-57 et V-58.

 


avenue Foch 15-10-1950 bisJ'attire votre attention sur l'immeuble désigné par une flèche rouge, nous le retrouvons sur la photo ci-dessous.


vues du bât dud porte océane 22 avril 2009 (77)L'immeubles "rescapé"avec, à droite, le bâtiment de l'office du tourisme.

 


avenue Foch (2) 15-10-1950 bisLa fleur jaune représente le carrefour avenue Foch - boulevard François 1er. La flèche rouge indique l'église Saint Vincent de Paul.

 


ilot Bob's (carrefour Paris -Richelieu ) bisLa flèche rouge montre la rue rue de Paris, vers le sud, avec le carrefour de la rue Richelieu. Derrière la construction de l'ilot V-57

 


Rue de paris le V-57 12-11-2010 (2)Le même point du vue en 2010, mais à partir du sol.


 

ilot Bob's (2)L'ilot V-57, vu depuis le quai G. Le Testu, avec le carrefour rue de Paris - rue Voltaire.



Rue de paris immeuble V-57 12-11-2010Le même point de vue en 2010. Remarquez les deux marches entre le trottoir et le parvis du monument aux morts, elles correspondent à la différence de hauteur avec le niveau d'avant guerre.

 

 

________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Merci de votre visite

 

 


Commenter cet article

dan 10/12/2010 09:03



Bonjour à vous 2.


Le Havre a payé un lourd tribu à cette sombre période de l'Histoire.


Puis les Hommes se sont mis au travail pour effacer les blessures. Le Havre est bien vivante et prospère.


Votre excellent travail de documentation est passionnant et, moi, la parisienne n'ayant jamais mis les pieds dans cette ville, voilà que je lis et suis avec grand intérêt l'actualité de
votre ville.


Encore bravo à vous deux pour votre passion qui transparaît dans vos écrits. Bon WE à  vous. Dan



DAN 10/12/2010 09:27



Bonjour Dan. C'est vrai que le bilan de cette "libération" est très lourd comparé à d'autres villes de France, mais aujourd'hui les Havrais regardent vers l'avenir,
même si parfois hélas, ils oublient trop facilement leur passé.


Jamais venu au Havre ? Et bien si l'envie vous en prend un jour nous serons plus d'un ici à vous servir de guide à commencer par votre serviteur


Quant à notre passion commune à Nicéphore et moi même je dois bien dire que c'est lui qui m'a mis le pied à l'étrier dans ce domaine, alors nous vous souhaitons tous
deux  une excellente fin de semaine  ! 


 



C@t 04/12/2010 12:06



Bonjour DAN,


Tu as dû en passer du temps à préparer cet article ! Sais-tu quand a ouvert le lycée Porte Océane ? Et  avant l'ouverture du tunnel Jenner, par où passaient les gens ?


A + DAN



DAN 04/12/2010 12:34



Bonjour C@t. Oui beaucoup de temps passé à écrire et rechercher les informations concernant cette reconstruction. Pour le lycée de la porte Océane je ne sais pas
exactement, il n'y aucune mention dans les archives, par contre je sais que l'immeuble l'abritant à été terminé en juillet 1956, on peut donc supposer que son ouverture se situe aux environs du
mois de septembre, ou octobre de cette même année, mais c'est un renseignement à vérifier.


Pour le tunnel Jenner, celui-ci a été mis en service en juin 1956, auparavant la circulation se faisait rue Pasteur, hélas invisible sur le plan, mais je pense que
tu la connais. C'est dans cette rue pasteur qu'il y avait, et il y a toujours, l'entrée du tunnel sainte Marie où passait  le tramway avant guerre.


Bonne journée C@t ! 



Mousse 27/11/2010 11:52



Je viens te souhaiter un bon week-end.


Beau soleil sur Bruxelles.


Je t'envoie mon amitié.


Bien à toi.



DAN 27/11/2010 11:59



Bonjour Mousse, pour moi aujourd'hui rencontre avec nos lecteurs et monsieur G Betton, donc une excellent journée en perspective.


Bonne fin de semaine à toi et tes proches !



B.O. 22/11/2010 17:59



Si moi je fais des photos correctes toute l'année, vous par contre, vous nous faites de superbes reportages.


Un machine à remonter le temps qui permet chaque jour de comprendre mieux la ville dans laquelle nous vivons.



DAN 22/11/2010 18:06



Bonsoir Olivier. Merci. Là je crois que l'on se comprend bien tous les deux , le plaisir de partager d'un coté l'histoire du Havre et de l'autre de belles photos
n'est plus à démontrer, alors continuons de la sorte les 365 jours de l'année !


Bonne soirée Olivier !



JACKY 20/11/2010 17:12



Salut DAN


Le temps m'a semblé long depuis la rentrée et je n'ai guère consacré de temps à fureter sur ton excellent blog. Mais le retour à la normale arrivant me voila de retour. Et toujours la même
qualité d'informations, le même souci du détail.


