Le bassin du Roi vu du N-42 (f-7 sur plan)

Publié le par DAN

  Les bâtiments du quai Videcoq, à l'ouest du bassin du Roi, ont été parmi les derniers à être reconstruits après la guerre. Les deux premières vues, ont été prises à partir du bâtiment N-42 de la rue Saint Jacques.

Sur la photo ancienne, on peut voir les nombreux logements provisoires et baraques de chantiers, disséminés un peu partout au Havre à cette époque.

  On distingue sur cette photo, les quais du bassin dévastés lors des bombardements. A les voir aujourd'hui, on prend la mesure du gigantesque travail effectué pour leur remise en état.


bassin du roiVu du N-42 dans les années 50. coll ABP.

 


bassin du roi 2Vue actuelle prise du N-42. photo DAN.

 


bassin du roi 4Le quai Michel Féré dévasté en 1944. collection F. Haté.

 



Le Havre (2) Le même endroit en 2013. photo DAN.

 

 


bassin du roi ALGLe quai de l'arsenal après sa destruction. Fond S.H.E.D.

 


 

Le Havre (1)Le même quai en 2013. Photo DAN.


________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Merci de votre visite.

 


Commenter cet article

ships-lover 29/09/2013 11:12


Nous pouvons apercevoir sur la premiere et deuxieme photos les immeubles toujours debout. A qui été cette reconstruction. ( es ce du PERRET?).

DAN 29/09/2013 11:45



Bonjour ships-lover,
Il n'y a pas que Perret à avoir contribuer à la reconstruction du Havre, le quartier Saint-François a été confié à l'architecte "Colbosc" qui avait une toute autre idée de cette reconstruction,
il voulait intégrer les particularismes régionaux dans ses projet, ici la brique rouge et les toits en ardoises, d'où ces bâtiments ayant ces caractéristiques !
Bon dimanche l'ami !



Otto Graf 21/09/2013 10:37


Mon « rêve » havrais aurait été de vivre dans la maison dite « de
l’armateur ». Elle est restée longtemps en l’état, sauvée, peut être, mais pas réhabilitée alors ( ?).


La maison a du caractère (je la pensais plus ancienne) et j’imagine le panorama vu de ses
fenêtres, au milieu des bateaux, en somme,  et au premier plan la petite place du marché au poisson, si animée, si vivante…... Comme à Montmartre, il
y a deux vies dans ce coin de ville : celle du jour, celle de la nuit qui ne se côtoient pas.


Maintenant,  trop tard pour
moi !..................


Otto.

DAN 21/09/2013 11:13



Bonjour Otto,
Moi aussi j'aurais aimé vivre dans cette maison de l'Armateur qui, longtemps avait des étais pour la soutenir. La vue que l'on a de cette demeure est bien celle que vous décrivez, j'avais fait
quelques photos à l'époque où je l'avais visité mais je ne les retrouve plus hélas.
Quand aux deux aspects de la vie havraise ici même c'est tout à fait juste, il y a celle des marins pêcheurs le jour, et celle des touristes et havrais la nuit se rendant dans les nombreux
restaurants du quartier, ces deux mondes se rencontrent parfois dans l’assiette avec un bon plateau de fruits de mer.
Trop tard peut être, mais sait-on jamais !
Bonne fin de semaine Otto !


 



Didier 18/09/2013 09:15


Maintenenant tout ces lieux vont me baigner au quotidien, je te laisse imaginer l'immense plaisir de vivre sur l'ile St françois, il ne me manquait que cela. Te fais bientôt signe pour un bon
temps de parlotte dans mon lieu.

DAN 18/09/2013 09:20



Salut Didier,
Eh oui, tu vas bientôt pouvoir te laisser aller à cette promenade autour du bassin au moment où tu le souhaite, veinard


Ok j'attends un signe de toi pour goûter au charme de l'ancien, pas de souci je suis dans les "starting-block" 


A bientôt Didier !


 


 



Mousse 17/09/2013 20:45


Je n'en doute pas, je sais que tu es très occupé.


Merci pour ta réponse.

