C'est ma tournée !

Publié le par DAN

Voilà un endroit qui a été facile à identifier mais difficile à dénicher. Il se situait place Gambetta, comme la plaque l'indique sur la photo, au numéro 2 pour être plus précis. Mais où le localiser dans le Havre actuel ?

Après quelques recherches avec Nicéphore, nous avons trouvé cet endroit à l'aide de plans anciens, et grâce à la configuration de la rue à droite sur la carte postale, rue Robert de la Villehervé.
En effet, la perspective de cette rue Robert de la Villehervé,  donne sur un groupe de maisons, celles-ci ne pouvaient être que le long de la rue de la Mailleraye de l'époque.

La photo aérienne montre l'endroit qu'occupait le café BOB's

 


café bob'sLa carte postale


modèle pour la fusion 1 (1)Le même endroit en 2009


fusion 1 à 55 %La fusion des deux photos


BOB's emplacement -copie-1La photo aérienne , la flèche indique l'emplacement de café BOB's

 

 


Commenter cet article

S

Elles sont très belles vos cartes postales anciennes.
Très bon week-end.
Stéphanie.


Répondre

Bonsoir et merci beaucoup pour les cartes postales. Elles sont le résultat d'une longue recherche ces dernières années, et si je peux en faire profiter un maximum
de personnes que demander de plus !
Bonne fin de semaine ! Stéphanie


G

Havrais dire, je vous souhaite une bonne année et continuez à nous régaler de vos "avant/après"
Gérard


Répondre
D

A dire vrai nous te souhaitons également une bonne fin d'année Gérard, et un très bon
début de la nouvelle !


F

Bravo Dan et Nicéphore pour l'acuité de vos yeux (je viens juste de rouvrir mon PC après plusieurs jours consacrés à la famille).
Mais en ce qui concerne les commentaires, tous des messieurs apparamment... je suis beaucoup plus réservée! Pourquoi dire que la dame est "légère"? Ils ne pensent qu'à ça?
FAH


Répondre
D

Bonsoir Françoise. Ce n'est pas seulement l'acuité de nos yeux, c'est aussi le fruit de nos réflexions avec  nicéphore. Cette photos nous ne l'avons publié
après avoir acquis la certitude que nous avions trouvé le bon endroit.
Pourquoi dire que la dame est "légère"?  Sans doute à cause de son habillement et sa coiffure.
La mode de l'époque était sans doute ainsi, puisque un commentateur précise que sa grand mère était ainsi habillée.
A bientôt Françoise 

Bonsoir Françoise, je suis aussi d'accord pour penser que cette dame n'exerçait pas nécessairement le plus vieux métier du monde. Les excellents commentaires de JPS et de JMH, vont d'ailleurs aussi
dans ce sens.
Bien cordialement
NICEPHORE


J

"Guiness is good for you" est un vieux slogan, les garçons..L'établissement était-il tenu par un amerloque exhilé au Havre ou tout simplement un anglais, Bob's serait donc un diminutif de prénom ou
alors l'endroit était un rendez-vous de joueurs de dés (Bob's en américain populaire est une paire de dés). Je pense que vous avez agrandi la photo pour déchiffrer tout ce qui est écrit..Bonne
chasse aux infos donc...
Je possède également une photo de ma grand-mère dans une tenue similaire et je ne pense pas qu'elle fut fille de joie à une quelconque période de sa vie..Ne pas se fier aux apparences...Sur ce,
beau boulot que vous menez toujours rondement...A plus...
Bonnes fêtes de fin d'année, les amis...


Répondre
D

Salut J-P. Voila des précisions quant au nom de l'enseigne, qui pourrait avoir deux sens, ou peut être les deux à la fois, ce qui ne serait pas impossible. En
agrandissant la photo on se rend compte qu'il y a beaucoup de choses écrites en anglais. Mais comme je l'ai déjà dis, notre ville était très fréquentée par eux, alors rien d'étonnant  à
cela.
Quant au costume de la dame, c'était, me semble-t-il, le type de vêtements à la mode dans les années 1925-30.
Alors qu'elle soit habillée ainsi n'aurait rien d'étonnant !
Ne pas se fier aux apparence, tu as raison, et j'ajouterais, l'habit ne fait pas le moine !
Bonne fin d'année J-P 


