Le musée au grand quai (H-6 sur plan)

Publié le par DAN

  En 1843, le Logis du Roy est démoli. Sur son emplacement est construit, de 1843 à 1845, le musée-bibliothèque. Il est inauguré en 1847. C'est Charles Louis Fortuné Brunet-Debaisnes qui en est l'architecte, et à qui l'on doit aussi l'ancien hôtel de ville détruit en 1944.

De 1852 à 1893, les statues de Bernardin de Saint-Pierre et de Casimir Delavigne, actuellement devant le Palais de Justice, sont disposées devant le bâtiment. Elles seront déplacées en avril 1883 sur la place Gambetta, mais je reviendrai ultérieurement sur l'histoire de ces statues.

La façade sud est surmontée de quatre statues symbolisant : la Peinture, l'Histoire, la Science et la Sculpture.

En 1876 il sera uniquement consacré aux beaux Arts. La bibliothèque sera transférée dans l'actuel lycée François 1er, et les autres collections de sciences dans l'actuel muséum d'histoire naturelle.
Ce musée des beaux arts sera complètement détruit en 1944.

 


musée ALGLe musée au début du XXe siècle. (coll DAN)

 


 

musée beaux arts (2)Une autre photo du musée, ici vue vers l'Ouest, avec à gauche, le grand quai.

(coll DAN)



musée beaux arts (1)L'intérieur du musée avec l'escalier menant à la grande salle d'exposition. (Coll DAN.)


 

musée (10)  La grande salle d'exposition (coll DAN.)


 


musée grand quai 3Une des quatre statues ornant le haut du musée. Ici celle symbolisant la sculpture.

(coll DAN)



musée (1)Le musée après les bombardements de 1944  

(Photo fond S.H.E.D)


 

Le Havre 31 (Le musée 2)Une autre vue du musée détruit. (coll C. Coisy )


 


Quai de Southampton ALGLe débouché actuelle de la rue de Paris, là où serait le musée s'il n'avait pas été détruit. (photo DAN.)



Quai de Southampton + musée 1 ALG jpgLe même point de vue, mais avec le musée.

(photo montage DAN.)


***************************

 

Voici une gravure, envoyée par Jeff, qui nous montre l'emplacement du logis du Roi dont il est question au début de cet article. Merci jeff.

 

 


grand quai ALG

A droite la rue de Paris, à gauche, non visible, la tour François 1er, et au centre le logis du roy dont il est question au début de cet article. (Collection Jeff)

 

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Merci de votre visite.


Commenter cet article

Nathalie 14/02/2014 09:39


Bonjour Dan et Nicéphore,


Ce musée était magnifique, et je m'aperçois que nous avons encore des oeuvres d'art à mettre en valeur, j'espère qu'un jour nous aurons le loisir et le bonheur de pouvoir les admirer dans un lieu
approprié... Merci pour ces belles photos, et toutes ces explications...  Bonne journée !

DAN 14/02/2014 09:54



Bonjour Nathalie,
il y a en effet encore beaucoup d'oeuvres d'art à présenter au public, en ce moment les responsables Havrais de nos musées mettent l'accent sur l'impressionnisme et les oeuvres du début du XXe
siècle, mais dans les réserves d'autres oeuvres sont prêtes à être exposées aux yeux du public.
Il y a parfois des tableaux qui sortent des réserves pour des expositions temporaires, comme celle qui a eu lieu dernièrement, à propos du café, à la bibliothèque municipale, dommage qu'elles
regagnent leur "cachette" une fois l'exposition terminée.
Mais il faut bien reconnaitre que s'il fallait tout exposer ce serait au détriment de la qualité. Il vaut mieux en mettre moins et être bien vue, plutôt que d'en mettre beaucoup et être mal
appréciée, mais ce n'est que mon point de vue bien entendu.
Bonne journée Nathalie.


 



Christouf 24/10/2012 18:24


Bonsoir Dan


Merci de ta réponse. Dès 1946, les oeuvres ont regagné le Havre, entreposées au Prieuré de Gravill et dans la mairie provisoire en attendant la reconstruction du Musée. Pour être précis, il a
fallu 67 caisses "d'un fort volume" pour transporter les collections de peintures et de sculptures du Musée des BEaux Arts du Havre en 1940.


J'ai une carte postale montrant l'allégorie de la Peinture de la terrasse du musée (tu as mis dans ton blog la statue de la sculpture), veux tu que je te l'envoie ou l'as tu déjà ?


Bonne soirée

DAN 24/10/2012 18:49



Bonsoir Christophe,
Ça devait être un sacré convoi avec autant de caisses. Dommage que cela "dorme" au prieuré de Graville, mais peut être qu'un jour le musée Malraux organisera une exposition spécifique de ces
peintures ?
Pour la carte postale représentant la peinture, oui je l'ai dans ma collection, d'ailleurs la voici :

Merci Christophe pour tous ces renseignements et à bientôt !