DAN 17/09/2013 23:01



Bonsoir Mousse,
Répondre aux commentaires est pour moi un vrai plaisir, il m'a permis de connaitre beaucoup de personnes que j'ai pu rencontrer par la suite, ou en ayant une correspondance régulière avec elles,
et tu es de ces personnes là. Alors quelque soit mes occupations je prends toujours le temps de répondre sur mon blog, c'est pour moi un impératif que je dois aux lecteurs car,
après tout, rien ne les oblige à venir ici, alors c'est la moindre des choses que de leur témoigner mon amitié envers eux en leur répondant !
Mille amitiés Mousse et bonne fin de soirée !


 



Mousse 17/09/2013 20:28


Bonsoir cher Dan,


Je préfère les photos d'aujourd'hui, quelle tristesse, une si belle ville.


Elle n'a pas été épargnée !


Tu pourrais faire historien, tu es génial.


Bonne soirée, mes amitiés.

DAN 17/09/2013 20:41



Bonsoir Mousse,
A défaut d'être historien je suis "retraité" et crois moi c'est un métier à plein temps...


Nos parents et grand parents ont tout fait pour que nous ayons une ville agréable à vivre, cet article est en quelque sorte un hommage que je leur rends !
Bonne soirée chère Mousse ! 


 



caty 17/09/2013 16:09


Daniel t'es un champion !

DAN 17/09/2013 18:25



Et toi une championne de l'amitié Caty !



l'père Cantoche 17/09/2013 00:35


çamarcheraitimieu avec ce lien  ???


http://havrais-dire.over-blog.com/article-le-bassin-du-roi-ou-roy-f-7-sur-plan-67629625.html


Que diantre  ! 

DAN 17/09/2013 08:50



Bonjour l'père cantoche,
Aaaah oui, nettement mieux saperlipopette !


Bravo les arcanes de l'informatique te sont devenu familiers à ce que je constate, allez, bonne journée Thierry ! 


 



l'père Cantoche 17/09/2013 00:05


Tu m'offres l'occasion, moussaillon, de rappeler l'excellent article déjà publié par toi et Nicéphore sur le Bassin du Roy et, par extension, la
Quincaillerie Cantel qui s'y trouvait avant d'être totalement rasée en 1944.


http://havrais-dire.over-blog.com/article-le-bassin-du-roi-ou-roy-f-7-sur-plan-67629625-comments.html#anchorComment


Elle fut créée en 1770, eut plusieurs propriétaires dont mon grand-père Robert qui l'acheta à un certain Monsieur Leroux dans les années
1900/1910.


Ces photos effrayantes donnent le frisson. On imagine le choc de mon grand-père, de mon père Jean et de mon oncle Pierre devant le triste
spectacle du Bassin du Roy ravagé et leur Entreprise totalement détruite. Cette génération a dû faire preuve d'un grand courage pour faire face à un tel traumatisme. Le commerce fut reconstruit
Quai de Lamblardie et les deux frères vendirent leur Affaire au début des années 80.


Bonne nuit, mes Amis et Merci pour l'émotion que vous m'avez procurée avec ce bel article.

DAN ET NICEPHORE 17/09/2013 00:18



Salut l'père cantoche,
En effet j'avais déjà évoqué ce bassin en mai 2011, avec la quincaillerie Cantel quai Notre dame.
Nous ne voyons ici que des photos, mais imaginons le vacarme épouvantable que ces bombardements ont du provoquer, sans oublier les odeurs de morts, et de brûlé. Les hommes et femmes ayant vécu
cette apocalypse n'en parlaient pas beaucoup sachant que l'horreur est indescriptible et irracontable.
Fasse que nous ne connaissions plus jamais (surtout nos enfants et petits enfants), cette connerie qu'est la guerre.


Salut ho noble représentant de la quincail ..... Et puis non, je l'ai déjà faite celle là. C'est vrai que le nom Cantel était synonyme de magasin havrais bien
achalandé et géré par des gens compétents et le tout avec une extrême gentillesse. Bien amicalement. NICEPHORE


 



François 16/09/2013 20:12


Salut Dan,


Incroyable la déformation des quais sous les tonnes de bombes ! Ont-il reconstruit les quais avec les anciens matériaux ? Reste-t-il quelque chose des anciens quai ?