J'espère que la fréquentation augmente ....... et que tu vas bien...


MERCI a bientot



DAN 20/11/2010 18:48



Bonsoir Jacky. Cela me ravi de constater que tu prends toujours du plaisir à venir sur mon blog. Bien sûr le nombre de visiteurs est plus important que celui dont je
t'avais fais part lors de notre dernière rencontre, et le nombre d'abonné également, cette fidélité à "havrais-dire" me conforte dans mes exigences et mon plaisir à le faire. Donc avec Nicéphore
nous nous efforçons de toujours trouver un angle original pour présenter cette histoire havraise, je pense que le nombre de commentaires en dit long à ce sujet.


Pour la santé là ça merdouille un peu, mais rien de grave pour l'instant, une surveillance attentive est seulement recquise.


En tous cas j'espère pouvoir très bientôt prendre un verre en ta compagnie afin de reprendre les bonnes vieilles habitudes  !


Bonne fin de semaine Jacky ! 


 



Papy scham 19/11/2010 21:30



Chapeau professeur. Encore une fois un "grand reportage" richement illustré sur cettereconstruction.. En tous cas ton impressionnant travail plaît de plus en plus au vu des commentaires qui ne
cessent de croître. Un vrai régal de te lire.


Excellent week-end.



DAN 19/11/2010 23:25



Bonsoir PapyScham. Avoir plus de commentaires c'est aussi avoir plus de témoignages sur l'histoire du Havre, un échange profitable à tous.


En tous cas merci à toi ami lointain de passer ici et d'y laisser un commentaire, et permet moi de te souhaiter aussi un excellent week-end PapyScham ! 




Christian Richer 19/11/2010 19:52



Je me suis régalé sur ce reportage, riche et pédagogique ; beau boulot !



DAN 19/11/2010 20:06



Bonsoir. Voila exactement où je veux en venir avec le blog, intéresser et régaler les lecteurs ! Merci de ta visite Christian,
et bonne soirée !



colnem 19/11/2010 09:13



Bonjour Dan,connais-tu le nez de jobourg?Toute la côte jusqu'à la baie d'Ecalgrain c'est une belle balade quand le temps est beau.Bonne journée,bises,Martine



DAN 19/11/2010 09:41



Bonjour Martine (et non pas marine ). Oui je connais ces endroits
pour y avoir passé plusieurs fois des vacances. Je me suis baigné au nez de jobourg dans cette baie d'Ecalgrain, un endroit qui bénéficie du courant chaud du Gul-Stream. Je suis allé aussi à "Les
Pieux" et ses environs pour étudier la lentille de contact (géologique) qu'il y a dans les parages. Bref une région que j'ai parcouru moult fois et qui recèle bien des curiosités trésors et
autres châteaux médiévaux !


Bonne journée Martine !



Isai LeHavre (Fred) 16/11/2010 16:56



Datation (suite) :


Octobre 1950 ? Qui a fait cette datation ? Comment apparait-elle ?


C'est bizarre. D'abord je trouve que les arbres sont trop déplumés pour un mois d'octobre.


Ensuite, les ISAI sont habités. C'est très clair sur la photo n°3 : les fenêtres vivent. Or le V40 et le V41 ne sont pas habités avant la fin 51. Le V6 est trop achevé aussi à mon goût pour être
d'octobre 1950 (le gros oeuvre serait juste terminé 3 mois avant...). D'un autre côté, on ne distingue aucun véhicule dans les cours ou aux abords, mais serait-ce visible ?


Mais peut-être que je me trompe... et je n'ai pas mes documents avec moi !


Il faudrait retrouver la date du permis de construire du V48.



DAN 16/11/2010 17:14



Attention Fred, il s'agit peut être et tout simplement d'une date de RE-tirage de la ou des photos du fond  LG. Dans mon article je n'ai précisé aucune date ne
sachant pas justement si cette datation était celle de la prise de vue, ou celle du tirage, voire re-tirage de la photo. Voici ce qu'il y a au bas de la plupart des photos, ce renseignement est à
prendre avec  circonspection :





@+ Fred


 



Isai LeHavre (Fred) 16/11/2010 15:24



Bonjour Dan,


Sauf si je suis étourdi, personne ne s'est penché sur la datation de tes clichés (au moins la photo n°1 et la photo n°3).


En considérant que les ISAI sont achevés (et même habités), avec les extensions, y compris V6 et V7, que l'hôtel de Normandie est lui aussi fini, et que l'on voit poindre au moins un immeuble de
l'avenue Foch, je pense que l'on se situe dans l'hiver 51/52, voire 52/53 (je n'ai plus avec moi la date d'achèvement du V58, dont la sortie de terre est encore frétillante...).


Tout ça pour dire qu'on est au moins 7 ou 8 ans après le bombardement de septembre 44. Et pourtant, quelle désolation...


