L'écluse de chasse du bassin de Floride (I-7 sur plan)

Publié le par DAN

J'ai déjà évoqué ici le «pot-à-feu», appelé aussi «fanal», qui se trouve dans le square Saint Roch. Voici une photo exceptionnelle, le montrant, en situation, sur son support initial : l'écluse de chasse du bassin de Floride.

Une petite explication à propos de la fonction d'une écluse de chasse.

Le bassin de Floride, fermé par deux portes à l'Est, communiquait aussi  avec la mer à l'aide d'une écluse à l'ouest.

 

A marée haute, une fois le plus haut niveau atteint, on fermait les portes du bassin. Puis on attendait la marée basse pour ouvrir l'écluse et seulement celle-ci. Cela créait un fort courant d'eau qui chassait vase et galets encombrant le fond de la darse.

 

Cette opération n'était faite qu'aux fortes marées d'équinoxes.

Le rôle du pot-à-feu était de signaler cette opération lorsque les bateaux étaient à proximité.

 

fanal (2)  

L'écluse de chasse, vue vers la mer, avec à droite, le deuxième sémaphore sur la jetée nord aujourd'hui disparue. L'inscription en dessous du fanal indique (MDCCCX (1810) et MDCCCXLIX (1849). coll DAN.

 

  fanal (3)

 

Le "pot-à-feu" vu de plus près. coll DAN.

********


Voici un plan situant le bassin de Floride qui n'existe plus aujourd'hui. Ce dernier a connu divers aménagements au cours de son histoire, il est représenté ici à l'époque où l'écluse était utilisée.

 

fanal (7) 

Le bassin de Floride aux environs de 1850. L'écluse est figurée par la fleur de Lys rouge. Le point rouge représente la tour François 1er et le point vert l'église Notre Dame qui n'était pas encore cathédrale à l'époque.

Le flux de l'eau est figuré en bleu. (plan AM réf CP ch 571)

 

 

 

 

fanal (5)

Une superposition quelque peu imparfaite mais qui permet de situer le bassin de Floride et l'écluse dans le port actuel, avec les mêmes repères que sur le plan, plus le point bleu figurant l'ancien musée des beaux arts. (image Google)

 


  fanal (1)

 

Le "pot-à-feu" placé aujourd'hui dans le square Saint Roch. On se rend compte de sa taille avec votre serviteur à côté. (photo DAN)

 

 

 

 

 

bassin Saint RochLe même "pot à feu" en 1944 dans le square Saint Roch dévasté. (collection privée)

 

 

 


1845 environ (2)  Une gravure d'avant 1850 (les remparts sont toujours en place) montrant les alentours de l'écluse. (coll DAN)

 

Une dernière précision de JMH :

Ce pot à feu demeurerait un souvenir de la visite de Napoléon au Havre en 1810, et représenterait La couronne impériale de Napoléon.

 

___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Merci de votre visite.


Commenter cet article

Camille 12/11/2013 19:14


Eh bien ! Je me suis toujours demandé ce que représentait cette couronne dans le square. MAintenant je sais.


Quand je viens sur ton site, je suis étonné comme un enfant.


Merci Daniel

DAN 12/11/2013 19:32



Bonsoir Camille,
Alors ça c'est sympa de regarder mes articles avec des yeux d'enfants.
C'est bien de pouvoir regarder toutes choses avec les yeux de la jeunesse, ils ne sont pas aveuglés par l'habitude ni par la lassitude.
Merci Camille et bonne soirée !



Buddy2259 26/10/2013 04:11


Vous avez fait fort les amis avec ce superbe reportage sur l"écluse de chasse du bassin de Floride et merci à JMH pour ces compléments d'informations concernant le pot-à-feu.

DAN 26/10/2013 07:40



Bonjour Buddy,
J'en avait rêver, le hasard l'a fait, je paraphrase une publicité qui traduit assez bien mon sentiment à propos de ce "pot-à-feu", car lors de mon premier reportage je n'avais pas tous les
éléments, notamment sa photo, pour expliquer sa fonction et indiquer l'endroit où il était. Avec cette photo mon rêve s'est réalisé !
Bon week-end Buddy !



JMH 26/10/2013 01:04


Cette console a des détails ressemblant à ceux de notre trépied . Bonne soirée. 



DAN 26/10/2013 07:33



Bonjour Jean-Michel,
C'est tout à fait exact, il aurait été amusant de connaitre la date de ce meuble, mais "à vue de nez" elle est du XIX siècle si j'en juge par son esthétique qui évoque l'Art Nouveau, donc de la
fin du XIXe. Ce courant artistique et esthétique s'est imposé dans tous les domaines aussi bien mobilier, architectural ou industriel, donc il aurait pu inspirer le concepteur du "pot-à-feu".
Bon week-end Jean Michel.


 



Tietie007 20/10/2013 16:42


Je connais la Floride, mais pas Le Havre.

DAN 20/10/2013 16:55



Bonsoir Tietie007,
Mais le Havre ne demande qu'à vous connaitre  !
Alors une p'tite promenade sur ce blog vous permettra d'en savoir plus sur ma ville !
Bonne soirée Tietie007 ! 



