La rue Maréchal Joffre (plan en fin d'article)

Publié le par DAN

La rue Maréchal Joffre est l'une des chaussées au Havre où l'on peut voir des constructions datant de la deuxième moitié XIXe et début du XXe siècle. Sur certaines cartes postales le nom de rue de Normandie est bien visible car la plupart d'entre elles ont été prises au début du XXe siècle. Cette artère sera rebaptisée Maréchal Joffre à la mort de ce dernier en 1931 et couvrira la partie comprise entre l'avenue des Ursulines jusqu'à la rue Montesquieu c'est à dire au delà du Rond-Point.

Les changements intervenus ici sont parfois discrets, d'autres non, cet article en fait un petit compte-rendu photographique.

 

rue Mal Joffre (030)

La rue de Normandie au début du XXe siècle, vue vers l'Ouest à la hauteur du numéro 85.

Coll DAN.

 

rue Mal Joffre (31)

Le même point de vue à la même hauteur en 2015. Photo DAN.

 

 

rue Mal Joffre (020)

Une vue à la hauteur du numéro 133, et proche du carrefour des rues de Neustrie, à gauche, et Robert le Diable, à droite. coll DAN.

 

 

 

rue Mal joffre (021)

Le même point de vue en 2015. Photo DAN.

 

 

Mal Joffre (040)

Une vue vers l'Est de la rue Maréchal Joffre, avec à droite l'école du même nom, et l'amorce de la rue Kléber. Coll DAN.

 

 

Mal Joffre (041)

Le même point de vue en 2015, avec la façade modernisée de l'école et en arrière-plan le rond-point avec à gauche la montée vers le tunnel Jenner inexistant sur le précédent cliché. Photo DAN.

 

 

 

plan joffre ALG

Le plan de situation de la rue Maréchal Joffre dans Le Havre. Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

 

 

plan points joffre ALGDétail des points de vue des photographies de cet article : point bleu pour les deux premières photos, point vert pour les deux suivantes, et point rouge pour les deux dernières. Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Merci de votre visite.

Commenter cet article

wireless internet service 24/02/2017 19:22

This blog site has really a huge collection of articles with impressive information.

Dan 25/02/2017 08:58

Thank you

RÉGNIER 03/12/2015 21:56

Remarquable reportage photographique.
Des éléments sur le cinéma Normandy seraient les bienvenus. Il a été le lieu des véritables événements, comme le concert de Duke Ellington, le 5 avril 1950. Il revient avec sa grande formation pour la première fois en Europe depuis la Libération et fait son premier concert au Havre. Boris Vian et sa femme Michelle, venus de Paris, ont réussi à trouver une place dans la salle bondée. Quel souvenir !
Gérard Régnier

Dan 04/12/2015 09:27

Bonjour monsieur Régnier,
En effet ce cinéma mériterait non seulement un article sur mon blog http://havraisdire2.canalblog.com/ mais aussi une restauration digne de son prestige passé et, pourquoi pas à venir.
Mais hélas cet édifice représentatif de l’Art Déco est en bien mauvais état. Les fonds nécessaires à son achat n’ayant pas été recueilli par l’association qui s’est créée en vue de sa restauration n’ont pas été à la hauteur du prix exorbitant demandé par son propriétaire.
Il est de ce fait, condamné à la démolition à plus ou moins brève échéance.
De plus, pour faire un article sur ce cinéma il me faudrait des documents photographiques contemporains de sa construction représentant aussi bien l’intérieur que l’extérieur que, hélas je n’ai pas, et c’est dommage.
Merci pour cette visite monsieur Régnier et à très bientôt j’espère.

lutsen 01/05/2015 20:47

Merci, je trouve votre blog très intéressant!

DAN 11/09/2015 12:07

Merci beaucoup Lutsen, mais aujourd’hui mon blog est transféré ici:
http://havraisdire2.canalblog.com/

lecracleur 10/03/2015 23:33

c'est quand mêmebeau des clichés en noir et blanc

DAN 10/03/2015 23:41

Bonsoir lecracleur,
Tout à fait, pour un photographe elles permettent de réaliser des dégradés de tons uniques, alors qu'avec la couleur il faut composer avec des ton différents, mais au final les deux sont agréables à l'œil.
Bonne fin de soirée lecracleur

Michèle Drieu 26/02/2015 09:20

Bonjour Dan,
Sur la dernière carte postale, il me semble que le magasin au premier plan sur la droite était un magasin de maroquinerie
Amicalement
Michèle

DAN 26/02/2015 09:36

Bonjour Michèle,
En effet, bien que je ne m'en souvienne pas particulièrement, plusieurs témoignages vont dans ce sens, ce qui est amusant c'est que si on regarde de plus près cette photo ont s'aperçoit qu'il y a plusieurs femmes avec toutes un sac, le magasin était donc bien placé pour attirer cette clientèle.
Bonne journée Michèle.

eva 24/02/2015 16:34

Daaaaaaaaaaaaan ! il est toujours là ton blog ! Il est un peu changé, mais il est toujours là ! Le mien (enfin l'ancien eva.baila sur OB) a perdu tous ses albums photos ! on me prévient gentiment que je n'ai qu'à me connecter pour suivre les nouvelles règles mais ça me gonfle ! et puis, moi, je suis sur Ekla maintenant et j'y suis bien ! Je reviendrai dimanche !