Je pense toujours aux premiers habitants des ISAI, qui logeaient dans des appartement luxueux... au milieu de nulle part tout d'abord, puis au milieu des chantiers. Les travaux de l'hôtel de
ville ne débuteront qu'en 1953. Le V40 devra attendre encore 30 ans la fin des travaux du Volcan...


Quelle patience !


Fred


PS : si quelqu'un a une autre hypothèse sur la date de ces photos, qu'il n'hésite pas !



DAN 16/11/2010 16:40



Bonsoir Fred. Questions très intéressantes. La plupart des photos sont datées d'octobre 1950.


Pour répondre plus complètement à ces questions voici une chronologie des constructions. (Sources archives municipales)


1951 Début des chantiers de huit îlots rue de Paris (îlots N 4, N 5, N 6, N 10, N 11,
N 12, N 28 et N 29).


29 janvier 1951 Remise des clefs au propriétaire du N 17, premier immeuble livré du Perrey.


8 février 1951 Inauguration de la tranche C des ISAI de Graville-Centre, dont les appartements commencent à
être occupés ; en fait, au contraire des deux premières tranches, il ne s'agit pas d'ISAI mais du premier programme pris en charge par l'association syndicale de reconstruction de
Graville.


15 mars 1951 Achèvement du gros-oeuvre du V 49 sur le boulevard François-Ier, le plus avancé des îlots
confiés à la coopérative François-Ier.


Octobre 1951 Avec huit immeubles en construction soit 141 logements, la reconstruction du Perrey est en plein
essor ; la moitié du Perrey nord s'achève.


21 octobre 1951 Pose de la première pierre de l'église Saint-Joseph. 24 janvier 1952 Achèvement du gros-oeuvre
du S 85, à l'est du futur Hôtel de Ville.


1er mars 1952 Début du chantier des fondations de l'église Saint-Joseph.


23 mai 1952 Achèvement du premier gros-oeuvre de la rue de Paris, celui de l'îlot N 11.


10 juin 1952 Inauguration de la Halle aux Poissons. 1er juillet 1952
Inauguration du Franklin Building, construit sur dommages de guerre et sur un plan d’avant-guerre, par les US Lines à l’emplacement de la caserne Eblé.


14 septembre 1952 Premier coup de pioche du chantier de l'Hôtel de ville.


27 octobre – 5 novembre 1952 Quatre achèvements rue de Paris ; les îlots N 4, N 6, N 12 et
N 28 seront bientôt habités.


23 décembre 1952 Un arrêté ministériel dispense l'ensemble des îlots du front de mer de permis de
construire.


8 janvier 1953 Le député-maire Pierre Courant est nommé ministre de la Reconstruction et du Logement, poste
qu'il occupe jusqu'au 27 juin 1953, attachant son nom à un plan en faveur de l'accession à la petite propriété.


15 janvier 1953 On enfonce les premiers pieux de l'Hôtel de Ville.


15 janvier 1953 Pierre Courant ouvre le chantier du lotissement de la Hêtraie ; 60 pavillons jumelés
standardisés, en accession aidée, seront montés en deux mois.


30 janvier 1953 Choix des architectes et du site du nouveau Musée des Beaux-Arts.


2 mars 1953 Installation de la Caisse d'Epargne dans ses nouveaux locaux, à l'ouest de l'Hôtel de Ville.


Mai 1953 Début des travaux des Abattoirs dont le permis ne sera délivré que le 19 septembre 1955. 18-20 mai 1953 Inauguration des gros-œuvres des îlots N 5, N 10 et N 29, rue de
Paris.


28 septembre 1953 L'institution Saint-Joseph, autrefois près du boulevard François-Ier, ouvre rue Félix-Faure.
Novembre 1953 Le front de mer sud commence à sortir de terre.


21 décembre 1953 Double étape dans la reconstruction havraise. L'îlot S 51 sud dont la première pierre est
posée rue Jules-Ancel, est le premier collectif havrais en accession à la propriété (loi Courant). L'aile nord du N 26, soit 40 logements dont le chantier démarre, constitue la première
expérience française en matière d'HLM à normes réduites ; l'opération est menée par l'OPHLM de la Ville.


23 février 1954 Décès d'Auguste Perret, bientôt remplacé par son adjoint, Jacques Poirrier.


Mars 1954 Le chantier de la Porte Océane progresse, sauf la tour nord qui sort à peine de terre à cause de la
mauvaise qualité du terrain et des difficultés de fondation.


26 mars 1954 Inauguration sur le front de mer sud du gros-oeuvre de l'îlot N 43B.


26 juin 1954 Première pierre de la nouvelle Chambre de commerce posée par René Coty, président de la
République.


1er octobre 1954 Ouverture du lycée de filles (futur collège Raoul-Dufy).


