La tragédie de l'Abeille IV (ajout d'une photo inédite de l'abeille 4 (21 mars 2012)

Publié le par DAN

"Havrais-dire"publie aujourd'hui un travail collectif. Sur une idée de Jeff, un de nos lecteurs dont vous lirez le témoignage dans cet article. J'ai recherché les informations retraçant cette tragédie de l'Abeille IV. L'ami Phyll avait en sa possession, de très nombreux articles de journaux relatant cet évènement. Ces articles JPH en a fait la synthèse, afin que nous puissions avoir une idée précise de l'évènement. Jeff, nous a fourni également une photo personnelle, montrant le quai des Abeilles (H-5 sur plan) en 1951, peu de temps avant le drame. Son témoignage prolonge le récit des faits racontés ici.

Merci donc à Jeff, Phyll et JP.H pour leur participation.


Abeilles1951-photo-jeff-signee--copie-1.jpgPhoto archive familiale "Jeff".

 

Le témoignage de Jeff.

Cette photo prise le 5 septembre 1951 montre les remorqueurs de la compagnie des abeilles à quai près du sémaphore. Elle a été prise par mon père depuis la vedette qui reliait Le Havre à Honfleur à bord de laquelle nous avions embarqué mes parents et moi. On notera les différentes générations de remorqueurs visibles sur l'image.

Je crois me souvenir que trois ans plus tard le 30 août 1954 l'abeille n°4 sombra en quelques secondes, précipitée sous l'eau par l'étrave du navire Atlantic dont elle assurait la manœuvre. Une fois immergée le remorqueur explosa causant la mort de 7 marins dans ce drame qui bouleversa la population Havraise. Certaines rumeurs prétendaient que l'explosion avait été due à une mine quand d'autres avançaient qu'elle était la conséquence de l'immersion de la chaudière. Le voisin de ma grand-mère qui demeurait rue Anatole France figurait parmi les victimes. C'est aussi pour cette raison que dans ma famille on évoquait parfois le sujet.



Abeille 4 (alég)L'"Abeille IV" ( collection Nicéphore).


-------------------------------------------------------------------------

 

Les faits

1954 : ce matin du lundi 30 août, un terrible accident de navigation allait se produire dans l'avant-port du Havre.

Le paquebot "Atlantic" arrivait au port pour y embarquer 450 passagers au quai Johannès Couvert à destination de Québec. Il franchit les digues, aidé par 2 remorqueurs, l'Abeille XI à l'arrière et l'Abeille IV à l'avant. Le pilote de l'Abeille IV entreprit alors, sans doute pour faciliter le guidage, de passer de tribord à bâbord et pour y parvenir se plaça devant l'étrave de l'Atlantic. Mais au cours de cette manœuvre, l'étrave du paquebot vint heurter le remorqueur qui, déséquilibré, bascula et chavira, sombrant en moins d'une minute...Très vite les secours arrivèrent, alertés par le sémaphore, et recueillirent 4 marins de l'Abeille IV. Des scaphandriers plongèrent ensuite pour essayer de secourir ceux qui étaient restés à l'intérieur, surpris par la rapidité du naufrage. Mais ils ne purent entrer dans l'épave. En désespoir de cause, ils injectèrent de l'air comprimé à l'intérieur. 3 corps furent retrouvés les jours suivants aux alentours. Le bilan final sera finalement de 7 disparus et 4 rescapés.

L'épave a été renflouée dès que les conditions de marée étaient favorables, avec l'aide de 2 chalands de renflouement venus de Dunkerque.


abeille 4 dans forme 7 -copie-1
Au début de la matinée l'"Abeille IV" a commencé à émerger. Sa cheminée, et ses mâts, le haut de la passerelle ont été coupés par les sauveteurs pour faciliter le renflouement. Au premier plan : un radeau vient de s'approcher portant une civière où sera déposé le corps de M Le Pelec. (légende journal Le Havre)


abeille-4-dans-forme-7--2---copie-1.jpgSur bâbord arrière la brèche sétend presque de la ceinture jusqu'à la quille qui a été coupée, et se prolonge sur le côté opposé de la coque. Après avoir chaviré, l"Abeille IV" a présenté son flanc à l'étrave de l'"Atlantic" ( légende journal Le Havre)

 

 

l'atlantic ALG

Le paquebot "ATLANTIC" .


