La villa des Gadelles (A-1 sur plan)

Publié le par DAN

 S'il est une «résidence» qui intrigue, et éveille la curiosité des voyageurs comme des havrais eux-mêmes, c'est bien la "Villa des Gadelles", conçue par et pour, Pierre-Edouard Dumont  architecte excentrique s'il en fut.

    La première tranche des travaux comprenant la porte d'entrée (détruite aujourd'hui), et la conciergerie-bibliothèque commence en 1886. Cette première partie se terminera en 1894 mais ne sera jamais suivie de la seconde, comprenant un plus vaste projet.

 

Gadelles (4)

    La villa avec son entrée monumentale. A la libération du Havre en 1944, une action de la résistance l'a fragilisée, elle sera complètement détruite dans les années 50-55. coll DAN. 

 

    Inspiré du style Espagnol et notamment par la porte Santa Maria de la ville de Burgos en Espagne, Dumont s'adjoint les services de l'architecte Caennais Henri Toutain (architecte de la villa Salacrou) et des bureaux de Gustave Eiffel pour les structures métalliques.

 

Gadelles (10)Le même point de vue que la carte postale, en 2013. photo DAN.

 

   Le ministère de l'équipement la rachète en 1970, puis elle sera revendue à des particuliers en 1989. Ces derniers restaureront l'édifice tel que nous pouvons le voir aujourd'hui.

     Ce texte est un résumé de celui, plus complet, d'Alexandre Boucher-Baudard, que vous pouvez lire en fin d'article si vous le souhaitez. Merci à lui de m'avoir permis de condenser son texte.

 

Gadelles (12)La villa des Gadelles en 2013. photo DAN.  

 

 


Gadelles (6)Panorama à partir du toit de la villa. coll DAN.

 


Gadelles (8)Détail d'une ferronnerie de l'atelier Eiffel, visible de l'extérieur. photo DAN.

 


Pierre édourd (1 ALG)La maison de Pierre-Edouard Dumont au 14 rue G. Monod qu'il occupait le temps des travaux de sa villa des Gadelles. photos DAN.

**************

Merci de votre visite, nous vous souhaitons à toutes et à tous de joyeuses fêtes de fin d'année. Rendez-vous le 5 Janvier 2014.

____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Le texte  d'Alexandre Boucher-Baudard :

Au début des années 1860, le tout Paris mondain veut posséder une résidence secondaire en bordure de mer. Avec la création du domaine Mon Désir pour la reine Marie-Christine, les riches parisiens vont commencer à regarder à nouveau vers Sainte-Adresse, petite station balnéaire tombée peu à peu dans l'oubli au profit de sa grande rivale Trouville.

 

Pierre-Edouard Dumont, architecte excentrique de son temps (qui défraya la chronique avec l'affaire du coeur de Louis XVII* décide de s'installer à proximité immédiate de la propriété royale. Il fait remarquer, selon ses propres termes, qu'il a été « séduit par la beauté du site et désireux de créer pour (son) habitation personnelle une vaste et belle propriété ». Mais en réalité, il existe une autre raison à cette installation et qui résulte du personnage lui même, quoi de mieux pour se faire mousser dans la haute société que d'avoir pour voisine immédiate l'ancienne reine d'Espagne.

 

Comble de l'excentricité, pour paraître encore plus important, quoi de mieux pour Dumont que de posséder une villa encore plus vaste et encore plus grandiose que la villa d'une reine, grande, certes, mais d'un style très sobre.

 

Il adopte un style espagnol par référence aux origines de son illustre voisine mais aussi par esprit de défi envers cette dernière. Le comble du luxe pour Dumont, simple architecte français, est de pouvoir créer une propriété entièrement dans ce style pour sa résidence personnelle, alors que sa voisine, reine d'Espagne ne l'a pas adopté. Dumont songe alors à prendre pour modèle les grands monuments d'Espagne.

 

Pour se faire, il va se lancer dans un long travail pour faire aboutir son projet. Son premier achat a lieu en novembre 1866. Puis il poursuivra pendant 20 ans, par 22 autres acquisitions de terrains sis sur les communes de Sanvic, Sainte-Adresse et Le Havre, le long de la promenade des Brindes et de la sente des Gadelles (d'où le nom de la propriété), en contrebas du fort de Sainte Adresse, le tout pour disposer d'une propriété suffisante pour accueillir ses constructions.

 

La nature du terrain oblige à d'énormes travaux de terrassement et de soutènement, pour débuter la construction. Aussi, il faudra s'y prendre étape par étape. La première tranche doit débuter en 1886, par la porte d'entrée de la propriété. Dumont décide d'allier à cette fonction spécifique le logis du concierge et une bibliothèque. Le bâtiment devant représenter la porte de sa propriété et voulant respecter son choix d'utiliser un style espagnol basé sur les grands monuments de ce pays, il décide de prendre pour modèle la Porte de la ville de Burgos, l'arco Santa Maria. Pour se faire, il s'adjoint les services de l'architecte caennais Henri Toutain et pour les structures métalliques de la toiture, il demande l'aide des bureaux Gustave Eiffel. La construction peut démarrer.

 

Dans le même temps, pour préparer la suite du projet, Dumont doit relier toutes ses parcelles, séparées par de petits sentiers qui autrefois les desservaient mais depuis considérées par l'usage comme de véritables voies publiques. Aussi, pour permettre les travaux de sa demeure, il barre le chemin que les riverains utilisent pour aller de la rue Cochet à la rue Chef de Caux. L'effet est immédiat, les passants protestent, les municipalités du Havre, de Sanvic et de Sainte-Adresse se mêlent de ce qui devient petit à petit « l'affaire Dumont ».

 

Malgré les menaces de l'architecte, les conseils municipaux se multiplient et n'y changent rien, au contraire, les riverains lancent désormais des pétitions contre le projet.

Lors de la création de la villa Mon Désir, à partir de 1857, divers sentiers et la voie de grande communication desservant les bains de Sainte Adresse avaient été détournées ou supprimées, pour Dumont, cela apparaissaient donc comme possible à réaliser. Mais tout le monde n'est pas la reine d'Espagne et les pouvoirs publics ne cèdent pas une once de terrain.