JMH 18/10/2013 10:54


Re...


Un livre évoque la date de 1875 à propos des travaux d'agrandissement du port qui concernent ce trépied.


 En réfléchissant à ce sujet je me disais qu'il n'était pas dans l'intérêt d'un maire républicain de mettre en valeur ce souvenir du Premier Empire alors que le second Empire venait de se
terminer. C'est peut-être pour cette raison que le trépied resta "anonyme" dans le square saint-Roch. 


Bonne journée.


 

DAN 18/10/2013 11:17



Bonjour Jean-Michel,
Voila une hypothèse tout à fait recevable, en effet Jules Masurier n'a peut être pas voulu déplaire au gouvernement Républicain de l'époque, comme a pu le faire son prédécesseur qui avait été
écarté de la municipalité par ce même gouvernement de la IIIe république.
Toujours est-il que si ce "monument" pouvait parler il raconterait l'histoire de cette époque troublée et aurait beaucoup de choses à dire !
Merci pour ces précisions Jean-Michel, et bonne journée !


 



JMH 16/10/2013 13:27


Bonjour


Un ajout supplémentaire : je pense que cette oeuvre s'inspire de la Grèce et de la frise ou méandre grecque au niveau de ses pieds.  

DAN ET NICEPHORE 16/10/2013 16:25



En effet, moi aussi je pense de plus en plus que les frises sont d'inspiration Grecque, il n'est qu'à voir les vases de cette civilisation pour constater les similitudes !
Bonne journée Jean-michel !


 


Tout a fait, le premier empire avait remis à la mode l'antiquité, plus particulièrement l'égypte mais aussi la civilisation hellenique et il est normal que cette
oeuvre du début 19 ème s'en inspire. Merci encore pour ces précisions, Jean michel, le troisième homme d'HAVRAIS DIRE !  Amicalement NICEPHORE



JMH 16/10/2013 12:58


Bonjour


 


Je vous livre quelques informations supplémentaires venues du livre de Monsieur Vasse sur le square Saint-Roch. C'est Monsieur Quinette de Rochemont, ingénieur, qui offrit ce trépied au musée du
Havre. Cet objet faillit aller dans cet établissement mais il rejoignit le square. Cela se passait vers 1877.  


A propos du fonctionnement du trépied, il est expliqué que le brasier qui annonçait l'ouverture des chasses fut ensuite remplacé par un drapeau bleu, rouge ou vert.


Il y a certainement d'autres informations à recueillir. Je crois me souvenir qu'il y a un article sur la venue de Napoléon au Havre et en Normandie en 1810.  


A bientôt.


 


 

DAN 16/10/2013 16:21



Bonjour Jean-Michel,
On commence à pouvoir reconstituer l'itinéraire de ce "pot-à-feu", voila un objet qui aura fait parler de lui en tous cas. Certainement que lors des travaux du sas qui porte son nom cet ingénieur
a eu "en main" cet objet et que son idée de l'offrir au musée du Havre est formidable, comme quoi un cadeau est toujours un bienfait.
J'irai voir aux archibves le livre de Vasse, quand je pense que j'ai travaillé des années avec lui....
Bonne journée Jean-Michel ! 


 



Geoffray 15/10/2013 11:58


Très instructif merci pour ces infos sur ce drôle de pot ! Le système de bassin de chasse existe aussi au Crotoy en baie de Somme mais le résultat sur l'ensablement n'est pas efficace à
100 % face aux éléments naturels et autres aménagements humains.

DAN 15/10/2013 12:10



Bonjour Geoffray,
Merci pour ce commentaire, je ne connais pas le Crotoy autrement que par quelques photos glané ici ou là, il est vrai que cette technique d'écluse de chasse ne peut convenir à tous les sites qui
s'ensablent, et comme le précise l'ami Phyll, le dragage par des moyens mécaniques importants est parfois nécessaire pour obtenir le résultat voulu.
Mais au final la nature aura toujours le dernier mot, l'essentiel est de composer avec elle sans la brusquer.
Bonne journée Geoffray !


 



Claude 14/10/2013 22:04


Merci pour ces historiques de "la chasse d'eau" d'une part et du "pot au feu" (pardon pot à feu) d'autre part....!! ( je rigole bien sûr )


Je précise au passage que ce "pot au feu"..!! c'est toi Dan qui nous l'a servi en premier..souviens-toi :


http://objectif.canalblog.com/archives/2008/12/05/11630938.html


Mais trève de calembredaines et autres billevesées, revenons à notre sujet...si je connaissais l'usage ancien de cette "chose" ...j'ignorais tout de son
emplacement initial exact...grâce à ce reportage (photo à l'appui) maintenant on sait et à l'aide du plan on situe très bien cet endroit.


Merci et bonne semaine 


PS : au fait cette photo où on peut voir "notre serviteur" poser à côté du piédestal..les pieds au sec.. ( ce qui permet au passage d'en apprécier la taille
), ne l'avons nous pas déjà vue en octobre 2010..il me semble.? 

