Le Havre, après le désastre !

Publié le par DAN

Tout le monde connait, je pense, le carrefour "place de l'hôtel de ville - boulevard de Strasbourg".

Je vous propose aujourd'hui un "avant-après" avec un document F.A.H.

Sur l'ancienne photo on distingue bien le bâtiment bancaire encore debout aujourd'hui. Il a été modifié par l'adjonction d'un étage supplémentaire.

La photo ancienne a sans doute été prise au cours du mois de septembre 1944.


modèle des fusions LCL 2La vue du carrefour en 2010


CL hôtel de villeLa même vue à la fin de la guerre


fusion LCL 2 40 % recadréLa fusion des deux photos


état actuel 2009 du LCLUne  vue plus rapprochée, à gauche, de l'établissement bancaire en 2010


 


 


Commenter cet article

VALLEROY L 10/01/2010 21:30



Bonsoir,


à propos de rencontre, pour ceux qui ne l'auraient pas noté, jeudi prochain se tiendra une conférence : Soquence, un
quartier mal connu du Havre". 


Extrait du magazine Océanes Dec 2009 - Janv 2010 :


L'histoire du quartier ignoré de Soquence est désormais écrite par Jean-Claude LEFORT, qui réside au même endroit de ce secteur depuis 76 ans.


Il nous livrera l'aboutissement de ses nombreuses recherches sur son quartier natal consignées dans son livre Soquence, un quartier mal connu du Havre, lors
d'une conférence organisée par la SHED, le Jeudi 14 Janvier 2010 à 18h, au fort de Tourneville, salle Gaston Legoy. Entrée libre. 06 87 07 38 15.


 


Venez nombreux écouter Jean-Claude LEFORT parler avec passion de son quartier natal.


Ps : Merci de faire la promotion de ce livre, résultat d'un énorme travail, disponible dans toutes les bonne librairies (inclus la FNAC du havre) au prix de 35
Euros



DAN 10/01/2010 22:24


Bonsoir M Valleroy. Oui c'est exact et je compte à la fin de sa conférence, lui faire signer son livre que j'ai acheté dès sa sortie. Cette information sera lue par
les lecteurs qui j'espère se rendront au fort de Tourneville (parking facile) pour assister à 18h00, salle Gaston Legoy à cette conférence.
Ce livre est le bienvenu, car, malgré une bibliothèque fournie, cet ouvrage manquait !
Bonne fin de soirée !


Sandrine 08/01/2010 09:28


Plus jamais ça !!!! la guerre c est pas bien , c est caca !!!

Gros bisous Dan et bonne et heureuse année 2010 !!! tout plein de bonnes choses .


DAN 08/01/2010 09:37


Bonjour Sandrine. Je partage complètement ton opinion quant à la guerre  ! Pouah
Je te souhaite une année 2010 formidable à tous points de vue et te fais aussi un "gros poutou"
@+


geo 06/01/2010 23:46


Excellent. C'est de l'inédit !!!!

J'étais justement en train de préparer un petit article sur le Crédit Lyonnais avec un photo datant des années 30 ou on peut voir que le batiment possédait une coupole (à la manière du Printemps
Haussman à Paris). Cette coupole à probablement été détruite par les bombardements car comme le prouve ta photo, le siège régionale du Crédit Lyonnais à morflé en 44 !

A propos de la Civette, ce commerce était hébergé dans un des kiosques de tramway de la CGFT (actuelle CTPO).


J'aime beaucoup l'immeuble "Perret" juste devant le crédit lyonnais. Ca ne me déplairait pas d'y habiter ;-) (peut être un jour !)


DAN 06/01/2010 23:58


Bonsoir Geo. J'ai eu justement des interrogations quant à l'année de construction de ce bâtiment. Et moi je ne connais pas cette coupole ayant coiffée cet
édifice.  J'essaierai de trouver dans les photos aériennes ou autres, une photo montrant cette coupole.
Ainsi ton ton article complètera celui-ci parfaitement.
Il me semble que ce commerce de "la civette" était avant guerre, dans une baraque en bois devant les jardins de l'hôtel de ville ?  J'essairai, la aussi ,de faire des recherches à ce
sujet.
Quant à habiter dans cet immeuble Perret je te le souhaite geo !
Alors à très bientôt geo


