Du côté de Saint François

Publié le par DAN

En 1542, sur l'emplacement d'une petite chapelle dite "du côté des Barres", (F-8 sur plan) l'architecte Siennois Jérôme Bellarmato, fait le tracé de la future église paroissiale. En 1563, le monument reste inachevé à cause des guerres de religions. Il a une façade et un clocher provisoires qui ne seront terminés qu'en 1684.

En 1841 le portail ouest et un nouveau clocher, donnant sur la place du père Arson, seront édifiés sous les ordres de l'architecte de la ville, Charles Louis Fortunet-Debaine.

En 1944 le quartier sera ravagé par les bombardements. La rue la Fontaine faisant face à la sortie sud de l'église, sera retracée et décalée vers l'ouest. Il m'a donc été impossible de refaire un cliché dans le même axe que sur la carte postale.

Ces bombardements ayant aussi ébranlé le clocher, celui-ci sera démonté en 1955-1956 pour réparation.

Les clochetons sur les transepts, droit et gauche, seront supprimés quelques années plus tard (voir photo).

Autre détail, c'est à l'encoignure des rues de la Fontaine et du petit croissant, que Daniel Lecompte oeuvre dans sa boutique musée de la coiffure que je vous conseille d'aller visiter.

La photo de l'intérieur de l'église est l'oeuvre de GL que je remercie. Vous pouvez voir d'autres photos de l'intérieur de l'église ici  .

 

 

l'église saint françois

L'église Saint François en 2010.


 

Eglise saint François phos Gérard Leménager 2010 (2)

L'intérieur de l'église en 2010. Photo GL.

 

vue plongeante saint françois

Une vue plongeante sur l'église avec le clocheton de droite. Les deux  clochetons ont aujourd'hui disparu.


 

St françois en 1944

L'église et le quartier en 1944.

 

 

église saint françois le clocher démonté 1955-1956

La restauration du clocher en 1955-1956.


 

entrée sud église

L'entrée sud de l'église est représentée par une fleur de lys, au dessus la pendule aujourd'hui disparue.


 

entrée sud 2010

Nous retrouvons la fleur de lys à l'entrée sud de l'église.

A droite le salon de Daniel Lecompte (en médaillon).

 


église st françoisEt de notre ami Christophe, une photo ancienne de l'intérieur de cette église. Merci à lui.

 


 


Commenter cet article

brigitte 02/02/2011 08:43



bonjour DAN quelle jolie église merci pour le partage Bises



DAN 02/02/2011 09:05



Bonjour Brigitte. Je vois que j'ai à faire avec une "connaisseuse"


C'était la première fois que j'entrais dans cette église, et je n'ai pas été déçu  !


Bonne journée brigitte !



Caroline.K 27/12/2010 07:57



Bonjour Dan,

Après presque 5 mois de sommeil, j'ai repris en main mon blog de la carterie. Et je réponds donc à des commentaires qui m'attendent depuis la mi juillet date de ma pause estivale qui s'est
prolongée pour cause de déménagement et de nouvelle activité professionnelle. Mais on oublie pas ses premiers amours et j'adore ma petite carte.

J'espère que tu vas bien et que nous reprendrons nos échanges avec le même plaisir.

J'aime beaucoup les chapelles en général, quelques églises aussi, celle ci me disait bien quelque chose, je suis ravie d'en savoir plus sur elle.

Caro



DAN 27/12/2010 08:36



Bonjour Caroline. J'aime bien moi aussi les églises pour leur architecture. Ce n'est pas la première dont je parle sur ce blog, et ce ne sera certainement pas la
dernière non plus.


Cinq mois sans bloguer voila qui me serais difficile, en tous les cas j'ai enregistré le lien de ton blog  dans mes favoris ce qui me permettra de m'y rendre
aisément.


Très bonne journée Caro !  



C@t 19/10/2010 20:36



Bonsoir DAN


Malgré les guerres, cette église est toujours là ! J'espère que le musée de la coiffure restera au Havre aussi longtemps...


La fleur de lys est bien choisie, la prochaine fois mettras-tu une petite salamandre ?


@ + DAN



DAN 19/10/2010 22:41



Bonsoir C@t. Eh oui cette église est toujours debout malgré qu'elle fut fortement ébranlée pendant la guerre. Quant à mettre le symbole de la salamandre à la place
de la fleur de lys, je ne demanderais pas mieux si ce symbole existait dans mon logiciel photo, ce qui est loin, d'être le cas hélas  ! Quant au musée de la coiffure, peut être notre
"nouveau" maire (Rufenacht ayant démissionné hier) prendra -t-il la bonne décision à ce sujet ??? Seul l'avenir nous apportera la réponse !