DAN et NICEPHORE 14/10/2013 22:55



Bonsoir Claude,
Eh oui c'est moi en effet qui avait fait du "pot-au-feu" et pourtant je ne suis pas cuisinier
pour un sou.
En fait mon article  permet de localiser précisement ce "monument" mais aussi de pouvoir le voir sur son support initial, car je ne pense pas qu'il y ait eu beaucoup de photo le montrant là
où il était précisément.
Concernant cet article en effet j'en avais déjà fait un en octobre 2010 ici même, comme le temps passe !


Je vous souhaite une bonne nuit les amis !


 


Bonjour claude et Yllen,


En fait tout ou presque avait été déjà dit sur ce pot à feu dans l'article de 2010. Restait la preuve irréfutable mais hypothétique (à cause de l'extrême
ancienneté de la chose)  de la photo de l'objet en situation. Par chance extraordinaire ce document existait, et ce diable de Dan a finit par le dénicher ! Bravo, l'ami !


NICEPHORE


Diable !


 



phyll 14/10/2013 17:40


hello poto,


il n'y a plus d'écluse de chasse au port du Havre...... ce système de désenvasement a été depuis bien longtemps remplacé par le dragage !! ... c'est moins "écolo", mais bien plus efficace et
rapide !!!... et comme le temps c'est de l'argent ..........


bonne soirée DAN et à + ! 

DAN 14/10/2013 17:59



Ok, merci poto, voila une question résolue.
Tiens, pendant que j'y suis, ce matin à l'inauguration des statues de la piscine, j'ai rencontré monsieur Masse, conseiller municipal, et je lui ai fais part de la demande des lecteurs ici même à
savoir mettre une plaque explicative dans le square Saint-Roch, pour ce "pot-à-feu". Il n'est pas contre l'idée bien au contraire, mais il demandait des renseignements historiques afin d'étudier
ce projet, je lui ai donc rappelé l'adresse de "Havrais-dire", maintenant, comme on dit, "la balle est dans son camp"
@+ et bonne soirée Phyll !  


 



sergpatpia 14/10/2013 11:05


Bravo DAN pour tes recherches sur notre belle ville du Havre et tes explications sur le Pot-à-feu et son histoire bonne journée à vous deux.

DAN 14/10/2013 16:02



Bonjour Sergpatpia,
Merci pour ce commentaire, car il me permet de connaitre les réactions des lecteurs à propos de mes articles car un blog n'est vivant que si il y a interaction entre lecteurs et auteur et les
commentaires en sont l'expression.
Très bonne fin de journée Sergpatpia !



louis 14/10/2013 10:07


J'ai eu l'occasion de me ballader au Havre (oui, je suis dépressif !) et figurez-vous que mes deux guides n'ayant d'yeux que pour ma compagne ont oublié de me parler de ce "pot au feu"


Honte à eux et bises amicales

DAN 14/10/2013 10:25



Salut Louis,
T'es "gonflé" toi, t'as vu le temps que tu nous a laissé pour visiter la ville ? Valait-il mieux t'emnener au bar ou au square saint Roch ? Si tu réponds fait gaffe à ce que tu dis


Bonne journée Louis et la bise à qui tu sais



l'père Cantoche 14/10/2013 07:31



Damned !


j'passe trop tard pour évoquer le délicieux " pot au feu " que la patronne va me concocter ce midi... Phyll, le Lucky Luck de la " galet-jade " ( j'me comprend ) m'a devancé.


Trêve de plaisanteries culinaires !


Chapeau bas pour cet article de grande qualité qui provoque de nombreux commentaires fort intéressants. Le tout, écrit avec une louable recherche de la vérité historique. Si si ( Impératrice...
Comme l'Napoléon déjà cité )... Si si, disais-je...ne protestez pas, mes bons Amis, ça fait du bien de lire des articles si bien et si rigoureusement documentés..." et c'est en couleur ", dixit
le regretté Francis Blanche. Ca change des libertés que prennent certains écrivains avec cette vérité historique afin de poétiser leur propos romanesque ( j'me comprend, pour la deuxième
fois... ce qui est déjà un exploit, car je ne me comprend pas toujours et il m'arrive de n'être point de mon avis )... pas de ça, chez Dan et Nicéphore, que nenni ! Ici, la rigueur des
recherches engagées tous azimuts y compris sur les lieux du crime, les centaines et centaines consultations des archives, les journées et nuits de patient travail, les photos associées aux
dessins et aux plans révélateurs, font que tout est clair...


" bon sang, mais c'est bien sûr "... venir sur " Havrais dire " n'est point une démarche anodine, on se posait des questions sur notre bonne ville et sur notre port, on était dans le vague,
mais l'écluse de Dan et Nicéphore efface les vagues, et d'un seul coup de " pot à feu " on a les réponses et on comprend tout.


Je le dis et le ré-pépète, " Havrais-Dire " est le rendez-vous incontournable du Dimanche matin pour tous les Havrais qui veulent en savoir plus sur leur Histoire avec un H majuscule...


