Le facteur sonne toujours deux fois

Publié le par DAN

Mis en place en 1492 par Louis XI sous le nom de "Messageries Royales", le service postal ne sera organisé que sous la révolution. Les «postes aux lettres», «messageries» et «postes aux chevaux» seront regroupées en une seule administration ouverte au public. Au Havre c'est en 1725 qu'apparait cette "institution".

"Le bâtiment de l'hôtel des postes au Havre"

En 1913, la ville achète le terrain de l'entrepôt des tabacs; elle accepte de construire l'hôtel des postes à ses frais. L'architecte François Le Cœur, forme en 1913, un plan d'hôtel des postes, mais le conseil municipal refuse le projet. L'architecte de la ville, William Cargill, propose en 1914 un autre projet d'un monument urbain et non d'un simple édifice utilitaire. Mais la guerre vient interrompre ce projet. Ce n'est qu'en 1920 que la construction peut commencer sur des plans de l'architecte du gouvernement, Louis Chifflot, assisté de Pierre Chirol. La façade porte la date 1921 mais l'hôtel ne sera terminé qu'en 1926 (source archives municipales)


hôtel des postes (8)L'hôtel des postes au sortir de la guerre


hôtel des postes (7)L'hôtel des postes entre les deux guerres, à droite l'ancienne bourse


hôtel des postes (1)La même vue mais peu avant la guerre .


hôtel des postes (9)Toujours le même emplacement mais en 2009.


hôtel des postes (2)La fusion des deux photos


 

 

"L'immeuble aujourd'hui !"

Cet Hôtel des Postes, sera transformé en appartements. Mais avant cela, il aura fallu démolir tout ce qui était à l'intérieur, bureaux, hall, etc. Un incident au cours cette démolition, a fait abattre une partie de la façade nord. Elle sera reconstituée telle qu'elle était, afin de garder l'aspect original de l'édifice . Ce vaste chantier est toujours en cours à l'heure où j'écris ces lignes (Janvier 2010). Les photos 1, 2, 3, nous montrent l'évolution des travaux.


hôtel des postes (4)

Derrière la façade Nord-Ouest


 

hôtel des postes (5)Pendant la démolition


 

hôtel des postes (3)La façade Nord donnant sur la rue Jules Siegfried

 



 

 

 


Commenter cet article

Manulder 18/02/2010 23:19


Bonsoir,
quel travail accompli, il y a quelques clichés très interressants comme l'interieur du batiment que je ne connaissait pas. Encore un vieux batiment detruit pour faire place au moderne.
Dommage.
Manulder


DAN 18/02/2010 23:56


Bonsoir Manulder. Et encore, il ne faut pas se plaindre, car avec la technique de l'étayage, cela permet de garder la façade telle quelle. Alors c'est vrai que le
bâtiment en lui même n'existe plus, tout du moins l'intérieur, mais le promeneur pourra toujours contempler cette magnifique façade.
Bonne nuit Manulder  !


MARC GEORGES 02/02/2010 18:48


BONSOIR,
Merci pour ces très belles cartes de la Manufacture des Tabacs.
Il y a peu de temps sur un autre blog, une personne demandait ce qu'étaient devenues les pierres de la facade, jamais remontée, en dépit de promesses.
Il semble qu'au final, elles aient été vendues à une entreprise (un ouvrier se souvient de le avoir chargé dans des camions privés), peut-être une décision du conseil municipal de l'époque le
mentionne. De très nombreuses pierres ont été ainsi dispersées depuis la guerre, dont celles de "L'ENCLAVE DES PENITENTS" qui se trouvait près d'un chantier de voirie dans la rue Gustave Flaubert.
Ce petit passage existait encore dans les années 70 et permettait à de nombreuses écolières de se rendre à l'école privée plus haut. Ces pierres furent démontées à la demande d'un secrétaire de
MAIRE adjoint qui souhaitait récupérer les marches de pierre pour sa propriété, ce qui fut fait. Les colonnes finirent à la décharge publique où chez des particuliers. Voilà le sort des anciennes
pierres de la mémoire havraise.
Marc Georges


