Circulez.... y'a rien à voir !

Publié le par DAN

Il est des endroits qui n'ont pas, ou peu, changé au fil des ans. Comme, ici, la place des Gobelins. La plus grande transformation résulte de l'école reconstruite après guerre. Des maisons ont disparues, d'autres ont été bâties. Mais dans l'ensemble le lieu a conservé son caractère d'origine, sauf en ce qui concerne les piétons, qui ont dû céder la place à l'automobile.

Mais "Gobelins" quèsaco ?

C'est le nom d'un quartier de l'ancienne commune d'Ingouville borné au nord par la rue de la Côte (actuelle rue Félix-Faure), à l'ouest  et au sud par la rue d'Etretat, comprenant le Cimetière Saint-Roch, (square aujourd'hui) enfin à l'est par le quartier Saint-Michel.

En 1852, il existait dans ce quartier une "rue de la Mer aux Gobelins" (actuelles rues Frédéric-Béllanger et de l'Alma) ainsi qu'une rue Fontaine des Gobelins (actuelle rue d'Epremesnil).

(Source archives municipales)

  place des gobelainsLa carte postale



Modèle fusion 1 La place en 2009

 


fusion 1La fusion des deux photos

 

 


 

 

 

Commenter cet article

The Baguette 27/01/2010 12:11


What a beautiful painting of the boats in the harbor.  I like it very much...it is calming.


DAN 27/01/2010 19:44


Thanks very much for your kind message. I do like  working on this kind of paints.
It's a pleasure to see you on the blog.  My best regards.


Jacky 26/01/2010 21:39


Bonsoir,

Aviez vous remarqué que le toit du théatre (je viens de revisionner l'album) est aussi équipé d'un échaffaudage du même type?

En tous cas il était vraiment magnifique.

A BIENTOT


DAN 26/01/2010 22:33


Bonsoir Jacky. Alors la je dois bien dire que je n'y avais pas fait attention, et maintenant que vous me le signaler j'ai regarder les photos et effectivement il y
a bien cette sorte d'antenne sur le toit du théâtre, comme il y en a une aussi sur le bâtiment de la poste à coté de l'ancien cinéma Alhambra.
Donc à mon avis le Havre devait être couvert par ces antennes pour couvrir l'ensemble de son territoire. Il y aurait une étude intéressante à faire ce sujet.
Bonne fin de soirée Jacky.


tce76 24/01/2010 13:12


Déjà que j'aime bien ce quartier de la ville actuellement, alors je ne te dis pas à cet époque...
Bon dimanche.


DAN 24/01/2010 13:33


Bonjour Thierry. Alors nous avons, (entre autres), ce point commun pour ce quartier, dans les deux époques !
Bon dimanche Thierry ! 


JACKY 24/01/2010 00:01


Re- Bonsoir

Vous avez raison, je viens de trouver sur ce site :
http://pascalsimeon.free.fr/radioly.htm#TSF

L'auteur y parle d'une installation de fils paralleles sur le toit d'une maison

Bon dimanche à vous aussi.   


DAN 24/01/2010 00:08


Voila ce que j'appelle une bon échange. Merci de ce renseignement et pour cette documentation, je vais pouvoir apprendre quelque chose de plus ce soir, et répondre
encore mieux aux lecteurs !
Merci Jacky ! Bon dimanche !


JACKY 23/01/2010 23:23


Bonsoir,

Encore une belle page d'histoire qui montre comment les choses ont changées.
Je ne suis pas d'accord avec le commentaire sur la gratuité. Je suis passé à Compiegne il y a quelques temps le bus était gratuit et pas plus dégradé qu'ailleurs.
J'ai vécu dans la rue des palmiers (Aplemont) et tout le quartier était en logement social. Certaines rues étaient bien et d'autres très dégradées. Les dégradations sont elles modernes ou ont elles
pour cause la pauvreté et le manque d'éducation ?

Pour l'échaffaudage sur les toits . Avez vous remarqué qu'ils sont tous deux sur des batiments publics, et qu'ils sont les plus haut de la rue ?
Je cherche ce que cela peut être. J'ai pensé à un paratonnerre en fils tendus ou quelque chose comme ca mais j'en suis pas sur.....

Merci pour ces tranches de vies.

PS: Un des piétons de la photo ancienne est peut être notre aieul qui sait ?
Va falloir que je fasse le tour de la famille..........

