Coté jardin ou coté cour !

Publié le par DAN

Voici une photo prise vers l'ouest et Sainte Adresse, depuis le toit du théâtre, place Gambetta, aux environs de 1904. En bas, à gauche de la carte postale, la rue occupe l'emplacement de la place des halles d'aujourd'hui.

Je suis monté sur le toit de l'immeuble, rue Racine derrière les volcans, en essayant de cadrer ma photo de la même manière que la carte postale. Mais impossible d'avoir le même point de vue puisque cet immeuble se trouve plus à l'ouest que n'était le théâtre. En effet, ce dernier serait entre les deux "volcans" aujourd'hui.


Ce théâtre a été construit de 1817 à 1823 par l'architecte LABADIE.

En 1890 on y ajoute un porche, et on aménage la place autour afin de créer un ensemble cohérent.

Il sera détruit en septembre 1944 par les bombardements anglais.

 

Vous pouvez-voir, en page d'accueil, l'album photos consacré à ce théâtre, avec, entre autres, une photo de sa salle, et deux illustrations de la façade avant la construction du porche.

 



La carte postale environ 1904


Ma photo depuis la toit de l'immeuble rue Racine.

 


Fusion des deux photos à 50%


Fusions des deux photos à 60%


Le théâtre place Gambetta



le théâtre détruit


 

 

 


Commenter cet article

GeraldH76 22/11/2009 21:48



Bonsoir Dan, Héé béé en voila un superbe dossier . Instructif en plus .
Bon boulot ^^.



DAN 22/11/2009 22:48


Merci Gérald. Instructif, peut être,  mais j'espère pas trop "barbant". En tous cas c'est un plaisir de les faire, si en plus ça plait, que demande le peuple

A bientôt !


Yannick B 22/11/2009 20:01


En plus de nous apporter de nouveaux détails très enrichissant historiquement parlant, tu nous offres des poinst de vue inédits.
Je n'ai rien contre le Volcan car il fait partie de la richesse architecturale et varié de notre ville, mais je regrette le fait de n'avoir jamais pu connaitre ce superbe théâtre. A la manière de
l'Opéra Comédie de Montpellier, il aurait encore, sans problème, sa place. Maintenant même si on ne peut pas l'oublier, le passé c'est le passé et il faut voir dans l'avenir, avenir qui donnera
encore un autre visage à la Porte-Océane avec les différents chantiers qui se dessinnent.


DAN 22/11/2009 20:16


Bonsoir Yannick. C'est vrai que regarder en arrière n'est pas très positif, sauf à dire que ne pas connaitre son passé c'est condamné à le revivre, et ne fait pas
aimer l'avenir.
Le Havre, tout au long de son histoire, a connu bien des vicissitudes. L'épisode de la guerre en est certainement un des plus douloureux pour notre cité.
Mais plus en arrière encore,  elle en a vu d'autres comme on dit communément !
Bonne soirée Yannick !  


philzoc 22/11/2009 15:44


Ta façon de voir et de nous raconter le Havre, nous fait vraiment découvrir (ou redécouvrir) cette ville aux multiples facettes ! Encore bravo !
 Et dans tes précieuses archives aurais tu des photos de l'intérieur de ce théâtre ?


DAN 22/11/2009 16:20


Bonjour Philzoc. En page d'accueil du blog, colonne de gauche, tu verras ALBUMS PHOTOS. l'un d'eux est consacré au théâtre dans lequel tu verras une photo de
l'intérieur .
Bon dimanche  ! 



tce76 22/11/2009 14:10


Encore un super coup!
Je vois que rien ne t'arrêtes pour assouvir ta passion.


DAN 22/11/2009 14:18


Salut Thierry. Il doit bien y avoir des choses qui m'arrêtent, mais jusqu'à présent je ne les ai pas rencontré.
AH si, une fois,  j'ai voulu refaire des photos prise d'une fenêtre de ma maison natale, mais son actuel propriétaire ne m'a jamais donné de réponse.
Tu vois il y a des obstacles quand même
Bon dimanche Thierry !   