J

Bonjour. Après une recherche dans les annuaires de l'époque, jai vu qu'une dame au nom de Pollock tenait cet établissement. Est-ce elle sur la photographie ?  Je pense, comme vous, qu'il
ne s'agit pas spécialement d'un endroit mal famé. Ils étaient plutôt vers la cathédrale Notre-Dame ( pour se faire pardonner ?) ou Saint-François. Sur le panneau de devant, on lit "stout". Cela
correspond à un type de bière (auquel appartient la Guiness).  On aurait plutôt affaire à un établissement pour les anglophones de passage. Ce serait bien de demander à un anglais ce que
lui inspire cette photographie. Amicalement.


Répondre
D

Bonjour Jean-Michel. Je pense que c'est la tenue, et coiffure, de cette dame qui a suscité ces commentaires. Quant à savoir si cette personne s'appelait Pollock, ma
fois je ne saurais le dire.
Nos recherches ont portées plus sur l'endroit que sur le commerce lui même, qui, à voir la photo, est assez explicite.
C'est vrai qu'avec un nom d'enseigne comme celui la, on pense tout de suite à une clientèle anglaise de passage. D'ailleurs beaucoup de commerces, notamment rue de paris, faisaient peindre sur leur
vitrine"  speak English". Preuve s'il en est, que les "grand-bretons" fréquentaient nos établissements.
Quant a demandé à un anglais ce que lui inspire cette photo, encore faudrait-il que je puisse écrire et comprendre la langue de Shakespeare. Mais si par un heureux hasard un anglais venait à la
regarder et commenter cette photo, Nicéphore se ferait un plaisir de me le traduire.
@+ Jean-Michel ! 


G

Bonsoir Dan, excellent boulot, fallait le savoir . Ca a bien changé. Encore une reussite . Ca fait plaisir de decouvrir toutes ces choses .
Bravo.


Répondre

Salut Gérald. Finalement c'est un quartier sur lequel je n'aie pas fais pas beaucoup d'avant-après, et pour cause, tout a été détruit. Il faut une photo comme
celle-ci avec le nom du lieu,  et le numéro de la maison pour s'y retrouver. Et  ce n'est pas souvent le cas sur une photo  loin s'en faut !
Bonne fin de soirée Gérald !


J

Merci Daniel, si tu a besoins de photo pour l'escalier roulant fait moi signe j'habite dans le quartier

Sinon moi demain je retourne au Archive j'ai repérer un petit article a faire.


Répondre

Ok Joramy, quand j'irais faire des photos de cette installation je te préviendrais, mais il faudra qu'il fasse beau pour avoir de meilleurs clichés.
C'est bien d'aller aux archives, c'est un endroit où l'on apprends beaucoup de choses.
Tu souhaiteras le bonjour à Laurent.
Bonne fin de soirée  !


M

Bravo DAN & NICE pour ce travail de limiers, il fallait le faire retrouver cet endroit alors qu'il a été détruit par les bombardements....!
Marco 


Répondre
S

Bonsoir Marco. Cela a été un vrai plaisir de retrouver cet endroit pour notre ville qui a perdu un peu de sa mémoire avec les bombardements anglais. Nous ne faisons
que lui restituer son "bien" si j'ose dire !
Bonne soirée Marco !

Salut marco, nous sommes flattés de ce compliment (travail de limiers) qui prend toute sa valeur, vu ta profession.
Bien amicalement
NICEHOLMES


M

Vi vi ! Ça m'intéresse !!!


Répondre
D

Ok Marlowe je te l'envoie de suite !


M


Cette carte me fait penser à l'établissement que tenaient mes grands-parents maternels 29 quai Casimir Delavigne avant-guerre "Au rendez-vous des Conquétois"... Si quelqu'un en avait une photo...
Nous, on n'a rien !



Répondre
D

Bonsoir Marlowe. J'ai bien une carte postale sur le quai Casimir Delavigne, où l'on distingue des établissements de ce type, mais impossible de voir leurs
enseignes.
Ils se situent entre la rue de Bretagne et la rue du petit croissant.
Si elle t'interesse je te l'envoie par mail !
@+


J

Re-Bonjour Dan
Voila l'article
Sinon ses impressionnant de retrouver une chose qui a totalement disparue et de la faire re-vivre sur une photo.