 

En 1894, la conciergerie de la propriété des Gadelles est enfin achevée. Il fait construire alors un petit ouvrage d'entrée à l'ouest, un peu plus bas dans la rue, mais ultime coup du sort, lors de l'élaboration des plans du logis principal, les servitudes militaires dues à la présence du fort de Sainte Adresse, grevant le terrain, le rendent impropre à sa destination première, il devient presque impossible pour Dumont de construire la villa de ses rêves.

 

Face aux difficultés rencontrées avec les riverains et les pouvoirs publics, face aux servitudes militaires et face aux lourdes dépenses effectuées pour acquérir les terrains, pour le terrassement et pour construire la villa des Gadelles, Dumont se résout à ne pas engager d'investissements supplémentaires.

 

Loin d'être ruiné, il se lancera un autre projet en achetant et en rénovant le château de Pins à Soing dans le Loir et Cher. Il décédera finalement à Nice en 1907.

 

Petit à petit, la conciergerie des Gadelles surnommée depuis Château des Gadelles de par ses proportions, va sombrer dans l'oubli.

 

En 1940, par diverses opérations résultant du droit des successions, la villa revient à Madame Cottin, descendante du cousin de Dumont, qui la laisse rapidement à ses deux enfants. La villa est alors à l'abandon et va se dégrader très fortement.

A la fin de la guerre, pour déloger un poste de mitrailleuses caché dans la petite entrée des Gadelles, les résistants feront sauter le petit édifice. Il ne subsistera plus désormais que la conciergerie comme seul témoin de ce projet fou lancé des années plutôt.

En 1958, le dernier gardien va quitter les lieux, laissant alors la propriété complètement à l'abandon.

Dans les années 1970, les pouvoirs publics délaisse la villa, elle est alors menacée par le pic des démolisseurs. Elle sera rachetée à la fin des années 1980 pour être rénovée.

* Dumont était propriétaire du cœur du jeune prétendant au trône, membre de la famille de Marie-Christine d'Espagne, qui fut prélevé sur sa dépouille lors de la Révolution. Cette affaire remua la France, pour connaître la vérité sur la mort de l'enfant. Dumont, par l'intermédiaire de son cousin, Paul Cottin, remit le coeur en 1895, au roi d'Espagne, petit fils de Marie-Christine.


_______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Commenter cet article

Nathalie 09/02/2014 10:43


Bonjour Dan,


Je suis impressionnée par cette mine d'informations.


Je me souviens de cet édifice, car je passais devant avec ma grand-mère lorsque j'étais enfant. Nous descendions de Sanvic à la plage, et de mon point de vue de petite fille, c'était un château
hanté, ou un lieu maléfique, j'ai longtemps imaginé qu'une sorcière vivait là, et je ne pouvais pas passer devant, je changeais de troittoir, et j'accélérai le pas ! 


J'ai vécu hors du Havre pendant de longues années, et j'ai vraiment été surprise de constater que le "château hanté" avait repris vie, je le voyais figé dans le temps... m'attendant à voir des
lianes et divers végétaux le recouvrir entièrement... 


Heureusement, il a conservé de nombreux détails qui lui donnent tout son cachet.


Bon dimanche, à bientôt !

DAN 09/02/2014 10:52



Bonjour Nathalie,
c'est amusant que vous passiez par ici pour vous rendre à la plage, car c'est exactement ce que je faisais aussi enfant, par contre je n'avais pas spécialement peur de cette "demeure" un peu
bizarre, dans ma tête d'enfant elle était là un point c'est tout, mais ce dont je me souviens bien , c'était le sentiment que l'on ne pouvais en aucun cas habiter ici... La suite m'a prouvé le
contraire et c'est tant mieux, car on peut l'imaginer comme vous le faites, couvert de broussailles enextricables et de ronces infranchissables, cela aurait été dommage quand même.
Bon dimanche Nathalie , et maintenant j'ai votre mail alors, à bientôt ?


 



elisabeth 05/01/2014 16:17


Je suis revenue lire cette longue note, regarder la vidéo sur cette belle villa qui existe encore, heureusement. Quand je suis venue au mois de mai dernier, je ne l'ai pas vue mais peut être que
si je reviens, j'aurai le temps de faire un peu plus le tour de toutes ces curiosités.


Pour ce qui est de votre projet de vous rendre sur le lieu de la villa Mauresque à Ste Adresse, j'espère que la construction de l'immeuble qui était prévu ne défigurera pas trop l'endroit. Ou ne
vous gênera pas. J'ai bien sûr un pincement au coeur de voir que l'endroit où ma grand-mère a vécu avec ses parents pendant la période 14-18 va être complètement transformé. Mais c'est la vie...
Bonne semaine à tous.

DAN 05/01/2014 17:01



Bonsoir madame Leroy,
Vos photos en noir et blanc étant prises essentiellement à l'extérieur, quand je ferais mes "après" je me contenterai de refaire les mêmes, car maintenant les accès aux propriété sont sécurisés
avec code d'entrée et barrière électrique. Donc de ce côté là je pourrai toujours me servir de vos photos de l'intérieur mais sans pouvoir refaire les mêmes, à moins que je ne connaisse quelqu'un
habitant cette nouvelle résidence, je verrai bien le moment venu.
Il faut en effet revenir voir ce que vous n'avez pas vu la dernière fois, certes ça demandera plus d'une journée sans doute, mais quand on aime...
Bonne soirée et bonne année Madame Leroy.


 



Joël 05/01/2014 12:13


Eh oui, on ne se refait pas et j'avais deux semaines de lecture en retard...Merci en tout cas pour cet article plein d'intérêt !


Des ferronneries de l'atelier Eiffel...étonnant ! & merci aux nouveaux propriétaires de l'avoir restauré car je l'ai connu trop longtemps délabré...


Bon annnée Dan !!

