Le Havre en 1941 1/3 (C-8 sur plan)

Publié le par DAN

Dans la nuit du 22 au 23 août 1941, un bombardement eut lieu rue Thiers (avenue R. Coty aujourd'hui) endommageant sévèrement le magasin « A la boule d'Or» ainsi que ceux qui étaient proches de lui.

Les autorités havraises remettront rapidement en état les voiries ainsi que les lignes de tramways.
Le magasin «A la boule d'Or» a été créé en 1880. Il deviendra une filiale de la chaîne des magasins «Printemps» de Paris  en 1920.

Dans les deux prochaines semaines nous évoquerons un autre bombardement, qui eu lieu ici même en septembre, et qui fut plus destructeur encore.

 


un (2)Peu de temps après le bombardement on dégage les décombres et l'on remet la rue en état. Coll DAN.

 



UN (1-2-)Peu après la rue est de nouveau praticable. On répare également les fils du tramway (à droite sur la photo). La flèche rouge indique la rue A. Caplet aujourd'hui condamnée. Coll DAN.

 


1PRLe même point de vue en 2014. La flèche rouge indique la rue A. Caplet qui mène aujourd'hui à l'entrée du nouveau Monoprix. Photo DAN.

 


un (5)Le magasin "A la Boule d'Or" au début du XXe siècle Nom donné à cause de la sphère dorée en façade. Coll DAN.

 

Boule-dorUn prospectus de ce magasin, dans les années Art-Déco. (collection Jeff)

 

 

deux (1-5 )

Le même endroit en 2013. Photo DAN.

 

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Merci de votre visite.

Commenter cet article

Marc GEORGES 28/03/2014 18:37


Pour les cinéphiles LE PRINTEMPS/BOULE D'OR apparait dans "LE CERVEAU" et "LA DISPARUE DE DEAUVILLE". Vient d'être lancée une applications pour portables "LE HAVRE GRAND ECRAN" avec des extraits
de films. Je vous laisse la surprise des titrtes, mais tous n'y sont pas (à commencer par les miens).

DAN 28/03/2014 19:30



Bonsoir Marc,
Il y a eu beaucoup de films tournés au Havre, c'est un peu normal qu'on voit sur l'un d'eux le magasin Printemps. Quant à l'application pour portables alors là je ne peux en parler ne connaissant
pas du tout cette technique.
Quant aux titres que l'on y trouve c'est sans doute les plus connus mais, là aussi, je ne peux donner un avis puisque je ne peux aller sur cette application, n'empêche et pour ceux qui le
peuvent, c'est dommage qu'on ne puisse voir au moins une partie de tes films !
Bonne soirée Marc ! 


 



Didier 28/03/2014 08:26


Bonjour Dan, lecture passionnant e du livre Havre qui m'a été offert par Sophie, je te le recommande.

DAN 28/03/2014 08:51



Bonjour Didier,
C'est un peu court jeune homme, On pouvait dire… Oh ! Dieu !… bien des choses en somme, quel livre quel auteur quelle édition, car des livres sur le Havre
il y en a des tonnes


Au plaisir de te revoir Didier



Michèle Drieu 26/03/2014 09:24


Bonjour,


Je sais qu'à la reconstruction du magasin "Le Printemps", son aspect extérieur a fait l'objet de polémiques et que cette façade ronde a été difficilement acceptée par les Havrais. On pourrait
certainement en trouver les traces dans les journaux de l'époque.


Bonne journée


Michèle

DAN 26/03/2014 09:45



Bonjour Michèle,
Cette architecture avait de quoi surprendre les havrais de cette époque d'où leur réaction, je n'ai pas (personnellement) trouvé de reportage faisant allusion à leurs réactions, mais on peut
supposer qu'à l'heure actuelle ce bâtiment est désormais accepté, et on verra dimanche prochain sa construction.
Bonne journée Michèle !



marcopolo76 25/03/2014 19:48


Salut Dan et Nicé


Voila encore un article fort intéressant et surtout qui permet d'apprendre l'histoire de" la boule d'or" ...


Mais reste à connaitre pourquoi la reconstruction de l'ensemble s'est faite "ronde"  ?


Bonne soirée !

