Le Café des Fleurs (voir plan en fin d'article)

Publié le par DAN

 Situé au carrefour des rues Pierre farcis et Irène Joliot Curie, le café des Fleurs faisait le bonheur des joueurs de cartes, boulistes et autres lanceurs de fléchettes. Implanté entre Bléville et Sanvic, les dimanches y étaient parfois animés. Les nuits blanches des fins de semaine n'étaient pas rares tant certains joueurs de cartes étaient acharnés à «coincher». C'était la vie simple et animée rappelant les dimanches à la campagne d'antan.

Mais l'urbanisme a ses exigences, et condamne l'estaminet en vue d'agrandir les rues citées plus haut. Ne restait aux joueurs de cartes et autres boulistes qu'à trouver un nouveau lieu de rencontre pour leurs réunions amicales.

 

 

 

blog rues Curie-Farcis 1976Le café des Fleurs en 1976 avant sa démolition. Collection P. Alinand.

 


  blog rues Curie-Farcis NicéphoreLe café des fleurs au début du XXe siècle avec le château et, bien visibles, les rails du tramway ligne 6. Collection Nicéphore.



Blog rues Curie-Farcis 2014Le même endroit en 2014.

 


RUESLe plan de 2014 nous montre l'emplacement du café des fleurs, représenté par la flèche et le point rouge, au croisement des rues Pierre Farcis, des Martyrs et Irène Joliot-Curie.

___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Merci de votre visite.

Commenter cet article

houard marie claire 12/01/2016 17:45

cela me fait plaisirs devoir toute ces vielles cartes postales du havvre merci a vous

Dan 13/01/2016 18:58

Bonsoir Marie Claire,
Et vous pouvez encore en voir sur mon nouveau blog visible à cette adresse :
http://havraisdire2.canalblog.com/
Il y a encore plein d'article sur Le havre d'hier et d'aujourd'hui.
Bonne soirée Marie-Claire

Christian Valin 09/03/2015 17:43

J'ai bien connu le café des Fleurs. Le propriétaire était Auguste Friboulet. Il avait perdu une jambe à la dernière guerre. J'ai même des photos mais je ne sais comment vous les adresser. Auguste s'occupait du VCS (Vélo club Sanvicais).

DAN 09/03/2015 17:54

Bonsoir monsieur Valin,
voilà un renseignement intéressant au sujet du nom de celui qui tenait cet établissement, et je pense avoir une photo montrant ce club cycliste, mais comme il n'est plus possible de mettre des photos dans mes réponses sur cette nouvelle plate-forme je ne peux la montrer ici et c'est dommage.
Pour me contacter deux solutions, soit vous utilisez la formule de contact du blog (en bas de page) mais rien ne garanti maintenant qu'elle me parvienne, ou alors directement à mon adresse mail personnelle :
hatedaniel@gmail.com
Ainsi suis-je sûr de pouvoir vous répondre directement puisque j'aurais le vôtre par la même occasion.
Merci de votre visite et à bientôt peut être monsieur Valin.
DAN.

marc georges 28/10/2014 18:56


Renseignements complémentaires fait à base de souvenirs :


Pendant la première guerre, le café était tenu par un Monsieur Henri YVER et sa femme Louise née Vautier, originaire de Manéglise. L'une de ses soeurs Alice Vautier épouse Belloeil venait y
donner un coup de main, principalement à l'arrivé des troupes anglaises. Elle était accompagnée de son fils Roger Belloeil (qui deviendra un grand résistant en Dordogne) qui avait environ 4 ans
et faisait l'amusement des soldats (qui ne devaient le comprendre).


Il semble qu'en 1919, ces personnes n'étaient plus propriétaires du bar.


Deux enfants, Robert et Georgette (encore vivante), nés à Sanvic, rue Alexandre.


Heureuse époque où on avait encore le droit de "picoler" et de fumer dans les bars où tout le monde se connaissait - il n'y avait pas encore les Alcoliques Anonymes (j'ai lontemps cru que dans
cette association on pouvait boire à l'oeil sans laisser son nom, mais ce n'est pas le cas, dommage).