___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Merci de votre visite.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

AMELINE 18/07/2017 23:27

J'ai le souvenir qu'un jour d'été ma mère qui travaillait au B.C.M.O.(au pied du pont III) aujourd'hui l'U.M.P est revenue en pleure un remorqueur avait coulé et l'un des hommes remontés par les scaphandriers avait été identifié c'était le mari de sa meilleurs amie mariée depuis peu d'années........
A l'adolescence j'ai abordé une discussion avec ma mére pour avoir de plus amples explications car je n'avais jamais vue ma mère verser de telles larmes.
Une tragédie de plus ayant vue le naufrage d'un remorqueur à la hauteur que quai de Floride vers la fin des années soixante également coulé à pic il y a eu je crois deux morts et le paquebot France avait été détourné sur Cherbourg, Merci pour cette page très bien fournie en renseignements. JJ.A. DIT LE HAVRAIS.

Dan 07/08/2017 20:02

Bonsoir JJ dit Le Havrais,
Par bonheur mon ami Nicéphore a pu m’envoyer votre commentaire, sinon je n’aurai pas eu le plaisir de le lire car ce blog devenu inerte fonctionne très mal. Heureusement mon ami vieil en cas de publication de commentaires. J’ai la réputation de répondre à tous ceux qui m’écrivent et qui enrichissent mes articles, aussi à ce titre je vous remercie pour votre témoignage qui montre bien que les métiers de la mer sont dangereux et peuvent endeuillés des familles.
Pour information, mon nouveau blog est à cette adresse : http://havraisdire2.canalblog.com/
Et là pas de risque qu’un commentaire m’échappe.
Bonne soirée Ameline.

Olivier Prigent 25/09/2014 09:00


Bonjour,


Avez vous des informations sur le pilote de l'abeille IV ? Je pense qu'il s'agissait de mon grand pére mais qui n'a jamais voulu parler de cet épisode

DAN 25/09/2014 09:12



Bonjour Olivier,
Je ne saurais répondre avec la précision voulue à votre question, aussi je vais vous envoyer par mail les documents qui m'ont permis d'écrire cet article, vous y trouverez peut-être ce que vous
recherchez, ce sont des documents d'époque et parfois leur lecture n'est pas très aisée du fait de leur âge.
Merci de votre visite et à bientôt.



michel 12/02/2012 12:03


Je ne savais pas que travailler sur un remorqueur pouvait être aussi dangereux...

DAN 12/02/2012 12:34



Bonjour Michel. Oui c'est certain le métier de  marin, comme ceux  au long cours ou marin pêcheur, comporte toujours des risques.
Celui du remorquage est, comme ici, du fait de la navigation très très proche des bateaux à guider, en ajoute un supplémentaire, car difficile d'arrêter un grand navire lancé dans sa vitesse et
qui mettra beaucoup de temps et de distance pour s'immobiliser, ajouter au fait qu'un port est un endroit clos sans beaucoup de possibilité de manœuvrer et vous comprenez les risques encourus
pour exercer ce métier.
Merci de votre visite et bonne journée Michel. 



favey 10/02/2012 11:45


bonjour,peut-on avoir des informations sur le naufrage et sur le remorqueur?


année construction? ou?type de propulsion?etc; je me souviens avoir entendu mes


parents en parler(j'avais 14ans à l'époque)comme mon pere je suis également un 


ancien marin et trés marqué par ce drame; merci pour toutes  ces informations


concernant votre blog


roger

DAN 10/02/2012 16:24



Bonjour Roger.
N'ayant pas d'autres archives que celles m'ayant servi à faire cet article, je ne peux vous donner plus de précisions quant à l'aspect technique du remorqueur. Toutefois je n'ai pas "exploité
complètement cette archive aussi, et afin que vous puissiez continuer votre recherche, je vais vous envoyer par mail tout ce que je possède à ce sujet, vous pourrez ainsi lire tout ce que la
presse locale à publiée à l'occasion de cette tragédie.
Merci de votre visite Roger, et rendez-vous sur votre boîte mail !  



loaec 04/06/2011 18:02



bonjour et merci pour cette article, je peux enfin lire une coupure de presse sur cette accident malheureux, car mon grand pere etait a bord, pour sur je ne l'ai jamais connu, au vu que mon
paternel avait que 2mois, aujourd'hui je suis moi-meme marin au long court, et quand j'arrive au havre il n'y a pas une fois ou j'ai une pense pour lui, aujourd'hui il ne me
reste plus qu'a trouver une photo de lui, pour mettre un visage. merci a vous 



DAN 05/06/2011 23:10



Bonsoir Loaec. Cette coupure de presse nous vient de l'ami Phyll qui l'a trouvé dans une brocante, et dans une de ces coupures de journaux j'ai pu retrouvé ceci
:

Merci de votre passage sur mon blog !



eva baila 29/05/2010 14:17



terrible tragédie ! c'est assez effrayant à lire, ce doit l'être plus encore à vivre pour les familles des marins. Quand on pense à cette histoire de marins bretons naufragés à cause d'un
sous-marin il n'y a pas si longtemps... 