DAN 24/02/2015 18:40

Tu comprends donc mieux ce que je voulais dire, surtout que le fait d'avoir payé ne change rien à la complexité de se servir de l'administrateur, je résumerai tout ça en disant pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? Over-blog s'y entend bien à ce sujet.....

eva 24/02/2015 18:24

ah oui, je comprends ce que tu veux dire. C'est vrai que toute la partie "administration" est vraiment différente, j'oubliais ! (j'avais fait un essai avant toutes ces histoires de pub, j'avais créer un nouveau blog sur la nouvelle plateforme, et j'avais mis pas mal de temps à m'habituer)...

DAN 24/02/2015 16:45

Oui mais ce que tu vois a été fait avec l'ancienne mise en page d'over-blog, alors certes ça semble ne pas avoir changé mais moi qui suis devant le nouvel administrateur je ne peux plus rien faire, c'est ça le pire, car si le lecteur ne voit que PEU de différence (quoiqu'il y en ait trop à mon goût) alors non dimanche et les dimanches suivants tu ne verras pas de nouvel article, car c'est juste impossible pour moi de continuer ainsi surtout si l'on pense que j'avais payé pour être tranquille mais voilà c'était sans compter sur la bande d'escrocs d'over-blog !

Bernard Bernard 23/02/2015 11:22

Magnifique reportage de cette rue dont j'ai beaucoup de souvenirs d'enfance....excellentes cartes postales et photos ,félicitations.

DAN 23/02/2015 18:17

Bonsoir Jean-Paul,
Oui je connais bien Macha, et elle aussi a des difficultés, mais des difficulté d'un autre ordre et bien plus graves que les miens, je vais d'ailleurs aller la voir très prochainement pour reprendre quelques affaires que je lavait laissé !

Jeanpaul76 23/02/2015 18:05

Je fais un essai de réponses tu connais la bouquiniste au bout de la rue de Paris je pense quelle ferme aussi.
bonne soirée

DAN 23/02/2015 11:35

Merci Bernard,
J'ai failli ne pas pouvoir répondre tellement cette plate-forme est compliquée et malaisée, mais j'ai réussi quand même et si je dois faire ça à chaque commentaire je ne suis pas sorti de l'auberge...

jeanpaul76 23/02/2015 01:03


Salut les amis  


Rue Maréchal Joffre l'incontournable passage pour la balade mais, depuis quelques années elle est sujette à de nombreuses conversations sur les ouvertures souvent éphémères de magasins, nous
sommes plutôt dans une phase destructions du commerce là !


J'aime bien aussi ses nombreuses petites ruelles "impasses " que l'on trouve plus spécialement dans la portion Maréchal Joffre


Depuis quelques mois nous constatons des efforts de fait sur les façades il est bon de le signaler non ! et aussi des gros efforts niveau des poubelles, bon il reste le sujet récurrent le
problème des toutous, je refais mon côté ronchon j'aime bien en plus, je vous rassure nous avons les mêmes sujets au rond point .


un article bien fouillé, "  la rue Maréchal Joffre "


pour finir le mot de la fin pour les marcheurs ronds point hôtel de ville par la rue Maréchal Joffre , 20 minutes à pied.


 


Bonne semaine  sans oublier Nicéphore 

DAN & Nicéphore 23/02/2015 09:25

Bonjour Jean-Paul,
C'est là où le bas blesse l'ouverture suivi quelque temps plus tard de la fermeture des magasins, toi qui emprunte souvent cette artère tu es à même de l'avoir vu et constater, sinon du fait de ses nombreuses petites allées cette rue est une incitation à la découverte car on trouve dans ces allées, très petites parfois, des exemples d'architecture typiques du Havre.
Les rénovations de façades devraient se généraliser car ça donne des résultats plus qu'étonnants et révèlent l'imagination des architectes du XIX et début XXe siècle, et si l'on met 20 minutes à la parcourir pour peu qu'on soit curieux et levons le nez en l'air c'est toute une matinée qui est nécessaire pour tout voir, mais là je ne t'apprendrai rien !
Bonne journée Jean-Paul !

tce76 22/02/2015 21:03


Salut DAN


En lisant les commentaires, je m'aperçois que nombre de tes visiteurs sont accros au point d'attendre l'heure fatidique du dimanche matin. C'est cool.


Pour ma part, sachant quand tu publies, je ne me presse pas, sauf que des fois trainant tard sur la toile le samedi soir, je suis dans les premiers. Hi, hi,hi !


Bonne semaine DAN.

