Chapelle des Dominicains (B-5 sur plan) (ajout d'archive de la part de Michèle)

Publié le par DAN

 Fondé en 1868, le couvent des dominicains, construit sous l'impulsion du père Souaillard, est inauguré en 1873. Il comportait un vaste cloître et une chapelle, construite par l'architecte Henri Toutain, où officiait une douzaine de prêtres. Ceux-ci seront expulsés en 1880, puis réintégreront le couvent en 1890.

Endommagé en 1944, l'architecte Le Donné la restaure, mais en 1954 elle sera transformée en habitation.
Elle sera recouverte d'un toit bombé et on y percera des baies. Seule une partie du mur nord, toujours visible, est restée intacte avec son alternance de briques et de silex.

En 1962 le couvent attenant à la chapelle est racheté par l'office public des HLM, pour y installer ses bureaux.
Aujourd'hui plus rien n'indique que ce fut un bâtiment religieux.

 

 

Le havre dominicain (5)La chapelle, côté ouest, au temps des cartes postales.



Le havre dominicain (2)Le même point de vue, côté ouest, dans la rue Toustain en 2012.

 


Le havre dominicain (4)

La façade Est.



Le havre dominicain (1)La chapelle transformée en habitation, vue de la rue des Gobelins.



Le havre dominicain (3)Le mur d'origine de la chapelle toujours visible côté nord, avec ses briques et silex.

 


Le havre dominicain (7)Le couvent, aujourd'hui les bureaux d'Alcéane.


  Le havre dominicain (9)Le couvent tel qu'il se présentait auparavent.

 

********************

 

 De la part de Michèle, cette archive du journal de 1962 où la transformation du couvent y est expliqué et où on voit ce couvent avant sa transformation.
Merci Michèle.


Le havre dominicain (8)La photo illustrant cet article de 1962.

Voici la retranscription fidèle et complète du texte du journal :

L'adaptation caractérisée du couvent des Dominicains en bureaux fonctionnels.

C'est avec l'extrême obligeance de M. Pierre Gas, architecte que nous devons ces quelques commentaires sur une rénovation des plus réussies.

Les photos que nous publions illustrent clairement les efforts entrepris.

Transformer un couvent en bureaux modernes spacieux et confortables demande effectivement une certaine recherche.. M. Pierre Gas nous avouait que l'ouvrage achevé représentait fidèlement l'idée qu'il s'en était faite depuis longtemps déjà. En sa compagnie nous avons visité des locaux remarquables et nos compliments , si sincères soient-ils, sont encore insuffisants face à l'épanouissement de la pensée créatrice.
Pourquoi cette transformation.

Deux solutions s'offraient au conseil d'administration des H.L.M. : soit l'édification d'une construction neuve, ou bien utiliser habilement les structures de l'ex-couvent des Dominicains.
La première solution étant de loin la plus onéreuse, le conseil d'administration des H.L.M. Opta pour la seconde.
L'inauguration eut lieu le 25 juillet 1962. Les travaux avaient commencé le 5 décembre 1961. M. Pierre Gas réussit donc cette performance notoire, en dépit de conditions de travail assez spéciales nous a-t-il confié, d'en terminer (et de quelle façon !) avant le délai de huit mois préalablement prévu.

Le passé et le présent.

L'ex couvent des Dominicains comprenait trois ailes au rez-de-chaussée. A l'intérieur de l'aile Ouest se trouvaient : réfectoire, salle de réunion, cuisine.
L'aile nord par contre, n'était qu'un simple rez-de-chaussée dans lequel on allait et venait.
Quant à l'aile Est, elle groupait : bibliothèque, confessionnaux salle de travail, petite chapelle et escalier pour accéder à l'étage, lequel n'était réservé qu'aux chambres et services communs.

Avec les transformations intérieures, trois bâtiments neufs ont été érigés : deux rez-de chaussée larges de six mètres élevés dans la cour du cloître et parallèles aux ailes Ouest et Est. Enfin, un autre bâtiment s'implante au nord avec étage et assure ainsi la liaison des dites ailes Ouest et Est.
Les services publics sont de la sorte uniquement au rez-de-chaussée, alors que l'étage est réservé à la direction ou bien à d'autres services n'intéressant pas directement le locataire d'H.L.M.

Un organisme en pleine expansion.

Les H.L.M. Du Havre prennent une ampleur grandissante au fil des années. C'est pourquoi il fallait donner à un personnel appelé lui-même à augmenter, un maximum de confort. Et l'architecte soucieux des exigences de la vie moderne, nous montrait une salle à manger attenante à la salle du conseil d'administration, dans laquelle le même personnel pouvait rester le midi, d'autant qu'une cuisine est aménagée à cette intention. Quant au jet d'eau au centre de la cour sympathiquement verdoyante, il ne fonctionne que sur un commande. Mais c'est là évidemment un détail. Aborder le côté technique d'une telle entreprise ne nous appartient pas . Nous avons voulu souligner la nécessité d'une telle transformation, de même le sens artistique dont a fait preuve l'architecte Pierre Gas , encore qu'en notre ville sa renommée ne soit plus à faire.

Gérard Couvez

 

********

De la part de Cyril, voici trois photos de Robert Lhommet extraites de la collection "Passavant", qui illustrent l'intérieur de cette chapelle, au moment où celle-ci n'est plus affecté au culte, et peu avant d'être transformé en logements. Mais aussi une photo de la façade Ouest. Ici il faut s'arrêter sur ce cliché, car l'entrée de la chapelle est murée ses ornements ont disparu ainsi que les deux clochers. L'aménagement que l'on peut voir à l'heure actuelle n'est pas encore réalisé. Sans doute y-a-t-il eu plusieurs projets pour cette façade ouest.
 