DAN 29/05/2010 15:43



Bonjour Eva. Cette tragédie à marqué les esprits au Havre. Vous parlez de marins Bretons mais tous les marins sont, hélas, dans la même situation de danger
potentiel. Dans ma belle-famille, à Boulogne sur mer,  ma belle sœur à perdu son mari, marin pêcheur, dans un naufrage. Je puis vous dire qu'elle s'en souvient encore comme si c'était hier,
et pourtant cela fait plus de 40 ans que cela s'est passé. Pour le drame conté ici, vous avez pu lire le témoignage de jeff qui, bien qu'étant très jeune, s'en souvient également.


Bonne journée Eva.



Jacky 02/04/2010 22:00



Bonsoir,


Je ne connaissais absolument pas cette histoire, ce drame. Mais combien d'autres marins la mer a t elle pris au fil des siècles ?


SUPERBE TRAVAIL COLLECTIF


A BIENTOT



DAN 02/04/2010 22:47



Jacky. Ton commentaire résume si bien ma pensée que je n'ai rien a y ajouter,  sinon merci au nom de ceux ayant participé à cet article.


A bientôt j'espère !



FRANCIS 01/04/2010 16:29



Très intéressante cette histoire, tragédie mise à part. Manoeuvrer un paquebot de cette taille, ce n'était pas une mince affaire. Bravo pour le travail de documentation



DAN 01/04/2010 16:59



Salut et merci Francis. Ce fut un boulot d'archiviste assez compliqué puisque JPH n'avait que des photos d'articles de journaux, et pas toujours très nettes.


Quant aux photos proprement dites, c'était un travail au logiciel de retouche auquel il a fallut recourir, car les photos originales sur les pages des journaux
n'étaient pas terribles.


Quant au travail des remorqueurs, aujourd'hui encore ce sont "presque" les mêmes conditions de travail, alors on peut leur tirer notre chapeau!


@+ Francis et le bonjour à toutes la bande PLP en tête, et fais gaffe en traversant les rues, on ne sait jamais avec tous ces "escargotsbolides" qui passent 




Jeff 26/03/2010 22:44


J'avais 8 ans à ce moment là, et comme le dit Michel, "parler dans les chaumières", on peut le penser en tout cas ce fut le cas dans celle de ma grand-mère, sa voisine perdit son mari dans ce
drame. Dan a fait un travail remarquable avec l'aide de Phyll, avec surement bcp de temps passé dans des recherches aux archives d'un quotidien Havrais. Pour moi cet évennement n'était qu'un
souvenir précis par sa date mais assez vague pour ses faits. Après lecture de ce beau reportage, je m'aperçois que la rumeur d'explosion, dans le cas où l'abeille aurait était équipée d'une
chaudière à charbon, semble peu vraisemblable au regard des photos produites ici. Le château de l'abeille apparait intact, et il en est de même pour la coque en dehors bien entendu de la brêche
causée par le choc avec l'étrave de l'Atlantic. Je lis les blogs de LH très souvent en particulier celui de Dan et Nicéphore. Le terme de partage ou travail collectif apparait souvent dans les
commentaires de votre blog, encore bravo pour associer vos lecteurs au partage de votre passion.


DAN 26/03/2010 23:12


Bonsoir Jeff, et un grand merci pour ce nouveau témoignage sur ce drame de l'Abeille IV. La chaudière de l'Abeille a en effet explosée sous l'eau du fait d'un brusque
écart de température, mais sans faire plus de dégats que sur la chaudière elle-même.
 Il est certain qu'un blog ne repose que sur ses lecteurs et commentateurs, sans eux sans vous, il serait inutile de faire tout ce travail. Si cette activité de faire un blog ne repose que sur
une ou deux personnes sa perénité repose sur vous tous lecteurs et commentateurs, c'est notre "carburant " afin de continuer ce travail qui n'est est pas un. Je comparerais cela à une équipe de
foot, que serait elle avec un seul joueur et sans spectateur ?
Bon week-end Jeff et merci encore pour ce partage  !


michel 26/03/2010 19:05


En voilà une histoire ! J'imagine l'événement et les commentaires qui ont dû suivre ! Les conversations
devaient aller bon train dans les chaumières et les bistrots ...