Marlowe 22/11/2009 13:25


On distingue un coin des Halles de l'époque sur la carte postale.
Quand je pense que nous avions un beau théâtre à l'italienne...
Pour revenir au titre, je vous donne un truc pour reconnaître la cour du jardin sur dans la salle : devant la scène vous pensez à Jésus-Christ... JC... J à votre gauche donc et C à votre droite.
Pour le comédien qui est sur scène, c'est l'inverse et lui peut penser : Coeur à Cour...


DAN 22/11/2009 13:32


Bonjour Marlowe. pour les halles, ce sont eux qui m'ont permis d'identifier les lieux.
Pour ce théâtre, tu n'est pas le seul à regretter sa disparition, surtout vu sa forme à l'italienne. Mais nous avons d'excellents théâtres maintenant certes ils manquent un peu de "charme" mais on
s'y fait.
Quant à l'astuce pour le coté Cour et Jardin, un ami comédien m' avait soufflé le" truc"
Bon dimanche !


Space76 22/11/2009 12:25


Ok, merci beaucoup !


DAN 22/11/2009 12:29


Y'a pas de quoi l'ami, bon dimanche  !


Space76 22/11/2009 12:02


Très impressionnant cette comparaison ! On s'imagine mieux le Havre d'avant ! Bravo à toi ! Je me demande comment tu es montés ...;) A+


DAN et NICEPHORE 22/11/2009 12:09


Bonjour Space. Alors puisqu'on est entre nous,  je vais te dire comment je suis
monté sur la terrasse de l'immeuble.
En fait je me suis servi d'une échelle de visite de la terrasse, située en haut de la cage d'escalier, et, par chance, la trappe n'était pas fermée.
Si un locataire était intervenu à ce même moment, il aurait fallu que j'improvise une explication.
Peut être m'aurait-il autorisé à monter quand même!  Va savoir ?
Bon dimanche space 

Salut Space,
La bonne tête de Dan est son meilleur passeport !
A+ Nicephore


B.O. 22/11/2009 10:25


Toujours aussi impressionnant de voir ces photos de destruction. Mais aussi de voir le chemin parcouru depuis 60 ans, chemin qu'oublie beucoup de personnes.


DAN 22/11/2009 10:35


Bonjour Olivier. C'est un peu, pour palier cet "oubli"que nous avons créé, nicéphore et moi, ce blog.
L'histoire, de notre cité, n'est pas toujours (bien) enseigné, parfois même, on peut dire qu'elle n'est pas enseigné du tout.
Alors comme les images font (parfois) plus que l'écrit, je diffuse ce que j'ai en photos et cartes postales à destination des jeunes notamment.
Très bon dimanche ! 


Anne 22/11/2009 09:52


Effectivement dommage pour ce bel édifice qu'était le théâtre. Il est important d'avoir cette mémoire des choses car le Havre c'est ça et comme je le dis souvent, c'est cela qui fait de cette
ville, une ville attachante (avec ses habitants également ;o) ). Bon dimanche Dan. Biz


DAN et NICEPHORE 22/11/2009 10:11


Bonjour Anne. Oui dommage en effet, cette mémoire j'essaie de la donner à tous ceux (Havrais  ou non) venant visiter ou habiter notre cité  .
Quant à ses habitants, ton jugement est impartial car si le Havre t'as adopté, le contraire est aussi vrai !
Bon dimanche à toi aussi ! 

Bonjour Anne, je pense que ton sympathique sourire a également contribué à te fondre avec succès dans le milieu Havrais !
Bien cordialement.
NICEPHORE


phyll 22/11/2009 01:09


s'il n'y avait pas l'église St Vincent, cette vue au dessus des toits pourrait venir d'ailleurs.....superbe comparaison peu banale !!! ta "grimpettologie" t'as été, une fois de plus, une excellente
alliée !!!
bon Dimanche mon pote ! ,o)