DAN 05/01/2014 12:21



Bonjour Joël,
C'est vrai qu'ici il y a pas mal de lecture, c'est d'ailleurs une des raisons que je ne publie qu'une fois par semaine sinon je ne m'en sortirais plus.
Eh oui, quand j'ai appris que c'étaient des ferronneries de l'atelier Eiffel j'ai été moi aussi surpris, reste à savoir si  c'est Eiffel lui même qui a déssiné ces ferronneries extérieures
ou si c'est sous sa seule autorité ? L'histoire ne le précise pas ! En tous cas les propriétaires actuels ont droit à notre reconnaissance.
Bon dimanche Joël !


 



elisabeth 04/01/2014 19:17


Je reviendrai lire tous les commentaires et cette longue note demain. En attendant je souhaite à tous et à toutes une très belle année 2014 ! et une bonne continuation pour ce blog. Bon week end
également.

DAN 04/01/2014 19:25



Bonsoir Elisabeth,
Alors ça c'est extraordinaire, j'étais en train de me faire une liste d'articles à faire prochainement ainsi qu'une ballade pour faire les photos correspondantes, et dans ces articles celui avec
vos photos de Sainte-Adresse, j'ai déjà repéré sur plan les endroits où je me posterais pour faire ces clichés, bon il est vrai que le temps ne permet pas beaucoup les sorties en ce moment, mais
comme j'aime prévoir, quand le ciel bleu voudra bien rester au dessus du Havre je sais où j'irai.
Bonne fin de semaine Elisabeth et bonne année bien sûr !


 



Marc GEORGES 03/01/2014 19:05


Bonsoir,


Meilleurs voeux à tous; ceux qui font le blog et ceux qui le lise et y réponde, enrichissant notre culture et complétant par des infos très érudites.


2014, sera une période de municipales, n'hésitez pas à demander aux futurs élus ce qu'ils prévoient de faire pour le patrimoine havrais. Personnellement, j'ai déjà commencé et les réponses (quand
il y en a une) ne sont pas réjouissantes de perspectives. A plusieurs reprises, j'ai entendu "Le patrimoine Perret......" et avant il n'y avait rien !!!! Un adjoint m'a répondu "Je ne sais pas je
ne suis pas du Havre"...... !!!!! On sait que la responsable des musées histoiriques aimeraient voir annexé le batiment se trouvant derrière DUBOCAGE, mais lorsque l'on lit la presse locale
(Mercredi 12 juin 2013), la réponse de M. JB Gastinne est décevante "C'est un projet qui risque de prendre du temps....", pourtant le batiment appartient bien à la Mairie - La même personne
déclare, concernant le peu de chose qu'il y a sur l'esclavagisme au Havre, à propos du" placard" ou sont exposés quelques objets : "Je crois que cela correspond au besoin actuel de la
population", qu'en sait cet adjoint de nos désirs, as-t-on été consultés, nous as-t-on demandé notre avis ? Ceux qui connaissent le sujet et pourraient enrichir nos connaissances n'ont jamais été
contactés. En plus l'article nous apprend que M. GASTINNE est en charge du développement territorial et du Havre 2017 (les manifestations anniversaires), on craint de ce que l'on va nous imposer
comme animations et spectacles (faits peut-être par des gens qui ne sont pas du Havre ?). Espérons que les havrais seront associé au projet et non rangé au rang de consommateurs ou spectaeurs.


Bonne soirée,


Marc.

DAN 03/01/2014 19:26



 


Bonsoir Marc,
Très bonne année à toi aussi Marc. En effet 2014 sera une année d'élection, mais ici nous ne faisons pas de prosélytisme et ne prenons pas parti. Ce que l'on peut espérer, c'est que nos futurs
édiles prennent en comptent le passé plus ancien du Havre en dehors des quatre pôles que sont le centre reconstruit, la maison de l'armateur, la maison Dubocage de Bléville et le prieuré de
Graville.
Il y a suffisamment de bâtiments anciens à préserver pour donner du travail à ceux qui voudront bien s'en occuper. Quant aux commémoration du 500è anniversaire de la ville, on peut espérer en
effet que ce soit les havrais eux-même qui prennent cette «affaire» en charge.
Très bonne soirée Marc, et à bientôt j'espère !


 


 



Pierre 03/01/2014 11:14


Salut DAN, Je m'en souviens très bien. C'étais une destination de l'une de nos balade avec Phyll.
Meilleurs voeux pour cette année et une santé de fer. A bientôt.

DAN 03/01/2014 11:45



Bonjour Pierre,
Je me souviens aussi de cette bonne balade que l'on avait faite avec l'ami Phyll, on avait même pris une photo de nous deux devant le monument de la reconnaissance Belge.
Très bonne année à toi aussi Pierre avec une santé de fer, bien qu'à mon âge ça commence à rouiller un peu  


A bientôt !


 



claymore 02/01/2014 10:37


Bonjour


recevez, Dan & Nicephore, tous mes bons voeux pour cette nouvelle année


 


cdlt


Claymore/J.Paul


 

DAN ET NICEPHORE 02/01/2014 11:11



Salut Claymore,
Tous nos voeux également Jean-Paul, que cette année voit tes souhaits se réaliser et dans tous les domaines.


 


Meilleurs voeux à vous, également. Bien cordialement. NICEPHORE



otto graf 02/01/2014 09:09


HAVRAIS DIRE….on attend une


Bonne Année   !


 sur la toile en 2014.


Otto.


 

DAN ET NICEPHORE 02/01/2014 09:58



Bonjour Otto,
A vraiment, mais vrai dire, c'est bien mon intention de faire une année du même tonneau que la précédente, surtout si j'ai des fidèles lecteurs et commentateurs comme vous Otto, tous ces lecteurs
qui sont pour moi mes soutiens dans l'année.
Alors Très bonne année Otto avec une pensée toute particulière pour vous et votre entourage.
DAN.


Meilleurs voeux à vous, également. Bien cordialement. NICEPHORE



B58 01/01/2014 23:33


Bonne année 2014 à vous DAN et NICEPHORE ainsi qu'à tous les inconditionnels d'Havrais Dire.

DAN ET NICEPHORE 02/01/2014 00:23



Bonjour Alexandre.
Que 2014 te soit favorable, qu'elle voit encore une amicale rencontre entre-nous et qu'elle porte tes pojets vers leur aboutissement, très bonne année Alexandre. 