A BIENTOT


DAN 23/01/2010 23:47


Bonsoir JACKY. Moi je pense que la gratuité est possible, partout. Si les choses se dégradent c'est un peu à cause des adultes qui n'osent plus rien dire aux jeunes
de peur d'être maltraité. Mais aussi parce que les conditions sociales ce sont fortement dégradées, ces derniers temps. Les deux réunis donnent les résultats que l'on constate.Pour
"l'échafaudage", je pense qu'il s'agit d'une antenne radio, antenne réceptrice et (ou) émettrice.
Nous sommes dans les années où les transmissions radiophoniques n'étaient pas encore  aussi parfaites qu'aujourd'hui. D'ailleurs à ce niveau, les relais téléphoniques d'aujourd'hui feront peut
être aussi parler d'eux plus tard.
Quant à savoir si un de nos aïeux aurait pu être pris en photo, c'est fort possible ! Ce serait vraiment un bien heureux hasard de retrouver un membre de sa famille sur une carte postale.
A bientôt JACKY et très bon dimanche !


marcopolo76 23/01/2010 19:51


Salut Dan
C'est marant " Circulez ..y a rien à voir" figure toi que je le disais dans les années 80 lorsque je me trouvais à 8H30-11H30 et 16H30 au niveau du passage piétons de l'école des Gobelins..tu vois
ce que je veux dire ..un retour en arrière radicale, une bonne époque où les enfants et leurs mamans étaient fiers de me saluer..!
Merci pour ce retour ...
Marco


DAN 23/01/2010 19:56


Bonsoir Marco. Oui je vois très bien ce que tu veux dire. Et je n'ai pas fait mon titre en pensant à ça mais en regardant les piétons sur la chaussée.
Parce maintenant on ne salut plus cette profession ? Quelle époque !
Bon dimanche Marco ! 


Mr Yak 23/01/2010 18:25


Je connais bien ce coin et sa placette qui ne sert plus à rien. Mon premier appartement se trouvait rue d'Epremesnil. A noter le sympa petit côté rétro du preau de l'école.


DAN 23/01/2010 18:56


Bonsoir Yak. La grille qui sépare le préau de la rue semble être la même, faudrait que j'aille voir ça de plus près quand je repasserais par là, son coté "rétro"
m'avait échappé.
J'ai un ami qui a habité rue d'Epremesnil aussi, il aimait bien ce quartier également, moi même  ça ne me déplairait pas d'y fixer mes racines.
Bon dimanche yak !


Roro 23/01/2010 16:03


Je me demande à quoi sert le genre d'échaffaudage sur le toit ? Un futur panneau publicitaire ?


DAN 23/01/2010 16:21


Bonjour Roro. Cela à voir avec les transmissions radio. J'avais remarqué, moi aussi, notamment sur une photo que j'ai publiée à propos du cinéma Alhambra, que le
toit de l'immeuble de la poste,  avait ce genre "d'échafaudage".
Maintenant il faudrait que je me renseigne plus précisément, pour savoir l'utilité exact que cela avait.
En tous cas, excellent coup d'œil Roro !
Bon week-end ! 
 


phyll 23/01/2010 13:04


salut mon pote,
bon bin..le principal a été dit !! et pour rester dans la même idée, la photo ancienne me fait penser à une tranquille place de village... aujourd'hui, pour traverser cette "place" (carrefour lui
irait mieux) en tant que piéton, il faut de l'audace et de l'agilité !!
Et en effet, on voit bien ici l'imbriquement entre l'ancien et le reconstruit !
bon week end piétonnier !!
à+


DAN 23/01/2010 13:30


Salut Phyll. Tu as raison, pour faire ma photo j'ai dû attendre un "petit calme" dans la circulation. Remarque, j'aurais pu revenir à 3h00 du matin pour la faire,
mais bon...
Bon week-end "Monpote"


LGV 23/01/2010 12:14


Voila un sujet qui nous inspire tout les deux ! Effectivement pour avoir une ville sans voitures, l'interdiction n'est pas la meilleur solution, loin de là. Les transports en commun gratuits sont
tentants mais quand je vois que la gratuité égale le non respect (comme avec nos magnifiques sanisettes publiques), il me semble que quelques centimes symboliques feraient l'affaire. Mais c'est
vrai malheureusement que l'ouverture du marché actuelle ne va pas du tout dans cette direction, au contraire. Pourtant avec une "nationalisation" (je sais ce mot fait peur, et pourtant) ce serai
nos impôts qui paierai nos transports, et vive le tramway...


