France mode & Prisunic ( C-7 sur plan)

Publié le par DAN

La semaine précédente, sur la photo de la revue "escale", figure un immeuble (flèche rouge sur la photo) qui ne sera pas détruit lors de l'agrandissement de la chaussée d'Ingouville. Cet immeuble deviendra le magasin France-Mode après la première guerre mondiale.

 

rue thiers bdf (2) - Copie

La situation du magasin (flèche rouge), remarquez les deux fenêtres caractéristiques du troisième étage. Tout ce niveau est en fait un séchoir à linge. (photo revue Escale du PAH)


 

la banque de france et rue thiers (3)Le même immeuble avant d'être le magasin France Mode. (coll DAN)

 

 

f mode

Le magasin France-Mode. Sa position par rapport à la banque de France nous permet de le situer exactement. (coll DAN).

 


rue Thiers et france mode (2)Voici une carte postale où figure le magasin France mode dans les années 1920, il restera en activité jusqu'en 1933.
(coll DAN).


 

rue thiers - prisunicFrance Mode sera démoli pour faire place au magasin « Prisunic» en 1934, désigné par la flèche rouge. (coll DAN)

 

 

2-10-2009Dans la mesure du possible voici approximativement le même point de vue en 2010. (photo DAN)


  


rue thiers - prisunic (2)

Le magasin "Prisunic" après les bombardements de 1944.  

(coll P. Dieulafait)

 

_______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Merci de votre visite.

 

 

Commenter cet article

LERAT JACQUES 14/04/2012 17:43


Bonjour Dan je viens de regarder ce document et ai pris grand intéret mon Grand-pére ayant emménagé au 26 Rue Thiers le 16 Mai 1882 au 4éme étage..Pour ce qui concerne PRISUNIC je me souviens
de son ouverture,sa référence était:Rien au dessus de 10 Francs:il y avait une sono qui a longueur de journée passait des chansons de Berthe Sylva dont la célébre "Les roses blanches" cela devait
favoriser la vente des mouchoirs..BOKA dit "Le Gaspillage"vendait surtout du tissus au métre et me souviens de cette odeur d'apprét qui m'incommodait! et m'obligeait de reprendre mes esprits sur
un banc en granit dans la rue.                          

DAN 14/04/2012 18:14



Bonsoir Monsieur Lerat. Formidable témoignage de ce que fut ce magasin, j'ai pourtant lu beaucoup de chose, peut être un peu trop "historiques" sur ce magasin, comme connaitre les noms des
dirigeants et autres détails administratifs, mais jamais de témoignages comme le vôtre qui décrit l'ambiance qu'il y avait dans cette "grande surface" comme on ne disait pas à l'époque. Pour peu
qu'un lecteur cherche sur internet la chanson de Berthe Sylva et l'écoute, (il y a de jeunes lecteurs ici), il s'apercevra que cette chanson ne redonnait pas franchement le moral et n'incitait
sans doute pas à une frénésie d'achats. Mais justement ce témoignage démontre la façon dont était accueilli les clients à cette époque.
Quant à votre grand-père là on remonte très loin dans le temps, et aujourd'hui c’est très difficile de savoir comment était le 26 rue Thiers. Comme j'ai toujour en projet l'historique de cette
partie de la ville qui ne ressemble plus du tout à ce qu'elle était peut-être trouverais-je comment était le 26 à cette époque.
Mais en attendant je vous souhaite une excellente fin de semaine en vous remerciant de ce témoignage.



C@t 07/11/2011 13:38



Boujou DAN,


Article bien documenté comme d'habitude. Connais-tu les dates approximatives des prises de vues, j'ai l'impression que la 3ème carte postale est plus ancienne que la seconde puisqu'il n'y a pas
d'arbre... Les tramways d'alors avaient de l'allure, je ne sais pas à quoi ressembleront les prochains. Les ménagères devaient apprécier les séchoirs à linge.


Bonne journée DAN.