Bonne fin de journée C@t ! 



MARC GEORGESD 27/09/2010 18:39



Bonsoir,


Je viens juste de rentrer de la région parisienne, c'est poiurquoi je lis certain commentaire en retard.


Concernant le Père ARSON, il existe un livre le concernant, je pense qu'on doit le trouver à la bibliothèque car il commence à dater et doit être épuisé, mais si quelqu'un cherche les référence,
je peux lui fornir, on découvre que le père Arson jouait à "CINEMA PARADISO" en coupant dans les films qu'il projetait, afin de concerver la morale intacte.


Rien à voir avc St François, mais quand même avec le Havre, j'ai trouvé une trentaire de photos du Havre faites par un amteur, sans doute, représentant des bateaux, des panorma de la ville et la
plage (avec le plongeoir), datant de 1907, et de plus (comme disait Francis Blanche......) c'est en relief (3D pour les petits jeunes).


Je n'ai pas encore visionné tout cela car il faut ressortir un appareil.


Au plasir,


Marc.



DAN 27/09/2010 18:57



Bonsoir Marc. Concernant le père Arson, il y a un excellent résumé de sa vie dans le livre de Max Bengtsson, "Saint François port d'attache". Vu la "profession qu'il
exerçait, il est compréhensible qu'il ait coupé dans les films qu'il projetait à ses ouailles !


Quant aux photos auxquelles tu fais allusion, il me plairait de pouvoir les voir...


A bientôt Marc, et au plaisir également ! 



jeanpaul76 25/09/2010 23:54





bonjour


aujourd'hui nous avions un ciel a photo alors je profite demain il y a la fête a st Vincent !


 et non cette semaine pas trop mitraillé  rien  qui vaille cliquez , le chantier tramway rien à signaler


ah oui ce matin lors de ma marche vue  sur parking port de plaisance un chapiteau se monte  en hommage sauveteur de la mer ?


je te souhaite un excellent w.end


 





DAN 26/09/2010 09:22



Bonjour Jean-Paul. Rien qui vaille ! Bigre qu'en serait-il si c'était le contraire (rire). Quant au chapiteau je n'ai aucune idée de ce que ce sera et si c'est un
hommage à un sauveteur de la mer peut être Durecu alors ?


En tous cas bonne fin de semaine également JP !



eva 25/09/2010 21:51



Bonsoir Dan, ce matin, j'ai croisé à mon boulot qqu'un qui m'a indiqué un site dont voici le lien :   http://www.cparama.com/


tu pourras y trouver des cartes postales anciennes, notamment quelques unes du Havre...


Bon week-end Dan



DAN 25/09/2010 22:57



Bonsoir Eva. J'ai commencé à regarder ce site de cartes postales. Il y en a de toute la France et asser peu sur le Havre. Mais j'explorerai plus complètement ce site
afin de me faire une isée plus précise.


Personnellement j'achète mes cartes postales sur un site de ventes aux enchères qui a la particularité de me proposer plus de 41647 cartes uniquement sur le Havre.
Bien sûr dans ce chiffre il y a beaucoup de doublons triplons etc, mais il n'en reste pas mois que son offre est immense.


Je te souhaite une excellent week-end ensoleillé si possible, mais vu la saison...



rose 24/09/2010 21:44



bravo Dan pour ce chouette reportage ! ;) tu t'es très bien débrouillé ! ;)



DAN 24/09/2010 23:45



Bonsoir et merci Rose. Les commentaires sont un peu la récompense de tous blogueurs en dehors des visites comptabilisées, ils permettent de savoir et de s'orienter
vers ce qu'attend le lectorat pour un blog comme le notre, alors merci de ta visite et à bientôt Rose.



B.O. 23/09/2010 18:19



Excellent reportage comme d'habitude.


J'ai également fait la balade dans le quartier Saint François, avec la troupe "le manteau d'Arlequin". J'ai donc cotoyé gl sans le savoir !!!



DAN 23/09/2010 19:59



Bonsoir Olivier. Merci pour  l'article. Quant à GL, et pour reprendre une phrase célèbre, c'est une personne qui gagne à être connu. Peut être dans une future
réunion de blogueuers pourrons nous, entre autres, nous rencontrez tous les trois ?


