Le théâtre des Barres, première partie (G-9 sur plan)

Publié le par DAN

Difficile de faire un « avant-après » avec un bâtiment construit au XVIIIe siècle, l'endroit actuel étant complètement métamorphosé.

Un peu d'histoire...

En 1787, le plan Lamandé visant à agrandir le Havre et son port, est adopté.
La citadelle construite sous Charles IX, renforcée par Richelieu en 1628, est amputée d'une partie de ses remparts afin de créer une extension de la ville appelée quartier des Barres*.
Sur l'espace ainsi dégagé sera construit, entre autres, le théâtre des Barres, qui prend le nom du quartier.
Le bassin du même nom sera creusé l'année suivante en 1788.

*Cette extension avait été envisagée par François 1er, mais fut abandonnée par son successeur Henri II.

 

 Théâtre des barres + 2 ALGDeux gravures sur ce qu'était le théâtre des Barres.


*******************

Ce théâtre aura un courte carrière, bâti en 1787, il sera détruit par un incendie en 1810.
En consultant des plans anciens j'ai pu retrouver son emplacement.

La démolition des derniers remparts à partir de 1850, permettra à la ville de s'étendre vers la plaine, et abandonnera le quartier des Barres au profit de l'extension du port.

 


document 09 1754Le Havre en 1754, avant le plan Lamandé. 

                         1 : la tour François 1er                            

                         2 : l'église Notre Dame et la rue de Paris

                         3 : le bassin du Roi

                         4 : le futur bassin de la Barre

                    La fleur de lys rouge :  le futur théâtre des Barres.

 

 

plan après lamandé Le Havre d'après le plan Lamandé :
En bleu la ville avant son agrandissement
En rouge les extensions de Lamandé.
La fleur de lys rouge : Le théâtre des Barres.

 


théatre des barres (3 alg

Une vue en coupe du théâtre des Barres.

 

Suite la semaine prochaine, avec les photos d'aujourd'hui montrant où serait ce théâtre s'il était encore dans le Havre de 2012.


__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Merci de votre visite.

 

 

 

 


Commenter cet article

SHIPS-LOVER 12/03/2013 09:07


Bonjour Dan, un petit retour sur la blogosphere Havraises, vu le temps qu'il fait aujourd'hui j'ai eu le droit a une journée de congés forcées. Ce qui me permettras de voir tes derniers articles
parus. Dont celui du theathre des barres que je ne connaissais pas. bon début de semaine a toi et merci de ton reportage.

DAN 12/03/2013 09:52



Bonjour Ships-lover,
Heureux de te retrouver ici, je vois que tu as  "rattraper" ton retard dans mes articles, alors sans perdre de temps je vais t'y répondre.
Le temps n'est pas propice pour le boulot en effet, je me demande même si ce n'est pas la première fois que je vois autant de neige au Havre, mais bon il parait que c'est dû au réchauffement
climatique...
A bientôt ships  !



Binchy 22/12/2012 07:28


JOYEUX NOEL DAN !

DAN 22/12/2012 08:44



Bonjour, et joyeux Noël à toi aussi Binchy



phyll 21/12/2012 22:53


malgré cette fin du monde annoncée, je suis toujours là pour apprécier tes retours vers le passé........ IN-DE CROTABLE le pote !!.....et ouais!.... je te souhaite un Joyeux Noël à toi et à tes
proches et à bientôt !!!....


toute mon amitié mon poto !!!

DAN 21/12/2012 23:03



Salut mon pote,
La fin d'UN monde a eu lieu en septembre 44 pour moi, celui-ci c'est de la roupie de sansonnet à côté 


En tous cas bon noël à toi et tes proches mon pote, et à très bientôt je l'espère aussi !



Caroline.K 19/12/2012 07:35


Fin de ma promenade havraise et je ris encore de certains commentaires, notamment sur le fait que Nicephore aussi intervienne. Je pense que finalement, c'est plus agréable pour moi qui ne connait
pas le Havre de découvrir les articles avec les commentaires, j'ai ainsi l'impression d'être moins perdue.