M'enfin !

DAN 14/10/2013 08:30



Bonjour l'père cantoche,
Non non, on n'arrive jamais trop tard sur "havrais-dire", je ne suis pas un adepte du "tout-tout-de-suite-ou-jamais" m'enfin. Ici on prend son temps pour lire un article ou pour y répondre. Point
de course à la poursuite du temps afin d'occuper l'espace disponible, on n'est pas sur fesse bouc ici non de d'la.
En tous cas ton présent commentaire est bien agréable car avec le travail que me demande ces articles les savoir intéressants par TOUS les lecteurs ne peut que me conforter à poursuivre ce dit
"travail".
Rassure toi moi aussi je te comprends tes allusions sont claires et il n'est qu'à lire et visiter ton blog pour comprendre tes allusions. Et si un jour un écrivain parle de ce "pot-à-feu" dans
d'autres termes que ceux exprimés ici, là on pourrait dire que dire que la fiction dépasse la réalité. (et non l'inverse)


Aller, bon appetit Thierry puisque ce midi tu vas manger un "pot-au-feu"...accompagné d'une dive bouteille m'enfin 


 



Blason des Bonaparte 14/10/2013 01:27


Re...


A propos de la présence de ce qui semble ressembler à une couronne comtale, seraient-ce les armoiries des Bonaparte ? Ceux-ci sont de gueule aux deux barres d'or, accompagnées de deux étoiles de
même, l'une en pointe à senextre, l'autre abaissée à dextre, l'écu accosté des lettres B.P et sommé d'une couronne comtale.


Je la mets en lien...


 


 

DAN 14/10/2013 08:12



Bonjour Jean-Michel,
A voir le blason des Bonaparte et le comparer avec la couronne du "pot-à-feu" la similitude est flagrante, je laisse les lecteurs juger par eux-même puisque tu as eu la bonne idée de mettre le
lien dans la signature de ce commentaire.
Avec ce "pot-à-feu" nous sommes en pleine période Napoléonienne puisque la première date est 1810, alors au moment où ce "monument" a été fabriqué tout laisse croire que c'est bien en hommage à
Napoléon que cette couronne a été façonnée.
Merci pour le lien et bonne journée Jean-Michel !


 



JMH 13/10/2013 22:54


Bonsoir


Merci pour cette photographie magnifique d'un grand intérêt historique.


C'est l'ingénieur en chef du port du Havre Lapeyre qui conçut cette écluse. Ce brillant homme appartenait au corps des Ponts et Chaussées. L'entreprise d'un certain " Sénéchal " la réalisa. Le
même Sénéchal a probablement construit l'hôtel des négociants quai Casimir Delavigne qui existe encore. Cette écluse coûta très cher et rencontra des difficultés de réalisation. Elle fut visitée
par Napoléon le 27 mai 1810 accompagnée son frère Jérome (Port-Jerome sur la Seine tire son origine de ce personnage quarante et un an plus tard ) et de l'impératrice Marie-Louise.


Elle fonctionna pour la première fois le 28 octobre 1810. En 1828, elle avait besoin déjà de grandes réparations car les vers l'avaient en partie rongée !


Je pense que l'idée de cette écluse de chasse du bassin de Floride date de l'Ancien Régime mais les bouleversements politiques faisaient peut-être qu'on avait pas envie de le rappeler...


Le pot à feu, d'après mes souvenirs de lecture, était une relique du passage de Napoléon au Havre. A propos de la couronne, je crois qu'il s'agissait, d'après des souvenirs de lecture, de la
référence à Napoléon et à l'Empire. Il faudrait creuser le sujet et surtout s'appuyer sur des sources d'époque pour confirmer ou infirmer. Quand on regarde la couronne, elle fait plutôt penser à
une couronne de comte ! Pour information il y a une forme différente de couronne suivant chaque titre de noblesse.


Je remarque que ce fanal a un aspect antique ( grec, romain, étrusque?) qui est assez dans le goût de l'Empire. La forme des pieds de ce pot à feu semble avoir inspiré ceux des grilles du square
Saint-Roch (la courbe où Dan met la main suivie d'une ligne droite) et d'autres éléments de la Reconstruction. Est-ce que je rêve ?


Un passage aux archives s'impose avec la consultation de l'ouvrage de Monsieur Vasse sur le square Saint-Roch. Le musée du Vieux Havre avait organisé ces dernières années une exposition sur
Napoléon et Le Havre. Il y avait peut-être des renseignements intéressants sur ce sujet mais je n'ai pas eu le temps de la visiter. 


Bonne continuation à Dan et Nicephore. Allez au pot à feu quand il y a de l'eau dans le bassin : c'est acrobatique.