Chap Do (2) Photo collection "PASSAVANT".


  dominicains 4 ALGPhoto collection "PASSAVANT".


 

Chap Do (1)Photo collection "PASSAVANT"

 


dominicains 8 ALG

Photo collection "PASSAVANT"


______ ______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Merci de votre visite.

Commenter cet article

anais 11/01/2014 19:15


Merci pour votre réponse, je n'ai pas eu le temps de faire le trie dans mes photos mais je vais vous envoyer ce que j'ai trouvé aux archives.


Le Donné a effectivement reconstruit après les dégâts causés par la guerre, architecte de la reconstruction, élève de Perret, son nom est aussi connu pour des éléments sur la place de l'hôtel de
ville du Havre.


Voici une photo d'un dessin de Le Donné qui montre qu'il n'a pas fait lui les logements dans la chapelle mais qu'il a bien permis de retrouver un lieu de culte après la guerre.


Le Donné est une référence en construction et reconstruction d'église (Abbaye Saint Wandrille, Pie X à Lourdes, et une dizaine d'église). Je vous enverrais d'autres informations quand j'aurais
fini de préparer une fiche "signalétique" sur cette construction. Je pense que vous avez mon adresse mail si vous voulez m'envoyer un mail pour que je vous donne d'autres documents. 


Bonne soirée! =)


 

DAN 12/01/2014 09:14



 


Bonjour Anaïs,
Merci beaucoup pour cet échange, car il va me permettre de corriger mon article, la source où j'ai puisé mes renseignements est incomplète et ne détaille pas le travail qu'a fait Le Donné ni ne
précise la date de son intervention sur cette chapelle. Voici une photo de journal qui permet de voir le travail effectué par cet architecte sur l'extérieur de cette chapelle.



Je vais vous contacter par mail comme je l'ai fait lors de ma première réponse, et j'y mettrais également cette photo de presse, alors à bientôt Anaïs et merci pour vos précision concernant cet
architecte.
Bon dimanche Anaîs ! 



anais carre 09/01/2014 19:54


Bonjour,


je cherche des informations sur la chapelle des Dominicains, je suis étudiante chercheuse et je travaille sur André Le Donné. Vous n'avez pas tout à fait les bonnes informations, en 48-49 Le
Donné aide à la reconstruction de la chapelle. Vous trouverez tous les plans au fort de Tourneville du Havre. Il a reconstruit le mobilier liturgique manquant et a reconstruit des batiments de
poteries qui devait être l'activité des moines etc. Le couvent sera abandonné par les Dominicains ensuite et racheté par l'office des HLM.


J'arrive bien tard mais ça peut vous intéresser.

DAN 10/01/2014 18:47



Bonsoir Anaïs,
Personne n'arrive jamais bien tard sur "Havrais-dire" et toutes informations venant compléter mes articles sont les bienvenues, le vôtre vient préciser que l'architecte a aidé à la reconstruction
de la Chapelle mais sans doute à la suite des dégâts causés par la guerre.
Par contre quand cette chapelle est transformée en habitation, peut être est-elle également transformée (en partie) par cet architecte, chose que vous ne précisez pas dans votre commentaire, car
dans mes documents d'archives on cite ce nom de Le Donné, alors il serait intéressant de savoir si cet architecte n'a fait que restauré le mobilier liturgique, comme le montre  la photo
ci-dessous :

ou s'il a aussi donné "un coup de main" pour la transformation en habitation de cette chapelle ?
Voila un sujet de discution tout à fait intéressant à développer, car comme vous pouvez le constater je suis ouvert à toutes suggestions.
Merci pour l'intérêt porter à mon blog qui, grace à des commentaires comme le vôtre, le fait progresser.
Merci et bonne soirée Anaïs.


 



Caroline.K 25/11/2012 22:29


Waoh c'est vraiment impressionnant de voir à quel point les commentaires ont complétés cet article Dan. Je me demande si les nouveaux locataires connaissent l'existence de cette chapelle ? Selon
les angles j'ai eu l'impression de voir quelque chose de l'ancienne chapelle mais je crois que j'imagine un peu ?


CaroLINE

DAN 25/11/2012 23:23



Bonsoir CaroLINE,
Je me demande également si les actuels occupant de ces appartement savent dans quel endroit ils habitent. Probablement que oui, car ce serait difficile de cacher complètement ce que fut cette
chapelle ne serait-ce par le mur nord de celle-ci encore visible aujourd'hui et partie constituante de cette "nouvelle" habitation, donc tu n'imagines pas, mais observe bien au contraire.
Quand aux photos, témoignages et commentaires des lecteurs, le fait d'y répondre incite toujours les témoins à les écrire, ou à m'envoyer leur photo, comme je l'ai déjà dit dans un précédent
article. C'est une règle chez moi et rien ne me fera changer d'avis à ce sujet.
Bonne fin de soirée CaroLINE.