Bon courage pour ta journée de dédicace, je réponds à ton mail au sujet du livre dès que je termine mes visites.


CaroLINE

DAN 19/12/2012 08:36



Bonjour CaroLINE,
C'est ça que j'ai voulu avec ce blog, qu'il soit un interface entre son auteurs et ses lecteurs, je pense que de ce point de vue là, Nicéphore et moi sommes parvenus à un bon résultat n'est-il
pas ?
Bonne journée CaroLINE et je guette ma boîte mails



louis 17/12/2012 22:04


Y'a une faute dans ton article, non ? C'est pas plutôt le théatre des bars ?


Tiens, mais voilà que Nicéphore parle maintenant ? Alors salut Nicéphore !

DAN et Nicéphore 17/12/2012 22:50



Salut Louis,
Et bien voila, après le coup de Barre me voila avec le coup DU bar, à ces Lyonnais j'te jure, si tu viens au Havre je t’emmènerai donc dans le bar du Théâtre alors !
Eh oui Nicéphore parle, ce n'est pas seulement l'homme de l'ombre, c'est aussi un bon connaisseur du Havre crois moi, alors en plus de Phyll quand tu viendras au Havre tu verras également
Nicéphore !
Aller, bonne fin de soirée Louis et ne traine pas dans les bars....


Bonjour Louis, hé oui l'homme de l'ombre a décidé de refaire surface. Au plaisir de se rencontrer dans un "bouchon" havrais. Amicalement NICEPHORE.


 



Sourour Hyba 17/12/2012 16:30


Bonjour Dan je vois que vous êtes étonné suite à mes commentaires laissés chez Mousse


Je ne vis pas en quoi cela vous étonne


c'est une grande amie qui me rend visite autant que je le fais pour elle et on se connait depuis bien lontemps et je ne me lasserais pas d'écrire toute une page de commentaires


bonne jouréne


et bon début de semaine


amicalement sourour

DAN 17/12/2012 18:23



Bonsoir Sourour,
J'aurai dû mieux préciser ma pensée pour vos commentaires chez notre amie commune. En effet je les trouve non seulement bien écrits mais emprunt de poésie aussi, ce que je ne sais pas faire, en
fait je vous envie un peu d'avoir une plume talentueuse.
Je vous souhaite une bonne soirée Sourour, et merci de votre passage ici !



Hauguel 17/12/2012 14:08


Le Havre paraît petit à ces époques. As-tu une idée de la population à la fin du XVIIIè ?


Amicalement. C&B


 

DAN et NICEPHORE 17/12/2012 17:54



Bonsoir Bernard,
le Havre n'était pas très grand en effet, il ne faut pas oublier que c'était en premier lieu un port, la ville s'est greffée sur ce port et non l'inverse, d'où la petite taille de la cité.
Le nombre d'habitants, en 1790 était de 20 273 dont 8092 hommes de plus de 25 ans. Ces renseignements s ont été fourni par l’administration municipale en
1790.
(Jean Legoy le peuple du Havre et son histoire, page 180.Voila Bernard ce que l'on peut dire à ce
sujet.


Bonne soirée à vous deux !


 


Salut Bernard. J'ajouterai que Le Havre a d'abord été un port militaire, ce qui a limité beaucoup son developpement pendant plusieurs siècles. A la chute de ce
statut, au début du 19ème siècle et grace aussi à la révolution industrielle, la population du Havre a littéralement explosé en quelques décennies.


Amicalement. NICEPHORE



Pierre 17/12/2012 08:27


Il est vrai qu'il est difficile cet avant/après. De fameuses recherches ont été nécessaire pour cet article parceque, dans ce coin du Havre, j'ai du mal à implanter un théatre :) Vivement la
suite.