 


 


 


 


 



DAN 13/10/2013 23:56



Bonsoir Jean-Michel,
Voila une "pluie de renseignements tout à fait intéressants s'agissant du pot-à-feu. S'il faut creuser plus le sujet je pense que c'est plus l'affaire de spécialiste que de moi même. Ce qui est
dommage c'est que Jacques (Vasse) était un ami avec qui j'ai travaillé pendant des années, mais à l'époque je ne faisais pas encore de recherches sur l'histoire du Havre. Mais j'irai voir son
ouvrage aux archives.
Pour le style maintenant que tu le dis il rappelle celui de l'empire Romain ou Grec, moi je l'ai comparé au style "art-déco" du fait de sa pureté de forme, mais à y regarder de plus près c'est
bien plus un style antique auquel il fait référence.
Pour ce qui est d'approcher ce "fanal" il faut profiter du nettoyage du bassin pour pouvoir l'approcher sinon a se mouiller jusqu'au cuisse oui c'est possible, mais pas sûr qu'on nous laisse
l'approcher dans ces conditions !
Bonne fin de soirée Jean-Michel !


 



François 13/10/2013 20:34


Salut Dan,


Je savais que cet objet datait de l'ancien Havre mais je n'en connaissais pas la provenance. Merci pour ce pot au feu ! :)


Ce qui trompe sur ce pot à feu c'est sa forme moderne trés épurée. Il fait trés années 50-60 enfin je trouve.

DAN 13/10/2013 23:39



Bonsoir François,
Eh oui il n'est plus tout jeune ce "pot-à-feu", lui trouver des formes modernes pourquoi pas, par contre je lui trouve plus un style art-déco qu'un style années 50-60, toujours est-il que sa
beauté n'a rien perdu de son charme avec le temps !
Bonne fin de soirée François !



Jeff 13/10/2013 19:30


 


Bravo pour ce sujet si bien documenté. Je ne manquerai pas d'aller voir le « pot à feu » dans le square ST Roch. La photo ancienne de bonne qualité doit dater de la seconde moitié du
XIX, probablement vers 1865-1870. On remarque sur la jetée Nord le sémaphore à pavois qui peut aider à évaluer la date de prise de vue. L'ingénieur Frissard date le premier bassin de Floride et
sa chasse de 1576 sous Henri III. Son agrandissement avec ses deux portes de chasse rotatives a été inauguré le 28 oct 1810, cette date est indiquée sur le pot à feu. Ce bassin de Floride
assurait les fonctions de retenue, de bassin à flot et de cale sèche. Frissard note un débit de chasse de 80m3/s pour une vitesse de flux de 1,60m/s. Vous citez 1849 autre date inscrite sur le
« pot à feu », elle doit correspondre à un agrandissement du port dirigée par Frissard. On parle déjà dans les années 1830 de dragues à godets mues par une machine à vapeur. Reste-t-il
encore de chasses de nos jours dans le port ? Le Havre a su honorer les ingénieurs du port comme Lamblardie ou Lamandé en leur attribuant des noms de rues ou de quais. D'accord aussi pour
panneau explicatif au pied du fanal. Bonne soirée.

DAN 13/10/2013 19:52



Bonsoir Jeff,
Merci pour ces précisions historiques et techniques à propos de cette écluse de chasse. A propos de date le deuxième sémaphore visible sur cette photo a été inauguré en février 1862, cela nous
donne une fourchette plus précise concernant ce cliché.
Je ne sais pas s'il existe encore une écluse de chasse au Havre, peut être notre ami Phyll pourrait nous donner des précisions à ce sujet, lui qui a fait une bonne partie de sa carrière au P.A.H.
Sinon, toujours avec Phyll, nous en avions vu une mais à Honfleur, celle-ci ne semblait pas en fonction, mais pour un curieux on peut voir comment celle-ci est faite.
Merci pour ces explications Jeff, et bonne soirée.



Otto Graf 13/10/2013 19:14


 


Voilà un vrai morceau d’Histoire !


Cela vaut des pages et des pages de descriptions.


C’est très bien.


Otto.

DAN 13/10/2013 19:27



Bonsoir Otto Graf,
Comme l'on dit un bon dessin vaut mieux qu'un long discours, votre commentaire va dans ce sens.
S'il avait fallut décrire cette "installation" uniquement par écrit je crains de n'avoir pas assez de talent pour le faire, par contre avec quelques photographies...


Bonne soirée Otto !



phyll 13/10/2013 18:07


salut mon pote et salut Nicé,


je connaissais aussi l'histoire de cet objet mais cet article ouvert à tous, est remarquable par sa compréhension !! Et, bien entendu, je suis également pour une plaque explicative qui serait
bénéfique à tous pour comprendre le "pourquoi" de ce pot à feu inconnu d'un trop grand nombre de personnes !


sinon, avec cette météo, un bon pot à(u) feu serait le bienvenu !!!  


bonne soirée poto... à+ !

DAN 13/10/2013 18:27



Salut mon pote,
Et une voix de plus en faveur d'une plaque expliquant la fonction de ce "pot-à-feu", les élections municipales approchent et pourquoi ne pas demander aux candidats leur point de vue à ce sujet
?
Bon ils peuvent faire des promesses ça c'est connu, mais ça ne leur coûterait pas très cher à tenir celle-ci, et ça ferait plaisir n'est-ce pas, alors si un candidat lit ces lignes.....
Un bon poto au coin du feu serait aussi le bienvenu par ces temps de frimats...