DAN 28/10/2014 19:26



re bonsoir Marc,
Voila qui complète très bien mon article ça lui donne une dimension humaine que mon article n'a pas puisque je me concentre principalement sur les lieux et bâtiments eux même.
Quant à ne plus fumer dans les bars c'est vrai que c'est un peu dommage car ce sont des endroits où la convivialité était appréciée, quant à boire encore heureux pour les tenants de bistrot sinon
ils n'auraient qu'à s'inscrire au chômage, en fait tout ceci est affaire de mesure, ni trop ni trop peu, mais c'est difficile d'être dans la bonne moyenne.
Merci Marc et bonne soirée.


 



l'père Cantoche 19/10/2014 11:17


Un café dont j'ai beaucoup entendu parler, chers Dan et Nicéphore, étant ami du fils des patrons de ce bistrot renommé des quartiers Bléville-Sanvic... une rencontre autour d'un verre, dans un
autre bistrot Havrais puisque celui des fleurs a disparu, pourrait peut être s'envisger à mon retour  ??? Affaire à suivre.


Je rentre " at home " cette prochaine semaine et te bigophone, Mousaillon  !

DAN 19/10/2014 11:26



Bonjour l'père cantoche,
Eh oui tu m'en a parlé il y a quelque temps de ce café dont tu connais le fils du patron, on en reparlera encore et ce, autour d'un verre ou d'une tasse le plus rapidement possible à ton retour
m'enfin, affaire à suivre comme tu dis !
Alors bon dimanche, à très bientôt Thierry, et le bonjour à madame !



didier 17/10/2014 10:31


Au café des fleurs, est ce qu'il ya avait des folles?

DAN 17/10/2014 11:03



Bonjour Didier,
Oui il parait bien qu'il faudrait demander à Nicolas pour avoir des précisions, ce que je sais c'est qu'au Café de Flore, qu'il avait déjà des folles mais sans en savoir d'avantage
A bientôt Didier !



Nathalie 15/10/2014 10:10


Bonjour Daniel !


Que c'était joli et surement très sympathique ! Le genre d'endroit où il y avait de vraies relations humaines, les retrouvailles entre amis, le QG des retraités du coin, etc... Tout le charme des
cafés d'antan. On y voit aussi des publicités qui ont totalement disparu de notre paysage. Décidément, notre ville a bien changé, que ce soit lié à la guerre ou à l'urbanisme galopant.


Mes amitiés, bonne journée Daniel :)

DAN 15/10/2014 10:21



Bonjour Nathalie,
Il est certain que les bars cafés et autres lieux de rencontres comme les restaurants, sont des endroits où l'on peut échanger entre amis sans tenir compte du temps qui passe vous en savez
quelque chose avec notre rencontre au café du funiculaire, et ici au café des fleurs ce devait être la même chose peut être avec plus d'habitués car pour avoir grandi au dessus d'un tel
établissement je peux dire qu'il était fréquenté à 90% par des habitués. La vie sociale avant la télé et internet était toute différente, aussi c'est toujours un grand plaisir que de s'adonner
aux plaisirs "anciens" comme prendre un café entre amis


Très bonne journée Nathalie !


 


 



Pierre 14/10/2014 21:14


Bonsoir DAN, Connaissant pas mal de joueurs de cartes, ils ont du bien râler :)
Merci pour cette découverte.

DAN 14/10/2014 22:44



Bonsoir Pierre,
Comme moi tu connais des joueurs quelque peu "râleur", j'ai bien connu ça dans ma jeunesse où dans ma famille il ne fallait pas qu'un de mes frères perde sinon les cartes volaient dans la pièce,
et pourtant c'est une personne calme le reste du temps, mais voila, il n'aimait pas, et je suppose qu'il n'aime toujours pas, perdre. Il devait bien y avoir de tels joueurs dans ce café des
fleurs à mon avis !
Bonne fin de soirée Pierre !


 



Papy Scham 14/10/2014 21:01


Bonsoir Dan


Il se passait bien des choses dans les cafés à cette époque. Normal il y avait pas de télé, d'ordi, etc. Le château d'eau n'entrait pas trop bien dans le décor. La vue de 2014 n'a plus rien à
voir... sauf ces poteaux électriques ou télégraphiques qu'on n'a pas encore pu (ou voulu) supprimer. C'est ce détail qui m'a sauté aux yeux. Dommage. C'est à nouveau avec grand plaisir que je
viens te lire.