Jany 06/01/2010 23:23



Je trouve vraimant joli le style PERRET,sobre dépouillé de toutes sculpture en façade,c est pas par hazard si la ville est classée....Bon après c est comme tout ça plait ou pas...Bonne soirée



DAN 06/01/2010 23:30


Bonsoir Jany. C'est vrai qu'il y a une part de goût dans cette architecture. Mais, même si je regrette l'ancien Havre, je dois bien reconnaitre que la ville
actuelle est très lumineuse, à toutes les heures de la journée. Est-ce dû à l'architecture ? A la lumière naturelle de l'estuaire ?
J'aurais tendance à dire que ces ont les deux conjugués !
Bonne fin de soirée Jany   !


tce76 06/01/2010 22:32


Encore une nouvelle preuve que le quartier a réellement été rasé de la carte, pour ceux qui en doutait encore!
Bravo Dan pour cette superposition parfaitement ajustée.


DAN 06/01/2010 22:44


Bonsoir Thierry. Certes les traces du "rasage" ont été complètement effacés, et c'est tout  à l'honneur de nos parents qui ont retroussé leur manches pour se
mettre à la reconstruction de la ville.
Quant à l'ajustage parfait, j'essaie Thierry,  j'essaie, mais parfois c'est tellement difficile que je suis tenté de laisser tomber.
Mais vos encouragements m'incitent toujours à continuer et à faire plus alors...
Bonne fin de soirée


marcopolo76 06/01/2010 19:33


Salut Dan,
Tu vois je pensais que le batiment en question avait été construit juste après guerre tu me démontres le contraire de plus quelle chance a t'il eu car à voir l'environnement, il est passé à coté
d'une destruction.
Je vois qu'il a eu un étage de plus..depuis!
Par contre fais gaffe , des photos d'établissements bancaires " pas bon" si jamais tu veux faire un" Hold up"...embarqué l'ami DAN...!
Marco


DAN 06/01/2010 19:41


Bonsoir Marco.Beaucoup de gens pensaient comme toi à propos de la date de construction de cette banque. Comme quoi, quand on fait des ouvrages de qualité ils sont à
la fois intemporels, et passe les années sans se démoder !
Pour un "hold-up, ah ah ah, dis donc tu n'aurais pas des accointances avec cette banque dès fois ?
Bonne soirée Marco !


yannick_76 06/01/2010 18:29


Au travers cet article j'ai appris que mon établissement bancaire et plus précisément mon agance ne date pas d'hier, pour apporter quelques informations il faut savoir qu'il y a un énorme contraste
entre l'architecture extérieure et celle d'intérieure, de plus depuis l'année dernière il y a une refonte totale de l'intérieure.
Tu nous montre également encore une fois à quel point notre ville a subi après cette terrible guerre.


DAN 06/01/2010 18:57


Bonsoir Yannick.  C'est ça le progrès, changer tout à l'intérieur pour avoir un confort de haut niveau, et laissé l'extérieur tel qu'il a été conçu. C'est vrai
que l'on applique cette "politique" depuis peu, mais elle donne des résultats qui satisfont tout le monde.
Quant à la guerre et ce quelle à fait subir à notre ville, je n'ai pas fini de traiter le sujet qui est vaste vu l'ampleur du désastre.
Bonne soirée Yannick


François 06/01/2010 15:26


Je confirme que le batiment du crédit mutuel abritait les locaux de Paris-Normandie (je ne suis pas absolument certain du titre) dans années 70 car je m'y rendais avec mon père pigiste sportif.
J'aimais bien cette ambiance fébrile (on dirait stresse maintenant) avant la fabrication du journal.


DAN 06/01/2010 15:36


François.
Voilà une précision qui devrais ravir Jeff. Quant à moi je ne me souvenais plus de l'endroit axact. Merci François pour cette information qui me rafraîchit la mémoire.
@+ François


LGV 06/01/2010 13:03


Quand on dit que le Havre était un champ de ruine après le passage des anglais, en voici un apperçu probant ! La ville basse était vraiment complètement au sol... Je regrette qu'aujourd'hui nous
n'ayons plus de magnifiques panneaux indicateurs comme celui que l'on peut voir sur la première photo...