 


Meilleurs voeux à vous, également. Bien cordialement. NICEPHORE



Jany 01/01/2014 21:31


Chouette série,encore un endroit que je n ai pas vu au HAVRE...J en profite pour te souhaiter ainsi qu à Nicephore une excellente année 2014...Bonne soirée.

DAN ET NICEPHORE 02/01/2014 00:20



Bonjour Jany,
c'est un endroit qu'il faut absolument découvrir au Havre de par son étrangeté et il n'y en a pas tant que ça au Havre, alors  il faut en profiter.
Merci pour tes voeux, je te souhaite également une très bonne année Jany ainsi qu'à tous ceux qui te sont chers !


 


Meilleurs voeux à vous, également. Bien cordialement. NICEPHORE



Mousse 01/01/2014 17:42


Bonsoir cher Dan,


Mes meilleurs voeux.


Je te souhaite une année pleine de bonheur et de belles suprises.


Des jours ensoleillés si ce n'est pas dans le ciel, ce sera dans ton coeur.


Bonne année 2014 à toi et toux ceux qui te sont chers.


Mes amitiés.

DAN 01/01/2014 20:19



Bonne année aussi ma chère et fidèle Mousse, que cette année soit aussi pour toi et ton entourage, une année pleine de bonnes choses et une année zen !



François V 01/01/2014 16:27


Bonne année à Dan et Nicéphore pleine de santé et de belles photos !

DAN et nicephore 01/01/2014 20:16



Bonsoir et merci François, et pour toi une année tout en crobards et, pourquoi pas, cet été ensemble de nouveau à la plage !


 


Meilleurs voeux à toi, également. Bien cordialement. NICEPHORE



jeanpaul76 01/01/2014 14:38


à l'équipe et ainsi que votre famille, il y a tellement de formules consacrées .


 moi ! en bon Normand de Goderville descendants de maquignon je vous souhaite une excellente année 2014 de santé ; je rigooole

DAN et nicephore 01/01/2014 20:14



Salut Jean-Paul,
J'espère bien pour la santé, car à nos âges elle commence un peu à décliner


En tous cas reçois les nôtres, avec la santé, la prospérité, le bonheur,  la... enfin bref, tu fais ton choix, ou plus simplement bonne année Jean-Paul ! 


 


Meilleurs voeux à vous, également. Bien cordialement. NICEPHORE



eva baila 01/01/2014 10:36


Bonne année chers Dan et Nicéphore ! bonne année à vous et à tous ceux que vous aimez, bonne année à vos amis du Havre, bonne année à vos visiteurs !

DAN & Nicéphore 01/01/2014 10:58



Bonjour et merci Eva, nous aussi t'envoyons nos voeux de bonne année, que celle-ci te soit agréable à toi et tes proches et qu'elle soit aussi pleine de rencontres ! 


 


Bonne année à vous également et merci pour vos voeux. NICEPHORE



Mousse 29/12/2013 13:29


Bonjour cher Dan,


Rien de neuf, snif.


En ce moment tout le monde est très occupé.


Je te souhaite un bon dimanche et une bonne semaine.


Je t'envoie mon amitié.

DAN 29/12/2013 13:49



Bonjour Mousse,
Non en effet, je n'ai pas publié cette semaine car je pense que les lecteurs et visiteurs sont occupés à bien d'autres choses, mais c'était sans compter sur ta fidèlité.
Mais rassure toi je suis en train de travailler sur mes prochains articles, et comme ça me demande pas mal de travail je pense que tu ne seras pas déçu du résultat, toi qui aime les vieilles
photos.
Alors rendez-vous la semaine prochaine et d'ici là bonne fin d'année chère Mousse et merci beaucoup pour ta fédélité ! 


 



Jeanmi 27/12/2013 14:12


Glorieuses cicatrices de la tour de la conciergerie. Le concierge de mon immeuble prend moins de risques, quoi que...

DAN 27/12/2013 15:56



Bonjour Jeanmi,
Il est vrai que de nos jours qu'est-ce qui n'est pas à risque, d'où le principe de précaution si cher à nos édiles.
Pour les cicatrices de la conciergerie elles n'ont pas été effacées mais si cela s'avérait nécessaires elles l'auraient été croyez-moi.
Bonne fin de journée jeanmi !



louis 26/12/2013 16:58


Ouah ! Quelle drole de maison (une maison de fées ?)


Bravo pour l'article, mais cette semaine, bravo surtout pour le dessin "ligne claire" de votre lecteur (François ne voudrait pas mettre en images quelques unes de mes "chez Roger ?" je cherche un
illustrateur pour enfin devenir riche !!!)


bises et bonnes fêtes

DAN 26/12/2013 18:59



Bonsoir louis,
J'ai fais allusion dans un de mes commentaires à un château façon "walt disney" et c'est ce que tu penses également.
Pour François je vais t'envoyer un mail personnel pour te communiquer son mail, ainsi pourrez-vous vous contacter sans intermédiaire. Si l'affaire se fait je compte sur toi pour m'en informer !



Bonne soirée Louis !


 



François V 25/12/2013 22:53





Dan, voila une autre vue de cette porte.


 

DAN 25/12/2013 22:58



Re François,
Oui je la connais, de plus celle-ci est intéressante du fait que c'est une des seules avec un défilé de militaires passant devant.
Merci de nous en faire profiter François !


 



François V 25/12/2013 22:15


Salut Dan,


Merci de ton reportage sur un des lieux de mon enfance. Habitant rue David d'Angers  entre 5 et 15 ans (1968-1978),  j'ai souvent joué au fort de Saint-Adresse et sur le champ en pente
qui descendait vers le château des Gadelles et ou il y a un blockhaus maintenant inaccessible.  Concernant la porte maintenant disparue, je connais une personne ayant participé à l'action
qui l'a abimée. En résumé, un tireur allemand était embusqué dans cet édifice un coup de bazooka l'a neutralisé et sécurisé les lieux comme on dit maintenant. En gros, ils l'ont descendu et on
abimé la porte. Amicalement François V

DAN ET NICEPHORE 25/12/2013 22:39



Bonsoir François,
Lieu de ton enfance dis-tu, ça laisse de bon souvenirs comme j'en ai pour le fort de Tourneville, et ça ne s'oublie pas.
C'est bien d'avoir apporté le témoignage à propos du soldat embusqué, d'ailleurs il n'y a pas seulement à la porte que des combats ont eu lieu, à la concièrgerie également, et elle en a gardé
quelques traces comme on peut les voir sur cette photo :



mais je n'avais pas de précision quant à la porte elle même. Merci pour ces précisions et bonne fin d'année François !


