L'histoire des bourses au Havre. 2/3 (E-8 sur plan)

Publié le par DAN

Beaucoup de pourparlers seront nécessaires pour que, municipalité et négociants, parviennent au projet final et à un choix d'emplacement pour la construction d'une bourse définitive. Conçu par l'architecte Lemaitre, son projet sera approuvé par le conseil municipal aidé de MM Huchon architecte et Roulet entrepreneur.

C'est le 2 mars 1878 qu'eut lieu la cérémonie de la pose de la première pierre en présence de M Limbourg, Préfet de la Seine Inférieure et de nombreuses notabilités dont le maire du Havre Ulysse Guillemard. Le 29 septembre 1880 la bourse fut inaugurée et à cette occasion on donna un grand bal sur la place devant le bâtiment. Une passerelle provisoire sera installée en 1887 en vu de l'exposition maritime qui se tiendra autour du bassin du commerce. Puis elle sera remplacée par la passerelle Alexandre III en 1899. A sa place en 1972, sera construite la passerelle actuelle.

 


échantillonnage cotonLa bourse côté sud avec l'échantillonnage du coton sur la place Jules Ferry. Coll DAN.

 

 


 

194 (°°°°2)Le même point de vue en 2014. Photo DAN.

 


 

DE FACELa bourse et la passerelle, de face. Coll DAN.

 

 


B Commerce 4-2014 (18+)Presque le même point du vue en 2014, mais pris du côté Est de la passerelle, cette dernière a le même emplacement que la précédente. Photo DAN.


passerelle provisoireUne rare photo de la passerelle provisoire de 1887, (flèche rouge) qui sera remplacée par la passerelle Alexandre III en 1899. Coll DAN. (merci à F.A.H. pour son renseignement)

 


(suite et fin la semaine prochaine)

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Merci de votre visite.

Commenter cet article

Christian Richer 23/06/2014 11:35


La ressemblance avec l'Hôtel de Ville d'alors est vraiment frappante !

DAN 23/06/2014 11:53



Bonjour Christian,
T'imagine si on avait pu garder les deux... Le Havre serait encore plus la "proie" des photographes, suivez mon regard...
Bonne journée Christian !



louis 02/06/2014 11:56


Faut que je remonte, alors ?

DAN 02/06/2014 11:58



C'est toi qui vois !



louis 02/06/2014 11:28


J'ai du retard, alors, un petit mot pour dire que je trouve très chouette la nouvelle passerelle. D'ailleurs, elle sont à la mode ces jolies arches (3 viennent d'être posées à Lyon)


Passerelles promenades avec banc et sans voitures, elles font un tabac. Une vraie réussite. Comme quoi, il ne faut jamais desesperer !!!


bises

DAN 02/06/2014 11:34



Salut Louis,
En effet il ne faut jamais désespérer, ces passerelles sans "bagnoles" auront toujours du succès, et si tu lis les réactions des lecteurs ici à son propos, on peut en être convaincu.
Au sujet de ne jamais de ne jamais désespérer, une bonne nouvelle, le "New-York" est de nouveau ouvert avec UN nouveau propriétaire, la vie est belle non ?
Bonne journée Louis !


 



Mousse 01/06/2014 20:15


Bonsoir cher Dan,


Encore un billet bien expliqué.


Je préfère l'ancien bâtiment qui était très joli.


Je n'aime pas tellement le moderne. Le quartier n'est pas mal quand même.


Je vais voir le précédent billet je l'ai raté !


Bonne soirée, mes amitiés.


 

DAN 01/06/2014 20:27



Bonsoir Mousse,
Il est évident aux yeux de tous les Havrais qui si l'on avait pu conserver ce bâtiment tel qu'il était cela nous aurait bien plu, mais voila, les bombes en ont décidé autrement, tu verras la
semaine prochaine comment.
Ici on ne rate jamais rien,, on peut se promener comme bon nous semble dans l'ensemble de mes articles, le commenter si ça fait plaisir ou avoir une information en plus à son sujet. Du fait que
c'est un blog sur l'histoire le "facteur temps" n'a ici aucune importance.
Bonsoir bonne semaine et mes amitiés chère Mousse !