DAN 17/12/2012 09:02



Bonjour pierre,
Cette partie de la ville n'était pas destinée , tout du moins au début, à être une extension du port, mais de la ville, un peu comme Saint François vis-à-vis du quartier de Notre dame. C'est la
démolition des remparts qui a permis d'étendre la ville vers le nord, laissant ainsi l'espace du quartier des Barres, au domaine portuaire et maritime. Aujourd'hui on aurait du mal à implanter un
tel édifice en ce lieu.
Bonne journée Pierre ! 



jeff 16/12/2012 21:16


 


Le Havre est une ville dynamique au sens ou elle s'adapte rapidement à l'évolution des techniques. Les dessins d'époque de ce Théâtre sont étonnants et de plus un article à propos de cette salle
de comédie du quartier de la citadelle rédigé au moment de la disparition de l'architecte qui a commis le pot de Yaourt, bravo pour la coïncidence ! Nous avons tous hâte de lire la suite dans le
billet de dimanche prochain qui nous dévoilera le avant /après et ainsi nous révélera le lieu de l'emplacement de ce Théâtre des Barres. Je parierais pour Marie..... comme étant le prénom de
cette jeune femme du 18ème siècle qui vous mis sur la piste, mais n'en disons pas plus. Bonne soirée.

DAN et Nicéphore 16/12/2012 22:55



Bonsoir Jeff,
Le fait d'avoir publié cet article au moment de la disparition d'Oscar Niemeyer est tout à fait fortuite c'est donc  une coïncidence.
Cela faisait plusieurs mois que je cherchais ce théâtre, il me manquait toujours un élément pour terminer cet article, c'est à la suite d'une consultation d'un plan du 18è siècle que j'ai pu le
repérer car il y était dessiné avec en superposition et en pointillé, les remparts de la citadelle.
Suite à la lecture du manuscrit j'ai pu recouper ces informations avec celles du plan.
Les moyens modernes de recherches avec la possibilité de mettre des images les une sur les autres ont fait le reste.
Quant au nom du manuscrit (Marie...) ce n'est pas que vous brûlez, c'est que vous êtes complètement grillé...
Bonne fin de soirée Jeff ! 


 


Le style architectural de Niemeyer peut surprendre, personnellement j'en suis pas vraiment fan, mais que n'a-t-on pas dit, à l'époque, de celui de Perret ?
Celui-ci est maintenant reconnu pour être d'un classicisme de bon ton. 


Merci Jeff pour ce commentaire très pertinent. NICEPHORE


 



tic-tac 16/12/2012 20:37


Ces gravures anciennes sont magnifiques....


Sait-on d'où vient le nom "les Barres" ?


Bonne soirée DAN !

DAN et Nicéphore 16/12/2012 22:37



Bonsoir Tic-Tac,
Le terme "Barre" désignait autrefois un flux naturel d'eau qui sera utilisé avec différentes installations, pour chasser les alluvions déposés par la Seine.
Il désignait également des monticules composés de galets et de vase qui ce sont formé sous l'action des marées et du flux de la Seine.
Le terrain où se situait ce théâtre, et avant lui la citadelle, était donc un terrain où les marées et les alluvions faisaient leur "travail", d'où ce terme qui est resté jusqu'à nos jours.
Bien entendu cela n'a aucun rapport avec le nom du chevalier de la Barre, là c'est une toute autre histoire.
Voila Tic-Tac, merci de ta visite et bonne fin de soirée !


 


La voilà la bonne question pour laquelle Dan, sans aucun doute, mourrait d'envie de donner une toute aussi bonne réponse ! Merci de l'avoir posée comme je
l'avais fait à dan lors de la rédaction de cet article.


Bien amicalement  NICEPHORE



jeanpaul76 16/12/2012 19:46


Salut l'ami tu as mis la barre haute un retour dans le temps je ne suis pas trop habitué à cet exercice je remonte très loin dans ma mémoire celle-ci et me fais défaut j'ai une excuse non
! . J'attendrais donc la semaine prochaine pour situer cette batiste qui fût le théâtre des barres malheureusement
l'incendie à modifier l'histoire  mais, grâce à ta ténacité nous allons attendre ce n'est pas grave je suis à la retraite alors j'attends.