14 octobre 1954 Les Galeries rouvrent rue de Paris au même emplacement qu'avant-guerre.


Début 1955 L'OPHLM a six chantiers ou en cours dans le centre : le N 26 dans le quartier Notre-Dame, les
N 16, N 19 et N 22 au Perrey, les V 70 et V 74bis place de la Bourse. Le camp François-Ier abrite encore 1172 habitants et le camp de Montgeon 3416.


22 janvier 1955 Ouverture de la nouvelle agence de la Société Générale, place Léon-Meyer.


Juillet 1955 Achèvement du Bureau d'Aide Sociale place Albert-René.


Octobre 1955 Le front de mer sud, presque terminé, commence à être habité.


Décembre 1955 L'achèvement du V 5 clôt la reconstruction de l'avenue Foch, hors son débouché à
l'ouest.


Février 1956 Achèvement de la Porte Océane nord (S 25 – S 26).


28 avril 1956 Ouverture du cinéma Alhambra avenue Foch.


23 juin 1956  Mise en service du tunnel Jenner.


Juillet 1956 Achèvement de la Porte Océane sud (V 74 - V 75).


5 juillet 1956 Achèvement du gros-œuvre de l’Hôtel de ville.


30 octobre 1956 Bénédiction du gros-oeuvre de l'église Saint-Joseph.


22 juillet 1957 Installation de la Chambre de Commerce dans la nouvelle Bourse.


1er octobre 1957 Le collège moderne de filles (futur collège Irène-Joliot-Curie) ouvre ses portes.


11 octobre 1957 Ouverture des bâtiments de l'Ecole Supérieure de Commerce rue Emile-Zola.


14 juillet 1958 Inauguration de l'Hôtel de ville.


20 juin 1959 Visite de P. Sudreau, ministre de la Construction ; la mairie lui présente le dossier des cités
provisoires qui subsistent (Montgeon, François-Ier, quai Georges-V, place Massillon, Stade Deschaseaux...).


Mai 1960  A l’emplacement du futur immeuble Le Ponant, démolition du Casino Marie-Christine, rescapé de la
guerre.


6 mai 1960 Inauguration des Halles centrales.


13 octobre 1960 Le ministre Louis Joxe inaugure le collège moderne de garçons (futur lycée
Porte-Océane).


Mai 1961  Démolition des immeubles anciens qui masquaient la perspective de la Porte Océane sur la
mer.


24 juin 1961 Le ministre André Malraux inaugure le nouveau Musée - Maison de la Culture.


4 juillet 1962 L'achèvement du N 5 clôt la reconstruction de la rue de Paris.


Début 1963 Les dernières baraques du Perrey font place aux V 68 et V 69 qui achèvent la
reconstruction du boulevard François-Ier.


25 juin 1963 Démolition de la cité commerciale provisoire Thiers.


27 janvier 1964 Ouverture de la Gendarmerie boulevard de Strasbourg à la place de la caserne Kléber.


1er mai 1964 Consécration de l'église Saint-Joseph. Juin 1964 Relogement
des derniers habitants de la cité de Montgeon qui annonce le futur parc de loisirs. 3 octobre 1964 Ouverture de l'église Saint-Michel commencée en
1957.


C'est une réponse un peu longue j'en conviens, mais je pense que ces précisions historiques se devaient d'être claires afin de ne pas se
tromper.


Voila Fred, j'espère avoir répondu à vos interrogations.


Bonne soirée !



ManuRaw 16/11/2010 14:55



Superbe article riche en photographies inédites.


Vraiment un blog d'une grande richesse.


Bravo encore.



DAN 16/11/2010 15:06



Bonjour ManuRaw. Venant d'un auteur de blog d'une grande qualité voila un compliment qui fait mouche, merci Manu et bonne fin de journée  !



colnem 16/11/2010 13:33



Bonjour Dan,le soleil est revenu pour combien de temps?Je l'ignore!!!Passes un bon mardi@+++



DAN 16/11/2010 14:04



Ici aussi c'est plein soleil et cela fait du bien ! Alors profitons-en sans nous poser de questions !


Bonne journée Martine !


 



eva 15/11/2010 23:58



Merci Dan et Nicéphore de votre réponse conjointe. C'est du super travail de pro et j'imagine bien que c'est le résultat d'une grande préparation préalable. (OB n'avait pas fait suivre vos
réponses sur ma messagerie... ça arrive parfois !) 


A propos de ton com sur mon "poulet de Chagall" -que j'adore, tu as pu le constater- j'ai enfin compris ce que tu voulais dire par MM (Messieurs !!) et c'est vrai que je fréquente plus de
peintres morts que de peintres vivants !! 


 



DAN 16/11/2010 00:10



Bonsoir Eva. Il m'arrive encore d'avoir des déformations  professionnels pour écrire mes commentaires ou articles, ainsi en est -il pour MM (Messieurs), je
ferais attention la prochaine fois promis.