Bonne soirée Olivier !



pere cantoche 23/09/2010 08:42



Salut Dan,


Juste en face de cette église a été reconstruite quai Lamblardie la


quincaillerie  de mon grand père Robert Cantel détruite sur le " grand quai " lors des bombardements du Havre. Mon
père Jean et mon oncle Pierre ont ensuite tenu cette Quincaillerie ( Gros, demi-gros, industrie, Maritime ) jusque dans les années 80 ( aujourd'hui une agence d'interim ).


Lire une savoureuse anecdote à ce sujet dans le commentaire que j'ai adressé à notre ami Damien suite à son très bel article sur "
le café du vieux Havre "


http://lehavredavant.canalblog.com/archives/2008/02/21/8035946.html#comments


Bonne journée.


 


Thierry cantel


http://percantoch.blog.mongenie.com



DAN 23/09/2010 09:08



Bonjour père Cantoche. J'ai sans doute connu cette quincaillerie car je venais souvent sur ce quai du temps ou l'encadreur Lionis y exerçait son art d'encadreur. Ce
type de commerce a été suplanté par les grandes surfaces de bricolage, dommage car il faut dorénavant prendre sa voiture pour aller acheter un clou.


Le lien que tu as mis ne fonctionne pas, firefox dit ceci :


Firefox ne sait pas ouvrir cette adresse car le protocole (mhtml) n'est associé à aucun programme !


Bonne journée et rétabli toi bien vite !  



LGV 23/09/2010 06:57



Le salon de M Lecompte est une curiosité précieuse pour le quartier et notre ville. Merci pour cet article, encore une fois, pleins de détails utiles. Mes parents se sont mariés ici et moi je
garde St-François dans mon coeur, merci d'y faire régulièrement référence...



DAN 23/09/2010 08:53



Bonjour Cédric. Le salon de Daniel n'est pas asser connu à mon avis, il pourrait faire l'objet d'annonces officielles de l'office de tourisme en éditant une
plaquette en plusieurs langues, ceci n'est qu'un exemple.


En tous les cas la ville devrait faire plus de cas de ce salon pas comme les autres, car l'ami Daniel est comme nous tous, il n'est pas immortel, et que deviendra sa
collection si la municipalité ne fait aucun geste pour la conserver au Havre ? Car il y a d'autres municipalité (maritime) bien au courant de cette collection et qui "louche" dessus ? Ces
municiplalités  là n'hésiterons pas à se l'approrier.


Quant à l'église Saint François, cet édifice mérite toute notre attention et si en plus,, comme toi, elle est liée aux souvenirs pesonnelles, cela en fait une
"monument" pas comme les autres.


Bonne journé Cédric ainsi qu'à ta famille  ! 



gl 22/09/2010 21:59



Encore un excellent reportage montrant l'évolution de cet édifice et ses malheurs.


Comme tu l'as précisé à marc Georges, la photo de l'intérieur était un des tableaux joué par la troupe "le manteau d'Arlequin" pour relater ce que fut l'oeuvre du Pére Arson pour ce
quartier.  Pour revivre cette déambulation dans Saint Fraçois, c'est ici:  http://aplemontphoto.blogspot.com/search?q=rallye+st+fran%C3%A7ois






DAN 22/09/2010 22:43



Bonsoir GL. Voila un personnage, le père Arson, dont il faufrait explorer l'oeuvre.


Le lien que tu m'as donné permettra aux lecteurs de suivre cette déambulation dans Saint François, d'ailleurs je vais changé le lien sous ta photo afin de mettre
celui-ci et donné ainsi la possibilté aux lecteurs de voir l'ensemble de tes articles consacrés à cette visite.


A première vu sur ta photo, on ne dirais pas que c'est un tableau joué par une troupe théâtrale, la reconstutution devait être saisissante. L'année prochaine et
comme je te l'avais écrit, il faudra que je fasse cet itinéraire aussi.


Bonne fin de soirée GL ! 



jps 21/09/2010 15:52



Bonne idée que de relater les guerres de religion en ce début de siècle agité par des querelles anti-humaines.. Un reportage tout en douceur, épaulé par un texte qui nous en apprend un plus
chaque jour..


Ite missa est...



DAN 21/09/2010 20:07



Bonsoir jps. Jai le sentiment qu'au lieu de "relier" les religions ont fait le contraire.


Quant à cet article, ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément.