DAN 02/02/2010 19:25


Bonsoir Marc Georges. D'une manière générale, les pierres, des monuments détruits pendant la guerre, ont été "récupérées" d'une façon ou d'une autre. S'agissant de
la manufacture des tabacs, (de sa porte surtout) elles devaient être remonté presque en lieu et place, c'est à dire derrière l'église Saint François.
Pour d'autres monuments, tels l'arsenal, la bourse, et j'en passe, les pierres ont été récupérées pour d'autres constructions. J'ai un document la dessus mais il faudrait que je remette la main
dessus afin de faire une réponse plus précise.
Mais c'est vrai que ces pierres, comme vous le soulignez, n'ont pas été "perdues" pour tout le monde.
Bonne soirée Marc Georges !


Papy Scham 28/01/2010 21:08


Je suis toujourss fasciné par tes reportages. Un énorme boulot que vous abaattez toi et Nicephore. BRAVO !


DAN et nicephore 28/01/2010 21:30


Bonsoir Papy. Nicéphore étant encore en activité les articles c'est moi, les coulisses c'est  lui. Mais l'un ne va pas sans l'autre. Mais c'est vrai que ça en
fait du boulot vivement la retraite de ma retraite 
@+ Papyscham !

Exact, quand on voit le temps passé par Dan (en fait pratiquement tout son temps disponible), à réaliser ces articles (texte + photos + recherches sur le terrain, aux archives + réponse aux
commentaires) on comprendra que seul un retraité peut envisager ce genre de tâche.
Bien amicalement à toi Papyscham.
NICEPHORE


JMH 28/01/2010 18:28


Bonjour Dan et Nicephore. Merci pour votre travail. A propos des murs, ils restaient encore criblés d'éclat des bombes de la Seconde guerre mondiale. Je me souviens d'une visite au musée
de la poste à Paris, dans le quartier Montparnasse, il y a 3 ans à peu près. De mémoire, on y voyait un tableau peint représentant une grande salle d'un central
parisien (télégraphique ou téléphonique?) où il y avait, dans le fond, un panneau "Le Havre ", avec un opérateur à côté, et des panenaux d'autres villes de France. Le musée
a été totalement transformé récemment et je ne sais pas si ce tableau y est encore présent. Le musée de la poste est très intéressant.

 Amicalement.


DAN et NICEPHORE 28/01/2010 18:40


Bonsoir Jean Michel. Les traces de le seconde guerre mondiale sont encore visibles si on regarde bien, et de près, les "réparations" qui ont été effectuées. Les
briques sont plus "neuves" à ces endroits là.
Pour le musée il serait très intéressant de le visiter. Peut être nous pourrions y trouver quelques photos prises à l'intérieur du hall d'accueil du public de "notre" poste. Car c'est bien ça qui
est dommage dans l'iconographie concernant la poste du Havre, aucune photo de ce hall où, pourtant beaucoup de Havrais se sont rendu, moi le premier. Si j'avais eu à l'époque un appareil photo
numérique, nul doute que j'aurais quelques clichés pris dans ce hall.
Bonne soirée Jean-Michel ! 

Salut jean michel, oui c'est bien dommage que nous n'ayons pas conservé (et c'est souvent le cas malheureusement ) quelques clichés du hall intérieur, assez majestueux d'ailleurs avec ses
boisieries, son dallage, son architecture art nouveau. Dieu sait, si j'ai passé en ces lieux, des heures dans les files d'attente, avant d'accéder aux guichets. Et, il y a deux ans, ne sachant pas
que je m'y rendai pour la dernière fois, je n'ai même pas eu un ultime regard circulaire en guise d'adieu ! Tristesse ...
Bien amicalement
NICEPHORE


ManuRaw 28/01/2010 15:58


La façade semble avoir plus souffert des travaux que de la guerre !
Une très bonne idée de conserver le cachet de cette façade.
Des appartements.... Je rejoints Marcopolo76 et je pense qu'il aurait été possible de donner une nouvelle affectation à ce batiment plus en conformité avec son architecture.
Pour les premières photos, bravo, cmme je le dis souvent je ne suis pas havrais d'origine et il est toujours interessant de découvrir une ville telle qu'elle était autrefois. C'est la 1ère fois que
je vois une photo de l'ancienne bourse.
A+