Bonne soirée Phyll !


 



jeanpaul76 13/10/2013 17:59


Ohé   ami 


les techniques changent en fonction du savoir du moment parfois l'ancien procéder avait du bon il était plutôt mécanique pour revenir au " pot à feu " le moyen mis
en place pour signaler une manœuvre à l'époque personne même l'inventeur se douterait que quelque 163 ans après un monsieur Daniel Haté parlerait du pot à feu l'inventeur doit être fier à mon
avis depuis le précédent article j'ai un regard sur celui-ci mis en place square Saint-Roch comme quoi tes articles percutent bon oui c'est le but je pense !


Allez bonne semaine

DAN 13/10/2013 18:19



Bonsoir Jean Paul
C'est sûr que si cet inventeur voit mon article il doit être content de constater qu'on parle encore  de lui, mais surtout de savoir que son "pot-à-feu" existe toujours.
C'est vrai que parfois les techniques anciennes donnent de bons résultats et à bien y regarder les techniques nouvelles ne sont qu'une amélioration des anciennes enfin je crois.
Quant l'article "percutant" pourquoi pas, si  ça peut faire avancer le shmilblic...


Bonne soirée Jean Paul !






tce76 13/10/2013 17:56


Bonsoir Messieurs.


Je dis Messieurs, car ce site est votre oeuvre à tous les deux, et je ne m'adresse bien souvent qu'à DAN. Alors Gérard, voyant que tu apportes ici quelques précisions, je n'hésite pas à te mettre
en avant également.


Faut dire qu'il y a fort lontemps qu'on s'est vu!


En tout cas, au fil du déroulement de cet article, je me posais des questions, et les réponses m'étaient fournies juste après. C'est donc un super post, comme bien souvent ici.


Encore toutes mes féllicitations Messieurs, j'en ai encore appris un peu plus sur notre chère Porte Océane.

DAN et nicephore 13/10/2013 18:09



Bonsoir Thierry,
Si l'on s'adresse en premier à moi c'est qu'au départ l'article est de mon initiative, n'oublions pas que Gérard est toujours en activité, mais avant parution l'article est lu par nous deux, soit
en direct, soit par mail, afin pour vérifier le bien fondé des informations diffusées ici ou clarifié mon propos, car à deux ont fait bien mieux les choses.
Je vois que tu as pris du plaisir à lire cet article et  nous en sommes ravis. Maintenant il te faudra prendre un peu de ton temps pour venir nous voir non ?
En attendant bonne soirée Thierry !


Bonsoir thierry, merci pour les compliments. Effectivement, comme le dit Dan, je suis encore en activité et vu le temps très important passé à l'élaboration d'un
article sérieux, je préfère, pour l'instant, seulement aider dan pour les siens. Je suis heureux que tu apprécies, toi aussi, les coms qui sont souvent un complément intéressant de l'article,
voire carrément une deuxième partie enrichie par les lecteurs de commentaires judicieux, de liens et de photos parfois inédites. C'est d'ailleurs encore le cas cette fois ci. Donc amis lecteurs,
n'hésitez pas ! Bien cordialement à tous. NICEPHORE



Gédé 13/10/2013 17:08


Bonjour Dan,


En tant que commentateur du soir, je constate que les commentateurs du matin ont à peu près tout dit : Moi aussi, je connaissais l'origine portuaire de l'objet mais j'en ignorais la place et le
but précis. Moi aussi, je suis d'accord pour une plaque explicative dans le square, et surtout, moi aussi, je trouve cet article passionnant et cette affaire très bien expliquée

DAN 13/10/2013 17:24



Commentateur du soir espoir 


Avec tous ces témoignages en faveur d'une plaque explicative, là plus de doute, aussitôt que j'ai une personne de la mairie ou autre devant moi je lui fais part de cette demande exprimée par pas
mal de lecteurs, après tout nous sommes tous des "électeurs" n'est-t-il pas ?
Bonne soirée Gédé !


 



FAH 13/10/2013 17:07


Bonjour Dan,


Chapeau à celui qui a pris la 1ère photo de l'entrée du port avec le pot à feu et l'écluse, et chapeau à toi d'avoir pu te la procurer! Je connais bien le coin, sur plan... mais là, c'est comme
si on y était. Et toujours chapeau pour tes claires explications.


Bonne soirée


FAH

DAN 13/10/2013 17:21



Bonsoir Françoise,
Voila une histoire de chapeaux, cette photo en effet je ne l'ai pas sorti de ...mon chapeau .
Quant au photographe qui a pris ce cliché là j'aimerai bien savoir où pouvait-il être pour avoir cette vue plongeante.
Quant aux explications, si je ne comprends pas moi même ce que j'ai écris (je me met à la place d'un lecteur n'ayant pas connaissance du texte) c'est que c'est mal expliqué, bon je plaisante un
peu mais il y a de ça quand même !
Bonne soirée Françoise ! 


 



marcopolo76 13/10/2013 16:15


Une belle histoire racontée à l'aide de ta collection ...