Christouf 23/10/2012 19:29


Bonsoir Dan,


Je profite d'un passage aux archives départementales pour préciser quelquechose que juste à présent j'ignorais. En avril 1939, afin de desemplir le musée des BEaux Arts du Havre, le maire Léon
Meyer propose de créer un musée d'art contemporain au 121 boulevard François IEr... La guerre malheureusement empêchera toutes actions. Pour la petite histoire, c'est le conservateur Saladin qui
dès juin 1940, décida de vider le musée de toutes oeuvres pour les mettre à l'abri après un périple digne d'un roman d'aventures (!) au château de Bonnétables dans la Sarthe.


A bientôt Dan

DAN 23/10/2012 19:43



Bonsoir Christophe,
Voila une chose que j'ignorais aussi au sujet d'une création d'un musée d'art contemporain par Léon Meyer, merci de m'avoir fourni cette information ainsi que celle concernant l'entreposage des
œuvres de l'ancien musée des beaux arts au château de Bonnetable dans la Sarthe.
Mais une question me vient aussitôt à l'esprit en lisant ça, que sont devenu ces œuvres ? Sont-elles restées au château de Bonnetable ?
Merci de ton passage et bonne soirée Christophe  ! 



SHIPS-LOVER 21/10/2012 10:14


Je ne connaissais pas trop se sujet, mais grace a toi, j'en apprends tous les jours. Et je voit que la guerre a fait beaucoup de mal. de ci beau batiment demoli. Merci de ton reportage.

DAN 21/10/2012 23:40



Bonsoir Ships,
La guerre a en effet causée de ravages importants dans notre ville, tout un passé a disparu en quelques jours, alors j'essaie de le raconter à ma manière avec mes photos et mes montages, je suis
content que cela t'apprenne notre histoire, ce blog est aussi fait un peu pour ça.
Bonne fin de soirée Ships !



l'père Cantoche 19/10/2012 12:28


C'était un jour bleu, sans un souffle d'air. Les gens dans la rue semblaient gais, les commerçants allant à leurs affaires, les
employés allant à leur bureau, les jeunes filles allant à leur magasin. Quelques-uns chantonnaient, mis en joie par la clarté.


Sur le bateau de Trouville les passagers montaient déjà. Pierre s'assit, tout à l'arrière, sur un banc de bois.


Le mouvement du bateau qui partait troubla sa pensée et la dispersa ! Alors s'étant levé, il regarda la mer.


Le petit paquebot sortit des jetées, tourna à gauche et soufflant, haletant, frémissant, s'en alla vers la côte lointaine qu'on
apercevait dans la brume matinale. De place en place la voile rouge d'un lourd bateau de pêche immobile sur la mer plate avait l'air d'un gros rocher sortant de l'eau. Et la Seine descendant de
Rouen semblait un large bras de mer séparant deux terres voisines.


En moins d'une heure on parvint au port de Trouville, et comme c'était le moment du bain, Pierre se rendit sur la
plage."


 


( " Pierre et Jean " de Guy de Maupassant )


 


Deux super-sites sur le même sujet pour ta doc personnelle, montigars... 



http://marc-andre-dubout.org/bateaux/101001_caen-lehavre/101001_caen-lehavre.htm


http://www.calvados.fr/files/content/mounts/Internet/Bien-vivre-dans-le-calvados/culture-patrimoine/patrimoine/panneaux-laissez-vous-transporter.pdf?uuid=alfresco%3AInternet%3Aworkspace%3A%2F%2FSpacesStore%2F961e272e-a91c-4fd9-825d-14972f5b27f8


 


 


 


 


 

DAN 19/10/2012 12:43



Merci père cantoche,
Que ferais-je sans mes potavrais je vous l'demande, voila deux liens qui me permettent d'y voir un peu plus clair en ce qui concerne les liaisons maritimes avec "l'autre-côté-de-l'eau", car le
service entre les deux rives ayant duré plus d'un siècle, ça va être difficile d'en faire un bon résumé, mais avec tout ce que j'ai reçu, plus ma collection de photos, je devrais pouvoir m'en
sortir.
Merci beaucoup Thierry, bonne journée ainsi qu'à madame !



eva 18/10/2012 23:16


alors, j'ai lu les com jusqu'à ce qu'on m'apprenne que toutes les collections avaient été mises à l'abri avant les bombardements ! C'était le minimum quand même ! Quant au musée originel, ils
auraient pu le laisser ainsi... ç'aurait fait "ruines dans la ville" comme à Rome...   bonne nuit cher Dan et
merci pour ce beau billet de reconstitution...

DAN 18/10/2012 23:29



Bonsoir Eva,
Oui cela semblait logique qu'ils aient pris des précautions pour mettre çà l'abri les œuvres d'arts.
A Rome ce sont des ruines dégagées que l'on a remis en valeur, ici rien de tel, mais si on découvrait quelques ruines intéressantes ça m'étonnerait qu'ils les mettent en valeur, on s'empresserait
plutôt de les dégager.
Mais c'est vrai qu'au moins un des monuments détruits par la guerre, ou une partie de celui-ci, aurait pu être conservé (comme à Hiroshima) pour montrer la vaste connerie qu'est la guerre. Une
ruine comme ça aurait fait plus pour la paix qu'un discours que tout le monde oublie.
Bonne nuit chère Eva