CHEGARAY Etienne 20/05/2012 18:33


CHER DAN,JE VOIS AVEC RETARD LES COMMENTAIRES CONCERNANT LE CHAPELLE DES DOMINICAINS ET EN PARTICULIER LE COMMENTAIRE N° 12 ,QUI INDIQUE QUE 4 DOMINICAINS AVAIENT HABITE RUE DES
CAILLOUX(ACTUELLE RUE AUGUSTE DOLLFUS;L'ENTREE DU JARDIN SE FAISAIT RUE DES PENITENTS:FUTURE RUE D'EPREMESNIL,PUIS  Dr.GEORGES)AVANT DE DEMENAGER RUE ST.MARTIN.DANS CE COUVENT DU
SAINT-ROSAIRE,ILS AVAIENT EN EFFET LOGE CHEZ MON ARRIERE-GRAND-PERE ,(DE 1868 A 1871),QUI LEUR AVAIT PRETE LE DERNIER ETAGE DE CE GRAND PAVILLON QUI A D'AILLEURS, PAR LA SUITE ,ABRITE TOUTE NOTRE
FAMILLE NOMBREUSE.LES CHAMBRES DE CET ETAGE RESSEMBLAIENT A DE VERITABLES CELLULES DE MOINE,ET SONT, BIEN SUR ,DEVENUES NOS CHAMBRES. NOTRE PERE NOUS PARLAIT SOUVENT DE CETTE ANECDOTE ET
NOUS AJOUTAIT, QU'EN RECONNAISSANCE ,ILS AVAIENT LAISSE UNE COMMODE,QUI EST TOUJOURS RESTEE DANS NOTRE MAISON .UNE CHAPELLE PROVISOIRE ETAIT INSTALLEE AU REZ-DE-CHAUSSEE,DANS UN SALON ET LE
CARDINAL ARCHEVEQUE DE ROUEN AVAIT VISITE LES LIEUX...UN GRAND MERCI POUR VOS ARTICLES PASSIONNANTS,ET BIEN AMICALEMENT.ETIENNE C.

DAN 20/05/2012 19:12



Bonjour monsieur Chegaray.
Tout d'abord sachez qu'il n'y a pas de retard sur ce blog, on peut commenter n'importe quel article quel que soit sa date de parution. J'ai conçu ce blog comme un livre que l'on peut feuilleter
et ouvrir à n'importe quelle page, donc pas de souci quant à commenter un article.


Voilà que l'histoire des dominicains rejoint votre propre histoire familiale donc. Je suppose que les chambres ont été décorées afin d'égayer un peu le sommeil des enfants qui y
dormaient. Quant à la chapelle qu'il y avait au rez-de-chaussée ayant reçu la visite du Cardinal-Archevêque de Rouen, voilà une anecdote qui doit se transmettre de génération en génération, car
ce n'est vraiment pas commun d'avoir de tels souvenirs familiaux.
Merci pour votre appréciation concernant mes articles car sachez que les commentaires sont pour moi le seul « salaire » qui me donne envie de continuer.
Bonne fin de journée monsieur Chegaray ! 



cyril 14/05/2012 12:20


Re bonjour,


je n'avais vraiment pas les idées claires au milieu de la nuit,j'ai oublié une information qui a quand même son importance, les clichés que j'ai mis en commentaire sont de Robert Lhommet,
reporter photographe havrais.Je ne sais pas à quelle occasion ils ont été pris: reportage, commande de l'architecte? On trouve mention de son nom en légende de certains des clichés.

DAN 14/05/2012 16:16



Re bonjour Cyril. En effet c'est très important de citer le nom du photographe, comme dis le texte : rendons à César ce qui appartient à César. Merci pour ces photos.



Cyril 14/05/2012 02:51


IMPARDONNABLE, j'ai écrit des bétises sur la destruction de la facade. En fait j'ai du mélanger une série de plusieurs clichés qui suivrent destruction en cours de construction et étape
finale...pour me faire pardonner je les mets ici ( en espérant ne pas trop polluer l'article non plus)


Ci dessous, on serait lors de la construction de la facade qui remplace les "clochers".


 








Et là, on a une vue intéressante je trouve, qui propose le même point de vue que l'un des clichés de 2012, il me semble bien reconnaitre le muret de pierre à gauche au bout de la rue.

DAN 14/05/2012 08:03



Bonjour Cyril. Tout d'abord je dois vous dire que vous ne « polluez » absolument pas, au contraire vous apportez des précisions au sujet de la transformation de cette chapelle. On voit
bien les étapes de la démolition et de la reconstruction de la façade ouest de cet édifice, même si les deux derniers cliché be sont pas dans l'ordre chronologique, cela n'a que peu d'importance
pour la compréhension générale de cette démolition-reconstruction.
Ce qui m'étonne le plus c'est qu'aujourd'hui cette façade ouest est encore différente de celle que l'on voit sur vos clichés. Il a du y avoir, par la suite, un aménagement de l'entrée du côté de
la rue Toustain, car il ne fait aucun doute que toutes ces photos ont été prises dans cette rue, donc du côté ouest, sans doute aussi la plus spectaculaire au point de vue de cette transformation
puisque c'était la façade de la chapelle elle même la plus « travaillée » du point de vue ornementation.


C'est quand même un peu dommage qu'une telle architecture ait été sacrifiée pour construire des logement sommes toutes assez «ordinaires».
Encore merci Cyril et à bientôt j'espère.



cyril 14/05/2012 02:34





 


Désolé, commentaire précédent sans image, c'est quand même plus parlant avec l'image....en 1952 est ce qu'ils ont terminé de faire tomber la facade ou était-ce resté en partie tombé?en tout cas
le 3 octobre 1952, il n'en reste pas grand chose...

DAN 14/05/2012 07:43



-/-



cyril 14/05/2012 02:29


Salut Dan, endommagé c'est le mot, je suis tombé tout à l'heure sur cette image parmi d'autres....no comment si ce n'est que la photo date de 1952 
http://imageshack.us/photo/my-images/441/dsc04706y.jpg/

DAN 14/05/2012 07:42



Bonjour Cyril. Je vais répondre intégralement dans le dernier de vos commentaires et photographies, donc voir ma réponse plus haut  -/-



boboce 27/04/2012 22:51


Salut DAN


 


Ca prouve que la transformation de lieu saint n'est pas le fruit de notre époque et que cela fait quelques décennies que les diocèses se séparent d'une certaine partie de leur parc immobilier.


