De Gaulle au Havre.

Publié le par DAN

  Il y a 68 ans exactement, le 7 octobre 1944, le Havre recevait la visite du général De Gaulle en tant que chef provisoire De la République Française. Il sera accueilli par Pierre Callet portant le titre de préfet délégué.

De Gaulle arrive au Havre à 17 heures. C'est du balcon de la sous-préfecture qu'il s'adresse à la foule Havraise :

Au nom de la France , j'ai l'honneur de saluer le Havre , blessé pour la patrie, mais libéré. Au dessus des ruines on reconnaît la volonté des Havrais de rebâtir leur ville et leur port (…)

A la fin de son discours il chante la marseillaise reprise par les havrais qui avaient rompu les barrages et qui se pressaient contre les grilles de la sous-préfecture en l'acclamant.
Il passera en revue de jeunes FFI en armes, puis ira voir les décombres dans le quartier Notre Dame. Sa visite se poursuivra jusqu'au port. Ensuite il sera place Gambetta devant le monument aux morts où il déposera une gerbe de fleurs, et sera au contact de la foule havraise. Son voyage ne pouvant durer plus longtemps il repart en direction de Rouen.

Parmi la foule ce jour là, monsieur Jacques Lerat qui, appareil photo en main, immortalisera la foule venue rendre visite au général De Gaulle.

                                                              *****
Texte et photos extraits du supplément « Week-end plus », édité par la presse Havraise : Le Havre Presse, le Havre Libre et Paris Normandie édition Havraise. Juin 1990.

photo devant la sous préfecture  Jacques Lerat.

 


Bld de strasbourg ALGL'arrivée du général De Gaulle boulevard de Strasbourg, à la hauteur du palais de justice. A sa droite Pierre Callet, à sa gauche Pierre Mendès-France.



place Gaambetta ALGLe salut devant le monument aux morts.

 


place gambetta 2 ALGUn regard emprunt de tristesse. En arrière-plan les ruines du magasin "Les Galeries".



place gambetta ALGLe général De Gaulle reçoit un gerbe de fleurs, place Gambetta.

 


Bld de strasbourg ALG (2)La foule des Havrais devant la sous-préfecture. photo Jacques Lerat.

 

_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Merci de votre visite.


Commenter cet article

C

C'est bien qu'il me semblait Dan, d'une part que cette année prise à reculons était passée bien vite, plus vite que je ne l'imaginais, d'autre part, que les images du général ne m'étaient pas
familières. Puisque tu rassembles des documents pour un prochain article, je pense que j'approfondirais mes connaissances par la même occasion.


CaroLINE
Répondre
D


Bonjour CaroLINE,
Les années passent en effet bien vite, je m'en rends de plus en plus compte du fait que je voudrais faire un tas de choses mais le temps va plus vite que mes désirs. En tous cas il faut le
prendre ce temps quitte à faire moins de chose mais qu'elle soient bien faites.
Bonne promenade sur ce blog CaroLINE, et bonnes fêtes de fin d'année. 



S

Reportage interessanr sur De Gaulle car je ne savais pas qu'il etait venue au Havre.Merci de la publication Dan.
Répondre
D


Bonjour Ships,
De Gaulle est venu par deux fois au Havre, ici en 1944, mais également en 1962 lors des obsèques du Président René Coty. Mais il est venu au Havre d'autres fois d'une manière moins "officielle",
car sa sœur habitait à Sainte Adresse !
Bon dimanche Ships !



C

Bonjour Dan,

Comment vas tu ? Heureuse de retrouver ton blog. Après une longue absence de la toile, je fais un peu le tour de la blogosphère, chez ceux qui fréquentèrent jadis ma petite carterie. Il y'a
beaucoup de disparition de blog, des déménagements,
je suis contente de retrouver tes articles qui permettent de découvrir le Havre par ton regard.


