Fouille "archéologique" à Sainte-Adresse (non visible sur plan)

Publié le par DAN

Il arrive que l'on découvre des vestiges de bâtiments anciens à l'occasion de travaux de terrassement. C'est ce qui s'est passé à Sainte-Adresse sur le terrain entre la rue Maurice Taconet et la promenade François Lebel.
Alerté par mon ami Bernard, j'ai pu ainsi voir sur place que ces vestiges correspondaient à l'ancien palais des régates. Ce dernier a été construit en 1906 et détruit par les allemands en 1943. N'oublions pas que cette partie de la ville était hérissé de blockhaus constituant une partie du mur de l'Atlantique.
Compte tenu du niveau des vestiges, il s'agit probablement d'une partie du sous-sol de ce palais des régates. Il est assez rare de pouvoir mettre à jour des bâtiments comme ceux-ci aujourd'hui, surtout suite à l'urbanisation d'après-guerre, il aura fallu ces travaux de terrassement pour les découvrir.

 


promenade F Lebal 8-2012 (4) ALGC'est sous le terrain de jeux pour enfants, que les fondations du palais des régates sont mises à jour.  



promenade F Lebal 8-2012 (12) ALGLa flèche rouge indique l'emplacement (derrière la haie) de la tranchée et des travaux de terrassement.



le palais vue de cotéLe même endroit que la photo précédente, avec le palais des régates.


 

promenade F Lebal 8-2012 (13) ALGLes fondations courent sur plusieurs mètres et non pas été toutes dégagées.


 

cercléDans la partie cerclée, ce que les travaux ont mis à jour.

 

 

le palais vue arrière 2 

Une vue arrière à l'époque du palais des régates.


 

  promenade F Lebal 8-2012 (9) ALG 

Ces petits cabanons vont bientôt disparaitre. C'est derrière eux que la tranchée a été ouverte.



_______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Merci de votre visite.


Commenter cet article

C

J'ai pu fouiller le sujet à travers ses commentaires Dan. Je commence à reconnaitre certains comme Marc notamment. C'est intéressant même si je ne comprends pas toujours les enjeux.


CaroLINE
Répondre
D


Bonjour CaroLINE,
Marc est un très grand spécialiste du cinéma en général et des films sur le Havre en particulier. A partir de cette fouille et de ce que l'on y a trouver, cela lui remémore un film qu'on a tourné
dans cet endroit.
Il trouve que l'histoire du cinéma au Havre n'est pas assez connue, d'où son commentaire. C'est vrai que l'ami Marc part d'un fait d'actualité et revient toujours sur son sujet préféré à savoir
le cinéma, c'est d'ailleurs ce qui fait tout son charme, il faut l'entendre parler de son hobby, il est intarissable !
Bonne journée CaroLINE !


 



J

Et cela servirait-il à quelque chose de mettre en évidence ce dénivelé, trois ou quatre mètres de terrain visibles sous verre ou plexiglas ?? histoire de laisser une chance au passé .....


Amitiés terrassées ..... 
Répondre
D


Salut Jean-Pierre,
Je pense que personne ne serait contre une telle idée, tout le monde lèverait la main pour l'adopter, pour la question suivante "l'argent nécessaire à cette réalisation", là les mains resteraient
sur la table probablement.
Alors le passé retournera sous terre en attendant de nouveaux travaux...
Bonne fin de soirée JP !



M

Ce palais des régates apparait dans le film "LES PARIAS DE L'AMOUR" des années 1929 (ou 1922, il faut que je vérifie), film en très mauvais état, que l'on espère voir restauré et montré au public
un de ces jours, car il semble pour le moment et pour certains cinéphiles que les films tournés au HAVRE se résument à LA FEE, LE HAVRE, 38 Témoins.


Si les journaux corporatifs parlèrent du film, la presse locale de l'époque passa dessus.
Répondre
D


Bonsoir Marc,
J'aimerai bien voir ce film où l'on voit ce palais des régates, comme j'aimerai bien voir, ou revoir, quelques-uns des 250 films qui ont été tournés en totalité ou partiellement dans notre cité.
J'ai pu constater dernirement dans un livre sur ces films que tu avais raison pour certaines photos qui sont extraites des films mais qui ne représentent pas le Havre à proprement parlé, comme
quoi il faut bien se renseigner avant d'écrire une légende sousune photo.
A bientôt Marc !