DAN 26/03/2010 19:21


Bonsoir Michel. D'après le témoignage de Jeff, je pense que cet accident a marqué l'esprit des Havrais qui sont très attachés aux choses de la mer. Quant à savoir si
la "jactance" allait bon train dans les bars et autres étabissement du port nul doute qu'il a dû en être ainsi.
Bon week-end Michel ! 


philzoc 25/03/2010 19:28


Beau travail d'équipe, qui nous a permis de découvrir ce dramatique fait divers maritime !


DAN 25/03/2010 19:38


Bonsoir Philzoc. Le travail en commun a ceci de particulier est qu'il donne de très grandes satisfactions. Et quand celle-ci rejoint celle des lecteurs que demander de
plus !
Bonne soirée Philzoc !


C@t 23/03/2010 22:43


Beau travail collectif. Je n'avais jamais entendu parler de ce  dramatique accident... En effet, les abeilles paraissent bien petites comparées aux bâtiments qu'elles "accompagnent". Bonne
soirée.


DAN 23/03/2010 23:10


Bonsoir C@t. Ah ça semble re-fonctionner. Je peux donc reprendre le cours de mes réponses. Ainsi pour cet article j'ai pris beaucoup de plaisir à "travailler" en
collaboration avec ces 3 personnes, c'est une expérience que j'aimerais renouveler !
Les Abeilles actuelles ne sont pas beaucoup plus grandes que celle du reportage, par contre elles semble toute petites devant les porte-conteneurs !
@+  C@tgeek


marcopolo76 22/03/2010 19:51


Salut Dan
Ce fût david contre goliath mais en faveur de Goliath ...!
Je ne connaissais pas l'histoire de cette tragédie qui d'ailleurs ne doit pas être connue par beaucoup de personnes ...
Les rescapés sont ils toujours parmi nous ?
Marco


DAN 22/03/2010 20:02


Bonsoir Marco. David contre goliath c'est tout à fait ça. Ce drame semble être plus connu par la génération de Jeff . Personnellement j'étais trop jeune (8 ans), et je
ne lisais pas les journaux évidement.
Maintenant savoir s'il y a encore des rescapés, ma foi je n'en sais rien, et j'aurais aimé que l'un deux me laisse un témoignage si toutefois il était encore parmi nous, ou alors, peut être un de
leur descendant ?
En tous cas , le blog leur est grand ouvert ! 
Bonne soirée Marco !


philib 22/03/2010 17:13


Re-salut Dan,
Je viens de mettre le lien dans : mes coups de coeur en images.
J'ai donc pris une image sur ton blog que je trouve d'ailleurs très belle, je ne sais pas si c'est toi qui l'a réalisée, mais j'aime beaucoup.
Si toutefois tu vois un problème à cela ! dis-le moi et je changerai le lien.

Sur la photo ou vous êtes les deux, tu es lequel ?
Merci pour cette belle conversation, bonne fin de journée et bonjour à Nicéphore...


DAN 22/03/2010 17:36


Re- Philib. Je suis celui à gauche, avec" l'invraisemblable chapeau", c'est comme ça que je défini ce "galure".
La photo que tu as prise, est un tableau (et une photo) de moi. Le tableau a obtenu le prix de l'union locale des syndicats l'année dernière. C'est un tableau à l'huile réalisé à partir d'une carte
postale, et aussi à partir de mes nombreuses balades sur le port du Havre. Je me suis "imprégné de ses couleurs et les ai retranscrites sur ma toile.
Nicéphore est au Maroc en ce moment, peut être avec la technologie actuelle, est-il à même de pouvoir lire ce commentaire ?
Quant à la conversation, avec l'ami Phyll on est pareil, heureusement que l'on a un forfait sinon ont fait "exploser le compteur.
Maintenant que tu connais le chemin, c'est quand tu veux ! ! ! !
Bonne soirée Philib !


Claude 22/03/2010 15:20



Encore un beau reportage réalisé en coopération, merci aux différents intervenants.