Quant à notre collaboration avec Nicéphore, cela fait plus de 35 ans qu'elle fonctionne, et nos femmes respectives n'ont rien pu faire (rire).


Maintenant si tu veux fréquenter des peintres vivants, il ne te reste qu'à venir au Havre je t'en présenterais quelques-uns à commencer par mon ami habitant la même
impasse que moi.


Quant à la préparation des articles, toi qui est chez OB, tu dois savoir comment cela se passe, mais en général je fais tout d'avance sur d'autres supports, tels les
traitements de texte, avant de le mettre sur le blog.


Bonne fin de soirée Eva !


 



jeff 15/11/2010 23:38



Vous produisez là des images étonnantes qui nous font toucher l'ampleur du désastre et de la tâche à accomplir pour recréer ce centre ville disparu. Je conserve le souvenir des cités provisoires
évoquées de votre article précédent, mais je ne garde pas celui de ces imenses chantiers. Images d'archives impressionantes. Bonne journée.



DAN 15/11/2010 23:57



Bonsoir Jeff. En général, je pense que vous vous souvenez de ce point, enfants nous n'allions pas "trainer" aux abords des chantiers. Déjà quand on passait non loin
et que la chaussée n'était pas encore terminée c'était un véritable bourbier par endroit. Alors j'ai une vision de ces chantiers de loin certes mais pas de près.  Aussi ces photos inédites
sont précieuses car même pour un témoin de l'époque elles montrent ce que nous ne pouvions pas toujours voir.


Bonne fin de soirée Jeff !



tce76 15/11/2010 20:58



Comme à ton habitude une démonstration de ton talent de démonstrateur. Je ne suis pas sur que ce soit le mot d'ailleurs. Bref encore un superbe boulot!



DAN 15/11/2010 22:45



Bonsoir Thierry. Disons alors une présentation qui te plait et
pour ce qui est du  boulot là on dira du bon turbin, en tous cas sans chercher de synonymes je te dirai simplement merci Thierry, c'est toujours plaisant de savoir son "job" apprécié
!


Bonne fin de soirée Thierry !



jeanpaul76 15/11/2010 19:03



Excusez-moi de la confusion pardon Monsieur Auguste Perret merci phill


bonne soirée



DAN 15/11/2010 19:20



Tu es tout excusé  Jean-Paul


(au fait c'est Phyll pas Phill sinon gare!!!!!!!!



Joramy 15/11/2010 15:57



Bonjour a l'équipe de Havre Dire, excellent travaille de recherche comme d'habitude, je ne pourrai pas participer a la rencontre de Samedi prochain étant en période de stage pour
une duré de trois semaine. Une rencontre a refaire dans un avenir proche, amicalement Joramy  



DAN 15/11/2010 18:31



Bonsoir Joramy. Dommage car monsieur Betton est un excellent conteur d'histoires et particulièrement d'histoires du Havre. Mais ce sera peut être pour une prochaine
fois ?


Bonne soirée jeune ami !



phyll 15/11/2010 15:51



à jeanpaul76,


attention l'ami, tu confonds Perret et Perrey !!! tu vas semer la confusion !!!


à+



DAN 15/11/2010 18:29



Tu as raison monpote, j'ai  oublié de lui signalé ça.  Perret est l'architecte, et le  Perrey est un quai au bord de la mer, mais ça je pense que
Jean-Paul connait !


Bonne soirée poto !



jeanpaul76 15/11/2010 13:40



Bonjour


Le descriptif du bilan de cette guerre est impressionnant


En Mai 1945 j'avais
4 mois


Mon étonnement sur les habitations qui échappèrent à l'horreur du bombardement le mot horreur n'est pas la priorité et lié à une guerre


De ne plus revoir ça dépend de plusieurs critères ......


Il faut se remettre en 1947 les moyens étaient basic de l'époque mais Monsieur Perrey a tenu à donner une vie à l'ensemble par des spécificités des corniches , colonnes et dessins ce qui est bien rappelé dans le texte je dis ça car suite à une sortie d'école accompagnateur le thème était la particularité des maisons Perrey dessin et colonne .


Voilà un clin d'oeil et oui les retraitée s'occupent


nota: Pour l'invitation du 27 Novembre si rien ne bloque sinon oui



DAN 15/11/2010 18:13



Bonsoir Jean-Paul. Le front de mer a "relativement été épargné par la destruction, d'où ces quelques immeubles et maisons aujourd'hui toujours visibles.


Dans mon précédent article j'ai bien fait ressortir l'urgence à construire des logements provisoires. Cette urgence à reconstruire à pesée également sur le cabinet
Perret à n'en pas douter. Il a tout de même construit la majorité des immeubles du Havre, et son soucis de l'esthétique est à mettre au crédit de cet homme qui nous a laissé une ville que tout le
monde commence à regarder d'une autre manière aujourd'hui, d'où ce  classement au patrimone mondial.