DAN 25/03/2014 19:56



Bonsoir Marc,
Ah ça, si j'avais le réponse je m'empresserai de la publier, en fait elle n'est que semi-circulaire et l'architecte peut être voulu faire une vitrine allant d'un bord à l'autre (ici de la rue
Casimir Perier jusqu'à la rue André Caplet aujourd'hui condamnée) évitant ainsi trois façades plates, et il faut bien reconnaitre que, quelle que soit sa raison, il a réussi son coup.
Bonne soirée Marco !



Papy Scham 25/03/2014 18:21


Bonsoir Dan


C'est avec un grand plaisir que je reviens te lire car j'ai énormément de retard. Le calme est revenu. Très passionnant cet article sur la Bouile d'Or mais aussi la réhabilitation de tout ce
quartier. Pas loin de chez moi existe un magasin de ce genre, bel immeuble, produits de luxe et de qualité... mais en pleine tourmente, avec risque de fermeture. Bravo pour cet excellent article.


Je te souhaite une belle soirée et une bonne semaine.


Amitiés: papy Scham.


 

DAN 25/03/2014 18:39



Bonsoir Papy Scham,
Très heureux de te retrouver ici Jean-Paul.
Ce genre de magasin est très fragile aujourd'hui. La consommation de grande masse ayant tendance à casser les prix sur des marchandise de moindres qualité et comme la mode est la chose qui se
démode le plus rapidement, pourquoi mettre cher dans un, ou, des vêtements que l'on ne portera qu'une saison au mieux.
Alors bien entendu les magasins types printemps on du mal à garder la tête hors de l'eau.
Bonne fin de journée Papy Scham et merci de ta visite ! 


 



otto graf 24/03/2014 22:19


Si ce magasin ne se suffisait pas à lui-même il est probable qu’il serait fermé…..à moins qu’il
ne soit « porté » par d’autres pour justifier une présence de prestige dans une ville importante.


Cela se voit pour d’autres enseignes, ailleurs….mais ce n'est pas nécessairement
éternel.


Il est vrai que ma femme ne le fréquentait pas beaucoup. Elle préférait les petites boutiques de
fringues côté  Sud de l’Hotel de Ville….


Et sur un autre plan, les Halles Centrales avaient toutes ses faveurs, de même que le commerce de
bouche de la rue Brindeau (dans l’Eure, aussi appelé Quartier des raffineries).


Otto.

DAN 24/03/2014 23:15



Bonsoir Otto,
C'est ce que je pense également au sujet de ce grand magasin, s'il n'est pas soutenu par une chaîne de solidarité de la marque  il est peu probable qu'il puisse perdurer sans problème de
trésorerie, il faut qu'il soit mutualisé sinon il ne peut concurrencer les magasins proposant le même type de marchandises comme pouvait l'être les "Nouvelles Galeries", et ces dernières étaient
aussi une chaîne qui n'a pas tenu face à la concurrence, alors qu'adviendra-t-il du printemps ?
On avait beaucoup de choix concernant les magasins, le printemps n'était pas le seul sur le marché, il avait comme dit plus haut les nouvelles galeries, mais aussi toute un pléïade de magasins
d'artisans proposant eux aussi des produits appréciés de la clientèle que votre épouse a pu fréquenter.
Bonne fin de soirée Otto !


 



geo 24/03/2014 22:08


 


La Boule d'Or (détails)


http://bibliotheque-medias.lehavre.fr/medias/domain1/media248/38914-3c3dfutas5-whr.jpg

DAN 24/03/2014 22:59



Bonsoir Geo,
Désolé Geo, mais l'image est si petite qu'on ne voit rien du tout, dommage



l'père cantoche 24/03/2014 08:50


Bon, si j'ai bien tout pigé à la lecture de tous ces comms, " La boule dort " d'un sommeil éternel et le " Printemps " a passé l'hiver, j'en déduis qu'on ne prête qu'aux riches et vaut mieux
Quatar que jamais... que diantre  !


Que ce magasin fréquenté essentiellement par les dames aurait pu s'appeler aussi " Au bonheur des dames " , enseigne prestigieuse chère à Emile Zola.


Bref, tous ces subterfuges pour vous dire, chers Dan et Nicéphore, que voilà un article " encore qu'il est beau " et intéressant... mais c'est une habitude, rien d'étonnant sur votre blog à
consommer sans modération... ben, forcément  !