 


Ha, je me disais bien que quelqu'un allait parler de ces traces de combat dont la tour porte encore les stigmates. Et c'est évidemment toi, Francois, le mieux
qualifié de tous en ce domaine qui nous éclaire sur le sujet. En effet, quelle ironie de l'histoire, que cette tour de pacotille construite pour la déco et qui sert réellement militairement
pendant quelques heures ! J'imagine le feldgrau, avec sa tête de nazi fou et enragé, s'embusquant dans l'édifice et de son mauser pointé à travers la meurtrière arrosant les environs !
 Amicalement NICEPHORE.


 


 



Randonnée et Nature 25/12/2013 11:59


LA PORTE SANTA MARIA à BURGOS

DAN et nicephore 25/12/2013 12:48



....Oui la porte Santa Maria à Burgos 


 


Oui mais, c'est à pied qu'ils ont été la contempler !



Randonnée et Nature 25/12/2013 11:32


Commentaire tardif...avec une photo de la porte Santa Maria de Burgos. C'est vrai que l'on peut trouver de la ressemblance ! De joyeuses fêtes de fin d'année à tous. Continuez en 2014, Dan &
Nicéphore à nous régaler...Amitiés. C&B

DAN 25/12/2013 11:47



Bonjour Christine et Bernard,
L'architecte Dumont n'a pas caché que son inspiration venait de cette porte en Espagne, tout ça en provocation par rapport à sa voisine le Reine Marie-Christine.
Merci pour vos encouragements, nous allons essayer de faire une année 2014 aussi bien  sinon mieux que celle-ci, vos visites et commentaires nous y aiderons.
Je vous souhaite un excellent noël et une bonne fin d'année à vous et votre entourage !
DAN




eva 23/12/2013 09:45


ceci dit, j'ai eu beaucoup de plaisir à lire ton article, tous les com des visiteurs, et visionner la video mise en lien ! Bons préparatifs de Noël Dan (c'est un peu tôt pour te déguiser en
Papy-Noël, mais tu verras, l'an prochain, tu t'amuseras encore plus !)

DAN 23/12/2013 10:04



 


Je raconte le Havre tel qu'il est, et tel qu'il était avec des photos et cartes postales.
J'essaie, avec mon ami Nicéphore, d'être le plus neutre possible et de présenter les choses telles qu'elles sont sinon certaine personne pourrait hésiter à faire des commentaires et à donner leur
avis, ce qui serait dommage car l'histoire d'une ville est faite de tous les éléments qui la compose, aussi bien à droite qu'à gauche, que pour ou contre.
Nous sommes ouvert à tous les avis, alors dans ce contexte le nôtre n'a pas à entrer en ligne de compte.
Pour Noël je vais endosser pour la première fois l'habit d'un grand-père, il est vrai que ma barbe blanche y aide un peu.
Bon Noël à toi aussi Éva.


 



eva 23/12/2013 09:20


Hier, je n'ai pas voulu le dire... mais... je suis de l'avis d'Otto ! 

DAN 23/12/2013 09:39



 


Bonjour Éva,
J'aime bien avoir des avis divergeant concernant l'architecture, donc tu pouvais parler sans crainte . Otto et toi n'êtes pas les seuls à ne pas beaucoup aimé cet édifice, car il ne représente pas un style particulier mais plutôt un salmigondis de styles différents. Néanmoins il fait partie
des curiosités que le Havre peut «encore» offrir, et si je met ce mot entre parenthèses c'est que les bombardements de septembre 1944 nous ont enlevé les plus beaux bâtiments que nous pouvions
avoir, alors comme on dit faute de grive on mange des merles.
Très bonne journée Éva ! 


 



GL 22/12/2013 21:02


Pour voir l'intérieur, je crois qu'un magazine spécialisé dans la rénovation de patrimoine et la décoration avait consacré un numéro à cette rénovation - Faudrait retrouver ça. Il y a aussi une
vidéo sur cette restauration http://www.youtube.com/watch?v=Xgnn5HELn9k

DAN 22/12/2013 22:59



Re bonsoir GL,
Ce documentaire montre bien l'immense travail qu'ont effectué les nouveaux proriétaires, il présente aussi une partie de l'intérieur où il fallait avoir beaucoup de courage pour le restaurer, et
comme je te le disais dans ma précédente réponse, cela doit être difficile à chauffer vu la hauteur des plafonds. Mais sans doute existe-t-il une partie habitée  moins haute de plafond et
par conséquent plus vivable en hiver.
On peut saluer le courage et la tenacité des actuels propriétaires pour avoir sauvé cet édifice, que mon voisin immédiat connait bien puisque c'est le neveu du dernier gardien.
Merci pour tes commentaires et bonne nuit GL !


 



GL 22/12/2013 20:48


Une belle présentation de cette villa avec le regret de ne pas voir tout l'édifice. Heureusement les photos sont là comme témoin et les collectionneurs qui les mettent en scène pour notre
plaisir.  Il est heureux qu'un acquéreur se soit manifesté pour préserver ce domaine, mais je ne sais pas si cette demeure est vraiment agréable à vivre. Sur ce beau reportage, je souhaite à
Havrais dire de bonnes fêtes et un retour avec les rois. 