DAN 22/02/2015 22:57



Bonsoir Thierry,
ici ce qu'il y a de bien si j'ose dire, c'est qu'on peut commenter à n'importe qu'elle heure n'importe quel jour et je pourrais ajouter n'importe quel mois voire année, car il m'est encore arrivé
de répondre à des commentaires sur des articles de 2009, donc ici pas de souci de publication d'ailleurs tu connais bien mes principes à ce sujet nous en avons discuté ensemble. En fait
l'histoire du Havre étant intemporelles mon blog se lit comme un livre et parfois on aime à tourner des vieilles pages. Alors tu as tout à fait raison de ne pas te presser sachant que de toutes
façons je serai là pour répondre.
Le jour où je ne pourrais plus répondre là sans doute faudra-t-il s'inquiéter, mais nous n'en sommes pas là fort heureusement !
Bonne fin de soirée Thierry et puisque j'ai évoqué nos rencontres peut être à une prochaine fois ?


 



Mousse 22/02/2015 19:57


Bonsoir cher Dan,


Un très bel avant-après.


Je vois qu'il y a des connaisseurs comme toi ! On sent cet amour pour votre ville, c'est super.


Comme toujours, très beau billet.


Comme je ne connais pas ta jolie ville, je m'abstiens, je me contente de voir les jolies photos et l'évolution !


Bonne soirée, mes amitiés.

DAN 22/02/2015 20:07



Bonsoir Mousse,
Tu sais que tu es extraordinaire ma chère Mousse, tes visites sont réconfortantes et tu ne connais même pas Le Havre c'est assez extraordinaire pour le souligner et tes visites me font toujours
plaisir, alors j'espère vraiment qu'un jour je puisse te faire voir l'essentiel de ce qu'est Le Havre alors que tu habites une ville splendide que j'ai pu visiter, Bruxelles, j'espère d'ailleurs
y retourner un de ces jours car la dernière visite que j'y ai faite c'était en 2007 où, avec des amis, nous étions allés dans un restaurant qui faisait du boeuf à la bière et dont mon palais
garde le souvenir !


Bonne soirée chère Mousse !


 



Franciscopolis 22/02/2015 19:46


Salut Dan,


Joffre un âne qui commandait à des lions disait-on de lui à l'époque....


La victoire de la Marne (qui a surtout eu lieu sur le petit et le grand Morin), il faut remercier les allemands d'avoir bifurqué avant Paris et ce qui a arrêté leur avancée.


En tous cas avant de s'appeler Joffre, elle offrait la vision d'une rue ou le cheval était encore roi et permettait aux jardiniers de fertiliser leur rosiers. :D


A plus François


 

DAN 22/02/2015 19:57



Bonsoir François,
Je n'ai vraiment jamais étudier cette guerre considérant que c'était une boucherie humaine, mais il est vrai que certains généraux s'en sont tiré avec les honneurs alors qu'ils n'ont fait
qu'envoyer les soldats au "casse-pipe", mais l'histoire est ainsi faite on ne retient que les noms des maréchaux ou généraux.
Toutes les rues où passaient les chevaux étaient des aubaines pour les jardiniers, bien que n'ayant pas connu cette époque je me souviens un peu des quelques charrettes tirées par des chevaux
dans les années 50 où elle étaient encore nombreuse. J'avais un voisin dont c'était la "spécialité celle de ramasser le crottin, là au moins on ne polluait pas avec des engrais chimiques, mais
c'était un autre temps  !
Bonne soirée François ! 


 



l'père Cantoche 22/02/2015 17:19



Boujou Dan et Nicéphore,


Tout comme Gédé, n'étant pas encore couché à 1h du matin, je me suis précipité sur " Havrais-Dire " tel un affamé de l'Histoire du Hâââââââââv, de ses quartiers et de ses rues pour être
le deuxième à commenter l'Article du jour ( JMH, tirant plus vite que son ombre nous ayant déjà passé sous le nez. Il est fort, le bougre... y couche devant son ordi, ou quoi ! )
Pffffffffff ! Impossibol, kapoute la fonction commentaires ! Je n'en ai pas dormi de la nuit et ne me suis assoupi, brisé par la fatigue, le stress, la naissante dépression, que vers
7h pour ne me réveiller que vers 10h. Hélas, trois fois hélas, le mal était fait... plusieurs de vos correspondants et commentateurs fidèles de " Havrais-Dire " étaient déjà passés déposer
leurs commentaires me plongeant au fond du puits de mon plus profond désespoir. Damned ! Même JPS, dans une envolée épistolatoire du meilleur effet dont il est coutumier, avait laissé
son empreinte indélébile et luxuriante à l'heure même où j'ouvrais les yeux sur un Dimanche ensoleillé de Grande Marée. Son opinion, quelque peu mitigée, sur les mérites attribués à un
Joffre, Maréchal de surcroit, ne fait que renforcer la mienne, pour le moins négative, sur ces vieilles badernes décorées de la première Guerre Mondiale, qui n'hésitèrent pas une seule
seconde à envoyer se faire tuer des millions de braves petits gars à peine sortis des jupes de leurs mamans et parfois pas encore rentrés sous celles de leurs jeunes, jolies et
fraiches fiancés. Des ogres, des vampires avides de sang humain à qui on donne des noms de rues. M’enfin !