Pour un retour je tombe particulièrement bien. Il n'y a pas à dire le grand Charles en impose tout de même, que l'on aime ou pas, il y'a de la tenue et de la grandeur. La ferveur des havrais ne
me surprend pas. J'imagine que tu prépares des images de ces endroits où est passé le général vue d'aujourd'hui ?


A bientôt

CaroLINE
Répondre
D


Bonjour CaroLINE,
Heureux de te retrouver ici moi aussi, et aussitôt que possible j'irai voir ton site.
En effet je prépare des images des endroits où est passé le général, mais des images prises en 1945 bien après sa visite. Ce sont des images que monsieur Lerat, témoin oculaire de l'époque, a
bien voulu me confier pour ce blog. On y voit les havrais regardant le défilé des troupes alliées. Mais ici nul débordement de joie, plutôt du recueillement après les terribles bombardements que
les "alliés" on fait subir aux Havrais. Ces photos contrastent énormément avec les images que l'on a l'habitude de voir dans les documentaires filmés où l'on voit la population en liesse acclamer
les libérateurs, comme à Paris par exemple.
Alors à très bientôt CaroLINE



R

Pas une histoire mais l'Histoire, j'en ai des frissons !
Répondre
D


Bonsoir Roro,
En effet là on est bien en présence de l'HISTOIRE, dommage quelle ait eut la main "un peu lourde" un moi auparavant, mais c'est ainsi.
De Gaulle s'est ainsi rendu compte que la France était dans un très mauvais état à la fin de la guerre et que les havrais devaient retrousser leurs manches, choses qu'ils ont parfaitement
accompli les 20 années suivantes.
Bonne soirée Roro !



G

Bravo et merci


Bravo pour ce petit article, tu me le garde au chaud, je vais m'en servir bientôt (tu sais pourquoi)


Merci car il viens de me rebooster, la machine à écrire est reparti      Jacques
Répondre
D


Salut Jacques,
Non seulement je te le "garde au chaud" mais les documents qui m'ont permis de l'écrire aussi, alors à bientôt Jacques !


(PS : ne fais pas trop chauffer ton clavier )



E

Plusieurs grandes villes (ou moins grandes) ont de ces belles photos émouvantes... bien conservées dans les mairies... 
Répondre
D


Bonjour Eva,
En effet j'ai pu constater dans d'autres villes qu'il y avait des photos, ou mieux, des tableaux, représentant un épisode de leur histoire et présentés dans les halls de mairies.
Au Havre c'est l'ancienne statue en bronze (qui a "échappée" à l'occupant)  de François 1er qui nous accueille dans le hall de la mairie !
Bonne journée Eva !



C

Merci Dan,


C'est bien ainsi que je conçois la "liberté d'expression"...dire ce que l'on a sur le coeur et sans langue de bois .


Je me suis aperçu à le relecture de mon texte, qu'une lettre était restée "coincée" dans  le clavier.... il fallait lire :


" JE VOUS AI COMPRIS " ( mais tu l'avais bien "compris" n'est ce pas )


Bonne nuit .
Répondre
D


Voila, on est bien d'accord, j'en étais sûr d'ailleurs, nous nous connaissons bien maintenant.
J'ai bien comp(r)is en effet, pas de souci l'ami
Bonne nuit à vous deux !



T

Salut DAN


Un article anniversaire que tu avais dû préparer de longue date afin d'être prêt pour le jour J. Et comme d'habitude avec toi, beaucoup de précisions, et des documents photographiques historiques
de grande valeur pour notre cité.


Bonne soirée. 
Répondre
D


Bonsoir Thierry,
En effet, au début d'année, j'ai retrouvé ce supplément de la presse havraise relatant ce fait de l'histoire du Havre. Après m'être renseigné sur les droits de diffusion pour les images, j'ai
condensé en un petit article la venue de De Gaulle au Havre.
De plus monsieur Lerat a bien voulu que je diffuse la photo qu'il a faite ce jour là, j'en ai profité pour recueillir son témoignage vu qu'il était sur place ce jour là.
Voila très résumé l'histoire de cet article.
Bonne fin de soirée Thierry !