DAN 22/12/2013 22:46



Bonsoir GL,
C'est une question que je me suis posée aussi, comment vit-on dans cette vaste demeure ? Peut être aurons nous une réponse un jour, mais vu la grandeur du bâtiment il est une chose déjà certaine
c'est qu'elle ne doit être facile à chauffer.
Quant à voir le château dans sa totalité ce souhait restera à jamais dans impossible à réaliser, en tous cas on peut remercier ces acquéreurs car la pioche des démolisseurs était prête à entrer
en action.
Merci GL pour tes souhaits de bonnes fête souhaits que nous te retourons à notre tour !
Bonne fin de soirée GL !


 


 



tce76 22/12/2013 20:11


Bonsoir Messieurs


J'aime particulièrement la 4ème photo qui fait partie de ta collection DAN.


Quel point de vue de cet endroit !


Le photographe de l'époque avait eu là, un excellent coup d'oeil.


Bonnes fêtes à vous deux.

DAN 22/12/2013 20:26



Bonsoir Thierry,
C'est une carte postale pas très courante, et lors de sa vente elle n'était pas présentée comme étant prise du toit de cette villa, d'ailleurs sa légende n'indique rien de ce point de vue, c'est
moi qui, avec mon oeil "inquisiteur", a découvert d'où cette photo avait été prise, et j'aurais aimé faire la même mais là je n'ai même pas essayé, et je le regrette un peu aujourd'hui, mais tout
n'est pas dit, un jour qui sait ...?
Bonne soirée Thierry !


 



E.C. 22/12/2013 20:05


Bonsoir chers amis,encore une "légende"qui reçoit des explications claires et précises.Cette modeste conciergerie des Gadelles a créé bien des fantasmes ! Dommage ,en effet,que la porte d'entrée
ait fait l'objet de démolition.Quelle que soit l'architecture curieuse de ce bâtiment,elle a le mérite d'attirer l'attention,d'inspirer des dessinateurs dignes de Hergé,sûrement d'avantage que
certaines batisses contemporaines,type Ponant par exemple,qui seront bien vite oubliées...Le symbole du "bateau feu"pour cette fin d'année est magnifique.Espérons qu'il nous éclaire pour cette
nouvelle année.Merci à tous,et toutes mes amitiés à vous,Dan,Nicéphore,François,Alexandre,et les autres...


 

DAN 22/12/2013 20:19



Bonsoir monsieur "c".
Cette villa suscite la curiosité de tous, elle a pour elle une architecture hors-norme à notre époque où tout est normés, ne serait-ce que pour ça elle nous fait toucher du doigt un principe qui
aujourd'hui veut qu'on nous impose des normes sur tout alors elle nous évoque une époque où ces normes n'avaient pas cours.
Si François lit votre commentaire il sera sans doute flatter qu'on le compare à Hergé, et je suis de votre avis, j'ajouterais même qu'il y a du Franquin dans son dessin !
Puisse cette année 2014 être favorable en tout mais surtout du point de vue santé, car quand la santé va tout peut aller n'est-ce pas  ! 
Bonne fêtes de fin d'année monsieur "C" 


 


 


 



eva 22/12/2013 18:45


formidable ! Mais je préfère tout de même la Porte de Burgos (qui l'a soit-disant inspiré !) La video en lien dans le com de Makara complète bien ce billet... notamment pour donner une idée de
l'immensité intérieure, et du délabrement dans lequel a été repris cet édifice. Merci pour les voeux de fin d'année, et à vous deux aussi, Dan et Nicéphore, je souhaite plein de bonnes choses
dans la hotte du Père Noël ! 

DAN 22/12/2013 18:57



Bonsoir Eva,
Oui on préfère toujours l'original à la copie, car au XIXè siècle on ne s'embarrassait pas d'authenticité architecturale, c'est d'ailleurs ainsi que Violet Le Duc procédait quand il restaurait un
édifice ancien.
Alors pour celui-ci que ce soit une copie n'est pas surprenant dans le contexte de l'époque.
je te renouvelle mes voeux de bonne fin d'année Eva, mais si j'arrête mes articles pendant cette période cela ne veut pas dire que je serais absent de la toile !
Bonne soirée Eva !


 



Mousse 22/12/2013 17:44


Bonsoir cher Dan,


Une villa très originale, comme un petit château.


Ouf, elle est toujours là ! Je trouve qu'ils ont bien fait de la rénover.


Une curiosité à voir au Havre.


Encore une fois un très bon travail, tu es génial.


Merci cher Dan.


Bonne fin de journée et bonne soirée, mes amitiés.

DAN 22/12/2013 18:20



Bonsoir mousse,
C'est une des très anciennes constructions que le Havre a su conserver, elle fait partie du circuit touristique que les visiteurs empruntent, alors si un jour tu viens au Havre tu pourras aussi
la voir, car pour une curiosité c'est une curiosité !
Bonne fin de journée chère Mousse !



phyll 22/12/2013 17:06


salut mon pote et salut Nicé,


mais bien sûr qu'elle était hantée cette villa !!!!...  (il faut conserver cette légende !!)


et il est vrai qu'elle a intrigué, qu'elle intrigue et intriguera encore beaucoup de gens !!!... perso, je l'aime bien !


allez les complices, je vous souhaite de bonnes fêtes avec vos familles respectives !!!


à bientôt poto !! 

DAN 22/12/2013 18:16



Salut mon pote,
Alors conservons cette légende, après tout il y a des chateaux en Ecosse que l'on visite parce qu'ils sont hantés, alors pourquoi pas cette villa, mais je ne sais pas si ce serait du goût des
actuels propriétaires..?
A la lecture des commentaires on peut penser qu'elle est appréciée en tant que telle, elle est si étrange, alors que rien que pour cette raison on doit la garder ainsi.
Bonnes fête de fin d'année Phyll ainsi qu'à tes proches



marcopolo76 22/12/2013 15:55


Un monument impressionnant qui a toujours attiré la curiosité ..!


Le monument incontournable pour les visiteurs  de notre ville !


Bravo au dessinateur !


Bonnes fêtes !