Allez bonne semaine 

DAN 16/12/2012 20:00



Bonsoir Jean-Paul,
J'attendais que quelqu'un me fasse le coup de "la barre haute" et c'est toi, bien joué l'ami, après ça on peut avoir un coup de barre... Bon j'arrête là.
Mais oui, tu as toutes les excuses du monde et puis un retraité n'a pour ainsi dire, aucun compte à rendre non de d'là
Oui, la semaine prochaine tu pourras voir où était ce théâtre et te dire, "tiens, si j'allais faire un tour par là moi".
Bon une semaine ce n'est pas trop long pour un retraité qui est "débordé", alors ton attente ne sera pas trop longue non plus !
A bientôt et bonne soirée Jean-Paul



marcopolo76 16/12/2012 18:21


Salut Dan l'Historien !


Te connaissant, tu as du en faire des repérages pour être sur d'avoir un point précis de ce fameux batiment à ce jour ...Alors, je vais attendre comme tous le monde ..!


Marco

DAN 16/12/2012 18:47



Bonsoir Marco,
En effet je ne me suis pas lancé dans cet article sans avoir quelques "biscuits". Ce qui m' a beaucoup aidé c'est un manuscrit écrit par une femme à l'époque sur lequel elle décrit parfaitement
le lieu où était implanté ce théâtre par rapport à la citadelle. Ne restait qu'à consulter les plans d'époque pour vérifier les endroits décrits. Bon je ne vais pas refaire tout l'historique de
cette recherche, mais une dizaine de plans anciens ont été consultés avant de pouvoir formuler ma conclusion.
Bonne soirée Marco !



phyll 16/12/2012 17:21


salut mon pote,


haaa..... depuis le temps que tu m'en parles, le voilà ce fameux théâtre !!!


effectivement, c'était un bien bel édifice !!! et je pense connaître son emplacement !......


quant à ta prochaine journée de dédicaces, vu les horaires, j'espère qu' "ils" vont t'offrir le repas !!!...


Bises à MJ et bonne semaine poto !!

DAN 16/12/2012 18:37



Bonsoir poto,
Eh oui, je l'ai retrouvé ce théâtre, et depuis je ne l'ai pas lâché. Je pense que tu sais fort bien où il était situé vu l'endroit où tu exerçais ton métier, mais je ne dirais rien pour préserver
ce qui n'est plus vraiment un suspens, mais bon, le deuxième acte c'est pour la semaine prochain et puis voila.
Quant à ma dernière journée de dédicaces, je ne sais si "ils", vont m'offrir le couvert, bien que la dernière fois en ce même lieu, petits croissants et café chaud étaient au menu du matin, alors
nous verrons bien pour samedi prochain.
Bonne soirée Phyll !



eva 16/12/2012 16:17


Comme dit Mousse, quand ce n'est pas les bombes, c'est l'incendie ! c'est vraiment la poisse sur ta bonne ville ! bon dimanche tout de même Dan 

DAN 16/12/2012 18:27



Bonsoir Eva,
L'histoire du Havre n'est fait pratiquement que de destructions et reconstructions, si ce ne sont pas les guerres ce sont les nécessaires modernisations et agrandissements, alors à force on s'y
fait mais de temps à autre ont aimeraient bien un pause, et cette pause on va la goûter aussi un peu avec la fin des travaux du tram, car comme disait "l'autre" sur qui on tapait sur la tête avec
un marteau, ça fait du bien quand ça s'arrête...
Bonne soirée Eva !



boboce 16/12/2012 15:11


Salut DAN


 


Tu nous fais remonter le temps au delà de l'époque des cartes postales. Heureusement qu'il nous reste ces magnifiques gravure témoin d'un passé très lointain, que seul des fouilles pourraient
faire réapparaitre.


 


Bonne semaine


A+

DAN 16/12/2012 18:21



Salut boboce,
Oui pour cet article je n'ai pas utiliser de cartes postales et pour cause. Je me suis permis pour une des rares fois, à utiliser des illustrations et des plans, mais j'ai quand même attendu
longtemps avant de pouvoir acquérir ces gravures du théâtre, alors comme on dit, tout vient à point à qui sait attendre" !
Bonne soirée boboce !



buddy2259 16/12/2012 15:07


Bonjour Dan,


Un cours d'histoire superbe gràce à toi et à l'ami Nicéphore nous en apprenons à chaque nouveau reportage un peu plus...quel plaisir .