Alors, que je me suis dit, m'en va lire les comms amis et ensuite en chiader un de derrière les fagots afin de faire mon intéressant... et “ voilà pourquoi me voilà “ comme disait le
Grand Charles... j'ai clairement vu, à la lecture de tous ces comms intéressants provoqués par votre non moins intéressant article sur la rue Maréchal Joffre, qu'un débat s'ouvrait sur les
mérites et inconvénients à comparer entre le Bus et le Tram... un débat animé, certes, mais qui, comme il se doit sur " Havrais Dire ", restera dans les saines mesures d'une élémentaire
courtoisie. Ici, pas de place pour la moindre polémique. Permettez-moi, donc, pour conclure, d’apporter, ci dessous, le poignant témoignage d'une cliente d'IKEA qui habitait un petit
appartement rue Marechal Joffre juste au dessus de la ligne, très fréquentée de BUS. Ces bus déclenchant de véritables tremblements de terre à chacun de leurs passages, elle a décidé de
déménager Avenue Foch où elle apprécie pleinement le doux silence du TRAM.


Une pièce à verser au dossier, sans aucun doute  :


 


 


Témoignage de Madame Trifouillard :


" J'achète une armoire en kit chez Ikea. Arrivée chez moi, je  la monte toute seule comme une grande. Chapeau, non ! Or, voilatipa qu'un bus passe dans la rue en
provoquant quelques vibrations qui suffisent à faire s'écrouler le bel édifice.


-- Bon, cépagrave, m'en va r'commencer !... keuj'medis, courageuse bricoleuse.


Je recommence en y mettant davantage d'application... mais un bus repasse et patatras tout s'écroule.


Jamais deux sans trois ?... et bien si !


J'appelle Monsieur Ikea qui arrive aussitôt pour me donner un coup de main.


Ding Dong !


-- B'jour m'dame, c'est quoi l'problem ? Laissez moi faire ma p'tit dame !


En deux temps, deux mouvements... l'armoire est montée.


-- Ben voià, ma p'tit dame ! C'était pas compliqué.


Mais le bus repasse... et badaboum !


Là, la fierté de Monsieur Ikea en prend un coup, il remonte l'armoire en 10 secondes et décide d'y entrer pour voir quelle pièce de l'armoire cède quand le bus arrive.


A ce moment, évidemment,  arrive mon mari... crrrrruiiiiik !


-- Tiens, tu as acheté une nouvelle armoire ?


Il ouvre la porte et tombe, nez à nez, sur Monsieur Ikea.


-- kesskevoufoutélà, vous ?


-- Vous n'allez pas m'croire, j'attends le bus !... Crrrrruiiiiik !  “










 



 



 











 







DAN 22/02/2015 19:01



 


Bonsoir l'père cantoche,
le jour où je comprendrai les mystères de l'informatique je ferai en sorte que les pannes ne se produisent plus, mais hélas ce n'est pas demain la veille, surtout que la panne concernant les
commentaires ne venaient pas de mon site, bref, c'est très difficile de dire je ferai en sorte que ça ne se reproduise plus car c'est impossible de tenir une telle promesse.
Quant à l'histoire concernant Ikéa, ça me fait penser à l'effet papillon qui veut qu'un simple battement d'ailes d'un papillon peut déclencher une tornade à l'autre bout du monde, et bien
c'est un peu la même chose avec le passage du tramway dans la rue d Maréchal Joffre. Quant à ce dernier le jour où l'on ne donnera plus le nom d'une rue à un militaire là je pense que l'humanité
aura fait un progrès significatif, il est à remarquer tout de même que certaines rues sont baptisées avec des noms d'artistes ce qui est déjà mieux !
Voilà donc un commentaire commenté comme tu les aimes alors bonne soirée Thierry et le bonsoir à madame également !






Jeff 22/02/2015 17:13


 


La forme des calandres des Arondes Simca et la présence de nombreuses Peugeot 403 nous indiquent que la photo a été prise vers 1958. La rue est pavée, elle l'était d'ailleurs jusqu'à Soquence à
cette époque. Je me souviens, entre Graville et Soquence d'avoir connu le remplacement de ces gros pavés bombés et glissant sous la pluie par de plus petits pavés gris et plats, et peut-être de
nos jours l'asphalte les recouvre-t-il. On peut apercevoir au fond de l'image au centre du Rond Point un pylône avec à mi hauteur la présence de quatre horloges avec à son sommet des tubes à néon
inclinés à 45° et disposés en étoile. Pour accéder au tunnel Jenner il fallait gravir le rue Clovis à cette époque. On devine aussi Dressoir le grand magasin de chaussures, sur la place du rond
point remplacé de nos jours par un labo d'analyses me semble-t-il. Le Rond Point était encore, au moment ou cette photo a été prise, le centre commerçant de la ville. Bonne journée.

DAN 22/02/2015 17:31



Bonsoir Jeff,
Que voila une photo finement obervée car tous ces détails y sont bien visibles. Les pavés ont disparu ils ont été soit recouvert ou plus simplement enlevé, il ne reste presque plus de rue au
Havre ainsi recouverte, celle qui me vient à l'esprit est la rue Dumont D'Urville dans le quartier de l'Eure, rue donnant sur le quai de Saône, mais il se peut qu'il y en ait d'autres ?
Les quatre horloges étaient très connu également, en fait ce quartier était sans doute le plus animé après guerre comme je l'ai dis dans une précédente réponse, de plus c'était relativement
facile de venir jusqu'ici, les bus avaient plusieurs lignes qui convergeaient à cet endroit, et en effet c'est un laboratoire d'analyse mais surtout une banque qui occupent l'endroit où étaient
les chaussures Dressoirs, toute une époque !
Merci de votre visite et bon ne fin d'après-midi Jeff !