 


En tout cas, celui ci n'a pas été détruit, c'est quand même un comble au Havre.


 


Bon week end


A+

DAN 27/04/2012 23:04



Salut boboce. Là tu as tout à fait raison s'agissant de démolition, on a plus l'habitude de lire qu'un bâtiment a été démoli que reconverti en habitation ou autre. Alors il faut saluer le fait
que cette ancienne chapelle soit "encore" un peu parmi nous aujourd'hui.
Bon week-end à toi également boboce !



tce76 25/04/2012 23:31


Encore une chose étonnante sur notre ville.


Le pan de mur de l'ancienne chapelle est parfaitement reconnaissable même de nos jours.


 

DAN 27/04/2012 13:51



Bonjour Thierry. Ce pan de mur n'est malheureusement visible qui si on entre dans la cour pour se rendre dans les locaux de "ALCEANE" sinon c'est complètement invisible de la rue ou des endroits
publics, malgré tout on peut toujours entrer dans cette cour et voir ce mur, même si on n'a rien à faire de spécial à "ALCEANE" !
Bon week-end Thierry !



olibell 25/04/2012 21:51


Bonsoir,


JMH dans son commentaire fait état de 2 cloches Marie Dominique et Anne dont je sais qu'elles ont été fondues et installées en 1876.


JMH ou d'autres ont-ils connaissance de ce qu'elles sont devenues ? ...

DAN 27/04/2012 13:42



Bonjour olibel. Je reviens d'un séjour imprévu en famille et je n'ai pas eu le temps de voir si Jean-Michel m'a envoyé une réponse à propos de votre interrogation, si j'ai des nouvelles je vous
en ferai part aussitôt.
En attendant bonne  journée Olibel !



Mousse 25/04/2012 19:35


Bonsoir cher Dan,
Félicitations à l'architecte, c'est vraiment bien.
Evidement le changement est total.
Les HLM sont construits dans un endroit Saint, ou sain, comme tu veux.
Très joli travail en tout cas.
Merci à toi pour toutes ces précisions.
Bonne soirée et mes amitiés.

DAN 27/04/2012 13:38



Bonjour Mousse c'est après un petit séjour en famille (imprévu) que je te réponds.
En effet l'architecte a donné un toit qui se distingue des toits en général ce qui fait que c'est plus facile à repérer, quad à savoir si c'est un endroit "Saint" ou sain, peut-être est-ce les
deux après tout ?
Merci pourvta visite et bonne fin de semaine Mousse



tic-tac 24/04/2012 22:45


La métamoprhose est radicale ! On pourrait même parler de conversion ;-)


Bravo en tout cas pour la réussite architecturale. Sans doute les lieux chargés d'histoire ont-ils gardé un peu de sérénité spirituelle, comme cela arrive parfois dans ces cas-là. Je me souviens
d'une chapelle transformée en lieu d'habitation en Ecosse, c'était magnifique et ressourçant ! Bonne soirée DAN et merci pour les reportages !

DAN 24/04/2012 23:15



Salut Tic-Tac. Je n'ai pas visité les logements qui ont été fait dans cette chapelle, mais tu as raison, je me demande si l'ancienne affectation du lieu n'a pas une quelconque influence sur ceux
qui y habitent, ce serait un bon moyen pour favoriser les relations entres voisins, et à défaut de monter au ciel peut être que certains d'entre eux iront au septième...ciel bien entendu

Bonne fin de soirée Tic-Tac



canelle56 24/04/2012 08:06


Bonjour Dan , le hasard m'a conduite vers ce Blog Havrais qui ma foi m' interesse beaucoup


donc dès que possible j' y reviens


Bonne journée à vous

DAN 24/04/2012 08:36



Bonjour Canelle56, et bienvenue sur ce blog où vous pourrez poser toutes les questions que vous souhaitez car je répond à toutes interrogations et à tous les commentaires en général.
Alors bonne promenade à la découverte du Havre ancien et moderne sur ce blog !
Bonne journée Canelle !



SHIPS-LOVER 23/04/2012 22:02


Salut l'ami,


  Ce reportage, qui nous donne encore un aperçu de la modernisation de la ville du Havre, dommage qu'un de ces bâtiments ne soit pas reconstruit a l'identique! au lieu de sa il font des
bureaux, je ne juge pas, je ne polémique pas non plus mais qu'es ce que j'aurai aimer vivre un peu comme nos parents, au temps jadis pour nous apprendre comment il vivait car nous nous somme
vraiment les rois, avec internet, l'eau chaude qui coule du robinet, nos beaux téléphone, et j'en passe. un jour peu être nous serons des machines et tous le passé des anciens sera balayés comme
une traînée de poussière. Quel dommage.


  Sinon Dan quand tu est dans le quartier n'hésite pas a passer prendre un café? A bientot mon ami. ou mon pére spirituel.

DAN 23/04/2012 22:54



Salut Ships. Bigre, père spirituel, bon, pourquoi pas, vu ton âge tu pourrais être mon fiston
Intéressante réflexion à propos de notre technologie, je me demande en effet si celle-ci nous rend meilleur ou non ? Nos anciens savaient faire des choses que nous serions bien incapable de
refaire aujourd'hui, le fait d'être convaincu que nous pouvons tout faire avec nos appareils nous rends égoïste et l'on oublie trop souvent qu'une société n'est viable que si elle est faite pour
le bien de tous et non de quelques-uns ou de nous même. Si la technologie ne fait pas de nous des machines il faut bien reconnaitre que par moment elles nous rendent esclave d'elles mêmes,
esclave consentante certes, mais esclave quand même.
Pour le café, promis je passerai dès que possible et j'en profiterai d'ailleurs pour te ramener le livre que tu m'a prêté.
Alors à bientôt mon ami !