M'enfin  ! 

DAN 24/03/2014 12:05



Salut l'père cantoche,
Que voila des jeux de mots de bon aloi, tu es en pleine forme ami potavrais, que diantre j'en suis bouche bée, mais venant d'un homme d'esprit ce n'est pas pour m'étonner.
Ce n'est pas dans ce magasin qu'on risque de se rencontrer si je comprends bien, mais peut être nos épouses respectives ..? 


Quant à le consommer sans modération, là tu ne crains rien c'est a consommer au gré de son plaisir, pas de régime spéciaux à suivre rien que les pages à parcourir !
Merci pour tes com sympa qui font toujours plaisir à lire et à bientôt Thierry !


 



louis 23/03/2014 23:00


On a pas mal de monuments à Lyon qui ressemble à cette construction étonnante pour un magasin (des théatres notemment)


Par contre le magasin "Le printemps" est très chouette en plein centre et plutôt rupin.


Toujours au top ces reportages.

DAN 23/03/2014 23:20



Bonsoir louis,
C'est vrai que "notre" printemps ressemble plus à un théâtre qu'à un magasin et c'est aussi un magasin du genre rupin comme tu dis !
Il faudra qu'un jour je vienne dans ta ville pour voir un peu comment elle est !
Merci pour l'article louis et bonne fin de soirée.



jeanpaul76 23/03/2014 19:32


Spectacle de guerre images de désolation autour ou plutôt un quartier fortement toucher, d'autant plus un quartier incontournable presque un passage obligé pour
accéder à la ville haute. La boule d'or l'ultime commerce classé grand commerce en volume si le changement d'enseigne en 1920 ce commerce reste haut de gamme de cette ville.


Je dois avouer, cela fait des années que je n'ai pas mis les pieds dedans apparemment je ne suis pas le seul . Bon je promets d'y rentrer et même avec mon sac à dos
pour voir ...


je reconnais que la forme s'intègre très bien avec le quartier  peut-être en hommage à la boule d'or .


Mes amis du beau boulot comme toujours je vous souhaite une excellente semaine et boujou chez vous

DAN 23/03/2014 19:43



Bonsoir Jean-Paul,
Décidément, je n'ai pas beaucoup de commentaires de clients fréquentant ce magasin, toi non plus tu n'es pas entré, mais je dois avouer que moi non plus et à force d'en parler je vais y faire un
tour d'ici peu je t'y rencontrerai peut être avec ton sac à dos ?
Je ne sais pas ce qu'a voulu exprimer l'architecte qui a conçu ce grand bâtiment de forme ronde, mais cet édifice fait désormais parti du paysage Havrais et quel que soit l'avenir de l'enseigne
le bâtiment sera toujours là pour accueillir un nouveau commerce si besoin !
Bonne soirée Jean-Paul !


 



E.C. 23/03/2014 19:03


Bonsoir Dan et Nicéphore.entre le"Bras d'or",l'hôtel,le "Pilon d'or"la pharmacie,et la"Boule d'or"le magasin,c'était un quartier décidément bien riche...que la guerre a anéanti !Merci et bonne
semaine.E.C.

DAN 23/03/2014 19:08



Bonsoir monsieur "C",
C'est une appellation qui plait beaucoup, faire allusion à l'or suscite toujours des envies, souvenons-nous de la fameuse ruée ver l'or métal précieux s'il en est, alors c'était peut être une
manière d'attirer le chaland pour qu'il entre dans ce magasin ?
Bonne soirée monsieur "C" 



Jeff 23/03/2014 18:30


 


Comme on l'avait noté pour les Hôtels, auberges etc... avec l'exemple de l'ancien Hôtel du Bras d'Or au Havre, on constate aussi avec le magasin A La boule d'Or le même qualificatif mais cette
fois pour un magasin d'habillement. L'enseigne dorée accrochée au fronton d'un magasin est valorisante, car l'Or est précieux et fait riche. On trouve encore de nos jours de nombreux hôtels du
Lion d'Or de l'Aigle d'Or etc... Mais pourquoi "la Boule" ? Bonne soirée.

