La Chapellerie de la rue Thiers ( B- 9 sur plan)

Publié le par DAN

  Ce commerce se tenait au 126 rue Thiers, devenue René Coty en 1963. A l'angle avec la rue Gabriel Péri, nommée ainsi depuis 1956, et anciennement rue de Phalsbourg.

Aujourd'hui à cette même adresse on trouve un magasin de fourniture pour animaux de compagnie.
Détail intéressant, l'immeuble de cette chapellerie comportait trois fenêtres par étage, par commodité, celle du milieu a été supprimée.

 


rue Thiers ALG 

La chapellerie au 126 rue Thiers au début du XXe siècle (coll P. Alinand)

 

 


 

 chapelierLe même endroit en 2014. (photo DAN)


_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Merci de votre visite.


Commenter cet article

Maryse LEMEE 02/11/2014 18:19


Ma maman était modiste chez VINANT, une autre chapellerie reconnue dans les années 40-50.
Elle a arrêté à ma naissance en 1951.
Elle était chargée de refaire des chapeaux à l'identique d'après photos ou autre.
C'est comme si, maintenant, elle refaisait l'un des chapeaux de la Reine d'Angleterre à l'identique pour une cérémonie.
Elle était passionnée par son métier ...... Son désespoir, sa fille n'avait pas une tête à chapeau !!!!

DAN 02/11/2014 18:29



Bonsoir Maryse,
Moi qui ai l'habitude de ne sortir qu'en chapeau,votre maman aurait pu être ma conseillère à n'en pas douter. Quant à ne pas avoir la tête à chapeau c'est ce qu'on dit parfois, mais moi je pense
que ce sont les chapeaux qui ne sont pas à notre tête
Bonne soirée Maryse !



Manveru 28/04/2013 18:53


Bonjour, j'aime bien le concept de votre blog qui compare les différents lieux avant et aujourd'hui, très intéressant !

DAN 28/04/2013 19:06



Bonsoir Manveru,
Merci pour cette appréciation qui me fait plaisir car comme vous le savez faire un blog comme celui-ci n'est pas toujours chose aisée et si en plus on répond à tous les commentaires vous
imagninez le temps passé dessus, mais comme l'on dit "quand on aime on ne compte pas "c'est exactement ça ici !
Merci de votre visite et bonne soirée Manveru



Nicéphore 11/04/2013 08:00


Bonjour amis lecteurs,


A la lecture de tous ces commentaires, aussi pertinents les uns que les autres, je pense que deux autres facteurs ont aussi contribué à la disparition du chapeau :


L'arrivée de l'automobile, outre le fait qu'on y est à l'abri des intempéries, leur faible hauteur intérieure gêne le port d'un couvre-chef.


La mode, à partir des années 60, des parkas et autres anoraks, munis de capuches rabattables à tout instant.


Mais la mode du chapeau est maintenant de retour, il n' y a qu' a se promener dans les rues pour s'en rendre compte. D'ailleurs, la célèbre silhouette du rédac' en chef de votre blog adoré, en
ait le plus parfait exemple !


Amicalement à toutes et à tous. NICEPHORE

DAN 11/04/2013 08:35



Salut Nicé,


Rien à ajouter



Mousse 10/04/2013 19:54


Bonsoir cher Dan
Me voilà enfin sur ton joli blog.
Il n'y a pas grand changement, je préfère toujours avant, c'est plus romantique.
On ne met plus beaucoup de chapeaux, qu'aux grandes occasions, c'est dommage, cela avait du charme.
Les gens ne s'habillent plus non plus, c'est une autre époque.
Merci, encore un joli billet.
Bonne soirée, mes amitiés.

DAN 10/04/2013 20:19



Bonsoir Mousse,
On a en tête les belles tenues des dames, et des messieurs, mais n'oublions pas qu'à cette époque il y avait aussi du "tout-venant", mais il est vrai que le dimanche tout le monde s'habillait "en
dimanche" justement !
Ah tu es bien comme moi chère mousse, tu préfères le passé, moi tu vois, j'ai résolu le problème, je vis dans le présent car c'est plus confortable quand même, et dans le passé avec mon blog,
bref je suis un voyageur intemporel !
Bonne soirée chère Mousse !