DAN 23/01/2010 12:22


Alors là Cédric, rien à ajouter, complètement d'accord avec ton analyse. C'est d'ailleurs dommage que le non respect soit si peu "combattu", mais ça fait partie de
la modernité, parait-il, alors...
Bon week-end et le bonjour à Madame !


LGV 23/01/2010 10:56


Je joue toujours le rabat-joie, mais comme quoi, en 60 ans la voiture a réussit à s'imposer partout, surtout en ville où elle a chassé les piétons, vélos et autres charettes à bras ou non qui
faisaient le charme et la vie de nos ville. La voiture a transformé nos ville et à volé l'espace autrefois utiliser pour vivre ! Aujourd'hui la place des gobelins n'est que traversée pour
raccourcir ! Je suis POUR une interdiction totale des voitures en centre-ville ! et pour ceux qui pensent que c'est impossible, regardez la première photo de cet article et ne me dites pas que vous
préférez les suivantes...


DAN 23/01/2010 11:17


Bonjour Cédric. Certes sans voiture la ville serait beaucoup plus agréable. Mais tout, absolument tout a été fait pour que nous vivions avec elle, les courses, les
achats, le travail, les loisirs, etc etc.
Personnellement je ne prend mon véhicule que lorsque j'ai une grande distance à faire, ou quand j'ai un "bagage" lourd à transporter.
Alors avant de tout interdire, je propose une solution elle aussi radicale,  il faudrait que les transports en commun soient GRATUITS. Là peut être cela ferai réfléchir les habitants du Havre
et de sa proche banlieue.
Mais est-on près à cette démarche ? Car il faudra bien que quelqu'un paie, ou plutôt que tout le monde paie, et pour cela il ne faut surtout pas de cette foutue "concurrence" qui fausse le jeu
PARTOUT.
Bon j'arrête la sinon j'y passe mon week-end que je te souhaite excellent Cédric


buddy2259 23/01/2010 10:43


Merci pour ton complément d'info concernant ce quartier, et je suis d'accord avec toi quand  tu parles de l'opération  table rase de "nos amis Anglais" ! 


Nicéphore & DAN 23/01/2010 12:17


Je suis aussi d'accord avec vous deux concernant cette "tables rase".
Bonne fin de semaine Buddy
DAN.


Anne 23/01/2010 10:01


Je profite de cet article pour te poser une question : mon chef se rappelle d'un cinéma dans le quartier de l'Eure (années 70) mais quel était son nom ? Je lui ai dit que j'allais me renseigner.
Bon WE


Nicéphore & DAN 23/01/2010 10:20


Salut Anne, c'est Nicé.
Il y avait deux cinémas dans le quartier de l'eure jusqu'à la fin des années 60, c'étaient le " VOX " rue gustave brindeau, et l' IDEAL, rue dumont d'urville.
Bien amicalement
NICE
Coucou Anne, ben dis donc, Nicé a été plus rapide que moi sur ce coup là, alors bon.. heuuu, bonne fin de semaine (j'allais dire bon week-end )
DAN.

C'est normal, je suis né à deux pas de l'IDEAL et mon école élementaire se trouvait juste en face du VOX. Pendant la récré, nous pouvions regarder les affiches de
cinéma et découvrir ainsi chaque semaine, les nouvelles programmations !
Nicéphore


buddy2259 23/01/2010 07:31


Bonjour Dan , c'est juste avec  tes superpositions nous voyons que ce quartier à gardé dans son ensemble la même image que sur les cartes postales d'époque.

Le gros changement c'est évidement la place prise par l'automobile au détriment des piétons comme tu le dis très justement ! Merci pour ton reportage et bonne journée.


DAN et NICEPHORE 23/01/2010 07:42


Bonjour Buddy. C'est vraiment le fait marquant du siècle ces "bagnoles".
Et on participe tous à ce phénomène, mais c'est tellement pratique aussi...
Bon week-end  Buddy ! 

Bonjour Buddy, J'apporterai un petit bémol à ton affirmation, car comme tu le sais aussi bien que nous, nous sommes ici, à la limite des effets de l'opération table rase de nos amis anglais. En
effet, si on fait un180 °, on découvre une ville totalement reconstruite. Les images sont parfois trompeuses et c'est valable aussi pour celles que les médias nous abreuvent à longueur de
journée.
Bien amicalement
Nicéphore.


Joramy 23/01/2010 07:13


Sympa comme article Daniel =D


DAN 23/01/2010 07:22


Merci Joramy, ta photo, sur ton blog, n'est pas mal non plus  ! 
Bonne journée jeune ami  !