DAN 23/03/2014 18:48



Bonsoir Jeff,
En effet l'or a toujours eu une quo-notation d'aisance et de richesse.
Pourquoi boule ? Je pense, (mais ce n'est qu'une hypothèse de ma part), que c'est en rapport avec la mappemonde que cette boule représente, et peut être cela signifiait-il que les produits
proposés ici provenaient des "quatre-coins" du monde.
Quand aux animaux associés à l'or, ici ce sont deux lions qui sont de chaque côté comme on peut le voir sur cet agrandissement de la carte postale :



Bonne fin de journée Jeff


 



Mousse 23/03/2014 18:12


Le problème, si je n'écris pas tous les jours, je reçois plein de mails.


J'arrive à gérer, les billets ça va vite, je les fais sur mon heure de table.


Mes billets ne demandent pas autant de travail que les tiens !


Déjà le dimanche je ne mets rien, le week-end, j'ai encore moins de temps.

DAN 23/03/2014 18:37



Bonsoir mousse,
Moins de temps ! Qu'est-ce que ce sera quand  tu seras retraitée... 
Bon, ce n'est pas demain heureusement. Ecrire tes textes sur ton heure de table alors là laisse moi te dire qu'il faut quand même un sacré talent pour faire ça tous les jours avec cette qualité
d'écriture, moi ce sont les recherches qui demandent du temps sinon si je n'avais qu'à mettre une photo ou deux cela irait bien plus vite.
Et le dimanche s'est fait pour se reposer alors tu as raison de faire relâche ce jour là.
Bon courage pour cette semaine alors chère Mousse !


 



Randonnée et Nature 23/03/2014 17:52


J'adore la jambe du 9 et la casquette du 5 sur la CPA du magasin.
Ils savaient écrire magnifiquement en ce temps-là !
Bonne soirée. C&B

DAN 23/03/2014 18:06



Bonsoir C&B,
A cette époque on apprenait à écrire, et comme c'était avec une plume ça permettait d'avoir des jambages très stylés. Aujourd'hui on n'écrit presque plus et avec un stylo à bille, alors la
qualité de l'écriture s'en ressent forcément !
Bonne fin de journée les amis.



phyll 23/03/2014 17:43


salut mon pote et salut Nicé,


et bien voilà.... je sais maintenenant pourquoi ce magasin se nommait "La Boule d'OR" !!! merci ! quant au "Printemps", je fais moi aussi partie du "club" de ceux qui n'y vont pas !!!... en ce
qui concerne les bombardements, ce quartier a également bien souffert !... nous verrons ça avec la suite de cet article !


bonne fin de journée poto, et à + !  

DAN 23/03/2014 17:56



Salut mon pote,
En examinant à la loupe cette "boule d'or" j'y ai discerné une mappemonde avec un bandeau équatorial et entouré de deux lions (ça ma poursuit cette histoire de lions   )
Quant à la fréquentation de cette grande surface, car s'en est une c'est étonnant que personne n'a de souvenir à son propos, car quand j'ai évoqué Monoprix là il y a eu beaucoup de témoignages,
bon c'est pas grave puisque j'évoquerai Monoprix la semaine prochaine, alors  d'ici là bonne semaine Phyll !


 



Mousse 23/03/2014 17:29


Bonjour cher Dan,
Je ne connais que de nom le magasin "Printemps", il n'y en a pas chez nous.
Tout a été bien saccagé pendant la guerre, je suis impressionnée.
C'est beau la rénovation, le Printemps, c'est très spécial comme magasin.
C'est à voir, pour moi c'est de l'inédit.
Merci cher Dan, j'apprends plein de choses chez toi.
Pour le texte de vendredi, c'est un Belge, un ami à mon papa, c'est spécial, mais il écrit bien.
C'est un poète et chanteur, il habite pas loin de mes parents.
Voilà pour l'explication que je devais mettre sur mon blog, toujours ce manque de temps !
Bonne fin de dimanche, mes amitiés.

DAN 23/03/2014 17:43



Bonsoir Mousse,
Je pensais qu'il pouvait y avoir cette chaîne de magasins en Belgique, je constate qu'il n'en est rien, mais là bas vous devez avoir des magasins similaires.
Pour le texte c'est en effet bien écrit, c'est toujours un plaisir de lire de tels récits.
Quant au temps qui te manque je pense qu'il faut savoir le prendre parfois, ainsi moi, ici je publiais deux fois par semaine au début, et je me suis vite rendu compte que cela représentait trop
de travail. Alors peut être qu'en publiant un peu moins aurais-tu plus de temps à consacrer à un sujet ?
Bonne fin de journée chère Mousse !