Vivement dimanche prochain pour la suite du Théatre des Barres !!!..


Bonne fin de journée mon ami !

DAN ET NICEPHORE 16/12/2012 18:13



Bonsoir Buddy,
J'espère que ce n'est pas aussi barbant qu'un mauvais cours d'histoire .
Les plans et autres illustrations m'aident beaucoup dans ce travail sinon ce serait très difficile de conter cette histoire sans cela.
En attendant il te faudra patienter jusqu'à dimanche prochain pour le deuxième acte si j'ose dire, alors bonne soirée Buddy !


 


Salut à toi Buddy, et bon dimanche.      Amicalement. Nicéphore


 



Papy Scham 16/12/2012 14:10


Bonjour Dan


Je ne peux qu'admirer ton travail de recherches. Rien ne t'échappes. Tu dois connaître ta ville par coeur. C'est un travail de fourmi et de grand expert que tu nous livres. On ne peut
qu'applaudir.


Bon dimanche et bonne semaine.


Papy Scham

DAN 16/12/2012 18:04



Bonsoir Papy Scham,
Le travail que je fais, est, dans une large mesure, aussi le résultat du travail de mes prédécesseurs qui, au 18ème siècle, on noté sur un plan l'emplacement de ce théâtre, c'est vrai qu'il a
fallu le retrouver ce plan mais sans lui pas de repère, alors ce travail est la résultante de toutes ces personnes.
Bonne soirée Papy Scham ! 



tce76 16/12/2012 12:42


Salut DAN


Une fois de plus, ton travail de recherche est époustouflant. Non seulement au fil des ans, tu es devenu historien reconnu de notre cité, mais je pense qu'on peut aussi te qualifier d'expert.


Je te souhaite un agréable dimanche après-midi et une excellente semaine précédent Noël.


 

DAN 16/12/2012 17:58



Bonsoir Thierry,
Expert est un mot qui me plait bien mais je vais attendre quelques années encore avant de mériter ce titre. En tous cas chercheur, oui, car j'ai eu beau chercher et demander autour de moi si
quelqu'un connaissait l'emplacement de ce théâtre personne n'a su me dire où il était, alors ma foi je me suis dis autant le chercher moi même !


Bonne semaine aussi à toi et Fabienne  !



Mousse 16/12/2012 12:14


Bonjour cher Dan,


Tu pourrais facilement donner cours d'histoire, avec toi ce serait passionnant.


Le Havre est maudit, si ce ne sont pas les bombes, c'est un incendie qui détruisent vos beaux monuments ! Hop, j'envoie de bonnes ondes sur le Havre.


Bravo, un billet de professionnel.


Je te souhaite un bon dimanche.


Je t'envoie mes amitiés.

DAN et Nicéphore 16/12/2012 12:22



Bonjour Mousse,
C'est vrai que le Havre n'a pas eu beaucoup de chance au cours de son histoire
Sa position stratégique vis-à-vis de l’Angleterre ne lui a pas facilité les choses non plus.
Espérons donc qu'à l'avenir et grâce à tes ondes bénéfiques nous serons en paix pour longtemps.
Quant à être "prof" là c'est beaucoup dire, mais si les enseignants avaient "ma" manière de présenter les choses peut être cela intéresseraient-ils plus les élèves, va savoir...?
Bon dimanche chère Mousse !


 


Le havre fait hélas partie de l'une des villes le plus sinistrées d'Europe avec 5 000 morts, 80 000 sinistrés (dont 40 000 sans-abris) et 12 500 immeubles
détruits.


Amicalement. NICEPHORE



Linus 16/12/2012 09:42


Salut Dan,


Encore un dimanche où je me coucherais plus instruit :-) J'en apprends toujours plus sur l'histoire de notre ville grâce à ton travail. Merci !


Bonne journée !