 



Otto Graf 10/04/2013 14:40


Je pense moi aussi  que la mode reviendra et qu’elle est même en train de revenir…Un
combat, aussi, contre l’uniformité.


Observez les jeunes chanteurs, à la télé, entre autres, et même de moins jeunes qui sont des lanceurs de mode (souvenez vous aussi des
chapeaux de paille jaune, l’an dernier, à Roland Garros…..si nombreux que cela faisait sourire).


Signe d’originalité (n’est-ce pas, Dan ?) c’est d’abord, dans le temps  historique ,
une protection de la tête contre le froid (fourrure d’animaux), la pluie ou le soleil. Rien d’autre, pour peut qu’on puisse s’en payer une.


Et puis c’est devenu, en fonction de la forme,  un signe de classe sociale, - comme
d’appartenance ethnique ou raciale : le couvre-chef jaune pour les juifs…ancêtre de l’étoile de même couleur  -   très perceptible surtout au XIX ème S pour les hommes, pendant que les  femmes, du peuple à l’aristocratie
devaient sortir de chez elles la tête couverte. En effet, une femme « en cheveux » était supposée de mauvaise vie, et même déjà classée comme telle.


Remarquons qu’en « cérémonie » les femmes retrouvent le chapeau coloré à larges bords, révélateur de vieilles nostalgies qui
se prolongent.  L’occasion faisant la larronne !!!....


La casquette est moins ancienne, elle a toujours symbolisé, par sa simplification pratique, le monde ouvrier, le prolétaire…et même le gardien de but, au foot. jusqu’à s’imposer
sur les parcours de golf, au nom d’autres motifs devenus « classieux ».


Ces signes extérieurs d’appartenance se sont depuis lors considérablement atténués, au nom de la démocratisation.


Qui pourrait s’en plaindre ?


Otto.

DAN 10/04/2013 17:05



Bonsoir otto Graf,


Il est vrai que le port d'un chapeau ou de toutes autres «couvre-chef» indique non seulement son appartenance sociale, mais aussi son «opposition» au monde qui n'est pas le sien, ainsi en
est-il de ceux qui portent la casquette, à l'envers, et en toile de préférence,


Pour ma part c'est avant tout pour protéger mon crane complètement dégarni, que je porte ce chapeau qui est  comme un «emblème», je fais souvent des demandes auprès de personnes afin
que je puisse enter chez eux ou tout du moins pouvoir photographier à partir de leur immeuble. Le port de mon chapeau, au fil des mois, me sert donc de «sésame».
A propos des chapeaux des dames, il y a une course hippique, le prix de l'Arc de Triomphe, où toutes les dames s'en donnent à cœur joie, et portent des chapeaux plus extravagants les uns
que les autres.
On pourrait donc écrire cette histoire de chapeau, ce serait une histoire non seulement vestimentaire, mais plus encore une histoire sociale!
Bonne soirée Otto !


 



Michèle Drieu 10/04/2013 10:30


Bonjour,


Je pense que le port du chapeau était un héritage de l'histoire, une façon de montrer son appartenance à une classe sociale et aussi une forme de mode pour les hommes comme pour les femmes. Les
ouvriers ne portaient pas le chapeau mais la casquette .


"Sortir en cheveux" était très mal vu pour une femme d'une certaine classe sociale.


De nos jours, trouver un chapeau pour une cérémonie est un peu difficile et pourtant cela donne une certaine élégance.L'histoire étant un éternel recommencement on peut espérer qu'un jour
prochain la mode reviendra.


Bonne journée le printemps semble venir à petits pas


Michèle

DAN 10/04/2013 11:07



Bonjour Michèle,
L'histoire du chapeau et de sa signification serait à écrire si ce n'est déjà fait, car on serait surpris sans doute du résultat.
On ne peut évoquer les "couvre-chef" sans citer la célèbre phrase d'Henri IV " ralliez-vous à mon panache blanc" une manière noble de porter le chapeau.
En tous cas pour moi ni mode ni élégance simplement le côté pratique de cet "ustensile" qui me permet d'être à l'abri de la pluie du soleil tout en ayant les mains libre pour faire mes photos !



Bonne journée Michèle !


 



jeanpaul76 08/04/2013 19:40


Salut.