DAN 06/01/2010 13:59


Salut Cédric. A propos du Havre détruit, je me souviens d'un commentaire au cinéma qui disait "le Havre une ville à hauteur d'homme", signifiant par la,
que ce qui restait debout n'étaient pas plus haut que la taille d'un homme. Cette "réflexion" m' a toujours frappé et m'est resté en mémoire.
Quant aux panneaux, si tu veux tu prends un bout de bois et tu fais les mêmes, car ce ne sont pas autre chose que des panneaux provisoires, en attendant les fameuses bornes "Michelin"
Bonne journée Cédric


jeff 06/01/2010 12:04


Au bas du batiment Perret de la photo, derrière les grandes vitrines de l'actuel Crédit Mutuel on pouvait contempler dans les années 50's / 60' les photos 18x24 papier glacé noir et blanc d'un
grand journal dont je ne me souviens plus le nom (Havre Libre / Presse ou peut-être Paris Normandie ?). J'ai aussi vu un jour de grande tempête ces grandes vitres s'effondrer.


DAN 06/01/2010 12:32



Bonjour Jeff. Ah ! On doit être de la même génération si vous vous souvenez des photos exposées. Je ne me souviens plus du journal non plus. De même je n'ai plus
en mémoire si c'était à cet endroit, c'est assez lointain pour moi. Ce dont je me souvient, par contre, c'est de mon père passant devant les journaux agrafés sur un support, et lisant
tranquillement les nouvelles du jour.


Bonne journée Jeff ! 








françoise 06/01/2010 10:36


En lisant mon commentaire d'aujourd'hui, je m'aperçois qu'il n'est pas signé par mon nom. Je rectifie donc !


DAN 06/01/2010 10:45


Si si Françoise, il est bien signé de ton nom. Mais ce doit être les aléas d'Over-Blog ça, que tu ne puisses le voir. 
@ +


françoise 06/01/2010 10:30



Je suis très heureuse de voir ces photos, Dan. Petite fille, lorsque je me promenais "en ville" avec ma mère, on ne pouvait aller que de la place Thiers jusqu'au carrefour de la rue Jules Lecesne
ou sinon, vers le Rond Point. Une palissade en bois cachait à partir de là tout ce qui avait été le centre ville jusqu'à la mer et en interdisait l'accés! mais j'étais très intriguée et je
voulais absolument savoir ce qu'il y avait derrière cette palissade. Ma mère ne voulait absolument regarder disant qu'elle allait se mettre à pleurer! Un jour, j'ai été autorisée à jeter un coup
d'oeil !! que vois-tu dis ma mère? Rien, je ne voyais rien ! des ruines, des gravats jusqu'à la mer ! mais sur le coté gauche, en tournant la tête, il y avait cet immeuble. J'avais oublié ce
détail, mais tes photos d'aujourd'hui m'y font repenser ! avec quelle émotion tu t'en doutes !! Sur le boulevard de Strasbourg d'autres immeubles (haussmanniens?) existaient encore, notamment
celui où se trouvaient les bureaux des Chargeurs Réunis, qui reliaient en bateau Le Havre à Honfleur. Je ne sais pas s'ils existent toujours aujourd'hui! En tous cas, merci pour ces photos qui me
rappellent des souvenirs d'enfance. Bonne journée sous la neige, Dan, à Rouen aussi c'est bien tombé et cà tient.



DAN 06/01/2010 10:42


Bonjour Françoise fidèle lectrice
T'es souvenirs rejoignent les miens, car ma mère me "trimballant" le jeudi sur son lieu de travail ( à cote du Franklin building), on passait non loin de cet immeuble. Mais j'étais bien jeune et je
ne m'en souviens pas beaucoup.
Pour les immeubles boulevard de Strasbourg, ils en restent beaucoup pour notre plus grand plaisir. La plupart ont été construit par de grands architectes ce qui donne à cette artère un air
"Haussmanien" des plus plaisant. Je ne sais pas  si celui ayant abrité cette compagnie maritime existe toujours, mais je ne serais pas étonné d'apprendre qu'il est toujours en place.
Ici aussi le Havre est sous la neige, j'en ai profité pour faire quelques clichés, car ce n'est pas courant comme aurait dit Pierre
Bonne journée Françoise


François 06/01/2010 09:09


Bravo à Dan pour l'article

et merci à Françoise pour sa photo (je la connais bien j'habite dans la maison de son père)

Il me semble que le batiment du crédit lyonnais date de l'entre-deux-guerre. Il a été construit à la place de la grand poste lorsque celle-ci a déménagé pres de la société générale.