C

Après la bagarre...!!


Émouvantes et douloureuses photos de notre ville dévastée..Et quand je pense à tous ces gens sinistrés, meurtris et endeuillés..je me dis que la présence du
personnage central (De Gaulle) n'était pas forcément pour eux d'un grand réconfort.


Ce "grand personnage" (surtout par la taille..) mais cela a déjà été dit...n'était-il pas pendant la guerre présent à Londres d'où il tirait les ficelles
(certaines ficelles..!!) Et de ce fait ne pouvait-il pas intercéder auprès de ses amis "British" afin de na pas commettre l'irréparable...le massacre que l'on sait de notre ville martyre et
d'autres aussi hélas..!!


Non vous l'aurez compris je ne suis ni "Gaulliste" ni "Gaullien"..!!


" JE VOUS AI COMPIS...!! " Ces mots résonnnent encore aux oreilles de beaucoup de Français.


Non "DE GAULLE" n'est ni mon héros ni mon idole..!!


Je lui dois personnellement (comme beaucoup de ma génération) d'avoir perdu deux années de ma vie "je fais partie des "enfants du twist et du bazooka" et de
ceux qui eurent leurs "20 ans dans les Aurès"..


Pour y mener ce que l'on appelait "pudiquement" et "hypocritement" le maintien de l'ordre..!! alors que c'était en réalité une guerre "coloniale" contre un
peuple luttant pour son indépendance..


Certains sujets ( et celui-ci en est un ) me font sortir de mes gonds et me font réagir pour exprimer mes sentiments (partagés ou pas...je m'en
doute).


Dan, si mes propos ne te paraissent pas avoir leur place ici...s'ils te gênent ..je te laisse la liberté de les supprimer.


 
Répondre
D


Bonsoir Claude,
Supprimer ton commentaire certainement pas, mon blog est fait, si je puis dire, pour recueillir des témoignages, que l'on soit pour ou contre une action ou un homme politique. La relation de la
venue de De Gaulle au Havre fait partie de l'histoire du Havre, en parler ici n'est que le simple compte rendu de cette journée du 7 octobre 1944 où beaucoup de havrais sont venu témoigner de
leur attachement au personnage ou au symbole qu'il représentait. Je ne suis pas ici pour juger du bien fondé ou non d'une action politique, je laisse cela aux historiens, mais simplement pour
relater, le plus honnêtement possible, un fait qui s'est passé dans notre ville, car Le Havre est avant tout le cœur de ce blog et raconter son histoire est ma seule préoccupation. Dans ce but je
recherche toujours les témoignages de ceux qui vivent et habitent ou qui ont habité dans notre ville, et tu es l'un de ceux là, alors il mérite, au même titre que tous les témoignages recueillis,
ici d'y figurer.
De plus je peux te considérer comme un ami, et à cet autre titre que je me permet de dire ici, que ce commentaire restera en place.
Voilà Claude, ma réponse est un peu longue, mais je tenais à préciser ma pensée.
Je te souhaite une bonne fin de soirée ainsi qu'à Yllen !



M

Bonsoir cher Dan,
Un très joli reportage et de jolies photos.
Un grand monsieur De Gaulle, au sens propre comme au figuré.
Tu fais bien de garder les anciennes cartes, je ne parlais pas de ces cartes bien sûr.
Ce sont des souvenirs impérissables et c'est toujours agréable à regarder tes anciennes cartes.
Bonne semaine, mes amitiés.

Répondre
D


Bonsoir Mousse,
Il y a peu de personnages dans l'histoire de France qui ont laissé une emprunte dans la mémoire de tous, De Gaulle fait partie de ces personnages.
Les cartes postales d'aujourd'hui, même si elles n'ont pas une grande valeur à nos yeux maintenant, en auront peut être une dans dans 100 ans, tout n'est qu'une question de temps.
Bonne semaine à toi aussi chère Mousse !