 



E.C. 01/06/2014 18:59


Bonsoir Dan,bravo pour ce volet bien documenté et complèté par les blogeurs qui ont bien le sens de l'observation.Mon grand-père et mon père ont bien connu cette ancienne bourse(de renommée
mondiale à l'époque)travaillant dans le café et le coton.J'a simplement le souvenir de ces énormes docks,qui eux ont été heureusement conservés en partie ,ou reconstruits après la guerre:les
trains y arrivaient au milieu des balles de coton ou de sacs de café.Curieuse photo,en effet que cette exposition de balles en plair air sur la place! Encore bravo et bien amicalerment.E.C.

DAN 01/06/2014 19:17



Bonsoir monsieur "C"
A plusieurs c'est toujours mieux, et comme l'on ne peut pas tout connaitre le fait que ce blog soit inter-actif permet, entre-autre, aux lecteurs de compléter ces dit articles.
vous faites bien de mettre l'accent sur l'importance de cette bourse, car effectivement c'était un lieu très important s'agissant de l'importation de matières première comme le coton le café ou
le bois exotique, avant de connaitre, mais plus tard, le pétrole. Le Havre était une "place forte du commerce international, et l'est toujours un peu d'ailleurs.
Le Havre avait le plus grand hangar à coton, cela a laissé des souvenirs dans la mémoire des Havrais, et quand je regardais ce hangar à l'époque, je ne pensais pas que c'était le plus grand, on
s'habitue à tout.
Merci pour votre visite monsieur "C" et bonne fin de journée !


 



jeanpaul76 01/06/2014 18:57


Ohé les amis 


La bourse de 1880 à fière allure même avec les échantillons de coton à ciel ouvert extraordinaire non ! forcement très vite le coton a laissé place aux voitures


La troisième photo ou plutôt carte postale et même la première, sont l'exemple même d'une période prospères, des images que l'on aimerait revoir pas forcément sur une activité portuaire mais,
plutôt de plaisance à mon avis ce n'est pas dans les têtes de nos décideurs . faute d'être rentable nos ponts ont l'avantage d'être agréable à l'oeil je pense à Paul Vatine et passerelle des
docks, dans le cas présent celle-ci en arc de cercle est réussie, quand je l'empreinte je ne bouchonne pas dessus mais, je m'en sers pour quelques photos;


voilà mon ami encore un partage très intéressant en deuxième semaine les bourses font encore de l'effet .Merci à l'équipe..


Allez bonne semaine n'oublie pas le pain............. 

DAN 01/06/2014 19:07



Bonsoir Jean-Paul,
De nos jours l'économie est en veilleuse, à cette époque elle était en pleine expansion, et si le dynamisme des affaire voulait prendre le dessus, c'est toute l'économie dont celle portuaire qui
en profiterait, on pourrait de nouveau exporter des voitures via le port, remarque ça se fait toujours mais sont-ce des Renault à bord ? 
On dirait que l'actuelle passerelle a plus une fonction esthétique qu'une fonction pratique, il est vrai que sur celle-ci on a un point de vue tout à fait remarquable et je comprends que tu aies
pu y faire des photos.
Quant au pain j'ai pris mes précautions hier et j'ai de quoi tenir jusqu'à mardi
Bonne fin de journée Jean-Paul !


 


 



phyll 01/06/2014 15:18


salut mon pote,


à l'époque les Havrais étaient vraiment dans le coton !!... de nos jours, ce sont tous (ou presque) les quais désafectés qui sont envahis par les conteneurs !.... c'est moins confortable
!!! 


la photo où l'on voit la passerelle provisoire est superbe et montre bien l'importance du trafic maritime de l'époque !! (merci F.A.H. ! )


mon bon DAN, je te souhaite une bonne fin de journée et une bonne semaine !!!


( ps: j'espère que tu as trouvé du pain hier soir !?! ) 


à bientôt poto !! 