 



phyll 22/02/2015 16:19


salut mon pote,


article très intéressant comme on a l'habitude d'en découvrir ici !


la photo qui m'émeut le plus est celle des années 50 car à l'époque j'habitais rue de Bitche et je passais par ici 4 fois par jour cer c'était mon trajet domicile/école... école Clovis située
dans la rue du même nom ! et à l'angle de la rue Robert le diable, il y avait déjà une boulangerie où mes parents achetaient le pain et les p'tits gâteaux du dimanche........


bon, je vais chercher un mouchoir  et je te souhaite une bonne fin de journée !!!


à bientôt poto !!

DAN 22/02/2015 16:57



Salut mon pote,
A ben oui c'est vrai, la rue de Bitche n'est pas loin, et je comprends que ça t'évoque des souvenirs, tu passais donc par cette rue souvent alors toi qui l'a connu ainsi ça doit forcément te
faire remonter quelque larmes discrètes, aller sort ton mouchoir mouche toi un bon coup tu verras ça ira mieux ensuite après tout et il n'est pas interdit d'avoir un peu la nostalgie de son
enfance n'est-ce pas  !


Bonne fin de journée Phyll !


 



C&B 22/02/2015 14:27


Etonnant comme les prises de vue donnent l'impression que la rue était plus large avant. Est-ce la hauteur plus importante de certains immeubles qui "pèse" sur la perspective ?
Bon dimanche. C&B

DAN 22/02/2015 16:48



Bonjour C&B,
Cela doit venir du fait qu'il n'y avait aucune auto sur les photos anciennes et qu'aujourd'hui trottoirs et aire de stationnement le long de ces trottoirs sont plus grands, donc au final ça donne
cette impression, impression que j'avais remarqué lors de mes prises de vues, mais comme les maisons , elles sont toujours aux mêmes emplacement il fallait bien trouver l'explication !
Bonne fin de journée les amis !



E.C. 22/02/2015 12:03


Bonjour Dan ,voici en effet un exemple assez typique d’une avenue au passé assez glorieux qui semble s'éteindre petit à petit! Il y reste quelques commerces de gâteries comme une ancienne  
chocolaterie  ( Au Parrain G...)par exemple,et d'autres  belles pâtisseries que vous connaissez sûrement  !L’avenue à été plutôt bien refaite...mais l’école Mal.Joffre est bien
laide ,et  comme le confirment les commentaires, les vitrines dans l’ ensemble pas très attrayantes.En tout cas,comme" dab",très beau reportage. Très  bonne journée. Merci.E.C.

DAN 22/02/2015 12:32



Bonjour monsieur "C"
Et ravi de constater que vous pouvez à nouveau commenter mes articles ici même.
Oh oui je connais bien ces magasins de "gâteries", j'y vais assez souvent car il y a des gourmets gourmands dans ma famille ! 
Avec la fin des travaux pour le tramway la municipalité en avait profité pour refaire cette rue qui en avait bien besoin, les trottoirs ont été élargis et les matériaux utilisés sont de bonne
facture ce qui ne gâte rien.
Reste les commerces et leur vitrines pas toujours adaptées ou les constructions nouvelles  qui "jurent" une peu par rapport à l'architecture générale de cette artère, c'est bien dommage mais
hélas la rentabilité est une des première chose auquel réfléchissent les promoteurs, alors difficile d'aller à contre-sens de leurs décisions, espérons néanmoins que les quelques beaux exemples
qui restent dans cette rue ne soient pas les victime de cette rentabilité !
Merci de votre visite et bon dimanche monsieur "C" 


 



Geo 22/02/2015 12:02


Salut Dan.


Le tramway est pourtant mieux adapté que le bus dans cette artère. Même si un tramway moderne est plus logn qu'un tramway ancien, un tramway moderne reste moins large qu'un autobus du même type
que ceux qui circulent sur la ligne 2.


On parle aujourd'hui d'adapter la ligne 2 du réseau Bus avec des sites propres pour améliorer sa vitesse commerciale. Partant du principe qu'un couloir bus est forcement plus large qu'un couloir
Tram, il vaudrait mieux construire un tram sur cet axe pour limiter la suppression de voies de circulation et de stationnement.


Un tramway serait parfaitement adapté d'autant plus qu'il existe des voies adjacentes sous utilisées par les voitures (Ernest Renan, Jules Tellier, Gustave Flaubert)


Il existe de nombreux exemples de tramway circulants dans des rues parfois plus étroites ou plus passantes que l'axe Coty/Joffre: Brest (Jean Jaurès), Bordeaux (Alsace Lorraine), dont voici un
lien google street view : https://www.google.fr/maps/@44.837621,-0.572739,3a,75y,84.63h,83.61t/data=!3m4!1e1!3m2!1sF3ghmvO3SmxzvXwhpvZmhg!2e0


 


Passer une ligne de bus en site propre intégral comme le tram de Bordeaux obligerait à supprimer toute la circulation et tout le stationnement. Avec le tram, la surface est divisée par deux.