 



DAN 07/11/2011 15:48



Boujou C@t. Je ne connais pas la date exacte de ces prises de vues, les tampons de la poste sont parfois effacés comme ici. Mais il est une chose que je peux
indiquer, la deuxième photo a été prise avec les arbres dans le dos du photographe, car vers le nord, donc vers le haut de la photo,  il n'y a pas d'arbre, alors que vers vers le sud, donc
vers le bas de la photo, les arbres sont plantés. Donc il est normal que l'on ne voit pas ces arbres sur la deuxième carte postale. Regarde bien ces photos et tu constateras.
Pour l'aspect du future tramway voici deux photos qui devraient t'en dire plus, il s'agit de la maquette du tram présentée aux Havrais tout l'été :







Bonne soirée C@t !



ships-lover 18/09/2011 17:20



Félicitation DAN pour avoir pu te mettre au meme point de vue d'une des cartes postales.



DAN 18/09/2011 19:03



Salut Ships-lover. Cet endroit, ça faisait longtemps que je voulais m'y rendre. Et c'est tout à fait par hasard et à la faveur de travaux sur le toit que j'ai pu
prendre ces photos. Bien sûr il a fallu que j'explique ce que je faisais là, mais avec le sourire et de la politesse on peut arriver à ses fins.
Bonne soirée Ships-lover !



ManuRaw 13/06/2011 11:12



Salut Dan,


Content de te retrouver après une si longue absence (naissance d'une petite demoiselle...).


Toujours aussi actif ! Ta collection de cartes postales est donc inépuisable ? Sans parler de ce sens de l'orientation !


Si la ville s'est littéralement transformée (tes articles nous le montrent) elle subit encore de nos jours de nombreux bouleversements (rénovations de quartiers entiers, tramway...). Tes cartes
postales et articles n'en ont que plus d'intéret.


Félicitations pour cette "histoire en images" de la ville du Havre.


 


A bientôt



DAN 13/06/2011 11:25



Salut Manu et félicitation aux parents pour cette petite demoiselle
Et oui toujours aussi actif, c'est ça un retraité (rire). Quant à ma collection de cartes postales elle n'est pas inépuisable hélas, c'est plutôt elle qui m'épuisera
à force d'en chercher !
Quant à la ville elle est en perpétuelles transformations, c'est même difficile à suivre il faudrait être partout à la fois, mais je tiens le coup et je photographie
à tout-va partout où cela m'est possible !
Bon lundi de pentecôte à toi, madame, et la petite demoiselle donc 



Damien 05/06/2011 22:53



Je suis toujours étonné par la façon dont tu arrives à retrouver des vues approximatives des clichés d'antan dans Le Havre d'aujourd'hui...


Mais alors,là !!! Qui as-tu été soudoyé pour touver un tel angle, avec une telle perspective ? Bravo en tout cas !



DAN 06/06/2011 00:51



Salut Damien. C'est vrai que je passe beaucoup de temps à rechercher le même point de vue que sur une carte postale. Ici en l'occurrence avec ces photos, que j'ai pu
faire et grâce à des travaux effectués sur le toit-terrasse de cet immeuble. J'ai parlé avec les couvreurs, et la chance a voulu que je "tombe" (mais c'est souvent le cas) sur des personnes très
aimables. Quand je leur ai expliqué le but de ces prises de vues, ils n'ont pas hésité à me laisser les coudées-franches ! Et voila le résultat !
Bonne journée Damien !