J'avais remarqué qu'aucune plaque n'indiquait vraiment l'origine de cette "sculpture", c'est le mot employé par de nombreuses personnes pour désigner ce fameux "Pot à feu" dont tu m'avais raconté
l'histoire lors d'une sortie qui nous  avez amené au square ....


Bonne semaine !


Marco


 

DAN 13/10/2013 16:26



Bonjour Marco,
Eh oui il y a eu quelques "privilégiés" à connaitre la fonction de cette "sculpture"  bien
avant que cet article ne paraisse, et le souhait des lecteurs serait d'avoir une plaque apposée dans ce square afin que tous le monde se promenant dans ce jardin puisse connaitre cette histoire
singulière.
Alors j'espère qu'un de nos édiles lise cet article afin d'en faire part "plus haut", sait-on jamais.
Bonne fin de journée l'ami !


 



B.O. 13/10/2013 14:50


Excellent, onze ans au Havre.


Onze ans à me ballader avec mes enfants dans ce square (à côté de mon ancien domicile).


Et je me suis toujours dit, mais qu'elle est cette oeuvre métalique.


Vous illustrer l'adage "il n'est jamais trop tard pour bien faire"


Salutations amicales


B.O.

DAN 13/10/2013 16:07



Bonjour Olivier,
Eh bien oui, il n'est jamais trop tard pour apprendre, moi qui commence à "blanchir sous le harnais" j'en apprends tous les jours.
Onze ans sans connaitre la fonction de cette "sculpture", et bien moi cela faisait bien plus longtemps encore avant que je n'ai l'explication, comme quoi...
Alors Olivier il faut montrer cet article à tes enfants afin qu'ils n'attendent pas trop logtemps pour savoir !


Bon dimanche Olivier, ainsi qu'à ta famille !


 



UnHavrais 13/10/2013 12:46


Bonjour,


Magnifiques explications (comme d'habitude). C'est vrai qu'un panneau explicatif ne serait pas de trop. Je savais que ce "pot-à-feu" était à l'entrée du port, car à l'école, on me l'avait appris,
mais en faite, on nous avait raconté que c'était juste pour que les bateaux voient l'entrée du port. Rien à voir donc. 


Merci encore de nous faire partager ces photos, ces gravures... Une mine d'or ce blog ! 


Bon dimanche !

DAN ET NICEPHORE 13/10/2013 12:53



Bonjour UnHavrais,
Si à l'école on apprend le rôle du pot-à-feu ainsi, pas étonnant qu'aujourd'hui on ne sache pa sa fonction exacte. Quant à faire une plaque explicative, voila un commentaire de plus à montrer à
un responsable de la ville afin qu'il finance la pose de cette plaque, car si ici, même  si c'est une "mine d'or", on n'a pas les moyens de la financer !
Bon dimanche UnHavrais (de vrai) 


 


Il est vrai que cet " accessoire" de signalisation devait s'avérer peut pratique d'utilisation. En effet, quel était le combustible (de l'huile ?) et comment le
remplissait-t-on. D'autre part, les extinctions devaient être fréquentes à cause du vent, toujours abondant au bord de la mer. Plus on y réfléchit, plus on trouve cet objet anachronique et digne
d'une port de l'antiquité ! Amicalement NICEPHORE


 



eva 13/10/2013 12:33


ok Dan ! je comprends mieux ! merciiiiiiiii !

DAN 13/10/2013 12:42



Pas de quoi Eva et bon dimanche !



Tic-Tac 13/10/2013 12:27


Bonjour DAN, 


Merci pour cet article fort instructif qui permet bien de se rendre compte de l'utilité et du fonctionnement du pot-au-feu (que personnellement j'ignorais). Je partage l'avis des internautes,
cette explication devrait faire l'objet d'une plaque pour éviter que ces informations ne finissent par se perdre !


Bon dimanche à tous ! 

DAN 13/10/2013 12:41



Bonjour Tic-Tac,
Merci pour "l'instruction" que je fais ici. Décidément les internautes voudraient bien voir une plaque expliquant le fonctionnement de ce "pot-à-feu", je vais finir par montrer ces commentaires à
un responsable municipal que je connais afin d'appuyer cette demande avec vous tous.
En attendant, bon dimanche Tic-Tac !



Mousse 13/10/2013 12:26


Bonjour cher Dan,
Que c'est agréable de lire ton billet, tu n'oublies rien, j'en apprends chaque semaine.
Je ne connaissais pas du tout le "pot à feu" !
Très jolies photos, surtout celle avec le reflet.
Bien sûr la tienne, on te voit rarement sur les photos.
Merci, encore de très belles cartes d'autrefois, j'adore.
Bon dimanche, mes amitiés.

DAN 13/10/2013 12:36



Bonjour Mousse,
Et toi là où tu es dans ton pays, tu ne peux voir comment est ce "pot-à-feu", alors ton commentaire me fait plaisir car il me conforte dans ma manière d'expliquer les choses apparemment
compliquées, mais il est vrai qu'avec une image on en dit plus qu'un long discours parfois.
Si on me voit que très rarement en photo, c'est que je ne suis pas intéressant à regarder, hormis ici car cela permet de donner l'échelle de ce "monument" et je n'ai pas besoin de demander une
autorisation, pour publier cette photo
Merci pour ta fidélité et bon dimanche chère Mousse ! 