Quand au supposé bruit des anciens trams, ceux d'aujourd'hui le sont beaucoup moins, parfois mois bruyant qu'un autobus articulé. J'ai vécu 3 ans place Thiers et le passage du bus faisant
trembler l'immeuble. Mais bon après tout nous sommes en ville. I lfaut accepter un certain nombre de nuisances.

DAN 22/02/2015 12:21



 


Bonjour Geo,
Là c'est l'homme de l'art qui parle, et si les voitures sont moins larges qu'un bus articulé il n'en reste pas mois qu'il faut prévoir un espace suffisant de chaque côté ne serait-ce pour
les raisons de sécurité. De plus il faudrait aussi prévoir des trottoirs à la même hauteur que le plancher du tramway pour que les voitures des handicapés puissent entrer dans le tram, ou alors
ne faire ce trottoir que d'un seul côté de la chaussée où montée et descente s'effectueraient ce qui ne laisserait qu'une voie pas très large pour la circulation automobile et quand on sait
l'importance de cet axe c'est difficilement envisageable de supprimer cette circulation. Il doit y avoir un compromis entre les deux ce serait intéressant d'avoir les deux points de vue sur la
question , car en dehors du côté technique il y a la question de rentabilité aussi, bref ce n'est pas une question que j'élude mais il faut avoir tous les éléments en tête avant de se prononcer
pour telle ou telle solution, après tout la finalité n'est-elle pas le mieux-être des havrais ? Quant aux nuisances on parle surtout du bruit et ça à mon avis il y a toujours un moyen de
l'atténuer ce n'est qu'une question technique secondaire si je puis dire, bien que pour ceux subissant ces nuisances la «musique» n'est pas la même.
En tous cas merci pour ton point de vue ça permet ainsi d'avoir un autre son de cloche et c'est très bien d'avoir plusieurs avis sur cette question.
Merci et bon dimanche Geo ! 


 



Alain 22/02/2015 10:48


Certains aimeraient semble-t-il le retour du tramway dans la rue Mal Joffre. Ce n'est pas certain que ça soit adapté aux vieux immeubles et à leurs occupants.


J'ai vécu avant 1950 dans la maison de mes grands-parents au début de la rue Mal Joffre, près de l'avenue Victoria. En fait c'était assez horible, à chaque passage du tram  les
maisons vibraient  et les fenêtres étaient secouées. Avec réveil assuré à la reprise du service, à 5h45 si je me souviens bien!

DAN 22/02/2015 11:05



Bonjour Alain,
C'est en effet difficilement envisageable de revoir un tramway dans cette rue, du fait déjà de la taille des tramways aujourd'hui, il n'aurait pas assez de place pour qu'il y ait deux voies
parallèles, ou alors la circulation automobile y serait interdite, de plus comme vous le soulignez les nuisances dues au tramway ne seraient pas supportable pour les riverains, donc mieux vaut en
rester là je pense.
Merci pour cet utile témoignage car on n'imagine pas ce que cela pouvait être qu'un tramway dans cette rue, seul un témoignage comme le vôtre permet de s'en faire une idée précise.
Merci et bon dimanche Alain


 



eva 22/02/2015 10:31


Le com de JPS est très recherché et très engagé ! et grâce à tes réponses diverses, je sais où te trouver "en déambulation" et en gourmandise... C'est vrai, le tram réapparaît dans certaines
villes, est-ce prévu prochainement au Havre ? Bon dimanche Dan !

DAN 22/02/2015 10:57



Bonjour Eva,
JPS est un écriavain "rentré" le jour où il prendra la plume sérieusement il pourra faire des chef-d'oeuvres, bon nombre de ses amis havrais lui ont déjà dit mais comme il est toujours en
activité sans doute attends-t-il la retraite pour s'y mettre !
Le tramway nouveau a été inauguré le 12-12-2012 il va de deux points en ville haute jusqu'à la plage, et pour l'instant il n'est pas envisagé de faire d'autres lignes car malgré tout, ça demande
un investissement très lourd et il faut qu'il y ait rentabilité de la ligne, sinon nous avons un assez bon service de transport en commun  qui complète bien les services rendus par ce
tramway.
Quant à me trouver en gourmandise là je crains de mettre démasquer surtout qu'il y a un pâtissier qui fait des mille-feuilles je ne te dis que ça


Bon dimanche Eva !


 


 


 



louis 22/02/2015 10:19


Oh!, il merde un peu votre blog : J'arrivais pas à poster un commentaire (Ce qui serait facheux, vu la pertinence de mes propos !!!)


Alors, voilà une artère non détruite par les bombardements et salement amochée par les promoteurs, non ?)


Quand au tramway, ne désesperez pas. Chez nous il a fait son retour pour la plus grande satisfaction du public. Une vraie réussite. (Ouais, il est belle ma ville !!!)