Malgré quelques changements de commerces ce quartier reste néanmoins très actif, nous y trouvons tout de premières nécessitées quand même ! il y avait de l'harmonisation du plaisir un bon verre
de vin et un couvre-chef l'élégance non! maintenant plutôt casquette en conclusion je ne vais pas t'apprendre que ce quartier est aussi le mien pour le visiter tous les matins un petit coup
d'oeil chez la marchande de bombons un autre chez la coiffeuse je rêve encore.. incorrigible retraité .


Merci ami  artisan et ambassadeur Havrais

DAN 08/04/2013 20:17



Bonsoir Jean-Paul,
Eh oui tu es un habitué de ce quartier ainsi que de ce trottoir où se trouve le chocolatier, c'est vrai qu'il y a un peu de tout ici et c'est bien pratique quand on habite le coin, on pourrait si
on le voulait ne pas faire plus d'un kilomètre pour tout acheter en matière d'alimentation.
Toi c'est la casquette moi le chapeau alors au 138 il y a tout ce qu'il nous faut à tous deux, on peut regarder ces galures en mangeant un bonbon  incorrigible retraité ! 


Bonne soirée Jean-Paul  ! 


 



Didier 08/04/2013 08:58


Finalement les choses ont peu changées depuis 1905(?) la rue est toujours aussi calme.

DAN 08/04/2013 09:06



Salut Didier,
Si ce n'était les "bagnoles" et les arbres aujourd'hui, c'est vrai qu'il y a peu de changements.
Quant à l'année, le tampon de la poste indique 1905, mais la photo a pu être prise bien longtemps auparavant, car à cette époque les cartes postales étaient éditées sur plusieurs années, mais là
avec le cachet on est sûr que ce n'est pas après 1905 !
Bonne journée Didier !



Pierre 08/04/2013 08:39


Salut DAN,
Encore une fois, c'était mieux avant. Tu n'as pas du aller bien loin pour faire cette photo. Bonne semaine DAN.

DAN 08/04/2013 09:01



Bonjour Pierre,
Non en effet c'est à deux pas de chez moi comme tu sais, et ça m'arrangeait bien car je suis un peu "débordé" en ce moment.
Maintenant j'attends des jours meilleurs pour faire une sortie photo, sortie que je n'ai pas effectuée depuis pas mal de temps à cause du froid, alors vivement le VRAI printemps !
Bonne semaine Pierre !


 



Claude 08/04/2013 00:01


C'est le fait d'avoir parlé de chapeaux et de chapelleries l'autre jour qui nous vaut ce reportage qui vient à point nommé....


Belle découverte que ce commerce disparu, merci de nous le présenter.


Bonne semaine


 

DAN 08/04/2013 00:23



Bonsoir Claude,
Oui et non, j'avais prévu autre chose, mais ce n'était pas encore prêt, comme cet article était dans mes cartons.. à chapeaux je me suis mis à travailler..du chapeau, mais tout compte fait, j'en
ai pas bavé des ronds..de chapeaux pour le faire, car je suis parti sur les chapeaux.. de roues , pas de quoi en avaler son.. chapeau !
Bonne fin de soirée Claude ! 



françoise B 07/04/2013 22:41


Ah merci, c'est sympa d"avoir cette photo, et surtout avec autant de rapidité. Je pense que la grande rue est la rue de Paris. En fait je m'aperçois que je me suis trompée, les chapeaux
appartenaient à mon arrière- grand père. Ainsi je peux l'imaginer rentrant dans cette boutique!comme c'est amusant!        

DAN 07/04/2013 23:39



Re-bonsoir Françoise,
Tu vois, ici il suffit de demander , et encore, je n'ai pas fait de grandes recherches, car tout
est bien classé avec moi, sinon peut être aurais-je trouvé Tirard  l'autre chapelier évoqué !
Bonne fin de soirée Françoise ! 



tce76 07/04/2013 22:26


Il fallait bien que ça arrive un jour que tu nous fasses un post sur les chapeaux !


Celui-ci est parfaitement ajusté.


Par contre, moi, j'irai bien sur le trottoir d'en face...


Bonne semaine DAN. 