Bonne soirée JP 



Otto Graf 20/09/2010 23:38



L'usine Caillard, c'es LA mémoire havraise par excellence. Elle a porté le renom de la ville aux 4 coins du monde. Ce n'est d'ailleurs pas la seule usine, voir par exemple Les Tréfileries et
Laminoirs du Havre, dont j'ignore le destin. Ces établissements ont fait vivre la ville et employé une très abondante main d'oeuvre plutôt orgueuilleuse, à juste titre, de travailler
sous cette prestigieuse enseigne.


Il suffirait d'en conserver un bâtiment significatif et faire quelque chose de vivant de ce lieu de mémoire.


Qu'elle ignoble connerie d'abattre ce témoin. Quelle furie que ces "bureaux" sans ame et sans style, "fonctionnels" mon cul, oui !!!.... N'y a-t-il pas de la place autour des bassins pour
construire sans démolition préalable ? Ne peut-on pas trouver de vastes bâtiments anciens à aménager ?...


On rejoint ici l'affaire de l'entrée de la Caserne Kléber.


Il n'est pas indispensable de conserver TOUT une usine, mais un ou deux bâtiments essentiels.


Havrais....battez-vous ! Pétitionnez !...c'est vous qui avez raison !


Otto.



DAN 20/09/2010 23:54



Bonsoir Otto Graf. Je n'ajoute rien à ce que vous avez dit à propos de Caillard, et les Tréfileries. Pour ces dernières, je suis en train d'étudier l'historique de
cette entreprise créée par Lazare Weiller, mais il y a beaucoup de travail.


Pour les bâtiments à préserver je crains , hélas, que les Havrais ne s'en désinteressent complètement, il n'est qu'à voir ce qu'il advient de l'escalier roulant, de
la porte Kleber, du bâtiment Caillard donc et du cercle des officiers. Pour ce dernier les anciens combattants sont d'accord pour qu'il soit démoli, à partir du moment où l'on déplace la plaque
dans le fort de Tourneville. Alors si eux ne bougent  pas plus que ça pour un bâtiment qui représente beaucoup pour eux, que pouvons nous faire nous simples citoyens face  au pouvoir de
l'argent et des politiques...


Il faudrait surtout et D'ABORD, une mobilisation de la presse écrite et télévisuelle, pour faire vraiment bouger les choses. J'ai beau écrire aux journaux pour
qu'ils prennent en compte la préservation du cercle des officiers, et bien jusqu'ici AUCUNE réponse. Alors je veux bien me battre avec quelques amis qui se reconnaitrons ici, mais il faudrait
quand même qu'ont soient un peu plus épaulés, mais voila, par qui...? ? ? ?


Bonne fin de soirée Otto graf  ! 



marc georges 20/09/2010 19:20



PS


Ce soir au conseil municipal, celui-ci décidera de la destruction de l'usine Caillard, l'une des plus anciennes structures d'usine au Havre. Le CM votera sans doute la destruction, car on sait
qu'une entreprise est déjà sur le coup pour la construction de Bureaux et de magasins, la mémoire havraise continue de disparaitre.


Rappelons que quand il était dans l'opposition, Monsieur le Maire s'éleva contre la destruction de pavillons à Sanvic, argumentant que "LE HAVRE DEVAIT CONSERVER SA MEMOIRE" (article de presse
malheureusement non daté).


Journées du PATRIMOINE toujours intéressante, pourtant on s'étonne que certaines visites étaient payantes, certes organisées par des associations qui sont subventionées. Quand il s'agit de
particuliers on peut comprendre, bien que ceux-ci (comme l'horloger) ne réclament rien.


Trouvé un livre en vide grenier avec un article sur un sauveteur havrais DURECU, dont je ne sais pas s'il a droit à une rue car sur un plan du HAVRE, pourtant cet homme fut un bienfaiteur et un
homme courageur;


Au plasir.


mg



DAN 20/09/2010 19:45



Salut Marc


Ça ne m'étonnerais pas qu'ils décident d'abattre cette ancienne usine, dont la façade est pourtant esthétique. Elle pourrait fort bien être restaurée pour créer à
l'intérieur diverses locaux culturels ou commerciaux. Mais avec notre maire actuel rien n'est possible dans le domaine de la restauration sauf si c'est dans son quartier.


Pour les journées du patrimoine tu as fait les mêmes constatations que moi, c'est à dire qu'il y a de plus en plus d'entrées payantes, alors qu'au départ c'était
gratuit pour justement permettre à TOUS d'accéder dans des lieux où ils n'auraient jamais été. Mais j'ai l'impression qu'on retourne en arrière dans le domaine culturel.