La bise mes vieux

DAN 22/02/2015 10:48



Bonjour Louis,
Comme expliqué à Gédé, les problèmes de dysfonctionnements ne sont malheureusement pas du fait exclusif de mon blog, les pannes et autres problèmes peuvent provenir de n'importe où, les relais
par exemple, alors difficile dans ces cas là de pouvoir faire quelque chose à partir de mon pc.
Les promoteurs ont en effet construits de "cubes" en lieu et place de maisons sommes toutes assez plaisantes, mais voila on loge 10 familles dans un "cubes" et seulement 2 dans une maison de
caractère, cherchez l'erreur...
Quant au Tramway là ça m'étonnerait qu'il repasse par ici, cette rue étant trop étroite ou alors un nouveau type de tramway un peu comme ceux d'antan, mais c'est rare de revenir en arrière
techniquement parlant alors on en restera là et c'est aussi bien !
Bon dimanche Louis !


 



Christian 22/02/2015 10:17


Bonjour Daniel


Bravo pour ce beau reportage photos, dommage que cette rue est abandonnée par les commerçants.je pense qu'autrefois avec le passage du tramway, ça apportait plus de monde dans les rues...

DAN 22/02/2015 10:36



Bonjour Christian,
Il est vrai que le tramway  devait apporter son lot de "chalands" venu ici faire leurs courses, il n'y avait pas de problème de stationnement non plus dans ces temps ancien, pas de parcmètre
qui sont une hantise pour ceux voulant encore et malgré tout faire leurs courses en ville, alors comme on ne peux se passer de notre chère "bagnole" c'est difficile de trouver une solution
satisfaisant tout le monde, mais si déjà on faisait le stationnement gratuit...on peut rêver !
Bon dimanche Christian et le bonjour à madame !


 



Gédé 22/02/2015 10:06


Bonjour Dan,


Un coin du Havre qui a été épargné par la furie destructrice britannique mais qui néanmoins a subi quelques avatars souvent malheureux.


Ce qui me frappe sur ces photos, c'est l'évolution de la circulation. Pas une seule voiture sur la première carte postale, que se soit en circulant ou en stationnement, l'apparition d'une voiture
à cheval sur la troisième avant que la reine automobile prennent possession du lieu dans les suivantes.


Bon dimanche


PS : Pas encore couché à 1 heure ce matin, je suis allé sur ton blog, mais la commande "commentaires" était absente !!!???

DAN 22/02/2015 10:30



 


Bonjour Gérard,
C'est ce qui frappe le plus pour un collectionneur de cartes postales, l'absence de voiture dans les rues, ainsi que l'absence de «mobilier urbain» tels ces affreux poteaux empêchant les
dites voitures à se garer sur les trottoirs. J'ai d'ailleurs du m'y reprendre à plusieurs reprises pour faire mes photos car il y avait des camions qui bouchaient la vue, c'est donc sur plusieurs
jours que j'ai réussi à tout faire.
A une heure du matin j'étais déjà dans les bras de Morphée ou pas loin d'y être, alors si mon site a connu quelques dysfonctionnements ma foi je n'y suis malheureusement pour rien, et
j'ai constaté parfois que certains sites et blogs dysfonctionnaient aussi, je pense que l'informatique est ainsi faite qu'on ne sait pas qui est coupable du dysfonctionnement, alors on
«fait-avec» et on attend que ça se rétablisse ce qui ne manque pas de se produire fort heureusement !
Bon dimanche Gérard ! 


 



jps 22/02/2015 10:00


ce qui saute aux yeux, et heureusement que je porte des lunettes sinon j'étais blessé, c'est l'atmosphère désordonnée, un rien de paupérisation sur les clichés actuels (mis à part le cliché des
années 50 comme le souligne François) ..et l'on ne peut que constater, en se promenant pédestrement sue cette artère, le vide et l'absence des commerces (fermetures sans cesse plus nombreuses),
des piétons entre Thiers et Rond-point ..mais où sont les gens, me disait mon chien furieux adepte de la morsure de mollets ?? les vieux à la plage et les jeunes sur leurs consoles de jeux??
damned, il est temps de repenser la vie urbaine sinon...certes, le nom de la rue n'y est pour rien, un médiocre général et imposteur (les soldats tombés pour la France en 14-18 n'ont pas de rue à
leur nom) comme l'ont écrit certains historiens mais tout ça c'est de l'histoire ancienne ..cet article dominical est plus axé sur l"architecture il me semble et le contenu me plait bien
(faudrait ét' difficile puisque je suis incapable de faire un travail tel que celui que tu nous proposes régulièrement) ..en attendant d'autres articles sur d'anciennes commerçantes qui
deviennent des déserts non sableux, recevez, chers chroniqueur et rédacteur de Havrais-dire mes plus profonds (j'me suis creusé)respects en ce dimanche qui me parait bien ensoleillé (c'est
suspect!) .......


Amitiés sincères que ...j'offre gracieusement .............