DAN 07/04/2013 23:35



Salut Thierry,
Ah oui je vois quel serait ton "objectif" en allant en face, mais rien ne t'empêche ensuite de revenir même ISOlé prendre un verre au New-York, tu ne dois pas te "focaliser" sur la distance à
parcourir, ce n'est pas comme si tu parcourais un champ en profondeur, certes tu traverserais la route où il y a du "bruit" mais tu saurais les éviter !
Alors, on y va ? 
Bonne semaine Thierry ! 


 



Christian Richer 07/04/2013 20:23


Par commodité également, on a changé la charrette pour une automobile !

DAN 07/04/2013 23:26



Bonsoir Christian,
Il est certain que garer une charrette à cette époque devait être plus commode que garer une auto aujourd'hui, mais par commodité on a changé la charrette pour une automobile, question de
chargement plus commode !
Bonne fin de soirée Christian !


 



marcopolo76 07/04/2013 18:36


Salut Dan et Nicé


Sur que tu n'as pas eu besoin d'arpenter les rues pour faire cette photo..!


En ce qui me concerne j'ai une très grosse préférence pour "Hautot" , je ne porte pas de chapeau à cause du vent...et je n'ai pas de chiens ...


Bonne soirée et semaine !!


Marco

DAN 07/04/2013 23:20



Bonsoir Marco,
Si je puis me permettre, tu ne porte pas de chapeau parce que tu roules encore en berline, alors que moi je suis en décapotable depuis un moment et que le mécanisme pour remettre la capotte est
cassée  à tout jamais
Alors forcément je "compense" comme je peux...
Je n'ai pas de chien non plus alors on pourra ainsi aller chez Hautot tous les deux se choisir un bon assortiment des produits fabriqués ici, ensuite se désaltérer au New-Yok pas loin de là, beau
programme non ?
Bonne fin de soirée Marco !


 



Tic-Tac 07/04/2013 17:38


La mode a bien changé ! Je pense que nos ancêtres se préoccupaient peu de beauté canine, en revanche ils portaient des chapeaux... C'est amusant et personnellement cette histoire de chapeau m'a
toujours intriguée. Pourquoi les gens en portaient-ils ? (en dehors du fait que cela tient chaud). Pourquoi n'en porte-t-on plus ?


Bon dimanche  à tous !

DAN 07/04/2013 23:13



Bonsoir Tic-Tac,
Nos ancêtres ne prêtaient pas plus attention que cela aux animaux de compagnie, certes ils étaient bien nourris et soignés, mais pas au point que l'on constate aujourd'hui.
Et encore, nous ne sommes pas aux "States" car là bas ces "soins" sont encore plus délirants !
C'est en effet une bonne question à savoir : pourquoi tout le monde portait un chapeau ? Difficile de te répondre, mais il faut y voir une évolution de la société dont ses membres autrefois 
étaient plus couvert, les femmes avaient du jupes leur couvrant les jambes, et les épaules n’étaient que rarement dénudées. On se méfiait du soleil plus qu'aujourd'hui, et le teint pâle pour une
femme était de mise pour être de la "bonne société. Les hommes et leur chapeau ont du faire de même et ne décourir leur tête qu'une fois la mode des chapeaux disparues c'est à dire après
guerre.
Si je pouvais répondre à la question "pourquoi les hommes ne portent-ils plus de chapeau", je crois que les chapeliers qui exercent encore cette profession feraient tout leur possible pour
connaitre la réponse et y remédier !
Dans le même ordre d'idée mon cher Tic-Tac, pourquoi les hommes ne portent-ils plus de montre à
gousset ?

Bonne fin de soirée Tic-Tac !


 



phyll 07/04/2013 17:37


salut poto,


là, tu n'as pas eu besoin de prendre le tram pour te rendre sur place !! mais malheureusement on ne peut plus y acheter des chapeaux !... quant au toilettage, je ne pense pas qu'ils accèpteraient
des vieux cabots comme nous !!


sinon, un ravalement serait le bienvenu pour cet immeuble... celui du chocolatier est au top !!


je te tire mon chapeau en cette fin de dimanche !!


à bientôt mon bon DAN !