Bonne soirée. Amitiés: papy Scham


 

DAN 14/10/2014 22:38



Bonsoir Papy Scham,
nous sommes quelques-uns à avoir connu cette période sans télévision, et sans ordinateurs, donc il fallait bien se distraire entre amis et le bistrot était un lieu social qui convenait
parfaitement aux réunions entre amis, une sorte de "réseau social" avant la lettre !
Bonne fin de soirée Papy Scham et ravi de te revoir ici !



buddy2259 14/10/2014 14:10


Une découverte pour moi avec ce café des fleurs situé entre Bléville et Sanvic. La vie à cette époque sans télévision c'était bien évidemment autre chose.


Merci pour ces deux superbes vues de cet établissement où les nuits blanches n'étaient pas rares.


Bonne semaine Dan et Nicéphore rendez-vous dimanche prochain.

DAN 14/10/2014 16:33



Bonjour Buddy,
Moi qui ai grandi au dessus d'un café, et bien avant que la télé ne fasse ses ravages, il n'était pas rare de voir des clients sortir fort tard dans la nuit, je suppose qu'il devait en être de
même pour ce café, toute une époque révolue maintenant !
Bonne fin de journée Buddy !



tce76 13/10/2014 23:44


Juste un parking où la police aime bien se positionner afin de faire des contrôles...!

DAN 13/10/2014 23:48



Ah oui là , c'est nettement moins drôle, si c'était pour ça on pouvait s'en passer sans problème, mais bon, comme on dit il faut de tout pour faire un monde et s'ils arrêtent les fous du volant
pourquoi pas !
Bonne fin de soirée Thierry !



tce76 13/10/2014 21:51


Salut les gars


Je connais bien ce coin là, mais je ne me rappelle pas l'avoir déjà vu ce café.


Et pourtant j'ai de la famille dans le quartier...


Bonne semaine à vous.

DAN 13/10/2014 23:28



Bonsoir Thierry,
Ce café ayant disparu après 1976 il est fort possible que tu ne l'ai pas connu, tout dépend aussi depuis quand ta famille habite dans ce quartier, toujours est-il qu'il a disparu et que c'est
bien dommage puisque rien n'a été entrepris à sa place depuis sa démolition !
Bonne fin de soirée Thierry !



Binchy 12/10/2014 19:09


Comme tout change... J'aime beaucoup tes photos avant/après. Merci encore Dan pour tous ces partages.


Je te souhaite une agréable semaine.


Amitiés.


Bernadette.


P.S. : Chez nous, orages... pluie !

DAN 12/10/2014 19:20



Bonsoir Binchy,
Tout change en effet ça fait partie de la vie, c'est pourquoi j'essaie de fixer ce temps avec mes photos anciennes et nouvelles. Je te souhaite également une agréable semaine et ici il pleut
aussi donc rien à regretter !



C&B 12/10/2014 18:48


C'était mieux avant !!!
Dommage pour ce café, "remplacé" par ce vilain parking. Voilà à quoi mène le "tout-voiture".
La proximité devient une rareté. Mais sans doute sommes-nous tous un peu coupables de nous laisser séduire par les grandes surfaces...
Bonne soirée. C&B

DAN 12/10/2014 19:17



Bonsoir C&B
Ici ça ne fait aucun doute que c'était mieux avant, un parking n'est tout de même pas un rêve d'urbanisme. Quant au "tout voiture" ça devient de plus en plus difficile de s'en passer, car aussi
bien pour le travail que dans la vie courante   nous en avons besoin, on ne s'imagine pas faire notre vie actuellement seulement à portée de vélo si j'ose dire, comme mes parents ont pu
le faire à leur époque. Donc en effet nous sommes tous un peu coupable de cet état de fait quoique pour les grandes surfaces on peut de temps à autre privilégier les petits commerces, mais c'est
toujours pareil comment faire toutes nos courses en une seule fois avec si peu de commerce de proximité !
Bon, je ne vais pas refaire le monde, mais j'aimerai effectivement un monde où ce type d'e commerce puisse encore vivre  !
Bonne soirée les amis !