jps 04/06/2011 19:17



Je passe en cette fin d'après-midi du quatre juin deux mille onze, veille de la clôture de Roland Garros (je le tiens de Claude, photographe et scribouilleur sur Objectif Le Havre, aidé dans sa
quête des potins havrais par la renversante Yllen), jeter mes phrases anodines qui vont charger un peu plus ton espace Over-Blog quelque peu restreint au regard de ton bavardage et de tes
possibilités à nous étonner de semaine en semaine..cette suite de l'article précédent est tout bonnement savoureuse, inutile de se répandre en compliments et autres louanges..je dis bravo.. en
fait je fais court car je suis sur le point de partir au resto (encore, entends-je!!) et l'on m'attend (j'entends le klaxon qui déchire le silence de mon quartier paisible à peine secoué par les
vrombissements de moults engins à moteur pétaradant à souhait)..vite, vite !! Le Bonprix, voilà un magasin qu'il était bien, au 46 rue Coty, ma soeur à joué à la vendeuse dans icelui.. et pour le
Prisunic du Rond-point qui titrait PARUNIS après l'Eden, que du bonheur..  


mitiés prizuniques...


 



DAN 05/06/2011 23:34



Salut JPS. Et bien tu vois pour une fois tu n'es pas le seul à te rendre au restaurant, sauf que moi j'ai fait 250 km pour aller manger, d'où ma réponse un peu
tardive à ce commentaire.
Pour le PARUNIS ou le BONPRIX je constate que tu es bien renseigné, car ta sœur y a fait un séjour. Toutes ces enseignes fonctionnaient à plein régime avant que les
"aux champs" ou les  "auchmouth" ne viennent semer leur discorde dans ce monde de la distribution en grande surface. Mais remplacé un cinéma par un grand magasin tu avoueras que c'est bien
là un reflet de notre société de consommation.
Mais bon, comme il m'arrive d'aller dans ces temples de la conso, je ne saurais trop quoi dire pour inverser la tendance !
Bonne nuit, ou journée JP, selon ton heure de lecture ! 



swoop269 04/06/2011 08:31



Salut DAn me voici de retour sur ton blog......oui je sais sa faisait longtemps, desolé.....


En tout cas j'y retrouve toujours de fabuleux voyage dans le temps avec tes cartes postales puis les photos de notre temps..


bravo et bonne continuation.



DAN 04/06/2011 09:06



Salut Romain. Il ne faut pas être désolé l'ami, la vie c'est comme ça. En tous cas toi et moi voyageons de manière différente moi sans le temps toi dans les terres
lointaines


J'ai pu remettre ton lien dans mes favoris,  mais pas sur mon blog faute de place, alors on va pouvoir suivre nos activités "bloguesques"  respectives
!
Bon week-end Romain !



Roro 02/06/2011 20:57



J'adore revoir ces photos où le tramway aparraissait, l'histoire est un éternel recommencement !



DAN 02/06/2011 23:49



Bonsoir Roro. C'est vrai ce que tu dis, l'histoire est un éternel recommencement, autrefois le tramway suppléait au manque de transport individuel, aujourd'hui c'est
pour atténuer le nombre de voitures en ville, je me demande ce qu'en penseront nos descandants à nous voir ainsi changé d'avis vis-à-vis des transports ?
Mais je ne serais plus là pour le voir !
Bonne fin de soirée Roro !  



jeanpaul76 02/06/2011 15:41



bonjour me revoilà ordi fonctionne


Un quartier très prisé avec des noms prestigieux un quartier limitrophe entre une ville haute et basse des magasins ô combien prestigieux pour des raisons particulières mêmes si l'implantation de
certains magasins n'était pas à l'identique de la première implantation : Andrée - Prisunic - Bocka et... justement des souvenirs ou plutôt racontés mais, tellement bien racontés une fois la
roue de ma poussette s'est détaché dans le côté Clovis celle-ci fût stoppée en bas de la côte du vécu quand même bon j'ai survécu une mon adolescence sans séquelles je rigole bien sûr tout ça
pour dire que tes reportages pour moi me font tourner la tête un retour en arrière quand même bon je vais dire mon petit oh oui il y a longtemps


Bonne Journée



DAN 02/06/2011 18:27



Bonsoir Jean-Paul. Voila une bonne nouvelle à propos de ton ordinateur, si tu es le seul à l'utiliser en plus, tu pourras, dorénavant, passer des heures devant !