DAN 16/09/2013 20:30



Bonsoir François,
J'ai regardé attentivement les photos de la reconstruction des quais sur ce bassin, à priori ils n'ont pas réutilisé les mêmes matériaux, mais là je ne saurais être affirmatif.
J'ai aussi examiné de près ces quais sur place pour voir si certaines parties étaient restées en place. Là aussi on ne peut rien affirmer mais il "semblerait" que le quai Notre-Dame soit celui
d'origine, mais là aussi je ne garanti rien. On a beau regarder de près, les années ont effacé toutes traces de reconstruction des quais, mêlant ancien et nouveau dans une même patine !
Bonne soirée François !


 



Claude 16/09/2013 17:33


Non, ce n'est pas la "salamandre" ( Nutrisco et extinguo ) qui devrait être l'emblème du Havre..mais plutôt le "phénix"... cet oiseau légendaire qui "renaît
de ses cendres"...cela me semble plus approprié au sort de notre ville.


C'est toujours avec émotion que l'on revoit ces photos issues du chaos..cela parait impensable..et pourtant..!!


Mais maintenant LE HAVRE est là et bien là..!! qu'on se le dise..!! ( même si...parfois..!! )


Bravo Dan pour ces juxtapositions d'images très précises. 

DAN 16/09/2013 17:50



Bonsoir Claude,
Oui mais peut être que le phénix s'est fait brûler les ailes par la salamandre va savoir


A propos de la reconstruction, Pour ma part je me demande toujours ce qui a pu motiver les énergies des hommes et femmes de l'époque. Aujourd'hui peut être irions-nous voir "ailleurs" si les
choses sont moins compliquées à faire, mais il est vrai que c'était un peu partout pareil aux alentours, alors ne restait qu'à retrousser ses manches et c'est ce qu'ils (elles) ont fait !
Bonne soirée les amis !


 



Papy Scham 16/09/2013 16:07


Bonjour Dan


Tes (excellents) avant/après nous montrent bien le travail titanesque qui a été réalisé pour la reconstruction. Point de chômage à cette époque-là... mais bon, le contexte était différent et nous
ne voudrions plus subir ces horreurs.


Bonne fin d'après-midi et excellente semaine.


Cordialement: Papy Scham

DAN 16/09/2013 16:19



Bonjour Papy Scham,
Oui, à tout prendre je préfère le chômage que la guerre qaund même, même s'il faut éradiquer les deux définitivement.
Il est vrai qu'à cette époque il suffisait de vouloir travailler pour trouver un emploi, mais c'est un peu normal il y avait tout à faire dans ces années là, et la concurrence était au même point
que nous alors forcément...
Bon après-midi Papy Scham !


 



eva 16/09/2013 09:35


On se réjouit de voir les photos d'aujourd'hui... Je pense, le coeur serré, que des pays, en ce moment subissent les horreurs des bombardements... 


Tes photos sont très belles Dan. Bonne journée

DAN 16/09/2013 13:46



Bonjour Eva,
En effet il y a certain pays encore en guerre, pour ceux-ci espérons que les leçons du passé puissent leur servir, mais parfois j'en doute.
Merci pour mes photos, il faut dire que j'attends le moment propice pour les prendre, et que mon appareil n'est pas règlé en automatique, ce sont mes propres réglages qui permettent ce
résultat.
Bonne journée Eva !



tce76 15/09/2013 23:24


Salut "L'homme au chapeau".


Tes avants/après sont toujours aussi remarquables, même après une longue pause estivale.


Je suis stépéfait de la superposition quasi parfaite des 2 premières.


Tu as su retrouver le même endroit et point de vue que le photographe de l'époque.


Epaté, je le suis.


Quand je te dis que tu es un as !


Bonne soirée.