 


Je me souviens très bien de cet évènement tragique, je me rappelle des enrochements près de la jetée souillés par le mazout
pendant assez longtemps (une mini marée noire) et  de la présence de l’abeille reposant sur le fond de la forme 7.(où sont prises les photos 3 et
4).


 


Petite anecdote d’humour à ce sujet (mot d’enfant) :


Ma cousine alors âgée de 4 ans en arrivant près de la cale sèche où on allait voir «  l’ABEILLE » s’écria où
elle est « LA MOUCHE » ?.


Nous l’évoquons encore plus de 50 ans après….et si d’aventure elle vient à lire ces lignes elle se
reconnaitra.


 



DAN 22/03/2010 16:47


Bonsoir Claude. Voila un témoignage, avec ce mot d'enfant, qui adoucit cet évènement tragique.
Quant à savoir si la cousine se reconnaîtra, je l'espère et si elle lit se commentaire, elle pourra à son tour, si elle le souhaite, écrire un commentaire en guise de réponse à ton
interrogation.
En tous cas merci aux noms des coopérateurs.
Bonne soirée à vous, Yllen et Claude !


rose 21/03/2010 12:31


Ûn très beau témoignage. Merci de m'avoir prévenu pour le journal ! ;) 


DAN 21/03/2010 12:36


Bonjour Rose. De rien pour le journal, c'est normal  entre amis. Et au nom de jeff je te remercie également.
Bon dimanche "photogénique"  !


Papy Scham 20/03/2010 21:51


Superbe collaboration pour nous relater cette tragédie qui, à n'en as douter, a longtemps fait parler d'elle. Bravo à tous !
Excellent week-end.


DAN 20/03/2010 22:32


Bonsoir Papy Scham. Merci au nom des trois personnes ayant coopéré pour faire cet article qui est aussi une affaire d'amitié et de fraternité.
Bonne fin de semaine Papy Scham !


jps 20/03/2010 18:34


Je comble de jour en jour, par le biais de votre étonnant blog, ma profonde ignorance du monde portuaire mais je connaissais, trufanplus, la fameuse blague de la sardine et de l'abeille (patrimoine
havrais?)..
Beau boulot, les gars, j'attends la suite de l'histoire havraise..
Amitiés remorquables...


DAN 20/03/2010 18:40


Bonsoir JPS. Remorque bien que, moi aussi je n'étrave pas grand chose à l'histoire portuaire. C'est grâce à Jeff et Phyll avec la  synthèse d'un "autre "JP" que
je connais cette histoire sinon j'étais largué comme les amarres !
Par contre (torpilleur) je ne connais pas trufenplus, faudra que tu me radoub l'histoire !
Bon week-end studieux l'ami !


philib 20/03/2010 16:38


Sûrement pas facile d'arrêter un tels navire, le choc à dû être effroyable, je ne connaissait pas cette abeille ni son histoire tragique, merci à vous deux  ! et j'aimerais voir un petit
article sur ma communauté hein !   bon we......


DAN 20/03/2010 18:11


Bonsoir Philib. En effet c'est pratiquement impossible d'arrêter un navire dans sa course d'où ce drame de l'Abeille IV.
Quant à ta communauté je t'envoie un mail pour plus de précision !
@ tout de suite !


phyll 20/03/2010 13:11


salut DAN et boboce,
bien sûr les propulseurs d'étrave sont monnaie courante, mais vu la masse des porte-conteneurs ou autres pétroliers, l'assistance de remorqueurs est indispensable !! Les navires plus petits comme
les ferrys peuvent manoeuvrer seuls quoique j'ai déjà vu le ferry assisté d'un ou deux remorqueurs en cas de fort vent !! Pour finir, dans le temps(!) deux Abeilles suffisaient pour un bateau,
maintenant ces remorqueurs sortent moins souvent mais à trois ou quatre !! voir plus selon la météo !!
bon week end mes Amis ! ,o)


DAN 20/03/2010 14:11


Merci pour ces précisions mon bon Phyll. Je ne pouvais espérer meilleur spécialiste du port pour répondre à la question de Boboce !
@+ "monpote" !


boboce 20/03/2010 09:48


Salut DAN
Je ne sais pas si les abeilles de maintenenant servent moins qu'à l'époque,
avec les techniques modernes (les hélices sur les cotés qui servent au mise à quai)
plus le pilotage
pourtant il y en a encore pas mal
Et c'est vrai que je ne connaissait pas cette histoire, la sardine de marseille est plus connue.