françoise B 18/10/2012 14:58


Bonjour Dan. Je ne voudrais pas que tu rougisses de tous ces compliments élogieux, mais je vais y ajouter ma part. Ce musée magnifique de notre Havre d'autrefois, je ne le situais pas très bien.
Grâce à tes photos, à la superposition et aux explications, tu fais revivre ce bel édifice et tu nous communiques en même temps une bien belle émotion. Moi aussi je pense que le carrefour
d'aujourd'hui, situé à l'emplacement du musée bombardé, a été raté. On sent un vide, un manque, un étirement disgracieux, qui ne donne pas envie de s'engouffre rue de Paris. Après, sous les
arcades, ce sentiment s'estompe. C'est peut-être le musée qui pleure encore ! Quand à ses collections, est-ce idiot d'imaginer qu'elles auraient pu déménager  à Rouen! le
musée des Beaux-arts ayant une très belle collection ! en tous cas,
bravo.                                
françoise B

DAN 18/10/2012 15:29



Bonjour Françoise,
Non non ne t'inquiète pas le rougissement  ne se voit pas d'où tu es
En tous cas les avis sur le Havre reconstruit sont, on peut le dire, très partagés. Il y a ceux qui préfère le Havre d'aujourd'hui et ceux qui préfère le Havre d'antan.
J'aurais une tendance à préférer le Havre d’antan, mais comme il faut bien vivre avec notre cité telle qu'elle est actuellement je "fais-avec comme on dit. Pour compenser je me "défoule" en
replaçant ces grands monuments ou bâtiments disparus dans leur contexte.
Que les lecteurs en prennent plaisir alors là c'est parfait pour moi.
En effet les collections qui étaient dans ce musée peuvent très bien se trouver à Rouen, là il faudrait interroger le directeur du musée Malraux pour confirmer ou infirmer cette information, mais
de mon point de vue c'est très vraisemblable.
Bonne fin de journée Françoise !



Otto Graf 18/10/2012 11:36


Dans cet article, on voit 2 fois le bateau de Trouville. Si je me souviens bien, pendant un
temps, il y en eut deux, le « Trouville » et un autre dont je n’ai plus le nom en mémoire. Ou alors, se succédèrent-ils ?


Je l’ai faite pour la première fois, cette traversée, à l’âge de 5 ans avec une mer – parait-il
– bien formée. J’en ai gardé un souvenir non pas de terreur, mais d’inquiétude, car j’y avais vu beaucoup d’adultes fort mal à l’aise… et un certain nombre d'autres, malades. Il y a des
souvenirs qui marquent !


Le bateau dont je me souviens était propulsé par des roues à aubes.


Otto.

DAN 18/10/2012 15:19



Bonjour Otto Graf,
Il y a eu plusieurs bateaux faisant la navette  avec la côte Normande, les premiers étaient propulsés par des roues à aubes, puis, avec la généralisation de l'hélice, les bateaux furent
transformés. Ensuite il y a eu les bateaux construits directement avec une hélice. Je suis en train de les recenser mais l'inconvénient dans ce travail, est que les légendes de photos indiquent
toujours la destination (Honfleur, Trouville, Caen, Pont-Audemer etc) mais jamais vraiment le nom du bateau sauf à de rares exceptions.
Voici en tout cas trois des bateaux à aubes faisant cette navette :

Dans l'article (ou les articles vu la complexité du sujet) que je consacrerai à ces traversées j'essaierai de mieux distinguer ces différents bateaux et les compagnies qui les affrétaient.
En tous cas il y a une chose commune à tous les témoignages que j'ai pu lire jusqu'à présent, tous faisaient allusion à : soit l'agréable traversée, par beau temps bien sûr, soit une traversée où
tout le monde était malade.
Je constate que votre témoignage s'inscrit parfaitement dans ces points de vue ! ! !


Bonne fin de journée Otto Graf !



Otto Graf 18/10/2012 09:40


Il faut en même temps penser que les havrais de 1845 ont du se lamenter, eux-aussi, de la
disparition par destruction  volontaire du Logis du Roy, présent depuis si longtemps à cet endroit, au profit d’un gros bâtiment moderne que certains
avaient le culot de trouver magnifique et si art nouveau !…………….


Otto.

DAN 18/10/2012 10:10



Bonjour Otto Graf,
En effet vous avez raison s'agissant de nos aïeux et des démolitions qu'ils on connu, à ce propos je conseille de lire l'excellent ouvrage que  Philippe Manneville a publier en 1999 intitulé
: "LE HAVRE AU JOUR LE JOUR DE 1778 à 1790", écrit par Marie Le Masson le Golft et tiré de ses manuscrits. On peut  y lire ce qu'une
havraise de l'époque pensait des différentes démolitions et constructions qui eurent lieu à son époque, sa lecture me fait dire que le Havre n'est qu'une cité en perpétuelle démolition et
reconstruction, ainsi on continue à démolir ce qui nous reste de patrimoine comme cette chapelle construite par William Cargill à la fin du XIXe siècle, le Havre est ainsi fait...et défait...
Bonne journée Otto Graf



Caroline.K 18/10/2012 08:51


C'est triste Dan, parce qu'en faisant défiler les cartes postales pendant la lecture, j'avais hâte de voir à quoi ressemblait le musée aujourd'hui et patatra un grand vide. Mais heureusement que grâce au montage, on peut avoir l'espace d'un moment une autre vision.