De tout temps, depuis l'agrandissement de la rue Thiers, ce coin de ville à connu des magasins prestigieux, à l'époque d'avant guerre seule la rue de paris pouvait
rivaliser en terme de commerces divers et de luxes. Ensuite, surtout après guerre,  ce fut le rond point. Aujourd'hui d'ailleurs on ne sait pas trop où se situe le centre ville dit
"commerçant", je pense qu'il est réparti un peu partout .
Je constate que cela réveille des souvenirs en toi, mais c'est vrai que pour notre génération cette rue Thiers a représenté beaucoup de choses, moi étant de "la
côte", nous disions "je vais aller en ville", et immanquablement nous passions par cette rue Thiers ! Donc que beaucoup de souvenirs ressurgissent à la lecture de cet article n'est pas pour me
surprendre !


Bonne soirée Jean-Paul


 



Papy Scham 31/05/2011 20:48



Superbe suite de cartes postales de ce quartier de la Banque de France. J'aime bien la circulation de cette époque: tramways, tacots, calèches... Encore une fois un reportage très riche et
enrichissant.


Bonne soirée et bonne semaine.



DAN 31/05/2011 20:56



Bonsoir Papy Scham. Moi aussi j'aime bien la circulation qu'il y avait à cette époque, où le piéton était vraiment le roi. Mon ami Phyll et moi aimerions nous
promener dans cette époque des cartes postales, c'est à dire aux alentours de 1900, mais nous devons vite revenir à la réalité et à ses embouteillages hélas !
Bonne semaine à toi aussi Papy scham !



Mousse 31/05/2011 20:25



Bonsoir cher Dan,


Tu m'épates toujours, chaque billet est parfait.


Pourtant, j'imagine le travail que cela représente.


Je suis en pâmoison devant tes jolies  cartes postales.


La place Thiers, ressemble à un endroit de Bruxelles.


C'est étonnant.


Merci cher Dan pour ce bon travail.


Je te souhaite une bonne soirée.


Amitiés.


 



DAN 31/05/2011 20:51



Bonsoir Mousse. La perfection est à atteindre, je ne crois pas que je la touche, mais j'y mets tout mon cœur pour y arriver. Merci pour ce commentaire car en effet
cela représente pas mal de travail, mais ce mot "travail" ne convient pas exactement pour ce que je fais, le mot "loisir" serait sans doute plus approprié.
J'aimerai voir cet endroit de Bruxelles ressemblant à la place Thiers cela doit être en effet étonnant !
Merci de ta visite et bonne soirée Mousse !



eva 31/05/2011 19:55



J'adore le tramway sur ta 1ère photo ! La pub de France-Mode dans l'une de tes réponses au com me fait penser à Emile Zola (dans son roman "au bonheur des dames" !) Bonne soirée Dan.



DAN 31/05/2011 20:44



Bonsoir Éva. Ce sont en effet les premiers tramways électriques en service au Havre, on les reconnait à leur "couleur" si l'on peut dire. Quant au magasin "au
bonheur des dames" tu fais sans doute allusion à la "réclame" France Mode, en effet ça suggère et rappelle ce grand magasin parisien qu'était "au bonheur des dames" sous le second empire
!
Bonne soirée Éva !



Claude 30/05/2011 23:14



D'laut côté d'la rue .


Passons d'un trottoir à l'autre et  là encore que du bon....L' Histoire de ce quartier dont  il ne reste rien nous est  contée par Dan
l'historien avec force détails et photos à l'appui.


L'occasion pour nous encore de découvrir le passé de notre patrimoine qui par les temps qui courent et pour ce qu'il en reste se réduit hélas comme peau de
chagrin...