J

Ohé Dan


L'imposante silhouette et surtout c'était une voix porteuse d'Espoir grave et saccadée beaucoup on
fait confiance au général il était avant tout un militaire calculateur et aussi manipulateur pour la visite au havre en 1944 bien sûr je n'étais pas là par contre en 1962 oui je n'avais que 17
ans impossibles de traverser l'avenue Foch je lui emprunte un mot qu'il a utilisé en 1968 c'était le chianlie voilà c'était monsieur le général...


merci un reportage près de nous avec des brides de souvenirs


Bonne semaine
Répondre
D


(pour ceux n'ayant pas pu lire le commentaire de jeanpaul76 :
Ohé DAN
L'imposante silhouette et surtout c'était sa voix porteuse d'Espoir grave et saccadée, beaucoup on fait confiance au général, il était avant tout un militaire
calculateur et aussi manipulateur, pour la visite au havre en 1944, bien sûr je n'étais pas là par contre en 1962 oui je n'avais que 17 ans impossible de traverser l'avenue Foch, je lui emprunte
un mot qu'il a utilisé en 1968, c'était la chienlie, voila c'était monsieur le général...
merci, un reportage près de nous avec des bribes de souvenirs
Bonne semaine


Salut Jean-Paul,
Le général a laissé à chacun de nous, selon les générations, un souvenir, soit du temps de sa présidence, soit de la guerre. La notre, de génération,  n'a pas oublié sa visite en 1962. Quant
à la chienlit voila un terme qui n'a pas d'âge ni d'époque précise car j'ai l'impression qu'elle est toujours là ...
Bonne semaine à toi aussi Jean-Paul !



D

En dehors de cet évènement, vous n'êtes pas étonnés d'entendre certains hommes politiques, se revendiquez du Gaullisme? Je trouve que c'eszt quand même largment dépassé, tant sur le plan
politique, que sur le plan politique industrielle.
Répondre
D


Salut Didier,
Eh oui le "Gaullisme" a été est est encore, une "caution" pour certains hommes politiques d'aujourd'hui, ils ne se rendent pas compte que la donne a changée et que De Gaule aurait sans doute eu
une politique en relation avec notre époque.
Alors que ceux qui revendiquent son héritage ne veulent que copier sa méthode de gouverner, mais là tu as raison ils ont tout faux. De Gaule s'est justement distingué parce qu'il ne faisait pas
la politique de son époque ou de ses prédécesseurs, alors les hommes politique d'aujourd'hui feraient bien de s'en inspirer, là oui !
Bonne journée Didier !



P

Bonjour DAN, Merci pour ce bout d'histoire. Une visite de ce personnage a du faire chaud au coeur des Havrais.
Répondre
D


Bonjour Pierre,
Exactement, après les bombardements de septembre, cette visite devait les réconforter et leur donner du courage pour tout reprendre de zéro. Il y avait une tâche gigantesque à faire pour tout
reconstruire et l'encouragement du général était la bienvenue.
Bonne journée Pierre !



G

Je n'étais pas encore né.


Quand ont voit que la destruction a 68 ans on mesure la rapidité de reconstrruction.


Il me semble que la voiture est une oldsmobile. j'en ai vu une ce matin à Aplemont.
Répondre
D


Salut GL,
La reconstruction a quand même durée 19 ans, elle s'est terminée en 1964 avec la construction des immeubles du quai Videcoq.
Quant à la voiture là je te fais entièrement confiance car je ne connais pas grand chose en la matière, mais je retiens le nom pour voir l'allure qu'elle a le jour où j'en verrai une en
photo.
Bonne fin de soirée GL !



L

Bon, De Gaulle, d'accord, mais l'expo "Le France" ? Ps un mot ?


Ici il pleut !
Répondre
D


Salut Louis,
Si tu parcours la "blogosphère" havraise tu y trouveras des photos de cette exposition, moi je ne parle  pratiquement pas de l'actualité havraise surtout quand elle est bien faite par mes
amis.
Alors De Gaulle oui pourquoi pas  ?
Bonne soirée Louis !