 



louis 12/10/2014 18:06


Un bon dimanche puisque vous parlez d'un joli bistrot. Malheureusement démoli !


Les buveurs de pastis devaient-ils traverser la rue pour remplir leurs verres au chateau d'eau ?

DAN 12/10/2014 18:19



Salut Louis,
Je m'attendais à te voir ici, car aussitôt que j'évoque un bistrot il y a mon Lyonnais préféré qui rapplique, manque de chance encore un bar de moins, mais comme déjà dit précédemment il en reste
assez pour nos visiteurs. Quand au château d'eau s'il servait à remplir les verres des consommateurs de pastis, mais foi vu sa taille il devait être très assoiffés ces clients là


Bonne fin de journée Louis !


 



phyll 12/10/2014 18:02


salut mon pote,


ho ben dai !!...... début des années 70, tu aurais pu voir ma R8 stationnée non loin de ce bistrot où il m'arrivais d'aller siroter une tite mousse avec des potes jeunes et
chevelus...  ... et puis à l'époque, ces petits bars servaient souvent de points de repères pour expliquer un
itinéraire !! on savait joindre l'utile à l'agréable !!! 


bonne fin de journée poto !! à+ ! 

DAN et NICEPHORE 12/10/2014 18:11



Salut Mon pote,
Jeunes et chevelus, je te reconnais bien là sur une de tes photos, de même que la R-8, cela aurait été super qu'un photographe prenne ta "bagnole" à côté du café des fleurs, manque de chance
aucun n'avait soif ce jour là ! 
Aujourd'hui, pour nous, les bars servent à voir nos amis et si on n'a plus tout à fait notre "tignasse" d'antan, on a garder la même soif qu'auparavant
Bonne soirée Phyll !


 


 Dan, ta "tignasse" d'antan, si elle a jamais existé, me semble, disons... lointaine ... !


Je te ferai voir, mon cher Nicéphore, une photo de moi sur laquelle on ne voit plus mes yeux cachés qu'ils sont par ma "tignasse"


 



François 12/10/2014 17:53


Merci Dan pour ces photos de la ville haute ! attention à ne pas trop t'éloigner tu vas te perdre ! :D


J'avoue que je suis passé souvent à cet endroit avant 76 mais je ne me souvenais plus de ce batiment. A plus François

DAN 12/10/2014 18:02



Bonsoir François,
Ce me serait difficile de me perdre dans un quartier où j'ai habité plus de 30 ans mais comme
toi je suis passé souvent devant ce café sans jamais m'y arrêter, je ne devais pas avoir beaucoup soif à cette époque...
@ + François et bonne soirée !


 



marcopolo76 12/10/2014 17:27


Un endroit que je connais bien pour y habiter pas trop loin ..!


Voila pourquoi il y existe un parking !


Superbe cette photo de collection de Nicéphore !


 

DAN ET NICEPHORE 12/10/2014 17:38



Bonsoir Marco,
Ta maison est en effet située non loin d'ici, mais le café des fleurs aurait-il été démoli pour simplement un parking ? Non bien sûr mais les travaux prévus non jamais commencé.
Quant à la photo de Nicéphore elle  est en effet superbe et rare c'est pourquoi je l'ai mise dans l'article lui-même.
Bonne fin de journée Marco !


 


Comme je l'ai expliqué à Dan, je n'avais plus le souvenir de cette cpa, c'est lorsqu'on a parlé de chateau d'eau que çà a fait tilt (comme on disait dans les
seventies ! ) Il est vrai que ce cliché complète admirablement bien l'article et qu'il aurait été dommage de s'en passer ! Bien amicalement NICEPHORE



E.C. 12/10/2014 16:13


Bonsoir Dan,dommage en effet que cette jolie maison n'ait pas eu une destinée plus gaie que la destruction, pour un petit parking...Merci et à dimanche

DAN 12/10/2014 16:33



Bonjour monsieur "C",
C'est un type d'architecture qui a tendance à disparaitre du paysage havrais peu à peu au fur et à mesure des démolitions, et comme vous le dites c'est une bien jolie maison, dommage qu'elle ait
été démolie pour rien (pour l'instant).
bonne fin de journée monsieur "C" !