Je savais que ce blog m'avait manqué


bonne semaine


CaroLINE

DAN 18/10/2012 09:20



Bonjour CaroLINE,
C'est gentil de dire que mon blog te manquait et patiente un peu tu verra que ce n'est pas seulement un blog
Le musée d'aujourd'hui se nomme musée Malraux, il est en H-5 sur le plan de la page d'accueil, rien à voir avec cet ancien musée, mais il faut vivre avec son époque, d'ailleurs le voici en photo
:

Bonne journée CaroLINE.



l'père Cantoche 17/10/2012 22:02


après 7 semaines d'errances méridionales, me v'là rentré au Hâv depuis hier 15h, heure à laquelle je passais précisément au bout d'la rue de Paris... mais point de Musée ! Pourtant sur ta photo,
y'a un Musée... ben alors, aurais-je  pas tout compris ???... bon, faudra qu'tu m'expliques d'vant un bock, oukcéti qui l'est passé le Musée au grand quai ?


Content d'être revenu chez mé pour te féliciter encore et encore pour ton formidable blog et, j'attends avec impatience tes reportages et photos sur les lignes maritimes qui traversaient la baie
pour se rendre dl'aut côté dl'eau... il y a un passage magnifique sur ces bateaux et la foule bigarée qui se pressait à bord dans " Pierre et Jean " de Guy de Maupassant...


Allez, montigars, il se fait tard et le voyage m'a épuisé, m'en va pas tarder à aller me coucher... alors, bonne nuit et à bientôt le plaisir de te revoir...

DAN 17/10/2012 23:31



Bonjour père cantoche,
Ah non le musée fait partie des choses oubliées de notre cher Havre donc tu ne pourras plus le voir.
Une amie me disait qu'avec  mon blog j'étais le "rebatisseur" de notre cité, c'est un peu vrai quand on voit ce musée de nouveau à sa place.
Voila un bon renseignement à propos des traversées de la seine, je viens d'acquérir une revue de l'époque avec une rubrique qui qui en parle aussi, et où à la faveur d'une traversée quelque peu
houleuse, les conventions sociales et les bonnes manières ont volées en éclat, mais il faudra attendre que j'ai fini cette étude avant d'en parler plus avant, car il y a du boulot derrière cet ou
ces articles à venir.
J'espère que tu as bien récupéré et que ta pleine forme nous permettra de nous retrouver bientôt autour d'un verre, alors à bientôt Thierry et le bonjour à madame.



Didier 17/10/2012 11:04


Oui oui pas mal du tout, on ne peut que rêver de ce Havre, je n'ai aucune nostalgie, j'ai pas connu, je ne peux que penser aux malheurs de la guerre( et ils sont infini). Mais je peux rêver de ce
Havre qui nous aurait enchanté, on peut facilement imaginer qu'il aurait servi de décors de film, bien plus que notre Havre actuel. Mais jamais nous ne nous serions connu aussi, mais cette
abscence aurait été compensée par un nombre de vies épargnées entre autre. Mais que veux tu, c'est ainsi et pas autrement, alors laissons nous rêver, c'est si pacifique.

DAN 17/10/2012 12:03



Bonjour Didier,
Tu as raison on ne peut avoir la nostalgie de quelque chose que l'on a pas connu, mais on peut regretter aussi de ne pas l'avoir connu.
Personnellement avec le Havre d'aujourd'hui je "fais-avec" car il n'y a rien d'autre à faire, je regarde les côtés positifs de cette reconstruction, et il y en a, mais je ne peux m'empêcher de
regretter ce Havre disparu, et surtout des personnes qui ont disparu avec l'ancienne ville, dont ma grand mère.
Alors laissons-nous aller à imaginer ce que fut ce havre dans lequel nos aïeux vivaient. Comme tu dis c'est pacifique et n'enlève rien à personne !
Bonne journée Didier !



Claude 16/10/2012 23:55


Bonsoir Dan,


Très bon reportage sur ce monument de notre patrimoine (disparu dans le cataclysme que l'on sait)....mais en y réfléchissant un peu serait-il vraiment encore
là de nos jours s'il en avait réchappé ...? quand on voit que par ailleurs on sacrifie allégrement et impunément des "monuments" encore existants...au nom de "l'argent roi"..Je pense que tu vois
de quoi je veux parler..!!


Sinon, sur ta première photo je reconnais bien pour avoir déjà vu des sujets consacré à ces lieux, ce que les anciens appelaient le "bout rond" à la jonction
des rues "d'Estimauville" et "de Paris". puis aussi le sommet du clocher de la cathédrale "NOTRE-DAME" qui ne l'était pas encore "Cathédrale" à l'époque.


Et pour finir "chapeau" pour l'incrust.beau travail d'artiste.