B

Tu devais être à ton affaire en cet endroit que tu aimes autant que moi...bravo pour ton reportage mon cher Dan !
Répondre
D


Bonsoir Buddy,
Ce n'est pas pour te "passer la pommade" mais j'ai fortement pensé à toi en fouillant ces fondations, je savais que tu aurais été content d'être avec moi dans cet endroit. J'ai fait d'autres
clichés un peu en dehors du sujet ici présenté, je te les montrerai le jour où nous nous reverrons, alors à bientôt mon ami !



M

Merci Dan pour ces explications.


La végétation cache en effet le bâtiment, mais l'on reconnaît bien les tours de Notre Dame des Flots.


Cordialement


Michèle
Répondre
D


Bonjour Michèle,
Eh oui la végétation n'a que faire des habitations humaines


Bonne fin de journée Michèle !



S

Une bien belle decouverte que ces tranchées de l'ancien palais des régates, qui j'en suis sure ta emousiller en les découvrant.


  Tu est tres photogénique Dan, en meme temps qu'une petite pose pour nous laisser apercevoir cette tranchée.


  Bien belle participation pour ce reportage.
Répondre
D


Bonjour Ships-lover,
je ne sais pas si je suis vraiment "photogénique" , mais en figurant sur les cliché cela
permettait aux lecteurs d’apprécier la grandeur de la tranchée et des fondations ainsi découvertes. Et c'est bien vrai que j'étais un peu ému de découvrir ces fondations d'un bâtiment que j'ai
tellement vu en cartes postales mais jamais en réalité, alors quand on m'a averti que je pouvais venir les photographier je n'ai pas hésité une seconde !
Bonne journée Ships !



M

Bonjour,


 


Depuis une semaine, je regarde les photos et un détail me chagrine: Sur la carte postale ancienne on voit lMaison Dufayel (le Nice Havrais , je pense) et sur la photo de 2012 , on ne voit plus
rien; or cet immeuble existe toujours.


Je suis sûre que vous allez résoudre ce détail rapidement et j'aurai ainsi l'esprit en repos


Amicalement Michèle
Répondre
D


Bonjour, Michèle,
En effet sur la carte postale on distingue très bien cet immeuble (le Nice Havrais c'est exact) toujours existant heureusement, alors pourquoi ne le voit-on plus sur ma photo ? A ceci deux
raisons, l'une c'est que la végétation a bien poussée depuis cette époque, les arbres aujourd'hui masquent ce bâtiment, de plus, les maisons figurant sur la carte postale ont disparue.
Deuxième raison, le photographe de l'époque était légèrement surélevé par rapport à moi même.
Ces deux éléments conjugués donnent l'impression , sur ma photo, que le Nice Havrais a disparu, mais si l'on regarde bien sur les deux clichés on distingue assez bien Notre Dame des Flots (juste
à gauche du drapeau Français sur ma photo) qui, elle, nous donne la position exacte du palais des régates.
Bon dimanche Michèle !



T

Un impressionnant reportage.... si le "projet" évoqué avant l'été est aussi précis et fouillé, nous allons être comblés ! (enfin là je ne fais que supposer bien sûr, sur la nature de ce projet !)


Bonne semaine DAN !
Répondre
D


Salut Tic-Tac,
Ce sera une maison en bois, sans étage, avec une vigie pour la surveillance de la plage, avec une boutique d'un côté un glacier, et de l'autre, la vente d'articles de plage. Rien à voir donc avec
un quelconque immeuble qui aurait pu dénaturer le paysage, on reste dans la taille humaine.
Merci pour le reportage Tic-Tac et bonne semaine ! 



L

Boooooouuuuuh, l'vilain Monsieur barbu au chapeau qui démolit à coup d'pioche mon toboggan, ma balancoire, tous les joujoux de mon parc où j'rigolais bien avec mon Papy...


Boooouuuuuh, c'es pas gentil !


Rose ( 5 ans )
Répondre


Désolé Rose, mais promis, on va t'en reconstruire un tout beau tout neuf pour l'année prochaine,
et tu pourras ainsi venir avec ton papy qui lui ne pense qu'à se reposer...


Salut Le Papy ...