DAN 22/11/2009 08:33


Salut Phyll. Tiens ma "grimpettologie" intéressant ce néologisme, et je l'adopte illico !
Sinon si je pouvais me déplacer toujours à cette hauteur, je pourrais faire des comparaisons encore plus "parlantes". Beaucoup de cartes postales, si tu observes bien (et tu observes bien) ont été
prises d'une hauteur plus ou moins grande, soit d'un escabeau soit à partir d'étages d'immeubles.
Nicéphore m' a déjà dit : "tu devrais te balader avec ton escabeau".
Déjà que je me fais repérer avec mon galure, qu'en serait-il avec un escabeau !
Bon dimanche mon pote, et puis tiens, moi aussi j'invente un mot pour toi :
LA SYMPATTOLOGIE, na !


geo 22/11/2009 00:33



Certe, la destruction du Havre fut un désastre, mais malgré tout j'aime beaucoup Le Havre d'aujourd'hui. Dans les années à venir, l'architecture de cette ville en fera sa rénommé mondiale (si ce
n'est déjà le cas), une ville unique en son genre, un vrai destination touristique. Les choses ont déjà beaucoup évolué en 15 ans !


La reconstruction du Havre fait desormais partie intégrante de l'histoire de cette ville et nous avons la chance d'avoir deux villes en une (celle d'avant et celle d'après).



DAN ET NICEPHORE 22/11/2009 00:43


Bonjour Geo. C'est vrai que moi aussi j'aime bien la ville reconstruite avec sa lumière incomparable, mais je suis plein de contradiction car je regrette
aussi  le Havre d'hier.
Si seulement on avait pu conserver quelques monuments comme ce théâtre ou évidemment l'hôtel de ville.
Ces bâtiments intacts au milieu de l'architecture Perret cela n'auraient pas été pour me déplaire.
Mais voila, l'histoire est passée par là.
Ce je pense, intimement, c'est qu'il faut bien connaitre le passé d'une ville, pour aimer son avenir !
Bon dimanche Geo

L'histoire est passée par là, mais surtout un certain Bernard MONTGOMERY, dit Monty, adepte du " Carpet Bombing " (tapis de bombes)
Merci Bernard !
Bien amicalement à toi GEO.
NICEPHORE


Laurent 22/11/2009 00:11


Réussi comme d'habitude ton reportage... Seuls les bâtiments sont à regretter, la ville dans ses quartiers Notre-Dame, Saint-François et d'autres était insalubre au plus haut point ! tuberculose,
mortalité infantile, diphéterie, pauvreté extrème ! Les rapports d'hygiène et de police se comptaient par milliers ! les morts aussi ! Excuse-moi Dan, c'est mon petit côté "archive" qui
ressort !


DAN ET NICEPHORE 22/11/2009 00:21


Bonjour Laurent (ça y est on est dimanche )
Oui c'est vrai que l'ancien Havre était très insalubre, mais ce n'était pas la seule ville à avoir été dans ce cas. J'ai connu, cet été en peignant à Honfleur, des personnes qui se souvenaient du
vieux Honfleur où l'hygiène n'était pas meilleure qu'au Havre. En fait, si le Havre , n'avait pas été bombardé, beaucoup de vieux quartiers auraient été "remaniés" à la manière de ceux d'Amiens,
qui, aujourd'hui, font les délices des promeneurs.
A bientôt Laurent

Salut LAURENT,
Tu as bien résumé le dilemme entre le pittoresque et le sordide. Mes parents et grands parents m'ont souvent parlé de leur aversion à traverser ces quartiers insalubres où le touriste n'était pas
le bienvenu ! Que seraient devenus ces quartiers sans la guerre ? Leur réhabilitation, à coup sur, leur auraient donné un lustre comparable à celui d'Honfleur.
Bien amicalement
NICEPHORE


Joramy 22/11/2009 00:07


Encore un article de qualité =D

Sinon je trouve dommage que nos principal monument on était détruit :/


DAN 22/11/2009 00:14


Bonjour Joramy. Tu es jeune et comme on se plait à le souligner avec nicéphore, tu portes un grand intérêt à l'histoire du Havre, et cela nous fait plaisir !
Quant aux monuments disparus, tu n'es pas le seul à partager ce sentiment !
Bon dimanche jeune ami !