Bonne soirée

DAN 17/10/2012 10:17



Bonjour Claude,
En effet on peut se poser la question de savoir si ce bâtiment serait toujours là s'il avait été épargné par la guerre, vu le peu d'empressement de nos édiles à conserver le patrimoine bâti, et
je vois parfaitement ce à quoi tu fais allusion.


Le « bout rond » est un lieu qui a été très photographié pour les cartes postales, de même que Notre Dame sur laquelle je reviendrai bientôt
d'ailleurs, quant à « l'incrust » ça c'est mon petit plaisir, en faisant ça je ne fait que retransmettre sur écran ce que mon imagination me suggère à chaque fois !
Bonne journée les amis !



jeanpaul76 15/10/2012 21:43


 


Ohé ami 


Je ne reviens pas sur mes ! Que c'était beau avant mais, là c'était la démesure non ! magnifique escalier montant avec ces colonnes je ne vois pas pourquoi je dis montant mais, bon je laisse je
ne vais pas me contredire quelque part dans la reconstruction de notre ville auguste Perret y a pensé a ces colonnes et à réaliser les arcades rues de Paris je regarde avec attention la dernière
illustration de la gueule non ! j'aurais aimé je me vois bien déambulé avec mon sac à dos je terminerai tout simplement encore un beau sujet que tu nous as concocté une fois de plus un travail de
documentation remarquable


bonne soirée

DAN 15/10/2012 22:46



Salut Jean-Paul,
Démesuré ce bâtiment je ne le pense pas car, au départ, il a été conçu pour abriter les peintures et sculptures, mais également les objets des sciences comme les fossiles et autres collections
touchant à l'histoire naturelle. Il y avait également la bibliothèque municipale où un grand nombre de livres étaient présentés au public, alors il faut croire que ce musée n'avait pas la bonne
taille puisqu'on a été obligé de déménager les autres collections dans d'autres bâtiments tel l'actuel musée d'histoire naturelle, et ne garder que les œuvres des beaux arts dans celui-ci.
Si tu déambules devant ce musée, attends moi je t'accompagne, sac à dos ou non ...
Bonne fin de soirée Jean-Paul ! 



Mousse 15/10/2012 20:18


Bonsoir cher Dan,
Quelle perte, ce musée était magnifique, cette guerre franchement a saccagé de très jolies choses.
Les cartes sont superbes.
L'intérieur de ce musée une merveille.
C'est désolant devoir cela.
Merci, très beau reportage.
Bonne semaine, mes amitiés.

DAN 15/10/2012 22:34



Bonsoir mousse,
Maintenant, dans l'actuel musée de peinture, il y a des tableaux beaucoup mieux présentés et en nombre plus restreint par rapport à cet ancien musée où, il faut bien le dire, les œuvres étaient
exposées les unes à côté des autres, mais c'est comme cela qu'on présentait les tableaux auparavant.
Je suis presque certain que si ce musée existait encore il y aurait beaucoup moins d’œuvres, et mieux disposées, offert aux yeux du public. Mais on ne le saura jamais !
Bonne semaine à toi aussi chère Mousse !



Papy Scham 15/10/2012 18:35


Bonsoir Dan


Un superbe bâtiment. Le grand luxe à l'intérieur. P... de guerre.


Je constate aussi que tu dois être en possession d'une sacrée collection de cartes postales et d'anciens clichés. Encore une fois un superbe reportage.


Bonne soirée et bonne semaine.


Amitiés: papy Scham

DAN 15/10/2012 20:03



Bonsoir Papy Scham,
P..... de guerre voila le mot juste, et s'il n'y avait eu que ce bâtiment....
Quant à ma collection de cartes postales depuis que j'ai commencé la mienne j'ai rencontré des personnes qui en avaient beaucoup plus que moi, mais petit à petit l'oiseau fait son nid.
Bonne soirée Papy Scham !



jeff 15/10/2012 18:30


Sur la carte postale 184, vue du toit du musée, le bateau à quai (quai des Etats Unis) ressemble bougrement à ceux qui assuraient liaison LH-Caen, l'Emile Deschamps ou l'Adolphe le Prince, mon
père les empruntait quand il allait rendre visite à sa famille Caennaise. Il faudrait interroger les plus âgés d'entre nous pour le confirmer. Bonne soirée.

DAN 15/10/2012 19:58



Bonsoir Jeff,
Je suis en train de rassembler toutes les photos et renseignements concernant ces bateaux qui ont fait la liaison avec la côte Normande, je pense que celui-ci doit correspondre avec le Trouville,
dont voici une photo :



Maintenant si je pouvais avoir plus de renseignements sur ces traversées, comme on dit, je suis preneur dans le cadre de ce futur article.
Bonne soirée Jeff !



Fred (ISAI Le Havre) 15/10/2012 17:25


La vue depuis le toit est vraiment intéressante. Mais quand même, sans vouloir la destruction de ce bâtiment, ne nous lamentons pas trop. Nous avons "gagné" en échange un endroit merveilleux,
aussi inondé de lumière que cette vieille bâtisse était sombre, un lieu polyvalent qui permet de renouveller les collections en sucitant l'étonnement à chaque fois (cf la dernière exposition sur
le France dans sa magnifique muséographie) : je veux parler du musée Malraux.
Il y a eu un excellent ouvrage-catalogue paru pour les 50 ans du musée l'an passé, et la préface, riche en iconographie, montre bien l'ancien musée dont il est question ici. Il est bien précisé
également que toutes les collections ont été mises à l'abris dès le début de la guerre. 