L

FORMIDABLE !


Merci Dan et Nicéphore...
Répondre
D


Salut l'père cantoche,
Merci Thierry, cet article fera peut être l'objet d'un  sujet de conversation lorsque l'on se reverra, et bientôt j'espère, alors bonne soirée et mes salutations à madame !



P

salut mon pote,


et bien voilà un anniversaire richement documenté !!! Bravo et merci à M. J. LERAT pour ses inestimables photos d'archives !!! et peut-être que sur ces clichés, certains se reconnaitrons ou
reconnaitrons un parent ?!... qui sait ?.....


bonne soirée poto et à bientôt !!
Répondre
D


Salut mon pote,
Je ne pouvais pas laisser passer ce fait historique se déroulant au havre pile-poil le même jour.
Pour l'illustration de cet article  j'ai eu un peu de difficultés à contacter les ayant-droits sur ces photos, mais finalement je m'inquiétais pour rien elles sont "tombées" dans le domaine
public aujourd'hui.
Quant à la photo de monsieur Lerat ce serait bien que quelqu'un y reconnaisse un parent ou un ami, mais le temps a passer hélas.
Bonne soirée Phyll et à bientôt !



L

Bonjour,aux obséques du Président René Coty De Gaulle salua les personnalités à l'exception de Gaston Monnerville ,président du sénat avec lequel il était en froid!
 Cordialement


   
Répondre
D


Bonsoir monsieur Lerat,
Voila un témoignage dont vous nous faites profiter, personnellement je ne connaissais pas cette anecdote, mais De Gaulle , sur ce point là, devait être comme tout le monde, il avait, lui
aussi,  "ses têtes" mais derrière cet  "évènement" ce cachait sans doute un désaccord politique.
Merci de votre passage et bonne soirée monsieur Lerat



M

De Gaulle, celui auquel chaque Français doit un peut de sa liberté , c'est la leçon que j'ai gardé au fond de ma mémoire sortie tout droit de tous les manuels d'écoles sur l'histoire de
France...!


Les Havrais ont eu le sentiment que quelqu'un ce préoccupait de leur destin, et ils ont gradé en mémoire ce passage avec une place hautement symbolique qui porte son nom ...!
Répondre
D


Bonsoir Marco,
en effet, d'après les témoignages, De Gaulle a été bien accueilli par les havrais. Dans cette période de désolation il est certain que les havais avaient besoin d'un soutien venant du plus haut
échelon de l'état, ce qui a été le cas par cette visite assurément.
Bonne soirée Marco !



P

Bonjour Dan


Par ton reportage photographique tu viens compléter les livres d'histoire qui parlent de ce grand (pas seulement pour sa taille) personnage qui a marqué son époque.


Bon après-midi (tristounet) et bonne semaine.


Amitiés: papy Scham
Répondre
D


Bonsoir Papy Scham;
La vie d'un homme "ordinaire" est déjà bien remplie, alors celle d'un homme comme celui là devait l'être bien plus encore, il n'est resté qu'une demie-journée au Havre alors dans ces conditions
il est évident que les livres d'histoire ne pouvaient pas la raconter.
Ici aujourd'hui le temps était plutôt au beau avec un voile de nuages d'altitude, donc une belle journée pour nous.
Bonsoir Papy Scham !



B

J'adore voyager avec vous dans cette histoire à la fois si proche et si lointaine.


Salutation de l'Ile de France.
Répondre
D


Bonjour Olivier,
Tu as toujours une petite partie de toi au Havre alors .
Il ne faut pas hésiter à voyager dans le temps avec  mon blog, il est fait pour ça !
Merci de ta visite et bonne fin de journée Olivier, ainsi qu'à ta famille !



T

Très émouvant.... Merci DAN !