DAN 15/09/2013 23:35



Salut Thierry,
Là, pour la première photo je vais te dire un secret, j'ai fais mes photos sur le N-42 AVANT d'avoir vu la photo ancienne ! !
Alors comment ais-je pu faire pour "tomber" pil-poil au bon endroit ? Facile si j'ose dire, quand je suis sur un point élevé, je prends des centaines (le chiffre n'est pas exagéré) de photos de
ce point de vue. Ensuite si une photo ancienne vient a se trouver dans mes mains je la compare avec ce que j'ai fais moi même voila mon secret.
Pour celle-ci j'ai quand même eu du pot car habituellement c'est plutôt à partir d'une photo ancienne que je fais les miennes, et non l'inverse comme ici !


Quant à l'homme au chapeau, ton nouveau blog ne veut rien savoir quant à mon diminutif, alors faute de mieux, "l'homme au chapeau" pourquoi pas !
Bonne fin de soirée Thierry ainsi qu'à Fabienne ! 


 



Objectif Défense 15/09/2013 20:27


Superbe reportage Daniel ! :)


Jordan

DAN 15/09/2013 22:22



Merci Jordan, alors, à quand ta visite chez moi ?
A bientôt jordan.



Randonnée et Nature 15/09/2013 20:24


Cet article démontre le courage de celles et ceux qui ont reconstruit Le Havre. Il en fallait quand on voit ce champ de ruines ! Bravo pour ce reportage. C&B

DAN 15/09/2013 22:21



Bonsoir C&B,
Du courage il en fallait pour se remettre au travail après ce déluge de feu et d'acier. Là les 35 heures n'existaient pas et nos parents travaillaient 6 jours sur 7 avec des horaires à faire peur
un jeune d'aujourd'hui. Alors oui, on peut parler de courage de ce point de vue là.
Bonne fin de soirée C&B !



reveillematin 15/09/2013 18:43


Quel travail pour tout reconstruire... Merci pour ces photos émouvantes qui nous aident à ne jamais oublier les horreurs de la guerre. Le travail de mémoire est essentiel pour l'avenir de notre
humanité et ce blog y contribue grandement.


Merci aussi pour les précisions sur la photo de l'église norvégienne ; intéressante cette inscription sur le négatif !


Très bon dimanche à tous !


A bientôt


Tic-Tac

DAN 15/09/2013 22:02



Bonsoir Tic-Tac,
Merci pour le travail de mémoire, j'ai pu constater au cours de conférence donnée dans un lycée havrais, que la jeune génération ne connaissait pas ou peu l'histoire du havre. Certains élèves
font parfois des anachronismes qu'ils faut corriger afin que l'erreur ne se fige pas dans leur mémoire pour longtemps.
Si ce blog contribue à rappeler les faits historiques par l'image et rétablir les faits tels qu'ils se sont déroulés, ma foi je pense que je n'aurais pas perdu mon temps.
Quant à l'église norvégienne, j'ai été très content quand j'ai pu voir l'endroit où elle se situait exactement et ceci grace aux ornements du toit du palais de justice, ce dernier 
existant  toujours, ce me fut très facile ensuite de trouver l'emplacement de cette église.
Bonne fin de soirée Tic-Tac  !


 



jeff 15/09/2013 17:55


 


Heureux de retrouver les articles de Dan et Nicéphore après l'intermède des vacances. A propos du quai Videcoq, que dit l'index des rues du Havre ? Les lieux font souvent référence à des
personnalités célèbres et Videcoq qui est un nom de famille répandu en Seine Maritime pourrait être celui d'un illustre Havrais, mais comme en vieux Français il qualifiait un coq de bruyère ou
une bécasse, des volatils affectionnant les marais, on peut avoir un doute. Vous notez dans un de vos commentaires votre marotte à trouver le bon point de vue. Si les anciens photographes
utilisaient de longues focales comme celle d'un objectif de 210 mm pour une chambre 13x18 ou d'un 135mm pour une chambre de 9x12, en réalité ces focales offraient par rapport au format du support
un champ équivalent à celui du 50mm de votre reflex argentique ou à celui du 35mm de votre Aps-c. La difficulté pour vous est plutôt de trouver l'emplacement qui vous offre le champ identique à
celui des images des années 1900 et la ville s'étant beaucoup modifiée au cours du temps, il ne doit pas toujours être commode de le trouver, mais avec beaucoup de patience et de persévérance
vous y parvenez à merveille. Bonne soirée.