DAN 15/10/2012 19:45



Bonsoir Fred,
Merci pour le renseignement s'agissant des collections, en effet je ne savais pas ce qu'elles étaient devenu.
Pour les expositions actuelles le musée Malraux rempli très bien sa fonction, espace et lumière en sont les maitre-mots, et à chaque exposition nouvelle c'est le plaisir qui est, lui aussi,
renouvelé.
Quant à l'ancien musée détruit en 1944, peut être qui s'il était resté debout serait-il dans le même état que l'actuel muséum d'histoire naturelle, mais l'histoire est passée par là et l'on ne
revient jamais dessus.
Merci de ta visite Fred et bonne soirée !



Tic-Tac 15/10/2012 14:14


Hello DAN,


comme c'est la dernière photo qui est apparue en premier sur mon écran en ouvrant ton billet, j'ai eu peut d'avoir raté quelque chose en visitant ta ville !


Je vois qu'il n'en est rien, et malheureusement, car les photos du musée sont superbes, les salles sont impressionnantes et cette destruction est à déplorer... La statue songeuse qui regarde la
mer est très belle, elle me rappelle le Penseur de Rodin.


Merci pour ces belles images.


Très bonne semaine !

DAN 15/10/2012 17:03



Bonjour tic-Tac,
Il arrive parfois que l'informatique nous joue des tours, heureusement il y a toujours un remède.
Oui cela aurait été dommage que tu loupes ça si ce bâtiment avait été encore debout, mais malheureusement je suis comme toi je ne l'ai jamais vu non plus.
Il y a quatre statues qui font face au port, chacune d'elle est différente des autres ainsi celle symbolisant la peinture a une palette entre les mains, et malheureusement je ne connais pas
l'auteur de ces œuvres.
Bonne soirée Tic-Tac, et merci de ta visite !



louis 15/10/2012 11:54


Bon, tu ne vas pas le croire, mais depuis la "casse" de mon disque dur, j'ai paumé vos mails à Phyll et à toi !!! Je sais bien que je ne vous ménage pas sur mon blog (et ce n'est pas finit !)
mais si vous pouviez m'envoyer un petit message pour rétablir la ligne...

DAN 15/10/2012 12:22



Salut Louis,Si si je te crois, et je sais que casser son disque dur n'est pas marrant non plus, alors ne t'inquiètes pas je t'envoie tout ça par mail !
Quant à en prendre plein la figure, avec toi on peut s'attendre à tout, on commence à te connaître 


@+ donc


 



Mr Yak 15/10/2012 11:33


Il avait de l'allure. J'aime bcp l'incrustation digne de John Robinson. Bravo Dan

DAN 15/10/2012 12:15



Salut mister Yak,
C'est vrai qu'il avait de l'allure, comme tous les bâtiments conçus par cet architecte il n'est qu'à ce souvenir de l'ancien hôtel de ville.
Il reste peu de chose de lui aujourd'hui, mais on peut encore voir son travail sur deux églises, l'une, Saint Nicolas dans le quartier de l'Eure qu'il a entièrement conçue, l'autre c'est le
porche de l'église saint François, deux édifices qui nous donnent un aperçu de sont talent.
Bonne journée Yak !



Pierre 15/10/2012 08:03


Magnifique travail sur la dernière image. Sans compter sur le détail de l'historique.
Une fois de plus, tu nous gâte DAN.

DAN 15/10/2012 09:15



Bonjour Pierre,
Je me suis fais plaisir aussi à faire cette dernière photo, le plus difficile a été d'avoir un temps correct pour la photo de 2012, le reste n'est qu'une question de travail !
Bonne journée Pierre ! 



louis 15/10/2012 00:32


Putain, les hommes ! Regarde cette photo : c'est toujours la même conerie

DAN 15/10/2012 00:39



Laquelle Louis ?



tce76 14/10/2012 23:26


Une fois de plus je suis ébahi.


Le 5ème cliché et ton incrustation sont superbes.


Je n'ai qu'un mot à dire. Quel gâchis...!


Bonne semaine à toi DAN.

DAN 14/10/2012 23:52



Bonsoir Thierry,
Merci pour le travail, ça fait toujours plaisir à lire (et à entendre parfois)



En effet quel gâchis irréparable, on a beau dire mais la guerre quelle connerie quand même....!
Bonne semaine à toi également Thierry et le bonsoir à Fabienne.



Christian Richer 14/10/2012 22:03


Une question me vient : les collections du musée étaient-elles à l'abri ou ont-elles été détruites ?