JMH 23/04/2012 21:16


Bonsoir Dan, en regardant l'histoire des rues de Charles Vesque, on apprend que l'ordre des dominicains avait, lors de sa création au Havre, quatre religieux prédicateurs dans un pavillon de la
rue aux cailloux. Ils le quittèrent pour aller s'installer dans la rue Saint-Martin. Charles Vesque rapporte qu'un contrat du 21 janvier 1870 permit aux dominicains d'acquérir un terrain de 6050
mètres carrés.  La chapelle avait deux cloches. L'une des cloches s'appelait Marie-Dominique et la deuxième Anne.  Des sépultures gallo-romaines furent trouvées sur ce terrain par les
dominicains. La Société Havraise d'Etudes Diverses en a parlé dans sa revue en 1869. les dates fournies par Vesque restent à prendre avec prudence et méritent vérification.


A propos de l'article d'un ancien journaliste, il serait souhaitable, comme tu le proposes, d'aller arpenter le bâtiment et surtout sa cour intérieure. J'imagine bien Dan habillé en
moine et se présentant à l'accueil des HLM pour visiter, discrètement, cet ancien monastère !


Bonne soirée.

DAN 23/04/2012 22:42



Bonsoir Jean-Michel. Rares sont les endroits comme celui-ci qui n'aient pas une occupation antérieure, c'est ainsi que l'on a retrouvé des poteries Romaines à graville, alors qu'il y eut ici des
sépultures Gallo-Romaines n'est pas pour me surprendre.
A propos de la revue de la SHED je devrai pouvoir la retrouver au fort. Quant aux dates il faut toujours être prudent en la matière, et vérifier ses sources.
Quant à arpenter la cour intérieur  de l'ancien couvant, pas de problème mais le "costume" que je devrais mettre là je ne suis pas d'accord, a-t-on jamais vu un moine avec un
chapeau...
Bonne fin de soirée Jean-Michel ! 



Bernard H. 23/04/2012 20:55


Surprenant de constater l'évolution des bâtiments !


Mais c'est tout l'intérêt de ce blog. Joli travail documentaire !


Bravo pour le superbe cachet du "Havre-Port" sur la première CPA

DAN 23/04/2012 22:33



Bonsoir Bernard. Le Havre est une ville en perpétuelle évolution, malheureusement on laisse au passage  de cette évolution notre mémoire architecturale.
Pour le timbre alors j'avoue ne rien y connaitre en la matière, je te dirais même que parfois ils "m'embête" pour rester poli, car au début des cartes postales on devait les coller sur la photo
elle même, ce qui, parfois, en cachait les détails, mais d'un autre côté, avec le cachet de la poste ça permet de fixer un date maximum sur la date de prise de vue.
Bonne fin de soirée Bernard ainsi qu'à Christine !



Papy Scham 23/04/2012 18:59


Bonsoir Dan


Que ce soient des chapelles ou des couvents, ce sont toujours de magnifiques bâtisses. Mais là, le bâtiment a balayé toutes ces anciennes origines. Le toit bombé reste encore la seule originalité
de celui-ci. Excellent reportage qui, je vois, fait réagir pas mal d'amis(es) qui n'hésitent pas à t'apporter des compléments. Bravo à eux.


Bonne soirée et bonne semaine.

DAN 23/04/2012 19:11



Bonsoir Papy Scham. Au cours de mes nombreux voyages en France j'ai pu m'apercevoir que les édifices religieux des temps passés sont toujours le résultat d'architectes voulant magnifier la
religion, alors ils laissaient libre cours à leur imagination. On retrouve ça aussi dans les nombreux châteaux que comporte la France. L'habitat "ordinaire" ne répondant qu'à la stricte nécessité
d'offrir un abri à ceux y demeurant.
Quant à la participation des lecteurs aux compléments de mes articles voila une chose que je n'aurais jamais osé espérer au début de l'histoire de ce blog,  je remercie tous ceux qui m'ont
contacté pour ces compléments d'informations et aux lecteurs tel  que toi pour leur fidélité.
Bonne soirée papy Scham ! 



Claude 23/04/2012 18:05


Bonjour Dan, (Et toute la compagnie par la même occasion...pourquoi pas..!!)


Mon grand âge relatif (si,si) fait que j'ai un souvenir personnel de cet ancien établissement religieux avant sa "conversion laïque" si j'ose
dire.


Étant gamin je faisais du scoutisme ( scout toujours..!! ) et j'ai eu l'occasion de
faire en ce lieu une "retraite" d'un week-end complet avec bien sûr messe dominicale dans la chapelle.


Je me souviens aussi du cloître et surtout ce qui m'avait fortement impressionné à l'époque pour moi le p'tit gars du quartier du Rond-Point c'était le
jardin potager et fruitier qui se tenait à mi-côte derrière le couvent et depuis lequel on avait une vue étendue sur la ville basse et l'entrée du port..c'était pour moi une découverte et un
autre monde...et toutes ces belles maisons alentour...un rêve.!


Cet espace jardin de nos jours est occupé à mon avis par les immeubles construits en arrière des bâtiments d'Alcéane.