DAN 07/04/2013 22:50



Salut mon pote,
Eh oui "notre-chapelier-peso" n'est plus là pour nous couvrir le chef, va falloir en trouver un autre qui a le même produit, car difficile d'en adopter un autre.
Il ne font pas la tonte des vieux cabots du fait qu'il n'y a pas assez de boulot pour eux, tu te rends compte il n'aurait pour ainsi dire rien à faire avec moi, et pas sûr qu'il ne me fasse pas
payer le même prix





Il devrait refaire cette façade d'immeuble en effet, ça commence à s'écailler sérieusement, mais les "clients de cette boutique ont plus facilement la truffe dans le caniveau que les clients du
chocolatier ne l'on dans la truffe... en chocolat !
Bonne fin de soirée Phyll !


 



Papy Scham 07/04/2013 16:37


Bonjour Dan


Ce quartier n'a pas trop changé, certains immeubles existent encore. Beauté canine, il n'y a que le magasin qui est beau, le reste laissant à désirer. Vins et spiritueux, avec modération, mais je
préfère le chocolatier-pâtissier. Je me rapelle, même dans mon petit patelin, il y avait une chapellerie. Faut croire que les gens ne sont plus élégants.


Bon fin d'après-midi et bonne semaine.


Cordialement; papy Scham.

DAN 07/04/2013 22:39



Bonsoir Papy Scham,
C'est un quartier ( le mien en l’occurrence ) qui n'a pas beaucoup changé en effet, du fait qu'il n'a pas "trop" subit les bombardements. Beaucoup d'immeubles sont tel-quel depuis leur
construction,
Parfois l'un de ceux-ci est restauré et ravalé, ça donne de très belle demeures surtout quand les briques sont apparentes avec deux couleurs, rouge et jaune.
Mais il y a aussi des maisons et immeubles qui auraient besoin d'un bon ravalement et d'une bonne restauration, et, hélas, ce sont les plus nombreux !
Ce n'est pas tant que les gens soient moins élégant, quoiqu'un peu parfois, mais c'est surtout une question de mode. Aujourd'hui elle aurait tendance à revenir, et si je porte un chapeau ce n'est
pas cette question qui me préoccupe, mais plutôt que je n'aime pas trop sortir en "décapotable" et que je prend froid facilement sans mon galure
Bonne semaine Papy Scham  ! 


 


 



Randonnée et Nature 07/04/2013 14:21


A cette époque on posait volontiers pour la photo-souvenir. Aujourd'hui si tu prends quelqu'un sans son avis favorable tu risques parfois la prison! Le monde a bien changé.


Et j'aperçois une autre boutique sympathique en face de la chapellerie...Hier les vins, today les chocolats. Humm !!!


Bon dimanche. C&B

DAN 07/04/2013 22:28



Bonsoir C&B,
On peut aujourd'hui prendre une photo de quelqu'un sans qu'il y ait de réaction défavorable, ce qui a changé c'est que la personne photographiée peut interdire sa diffusion ou demander son
retrait et des dommages et intérêts du fait que la photo est publiée sans son accord dans un média que qu'il soit d'ailleurs.
Il est vraisemblable qu'au début du XX siècle pareille réaction ne devait pas être fréquente.
Aaah je peux t'affirmer que les chocolats de ce fabricant sont délicieux, ses assortiments considérables, bref, de quoi te donner l'eau à la bouche, après le vin c'est bien normal !
Bonne fin de soirée C&B


 



eva 07/04/2013 12:12


des chapelleries, il y en avait partout autrefois ! même dans les gros bourgs... A présent, on ne peut plus trouver seulement un marchand de casquettes... Bon dimanche Dan 

DAN 07/04/2013 22:11



Bonsoir Eva,
Il reste néanmoins quelques chapeliers au Havre, d'aileurs l'un deux pourrait être visible sur ma photo s'il n'était pas trop loin et cacher par l'arrêt de bus. Mais autrefois tout le monde
portait un chapeau d'où leur prolifération aussi bien en ville qu'en campagne, alors si tu as besoin d'une casquette ou d'un chapeau je peux te donner une adresse


Bonne fin de soirée Eva !


 



françoise B 07/04/2013 11:10


BONJOUR DAN. C'est sympa ces chapelleries. En lisant l'article j'ai tout desuite regardé deux vieux chapeaux qui appartenaient à mon grand-père, l'un est un chapeau melon et l'autre un haut de
forme. Il y a encore dans les chapeaux l'étiquette du vendeur. Le haut de forme vient de la chapellerie OSSWALD "place Richelieu" le Havre, et sur le melon je lis Tirard, je pense que c'est un T.
Il serait amusant que tu retrouves ces boutiques sur des cartes postales. Bon dimanche ensoleillé.