Sinon j'espére que tu a trouver ton bonheur se matin^^


Répondre
D

Re- bonjour Joramy. Oui je suis en train de trier les documents trouvé ce matin avec toi. Je les améliore un peu avant de les imprimer afin d'être plus lisibles.
Ensuite j'en ferais une synthèse pour le blog.
Pour l'article publié aujourd'hui, c'est un vrai plaisir que te faire revivre ce passé, surtout quand on ne l'a pas connu comme toi ou moi.
A très bientôt alors  Joramy  !


J

Bonjour,

Alors là fallait le faire !!!

Jamais je n'aurais cru que l'on puisse retrouver un endroit completement démoli avec une simple photo.

Je suis de plus en plus épaté et emerveillé par votre travail

CHAPEAU BAS et MERCI


Répondre
D

Bonjour Jacky. On m'aurait dit ça, il y a quelques temps cela  m'aurait, étonné aussi.
Mais grâce aux plans de l'époque ces recherches ont abouti à ce que vous voyez.
Bien sûr, il y a encore la comparaison des plans de l'époque et ceux d'aujourd'hui, mais ce travail a été déjà fait par le passé et permet donc de s'y retrouver
Maintenant, on a pas toujours la chance  d'avoir la plaque et le numéro de l'endroit sur la photographie
elle même. Ici c'est le cas ce qui a facilité grandement nos recherches.
Bonne journée Jacky

Bonjour Jacky, le mérite revient surtout à Dan, qui consacre l'essentiel de son temps (le miens me manque terriblement) et son talent à l'élaboration de tous ces articles, au plus grand profit de
nos lecteurs. Ceux-ci sont, de jours en jours, toujours plus nombreux, et c'est là, notre plus grande récompense !
Bien cordialement.
NICEPHORE


F

Dan,

Crois-tu que le nom de l'établissement vient des "roberts" de la créature ?


Répondre

Alors là, tu me poses une colle.
Je crois, plus prosaïquement, qu'il dérive du prénom Robert, mais les origines se nichent on ne  sait où parfois !
@+  François


T

Si c'est ta tournée...
Mais au fait, tu arroses quoi?
Franchement, ayant portant un bon sens de l'orientation, je me sens totalement incapable de faire ce que vous faites!
La preuve encore ici, où hormis avec une vue en plan de l'époque, je ne l'aurai jamais situé.
Bravo les gars!


Répondre
D

Bonjour Thierry. Nous avons un peu hésité avant de publier ce reportage. Nicé voulait être sûr de l'endroit. Mais plusieurs indices concordaient, comme la plaque
bien sur, le numéro ensuite, et les maisons dans la perspective de la rue sur la carte postale. Il faut savoir que toutes les rues ( de l'époque) de cette place aboutissaient soit sur les jardins
de l'hôtel de ville, (avec des arbres à l'horizon) soit elles étaient d'un seul tenant c'est à dire en enfilade, comme l'est et l'était la rue de paris.
Il n'y en avait qu'une dont l'horizon était barré par des immeubles,( immeubles rue de la Mailleraye) c'est celle-ci, donc C.Q.F.D., nous avions trouvé l'endroit !
Bonne journée Thierry !

Salut thierry, je ne sais pas si les explications de dan on éclairé ta lanterne mais elles montrent par leur
caractère très technique (!!!), la complexité de ce travail dans lequel je fournis souvent qu'une part modeste !
a+ thierry
Nicé


B

Bonjour Dan, Personnellement j'ai une nette préférence pour le bar "Bob's" où il y avait d'après l'enseigne huitres et escargots ,plutôt que "avenir dans les mains "avec la maison Castor !
De nouveau des recherches pas faciles que vous avez effectués avec l'ami Nicé que je salut au passage, afin de nous proposer une nouvelle page sur notre bonne ville du Havre !(un petit trésor cette
carte postale)


Répondre
D

Bonjour Buddy. C'est marrant que personne n'ai encore évoqué le menu , mais je ne suis
pas sur qu'il était affiché pour BOB's. On voit l'enseigne sur la coté mais est-ce toujours chez BOB's ?
Qu'importe on aurait fait une petite "bouffe" ensemble dans ce resto !
Bonne journée Buddy !