 

DAN 01/06/2014 17:12



Salut mon pote,
Je n'imagine pas des conteneurs place Jules ferry aujourd'hui, même si c'était stocké là provisoirement et question confort il y'a mieux, quoique l'on serait à l'abri pour peu qu'ils soient
ouverts.
Pour la photo montrant le trafic et surtout le pont provisoire traversant le bassin, je n'avais jamais fait attention à ce pont, car je croyais tout bêtement qu'il s'agissait de la passerelle
Alexandre III au début de sa construction, comme quoi il faut toujours bien regardé une photo, et là, grâce à F.A.H. j'ai pu constater que j'avais ce document dans mes archives.
Bonne fin de journée à toi aussi et t'inquiète pas, j'ai eu mon pain qui, soit dit en passant est TRES bon, dommage que la boutique soit si loin de chez moi sinon j'y retournerai bien
volontiers.
Bonne fin de journée Phyll !


 



François 01/06/2014 15:01


Bonjour,


Toujours aussi interessant et érudit ce blog. J'ai la réponse à une question que je me posais, le pourquoi du décalage des places apres reconstruction de la bourse.


Quand à la passerelle, ayant habité 10 ans à St François, je la prenais quasi quotidiennement pour aller travailler, et sa pente à part les jours de verglas ne m'a jamais posé de probème. Et j'ai
surement du y pousser le landau de mon fils. Mais bon, j'étais jeune ....  j'ai également, déja vu des handicapés en fauteuil la prendre. Quand au point de vue offert, il égayait tres
souvent le trajet domicile travail. Cette perspective avec le bassin , Niemeyer, le WTC offre toujours de beaux panaromas quelquesoit l'heure du jour. Seul regret ; la suppression du pont
basculant du bassin du Roy. Nostalgie, peut être...


 


Bon dimanche.

DAN 01/06/2014 17:02



Bonjour François,
Cette passerelle fait incontestablement partie des "monuments" que les havrais aiment bien, et il faut reconnaitre qu'elle offre un point de vue tout à fait intéressant sur Le Havre, et m^me si
elle a une pente raide pour les personnes âgées la prendre est un plaisir toujours renouvelé.
Pour le pont Lamblardie, là c'est plus une question d'économie qu'une question d'esthétisme, car ce pont basculant demandait de l'entretien alors qu'il ne servait quasiment plus, et lors de sa
suppression  bon nombre de photographes étaient présent, donc aucune crainte qu'il disparaisse des mémoires.
Bon dimanche aussi François !


 



Gédé 01/06/2014 14:23


Bonjour Dan,


Très intéressante (comme d'hab') ce reportage sur les Bourses et excellente idée cette idée de gradins derrière le monument au mort. Mais il ne faut pas détruire l'actuelle passerelle qui,
effectivement est très belle, mais qui de plus a été primée au concours des plus beaux ouvrages de constructions métalliques en 1972.


Bon dimanche


Gédé

DAN 01/06/2014 14:36



Salut Gédé,
La construction de gradins est une idée de la municipalité , moi aussi je la trouve bonne c'est quand même mieux que de combler le bassin lui même.
Quant à l'actuelle passerelle, le photographe que tu es, tu as du la photographier sous toutes ses coutures, et son côté gracieux et élancé n'est plus à démonter !
Bon dimanche Gérard !


 



C@t 01/06/2014 12:49


Boujou DAN


Beau billet, bien illustré comme d'habitude.


Je suis surprise de voir tout ce coton, même si ce n'est qu'un échantillonage, pas abrité.


La passerelle plate devait être plus pratique pour les piétons d'après ce que je lis, pour ma part je trouve l'actuelle bien plus jolie. Se soulevait-elle, ou pivovait-elle, les 2 "trucs" sur les
côtés servaient-ils à ça ? On voit que le milieu de la passerelle est différent...  


Il y en avait des bateaux à l'époque dans le bassin ! 


Quand à la bourse, le bâtiment avait de l'allure dommage qu'il était construit sur un terrain spongieux, avec l'ancienne passerelle juste en face, on peut dire que les architectes avaient fait du
beau travail.


Bon dimanche.