Ces locaux d'Alcéane après transformation ont gardé comme une cour intérieure à l'emplacement du cloître et j'ai même lu quelque part que des vestiges en
avaient été conservés ( à vérifier ) en tous cas on voit très bien sur cette capture d'écran extraite de "Google-Earth" ci jointe l'emplacement de l'ancien cloître en question :


 





Quant à la destruction de cet autre couvent (celui des Franciscains) pour y construire un ensemble de "standing" (on aime bien le mot standing en ce moment
au Havre...!!) alors ça c'est une toute autre histoire mais lamentable celle-la ...


Bonne semaine 


 

DAN 23/04/2012 18:42



Bonsoir Claude.
Grand âge comme tu y vas, par contre scout ça tu nous l'avais jamais dis, le faire aujourd'hui c'est parfait car voici un témoignage comme j'aime à les faire connaître à tous, ce n'est pas un
récit de journaliste, ni d'un historien mais celui d'un p'tit gars qui a vécu les choses de l'intérieur, et là le mot est juste puisque c'est à l'intérieur de ce couvent que remontent tes
souvenirs. Alors si je comprends bien tu as donc connu cette cour que l'on voit sur la coupure de presse envoyée par Michèle, et là c'est dommage qu'il faille refaire de fond en comble ce
bâtiment qui, certes ne pouvait pas être utilisé tel quel mais dont l'aspect extérieur aurait pu être conservé. S'il reste des vestiges de cette époque du couvent à l'intérieur, tu me connais si
l'occasion se présente j'irai les photographier, qui sait, peut être un responsable de cette organisation lit ces quelques lignes et qu'il m'invite à voir ces vestiges, on peut rêver.
Sinon, pour le couvent des Franciscains espérons qu'une personnalité influente puisse détourner le cours des choses et les remettre sur les rails de l'histoire, là aussi on peut rêver mais pas
trop car j'ai l'impression que le temps presse et comme le temps c'est de l'argent autant si prendre de bonne heure !
Bonne semaine à toi et Yllen ! 


 



claymore 23/04/2012 16:51


Bonjour Dan


merci pour ces explications toujours aussi claires et formidablement illustrées


bonne fin de journée


Claymore/J.P


 

DAN 23/04/2012 16:56



Salut Claymore. Pas de quoi l'ami, c'est d'abord un plaisir pour moi, et si les copains y prennent plaisir aussi ce n'est que du bonheur !


Bonne fin de journée à toi aussi l'ami ! 



jeanpaul76 23/04/2012 15:50


Ohé ! les amis


Je découvre malgré mes interrogations concernant cette bâtisse aux formes assez surprenantes sans pour autant m'interroger chose faite
avec t-on article ou plutôt reportage comme quoi nous pouvons passer du recueillement en un lieu lucratif une transition réussie constat le quartier est très prisé pour son calme.


Bonne journée 

DAN 23/04/2012 16:13



Ohé matelot Tu n'as plus à t'interroger Jean-Paul, tu as la réponse. Quant aux formes on sait
maintenant pourquoi elle les a. C'est vrai que ce quartier est paisible si ce n'est la circulation dans la rue de Gobelins, mais en dehors de ça ce quartier est composé de petites rues toujours
agréable à arpenter et pleine de découvertes à faire.
Bonne journée à toi également Jean-Paul !



Geoffray 23/04/2012 11:50


Des quartiers comme Les Gobelins, St Vincent, Ingouville cachent bien des secrets et des particularités architecturales surprenantes. Chaque ruelle, escalier, impasse sont suceptibles de crééer
la surprise dans ces quartiers en partie épargnés du tapis de bombes. Merci pour ces découvertes de reliques !

DAN 23/04/2012 12:06



Bonjour Geoffray. C'est exact, sur ces quartiers épargnés par les bombardements on trouve encore quelques trésors cachés du passé havrais, voire même plus ancien, car cette partie de la ville n'a
été rattachée au Havre qu'au cours du XXe siècle. Mais ce patrimoine à tendance à disparaitre au fil du temps. C'est ainsi que le couvent et la chapelle des franciscains non loin de celle-ci
d'ailleurs (rue Barrey), sont menacé de destruction en fin d'année.
Encore un trésor qui, hélas,  disparaîtra à tout jamais sous la pioche des démolisseurs.
Bonne journée Geoffray !



Pierre 23/04/2012 07:42


Hello DAN, extraordinaire métamorphose pour ce type de bêtiment. Un paquet de gens doivent passer à côté sans se douter ce qu'était ce bâtiment avant. Merci pour la découverte.

DAN 23/04/2012 08:22



Bonjour Pierre. c'est tout à fait vrai, en effet si beaucoup de havrais se posent la question de savoir pourquoi ce bâtiment a un toit avec cette forme arrondie, ils n'en connaissent pas
toujours  la cause.
Bonne journée Pierre, et à bientôt pour une autre découverte ! 



pere cantoche 23/04/2012 07:15


Après ton reportage dans le quartier de mes grands parent maternels qui habitaient Passage Eichoff entre la rue de l'Alma et la rue d'Etretat te voilà dans celui de mes grands parents paternels
qui habitaient Place Alphonse Martin... ce grand père là ètait le créateur de la Quincaille familiale, le Roi Havrais des clous, écrous et vis. Il me semble que ce couvent était évoqué lors de
repas à la table familiale lorque je me rendais enfant chez ces grands parents chez lesquels, néanmoins, j'allais beaucoup moins souvent que chez ceux du Passage Eichoff.


Que de souvenirs m'inondent, par conséquent, à chaque fois que je clique sur " Havrais Dire " qui est un peu comme les " boites à bonbons " de mon enfance...