J

Souvent nous pensons ou imaginons ici était mais, là tes fouilles archéologie ce n'est plus une à proximité mais, une certitude le sous-sol à garder les traces ce que fût, le palais des régates
tout ça pour reconstruire une structure plus imposante et a étage j'espère qu'elle sera agréable à l'oeil comme l'étaient les cabanes blanches


Encore un reportage bien ficeler, non plutôt creuser 


Je m'inquiète pour toi mon ami un jour au plus haut d'une tour et là au plus bas bon à la fois je ne m'étonne plus de rien ne prend pas de risque 


Bonne journée
Répondre
D


Salut Jean-Paul,
Là en effet avec ces fondations le doute n'est plus permis, alors que d'habitude, quand je recherche un bâtiment ou autres constructions disparus, je n'ai que mes cartes postales pour me repérer.
Mais le Havre étant ce qu'il est avec ce qu'il a subi, je suis bien obligé de m'en contenter.
Quant aux nouvelles constructions là on ne peut qu'espérer, mais en général, pour des bâtiments touristiques il font quelque effort.
Quant à être en hauteur ou au fond d'un trou c'est ça la vie mon ami, avec ses hauts et ses bas....
Bonne fin de journée l'ami !



T

Encore un suberbe reportage.


Je te reconnais bien là, technicien perfectionniste.


Bonne soirée.
Répondre
D


Bonsoir Thierry,
Eh oui que veux-tu j'ai ce défaut de vouloir toujours bien faire, c'est comme toi avec tes photos,  et ce n'est plus à mon âge que je vais changer 


Bonne soirée Thierry, ainsi qu'à Fabienne !



M

Beau reportage qui nous fait remonter dans le temps ..!


marco
Répondre
D


Salut Marco,
Merci l'ami, c'est un peu ma "spécialité" de remonter dans le temps, alors si je peux embarquer des amis avec moi...
Bonne soirée marco !



P

un grand merci à B58 pour ses inestimables précisions !!!!
Répondre
D


Salut mon pote,
S'il avait eu plus de temps le jour où B-58 est venu au Havre, nous t'aurions sans doute rendu visite et tu aurais pu constater que ce jeune homme a une connaissance très grande des casinos,
Marie-Christine et Frascati entre autres, de plus il a étudié la période Dufayel, et quand il en parle moi j'écoute, pourtant bavard comme je suis...


Je pense qu'il reviendra nous rendre visite un de ces jours et j'espère que ce jour là il aura plus de temps pour ses visites.
En attendant bonne soirée Phyll !



B

Un bonsoir clermontois Dan pour te voir descendre les marches de ce prestigieux bâtiment. C'était du costaud ce qu'ils faisaient à l'époque, puisque malgré toutes les épreuves que le palais
a subi, les fondations sont encore là. Pour la petite histoire, lorsque Georges Dufayel a acheté les terrains de Désiré Dehors, le premier projet d'importance à être lancé a étécelui du casino-palais des Régates. Ce projet est d'abord donné à Monsieur Auguste Boeswilwald, architecte
havrais. Puis en 1906, c'est Ernest Daniel qui y est associé à son tour. L'ingénieur chargé de la construction sera Monsieur A Deschaux en coordination avec l'entreprise Thireau et Morel et Cie.
En avril 1906, les travaux du Palais des Régates commencent sur un ancien parc à huître, la majeure partie de l'édifice est construite en béton armé système Hennebique. Pour la parure extérieure,
des briques blanches en silico calcaire sont utilisées. Ces briques proviennent d'une briqueterie achetée par Dufayel pour faciliter la réalisation de ses projets. Certaines briques étaient donc
marquées DUFAYEL. Des brochures publicitaires à l'époque vantées les mérites de ces matériaux. Tandis que les travaux se poursuivent, le terrain à flanc de falaise pose des difficultés,
il n'est pas propice à la construction et le mouvement des marées risque d'aggraver le phénomène d'érosion principalement à cause du terrain constitué d'une couche de kimméridgien qui agit comme
une semelle faisant avancer la falaise petit à petit vers la mer. Cela explique pourquoi dans le même temps, il a fallu créer une immense digue en béton armé de 150 mètres de long et de 11 mètres
de haut, masquée par des planches de bois. Cette digue servira d'estacade pour les promeneurs. Le sous-sol du palais est terminé en juillet et la première pierre du futur casino peut être posée
au premier étage. Les travaux vont bon train. En septembre 1906, quinze villas sont en construction. Le palais du commerce devant jouxter le palais des régates est à son tour lancé. Dès octobre,
le palais des régates est en cours d'achèvement, il ne reste plus que le toit terrasse à réaliser. En décembre, la digue est rallongée de 150 mètres et dans les mois qui suivent, les
constructions s'enchaînent. En juin 1907, le palais des régates est inauguré. Pour ce faire une petite idée du coût et des matériaux utilisés pour une telle
construction, voici quelques documents trouvés aux archives municipales. Ce projet a été réalisé par Ernest Daniel en septembre 1907 et est donc contemporain de celui du Palais des Régates. Les
matériaux utilisés sont les mêmes et donc les deux bâtiments ayant sensiblement la même taille, le coût estimatif du projet de Daniel ne doit pas être très éloigné de celui de la construction du
Palais des Régates.Au passage tu remarqueras que j'ai bien retenu mes cours de géologie dispensés par le
professeur Dan.
Répondre
D