Bonjour Buddy, évidemment, à l'époque règnait une autre ambiance dans ce quartier. Qu'en serait-il maintenant sans la reconstruction ? Mais, n'oublions pas la terrifiante insalubrité de ces lieux à
cette époque !


G

Beau travail de recherche.
Cela aurait pu être un point de chute pour la blogosphère, mais là, chez Castor, je crains la corvée!!!


Répondre

Salut Gérard. Il n'y aura pas de corvée je te rassure ! C'est vrai que parfois, ont cherchent des lieux pour les rencontres entre blogueurs, mais là franchement je
ne sais si tout le monde aurait apprécié cet endroit, les messieurs peut être,  mais les dames....
Bonne journée Gérard

Salut Gérard, ouais, en plus on est en train de leur faire une pub d'enfer ! ( les dons au blog sont acceptés ... )
NICERARD



J

Merci Dan et Nicephore pour cette carte postale. C'est bien de partager ces images. Je remarque les pavés de la rue qui donnent tout de suite un aspect "rétro".


Répondre

Bonjour Jean-Michel. Cela aurait été dommage que cette photo dorme dans un tiroir n'est-ce pas, alors la faire partager quoi de plus naturel !
Pour l'aspect rétro des pavé certes oui, mais les ayant connus un moment non merci ! Ils procuraient un confort très relatif quant ont roulaient dessus en vélo ou en voiture,   !
Bonne journée Jean-Michel !


O

Jolie photo très évocatrice.
Il ne semble pas trop faire de doute, en effet, sur le "métier" de la demoiselle photographie devant le Bob's, que je suppose être un star dont parle Mac Orlan...
Je remarque aujourd'hui qu'à l'emplacement du Bob's se trouve une permanence des Castors, ce petit animal qui construit sa maison avec.......
Pour le bon motif, évidemment !


Répondre
D

Salut Otto !
Alors là j'aurais pas osé (quoique) évoquer le "métier" de la dame, mais apparemment cela semble être le cas. Mac Orlan aurait pu s'inspirer de cette dame en effet pour ses complaintes.
Quant à la permanence des castors, peut être y a-t-il une continuité avec la carte postale
Bonne journée Otto

Je laisse à Otto la liberté de son jugement, beaucoup de blogeurs, en effet,  pensent à un "claque" Je ne penses pas que çà soit le cas, ceux-ci se tenaient plutôt sur ST francois. D'ailleurs,
Dan va bien nous trouver quelque chose à publier la dessus ... ? n'est-ce pas Dan ?


F


J'aime bien le style "Edith Piaf" de la créature du café.


En tous cas, le chien a l'air surpris !



Répondre
D

Bonjour François. Ce devait être dans ces années là que la grande Édith commençait à être connue. Peut être la "créature" s'en est-elle inspirée, vas savoir 
?  (couché le chien non mais)
Bonne journée !


L

En effet difficile de se le représenter, surtout que cette zone a été complètement rasée... En tout cas le décors est super et pourrai apparaitre dans un film d'Arleti !
J'adore ces retour au passé de nos deux compères fouineurs !


Répondre

Bonjour Cédric. Il ne nous a pas fallu fouiné trop longtemps pour trouver l'endroit . Et c'est vrai que ça fait penser aux décors des films d'avant guerre, sauf que
là, c'en est pas un et
celui d'aujourd'hui est  nettement plus "froid"!
@+ Cédric !

Merci à toi, Cédric.
Amicalement. NICé


P

alors là !! ya pas photo !!!...enfin, si, justement !!! Fallait le retrouver celui là !!
c'était plus "chaud" à l'époque !! 
allez, un coup d'fil au 29.02 et tous chez BOB's pour la prochaine réunion des blogueurs !!!
bonne journée mon pote !!


Répondre
D

Salut mon pote. Je ne sais pas s'il y aurait eu assez de place pour toute la "blogo" mais en se tassant un peu !
Quant à savoir si c'était plus "chaud" à l'époque la petite dame sur le pas de la porte y fait songer,mais du songe à la réalité....
Bonne journée Phyll

Ha Phyll,  tu t'y mets aussi toi, au niveau mauvais esprit, en pensant voir dans ce sympathique bistrot, un " claque"
Amicalement
Nicérard