Bonne journée, montigars... moi, ce matin, j'ai un peu la tête dans l'sac,le HAC est relégable à ct'heure et je ne vois maintenant qu'un miracle des Ursulines, franciscains and co en
prière pour le sauver... la renaissance du Petainisme franchouillard et nationaliste en france avec la percée des fêlés du FN...mon blog qui à mon réveil est en panne...et ma sciatique qui
m'tape sur les nerfs


bon, j'reprend un bonbon pour m'remonter l'moral !

DAN 23/04/2012 08:16



Salut père cantoche. Mince alors, en voila des embrouilles, bon j'espère que la santé, tout d'abord s'améliorera, que ton blog re-fonctionnera, que la politique se perfectionnera, et que le
H.A.C, victoire aura s'il n'a plus d'aura.
Je constate que je "ratisse" dans tes souvenirs d'enfance, j'espère que cette petite cure de jouvence te procure un grand plaisir et te rajeunit à tout point de vue, alors bonne journée Thierry
et n'hésite pas à boire cette eau de jouvence qui trouve source ici !  



LGV 23/04/2012 03:23


Je préfère les trapistes aux dominicains, au moins les premiers se rendent utiles en fabriquant les meilleurs bières du monde !


Bravo à tous pour vos votes, et bravo à Dan (et Michelle) qui,au contraire des candidats, font toujours un bon boulot...

DAN 23/04/2012 08:03



Bonjour Cédric. N'étant pas buveur de bière, je ne saurais choisir un ordre religieux, à moins qu'un de ceux-ci se consacre à l'histoire ! C'est bien d'avoir mentionné Michèle, car ses documents
sont toujours très pertinents et complètent parfaitement mes articles.
Bonne journée où que tu sois Cédric ! 



eva 22/04/2012 23:38


alors là ! moi qui aime tant les petits (et les grands cloîtres) je suis désolée qu'il ne reste plus rien de tout cela... Enfin, on ne fait pas ce qu'on veut après un bombardement...

DAN 22/04/2012 23:54



bonsoir Éva. Je ne sais pas si cette chapelle a subi d'important dégâts, sans doute beaucoup pour qu'ils la transforme en habitations. Sinon pour le cloitre là c'est vraiment dommage. des
cloitres, toi comme moi en avons vu beaucoup, et quand il y en avait un à porter de main si j'ose dire, le savoir disparu est toujours un peu triste. Car dans tous les cas ce sont toujours des
lieux reposants et calmes.
Bonne fin de soirée Éva !



louis 22/04/2012 15:02


Ben, merde, vous êtes les plus forts, vous les Havrais : Remplcer les églises par des HLM !


Ici à Lyon, ils ferment des hopitaux pour en faire des hotels de luxe.Quelle  honte !

DAN 22/04/2012 15:17



Salut Louis. Oui enfin ici c'est l'exception qui confirme la règle car en général on détruit les églises et c'est seulement après que l'on fait des H.L.M. Ici par contre les hôpitaux deviennent
aussi des habitations, ou alors on rase tout comme ça c'est plus facile et en général s'est ce qui se passe, autrement dit le Havre c'est une ville perpétuellement en construction, le seul "truc"
c'est qu'on se demande quand elle sera terminée ?
Bon dimanche Louis !



phyll 22/04/2012 12:40


salut mon pote,


je ne connaissais pas non plus l'histoire de cette chapelle et de ce couvent !! alors, merci !!


il m'est arrivé d'aller dans les locaux d'Alcéane, mais je n'ai pas vu de nonnes !!...... ah !?.... c'était avant !!!


bon dimanche et à + ! 

DAN 22/04/2012 13:52



Salut mon pote, et même si tétais venu "avant", de nones tu n'en aurais point vu, et pour cause, cet ordre religieux est exclusivement masculin, alors il t'aurais fallu chercher du côté des
Ursulines là tu 'avais tes chance...enfin...
Bon dimanche Phyll !



Space76 22/04/2012 12:23


Bonjour et merci pour cet article, je ne connais en aucun cas ce lieu alors merci de nous apprendre

En parlant du portail de l'ancienne prison, voici une image qui montrait le vestige, malheureusement totalement détruit : http://ow.ly/ar6k8


Merci à toi, bonne journée et bon vote à tous.

DAN 22/04/2012 13:47



Bonjour Space76. Cela me fais plaisir de constater que les jeunes s'intéressent à l'histoire du Havre, merci Space pour tes fréquentes visites.
Quant au lien j'ai eu beau essayé plusieurs fois ça ne fonctionne pas je ne dois vraiment pas être doué en la matière.
Bon dimanche Space ! 



geo 22/04/2012 11:32


Merci Dan,


Preuve est que tout est transformable, et aujourd'hui, nous pourriosn faire encore mieux avec le Couvent des Fransiscains.


 


 

DAN 22/04/2012 13:34



Salut Geo.
Exactement, nous pourrions, enfin,  "ils" pourraient transformer cette chapelle et ce couvent des Franciscains menacés de destruction en s'inspirant de l'exemple des Dominicains, alors à
notre tour d'espérer que ce message soit lu par nos édiles.
Bon dimanche Geo !



UnHavrais 22/04/2012 11:16


J'avais déjà remarqué cela ! Mais je n'avais jamais réussis a trouver à quoi ressemblait cette Chapelle avant ces transformations ! Aujourd'hui, je sais à quoi ressemble la Chapelle des
Franciscains, et j'espere qu'il ne lui arrivera ni le même sort, ni une destruction. J'ai l'impression que l'on ne va plus avoir grand chose de religieux dans notre ville. A ce train là, la
Cathedrale sera transformé dans quelques années en Hotel de luxe :P 


Une pensée tout de même aux gens qui ont habités ces lieux, et à qui on leur efface toutes traces de leur passage dans certains cas, alors qu'ils ont pourtant donné tant, pour certains, à notre
ville.