paris 12/10/2014 15:19


bonjour Dan


je ne connais pas (ou bien me souviens plus de ce quartier ) tourjours interressant  c  vrai  que  j'habitais plutot en ville (rue lesueur)  merci   a 
vous pour  ces souvenirs  qui me rende  nostalgique


bon dimanche a  vous   a bientot (dimanche prochain ) lol

DAN 12/10/2014 16:27



Bonjour Paris,
C'est vrai que cette partie de la ville du Havre est moins connue, surtout que  ces quartiers (Bléville et Sanvic) n'ont été rattachés au Havre qu'en 1953 et 1955, je me devais donc d'en
parler et j'y reviendrai plus tard en attendant je reprendrai mes articles en ville basse dimanche prochain donc d'ici là bonne semaine Paris !



Geo 12/10/2014 12:45


Le tramway (ligne 6) tournait juste devant en directio nde l'Eglise de Bléville, jusqu'en 1951. Dommage de ne pas avoir de photo ici.

DAN ET NICEPHORE 12/10/2014 12:50



Bonjour Geo,
Oui vraiment dommage de ne pas avoir une telle photo, elle aurait trouvé sa place dans l'article lui même.
Merci pour ce précieux renseignement au sujet du tramway, je sais qu'il y avait deux lignes pour Bléville, dont une passait par la rue Cochet et l'autre, (celle que tu évoques sans doute) par la
rue sadi Carnot, mais je ne savais pas qu'elle passait ici. Merci geo et bon dimanche !


 


Salut Geo, l'homme de l'art est toujours là quand il faut ! Merci et toujours heureux de lire tes précisions techniques. Amicalement NICEPHORE.


PS : Geo a raison pour le tram, on voit en effet les rails sur la photo rajoutée dans les réponses au com !






Jacques 12/10/2014 12:39


Si tu commences à faire des articles sur les cafés, je pense que tu auras bien besoin d'un "bon conseil" :). Continue comme ça.


Jacques


 

DAN et NICEPHORE 12/10/2014 12:43



Ah ah ah ah oui tu as raison, alors au cas où tu aurais un bon conseil, ou mieux, une bonne photo de cet établissement (dans la famille ça doit se trouver ça ) je suis preneur, certes j'en ai aussi, mais pas sûr que ce soit la plus belle !
a te relire frangin


 


Là, Dan, tu ne vas pas y couper pour cet article devant l'impatience de la demande, (bon) conseil d'ami !


Je sais Nicéphore, je sais, et comme on dit "c'est dans les cartons !






Courseaux Martine 12/10/2014 12:11


Bonjour Dan


Ma mère a bien connu ce Café des Fleurs puisque ses parents habitaient à deux pas de l'endroit. Je l'ai connu aussi quand j'étais petite fille, mais mes souvenirs sont flous, du coup la photo me
permet de le resituer, car moi aussi je le croyais de l'autre côté du carrefour. Ma mère a aussi la nostalgie des commerces de ce quartier qui disparaissent les uns après les autres


Bon dimanche.


Martine

DAN 12/10/2014 12:20



Bonjour Martine,
Avec les photos aériennes de François on situe bien ce café, et sur la photo de monsieur Alinand on voit un poteau électrique qui est toujours présent en 2014, donc pour l'endroit précis il n'y a
aucun doute. Quant aux souvenirs qu'il évoque j'ai moi aussi été "confronté" à mes propres souvenirs qui parfois me jouaient des tours, les photos permettent justement de nous resituer dans le
temps c'est (entre-autre) leur avantage.
Dans tous les quartiers havrais de commerces comme celui-ci ont disparu, et c'est bien dommage mais peut-on dire que c'est une évolution normale ? Oui sans doute, mais c'est triste quand
même.
Bon dimanche Martine.


 



François R. 12/10/2014 11:18


Je me suis amusé à recadrer 4 photos aériennes de l'endroit en 1947 :





1971 :





1978 :





Actuellement :





A vous de jouer au jeux des 7 (et bien plus) erreurs ! Je vous laisse juge du changement de la densité d'habitation, etc...


On remarque que les maisons à coté du garage Martin et le chateau d'eau ont du disparaitre dans les années 80. 79 ou tout début des 80 pour ce dernier, de mémoire...