DAN 14/10/2012 23:44



Bonsoir Christian,
Bonne question à laquelle il va m'être difficile de répondre avec précision, car au début de la guerre, tout ce que l'on nomme le front sud, c'est à dire les quais de Southampton et le grand quai
ainsi que les boulevards Clémenceau et Albert 1er , faisaient parti du mur de l'atlantique, et en tant que tel étaient condamnés à la circulation aussi bien des autos , vélo piéton etc. Toutes
les rues ont été bouchées, les fenêtres des bâtiments murées, les portes condamnées, dans ces conditions le musée ne pouvait plus avoir de visiteurs, et certainement que les collections auront
été déménagées ailleurs, et c'est là que je ne peux t'en dire plus faute d'information, le musée ne pouvant plus accueillir de visiteurs, il était inutile de garder les collections à l'intérieur,
mais que sont-elle devenues ? .
Si un lecteur en sait plus à ce propos qu'il n'hésite pas à faire un commentaire à ce sujet.
Voila Christian, très bonne fin de soirée !



François 14/10/2012 21:15


C'est dommage d'avoir démoli le logis du roi pour construire ce musée qui aurait pu l'être à coté. Pourquoi n'ont t-il pas reconstruit le centre ville à l'identique comme il a été fait dans
certaines villes en allemagne et en Pologne.

DAN 14/10/2012 23:33



Bonsoir François,
Oui en effet c'est bien dommage d'avoir démoli le logis du roi, pour y construire ce musée, on aurait pu en effet faire cohabiter ces deux édifices cote-à-cote, bien que la place aurait pu
manquer.
Quant à reconstruire le centre ville comme cela a pu être fait dans certaines villes d’Allemagne là je t'avouerai franchement que je n'en sais trop rien , mais à mon avis vu le très peu de chose
qui restait debout cela aurait été difficile de les restaurer, bien que l'hôtel de ville, la bourse et une partie de l'arsenal auraient pu l'être.
Mais à l'époque et devant l'urgence de reloger les havrais, de telles considérations n'avaient pas lieu d'être, c'est bien dommage aujourd'hui, mais il faut comprendre la situation d'alors.
Bonne fin de soirée François !



Christian Richer 14/10/2012 17:55


L'édivice était superbe, comme l'était l'hôtel de Ville (Le petit Louvre) ! On devrait ériger une statue ou nommer une belle avenue au nom de cet architecte !


La photo de 1944 est vraiment déprimante ! Le Havre aura payé cher sa libération...

DAN 14/10/2012 21:15



Bonsoir Christian,
C'est vrai que l'on aurait pu et même qu'on DEVRAIT donner le nom d'une rue en l'honneur de cet architecte, peut être que cela donnara des idées à nos édiles en lisant ton commentaire, va savoir
?
Quant à la photo de 1944 tu as bien raison de dire que le Havre a payé cher sa libération, très cher même.
Bonne soirée Christian !  






phyll 14/10/2012 17:54


Salut poto,


et bien voilà, comme si ça ne suffisait pas qu'il y ait des travaux pertout, tu nous bouche un carrefour !!!!....


plus sérieusement, nous avons quelques fois discuté de ce musée et il faut reconnaitre que c'était un superbe bâtiment !!!


allez, à plus mon bon DAN !

DAN 14/10/2012 21:14



Salut mon pote,
Non non je n'ai pas bouché la rue de Paris, j'ai simplement voulu que le "tramvé" ne passe pas par là, c'est tout...
Quant au bâtiment lui même, et du fait qu'il était conçu par Brunet-Debaisnes, on imagine très bien une promenade dans la rue de Paris qui commencerait avec ce musée, et qui finirait à l'ancien
hôtel de ville....
Bon j'arrête là je me fais du mal ...
Bonne soirée Phyll !



marcopolo76 14/10/2012 15:01


Bonjour Dan


Voici encore un batiment qui aurait certainement fait honneur à l'Art...!


Merci pour ce rappel !


Marco

DAN 14/10/2012 21:05



Bonsoir Marco,
En effet si ce bâtiment était encore debout il aurait pu abriter les collections des impressionnistes par exemple, cela n'aurait pas empêcher d'avoir un musée d'art moderne comme le musée
Malraux, dans une ville comme le Havre il y a la place non seulement pour deux édifices consacré à l'art, mais aussi assez d'amateurs pour les apprécier !
Bonne soirée l'ami !



jeff 14/10/2012 13:35


Ces cartes postales sont étonnantes, en particulier celle intitulée "vue sur les bassins" montrant un bateau (le bateau de Caen ou celui d'Honfleur ?) accosté au quai des Etats Unis. Dans un
vieux document en date du 15 aout 1845 on peut lire à propos du Musée-Bibliothèque : 
"En 1841, le conseil municipal décida qu'un Musée-Bibliothèque serait élevé sur le terrain du bâtiment qui fut construit en 1520 pour servir de résidence au Gouverneur du Havre, ce qui eut lieu
en 1550, époque à laquelle les habitants l'achetèrent pour en faire un Hôtel-de-Ville. En 1790, la Mairie ayant été transférée à l'ancien Hôtle du Lieutenant de roi, édifié en 1453, on y établit
les Tribunaux de pais et de commerce. Les plans du monument dont notre ville est enrichie ont été dressés par M. Brunet-Debaines, architecte habile, ont commencé en 1842. La sculpture a été
confiée à M Pyanet, de Paris, artiste de mérite. La dépense générale s'est élevée à 500,000f., y compris 29,455f. pour les frais de sculpture."
Bonne journée.