DAN 28/01/2010 16:09


Bonsoir ManuRaw. On est tous d'accord pour dire que l'on aurait pu faire autre chose que des logements de luxe dans ce bâtiment. Mais on est aussi tous d'accords
que ces logements valent mieux qu'une démolition. Surtout qu'avec la technique de conservation des façades cet "Hôtel des ¨Postes" n'aura pas besoin de vieilles photos jaunies pour que l'on se
souvienne de lui.
Quant à l'ancienne bourse, cet édifice fera l'objet d'un article spécifique, car ce bâtiment fait partie de ceux que je regrette fortement de ne pas avoir connu.
Bonne soirée ManuRaw


Havratar 28/01/2010 11:40


Bonjour Nicephore.
Loin de moi l'idée de me servir de votre blog pour une quelconque attaque personnelle, il s'agissait plus là d'une critique quant à la politique menée à l'encontre des écoles havraises.
Bonne journée.


Nicéphore 28/01/2010 12:14


Rebonjour HAVRATAR,
Nous ne sommes pas insensibles évidemment à l'actualité parfois triste de notre cité, surtout lorsqu'elle touche une dispartion d'école, voir : http://havrais-dire.over-blog.com/article-24946486.html,
mais il y a une certaine manière de le faire. La votre, talentueuse certes, nous parait un peu " agressive ", vis à vis du ton habituel de notre blog.
Cordialement
Nicéphore


Nicéphore 28/01/2010 11:02


Désolé havratar, notre blog n'est pas un espace ou l'on autorise les attaques personnelles. Votre lien en était une, vis à vis de notre premier magistrat. Votre
commentaire et son lien ont donc été mis à la corbeille.
Cordialement.
NICEPHORE


phyll 28/01/2010 03:00


Ho !!...j'ai même pas rien dis !!! 


DAN 28/01/2010 09:14


Salut Phyll. C'est bien ce qui me semblait, mais je vais voir l'ami joramy bientôt et je lui demanderais de vive voix  de quoi il retourne exactement !
Bonne journée, et vu le temps, toujours au chaud  "Phyllibernatus" !


Joramy 27/01/2010 19:22


Salut Daniel, il faudrais qu'on se rencontre car avec la réponse du mail a Phyll j'ai une petit idée dériére la tête.

Amicalement Jordan


DAN 27/01/2010 19:30


Bonsoir Joramy. Il faudrait, pour être plus précis, que tu m'envoie un mail, car de quel réponse de Phyll parles-tu ?
Quant à une rencontre entre nous, bien sûr aucun problème jeune ami, il te suffit de me dire le jour et l'heure, et si je suis disponible (et s'il ne fait pas trop froid) on peut se voir.
Alors @ bientôt ?


phyll 27/01/2010 00:28


alors là mon pote, je dois te dire que je me régale avec les commentaires laissés ici !!! on en apprend tous les jours, la preuve !!!
et si je peux me permettre...merci Jeff !!


DAN ET NICEPHORE 27/01/2010 07:42


Salut Phyll. Tu es bien comme moi, je me régale aussi avec les commentaires, à tel point que je vais faire un article de plus basé sur ces commentaires, mais
surtout avec les pièces jointes que l'on nous a envoyées par mail à ce sujet.
C'est pas un blog réactif ça ?
Très bonne journée mon pote !

Bonjour Phyll,
Notre blog, et c'est là notre grande fierté, tend à devenir un forum, de plus en plus fréquenté de jours en jours ou chacun peut relater ses expériences et ses souvenirs, au plus grand profit de la
communauté. Merci à tous et n'hésiter pas à continuer.
Amicalement
NICE


tce76 26/01/2010 22:53


Merci Dan pour ces infos historiques.
Un chantier pharaonique lorsqu'on passe devant.
Ils ont eu raison de conserver les façades.


DAN ET NICE 26/01/2010 22:59


Bonsoir Thierry. De rien pour les infos, tout le plaisir est pour moi, formule peut être toute faite mais qui traduit bien mon sentiment pour faire ce blog.
Quand au chantier lui-même un des responsables de l'entreprise de maçonnerie me disait pas plus tard que cette semaine, que c'était un tout petit chantier pour lui. Moi je veux bien mais quand même
!
Bonne fin de soirée Thierry  ! 