 



eva 23/03/2014 14:13


ça ne m'étonne pas Dan que tu ne fréquentes pas le Printemps !!!!! mon mari non plus (ce n'est pas un magasin de bricolage !) mais je ne connais pas une seule femme qui ne soit pas rentrée au
moins une fois au Printemps... (mode, maquillage, sacs et chaussures hors de prix) rien que pour voir ce qu'on ne pourra jamais acheter... (on se rince l'oeil et pis on va ailleurs acheter des
trucs qui ressemblent...) 

DAN 23/03/2014 15:47



C'est ce que l'on nomme faire du "lèche-vitrines", les femmes adorent ça parait-il, moi je serais plutôt du genre terrasse de bistrot avec les copains à regarder les passants, les femmes
entre-autres qui sortent des magasins avec un paquet sous le bras, à chacun son truc


Bonne fin de journée Eva !



Gédé 23/03/2014 10:36


Bonjour,


Moi non plus, je ne fréquente pas ce magasin de luxe sans vitrine. Mais j'y suis rentré il y a quelques semaines, par curiosité, et j'ai été surpris  de voir qu'il ne communiquait pas avec
le centre Coty !!! Néanmoins, je lui souhaite encore une longue vie car c'est un magasin qui reste dans l'histoire du Havre. Même après la guerre, je me rappelle ma mère dire qu'elle allait à La
boule d'or... 


Bon dimanche citoyen

DAN 23/03/2014 10:45



Bonjour Gédé,
C'est assez étonnant de constater que ce magasin soit très connu mais que peu de personne fréquente, mais ce n'est qu'une impression car s'il en était autrement ce magasin n'existerait plus
surtout dans le contexte actuel où les enseignes changent très vite !
L'appellation "Boule d'Or" est restée très longtemps en usage, car la génération de nos parents l'appelaient toujours ainsi, il faut dire qu'elle avait connu la "Boule d'Or"' la vraie


Bon dimanche citoyen Gérard ! 


 



geo 23/03/2014 10:09


D'après une personne que je connais, qui travail au Printemps, il n'est poas question de fermer ce magasin. Il est même rentable, ce qui n'est pas le cas de tous les magasins Printemps de
province.


LA majorité des Printemps de province ne sont pas directement gérés par la maison mère Printemps, mais par des franchisés. La maison mère cherche à trouver un franchiser pour récupérer le
Printemps du Havre...qui saura certainement mieux le mettre en valeur que la "maison mère".


Le haut de gamme, c'est ce qui sauve l'économie Française. Il y'a un potentiel énorme avec ce magasin quand on pense au developpement des croisières au Havre.

DAN 23/03/2014 10:22



Bonjour et merci Geo pour ces précisions que j'étais bien incapable d'apporter, il ne me semblait aussi que cette enseigne (en place depuis fort longtemps) n'ait pas trouvé sa clientèle, car il
ne serait pas compréhensible quelle puisse perdurer sans faire de bénéfices la mettant un peu à l'abri de la concurrence.
Maintenant quant à sa gestion par l'actuel franchisé il vaudrait mieux en effet, que cette enseigne soit reprise par la maison mère afin de redonné tout le prestige que ce magasin mérite.
Bon dimanche Geo et merci pour ce commentaire !


 



tce76 23/03/2014 09:11


L'immeuble de gauche a bien changé d'allure !

DAN 23/03/2014 09:21



Bonjour Thierry,
En effet, ce n'est plus le même et l'on verra la semaine prochaine ce qui lui est arrivé exactement, car, malheureusement, ce bombardement ne sera pas le seul à avoir lieu ici, alors, pour en
savoir plus, rendez-vous les semaines prochaines Thierry



eva 23/03/2014 08:37


Il était question que le Qatar "s'intéresse" de près au Printemps... Depuis, je n'y mets plus les pieds... (à Rouen, le Printemps est très fréquenté, même si les prix sont au-dessus de tout... on
regarde, et puis on revient pour les soldes... Il est vrai qu'à Rouen, ce n'est pas tout à fait la même clientèle, il n'y a qu'à voir les prix de l'immobilier de la rive droite)...