Pour la rue Durécu, elle se trouve entre les rues Frédéric Bellanger et la rue Béranger. D'ailleurs cette rue est très intéressante, car elle possède des maisons
construites avant les bombardements. Mais comme la re-construction à rehausser le niveau des rues aux alentours,  le rez-de-chaussée des maisons anciennes se trouve en dessous du nouveau
niveau de la chaussée. Ce qui fait que les gens descendent chez eux, au rez-de
chaussée, par un petit escalier.


@+ Marc



Marc GEORGES 20/09/2010 19:06



Bonjour,


Je crois que l'intérieur de l'église n'a pas été pris pendant une messe, mais pendant un circuit historique, effectiment seule une partie de l'église à été rconstruite, merci pour cesd anciennes
CP qui ne sont pas courantes.


Appel(au peuple) /


RECHERCHE :


les adresses des association concernant l'escalier roulant et le cinéma LE NORMANDY.


Merci d'avance.


mg



DAN 20/09/2010 19:14



Bonsoir Marc. C'est exact, cette photo, prise par l'ami GL, a été faite lors d'un circuit historique du quartier. Mais si GL veut apporter des précisions nos
colonnes lui sont ouvertes.


S'agissant de tes recherches, je souhaite de tout cœur que tu obtiendra ces adresses. Si elles me parviennent en dehors des commentaires, je ne manquerais pas de te
les communiquer !


Bonne soirée Marc ! 



boboce 20/09/2010 16:10



Salut DAN


Apparemment, même si elle n'est plus entière, c'est une des églises les plus anciennes du Havre.


Encore une fois, je découvre quelque chose que je ne connais pas.


Comme hier, en allant dans le quartier à Phyll, j'ai découvert l'hopital François 1er, "c'est un peu la honte, quand même".


Bonne fin d'après midi


A+



DAN 20/09/2010 17:11



Salut Boboce. Mais non mais non, il n'y a pas de honte à ne pas connaître il 'y a de honte qu'à NE PAS VOULOIR
CONNAÎTRE,  nuance.. Initier les plus jeunes à l'histoire du Havre est l'un des objectifs de ce blog.


Quant à cette église elle a été construite quelques années après Notre Dame, ce qui en fait un des édifices les plus anciens du Havre, exceptés ceux de Graville
Sanvic ou Ingouville entre-autres.


Bonne soirée Boboce et j'espère que tu as fait bonne récolte ce week-end !



phyll 20/09/2010 14:47



salut mon pote,


et bien, voici comme d'hab un article très bien ficelé !! avec en plus un exemple de collaboration entre blogueurs, merci GL, et ce petit
clin d'oeil bien mérité à notre ami Daniel, figure incontournable de ce quartier chargé d'Histoire !!


à bientôt !!


ps: je suis "cassé-rincé" suite à ma journée d'hier.....



DAN 20/09/2010 15:23



Salut Poto. En effet on peut remercier GL, sinon je ne sais pas comment j'aurais pu faire pour la photo de l'intérieur de l'église.  ?


Pour notre ami Daniel c'est dommage qu'il n'ait pas internet, j'espère que quelqu'un de son entourage pourra lui faire voir cet article.


Quant à ta journée d'hier, je compatis, mais je t'en reparlerais plus longuement de vive voix, sinon je vais prendre toute la place ici


Alors à très bientôt monpote, chez l'ami qui n'a pas encore de chapeau par exemple....



JEANPAUL76 20/09/2010 10:06



Et oui des personnages havrais !


Dans le quartier de l'Eure : ( dans les années 60 oh  lla lla !!! )


 LAFLEUR un écorché de la vie  hors système 


 respect monsieur LAFLEUR



DAN 20/09/2010 10:21



Je pense qu'il y en aurait des choses à raconter sur ces personnages hors normes. Mais malheureusement peu de photos ont été prises sur eux-même et surtout peu,
voire pas du tout, de témoignage. C'est dommage car, j'en ai connu un étant très jeune, et il m'a laissé une impression de philosophe moderne. C'est sûr que ce monsieur Lafleur aurait eu aussi
beaucoup de choses à raconter !


@+ Jean-Paul !



Pierre 20/09/2010 07:57



Voilà un des quartiers que j'apprécie. Un bout d'histoire est toujours utile pour mieux comprendre ce qui était et ce qui est. Ça aide également à mieux apprécier ce quartier.