@ +

DAN 01/06/2014 13:01



Boujou C@t,
Les balles de coton ne sont ici qu'exceptionnellement, car un hangar sera construit spécialement pour cette marchandise, hangar qui sera d'ailleurs le plus grand d'Europe voire du monde, pour
abriter ce produit d'importation.
C'est vrai que l'esthétisme de l'actuelle passerelle est agréable, mais je t'invite à venir la monter avec moi et tu comprendras pourquoi je préfèrerai une passerelle plate
La passerelle Alexandre III était tournante permettant aux nombreux bateaux d'accoster soit à droite ou à gauche du bassin, mais rare, voire inconnue, les photos montrant cette manoeuvre, alors
si par hasard t'en vois une dans un vide-greniers tu n'hésites pas et tu l'achètes


Chaque époque à ses valeurs, esthétiques ou autres, aujourd'hui je me pose quand même un peu la question quant aux valeurs actuelles, mais bon, nos enfant plus tard sauront répondre à cette
question.
Bon dimanche C@t


 



Makara 01/06/2014 12:33


Yoh


Il est joli ce Palais de la Bourse. Après l'Hotel de Ville, c'est la Bourse qui s'inspire du Musée de Louvre, en particulier le Pavillon de l'Horloge  à Paris. Dommage que la guerre l'a
détruite. 


C'était un endroit animé autour de Bassin du Commerce. Aujourd'hui, c'est une sorte de No man land.... 


Bon Week End


Makara

DAN 01/06/2014 12:42



Bonjour Makara,
Ce bâtiment fait partie de ceux que les anciens Havrais regrettent, avec celui de l'Hôtel de ville, du musée bibliothèque ou de l'arsenal, j'en oublie peut être. Quant à l'animation, l'actuelle
municipalité réfléchie à ce qui pourrait être fait ici autour du bassin, à commencer par supprimer le parking autour du monument de la victoire, et de faire des marches descendant vers le bassin,
donnant ainsi des gradins où l'on assisterait à des spectacles sur l'eau. Mais nous n'y sommes pas encore, attendons de voir ce qu'elle fera exactement.
Bon dimanche Makara !


 



Papy Scham 01/06/2014 11:59


Bonjour Dan


Passerelle ou pas, je constate que le bassin était particulièrement encombré. Cela a un certain charme. Il faut dire que la nouvelle passerelle est tout de même une petite réussite, quoiqu'elle
date déjà. Très intéressant et agréable reportage.


Je te souhaite un agréable dimanche et une excellente semaine.


Amitiés: papy Scham

DAN 01/06/2014 12:13



Bonjour Papy Scham,
Ce bassin avec ses bateaux était vivant, mais hélas aujourd'hui plus aucun bateau ne peut venir accoster ici du fait de la suppression du pont mobile qui permettait aux navires de venir ici
depuis la mer. Ce bassin sera aménagé différemment dans les années à venir avec une rampe escalier qui permettra d'avoir des gradins pour des spectacles sur l'eau de ce bassin historique havrais.
De ce fait, je ne sais ce que deviendra la passerelle, mais gageons qu'elle sera conservée ainsi, ne serait-ce que pour son esthétique.
Bon dimanche Jean-Paul !


 



tce76 01/06/2014 11:47


Salut DAN


A ba d'accord, j'ignorais totalment qu'il y avait une autre passerelle avant celle d'aujourd'hui.


Quant à la position de l'ancienne bourse, évidement les rues ayant changées de position, seul un expert de la ville comme toi est capable de retrouver des similitudes avec aujourd'hui.


Bon dimanche.

DAN 01/06/2014 11:55



Bonjour Thierry,
On peut même considérer qu'il y avait deux passerelles avant celle-ci, puisqu'en 1887 il y en avait une provisoire construite pour l'exposition maritime. Quant à l'expert merci du compliment
mais, mais je suis aidé dans ce travail par beaucoup d'amis, c'est donc un peu du travail collectif, d'ailleurs ici même dans cet article une précision m'a été fournie par F.A.H. comme quoi quand
on s'y met à plusieurs !
Bon dimanche Thierry !