Bon ! fini de jouer aux historiens blogueurs...  maintenant je dois aller travailler ...


Bon dimanche à vous.


 

DAN et NICEPHORE 12/10/2014 11:32



Re bonjour François,
Alors là en effet c'est plus que 7 erreurs, entre constructions nouvelles et démolitions on a le "choix" si j'ose dire, en tous cas ici sur ces photos on distingue très bien le château d'eau en
face du café et dont vous parliez dans votre précédent commentaire, j'ai remarqué aussi qu'en face, rue P Farcis, il y avait une maison aujourd'hui disparue, en diagonale à cette rue, bref, des
changements ils y en eut beaucoup autour de ce café. Laissons donc les lecteurs faire le jeu des 7 erreurs (ou plus).
Merci pour ces documents François, et bon courage pour le boulot !


 


Bravo encore pour ce magnifique travail. Revoici la photo du chateau d'eau au sol avant 1914.





 



eva 12/10/2014 11:14


C'était joli... et puis, "le café des fleurs" !... quelle poésie ! 

DAN 12/10/2014 11:18



Bonjour Eva,
Eh oui, avec un tel nom il ne pouvait que te plaire, mais hélas aujourd'hui  ses fleurs seraient quelque peu fanées dommage, on aurait pu y prendre un verre ensemble !
Bon dimanche Eva !



Françoise B 12/10/2014 11:05


Bonjour Dan. Ce café n'avait pas vraiment lieu de disparaître, cela ne semble pas avoir embelli le carrefour. On rencontre encore ce genre de cafés dans les villages de Mayenne qui sont très
sympa avec leur petit côté désuet. Je crois bien que j'ai deviné le prochain café dont tu vas parler !! ne serait-il pas près d'un fleuriste ? Cela me plaît bien que tu viennes dans ce quartier.
Bon Dimanche. Françoise B 


 

DAN 12/10/2014 11:13



Bonjour Françoise,
Les urbanistes ont parfois des projets à très très long terme et le fait de raser ce café faisait sans doute partie d'un tel projet en vu de l'élargissement des rues citées, mais là il faut bien
reconnaitre que ce projet ne verra sans doute jamais le jour, à moins qu'un tel projet soit encore dans leur carton, dans ce cas ils auraient pu attendre un peu quand même.
Quant au café dont j'ai fais allusion, et oui c'est celui près d'un fleuriste, tu as tout à fait raison et tu es de "bon conseil" !
Alors, à bientôt Françoise et bon dimanche !


 


 


 



Gédé 12/10/2014 10:41


Bonjour,


Formé aux rues rectilignes dessinées par Auguste Perret, j'ai toujours évité, en tant que faire se peut, les rues "tordues" sanvicaises dans lesquelles je me perdait régulièrement. C'est pourquoi
je n'ai aucun souvenir de ce Café des fleurs, Rassure-toi, depuis que j'habite la ville haute, je me suis soigné. 


Merci donc de me faire découvrir cet établissement sympathique, sacrifié sur l'autel d'on ne sait quoi, puique la topographie du lieu n'a pas changé.


Bon dimanche

DAN 12/10/2014 10:50



Bonjour Gédé,
Aaaah le charme des rue "tordues" de Sanvic, quand on s'y promène à pied on ne sait pas sur quoi on va "tomber" au détour d'un virage. Je m'y suis promené encore dernièrement et l'on découvre
toujours des choses nouvelles. Je me doute que là où tu habites tu as l'occasion de le parcourir de long en large et en "tordue"


Sacrifié c'est bien le mot car finalement cela n'aura servit à rien, il y a des belotes qui n'ont pas été terminées dommage !
Bon dimanche Gérard ! 


 



boboce 12/10/2014 10:23


Salut Dan


 


Ce parking me dit quelque chose? Y a pas Eudier à proximité?


Encore une fois, on critique l'affichage publicitaire, mais à l'époque il y en avait déjà plein. De plus aujourd'hui ces marques sont recherchés.