DAN 15/09/2013 21:48



 


Bonsoir Jeff,
Heureux de vous retrouver aussi.
Voici ce que dit l'index des rues du Havre à propos du quai Videcoq :
Appelé à l'origine quai aux Videcoqs puis quai Socrate en 1789 et rue du bassin sous la révolution.
La dénomination, consacrée par l'usage, a été officialisée par délibération n°n 16 du 11 août 1886.
Voie publique, classée par délibération n° 61 du 30 novembre 1959. Le nom de Videcoq est celui d'une très ancienne famille havraise puisqu'on trouve la première trace en 1524, parmi les
propriétaires des terrains de la ville, d'un Geoffroy Videcoq, fermier du seigneur de Graville depuis 12 ans.
Voila ce que l'on peut dire à propos de ce nom VIDECOQ.
Maintenant quant à l'origine du nom lui même, là il faut bien reconnaitre que la généalogie est une science que je n'exerce pas car très compliquée.
Quant à trouver le point du vue exact que des photographes d’antan, je me base surtout sur la photo elle même avec ses déformations corrections etc. J'ai une copie en main et quand, après bien
des tâtonnements et réglages de focales, j'estime être au bon endroit là je déclenche, et je prends plusieurs clichés afin, devant mon écran d'ordinateur, de choisir celle qui correspond la mieux
au cliché originel. Après correction des courbes d'objectif (tout comme les photographe de l'époque d'ailleurs) je peux la traiter un peu et l’allégée afin de pouvoir la diffuser sur ce blog.
Voila tout le travail mais rien que le travail de photo car pour la recherche de clichés originaux là c'est une toute autre histoire.
Bonne fin de soirée Jeff !


 



phyll 15/09/2013 17:27


salut mon pote,


effectivement, ici les photos comparatives valent mieux qu'un long discours ! et il est important en effet de féliciter le dur et long labeur qu'ont du effectuer nos grands parents et parents
pour cette reconstruction souvent décriée (à tort ou à raison ?) mais tellement urgente et nécéssaire après ces années de souffrances !!!!


je te souhaite une bonne soirée ainsi qu'à Marie Jo !!


à bientôt poto !  

DAN 15/09/2013 20:56



Salut mon pote,
Quand on a travaillé de ses mains, on est  tout de suite plus "réceptif" au travail qu'ont fourni nos parents. Travail de longue haleine puisque cela a duré jusque dans les années 60, c'est
bien long mais pendant ce temps là le chômage ne faisait pas de ravage. Quant au style de la reconstruction il faut bien se dire que nous n'avions pas trop le choix à l'époque, et malgré tout
c'est plutôt une réussite même si les personnes, (comme nous), n'aimons pas trop le "béton".
Bonne soirée Phyll à bientôt !


 



marcopolo76 15/09/2013 12:36


A ce jour un bassin que j'aime beaucoup photographier à différend moments de la journée et des périodes avec cette fameuse lumière qui si reflète ..!


Bon dimanche !


Marco

DAN 15/09/2013 20:50



Bonsoir Marco,
Là tu parles en photographe que tu es , et tu as raison, ce bassin offre des possibilités de cadrage et lumière très intéressants, et du point de vue historique c'est LE bassin à photographier,
alors on peut s'y retrouver sans problème !
Bonne soirée Marco  ! 



B.O. 15/09/2013 12:08


Excellent ce va et vien dans le temps.

DAN 15/09/2013 20:47



Bonsoir Olivier,
Le Havre n'est qu'un perpétuel recommencement, j'ai juste "figé" une époque avec mes photos et cartes postales, l'histoire continue, mais ce sera quelqu'un d'autre qui la racontera !
Bonne soirée Olivier !