Jacky 26/01/2010 22:08


Bonsoir,

Dommage que les cubes remplacent les sculptures. Mais heureusement que le facading éxiste pour préserver ces facades magnifiques.

Très intérressant la page d'histoire que l'on découvre dans les commentaires.

MERCI  A bientot


DAN 26/01/2010 22:54


Re-bonsoir Jacky. Avec quelques amis blogueurs, ont se félicitaient que cette technique puissent être mise en ouvre pour préserver les façades de bâtiments témoins
de leur temps. Preuve s'il en faut, que l'on peut marier histoire et modernité !
Quand aux commentaires ils sont intéressants à tous points de vus, et apportent ce que je ne peux pas toujours trouver !
Bonne fin de soirée !


Jeff 26/01/2010 22:07


Merci pour ces précisions. Voici une partie de la mail que j'ai envoyée à Dan et Nicéphore :

Comme je le notais en commentaire à votre article, le bloc (au sens US du terme) formé par le futur ensemble immobilier "Vendôme"  n'hébergeait  pas autrefois que la grande poste,
mais d'autres sociétés y avaient leur implantation comme ces deux grandes compagnies américaines, la Commercial Cable et la Western Union. Toutes les deux exploitaient des câbles télégraphiques
transatlantiques qui permettaient les communications télégraphiques entre l'Europe et l'Amérique. Chaque société avait ses propres câbles qui reposaient au fond de l'Océan atlantique sur une même
route avec des fonds de 4000m entre Terre Neuve et l'Irlande. A quelques miles de la grève d'atterrissage du câble en l'occurrence pour Le Havre (le cable venant d'irlande) : Sainte Adresse, les
câbles étaient ensouillés et renforcés pour les protéger des mouvements de la mer, et du raclage des chaluts. Ces compagnies ont cessé d'exploiter le câble cuivre vers 1962 pour la WU, avec l'essor
de la transmission téléphonique. Le début d'exploitation des câbles cuivres transatlantiques remontent à 1865. Pour le Havre le début d'exploitation doit se situer avant 1914, ceci est à préciser.
A noter que la transmission par câble demeure mais sous forme de fibre optique, et je ne crois pas qu'en matière de liaison sous marine LH soit encore concernée, ça reste à être précisé aussi.

Le "café du bout du monde" semble être une baraque de bois, en fait un habillage de bois recouvre le bâtiment maçonné d'origine, hutte technique qui faisait office de relai entre le cable sous
marin et le cable terrestre qui longeait le boulevard maritime pour aller jusqu'au bâtiment des postes et les locaux de la  Western Union en particulier. Il y avait pour la western Union une
petite équipe (15 à 20 personnes environ maitrisant l'Anglais) d'opérateurs télétypistes en charge de traiter le texte des télégrammes et des techniciens dont la fonction était de veiller au bon
fonctionnement du cable transatlantique, ces derniers avaient comme mission en cas d'incident sur le câble de travailler avec leurs homologues américains afin de déterminer l'endroit où le câble
avait pu subir un dommage. Un navire câblier était ensuite dépêché sur zone pour effectuer la réparation. Les blessures du câble les plus courantes survenaient à proximité des côtes à cause des
chaluts. Je me souviens aussi du navire cablier au large en train de faire une réparation et mon père et un de ses collègues devant la cable hut communiquant avec le navire en morse à l'aide d'une
lampe torche électrique.

Un câble est encore visible par grande marée sur la plage face à Ste Adresse.

Cordialement Jeff


DAN 26/01/2010 22:47


Bonsoir Jeff. Je suis stupéfait par votre connaissance à  propos des liaisons par câble entre divers pays.
Je l'ai déjà dis, mais je me répète, les commentaires sur un blog comme le notre, sont très importants car ils précisent, par vos témoignages, des points techniques ou d'histoires, introuvables par
ailleurs.
Donc une nouvelle fois merci et bonne fin de soirée !