Sinon, toujours aussi déprimantes les photos de bombardements...


Bon dimanche civique Dan ! 

DAN 23/03/2014 08:57



Bonjour Eva,
Déjà que le Qatar a un un pied dans le football, s'il s'intéresse aussi au printemps c'est qu'il a un but bien précis 


Sinon je ne fréquente pas ce magasin, je ne saurai donc te dire si les prix pratiqués ici sont plus ou moins élevés qu'ailleurs, dans la mesure du possible je vais toujours chez les petits
commerçants, mais cette chaîne de magasin tient-elle du fait qu'elle est disséminée un peu partout en France ?
Bon dimanche électoral aussi Eva, (moi ça y est c'est fait)


 



boboce 23/03/2014 07:58


Bonjour Dan


 


C'est bien de parler du magasin Printemps au début de la saison du même nom.


Malheureusement cet épisode tragique en appelle d'autres. Je ne sais pas combien de bombardements Le Havre a subi durant le second conflit mondial entre ceux des allemands et des alliés.


Bon dimanche


A+

DAN 23/03/2014 08:12



Salut boboce,
Max Bengtsson me parlait il y a peu de temps de plus de 120 bombardements au Havre, c'est dire si les Havrais de cette époque devaient souffrir de ces attaques. Dans ce chiffre il n'a pas
différencié ceux commis pas les allemands de ceux perpétrés par les "alliés", mais on peut parier sans risque que ceux des anglais étaient les plus nombreux et destructeurs !
Bon dimanche boboce !



G.L. 23/03/2014 06:29


Le mystère de la boule d'or révélé ici avec ses images tragiques.  Est-ce un hasard si le magasin reconstruit l'a été sous cette forme pour rappeler l'origine de son identité ? 
Le printemps actuel ne donne pas vraiment envie d'y entrer - Rien en vitrine - et on se demande comment il résiste encore.  Il est même étonnant qu'il n'ait pas été relié aux allées
intérieures du centre Coty. Sa façade imposaante aurait dû être la véritable entrée du centre commercial. 

DAN & Nicéphore 23/03/2014 07:48



Mon commentaire ayant été effacé par erreur par l'ami Nicéphore, je le récrit :
Je disais donc qu'il est étonnant en effet que lors de la conception du centre Coty, qu'ils n'aient pas songé à le relier à celui-ci. Cela aurait eut l'avantage d'avoir une entrée directement sur
le parvis devant ce magasin, et d'avoir un grand espace pour faire un hall d'accueil.
Bon dimanche Gérard  !


Salut GL, bonne analyse. Effectivement, bien des havrais s'interrogent sur la viabilité de ce magasin, la plupart du temps désert. C'est vrai qu'on y vend du
haut de gamme de luxe à des prix élevés, ce que ne recherche pas forcément la majorité des havrais. Amicalement NICEPHORE.



buddy2259 23/03/2014 03:37


Le début d'une triste période avec ce bombardement d'août 1941,les photos montrent bien l'importance des dégâts. Sais-t'on le nombre de victime qu'occasionna cette première attaque sur le
secteur Thiers.


Grâce à la carte postale  de votre reportage je découvre la fameuse boule sphérique dorée qui se trouvait en façade de cet établissement.


Je vous souhaite un bon dimanche Dan et Nicéphore...! )

DAN ET NICEPHORE 23/03/2014 07:37



Bonjour Buddy,
Les chroniques de l'époque ne mentionnent pas le nombre de victimes qu'a pu faire ce bombardement, je ne pense pas qu'il fut élevé car dans le livre de Bernard Edras-Gosse qui relate jour après
jour l'histoire du Havre à cette période, ce journaliste écrivain ne mentionne pas de victimes alors qu'à d'autres endroits et à l'occasion d'autres bombardements ce chiffre est mentionné.
La fameuse boule d'or, en effet on pouvait se demander pourquoi une telle enseigne et avec cette carte postale nous avons l'explication.
Bon dimanche Buddy


 


Bien à toi Buddy et bon dimanche de devoir de citoyen ! Amicalement. NICEPHORE