DAN 14/10/2012 21:01



Bonsoir Jeff,
Je pense que nous avons puisé, vous comme moi, à la même source de renseignements s'agissant de cet édifice. En effet il y aurait beaucoup à raconter sur ces lieux qui ont vu la naissance du
Havre. Mon modeste article n'aurait pas suffit à couvrir, même en résumé, tous les événements et bâtiments qui ont été construit ici avec leur fonction spécifique.
Merci de nous avoir fait part de cette partie de l'histoire du Havre, les lecteurs sauront apprécier ce commentaire donnant des précisions sur ce musée et de l'endroit où il fut construit.
Merci Jeff et très bonne soirée !



Musée Gustave moreau 14/10/2012 10:50


Bonjour


Merci pour la photo. Il était traditionnel d'avoir des tableaux placés les uns très près des autres. Au musée Gustave Moreau, à Paris, non loin de la gare Saint-Lazare, la disposition ancienne
est restée ( photo en lien). C'est assez surprenant quand on le visite.


bon dimanche


JMH

DAN 14/10/2012 20:51



Bonsoir Jean-Michel,
En effet dans une précédente réponse j'ai indiqué que l'on procédait ainsi dans les musées anciens, tu m'en apporte une excellente démonstration et illustration.
Merci et bonne soirée Jean-Michel !



B.O. 14/10/2012 10:09


Une belle vue sur le port à partir de ces statues.


Lorqu'on passera au niveau de ce carrefour, on pourra dire je viens de me faire le musée ;)

DAN 14/10/2012 20:47



Bonsoir Olivier,
C'est tout à fait ce que je souhaiterai que les promeneurs pensent en passant ici au bout de la rue de paris, de songer à ce qu'il y avait auparavant au même endroit, cela "pimente" toujours un
peu une visite "ordinaire" du Havre, et comme le chantait Charles Trenet :
il suffit pour ça d'un peu d'imagination"
Bonne soirée Olivier !



boboce 14/10/2012 09:47


Salut DAN


 


C'est devant ce musée qu'était garé l'avion d'Amélia Earhart sur la photo que tu m'avais trouvé?


Sinon ça ne manquait pas de tableaux, limite trop chargé. Mais bon, vaut mieux ça que la moitié de la collection stocké et non visible.


 


Bon dimanche


A+

DAN 14/10/2012 20:42



Salut boboce,
C'est exact et si j'avais eu cette photo d'Amélia Earhart, peut être l'aurais-je mise dans cet article, mais on pourrais aussi la mettre pour le futur article sur les statues  non, qu'en
penses-tu ?  
Pour les tableaux, c'est vrai qu'ils étaient beaucoup trop tassés sur les murs du musée, aujourd'hui on ne procède plus comme ça pour exposer des tableaux, mais à l'époque cela se faisait
beaucoup !
Bonne soirée boboce !



gerard 14/10/2012 09:27


Le problème, c'est que DAN nous a bouché la rue de Paris

DAN 14/10/2012 20:37



Pas grave, tu viendras à pied ou en vélo, il y a encore de la place pour ça  !


Bonne soirée Gérard !



GL 14/10/2012 08:47


et bien, on va pouvoir nommer ce carrefour, 


Carrefour du musée


Chaque fois qu'on prendra la rue de Paris de cet endroit, on pensera à cette vue originale et .... à Dan 

DAN 14/10/2012 20:32



Bonsoir GL,
C'est une excellente idée si l'on pouvait nommer ainsi ce carrefour, certains penseraient qu'il s'agit de l'actuel musée Malraux, il faudrait donc bien préciser de quel musée il s'agit, c'est à
dire, l'ANCIEN musée des beaux-arts !
Bonne soirée GL.



gerard 14/10/2012 07:59


je connaissais quelques CP, mais je ne situais pas l'endroit. C'est fait.

DAN 14/10/2012 20:28



Bonsoir Gérard,
Oui le mieux pour situer un bâtiment dans son contexte, c'est de procédé comme ça, ainsi le lecteur a une idée plus précise du lieu et de ce qu'il y avait auparavant.
Bonne soirée Gérard merci pour tes visites.



buddy2259 14/10/2012 04:11


Bonjour Dan,


Chaque dimanche nous permet de découvrir une nouvelle page sur l'histoire de cette belle cité. Ton reportage de ce jour sur le musée-bibliothèque du grand quai est très propre les
superbes cartes postales (collection Dan oblige) ainsi que les photos et la fusion de l'édifice sont très réussies.


L'on ne peut que te féliciter mon cher ami sans oublier l'homme de l'ombre alias Nicéphore.


Bon dimanche et à lundi!

DAN 14/10/2012 20:25



Bonsoir Buddy,
Merci pour ce reportage et, en effet, il ne faut pas oublier l'homme de l'ombre qui me donne plus qu'un coup de main pour la rédaction de certains articles, ces derniers sont rendus beaucoup plus
clairs grâce à lui, je pense qu'à nous deux nous formons une bonne équipe.
Bonne soirée Buddy !