DAN 22/12/2013 16:45



Bonsoir Marco,
Pour cet article j'ai bénéficié de divers talents à commencer par celui d'Alexandre qui a si bien décrit la vie de cet architecte Dumont, mais également de François qui dans son commentaire à
glisser un de ses dessins représantant cette villa, havrais-dire est  un lieu de rencontre et d'amitié, c'est ce qui me plait dans ce blog, la preuve tu es là !
Bonne fin de journée Marco



Gédé 22/12/2013 14:35


Bonjour,


Encore une page passionnante de l'histoire du Havre. D'autant plus passionnante qu'elle infirme ce que j'ai toujours cru (et entendu) à savoir que si Dumont n'avait pas poursuivi son projet
mégalo, c'était parce qu'il était ruiné. Apparement, il n'en était rien. Par contre, je me suis toujours demandé ce qu'aurait été ce lieu si le projet avait vu son aboutissement. S'il avait été
du même tonneau (et épargné par la guerre), il serait devenu sans aucun doute un site incontournable du tourisme au Havre.


Si, étant jeune, la curiosité ne m'a jamais poussé à explorer les ruines de ce bâtiment, par contre, depuis sa restauration, je me suis toujours demandé comment c'étaient aujourd'ui à
l'intérieur, comment les appartements étaient agencés ?


Bonnes fêtes à toute l'équipe d'Havrais-dire ainsi qu'à ceux qui leurs sont chers.


Gédé

DAN 22/12/2013 16:39



Bonjour Gédé,
Non tu vois, la fortune de ce gars là devait être énorme, et ce sont les difficultés administratives plus que financières qui lui ont fait renoncé à son projet mégalo. Si ce lieu n'avait pas vu
la construction de ce "monument" je pense qu'il serait resté dans l'état de friche pendant longtemps jusqu'à ce qu'un promoteur ne décide de construire un immeuble comme ils en ont le secret,
d'ailleurs il n'est qu'à voir la photo actuelle pour voir qu'ils ont construit tout autour de cette villa mais sans jamais oser la toucher, maintenant ce serait impossible car elle est classée,
mais si c'était possible ils la démoliraient sans doute, on a l'habitude au Havre de voir de telles choses.
En tous cas c'est presque dommage qu'il n'ait pas pu faire aboutir son projet, car on trouve que la conciergerie est "délirante" on n'imagine même pas ce qu'aurait pu être le "château lui même !
! !
Si un jour j'ai la possibilité et l'autorisation de faire des photos de l'intérieur j'essairai de les publier ici pour compléter cet article, mais là c'est une autre histoire.
Bonne fin de journée Gédé !


 



B.O. 22/12/2013 14:28


La Banière de votre blog est au top.


Le reportage escomme d'habitude, une mine d'informations.


Un voyage dans les souvenirs pour moi (17 mois que j'ai quitté le Havre).


Bonne glissade vers 2014.


Bien amicalement,

DAN 22/12/2013 16:26



Bonjour Olivier,
Pour la photo de la bannière nous l'avons choisi pour sa simplicité et du fait qu'elle représenatit bien le Havre et la saison dans laquelle nous sommes.
Dix sept mois déjà, le temps passe décidément trop vite, alors bonne glissade aussi à toi, fée flo et toute votre tribu vers 2014.
Amicallement votre comme disait l'autre 



Jacques 22/12/2013 12:45


Je profite de cet article sur la villa des Gadelles qui a toujours été pour moi comme pour beaucoup de havrais une énigme tellement elle contrastait avec les autres constructions pour souhaiter
de bonnes bonnes fêtes de fin d'année à toi et à Nicéphore ainsi qu'à vos épouses et enfants. Encore bravo pour tous ces articles passionnants.


Jacques

DAN 22/12/2013 12:55



Salut et merci frangin,
Je pense que désormais cette villa ne sera plus une énigme pour toi


Bonne fêtes de fin d'année aussi Jacques, ainsi qu'à ceux qui t'entourent, n'est-ce pas Claudine



jeanpaul76 22/12/2013 12:45


Salut


Incontestable on ne peut pas ne pas voir la "villa des Gadelles" elle se démarque du paysage une réalisation gigantesque, même amputé dans sa grande partie d'origine
elle reste encore très impressionnante ! en tous les cas je ne manque pas le coup d'oeil .


 


en cette fin d'année surtout Noël fête des enfants, pour vous souhaiter à l'équipe " havrais-dire ", un excellent Noël en famille...

DAN 22/12/2013 12:52



Bonjour Jean-Paul,
je dirais à propos de cette villa qu'elle est "incontournable" car si on voyage du Havre à Sainte-Adresse on passe par ici et donc devant cette demeure étrange, et si on veut voir de l'original
là on est servi !
Havrais-dire et son "équipe" ( j'y inclue Alexandre) te souhaite une bonne fin d'année en famille car Noël est la fête familiale par excellence !
A bientôt et bonne journée Jean-Paul !



Martine 22/12/2013 12:09


Bonjour


Merci pour ces informations sur cette villa. Je me suis souvent demadée, quand j'étais plus jeune ce qu'était cette villa. Grâce à vous, j'en sais un peu plus aujourd'hui. Je l'ai toujours
vue à l'abandon. Sauf ces dernières années car rénovée. Ca aurait était quand même dommage qu'elle finisse démolie. Il faut dire que j'aime les anciennes constructions.


Bonne journée et bonnes fêtes.


Martine

DAN 22/12/2013 12:15



Bonjour Martine,
Moi aussi plus jeune je me demandais quelle était cette demeure quelque peu étrange, elle était à l'abandon et je n'aurais jamais pensé qu'elle serait réhabilitée un jour, mais c'était sans
compter sur la détermination de ses nouveaux propriétaires qui ont du avoir du fil à retordre pour arriver à ce résultat, qu'ils en soit remercier ici, ainsi que vous pour votre commentaire.
Bonne journée et bonnes fêtes Martine.



monnier claudine 22/12/2013 11:48


Merci pour ce beau reportage!!!!!!!


c'est vraie quelle ma toujours fasciner cette villa...... ces bien quelle soit de nouveau habiter ....maintenant je connais mieux son histoire .....super

DAN 22/12/2013 12:06



Bonjour Claudine,
C'est en effet une villa quelque peu bizarre mais tellement fascinante, et qu'elle soit maintenant habitée la préserve des assauts du temps.
Merci pour votre commentaire et bon dimanche Claudine ! 