DAN 31/05/2011 07:18



Bonjour Claude. Historien est peut être un bien grand mot, mais raconter l'histoire oui sans doute. Quant au "patrimoine havrais", il semblerait qu'il n'interessse
qu'une poignée d'entre nous, le Havre et les havrais ayant eu toujours à cœur de construire ou reconstruire ce que la nature avait défait ou que "nos voisins" ont détruit. Alors peut être que
dans nos gènes est-il inscrit qu'il ne faut pas s'y attacher car il sera détruit tôt ou tard soit par l'histoire, ou, un comble, par nous même !
Bonne journée Claude !



tce76 30/05/2011 21:57



Salut Dan,


Tu n'as pas de vue en 2011?


Dommage on aurait pu voir le binz avec les multiples chantier!


Une bonne soirée.



DAN 30/05/2011 22:37



Bonsoir Thierry. Hélas non, je n'ai pas du vue prise en 2011. J'ai d'ailleurs voulu en reprendre une cet hiver mais rien à faire, la porte donnant accès au toit
était bien fermée.
C'est vrai que cela aurait fait une chouette photo avec tout le "bazars" qu'il y a en ce moment, et une vue en hauteur permet toujours de mieux se rendre compte des
"dégâts". Tant pis, ce sera pour une prochaine fois !
Bonne nuit Thierry !



trackfin 30/05/2011 18:34



Beaucoup connaissance de votre ville.Bonne soirée



DAN 30/05/2011 18:41



Bonsoir trackfin. Je fais ce que je peux à ce niveau là, mais pour moi il suffit d'aimer pour que la connaissance vienne d'elle même, ensuite il suffit de se plonger
dans ce qu'on fait nos ainés ou de rechercher dans ce qu'ils n'ont pas fait justement et voila  !
Bonne soirée trackfin et merci de cette visite !



Pierre 30/05/2011 10:52



Un vrai livre d'histoire ce DAN :) 
retracer la vie d'un immeuble ou d'un quartier n'est pas chose facile. Mais tu prends le temps de le faire pour notre plus grand plaisir.
A bientôt, courant juin si tout va bien. 



DAN 30/05/2011 11:00



Bonjour Pierre. Tu connais mon point de vue à propos de l'histoire du Havre, et je suis content que cela te plaise l'ami.
Pour juin J'espère que tout ira bien alors, afin que nous puissions nous revoir, alors à très bientôt Pierre !



brigitte 30/05/2011 10:23



bonjour DAN, j'aime beaucoup les anciennes cartes postales elles nous parlent et nous donnent une idée d'autrefois Merci pour ce beau partage Bonne journée Bises



DAN 30/05/2011 10:47



Bonjour Brigitte. les cartes postales sont une vraie aubaine pour les chercheurs comme moi, elles permettent de retrouver le Havre tel qu'il était autrefois et ça
c'est irremplaçable !
Merci de ta visite et bonne journée Brigitte !



LGV 30/05/2011 02:33



bon article, comme toujours. Je vois que tu as les relation pour pouvoir faire une photo de la rue vue du toit !



DAN 30/05/2011 09:15



Salut Cédric. Dans ce cas précis ce ne sont pas mes "relations" qui ont joués, mais plutôt mon culot ordinaire et mon bavardage "légendaire". Bien souvent je me suis
rendu compte qu'on obtenait beaucoup de chose avec de la simple politesse, alors j'en use à bon escient, voila tout !
Bonne journée Cédric !



jeff 29/05/2011 23:21



Mea culpa pour ma fausse manip d'envoi d'une image dans mon commentaire. En fait pour pouvoir mettre une image dans un commentaire il faut que cette image ait une adresse internet du style
http://..toto.jpg  donc qu'elle soit au préalable chargée du PC vers un hébergeur de photos. On récupère son lien (http://...toto.jpg) sur l'hébergeur puis on clique sur le logo "arbre" de
la fenêtre commentaire de ce blog pour ajouter une image et pour finir on colle le lien récupéré dans le champ "adresse de l'image". Pour faire plus simple j'envoie cette pub France Mode à Dan
par e-mail et peut-être pourra-t-il l'insérer dans une réponse à mon commentaire. Bonne soirée


 