DAN 20/09/2010 08:39



Bonjour Pierre. C'est un des endroits du Havre chargé d'histoire et dont certains témoins, comme cette église sont resté debouts. La reconstruction de ce quartier à
été faite en dehors du  cabinet Perret, et c'est celle qui se raproche le plus de ce qu'il y avait là auparavant ! Mais ce n'est que mon humble avis.


Bonne journée Pierre et à bientôt ?



jeanpaul76 20/09/2010 00:42



Bonjour


Samedi


la visite de l'Hôtel DUBOCAGE  situé derrière l'église ,très bon commentaire  de la guide sur les successions des 
propriétaires


et oui st François a payé cher   de cette guerre   


st François  était très prospère  avant guerre  avec  le commerce  de la mer 


Et oui l'incontournable coiffeur  respect pour  sa boutique  ( médaillon chapeau )


, il est  ce que  le père  LA BRIOCHE était au rond point.


 il y a des  commerces figés  dans notre mémoire de L'ancien HAVRE


bonne soirée



DAN 20/09/2010 08:33



Bonjour Jean-Paul. Tu as raison il y a comme ça des personnage qui sont resté en mémoire, comme ces "clochards" dont l'un circulait en vélo dans mon quartier avec
des chiffons en guise de pneus, et l'autre dont je ne sais ce qu'il est devenu et qui avait une chevelure tressée jusqu'aux genoux. Quant au père la brioche toutes les personnes de ma génération
s'en souviennent, une figure incontournable de l'époque !


Bonne journée Jean-Paul 



marcopolo76 19/09/2010 20:50



Salut Dan


Pour une personne qui ne connait pas trop l'informatique tu te débrouilles bien.. rire la preuve le médaillon  de notre ami Danièle Lecompte...!enfin comme d'habitude toujours autant de
plaisir de découvrir un sujet d'histoire..!


A+


Marco


 


 


 



DAN 19/09/2010 23:13



Salut Marco. C'est vrai qu'avec l'informatique j'ai plus ou moins de difficulté, par contre avec le logiciel photos beaucoup beaucoup moins, d'où cette photo de
Daniel en médaillon.


Et merci pour le travail que représente cet article !


Bonne journée Marco ! 



eva baila 19/09/2010 15:35



(Le premier lien dans ton texte d'introduction ne conduit nulle part)


Ton travail de reconstitution historique est impeccable, comme toujours. Cette pauvre église a joué de malchance depuis le début, mais pour finir, elle retrouve son clocher principal. Au passage,
je vois que l'ancien bar du coin est devenu un salon de coiffure ! Bon dimanche Dan !



DAN 19/09/2010 23:10



Bonjour Eva. Non effectivement le premier lien du texte ne mène à rien, pourtant j'ai tout fait dans les règles de l'art pour que cela fonctionne ! Je demanderai au
technicien ce qui a pu se passer !


Pour l'église il est vrai qu'elle à jouer de malchance, déjà avec les guerres de religion, mais elle a tout de même "échappée" aux bombardements. Sinon, si une bombe
était tombée pile dessus, il n'en resterait plus rien. Quant au bar "transformé" en salon de coiffure, en fait la carte postale étant asser ancienne, on ne peut pas dire quel type de boutique il
a pu y avoir entre cette photo et le salon de Daniel. Pour ça il faudrait d'autres documents photographiques pour le dire.


Bonne journée Eva.


PS: J'ai réussi à faire fonctionner le lien !


 



FAH 19/09/2010 12:30



C'est toujours émouvant d'essayer de se transporter dans cet ancien quartier, dont il ne reste (presque) rien, et de voir ses habitants, surtout comme aujourd'hui où nous célébrons le Patrimoine.


Bravo, continuez Dan et Nicéphore!


FAH



DAN 19/09/2010 23:00



Bonjour F.A.H. C'est d'autant plus émouvant d'aller dans ce quartier, qu'il reste quelques maisons d'avant guerre et qu'il est ici  plus facile de s'imaginer ce
que cela pouvait être. Quant à ses habitants il suffit d'aller chez Daniel Lecompte pour les entendre parler de leur quartier avec passion.


Avec l'église Saint François et l'hôtel Dobocage de Bléville, les visiteurs, lors de cette journée du patrimoine, auront certainement passé un agréable moment à les visiter !


Bonne journée F.A.H.