 



Makara 15/09/2013 10:18


"Quant aux anglais je ne sais pas s'ils se sont posé la question, on peut en douter car ils étaient pris dans une "logique" de destruction qui a rayé de la carte plusieurs villes Françaises,
est-ce au bénéfice d'une guerre écourtée ? La question est posée, la réponse tarde à venir !" Ce n'est pas plutot question d'habitude ? Ce n'est pas la 1ere fois que les Anglais ont bombardé Le
Havre. La première c'est lors guerre de 30 ans si je me trompe pas, plusieurs fois pdt la guerre de Louis XIV, ca a continué encor lors guerre de 7 ans puis Napoléonienne... Il faut croire qu'ils
aiment bien bombardé Le Havre. c'est leur péché mignon. Le bombardement de 1944 a été décidé par l'état major contre l'avis d'un général Anglais terrestre :


http://www.ina.fr/video/R09132666


Horrible le bombardement !!!!!! Je comprend pourquoi les havrais ont la rancune renace envers les Anglais. Surtout les anciens.


Sinon en regardant le quai de l'Arsenal actuellement, pfff ! Les batiments Amoyal, c'est moche et inutile !. on aurait pu garder l'Arsenal au lieu de le détruire comme ca on pourrait dire Vieux
Havre,

DAN 15/09/2013 20:30



Bonsoir Makara,
C'est vrai que les anglais n'étaient pas à leur "coup d'essai" en 1944, déjà par le passé ilS nous avaient rendu "visite" notamment à partir de la rade où ils nous envoyaient quelques boulets
rougis au feu afin non seulement de provoquer des dégâts matériels, mais également des incendies. "Technique" qu'ils ont repris en 1944 avec les bombes explosives et incendiaires.
Il y a eu quelques anglais qui effectivement n'ont pas voulu ces bombardements grâce leur soit rendu, d'ailleurs parmi eux, un a été fait citoyen d'honneur du Havre par André Duroméa, le maire de
l'époque.
Ce n'est pas tant de la rancune que nous avons, mais on aimeraient avoir une bonne explication une fois pour toute grace à leurs archives, sinon on va "trainer" cette histoire trop longtemps.
Pour l'arsenal , à l'époque, il y a eu un groupe de havrais qui ont tenté de sauver ça façade. Mais le désastre était tel, et l'urgence de reloger tout le monde trop grande pour pouvoir consacrer
du temps et des moyens à sauver cet bâtiment dont il ne restait qu'une partie de la façade.
Pour dire "Vieux havre aujourd'hui, il faut aller soit devant la cathédrale, soit dans le quartier Saint François rue de Bretagne avec l'église Saint François et la maison Dubocage de Bléville,
mais c'est un peu court comme patrimoine ancien il faut bien en convenir.
Bonne soirée Makara !


 


 


 



FAH 15/09/2013 08:50


Bonjour Dan,


Hier aussi j'ai eu l'occasion de photographier la photo du bassin du Roy aux Archives. Quand on voit le résultat tout lisse tout propre maintenant, on a du mal à imaginer ce bouleversement.


Heureusement les photos sont là pour nous souvenir, tout comme les tiennes, qui sait? seront la base d'un avant après après.., les choses évoluent si vite. En espérant bien sur ne plus revivre
1944.


Pour l'instant le soleil brille!


Amitiés


FAH

DAN 15/09/2013 09:52



Bonjour Françoise,
Il se peut en effet que mes photos servent à montrer le Havre de la fin XXe siècle et début XXIe, mais nous n'en sommes pas encore là ouf.
C'est vrai que l'histoire d'une ville comme la nôtre ne pourrait se raconter sans photographie, comme l'on dit un bon dessin vaut mieux qu'un long discours, ici il s'agit plutôt de photos mais ça
revient au même, par contre pour trouver ces photos c'est une toute autre histoire...


Bon dimanche "patrimonial" Françoise 


 



Wobadé 15/09/2013 08:30


Bonjour,


Avec ces photos, on se rend bien compte du travail titanesque qu'a été cette reconstruction.


Des photos 2013 prises lors de la fête de la mer ?!


Bon dimanche !

DAN 15/09/2013 08:35



Bonjour Guillaume,
Pas de chomage avec le travail que nos parents ou grand parents devaient faire pour reconstruire le Havre. Quant aux photos de 2013  c'est exact, elles ont été prises lors de la dernière
fête de la mer, bravo pour le coup d'oeil !