Bon dimanche, j'espère ensoleillé au Havre aussi !


 
Répondre
D


Bonjour Tic-Tac,
De rien Tic-Tac, ici en effet c'est ensoleillé, enfin presque puisqu'il ne pleut pas
Bon dimanche 



C

Sur la première photo, le personnage à la gauche du général ressemble beaucoup au jeune Mendès-France !
Répondre
D


Bonjour Christian,
C'est bien Mendès-France sur sa gauche en effet, le général s'est toujours entouré de personnages important, celui-ci en est un, et savoir délégué son pouvoir est aussi une marque de grandeur
d'un homme d'état.
Bon dimanche Christian !



G

Un grand homme, qui eu ses fans ses détracteurs, mais qui de toute façon, lui, il laissera une trace dansl'histoire de France.
Répondre
D


Bonjour Gérard,
Voila un résumé tout à fait pertinent du personnage historique qu'a été le général De Gaulle, et son action est toujours présente de nos jours ne serait-ce pas le fait que nous sommes dans la V
ème république.
Bon dimanche Gérard !



J

Heureusement il nous reste des photos comme celles ci pour ne pas oublier...Bon dimanche.
Répondre
D


Bonjour Jany,
En effet les photographies sont précieuses, même si, comme ici, elles sont de médiocre qualité, un écrit est contestable, une photo beaucoup moins.
Bon dimanche Jany !



B

Salut DAN


Super reportage sur la venu de ce personnage faisant parti intégrante de l'histoire de France.


On peut tout dire sur ce personnage, aimer ou critiquer. Mais une chose est sur, c'est le seul, tout du moins le premier à réorganiser une France libre, après la débacle.


Il faut se dire, si un tel conflit devait se reproduire à notre époque, que ferions nous? Y aurait-il un de Gaulle, peu importe le bord politique? Pas sûr.


 


Bon dimanche.


*Enfin on voit le soleil.


A+
Répondre
D


Salut Boboce,
Tout à fait d'accord avec toi à propos du personnage et du rôle qu'il a joué. Je ne sais pas ce que nous ferions si l'histoire nous imposait une nouvelle guerre, mais pour ceux qui ne sauraient
que faire, De Gaulle reste un exemple dont on peut s'inspirer, même si les circonstances et le contexte ne sont pas les mêmes.
Bon dimanche Boboce avec, pourvu que ça dure, un peu de soleil !



B

Bonjour Dan


beau reportage (comme toujours) sur la visite de De Gaulle au Havre, il me reste un vague souvenir de l'avoir vue de pres lorsqu'il reviendra pour les obseques de René Coty


bon dimanche


J.P


 


P.S je n'ai qu"une estime modérée pour le personnage,n'ayant jamais eu une mentalité de veau
Répondre
D


Bonjour bontonnou,
Moi aussi j'ai le souvenir de la venue de De Gaulle lors des obsèques de René Coty, une visite qui a laissé des souvenirs dans la mémoire de beaucoup de Havrais.
Pour le personnage De Gaulle ce que je relate ici n'est qu'un moment de l'histoire du Havre et du symbole que ce personnage représentait aux yeux des Havrais.
Bon dimanche Bontonnou et merci de votre visite ! 



B

Bonjour Dan,


De Gaulle un personnage immense ....et tu proposes en ce dimanche un reportage émouvant que les survivants de cette terrible épreuve apprécieront certainement.


Sincères salutations à partager avec l'ami Nicéphore!
Répondre
D


Bonjour Buddy,
En effet la venue de De Gaulle au Havre a été vécu par les Havrais d'une façon émouvante. Si on regarde les photos de sa venue et si on les compare avec les photos du défilé des "libérateurs", la
liesse populaire est nettement plus visible dans le premier cas.
J'ai proposé cet article qui sort un peu du cadre de ce blog car c'est pile un 7 octobre qu'il est venu, alors je ne pouvais pas laisser ce jour sans l'évoquer.
Bonne journée Buddy !