DAN 22/04/2012 13:27



Bonjour Unhavrais. Eh bien voila, maintenant  tu sauras à quoi elle ressemblait quoique que l'on ne voit que sa façade, mais c'est déjà ça.
Pour ceux qui ont vécu ici peut être que la trace de leur passage se trouve dans des archives ecclésiastiques c'est fort probable, mais de ce côté je n'ai pas enquêté.
Quant à tout transformer en résidences de luxes, même les églises, j'ai vu en France pas mal de ces églises transformées en musées ou en salle des fêtes communale. Mais cela ne vaut-il pas mieux
que de ne plus rien voir du tout ?
Bon dimanche Unhavrais !



denis 22/04/2012 10:01


quelle étrange reconversion !!!


bon dimanche


Denis

DAN 22/04/2012 10:34



Bonjour Denis. Je ne sais si cette reconversion est réussie ou non, mais en conservant une partie visible de cette chapelle et la bâtiment ayant abrité le couvent, ce morceau d'histoire havraise
est toujours présente à nos yeux, moi, personnellement, je préfère ça à une destruction complète du bâtiment, mais chacun à son avis sur le sujet.
Bon dimanche Denis, ainsi Qu'à Fabienne et les enfants !



JMH 22/04/2012 09:49


bonjour


Merci pour cet article qui apporte un éclairage neuf sur un bâtiment qui a fini par être presque oublié au bout de quelques décennies.


C'est encore une marque d'occupation religieuse sur la Costière et il y en a d'autres... Bien entendu, cet article me donne l'occasion de désapprouver la  destruction
programmée de la chapelle des franciscains construite par Cargill et située rue Philippe Barrey. Je remarque que les bâtiments les plus cachés et les moins connus sont les plus
fragiles. Ce "petit secteur"  où se trouve la chapelle des dominicains pourrait réserver d'autres surprises. On oublie qu'il y eut longtemps dans cette zone le lycée Germaine Coty et je me
rappelle qu'on parlait aussi des "Orphelines" avec les soeurs.


Bon dimanche


 

DAN 22/04/2012 10:13



Bonjour Jean-Michel. J'ai commenté ton billet à propos de cette destruction, et je partage, tu t'en doute ton avis sur ce sujet.
Ce "petit secteur" comme tu le dis, recèle, ou a recelé, des petits trésors d'architecture religieuse, tel celui dont tu fais mention ici au sujet des orphelines. J'avais créé un dossier complet
sur ce sujet, mais ce dossier n'étant que numérique, j'ai tout perdu lors d'un incident ou mon disque dur amovible s'est brisé en tombant.
Néanmoins j'ai toujours en tête de le réécrire car , à l'époque de cette enquête j'avais eu la précaution de mettre certaines archives sur papier, dont hormis les photos qui seront à refaire,
j'ai un dossier assez complet pour étudier de nouveau ce sujet.
Mais en ce moment je n'ai plus beaucoup de temps aussi il faudra attendre un peu avant de voir tout ça se concrétiser ici par un article.
En attendant, bon dimanche Jean-Michel !



FAH 22/04/2012 09:15


Bonjour Dan,


Après les Dominicains, pourquoi ne ferais-tu pas quelque chose sur les Franciscains, rue Philippe Barrey, dont le couvent va disparaître au profit d'une résidence de grand standing? (article Le
Havre Presse du 17-04-2012)


C'est pour repeupler Le Havre?


Bonne journée!


FAH

DAN 22/04/2012 09:50



Bonjour Françoise.
J'ai déjà consacré un article sur cette chapelles des franciscains ici, mais n'ayant plus de place sur mon blog j'ai été obligée de l'effacer sinon mon blog serait aujourd'hui fermé.
J'ai parlé hier à diverses personnalités (dont monsieur Pringart)  qui ne comprennent pas non plus cet acharnement à vouloir tout réduire en gravas, ainsi en est-il de l'ancienne porte de la
prison qui, lors des consultations des habitants du quartier, dont je fais parti, on nous avait dit qu'elle resterait en place, mais voila c'était se fier a des personnes qui, malheureusement
n'ont pas tenu leur parole, et qui ont pris le prétexte de la sécurité (certes c'est à prendre en compte) mais qui aurait pu la consolider en attendant une meilleure solution.
Mais nous sommes au Havre et tout ce qui touche au patrimoine est mis de côté.
Je t'avouerai que je suis fatigué de constater ces destructions sans qu'aucune organisation, personnalité influante, ou tout simplement la dite "oppsition", ne lève le petit doigt pour sauver ce
qui peut l'être.
Mais gardons le moral aussi je te souhaite un excellent dimanche Françoise !



GL 22/04/2012 07:58


Je me suis toujours demandé pourquoi ce batiment, bien visible en descendant la rue Georges Lafaurie, avait cette toiture arrondie.  Merci j'ai la réponse.

DAN 22/04/2012 08:22



Salut Gl. Je me suis également posé cette question par le passé et j'ai eu la réponse en étudiant les archives, voila donc cette interrogation règlée !
Bon dimanche GL



pere cantoche 22/04/2012 07:25


Salut Dan, j'te laisse un commentaire de naze, juste pour essayer d'être prem's c'matin à commenter sur ton blog... j'l'aurais un jour, un jour j'l'aurais... allez, hop, j'envoie... pi
j'reviendrais plus tard, après avoir voté,... No Comment...


à plus !

DAN 22/04/2012 08:19



Salut père cantcohe, et bien voila, t'es le premier a commenter, là il n'y a pas ballotage, alors je t'attends pour le dépouillement, quant au vote...t'as raison no comment


@+ Thierry