Bon week end


DAN 20/03/2010 09:58


Salut Boboce. Voila une question à propos des Abeilles que l'ami Phyll pourrait sans doute  répondre. Car moi j'en voit plus qu'auparavant, bien qu'elles soient à
quai plus longtemps du fait qu'il y a deux compagnies de remorqueurs maintenant au Havre.
Les grands porte-conteneurs, même s'ils ont des hélices de déhalage, ont quand même besoin des remorqueurs pour entrée ou sortir du port.
Quant à ce tragique accident, le faire ressurgir du passé est une sorte d'hommage que l'on peut rendre aux sauveteurs de l'époque.
Bon week-end Boboce !


LGV 20/03/2010 08:33


voici un article collaboratif très réussit, bravo !!!
si maintenant il nous suffit de venir sur ce blog pour avoir tout les blogueurs ça fait gagner du temps !


DAN 20/03/2010 09:27


Salut Cédric. C'était un de mes souhaits en faisant ce blog, à savoir recueillir les témoignages des personnes ayant eu connaissance de fait historique tel que
celui-ci.
Cela à dépassé mes espérance puisque non seulement je recueille des témoignages, mais en plus des précisions me sont donné par des amis. Alors que demander de plus !
Bon week-end Cédric !


phyll 20/03/2010 01:04


Bravo mon pote, et je suis bien content que mes archives et les interventions de Jeff et Jph contribuent à cet évènement oublié ou inconnu !!!
et ces articles de presse (je les ai tous !!) relatent cet évènement sur plusieurs mois !!!
encore une preuve que "Havrais-Dire" est sur tous les fronts !!!
salut frérot !!!


DAN 20/03/2010 09:21


Salut "frérot" (c'est une affaire de frérot cet article). J'espère qu'il sera moins "oublié" grâce à cet article, article qui n'a pu voir le jour que grâce à vous tous
toi Jeff et JPH qui en a fait une excellente synthèse.
On dit que l'union fait la force, on en voit encore ici une démonstration
C'est exact que cet évènement  court sur plusieurs mois, d'où la difficulté à le synthétiser, dans un récit cohérent.
Cette réponse à ton commentaire est pour moi l'occasion de te remercier pour ton amitié et de m'avoir confier ces archives afin d'en tirer cet article qui répond à la demande de Jeff qui voulait
des précisions à ce sujet qui, on l'aura compris, lui tenait à cœur.
Bon week-end "monpote" !


Jacques 19/03/2010 23:43


Je ne connaissais pas non plus cet accident. çà s'est passé l'année de ma naissance mais je n'en n'avais jamais entendu parler. Bravo aux participants à cet article qui est bien documenté
Jacques


DAN 20/03/2010 08:27


Salut Jacques. C'est bien que les lecteurs nous rafraîchssent la mémoire, moi je ne me souvenais pas de cet accient, il faut dire que j'avais autre chose en tête à
l'époque, comme la naissance d'un frère.
Bon week-end Jacques !


tce76 19/03/2010 20:36


Avec une telle étrave, il en a fait qu'une bouchée de l'abeille!
Je n'ai jamais entendu parlé de ce dramatique accident.
Merci à vous tous. 


DAN 19/03/2010 22:20


Bonsoir Thierry. C'est une collaboration comme j'aimerais en faire plus souvent, et pour cet accident moi je ne m'en souvenais plus. Quant à l'abeille IV,  tout
autres bateaux, auraient subi le même sort du fait qu'il est très difficile d'arrêter un navire sur sa lancée, et vu la taille de l'Atlantic l'accident ne pouvait être évité.
Bon week-end Thierry !


buddy2259 19/03/2010 20:12



Rectificatif: merci à Jeff, Phyll,et Jph avec mes excuses !



DAN 19/03/2010 20:15


Voila qui est fait, mais il n'y avait pas de souci !
Bon week-end !


buddy2259 19/03/2010 20:07


Triste journée que ce 30 août 1954 pour le port du Havre,merci à toi et nos amis Jef,Phyll,et Jps pour cet émouvant reportage un très beau travail d'équipe particulièrement réussi .
Bonne soirée et bon week end Dan !


DAN 19/03/2010 20:13


Bonsoir Buddy et merci au nom des trois personnes cités.
Quant à ce fait dramatique du port, je ne le connaissais pas avant que Jeff m'en parle,  car je n'avais que 8 ans à l'époque.
Bon week-end Buddy !