Bonsoir B-58,
Fantastiques précisions que tu viens apporter ici à propos du palais des régates et plus généralement des constructions Dufayel. En effet cela devait être du "costaud" pour avoir résister à tant
d'aléas. Je reconnais bien là, dans ton commentaire, l'homme soucieux de précisions et d’exactitudes, tu viens compléter admirablement mon modeste travail de blogueur, je pense que les lecteurs
en seront ravi et trouveront dans ton commentaire les précisions que je n'ai pas données.
Je constate aussi avec plaisir que mes "cours" de géologie t'ont été profitable, mais tu es un élève si doué que je n'ai pas de mérite , et puis apprendre directement sur le terrain permet à celui qui "enseigne" d'avoir l'exemple sous les
yeux et c'est beaucoup plus parlant qu'un long discours.
Encore merci B-58 et je te souhaite une bonne continuation dans tes études !


 



P

Impressionnante bâtisse que ce palais des régates. Bien dommage que ces petites cabanes soient vouées à la démolition. Ces travaux de terrassement auront au moins permis de faire une bonne
découverte. Ah, j'ai toujours rêvé d'être archéologue !!


Bonne semaine. Amitiéz: papy Scham.
Répondre
D


Bonsoir Papy Scham,
Alors là tu aurais été comblé avec cette découverte, bien que ce ne soit pas des vestiges antiques le plaisir de la découverte n'en est pas moins très fort, surtout quand on connait déjà un peu
l'histoire du bâtiment, il est plus facile, sur place, d'imaginer les personnages qui sont passé ici, alors qu'avec le monde antique c'est nettement plus ardu à imaginer.
Alors, l'archéologie pour toi, peut être n'est-il pas trop tard... ?
Bonne soirée Papy Scham ! 



S

Merci pour ta réponse d'hier, Dan et bonne fin de soirée.
Répondre
D


Bonsoir Space,
De rien Space, tu sais qu'ici aucun commentaire ne reste sans réponse, c'est ma manière de remercier ceux qui les écrivent.
Très bonne soirée et à bientôt j'espère !



E

1906 ! j'ai cru que ça remontait aux Romains  ! merci Dan pour le billet !
Répondre
D


Bonsoir Eva,
Quant on pense "fouile" on pense tout de suite antiquité, et bien non pas seulement, la preuve
Par contre celui qui l'a fait (la fouille) peut être une antiquité...


Bonne soirée Eva !



M

Bonjour cher Dan,


Tu me fais rire, tu as l'air content de ta découverte.


Si tu découvres un trésor, tu partages !


Comme toujours, bonnes explications et toujours de belles photos.


Comme toujours, je préfère les anciennes.


Merci cher Dan.


Bonne semaine, mes amitiés.
Répondre
D


Bonjour Mousse,
Oh il n'y a pas grand chose à partager en l’occurrence ici, si ce n'est d'un peu mieux connaitre l'histoire de Sainte Adresse, et tu es bien placé pour savoir que les plus grandes richesses sont
celles du cœur !


Bonne semaine à toi également chère Mousse !



F

Salut (In)D(i)an(a),


As-tu trouvé la croix de Coronado (cf la dernière croisade) ?


Encore un bon article qui égaye un peu la grisaille ambiante.
Répondre
D


Salut François,
c'est vrai déjà qu'avec le chapeau... et si en plus on ajoute les fouilles, je n'y coupe pas
Je cherchais le Graal mais manque de pot il n'y était pas, tant pis ...
Bonne journée l'ami !



L

Alors là, t'es fort !


Tiens, pendant que tu fouilles, si tu retrouves ma montre...
Répondre
D


Salut Louis,
Non pas si fort que ça puisque le trou a été fait par une pelle mécanique


Quant à ta montre, à qu'elle heure tu l'as perdu déjà ?


Aller bonne journée, tu sais ce laps de temps qui fait 24 heures, 1440 minutes et 86 00 secondes...