 


Bon dimanche


A+

DAN 12/10/2014 10:33



Bonjour boboce,
Eudier est au 185 de la rue Irène Joliot-Curie, et ce café des fleurs était au 219, donc pas très loin mais le parking n'est pas celui-ci. Il est vrai que cette artère mène au terrain d'aviation,
donc c''est un peu normal que tu l'as connaisse bien.
Quant à l'affichage publicitaire, c'est depuis longtemps qu'il est présent sur nos murs, et ces affiches aujourd'hui feraient sans doute le bonheur d'un collectionneur, surtout si ce sont des
plaques émaillées, alors là ce serait du délire !
Bon dimanche boboce ! 


 



FAH 12/10/2014 09:54


Bonjour Dan et Nicephore


J'ai habité à deux pas de cette maison à partir de 1973, mais Auchan n'existant pas encore, je faisais mes courses à Sanvic et n'en ai donc aucun souvenir. Parcontre en 35 ans j'ai vu presque
tous les commerces disparaitre, sauf le café PMU, la pharmacie, l'herboristerie, la droguerie, la scierie Lebas, leboulanger, boucher...ainsi que la poissonnerie de Mme Devarieux (elle m'a
enseigné une recette de lisette au vin blanc fameuse!), remplacée par un vétérinaire. En face du parking maintenant le garage Martin tient bon. Quand le chateau d'eau a été démoli j'ai été
impressionnée par le peu de place qu'il tenait au sol, alors que dans le paysage il se voyait de loin.


Merci de m'avoir fait revivre ce coin de Sanvic Bléville (tout dépend de quel côté de la rue I J Curie on se trove...


Bon dimanche à tous


FAH

DAN et NICEPHORE 12/10/2014 10:02



Bonjour Françoise,
Voila bien le "drame" des petits commerces, ceux que tu cites faisaient qu'il y avait de la vie dans ce quartier, aujourd'hui c'est devenu un quartier "résidentiel" sans beaucoup de commerces et
pour cause, Auchan a drainé toute la clientèle vers lui. Heureusement il reste des commerce de proximité dont tu fais la liste, ça permet à ceux qui habitent ici de pouvoir faire quelques courses
sans être obligé de prendre leur auto. Quant à la recette de lisette au vin, tu m'en reparlera en "direct"


Bonjour Francoise, c'est vrai que ce chateau d'eau paraissait énorme au niveau de la rue (voir photos rajoutées dans les réponses aux coms) Quand à Lisette, je
pensais que c'était qu'un journal de filles ! Mais qu'est-ce donc alors et au vin blanc en plus ! Amicalement. NICEPHORE.





 


Bon dimanche Françoise, bien qu'il soit un peu couvert ce matin !


 



François R. 12/10/2014 09:32


Bonjour,


Ah ! un tour en ville haute. J'ignrorais totalement l'existence de ce café... et de l'animation qu'il abritait. Alors que j'ai du passer devant dans mon enfance.  Par contre il me semble
qu'en face il y avait un chateau deau qui a aussi disparu. Puis un autre commerce, une charcuterie ?! le garage lui est toujours la... Un peu plus loin rue Irene Joliot Curie, le magasin de
cycles et cyclomoteurs (scooters maintenant) aussi, mais combien de temps encore ???


Bon dimanche à tous

DAN ET NICEPHORE 12/10/2014 09:54



Bonjour François,
Oui un petit tour en ville haute ne fait pas de mal et cette saison j'ai bien l'intention d'y revenir plus souvent, pour peu que j'ai des documents photographiques qui me permettent d'illustrer
ces articles.
Pour cet établissement il est certain qu'il n'était pas le seul dans le quartier, il y avait bien d'autres commerces et jusqu'à un cinéma, le LIDO, qui malheureusement n'a pas connu une longue
carrière. Pour le château d'eau je me souviens qu'il y en avait plusieurs dans le quartier mais je n'ai pas de documents sur eux, dommage. Quant aux magasins que vous citez ils sont plus vers le
Havre et je les ai bien connu aussi, et comme vous dites il est encore là mais pour combien de temps ?
Bon dimanche François.