Mr Yak 26/01/2010 21:54


J'allais souvent manger le midi au resto PTT au 1er étage qui était ouvert à tous. Un des meilleurs plan du coin si bien qu'il y avait presque plus de clients qui venaient du transit que de la
Poste.


DAN ET NICEPHORE 26/01/2010 22:38


Bonsoir Yak. Alors tu y as peut être connu un membre de ma famille qui travaillait dans ce bâtiment.
Faudra que je lui demande comment était la nourriture dans ce resto PTT, tiens !
Et c'est dommage qu'il n'y ai pas beaucoup de photo de l'intérieur, j'en ai reçu quelques-une que je vais publier bientôt afin d'en faire profiter tout le monde.
Bonne fin de soirée Yak. !

Salut mr Yak, j'ai bien connu cette ambiance qui règnait autour du périmètre de la grande  poste. En effet, à l'époque, énormément de transitaires et cie de navigation y tenaient leurs
bureaux. Il y avait d'ailleurs, un bistrot " le téléphone", je crois, ou se retrouvaient les déclarants, commis et autres professions du transit. Tout çà a bien changé maintenant, car beaucoup de
ces entreprises ont déménagé sur la zone ou ont simplement disparu.
amicalement
NICEPHORE


jph 26/01/2010 20:15


Pour faire écho au commentaire de Jeff, je savais que l'Hotel des Postes abritait autrefois un grand centre international de télégraphie; J'avais entendu parler de la Western Union Telegraph
Company par un ancien collègue qui y travaillait mais je ne connaissais pas l'autre. Les précisions qu'apporte Jeff m'intéressent d'autant plus que j'ai travaillé pendant 22 ans dans les anciens
locaux de ce centre qui est devenu un "centre d'amplification des lignes à grande distance".Le télégraphe existait toujours dans un autre local mais c'était un service local des PTT, les liaisons
nationales et internationales passant par chez nous.
Ces services ont disparu à la fin des années 90, transférés dans d'autres services du Havre, après celui des renseignements téléphoniques (le 12) regroupés à Evreux et qui
étaient également situés sur le 2è niveau de ce bâtiment.


DAN ET NICEPHORE 26/01/2010 20:22


Bonsoir et merci J-P pour ces précisions. Je pense que jeff appréciera ce commentaire.
S'il le désire, il peux y répondre, car la "boite à commentaires" est toujours ouverte ici !
Bonne soirée J-P @+

Bonjour Jean-Pierre. Ces renseignements complémentaires sont très pertinents, surtout lorsqu'ils proviennent
d'un " homme de l'art"
Bien amicalement.
NICEPHORE


Marlowe 26/01/2010 17:49


Quand on voit sur la photo 4, l'espèce de lego qui voisine la Poste, ça fait peur ! :))
Avec le Théâtre de l'Impossible, nous avons eu le bonheur d'occuper les lieux juste après le déménagement. Nous y avons proposé, une semaine durant, un spectacle théâtral qui se déplaçait dans tous
le bâtiment encore empreint d'ambiance postale. Un grand et beau souvenir...


DAN et NICEPHORE 26/01/2010 19:26


Bonsoir Marlowe. Y'a t-il eu des photos de prises au cours de ces représentations  dans ce bâriment ?
Si oui ce serait très interressant de les voir, car, malgré mes recherches je n'ai rien trouvé à ce sujet. L'extérieur a été pris à profusion, mais de l'intérieur rien !
Quand au "légo", on ne peut pas dire qu'il s'harmonise avec la Poste, mais il est là et faut "faire avec"  hélas !
Bonne soirée Marlowe

Salut Marlowe,
C'est dommage qu'on ne se connaissait pas à l'époque, car nous aurions été ravis, Dan et moi, d'assister à ce spectacle, surement très interessant et insolite. Mais des photos, ont du être
réalisées à cette occasion ?
Bien amicalement.
Nicéphore


phyll 26/01/2010 12:36


Tu n'as pas pû t'empêcher de "t'envoyer en l'air" une fois de plus, mais c'est pour notre plaisir !!!
Sérieusement, nous avons eut tous deux plusieurs conversations sur cette méthode de "façading" qui doit être onéreuse, certes, mais c'est tellement mieux que de tout raser et reconstruire des cubes
de béton et de verre à l'esthétisme souvent discutable !! Enfin, nous aurons toujours le plaisir d'admirer l'extérieur de ce beau bâtiment !! Quant à l'intérieur, seuls quelques nantis en
auront la jouissance !!!
bonne journée mon pote ! 