P

Encore une trouvaille. Que va t-il se construire à cet endroit ? Est-ce simplement une nouvelle route ou un autre aménagement ?
Répondre
D


Bonjour Pierre,
Il vont construire un peu la même chose, c'est à dire une maison en bois mais beaucoup plus grande avec une vigie de surveillance de la plage située juste en face. Il y aura un salon de
thé-glacier avec un côté boutique où seront proposé des articles de plage. Rien de nouveau donc mais plus grand et spacieux pour ceux qui y travailleront, et plus visible de loin pour les
touristes de passage.
Bonne journée Pierre !



C

Heureuse découverte à l'occasion de ce chantier....en cherchant bien ils vont bien la trouver cette cave remplie de grands millésimes ..oubliés par les
"occupants" de ces lieux....


Au sujet du poste de secours, il doit être reconstruit plus vaste et avec un étage pour permettre aux surveillants de ne plus avoir à positionner une
"cabane" d'observation de l'autre côté de la rue.


C'est ce qui avait été dit, et un article paru dans le journal de ce samedi en parle justement.


Et coïncidence...Yllen a fait des photos "souvenirs" hier matin au cours da sa promenade apéritive des ces bâtiments qui doivent être démolis....mais sans
avoir vu les "vestiges" hélas..!!
Répondre
D


Bonsoir Claude,
les "vestiges" sont d'accès interdit au public, il ne faudrait pas que quelqu'un tombe dans les tranchées creusées, si j'ai pu y accéder c'est avec une personne de la mairie de Sainte
Adresse.
J'ai lu également l'article, paru dans la presse Havraise de ce samedi, sur ce qui allait advenir à cet endroit, nul propos du palais des régates, ça peut se comprendre car ils ne veulent pas que
la limite du chantier soit franchie, donc on en reviens à ce que je disais au début.
Quant à la cave, là, il ne faut pas rêver, les "occupants des lieux s'en sont chargé et ce depuis longtemps...hélas !


Bonne fin de soirée les amis !



B

Encore un article bien document avec l'Histoire de ta ville avant/après. J'aime beaucoup.


A VIENNE aussi, il y a eu beaucoup de découvertes... Découvertes beaucoup plus anciennes que tu peux voir sur mon blog.


Très bonne continuation et très bonne semaine.


Amitiés.
Répondre
D


Bonsoir Binchy,
C'est vrai qu'ici, au Havre, les fouilles ne peuvent pas être très importantes du point de vue ancienneté, sauf en ce qui concerne la partie haute de la ville, sinon pour la partie basse les
premiers bâtisseurs ont construit sur un marécage inhospitalier ou peu de construction n'étaient en place avant leur arrivée, alors de ce fait seules les parties détruites pour différentes
raisons, notamment du fait de guerre,  sont découvertes.
Bonne soirée Binchy ! 



H

Archéologue en + !   Ah ce Dan...


Bernard
Répondre
D


Salut Bernard,
Ben oui tu sais, déjà avec l'ami Gérard on a faisait des fouilles paléontologiques alors des fouilles archéologiques c'est de la broutille pour moi !
Bien le bonsoir  Bernard ainsi qu'à Catherine 



P

alors là mon pote, tu es dans ton élément !! on te sent frétiller sous ton galure !!!


et, à mon avis, il doit y avoir (malheureusement) beaucoup d'autres lieux où l'on pourrait trouver des fondations !!....


allez, salut mon poto et à +
Répondre
D


Salut mon pote,
Eh oui c'est vrai tu as raison, c'est parce que j'étais dans une propriété privé sinon j'aurais pris mon marteau de géologue et j'aurais continué le travail de fouille, mais tu me connais, du
fait qu'on m'a averti de ce chantier je n'allais pas mettre mon informateur dans la gêne quand même.
En effet il doit y avoir d'autres lieux à fouiller au Havre, j'avais entendu parler des marches de l'ancien musée quai Southampton, mais je me voit mal faire des travaux en ce lieu, cela aurait
gêné la circulation, déjà qu'avec les travaux du tram...
Bonne soirée Phyll !



J

Bonjour Dan 


Merci pour ce scoop car c'en est un ! Dommage qu'il ne reste plus rien à manger ou à boire dans les fondations de la cuisine et de la salle à manger. Pas de bouteille de
champagne oubliée?


Cette découverte mérite l'attention car elle permet de bien situer où se trouvait l'ancien palais. Sans faire de nostalgie le bâtiment ancien avait fière allure par rapport à celui qui
existe maintenant. Il mériterait d'être refait ou ravalé.