marcopolo76 21/11/2009 22:51


Salut Dan
Dommage que ce théâtre a été détruit , il serait certainement magnifique de nos jours...!
Marco


DAN 21/11/2009 23:34


Salut Marco. A qui le dis-tu. D'ailleurs il n'y a pas que lui, je pense à l'hôtel de ville, à la bourse, au casino (ça ce n'est pas la guerre c'est la co......
humaine), à l'arsenal, au musée, bref, notre ville aurait pu être une vraie destination touristique avec tout ses monuments !
Bonsoir Marco


LGV 21/11/2009 22:25


J'adore particulièrement ces photos prises avant l'ouragan anglais de cette partie de la ville complètement détruite. Je suis toujours impressionné de voir quel visage différent aurai notre belle
ville, devenue cubique avec l'aide de la main (plutôt lourde) de l'aviation anglaise...


DAN ET NICEPHORE 21/11/2009 23:14


Salut Cédric Ah ne m'en parle pas, bien que n'ayant pas connu cette détestable période, j'en ai vu le résultat enfant, avec cette ville en reconstruction, mais
aussi dans certaines rues, ou quartiers, les ruines d'anciennes maisons encore debouts (notamment quartier saint François).
J'ai même retrouvé dans ce quartier, entre deux murs, les ruines des maisons que les constructeurs des nouvelles habitations n'ont pas pris la peine d'enlever complètement. Il ont reconstruit de
chaque coté. Il est vrais qu'il faut avoir un esprit un peu "tordu"  comme le miens pour trouver ce genre de
chose.
Bonne nuit !

Merci Bernard !  (voir réponse au commentaire de Geo, plus haut)
Bien cordialement à toi, Cédric.
NICEPHORE


Otto Graf 21/11/2009 21:10


Je voulais vous signaler un livre...que vous connaissez peut-être. J'ai lu récemment un roman de Didier Daeninckx ayant pour titre "Le crime de Sainte-Adresse", illustré de nombreuses photos de C.
Derouineau.
Il y est peu question de Ste-A. mais surtout des quatriers ayant servi de décors un peu glauques au film "Quai des Brumes" de légendaire mémoire cinematrographique.
On peut regretter que L.H. soit un cadre un peu crade pour le commun des mortels ne connaissant pas la ville, mais quelle atmosphère !!!


DAN 21/11/2009 23:00


Bonsoir Otto graf. Non je ne connais pas ce livre. Si un jour il me "tombe" sous la main, c'est évident que je le lirais.
Il est vrai que le Havre a souffert d'une réputation pas toujours justifié, depuis Jules Durand on voit le Havre comme une ville essentiellement ouvrière, et de dockers . Certes elle l'est, mais
pour qui sait voir de plus près elle est bien autre chose. Son passé maritime, ses écrivains, ses hommes politiques etc, font du Havre (mais je suis un peu chauvin ) une ville pas comme les autres.
Très bonne fin de soirée !


buddy2259 21/11/2009 20:28


Bonsoir Dan , c'est reparti tu tires là une nouvelle cartouche et en plus je ne savais pas que tu faisais de l'alpinisme te voila devenu le nouvel Haroun Tazieff attention quand même nous
avons encore besoin de toi .De nouveau une belle superposition pour ce reportage digne d'intérêt et une belle page d'accueil .Porte toi bien et bonne soirée l'ami !


DAN 21/11/2009 20:40


Bonsoir Buddy. Non je ne suis pas alpiniste, loin s'en faut. mais il est vrai que je n'hésite pas à "enfreindre quelques "interdits, pour faire une bonne photo. Je
ne met pas, rassures toi, ma vie en "danger" et encore moins celle des autres.
Cette photo a été faite l'été dernier ce qui tenterait à prouver que j'ai des "réserves" de reportages.
En ce moment je 'travaille" pour toi si tu vois ce que je veux dire et entre deux réponses je reprends mon crayon.
Bon dimanche