Bon dimanche Wobadé !


 



boboce 15/09/2013 08:07


C'est toujours aussi intéressant ces avant après.


Surtout la recherche du même point de vu que les documents anciens.


 


Ce qui est dommage, est qu'il n'y ai pas d'exposition permanente au Havre sur la reconstruction, alors que l'ensemble est classé à l'UNESCO. Et à travers celle-ci, parler des disparus de
septembre 44.


 


Bon dimanche


A+

DAN 15/09/2013 08:21



Salut boboce,
La recherche du même point de vue est (entre autre) ce qui me motive, je n'ai de cesse que de trouver CE même point du vue, à chacun ses "marottes".
Il y a beaucoup de livres qui évoquent la reconstruction du Havre, mais rien sur le "terrain" lui même. Je pense aux panneaux implantés en plusieurs endroits de la ville représentant un tableaux
de maître sur le lieu où il a été peint. On pourrait faire de même avec quelques photos des destructions afin de se rendre compte sur place du travail immense fourni pour arriver où nous en
sommes aujourd'hui. Mais ceci est l'affaire de nos édiles.
Bon dimanche boboce ! 


 



GL 15/09/2013 07:48


Cet article montre encore ce qu'a été le désastre de ces bombardements et la manière don Le Havre a pu se relever. Ce sujet a été abordé hier aux archives où une photo de la destruction du Havre
était montrée aux visiteurs. L'archiviste précisait qu'il a fallu 6 heures pour détruire et 40 ans pour reconstruire, le dernier bâtiment reconstruit sur dommages de guerre ayant été le Volcan.

DAN 15/09/2013 08:11



Bonjour GL,
En effet il faut peu de temps pour détruire, et beaucoup pour reconstruire, c'est un peu comme un être humain où en une seconde il peut être tué alors qu'il a mis 9 mois à se construire.
Quand au volcan construit avec les dommages de guerre, il me semble qu'une partie de ceux-ci était destiné au casino Marie-Christine, mais là je sort du sujet.
Bon dimanche GL !



Buddy2259 15/09/2013 04:24


Bonjour Dan et Nicéphore,


Un quartier qui de nos jours a retrouvé une belle activité...mais lorsque nous  découvrons ces photos  du quai Michel Féré et du quai de l'Arsenal l'on se dit que peut-être nos
amis Anglais lors de ces journées noires de 44 en ont fait plus que nécessaire....à chacun d'avoir son avis sur la chose !!!


Bon dimanche à vous... ! )

DAN ET NICEPHORE 15/09/2013 08:06



Bonjour Buddy,
C'est LE quartier où notre histoire a commencé.
Quant aux anglais je ne sais pas s'ils se sont posé la question, on peut en douter car ils étaient pris dans une "logique" de destruction qui a rayé de la carte plusieurs villes Françaises,
est-ce au bénéfice d'une guerre écourtée ? La question est posée, la réponse tarde à venir !
Bon dimanche Buddy


 


Les anglais et leur technique de " carpet bombing " ont rayé aussi de la carte la plupart des grandes villes allemandes. Il n'y a qu'aller dans ce pays de nos jours
pour s'en rendre compte rapidemment. Certains diront que nos voisins d'outre rhin l'avait bien cherché, mais l'incurie des hommes politiques européens de l'époque n'est elle pas la premiere
responsable de ce désastre sans précédent de l'histoire humaine ?


Bien amicalement. NICEPHORE



JMH 15/09/2013 01:22


Bonsoir


Nous n'oublierons jamais la guerre : nos morts, ces destructions... 


 


 


 

DAN ET NICEPHORE 15/09/2013 08:01



Bonjour Jean-Michel,
De même qu'il ne faut pas oublier tous ceux qui, par leur courage et obstination, ont reconstruit notre cité.
Bon dimanche jean-Michel !


 


Et de citer Prévert : " Oh Barbara, Quelle connerie la guerre, Qu'es-tu devenue maintenant, Sous cette pluie de fer, De feu d'acier de sang"


Bon dimanche à toi aussi, jean michel. Amicalement. NICEPHORE