Pour le 27 tu peux venir quand bon te semble dans l'après-midi, ce n'est qu'à partir de 15h00 que nous pourrons parler avec monsieur Betton, mais ensuite les
discutions pourront s'étaler tout au long de l'après midi .


Bonne soirée Jean-Paul !



Pierre 15/11/2010 07:51



Un article fantastique et encore mieux documenté par cette collection d'images. Un grand bravo et merci pour ces histoires.



DAN 15/11/2010 10:30



Bonjour Pierre. Tu vois ce qui t'attends lors de ta prochaine visite parmi nous .


Plus sérieusement il eut été dommage que ces photos restent dans un tiroir, alors autant en faire profiter tout le monde !


Bonne journée Pierre



LGV 15/11/2010 03:21



Cet article comme le précédent sont d'une richesse rare !


Bravo et merci de nous présenter ces archives précieuses à nos coeur de havrais. Merci pour partager avec nous ces photos inédites !!!


bon travail Dan et NI...


Cédric, l'expat qui aime sa ville et ses blogueurs !



DAN 15/11/2010 10:26



Bonjour, ou, bonsoir Cédric. Se savoir lu si loin par un Havrais, "expatrié" voila qui m'enchante. On ne mesure pas toujours la magie d'internet, il faut des
personnes comme toi pour en mesurer la portée. Continue à aimer ta ville comme tu le fais car j'aime à savoir que le Havre est toujours dans le coeur de ceux y ayant vécu !


Bonne continuation là bas et le bonjour à la petite famille !



boboce 14/11/2010 23:28



Salut DAN


Il ne reste plus qu'a faire un documentaire pour la TV.


Je n'ai pas souvenir d'en avoir vu sur ce sujet.


Si ça n'existe pas, il faudrait que les chaines s'y mettent maintenant, pendant qu'il y a encore des témoins.


Il doit certainement y avoir des roches à l'INA, un chantier de 20 ans n'a pas pu passer inaperçu !!!!


Bonne semaine


A+


 



DAN 14/11/2010 23:49



Bonsoir Boboce. Pour le film cela a déjà été fait. Il y a quelque temps j'ai reçu Madame Poulain Jacob qui voulait faire un documentaire sur le sujet. Nous avions
déjeuner ensemble à la Galerne pour savoir exactement ce qu'elle désirait et ce dont j'en pensais. Elle était à le recherche de témoins de cette époque, et je sais qu'elle en a trouvé beaucoup.
Donc de ce coté là  tout va bien !


Quant aux rushs de films sur cette reconstruction, là c'est à l'I.N.A. qu'il faut rechercher, et il faut être journaliste professionnel pour y accéder, là nous
entrons dans un domaine plus vaste qu'un modeste blog.


Bonne fin de soirée boboce !



jps 14/11/2010 22:19



De fait, suite à la lecture de cet article précis, net et concis qui, je le sais, n'a pas été redigé sous le coup d'une impulsion subite mais après maintes et mûres réflexions, divers
conciliabules et multitude de réunions journalières avec ton grand complice Nicéphore, qui me laisse piteux, pantois, podagre et putréfié à l'extrême quand je pense à l'exténuante tâche à
laquelle tu t'es attelé en retraçant les sombres heures d'un passé tragique et combien inutile..Il est hautement souhaitable que l'honorable individu connu sous le nom de Dan soit nommé Grand
Havristorien et ceci sans préavis.. Je me retire et m'en vais de ce pas, avaler quelques pilules d'un antidépresseur inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotomine ou un hypnotique de la
famille des benzodiazépines, peut-être un neuroleptique de la famille des butyrophénones voire un antidépresseur imipraminique pour oublier mon misérable blog aux images minables et combien
insignifiantes et tester le monde des rêves synthétiques avec, je te l'avoue, un peu d'appréhension quant aux effets pervers de la magie pharmaceutique..


Amitiés indéflectibles...



DAN 14/11/2010 23:40



Bonsoir Jps. Houla, si je ne te connaissais pas quelque peu, je pourrais me demander "mais où il veut en venir cet homme là", mais il y a quand même une chose avec
laquelle je ne suis pas, mais alors pas d'accord du tout, c'est quand tu dis " mon misérable blog", je met ça sous le coup de l'émotion émotive non motivée, mais je ne veux plus t'entendre dire
"mon misérable blog", compreso ??


Ceci dit ce panégyrique discours est très plaisant  à lire ce n'est pas sans me faire penser aux circonvolutions des discours des "z'hommes politiques, comme
disait coluche !


Amitiés indissolubles !     et merci pour tes com
!



gl 14/11/2010 22:07



Un remarquable exposé bien documenté de cette grandiose reconstruction du Havre.