 


En ce qui concerne le chateau d'eau, le voici. Le cliché date sans doute d'avant la guerre 14. En tout cas bravo francois pour cet excellent commentaire bien
documenté ! Amicalement NICEPHORE


 





 





 



Jacques 12/10/2014 08:45


Salut frangin. J'ai toujours entendu parler du café des fleurs mais je ne le situais pas exactement et je ne me rappelais plus en quelle année il avait disparu. En fait je le situais plutot de
l'autre coté de la rue. Voilà un article qui m'a rafraichi la mémoire. Merci de venir un peu en ville haute qui a moins changé que le centre ville mais qui est en train de beaucoup changer
surtout du coté de Bléville, ce qui promet des sujets d'articles dans le futur. 


Bon dimanche.

Nicéphore & DAN. 12/10/2014 09:31



Je me doutais bien qu'un article sur Sanvic allait t'évoquer des souvenirs. Bien que j'y habite depuis plus de 35 ans maintenant ( plus que vous maintenant, les
frangins ! ) et que j'y ai passé pas mal de temps auparavant (!) je n'avais jamais entendu parler de ce bistrot qui avait l'air fort sympathique et d'apparence vieille france, totalement (ou
presque) disparue de nos jours. Ha, nostalgie quand tu nous tiens ! Bien amicalement et bonjour à claudine. NICEPHORE


Bonjour frangin,
La mémoire nous joue des tours parfois, aussi une photo comme celle de la collection Alinand nous permet de resituer certain établissement dont celui-ci.
Personnellement je le connaissais sans y être jamais entré car plus jeune j'empruntais cette artère pour me rendre à l'aérodrome, mais à cette époque je n'avais pas idée qu'un jour je
m'occuperais d'un café aujourd'hui disparu. D'ailleurs à ce propos je parlerais un jour d'un "autre" café qui a vu toute notre enfance, alors je ne t'en dis pas plus mais tu auras
deviné.
Bon dimanche Jacques et Claudine  






duroyaume Ghislaine 12/10/2014 08:40


Bonjour Dan,


 


Dommâge de supprimer des petits commerces vivants !


bon dimanche :)

DAN 12/10/2014 09:35



Bonjour Ghislaine,
C'est dommage en effet d'avoir supprimer ce type d'établissement, c'était un lieu convivial et le quartier n'en a pas beaucoup, surtout quand on pense que c'était "apparemment" pour élargir les
rues, mais comme l'a souligné El jihem, ces rues ne semble pas avoir été transformées, alors pourquoi avoir démoli le café des fleurs ? Mystère !
Bon dimanche Ghislaine !



El jihem 12/10/2014 07:09


Bonjour Dan


Très sympa ce petit bistrot. Je suis sûr qu'il manque encore à ses anciens habitués.


Dommage d'avoir supprimé ces lieux de convivialité. Tu écris:"en vu d'agrandir ces rues" ? Il semble pourtant que seul le parking soit nouveau. Le poteau EDF présent en 1976 est
toujours là en 2014 et que la forme arrondie du carrefour n'a guère changé. Me trompe-je ?


Bon dimanche, et a bientôt


Jean Michel L

DAN ET NICEPHORE 12/10/2014 09:30



Bonjour El jihem,
Non, vous ne vous trompez pas du tout et à vrai dire je me suis fait la même réflexion, il faut savoir que la coupure de presse, sur laquelle je me suis basé, faisait mention de cet
élargissement, mais sur place je n'ai pas constaté grand changement, alors était-ce en VU de l'élargissement ? Si c'est cela il tarde un peu à venir !
Bon dimanche et à bientôt El jihem !


 


Bien vu le poteau EDF qui n'a pas changé ! Savez vous que certains datent de la seconde guerre (bien que pour celui-ci, je ne sais pas) En ce qui concerne les si
disgracieux poteaux électriques et surtout leurs lignes, affreuses toiles d'araignées qui vont avec, Sanvic n'a toujours pas bénéficié de l'enfouissement des lignes et c'est bien dommage !
Amicalement. NICEPHORE


 



HIREL 12/10/2014 07:03


Bonjour Daniel , encore un témoignage d'un quartier qui a beaucoup changé,merci à toi et bon dimanche.

DAN 12/10/2014 09:24



Bonjour Gérard,
C'est un quartier que je vais "explorer" un peu plus cette année, il y a beaucoup de choses à dire à son sujet alors j'y reviendrais.
bon dimanche Gérard !