DAN 26/01/2010 13:28


Salut Phyll. J'avoue ne pas avoir pu m'empêcher de grimper la haut , mais comme tu dis,
c'est pour la bonne cause. Imagine dans 50 ans la tête des habitants de ces futurs logements en voyant ces clichés ?
Moi, comme toi, je dis vive le "façading", imagine encore ce que l'on aurait pu conserver avec cette technique ! ! Bon je ne vais pas plus avant, car ça me donne des boutons.
En attendant il y a une porte qui aurait besoin, elle aussi, d'un coup de jeune, et, au vu de "certains" budgets consacrés au luxe on pourrait peut être en donner une toute petite partie pour
qu'elle soit de nouveau présentable.
Bonne journée mon pote !


Françoise Amiel-Hebert 26/01/2010 08:49


Bonjour Dan,
Tu écris qu'au cours des travaux "un incident" a fait qu'une partie du mur s'est effondrée. Toute seule, car les parois fragilisées de l'intérieur puisqu'on démolissait toutes les cloisons,
n'avaient pas été étayées au préalable comme c'est le cas pour l'immeuble au coin du Bd de Strasbourg et rue Fontenelle. C'est le responsable de ce dernier qui me l'a expliqué. Ce genre de travaux
se fait beaucoup à Paris où l'on garde les façades hausmaniennes et où on rebatit tout à l'intérieur.
Encore quelques années avant la fin du reportage!
FAH


DAN 26/01/2010 10:33


Bonjour Françoise. J'aurais dû, en effet, précisé ce point concernant cet "incident", ce mur n'est pas tombé tout seul en effet, et comme tu le précises l'ensemble
du bâtiment n'avait pas été étayé au préalable, d'où cette  "péripétie". Voila une information précieuse donnée aux lecteurs merci pour eux.
Quant à la fin du reportage, c'est vrai que ce n'est pas demain la veille que je pourrais le publier. Mais je "travaille" aussi pour les générations futures, alors si ce n'est pas moi qui le
termine ce sera quelqu'un d'autre !
Bonne journée Françoise !


Anne 26/01/2010 08:07


Je me pose également la question quant aux photos prises en hauteur...Cet immeuble n'avance pas bien vite.


DAN 26/01/2010 08:37


Bonjour Anne. Ah ah ah , tout le monde se pose la question de savoir comment j'ai pris les photos d'en haut, comme expliqué à Joramy, j'ai pu faire la connaissance
du promoteur, et mon bavardage, (accompagné de mon "culot") que tu connais un peu, a fait le reste.
Quant à l'avancement des travaux contrairement à ce que l'on voit sur les photos, ils avancent à grands pas, puisqu'il sont maintenant terminé tout ce qui est sous-sol, fondations caves. Le
rez-de-chaussée est maintenant en route, et le reste va aller très vite maintenant. J'ai fais des photos de ces travaux depuis le début, et je ferais un reportage "spécial" pour son évolution,
alors rendez-vous "prochainement" !
Bonne journée Anne ! 


Pierre 26/01/2010 07:53


Je me souviens très bien de cette visite lors d'une de mes dernières venues. Je vois que cela n'a pas trop avancé. La fameuse grille à l'arrière est-elle toujours là ?


DAN 26/01/2010 08:29


Bonjour Pierre. Contrairement aux apparences, le chantier avance à grands pas. Les photos publiées ici dates de l'été 2008. Entre temps ils ont creusé le sol assez
profondément pour l'assainir et le renforcer.
Le gros oeuvre et les caves sont maintenant terminé. Les mur du rez-de-chaussée vont pouvoir être construit.
Quant à la très belle grille que nous t'avions fait voir, elle a été démonté et stocké ailleurs, afin qu'elle ne souffre pas du passge continuel des engins de chantier.
Bonne journée Pierre !