DAN 16/12/2012 10:37



Bonjour Linus,
voila le type de commentaire que j'adore , ça récompense le travail que je fais sur ce blog, et à
propos de blog , je ne peux HÉLAS toujours pas me rendre sur le tiens, c'est fort dommage que la technique nous mette des bâtons dans les roues comme ça ! !


Bon dimanche Linus !



gerard 16/12/2012 09:32


Le bassin effectivement connu, quant au théatre c'est une nouveauté, on en apprend à tout age est bien vrai. Bonne journée DAN.

DAN 16/12/2012 10:33



Salut Gérard,
C'est vrai que l'on associe plus facilement le nom de Barre au bassin plutôt qu'au théâtre, mais ce quartier ayant ce nom tout avec l'a pris aussi, mais aujourd'hui ce nom a complètement disparu
au profit de celui de Citadelle, ce qui est historiquement plus juste.
Bon dimanche Gérard, ainsi qu'à madame !



l'père Cantoche 16/12/2012 09:15


Un seul mot me vient à l'esprit pour saluer ton travail d'Historien avec un H majuscule  :


CHAPEAU  !

DAN 16/12/2012 10:28



Salut l'père cantoche,
Chapeau que j'incline également pour te saluer cher ami, et je reprends ce slogan publicitaire pour te répondre, "ta satisfaction est la mienne".
Bon dimanche Thierry et le bonjour à madame !



UnHavrais 16/12/2012 09:12


Ah !!!!!!!!! Le fameux théâtre des Barres !!! Magnifique bâtiment tout de même, qui fait un peu écho à notre Museum d'Histoire Naturelle (seul bâtiment qu'il nous reste de l'ancien régime) ;
simple, symétrique avec fronton. Hâte de voir la deuxième partie de ce reportage ! 


Merci pour la dédicace d'hier et ravis de vous avoir rencontré ;)


 


Bon dimanche ! 

DAN 16/12/2012 10:24



Bonjour UnHavrais,
Le fameux théâtre comme tu dis, j'en avais entendu parler depuis fort longtemps mais impossible de pouvoir le situer, maintenant c'est chose faite.
Le bâtiment du Muséum d'Histoire Naturelle était, avant son affectation à la science, le siège du tribunal, et son architecture n'est pas sans rappeler celui du théâtre des Barres en effet, du
bel ouvrage comme on dit.
J'ai été ravi de pouvoir mettre un visage sur ton pseudo hier à la dédicace, et ton jeune âge m'a conforté dans le fait de poursuivre ce travail de transmission de l'histoire du Havre auprès des
jeunes, quant à la dédicace tout le plaisir est pour moi !
Bon dimanche UnHavrais !



FAH 16/12/2012 08:56


Bonjour Dan,


Je vais dire comme Claude: tu nous replonges dans l'histoire ancienne de notre cité au moyen de ces belles cartes et de tes précisions topographiques. J'attends la semaine prochain,e car moi
aussi j'ai mon idée sur la situation de ce premier théâtre, mais il faut garder le suspens pour ceux qui vont le découvrir.


Bonne journée!


FAH

DAN 16/12/2012 10:14



Bonjour Françoise,
J'aime bien plonger dans le passé , pour les cartes j'ai été obligé de choisir car il y en a
beaucoup, mais une seule (à ma connaissance) fait mention de ce théâtre. Quant à son emplacement connaisseuse comme tu es, forcément tu as trouvé tout de suite sa position.
Bon dimanche Françoise !



GL 16/12/2012 07:20


Un bel édifice qu'on ne pourrait plus aujourd'hui construire de cette façon d'un point de vue sécurité.  Celui-ci fut détruit par un incendie.  J'espère que ce n'était pas pendant une
représentation car le nombre de victimes aurait été important.


Merci pour la dédicace de ton livre.

DAN 16/12/2012 10:09



Bonjour GL,
Non en effet on ne pourrait plus construire de tel édifice, bien que les scènes de théâtre se ressemblent toutes, c'est du côté de la salle et des spectateurs que tout serait différent, et pour
un meilleur confort en toute sécurité !
De rien pour la dédicace, ce fut un plaisir de te revoir avec madame, alors bon dimanche à vous deux !