 



eva baila 01/06/2014 11:32


Les photos anciennes me font penser à certaines gares... La nouvelle passerelle est complètement aéro-dynamique et ne manque pas d'allure ! Bravo Dan et bon dimanche 

DAN 01/06/2014 11:38



Bonjour Eva,
Le fait est qu'au XIXe siècle beaucoup d'édifices de ponts etc, seront construits en acier riveté, ce qui leur conférera un "air de famille" du fait de cette technique de construction. A notre
époque c'est le mélange verre et béton qui est caractéristique, autrement dit à chaque époque sont style et sa technique !
Bon dimanche Eva !



l'père cantoche 01/06/2014 09:59


Dan, superbe tes articles sur les Bourses du Havre, mon grand-père Théo, fondé de pouvoir chez Westphalen ( Coton, Café ) fréquentait assidument la Bourse et côtoyait, de ce fait, certains
courtiers en Bourse croqués par un dessinateur de l'époque dont je ne me souviens plus du nom... mais je dois avoir, quelque part, l'album de ces croquis ???
m'en va essayer de les retrouver... que diantre !
à bientôt, chenapan !

DAN 01/06/2014 10:21



 


Bonjour l'père cantoche,


Ton grand père a du en effet bien connaître ce milieu, il aurait été intéressant d'avoir un témoignage de son travail. Quant au dessinateur peut être veux-tu parler de Will qui a fait des
superbes croquis de personnalités Havraises, car j'ai cet album, donc te tracasse pas si c'est lui, et passe un bon dimanche que diantre , m'enfin !
A bientôt Thierry !


 



FAH 01/06/2014 09:58


Cher Dan, ton article est hyper intéressant, mais tu as fait un petit raccourci concernant la passerelle: je t'envoie un gros plan de la 1ère construite en 1887 à l'occasion de l'Expo de 1887.
elle était sommaire. La 2ème, Alexandre III a été construite en 1899, la 3e après la guerre était presque un ponton, j'y ai un très mauvais souvenir. Quant à la 4e que nous connaissons, je pense
que les gens qui ont des poussettes ne la graviront pas longtemps: les enfants n'y restent pas toute leur vie!... (mes sources: l'Indicateur du patrimoine, que chaque havrais devrait posséder -je
sais que toi tu l'as)


Très bonne journée à tous!


FAH

DAN 01/06/2014 10:10



 


Bonjour Françoise,


Merci d'apporter ces précisions car sur mon livre (chambre de commerce du Havre 1802-1902), il n'est fait mention de la passerelle d Alexandre II, il omet celle de 1887, alors de ce fait je vais
modifier mon texte afin de ne pas laisser cette petite erreur.
Quant à celle subsistant après guerre c'est toujours la même mais étant très abîmée elle ne servira plus à la circulation.


J'ai en effet cet indicateur du patrimoine, et tu as raison je l'ai, je devrais m'en servir plus souvent.
Merci François et bon dimanche ! 


 



boboce 01/06/2014 08:54


En fait il n'y aura personne, ni Boboce, ni Alain, ni Laurent, ni Alexandre.


Ce n'est pas forcément pour toi que j'ai mis le message, mais pour le souligner à tes lecteurs qui seraient déjà passé dans aviation le havre.


Y aura peut-être Boboce senior!


 


Merci


A+

DAN 01/06/2014 09:05



Ok boboce, mais si j'avais pu me rendre "là haut" je l'aurai fait bien volontier, mais tu connais les retraité toujours D bor D


@+ boboce !



JMH 01/06/2014 08:38


Bonjour


Il y avait une certaine unité architecturale de notre ville à la fin du neuvième siècle jusqu'à 1945. Cela se remarque sur les cartes postales. A part la zone de la Reconstruction, en 2014 on est
désormais souvent dans des zones de bric et de broc.


La passerelle du bassin est belle mais pas du tout pratique voire dangereuse. Avec un landau par exemple c'est un cauchemar. Sans la supprimer le retour d'une passerelle plate comme elle existait
avant serait un grand avantage. Cette passerelle est aussi un exemple que ce qui est nouveau n'est pas forcément mieux !  


A propos de cette Bourse et de cette zone administrative ( mairie, sous-préfecture...) il faudrait se pencher sur les activités qu'elle faisait vivre alentour. Je pense notamment aux papeteries
dont on trouve encore quelques traces aujourd'hui dans les rues à proximité. 