Yannick B. 26/01/2010 03:12


Voici un sujet encore une fois des plus intéressants, même si comme Marco j'aurais bien vu tout autre chose que des apparts dans ce sublime édifice, il me semble que le CIC va également s'y
implanter.
En tout cas il ne faut pas se plaindre, l'aspect extérieur sera préservé contrairement à la Porte Kléber, je vois que ce bâtiment ne gêne pas, mais bon ne relançons pas le débat. Je te félicite
également pour cette nouvelle ascension, plus ne t'arrête mon bon Dan.


DAN 26/01/2010 08:22


Salut Yannick. Comme je l'ai dit à Marco, l'essentiel étant préservéque demandé de plus dans un Havre où presque rien n'est fait pour la sauvegarde du peu d'ancien
qui nous reste.
La porte Kleber en est une illustration, car, la pauvre, se dégrade de jour en jour, et personne pour le signaler. Que pouvons nous y faire ? Phyll et moi, me semble -t-il avons déjà alerter
l'opinion, mais rien ne bouge, d'un coté tant mieux, car elle est toujours debout, mais de l'autre il serait temps que le Havre fasse preuve d'altruisme envers son passé.
Bonne journée Yannik. 


Jeff 25/01/2010 22:45


Voici le commentaire que j'ai posté à la suite d'un article de Geo dans son blog et consacré à l'hôtel des Postes datant du 23 juillet 2008.

Ce bâtiment n'accueillait pas que les PTT Français. Rue Maréchal de Lattre de Tassigny existe encore une lourde et haute porte grise qui desservait 2 compagnies américaines exploitant des câbles
transatlantiques de communication télégraphique (télégrammes), la Commercial Cable Company et la Western Union Télégraph Company où mon père à travaillé de 1948 à 1958. Pour la Western Union le
câble arrivait au pied de la plage de Ste Adresse là où commence la falaise dans une petite construction maçonnée qu'on nommait la "hutte" traduction du terme américain de "cable hut". Position de
cette Hutte disparue aujourd'hui : aux environs de 49°30'22.97"N 0°04'12.72"E. Ces câbles ont du être exploités de 1920 aux années 60's. Les câbles partaient de la côte Est des US pour parvenir en
Irelande ou en Cornouaille anglaise, pour ensuite traverser la manche jusqu'au Havre. Je me souviens étant gamin d'avoir rendu visite à mon père sur son lieu de travail et de m'émerveiller devant
toutes ces machines et les téléprinters qui crépitaient à longueur de journée. On véhiculait de l'information sur un câble, c'était les réseaux informatiques de l'époque. Encore un aspect maritime
et technologique de notre ville peut-être méconnu.

La "cable hut" évoquée dans mon commentaire est devenue un tout petit café "le bout du monde". Les journalistes de TF1 ont tourné une séquence sur l'aspect télécommunication transatlantique de LH
et sur l'histoire du cable qui n'aura pas été incluse au montage dans le reportage sur Le Havre diffusé au journal de 13h de TF1 un samedi en fin d'année 2009.

Cordialement. Jeff



DAN 25/01/2010 23:31


Bonsoir Jeff. Voila des précisions tout à fait intéressantes. Je n'ai pas trouvé cet  épisode dans les archives municipales, peut être ais-je mal cherché. J'
ai un membre de ma famille qui a fait sa carrière dans ce bâtiment, peut être votre témoignage lui rappellera des souvenirs, puisqu'il est retraité depuis pas mal de temps maintenant.
Quant au documentaire sur TF1 je ne l'ai pas vu, n'étant pas un adepte de la télévision en général.
En ce qui me concerne j'aime beaucoup faire ce blog car j'en apprends beaucoup par des lecteurs tel que vous. Alors soyez-en remercié, et je vous souhaite une bonne fin de soirée.


marcopolo76 25/01/2010 22:02


Bonsoir Dan
Il s'agissait d'un édifice monumental  qui avait survécu aux bombardements..!
Il aurait pu devenir un musée, un hôtel, un centre d'arts etc...
Je reste réservé sur le résultat final ?
Bonne soirée
marco


DAN 25/01/2010 23:20


Bonsoir Marco. Je comprends ta réaction, moi aussi j'aurais aimé qu'il se transforme en musée ou en un bâtiment dans lequel le public aurait eut accès. Mais cette
solution est toujours mieux qu'une démolition pure et simple, alors on fait "avec" comme l'on dit, en étant quand même assuré de voir ce magnifique bâtiment encore longtemps.
@+ Marco !