DOM 76 22/12/2013 11:46


Bonjour Dan


Savez vous ce que sont des "gadelles" ou "gades" pour les normand de "l'autre côté de l'eau" (l'ote coté de l'ieau) à la rivière St Sauveur ? Ce sont les petites groseilles rouges.Des
membres de la familles de ma mer etaient producteur de ce merveilleux petit fruit à confiture. La famille Poisson par exemple, dans les années 1955, en produisait de 4 à 5 tonnes en
début juillet. Nous aidions mes parents & nous frères & soeur à la cuiellette. Nous en faisions nos vacances. Mon père, au fruiter, était le contremaitre ,nous nous faisions partie
des "cueuilleux"  des journaliers que le patron allait embaucher chaque matin à Honfleur. Ma mère aidant à la réalisation des repas pour environ 25 personnes que nous prenions
tous ensemble  à la grange. Moi le midi j'étais charger d'alimenter la table en "bésson" que j'allais chercher au céllier fermer à double tours ou je remplissais de grandes cruches
en bois cerclées de cuivre.


Bref j'arrete car je pourrai poursuivre longtent ...


Nous menions une vie de roman (Pagnol en Normandie) qu'elle bonheur que ces années là    

DAN 22/12/2013 12:02



Bonjour DOM76,
Gades, ou Gadelles, est un terme désignant les groseilles rouges dans notre "patois" haut-Normand. Je constate qu'il en était de même de "l'aut côté d'l'ieau".
Très jeune nous appelions ces fruits ainsi, aujourd'hui ce terme n'est plus utilisé c'est dommage. Il y avait même une expression qui disait : "tomber dans les gades" comme on peut dire : "tomber
dans les pommes" c'est dire.
J'habitais jeune, non loin du fort de Tourneville dont les alentours n'étaient pas encore aménagés, et nous y faisions la cueillette de ces fruits rouges. Quant à la "besson", cidre mélanger
d'eau, c'était aussi le breuvage que nous buvions en toutes occasions. Donc entre haut et bas normand, il n'y a pas de grande différence n'est-pas. Et on peut se laisser aller de temps à autre à
la nostalgie du temps passé, ça donne l'occasion d'en faire un commentaire sur "havrais-dire", alors que demander de plus  ?
Bon dimanche DOM76


 



JMH 22/12/2013 11:24


Bonjour à vous.


Le bateau-feu est désormais en arrière plan du site et vous "faites campagne" pour l'histoire du Havre !


Cela fait plaisir de voir qu'un illustrateur, François, et un passionné d'histoire, Alexandre Boucher-Baudard, s'intéressent à ce bâtiment. Le passé d'une ville se se limite pas à
quelques personnes chenues qui se réuniraient dans des réunions très sérieuses. Il est vivant et en perpétuel renouvellement. Il appartient à tous.


On va finir par avoir une viste touritique de ce secteur avec la villa des gadelles, l'ancienne maison de Dumont, la villa maritime, l'immeuble du Ponant... On pourrait même partir du fort de
sainte-Adresse pour arriver à la plage en évoquant cettte zone.


A propos de cette villa, je me rappelle qu'on disait qu'elle était hantée ( il faut dire que l'abandon de cette demeure faisait fantasmer beaucoup). Je crois me souvenir avoir rencontré le fils
des anciens concierges. Il avait vécu dans cet endroit extraordinaire pendant son enfance.


En tout cas, bravo à ceux qui ont sauvé ce bâtiment. Il fallait une grande force pour y arriver.  


Bon dimanche


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 


 

DAN ET NICEPHORE 22/12/2013 11:48



Bonjour jean-Michel,
Le bateau feu n'est que provisoire, car nous mettrons une autre bannière pour le nouvel an, mais nous n'en sommes pas encore là.
Le fait d'avoir un récit d'Alexandre, une illustration de François, des commentaires de tous, démontre bien de ce que nous avons voulu faire avec ce blog, un lieu de rencontre pour tous les
passionnés du Havre.
Je pense toujours à l'idée que tu avais émise un jour, à savoir promener les touristes avec des planches illustrées montrant le Havre tel qu'il fut, et sur place, tel qu'il est, c'est une idée
que me trotte toujours dans la tête.
Quand la villa était à l'abandon, il était facile de s'imaginer qu'elle était hantée, ça fait partie des fantasmes de ceux qui passaient devant et donnait un p'tit frisson qui ne devait pas
déplaire ma foi.
Quant au gardien, ou concierge, mon voisin immédiat en était le neveu et il raconte souvent ses souvenirs dans la cour où, enfant il jouait. Et il fallait avoir la foi pour sauver cet édifice pas
comme les autres, je ne sais pas si ils lisent ces lignes mais si oui nous leur ouvrons volontiers nos colonnes, et nous pourrions même faire une suite à cet article.
Bon dimanche Jean-Michel !


Bien amicalement. NICEPHORE


 



Papy Scham 22/12/2013 11:02


Bonjour Dan


Un reportage fascinant sur cette villa et surtout sur la vie de ce M. Dumont. Un monsieur excentrique, fou et surtout fortuné. J'ai bien aimé l'illustration de M. Roussel. En tout cas vous
terminez l'année en beauté et je ne peux que vous féliciter.


A toi, ta famille et à ton complice Nicéphore, je vous souhaite de belles fêtes de fin d'année et rendez-vous en 2014 pour de nouvelles aventures.


Cordialement: papy Scham

DAN ET NICEPHORE 22/12/2013 11:07



Bonjour Papy Scham,
La fin du XIXè siècle nous a donné quelques hommes pour le moins excentriques mais surtout fortunés ce qui leur a permis de faire dans le "grandiose" si ce terme n'était ici quelque peu
péjoratif, mais il faut bien reconnaitre que ce type d'homme n'existe plus aujourd'hui.
Je te souhaite également une bonne fin d'année qui, je l'imagine, se passera en famille. Bonne fin d'année Papy Scham !


 


Joyeux Noël et rendez vous en 2014 ! Amicalement. NICEPHORE