Michèle Drieu 16/12/2012 02:03


Bonjour Dan,


Un article fort intéressant sur un théâtre fort peu connu du Havre.


Il était très grand pour l'époque, ce qui tendrait à prouver que le vie intellectuelle et artistique était bien vivante à l'époque. Sa situation était un peu excentrée par rapport aux quartiers
plus connus de la ville.


Bonne journée de dimanche


Michèle


 


 

DAN 16/12/2012 10:05



Bonjour Michèle,
Votre remarque est tout à fait pertinente concernant sa position par rapport à la ville de cette époque, d'ailleurs un manuscrit du 18è siècle l'indique clairement, document que je diffuserai la
semaine prochaine d'ailleurs, et dans cet écrit il y a d'autres remarques à propos de ce théâtre, mais nous en saurons plus la semaine prochaine !
Bon dimanche Michèle



Jmh 16/12/2012 01:29


Bonsoir Dan


Le sujet des théâtres est à la mode car il vient d'y avoir en 2012 deux journées d'études au sujet des théâtres à Rouen et au Havre. Il faut avoir le temps pour aller à ces colloques 
"Parmi les sujets traités : 'l'’année 1830 au Grand-Théâtre du Havre". C'est du pointu. 
http://ceredi.labos.univ-rouen.fr/main/?theatres-et-concerts-a-rouen-et-au.html


 


Pour terminer j'ai mis en lien un bâtiment qui avait été dessiné par le même architecte (mais construit après sa mort)  et qui se
trouvait à Orsay, près de Paris. C'est l'ancien hospice. Un air de ressemblance non?





 





 





 





 


 


 

DAN et Nicéphore 16/12/2012 09:15



Bonjour Jean-Michel,
C'est sûr qu'il faut du temps pour tout voir, et même un retraité en a pas assez pour ça, c'est dire que je manque beaucoup de choses, mais comme on ne peut pas tout faire non plus.
Les sujets théâtres ou cinémas sont très passionnants, sans doute serais-je amené à en reparler ici.
Quant au lien je précise aux lecteurs qu'il faut cliquer sur tes initiales en signatures pour y accéder facilement, et c'est vrai que ce bâtiment a un aire de ressemblance avec le théâtre, car
tout architecte  a sa "patte", et celle-ci est bien reconnaissable !
Bon dimanche Jean-Michel !


 


Bravo Jean Michel, quel coup d'oeil ! Merci d'enrichir cet article par un exemple particulièrement pertinent.


Amicalement.   Nicéphore



Claude 16/12/2012 00:32


Salut Dan,


Un vrai cours d'Histoire auquel nous avons droit cette semaine...Merci Monsieur le Professeur...


Le tout accompagné de jolies et rares gravures.


On imagine difficilement l'existence en cet endroit  de ce beau théâtre hélas trop vite disparu.


J'imagine à peu-près (d'après les plans anciens) quelle serait sa position actuelle..j'attendrais la confirmation de ta part..la semaine prochaine dans la
2ème partie....Il y a du suspens...


Bon, il est tard...l'heure d'aller au lit...et d'ailleurs j'ai un sérieux "coup de barre"


Bon dimanche

DAN et Nicéphore 16/12/2012 09:04



Bonjour Claude,
Professeur que non point, amateur je préfère,
Le Havre s'est agrandit du côté de la plaine, et le port du côté de la Seine, mais au début de son histoire cet agrandissement n'était pas déterminé dans une direction ou une autre, aussi port et
ville se mêlaient-ils dans le périmètre des remparts.  Alors qu'il y eut un théâtre à cet emplacement, correspondait aux possibilités d’extension de l'époque.
Quant à la position de ce théâtre dans le Havre actuel, bien évidement tu dois bien t'en douter,  s'il était encore debout, mais au Havre il n'y a pas grand chose qui reste debout !
Bon dimanche Les amis !


 


J'ajouterais " y pas grand chose qui reste longtemps debout !


Amitiés à Yllen et à toi.  Nicéphore.