DAN 29/05/2011 23:37



Re bonsoir Jeff. Ne vous excusez pas je serais bien incapable de mettre moi aussi une photo dans un commentaire. Mais là dans mes réponses c'est un peu différent car
il s'agit ni plus ni moins pour moi d'ajouter une photo dans mon dossier over-blog concernant cet article et de l'insérer dans mes réponses aux lecteurs.
Donc voici cette publicité :



Encore merci Jeff et bonne fin de soirée ! 



boboce 29/05/2011 21:56



Bonjours DAN


Dommage la réclame de jeff n'est pas bien passé, j'aime bien les anciennes pub.


Je ne pensait pas que l'enseigne Prisunic était si ancienne, comme ça a été bombardé c'est normal que je n'ai pas connut ce magasin. J'ai juste connu le magasin où se trouve Tati maintenant. Les
cartes postales vu des toits sont intéressantes car on aperçoit beaucoup de commerces.


C'est dommage qu'il n'y ai pas plus de documentaires à la télé sur la vie à ces époques là, peu importe le lieu. On voit toujours la vie juste avant et pendant la deuxième guerre mondiale. Mais
les années 20 30 c'est rare, sauf pour illustrer des biographies.


Bonne semaine


A+



DAN 29/05/2011 22:42



Bonsoir boboce. Moi non plus je n'ai pas connu cette enseigne à cet endroit, par contre celle où est TATI aujourd'hui oui comme toi d'ailleurs. Quant aux commerces
qui étaient tout du long de cette rue Thiers, n'oublions pas qu'avant guerre cette partie de la ville était très commerçante, c'était d'ailleurs l'une des plus importante de ce point de vue au
Havre.
Et oui, c'est toujours dommage de constater que bon nombre de documentaires auraient pu être fait dans cette rue et surtout dans les années 20s 30s, mais peut être
existent-ils après tout  ? Il faudrait les rechercher à l'I.N.A., mais là ça dépasse mes compétences.   
Bonne fin de soirée boboce !



marcopolo76 29/05/2011 20:37



Après 2 jours de régates et un retour sur la terre ferme pourquoi aller rendre visite à l'ami Dan ...!


Grace à toi j ai encore appris l'existence de ces magasins et je peux te dire que j'en "magazine " tous ces éléments ....!


Bonne semaine moi je repart en régate dès jeudi jusqu'à Dimanche prochain (si le temps le permet)


A+


Marco



DAN 29/05/2011 22:24



Bonsoir Marco. C'est bien de faire "escale" sur havrais-dire, d'emmagasiner tous ces éléments, et de faire "relâche au Havre, ça te permet de visiter tout tes amis
blogueurs, et  comme tu repart dès jeudi je te souhaite bon vent, avec une météo favorable !
Bonne régate l'ami !



JMH 29/05/2011 14:19



Bonjour Dan


Je corrige mon premier commentaire. Il s'agit du magasin Bonprix qui était en face de l'église Saint-Michel jusque dans les années 1970. Il était ouvert le dimanche matin.



DAN 29/05/2011 15:26



Re-bonjour Jean-Michel. Effectivement ce nom la me dit quelque chose. Tous ces "ancêtres" de la grande distibution se sont implanté d'abord dans le tissu urbain
avant de conquérir les banlieues.
Bonne fin de journée Jean-Michel !  



phyll 29/05/2011 13:39



salut mon pote,


voilà un article qui complète admirablement le précédent ! Quant au "Prisunic", dans les années 70, il était à l'angle Aristide Briand / Berthelot..... mais c'est un autre quartier !...


à mardi !



DAN 29/05/2011 15:23



Salut mon pote. Il y a eu aussi un prisunic en lieu et place de Tati, en fait c'est un magasin un peu "voyageur", et rien n'indique si c'est le même ou simplemnt la
même chaine de magasin qui s'implante là où il y a de la place. Car je pense que celui-ci a été reconverti en "monoprix", mais je vérifierai cette information.
A mardi donc Phyll !  