DAN 22/02/2015 10:18



 


Cette rue a subi le sort de bien d'autres rues aussi au Havre qu'ailleurs, elle est désertée par les commerces qui ne peuvent concurrencer les grandes surfaces, alors on ne s'y promène
plus pour le plaisir du «lèche-vitrine» mais simplement pour aller d'un point (rond ici en l'occurrence) à un autre, fini les longues promenades le nez collé sur la vitrine, fini les
déambulations sans but précis ne sachant plus ce qu'on allait trouver, si le commerçant a renouvelé sa vitrine ou non, fini les rencontre fortuite avec les voisins qui avaient eu la même idée que
vous, fini les balades le nez en l'air, aujourd'hui on a (pas tout le monde heureusement) le nez sur son smarphone à se demander qui nous appelle, bref, la vie dans nos villes a changée, est-ce
un mal ? Est-ce un bien ? Je ne saurai le dire je ne peux que constater, en tous cas si on ne peut plus faire toutes ses courses dans cette rue on peu encore y trouver de ceux, comme les
boulangers-pâtissiers (il y en a de très bon je t'assure), qui attirent encore le chaland, alors puisque c'est dimanche offrons-nous le gâteau que nous aurons la joie de découper en tranche tout
à l'heure en famille !
Alors bon appétit et bon dimanche Jean-Pierre !  






guy 22/02/2015 09:19


Bonjour Daniel


On s'aperçoit que cette une rue qui a été assez épargnée


durant les bombardements .


Trait bonnes documentations 


Merci Daniel bon WE

DAN 22/02/2015 10:02



Bonjour Guy,
C'est une artère un peu typique qui nous permet de comprendre comment Le Havre s'est developpé au cours du XIX puis XXe siècle, car on y trouve aussi bien des demeures de maitres que des ateliers
de forgeron et à ce titre c'est très intéressant de parcourir ce quartier, tellement intéressant que j'y reviendrais très certainement ultérieurement.
Alors d'ici là bon dimanche Guy ainsi qu'à Ghyslaine ! 


 



François R. 22/02/2015 09:01


Bonjour,


Encore un magnifique jeux des 7 erreurs... ou plutot de la multitude d'"évolutions"


Que penser des façades "modernisées" comme celle de l'école.... à part être consterné !


Autre constante, et qui hélas s'accentue de plus en plus, c'est la disparition des petites vitrines de commerces, et leur modification qui ne repecte pas du tout l'architecture du bâtiment.


Une mention particulière pour la photo de la fin des années 50 représentant l'age d'or de cette rue qui pendant la reconstruction du centre était avec le rond point devenue le centre commerciale
de la ville.


 


Très bon dimanche

DAN 22/02/2015 09:56



Bonjour François,
Les petits commerces ont du mal à survivre dans cette rue, moi qui l'emprunte souvent j'ai constaté cet état de fait, et pour se distinguer ceux qui s'installent essaient de faire des vitrines un
peu "tape-à-l'oeil" afin d'attirer le chaland, ce qui ne réussi pas toujours d'ailleurs, alors au bout du compte le vitrine est transformée en appartement ce qui est le sort de beaucoup de
commerces dans les villes maintenant.
Bien que J'étais encore assez jeune à l'époque, ce quartier était celui le plus animé de la ville après guerre du fait que la reconstruction n'était pas encore achevée et qu'il a bien fallut pour
ces commerces trouver, même provisoirement, un emplacement de vente, ce que ce quartier a représenté .
Bon dimanche François


 



GL 22/02/2015 08:56


Un billet sympa pour jouer aux différences ou aux ressemblances

DAN 22/02/2015 09:46



Bonjour Gérard,
C'est ce que j'ai fais d'ailleurs le jour où j'ai pris mes photos, reproduction agrandie de carte postale en mains j'ai parcouru cette rue en essayant de choisir le meilleurs et même point de vue
qui parfois était en plain milieu de la chaussée, mais bon, c'était un dimanche de bonne heure donc sans grande circulation!
Bon dimanche Gérard !



boboce 22/02/2015 08:44


Salut Dan, depuis Saint Nazaire.


 


Voici une artère que les anglais n'ont pas abattu et qui laisse imaginer l'aspect de la ville avant guerre.


 


Bon week end


Et le bonjour de JF


A+

DAN 22/02/2015 09:42



Bonjour boboce,
Saint Nazaire une autre ville martyre. Quant à la rue Maréchal Joffre c''est tout à fait exact, si on veut se faire une idée de la ville telle qu'elle était auparavant il faut se rendre dans
cette artère.
Tu souhaiteras le bonjour à JF et bon dimanche à vous deux 



Jean Michel L 22/02/2015 00:18


Bonjour Dan, ou devrais je dire bonsoir ?


Belle série de photos.  Bien vues celles de la fin 2015.  Les décorations m'ont Presque berné. 


J ai cru au retour d un tramway dans cette belle artère. 


Bon dimanche 


Jean Michel L

DAN 22/02/2015 00:26



Disons Bonsoir Jean-Michel, ce sera plus simple


Non non ce n'est pas le retour du tramway dans cette rue, d'ailleurs je me demande si ce serait possible aujourd'hui avec le nombre de bagnoles qu'il y a.
Quant aux décorations de Noël je me pose la question de savoir si ce sont pas les mêmes que l'année précédente ? J'ai pas tellement l'impression qu'elles aient été enlevé , mais bon...
Bon dimanche Jean-Michel