Bon dimanche


Jean-Michel Harel


 


 


 


 


 


 


 


 


 

DAN 01/06/2014 09:03



Bonjour Jean-Michel,
Le fait que Le Havre s'est agrandi après la démolition de ses remparts a permis une certaine unité architecturale dans cette expansion, puis le mouvement s'est prolongé jusqu'en 1945 où là
brusquement tout était à refaire. J'ai pu aux cours de mes voyages visiter plusieurs villes anciennes où l'architecture suit l'évolution géographique de la ville en partant du centre vers sa
périphérie, allant parfois du médiéval jusqu'au structure verre et acier.
Au Havre rien de tel, c'est presque l'inverse qui est visible, c'est à dire que nous passons du plus ancien en périphérie au plus moderne en centre-ville, et, autre particularité, l'extrême
périphérie correspond à la continuité du centre ville, bref, une ville pas tout à fait comme les autres.
Dans ma réponse précédente je fais allusion à la passerelle qui a été conçue non pas pour son esthétisme, mais pour permettre aux bateaux de pouvoir passer dessous sans avoir à manoeuvrer un
quelconque pont, mais se faisant, la difficulté est pour les piétons et pour ceux poussant un landau, car on a beau dire, mais la pente est quand même assez raide même si, heureusement elle est
courte.
Quand aux emplois et divers métiers gravitant autour de cette bourse il y en a déjà deux que l'on pouvait distinguer, ce sont ceux de l'hôtellerie et de la restauration, mais il y en eut bien
d'autres j'en suis sûr, une étude à mener sans aucun doute !
Bon dimanche Jean-Michel !


 



boboce 01/06/2014 08:29


Ca ne manquait pas de bateau à l'époque.


En tout cas, je préfère la passerelle de maintenant à celle de l'époque. C'est un des rares monuments du Havre dans ce cas.


 


Bon dimanche


 


*PS j'ai ajouté un message supplémentaire dans le blog.


 


A+

DAN 01/06/2014 08:43



Bonjour boboce,
L'ancienne passerelle , que j'ai emprunté, avait cet avantage pour moi maintenant, d'être à plat et donc de ne pas avoir de montée qui, pour les personnes "âgées" représente toujours une
difficulté, eh oui on vieilli boboce...


En tous cas je reconnais que du point de vue esthétique là y'a pas photo ou plutôt si car cette passerelle est très souvent photographiée avec les volcan et St Joseph en arrière plan.
J'ai lu ton message sur ton blog, malheureusement je crains de ne pouvoir me déplacer pour palier à ton absence, mais, qui sait, un de tes lecteurs pourra te remplacé, comma Alain par
exemple.
Alors bon week-end boboce ! 


 



G.L. 01/06/2014 07:18


La disposition ancienne avec la place au sud parait bien plus harmonieuse que la situation actuelle. Il doit bien y avoir une raison pour ne pas avoir reconstruit au même endroit, mais laquelle ?

DAN 01/06/2014 08:35



Bonjour Gérard,
En effet la place située au sud parait plus judicieuse du point de vue ensoleillement et esthétisme, mais ce faisant les fondations du bâtiment bénéficiaient d'un terrain plus fiable car moins
soumis aux infiltration d'eau du bassin du commerce. (Il faut dans l'ancien Hôtel des postes transformé en habitations, ces infiltrations permanentes, et où on a été obligé de faire fonctionner
des pompes 24/24 et 7/7 pour refouler cette eau)
A cette époque ils ne bénéficiaient pas de moyens techniques appropriés, comme ceux d'après guerre, pour juguler ces infiltrations, alors plus le bâtiment était éloigné du bassin mieux
c'était.
Bon dimanche Gérard



buddy2259 01/06/2014 04:22


Beaucoup de pourparler pour son emplacement,de nos jours c'est toujours la même chose avec nos hommes politiques.En tous les cas l'architecte Lemaitre avait réalisé là un superbe
bâtiment.Merci pour ce deuxième volet consacré à l'histoire des bourses au Havre ,un reportage agéable à parcourir et très intéressant grâce aux très  beaux documents proposés.


Bon dimanche Dan et Nicéphore.

DAN 01/06/2014 08:19



Bonjour Buddy,
C'est assez étonnant, quand on lit l'histoire de cette Bourse, de constater les oppositions auxquelles elle a du faire face pour pouvoir être construite, à lire ces récits on sent qu'on est en
présence de deux mondes différents, en tous cas le fait d'avoir conçu ce bâtiment en concertation avec la municipalité a donné un résultat très heureux.
Bon dimanche l'ami !