DAN 07/04/2013 22:05



Bonsoir Françoise,
Je n'ai pas, loin s'en faut, tout ce qui a pu être pris en photos du point de vue commerce, néanmoins j'ai retrouvé la chapellerie OSSWALD dans celles de la rue de Paris, par contre rien sur
Tirard.
Les chapeliers devaient être une profession florissante avant guerre, car peu de tête restaient découvertes. Aujourd'hui il semblerait que cela revienne un peu à la mode, mais surtout pour les
retraités comme moi.
Mais voici LA carte postale où l'on voit la boutique OSSWALD:

Bonne fin de soirée Françoise !


 



boboce 07/04/2013 10:48


Salut DAN


 


Pas trop le temps avec la Fête de la Scie juste un petit coucou.


C'est vrai qu'il a existé cet impot sur les fenêtres. De plus en plus les propriétaires repercent ces fenêtres qui dans certaines rues sombres n'est pas un luxe.


 


Bon week end


A+

DAN et Nicephore 07/04/2013 11:03



Salut boboce,
Malgré ton emploi du temps chargé  tu passes ici c'est sympa l'ami.
Sinon l'impôt sur les fenêtres existe toujours, je suis "bien placé" pour le savoir


Bonne fête de la Scie boboce (père et fils d'ailleurs)


 


Otto graph à raison, chers contribuables, cet impot a bel et bien été supprimé en 1926, donc si vous le payez encore, va falloir faire une sérieuse réclamation auprès du
fisc ! 


Un contribuable renseigné.
Oui mais t'inquièrtes pas,  Nicé, il porte aujourd'hui un autre nom 




Otto Graf 07/04/2013 10:40


Il n’est pas certain que ces fenêtres aient été fermées « par commodité » car jusqu’en
1926, et depuis la Révolution il existait un impôt sur les portes et fenêtres : "plus t’en as, plus qu’elles sont grandes, plus tu payes" …C’est ainsi qu’à rebours et pour diminuer
l’impôt, les propriétaires murèrent des fenêtres.


Quand furent murées celles dont vous parlez ici ?


Il ne faut pas faire porter le chapeau au proprio. En effet, et ceci dit, il me semble que le
résultat est relativement esthétique, quoiqu'un peu en déséquilibre.


Otto.

DAN et NICEPHORE 07/04/2013 11:00



Bonjour Otto Graf,
En effet j'ai écris "par commodité" parce que c'est exactement ce que j'ai fais moi même dans ma maison, sinon la pièce était difficile à meubler voire impossible vu qu'il n'y avait pas assez de
mur assez grand pour y placer une armoire.
Mais vous ayez raison à propos de ces fenêtres car les impôts trouvent toujours une bonne occasion pour nous faire payer un impôt quel qu'il soit.
Je ne sais pas à quelle époque elles furent murées, probablement lors de la restauration de la façade que s'est faite dans les années 80 si je me souviens bien. Aujourd'hui l'esthétique de cette
maison n'est pas plus mal sans ces fenêtres mais ce serait plutôt la peinture qui jure un peu !
Bon dimanche Otto Graf ! 


 


Pour rester dans la note et puisque les coms se veulent fiscaux aujourd'hui, proposons au propriétaire de l'immeuble de solliciter une subvention auprès de l'état, sous forme de credit d'impot,
c'est possible vu le début de dégradation de la facade.


 



l'père Cantoche 07/04/2013 09:16


Alors là, Chapeau...!


me rappelle absolument pas de ce commerce.


Cette Animalerie, par contre, ne doit pas être très loin de chez toi et du Nouveyork, le PC des Potavrais chapeautés


La boucle est bouclée...

DAN 07/04/2013 09:27



Salut l'père cantoche,
Que tu ne te souviennes pas de cette chapellerie est un peu normal car cette photo est du début du XXème siècle , et en effet le commerce actuel est près de chez moi.
Quant au New-York , ce dernier est sur le même trottoir sur la gauche où on pourrait presque le distinguer sur la photo, mais le mieux est d'y aller boire un p'tit jus là tu pourra le contempler
tout à ton aise


Bon dimanche Thierry  !