Christian Richer 29/05/2011 11:57



Je me régale ! Merci DAN !



DAN 29/05/2011 12:25



Salut Christian, de rien, tout le plaisr est pour moi, bon dimanche photographique  !  



JMH 29/05/2011 09:23



Bonjour Dan.


Merci pour ces photos de ce quartier aimé. A propos de prisunic,  j'ai l'impression qu'il y avait un prisunic  en face de l'église Saint-Michel jusque dans les années 1970 . Lorsqu'il
ferma certaines caissières se retrouvèrent à Monoprix. A vérifier car la mémoire est parfois trompeuse !


Je vois l'enseigne du magasin Boka. C'était le diminutif de la famille Bokanowski qui fonda cette chaîne de magasins.


 


 



DAN 29/05/2011 10:08



Bonjour Jean-Michel. Pour le prisunic face à l'église saint Michel je t'avouerai n'en avoir pas souvenir, je regarderai toutefois dans les annuaires Micaux (qui ne
vont que jusqu'en 1974), pour voir s'il y avait ce commerce à cet endroit.
Pour l'enseigne BOKA merci du renseignement car je ne connaissais pas l'origine de ce nom.
Excellent dimanche Jean-Michel !  



pere cantoche 29/05/2011 09:22



Super-intéressant... merci Dan et Nicéphore pour toutes ces cartes postales que je vois pour la première fois...


Super-chic cette terrasse sêche-linge en plein centre-ville !


J'ignorais totalement que le Prisunic était à cet emplacement... avait-il été reconstruit provisoirement dans la cité commerciale elle même éphémère après la guerre ? Dans mes souvenirs, je ne le
vois pas.


 



DAN 29/05/2011 10:00



Bonjour père cantoche. Le prisunic n'a pas été reconstruit dans la cité commerciale provisoire, bien que n'ayant pas tous les éléments en tête, prusunix et monoprix
ont fusionnés (ou prisunic a changé de nom) et s'est installé après guerre face à la place Thiers, là où est le centre Coté aujourd'hui.
Je te souhaite un excellent dimanche Thierry !  



buddy2259 29/05/2011 04:31



Bonjour Dan,


Il est vraiment très agréable à suivre ce deuxième épisode sur le quartier de la banque de France,Rue d'Ingouville / Rue Thiers /avenue René Coty grâce à cette superbe série de cartes
postales ou nous découvrons l'emplacement du magasin "France Mode"  puis du "Prisunic" qui lui succéda.


Pour la photo prise en altitude,je suppose que tu as du soudoyer une concièrge d'immeuble pour arriver à tes fins!!


Merci pour cette nouvelle page d'histoire,agréable dimanche à partager avec l'ami Nicéphore!



DAN 29/05/2011 09:55



Bonjour Buddy. Pour une fois je n'ai pas eu à, "soudoyer" une concièrge pour grimper sur la terrasse de cet immeuble, d'une part parce que de concièrge il n'y en a
point, et d'autre part j'ai simplement profité de la remise en état de la terrase pour "m'infilter" parmi les ouvriers couvreurs. Mon bavardage a fait le reste. J'ai d'ailleurs voulu y retourner
cet hiver pour prendre des photos sans les feuilles des arbres, mais là pas de chance, si j'ai bien réussi à entrer dans l'immeuble, la porte donnant accès à la terrasse était fermée à clé, donc
je me suis contenté des clichés fait à cette occasion, car je ne cache pas que j'ai fait les quatre points cardinaux à partir de ce point de vue, et que ceratains clichés me serviront dans
d'autres articles.
Bon dimanche mon ami !  



Binchy 29/05/2011 01:27



Toujours de magnifiques clichés d'avant/maintenant !


Très bonne journée.


BISOUS.



DAN 29/05/2011 09:45



Bonjour Binchy. Je te souhaite également une très bonne journée, et merci pour les photos, et comme on dit au Havre BOUJOU !