Le petit bâtiment en bois sur la photo était  récent et très bien adapté sur le plan esthétique. Beaucoup de gens aimaient bien cet ensemble. Cette suppression est bien étonnante...


Bon dimanche cher archéologue ( attention à ne pas tomber sur la tombe d'une momie égyptienne !).
Répondre
D


Bonjour Jean-Michel,
S'il était resté quelque chose dans les caves du palais des régates, à mon avis l'occupant s'en serait emparé d'une manière ou d'une autre.
S'agissant du nouveau palais des régates, notre époque construit dans la mesure où l'argent est très compté, alors qu'à cette époque, début XXe siècle, l'argent était plus facilement "dilapider"
qu'aujourd'hui, certes cela a donné des chef-d’œuvres d'architecture, mais le peuple vivait-il mieux pour autant ?
Maintenant pour les petits bâtiments c'est vrai qu'ils sont bien adapté au tourisme, ceux qui seront construit à leur place, ou tout du moins un peu en retrait de la rue, seront-ils aussi
apprécié  ? La question est posée l'avenir y répondra !
Quant à tomber sur une momie Égyptienne là, pour le coup, je serait aussi "célèbre" qu'un certain Carter, mais rien à craindre ici !
Bon dimanche malgré la pluie Jean-Michel !



B

Salut DAN


 


Donc on ne sait pas ce qu'ils vont faire à cette endroit.?


Faire des fouilles pour un batiment qui n'a que cent ans, alors que dans d'autres endroits, il est dure de le faire pour des choses qui ont des millénaires.


Saint Adresse n'étant pas le Havre, ils ont peut être plus l'instinct de conservation.


A Harfleur beaucoup de chantiers sont ou ont été source de fouilles archéologiques. Ces derniers temps énormément de choses ont été découvertes, de quoi remplir le musée de "Graville". (C'est un
exemple pour les Havrais, on aimerait que pas mal de choses reviennent au musée d'Harfleur).


 


Bon dimanche très gris


A+


 


 
Répondre
D


Bonjour Boboce,
Sûr cet endroit va être construit un nouveau bâtiment en bois légèrement en retrait de la route, il s'agira d'un bâtiment qui abritera le local des maitres nageurs, et un salon de thé glacier
avec vente d'articles de plage.
C'est donc en faisant la tranchée des fondations de ce futur bâtiment que ces restes ont été mis à jour. Ces restes seront bien sûr recouvert par ce nouvel aménagement , mais auparavant les
relevés topographiques auront été effectués ce qui permettra de savoir exactement où était situé ce palais des régates.
C'est quand même mieux que de tout rasé sans laisser de traces.
Bon dimanche boboce, pluvieux je le crains


 



G

Pauvres petits cabanons, ils donnaient un caractère sympa.
Répondre
D


Salut Gérard,
Certes ces cabanons étaient bien agréables, mais ce qui sera construit en lieu et place seront, eux aussi en bois, alors gageons qu'ils soient aussi apprécié que le furent ceux-ci, on peut
l'espérer en tous cas !
Bonne journée Gérard !



S

Belle découverte monsieur l'Inspecteur;). C'est captivant de voir ce grand dévoilemement de l'ancien aussi facilement. En espérant que l'on en voit plus la prochaine fois mais c'est moins
possible.


A suivre.
Répondre
D


Bonjour Space76, ce n'est pas une découverte que j'ai faite personnellement, mais celle d'un ami, Bernard, qui m'a averti que le chantier avait mis à jour ces restes du palais des régates. Je ne
pense pas que nous en voyions plus car le nouveau bâtiment qui sera construit ici sera beaucoup plus petit que la surface qu'occupait ce palais des régates, néanmoins les relevés
topographiques  ont été fait et maintenant l'on sait exactement où se situait ce palais.
Bonne journée Space ! 



G

C'est ce qui s'appelle "fouiller son sujet"


La presse d'hier évoque les changements en vue de cet espace. 


Ce serait sympa, pendant les futurs travaux, d'entourer le chantier d'une palissade avec le décor de l'ancien temps.
Répondre
D


Bonjour GL,
J'aime bien "fouiller" cette "manie" m'est venue quand j'étais au muséum d'histoire naturelle  .


Je ne sais pas ce que la mairie de Sainte Adresse compte faire avec ce chantier, mais il est à noter que les techniciens de cette ville ont tout répertorié, alors même si ces fondations sont
recouvertes par d'autres constructions ou aménagements, il restera des traces dans les dossiers avec force plans et études du lieu.
Bonne journée GL, journée qui, j'en suis sûr, est parti du bon pied...