DAN 06/01/2010 10:09


Bonjour François. Oui on peut remercier Françoise, car c'est un document très précieux.
Voila un autre renseignement, c'est à dire la construction du bâtiment entre les deux guerres, qui me permettra, là aussi, de circonscrire mes recherches.
Et j'ai ici, avec ton commentaire, une précision de plus quant à ce qu'il y avait avant sa construction. Merci François et bonne journée


Françoise Amiel-Hebert 06/01/2010 08:17


J'avais toujours un doute sur l'époque de construction du Crédit Lyonnais, tes photos le lèvent! Et en effet son aspect "dépouillé" se marie bien au style Perret, encore plus sobre...
Continuez, Dan et Nicéphore!
FAH


DAN 06/01/2010 10:04


Bonjour Françoise. Maintenant je rechercherais la l'année exacte de sa construction, surtout que cette photo me permet de rechercher dans une période antérieur à la
guerre 39-45.
Reste à connaître également le nom de l'architecte et ça je finirais bien  par le savoir
Bonne journée Françoise


Pierre 06/01/2010 08:02


Oui, tout le monde connait bien ce carrefour mais pas aussi bien que ça. Ce niveau ajouté n'a pas sauté aux yeux de tout le monde :)
Je rectifie pour Phyll : Il ne se lève pas tout les matins mais tout les midi :)


DAN 06/01/2010 08:10


Bonjour Pierre. C'est vrai que l'on ne peut pas tout connaitre dans le détail, et le détail j'essaie toujours de mettre le doigt dessus afin de porter un autre
regard sur ce qui nous entoure.

Quant à Phyll méfie toi, cette semaine pas plus tard que lundi, il s'est levé AVANT MOI, t'imagines ? Étonne toi après ça de trouver le Havre tout en  blanc ce matin
Bonne journée Pierre


buddy2259 06/01/2010 07:36



Bonjour Dan, Une page d'histoire  très bien détaillée sur ce quartier qui a bien dégusté durant la dernière guerre,la superposition de photo est un plus pour le lecteur qui comme moi
a le plaisir de découvrir tes reportages dignes d'intérêt !



DAN 06/01/2010 08:03


Bonjour Buddy. Pour avoir "dégusté" il a déguster, mais on ne peut pas l'isoler du reste de la ville qui a "morflée dans son ensemble.
Les superpositions sont faites pour mieux faire comprendre l'étendue du désastre, car, sur place, le lecteur s'imagine mieux  ce que cela a pu être !
Bonne journée et à bientôt Buddy ! 


Joramy 06/01/2010 07:25


Salut Dan,

Tu me fait toujour découvrir encore un batiment que je penser d'après guerre.
Sinon je trouve que se batiment se marie avec les batiment Perret.
Super article comme toujour


DAN 06/01/2010 07:58


Bonjour Joramy. Rassure toi, étant jeune, moi aussi je le prenais pour un bâtiment construit après guerre, sans doute parce qu'il se "marie" très bien avec
l'architecture et la couleur des bâtiment de  Perret.
Bonne journée Joramy


phyll 06/01/2010 02:18



et bien...ce bâtiment a eut de la chance de bien s'en sortir, si je puis dire !
si tu ne le précisais pas, l'adjonction du 4eme étage ne m'aurait jamais interpellé !!! encore une fois, merci mon pote du regard affûté que tu portes et que tu partages sur ces petits détails
que l'on ne remarque pas !!! et pourtant j'ouvre l'oeil !!! (peut être pas le bon !!)
et "La Civette", ce commerce d'après guerre est une véritable institution de notre ville !!! qui ne le connait pas ??!!...



DAN 06/01/2010 07:08


Salut Phyll. Je ne suis pas infaillible non plus, il y a encore des choses qui m'échappent.
Le bon œil ? Pourtant tous les matins tu te lèves bon pied bon œil non ?
Quant à la civette, elle fait partie des "institutions" Havraise comme tu dis. Ce commerce était logé dans une baraque face à l'hôtel de ville avant guerre, tiens faudrait que j'en reparle !
Aller, bonne journée mon pote !