LGV 25/01/2010 21:05


Pour une fois je félicite le fait qu'ils concervent l'édifice extérieur ! Bien sûr j'aimais cette poste immense. Bien d'avantage que le minuscule emplacement bvd de Strasbourg. Et bien sûr, je
dirai que si nos dirigeants ne bradaient pas notre excellent service pour avoir plus de trésorerie, il n'y aurai pas besoin de déménager dans un lieu plus petit. Mais les temps ont changé,
aujourd'hui c'est mal vue d'avoir beaucoup de fonctionaires donc d'entreprises publiques. Autrefois pourtant, ces entreprises faisaient la fierté de la France !
Alors qui veut nous faire croire que l'on doit en avoir honte aujourd'hui ?
OK je m'égare... En tout cas les futurs appartements auront une magnifique façade... Merci Dan pour cet intéressant et complet reportage au plus près des vieilles pierres havraises !


DAN 25/01/2010 21:50


Bonsoir Cédric. Cet édifice avait un immense hall, des bureaux en grand nombre, plusieurs services en son sein notamment une partie des communications. Mais dans
cette histoire et ce lieu, il y a deux paramètres auxquels je pense Primo, du fait de la dispersion des bureaux de poste un peu partout en ville, j'espère que le reclassement de ses employés a été
assuré, mais ça, je ne peux l'affirmer .
Secondo, ce bâtiment devait être préservé, c'est me semble -t-il ce qui se passe aujourd'hui.
Maintenant au sujet du service public je suis entièrement d'accord avec toi, tu commence à me connaître un peu, mais ce n'est pas, ici, le lieu d'en débattre.
Bonne fin de soirée Cédric  !


Mouneluna 25/01/2010 20:15


les voitures ne sont pas vraiment les mêmes tout au long des années
et que vont ils construire a la place de ce bel hotel des postes.
bonne semaine
Moune


DAN 25/01/2010 20:23


Bonsoir Mouneluna. En fait les quatre murs, plus les logement de fonctions, sont préservés tels qu'on les voit sur les photos anciennes.
Par contre ils ont tout cassé à l'intérieur.
A partir de là il rebattisse un "nouvel" immeuble et les murs anciens sont ainsi intégrés à la nouvelle construction.
Pour le promeneur extérieur , l'aspect de ce bâtiment ne changera absolument pas.
Par contre pour l'intérieur ce sont des appartements très modernes qui seront en lieux et place de ce que fut cet hôtel des postes.
Bonne soirée !


buddy2259 25/01/2010 20:11


Dan , l'homme qui n'a peur de rien(rappelez vous la l'assencion de l'église  Saint Jo)!!!!!!


DAN 25/01/2010 20:13


C'est un peu ça Buddy, mais avoue que c'est pour le plaisir de tous, enfin j'espère...



Joramy 25/01/2010 19:54


Salut DAN, encore un super article il faudrait m'expliquer comment tu est monté dans les hauteur de la poste^^


DAN 25/01/2010 20:03


Bonsoir Joramy. La c'est mon secret .
En fait je connais (un tout petit peu) le promoteur de ce chantier, et mon bavardage a fait le reste si tu vois ce que je veux dire !
Bonne soirée jeune ami ! 


buddy2259 25/01/2010 19:54


Encore un très gros travail de ta part mon cher Dan,et lors de ma visite en octobre j'ai vu sur place ce chantier en cours avec la conservation de cette magnifique façade...vraiment
impressionnant!!! je te souhaite une très bonne soirée .


DAN 25/01/2010 20:01


Bonsoir Buddy. Tu as raison c'est un gros boulot, et là je ne compte pas les heures, sinon ça m'effraie
Tout ce que j'espère avec cet "hôtel", c'est qu'il aille jusqu'au bout en préservant l'ensemble architectural. Son promoteur me l'a dit alors...
Bonne soirée Buddy !