Merci Dan



DAN 14/11/2010 23:25



Bonsoir GL. Ce fut certainement une des plus grandes "aventure" sur le plan travail, que nos ainés aient connu. La reconstruction a donné du travail à beaucoup de
personnes, et a à coïncidée avec le début des fameuses 30 glorieuses on comprend pourquoi !


Bonne fin de soirée GL !



geo 14/11/2010 18:52



Ces photos sont tout simplement exceptionnelles. Mais ou trouve tu toutes ces sources ?


Ces photos sont exceptionnelles car elles aurient pu être prise par n'importe quel bloggueur havrais. Des photos de la reconstruction il ne existe beaucoup, mais là on a vraiment l'impression
d'être à la place d'un havrais des années 50.


Ces photos sont des documents précieux. Elles le seront encore plus en 2050. Les futurs générations de havrais auront ainsi des photos de la construction de leur ville, et elles seront peut être
vendues en cartes postales comme celles qui représentent la construction de la tour Eiffel à Paris. Qui sait ?



DAN et NICEPHORE 14/11/2010 20:18



Bonsoir Geo. ha sais tu, un retraité ça fouine et fouille partout, là, présentement, c'est un très grand ami qui m'a confié ces clichés. De plus ce sont des photos
contacts c'est à dire que le format est celui du format "chambre". Si nicéphore lit ces lignes il te répondra beaucoup mieux que je ne saurai le faire, car étant photographe professionnel il est
à même de bien t'expliquer.


En tous cas des documents exceptionnels ça ne fait aucun doute. Quant au fait qu'elles seront des documents encore plus exceptionnels en 2050 là on va attendre un
petit peu quand même hein Je ne suis pas pressé de "partir".


Et ça ne fait aucun doute qu'elles pourraient devenir de splendides cartes postales !


Bonne soirée Geo !





Salut Geo,  quoi dire de plus, ces photos ont du être commandées par les bâtisseurs afin de suivre la bonne marche de la reconstruction. C'étaient à l'époque,
de simples documents de travail. Avec le temps, et l'intérêt porté à l'histoire "récente" de notre ville, par justement des jeunes comme toi, ces photos prennent un intérêt historique tout
particulier. A ne pas en douter, toute la ville reconstruite a été photographiée de la même manière, ilot par ilot, maison par maison. Reste à exhumer ces archives publiques ou privées qui
dorment encore dans caves et greniers...


Merci à toi et à tous de l'intérêt porté à nos publications.


Nicéphore





 



marcopolo76 14/11/2010 18:16



IMPRESSONNANTE ...BOULEVERSSANTE... cette collection de photos LG ..!


BRILLANTE...la présentation...!


Je vais voir pour le 27 Novembre mais tu peux me le rappeler d'ici là ..!


Bonne semaine mon ami


Marco



DAN 14/11/2010 20:03



Bonsoir Marco. Je te rappellerai pour la rencontre avec monsieur Betton par un petit mail quelques jours avant. Mais de toutes façons nous allons faire, la semaine
prochaine, un article sur cette invitation, alors  "pas de panique" tu seras au courant du jour et de l'heure !


Et merci pour tes appréciations concernant cet article, comme je le dis souvent, les commentaires sont le "salaire" de tout bloguer


Bonne soirée Marco.



eva baila 14/11/2010 16:03



Ma parole ! Dan et Nicéphore vous êtes la mémoire du Havre...


Quel travail de recherche, de classement, d'organisation pour cet article ! Félicitations et remerciements pour tous ceux dont je suis qui n'ont pas subi ces catastrophes historiques
et sociales. Sans ce travail précieux de reconstitution photographique, je crois qu'on ne peut pas imaginer ce que ça représente quand tout est revenu au calme. C'est une vraie
désolation en plus de toutes les pertes humaines.


J'ai cru comprendre que tu es en vacances... Alors bonnes vacances Dan ;)) 



NICEPHORE & DAN 14/11/2010 17:10



Bonjour Eva, c'est Nicéphore,


Il faut dire que Dan, vu son statut de retraité, a beaucoup plus de temps que moi à consacrer au blog, je participe cependant à la rédaction des articles en temps
que re-lecteur et critique, durant nos réunions bi-hebdomadaires. A deux, nous espérons ainsi, réduire au maximum, les erreurs éventuelles et les infos erronées.


Bien cordialement. NICEPHORE


Bonsoir Eva.


Non pas en vacances mais simplement en visite chez ma fille qui habite dans l'Oise. Je crois que nicéphore a parfaitement résumé le
travail que nous faisons en commun. Pour ma part, je consacre 70% de mon temps pour le blog, j'étais, peu avant d'être retraité, metteur en page pour un journal interne à Renault Sandouville et
j'ai appris avec des journalistes professionnels, à mettre en page textes et photos.


Si cela se ressent sur le blog j'en suis ravi. Néanmoins la plupart du temps passé réside dans la recherche des sources historiques, du recoupement
des informations , (parfois contradictoires) et le principal, en faire un résumé cohérent, sans ne rien omettre des faits que nous racontons.


Voila je ne fais qu'une publication par semaine, car, le reste du temps (quand il y en a encore) je me consacre à la
peinture.


Je reprendrai un slogan que j'ai lu quelque part et qui va bien à ce travail que je fais ici :


"notre plaisir (à faire ce blog) passe par le votre (à le lire)"


Bonne soirée Eva



clementine 14/11/2010 14:58



terible constat.


bonne journée


clem



DAN 14/11/2010 15:55



Bonjour clémentine. Terrible constat en effet surtout si l'on songe que la majotité des victimes le sont par le fait des alliés !


Bonne fin de journée Clémentine  !  



buddy2259 14/11/2010 14:37



Bonjour Dan,


Je n'ose imaginer le temps que tu as passé à la réalisation de ce nouveau reportage de très grande qualité. Des chiffres qui font peur,des photos très rares (perso jamais vu) de la
collection LG,tes clichés réalisés et tes explications très claires font de cette nouvelle enquête une page superbe de la reconstruction du Havre.


Merci à toi de nous en faire profiter ,passe un bel après midi mon ami!



DAN 14/11/2010 15:53



Bonjour Buddy. C'est vrai, n'imagine pas le temps passé à faire mes articles, parfois tu serais surpris, celui-ci pour être tout à fait précis m'a demandé deux
semaines de "boulot" entre le "scannage" des photos, la rédaction du texte et la recherche et la vérification des chiffres donnés.


Qui est-ce qui a dit que j'étais en retraite ...?  Ceci dit, c'est tellement plaisant à faire que l'adage "quand on aime on ne compte pas", prend ici toute sa
valeur !


Bonne fin de journée mon ami !



phyll 14/11/2010 14:35



salut monpote,


superbes photos en illustration de ton article ! c'est vraiment impressionnant ! je sens que je vais revenir plusieurs fois pour détailler chaque photographie !!!


si je peux m'autoriser une comparaison: ça me fait un peu penser à la construction de Caucriauville au début des années 60.... les immeubles sortaient de terre un peu partout !!!


boujou cheu té, poto ! à bientôt !!


ps: OK pour le 27 !



DAN 14/11/2010 15:43



Salut  monpote. C'est vrai la comparaison avec les immeubles de caucriauville est tout a fait pertinente, j'ai connu un peu les deux et c'est exactement la même
"gadoue" qui faisait office de rues et chemins.
Quant au 27 je savais pouvoir compter sur mon poto !


Bonne fin de journée Phyll !



Claude 14/11/2010 14:24



ps : Pour une fois que je pensais être le 1er à apporter mon témoignage..!!C'est raté " Père Cantoche " m'a devancé ( nous rédigions notre message en
même temps vraisemblablement ) .



DAN 14/11/2010 15:45



Comme disait "l'autre" les premiers seront les derniers et inversement, et comme ajoutait un "autre" l'important c'est de participer !


@ + les amis !



Claude 14/11/2010 14:19



Bonjour Dan,


Alors même absent du Havre et en week-end dans l'Oise tu trouves le moyen de nous proposer là un "post" très passionnant...!! des photos inédites pleines
d'enseignements sur les phases de la reconstruction de notre ville "martyre" les chiffres fournis en attestent l'importance des dégats et des deuils.


Merci à toi celà mérite d'y consacrer du temps à voir et revoir dans le détail tes explications pour bien comprendre grâce aussi à tes clichés
"actuels".


Bonne fin de week-end en famille.



DAN 14/11/2010 15:38



Bonjour Claude. J'avais programmé cet article avant que je ne parte en week-end familial. Pour mes réponses c'est à partir du PC de mon gendre que je commence à les
écrire.


Quant à mes articles eux-même, je les laisse pendant une semaine et tête de publication, mais ensuite rien n'empêche les lecteurs de revenir dessus tranquillement et
de mettre un commentaire que je verrais et répondrais de toutes façons.


Quant à mes clichés actuels, je pense que pour les jeunes générations ils sont indispensables afin de voir les lieux même en 2010 et de comparer, ce qui est un peu
la "marque de fabrique" de "havrais-dire" !


Bonne fin de journée à vous deux !



pere cantoche 14/11/2010 14:16



Encore un superbe reportage, mon Ami...


Comme tu le sais, je ne pourrais pas participer à vos conversations avec Monsieur Betton au New york... c'est ballot, mais je serais à cette époque en train de coincer la bulle, ti-punch en main,
dans les Antilles dont je suis accras... Dur,dur !



DAN 14/11/2010 15:29



Bonjour père cantoche. Oui je me souviens que tu avais le projet de te mettre les doigts de pieds en éventail à cette période, mais qu'à cela ne tienne nous aurons
peut être l'occasion de faire une autre rencontre, seules les montagne ne se rencontent pas !


Bonne fin de journée l'ami !