 



François 13/10/2013 12:10


Bonjour.


Un grand merci de nous raconter aussi bien l'histoire de cette objet, témoin du génie  mais aussi de la folie des hommes. La photo de 1944 étant pour moi la plus émouvante.


Cet article mériterait effectivement d'être sérigraphié et placer dans le square St Roch.


Encore bravo.


Bonne semaine

DAN ET NICEPHORE 13/10/2013 12:19



Bonjour François,
Merci à vous aussi de prendre la peine d'écrire un commentaire qui sont pour moi la plus belle des récompenses pour le travail fourni ici.
Comme l'a dit Dom, en effet il serait bien de voir une plaque explicative de ce "pot-à-feu" dans le square Saint-Roch, après tout il y a bien des plaques montrant les tableaux que les peintres
célèbres ont fait dans notre cité, pourquoi ne pas en faire une identique pour ce "monument" ?
Bon dimanche François !


 


Salut francois, d'autant plus qu' au niveau de la provenance de ce monument, que n'a-t-on pas entendu ! Explications souvent fantaisistes et imaginaires. Mais
là, Havrais-dire publie une preuve irréfutable grâce à Dan, qui a d'ailleurs acheté cette photo un bon prix, mais quand on aime (l'histoire locale) on ne compte pas ! Bien amicalement.
NICEPHORE.


 



eva 13/10/2013 11:47


Une chasse d'eau en quelque sorte ! Astucieux ! C'est juste bizarre qu'on ait appelé la sculpture "le pot à feu"... pourquoi pas le "pot au lait" ou plutôt le "pot à eau" ?


J'adore la dernière gravure ! Merci pour ton billet, et bon dimanche Dan ! 

DAN 13/10/2013 12:00



Bonjour Eva,
Si cette "sculpture" s'est appelée "pot-à-feu", c'est tout simplement qu'au sommet de celle-ci on y faisait brûler quelque combustible afin de la voir de loin, et de signaler ainsi que
l'écluse  de chasse était en fonction, et que cela pouvait représenter un danger pour les bateaux entrant ou sortant du port.
Quant à la comparaison avec "notre chasse d'eau domestique" voila qui est bien vu


Bon dimanche Eva !


 



Michèle Drieu 13/10/2013 11:45


Bonjour Dan,


Superbe reportage sur ce "Pot-à-feu" que je connais bien pour avoir traversé tous les jours ce jardin Saint-Roch pour me rendre au Lycée de Jeunes Filles (maintenant Collège Raoul Dufy) pendant
toute ma scolarité.


Mais j'ignorais que ce monument avait eu une quelconque utilité. Un grand merci pour avoir comblé cette ignorance. Je ne le regarderai plus jamais de la même façon.


Bon Dimanche


Michèle

DAN 13/10/2013 11:54



Bonjour Michèle,
Combien sommes nous à ne pas avoir connu l'utilité de ce "monument" ? Moi le premier j'ignorais avant de faire ce blog qu'elle était sa fonction, il faut bien qu'un jour ou l'autre cette
information vienne à nos oreilles n'est-ce pas.
En tous cas vous ferez comme moi maintenant,  à savoir que je ne regarde plus de la même manière ce "pot-à-feu depuis que je connais son emploi dans le passé !
Bon dimanche Michèle.



Valery 13/10/2013 11:29


Bonjour Dan,


Merci pour cet article et les commentaires qu'il entraine


bravo pour la superposition des documents qui permet de  comprendre rapidement.


L'exiguité du port du havre faisait l'objet de discussions qu'on retrouve dans le journal de Rouen dès  1825. D'après ce même Journal de Rouen, En 1838, Il y a eu un projet
d'ouvrir ce bassin de floride vers l'avant port avec une écluse de 21 m de large pour "permettre de recevoir 4 steamers"pour des voyages transatlantiques alors qu'à cette date, le problême posé
par la consommation de charbon n'était pas résolu. L'article ne dit  pas comment on aurait regler les problèmes d'envasement.

DAN 13/10/2013 11:45



 


Bonjour Valery,
Les projets pour l'agrandissement du port ont été très nombreux, au cours de son histoire.
Cela aboutiraà trois lois programmes, l'une en 1895
(complétée en 1903), 1904 et 1909, qui donneront au port les moyens financiers de sa modernisation.
Par contre je ne connais pas le projet publié dans le «journal de Rouen» en 1838, mais déjà à cette époque la nécessité d'agrandir le port du Havre se faisait sentir.
Peut être que le bassin de Floride avec cette écluse de chasse répondait-il aux préoccupations exprimées dans ce journal ?
Bonne journée Valery ! 



Dom 13/10/2013 11:24


Bonjour Dan


Une petite plaque explicative ne seraitelle pas la bienvenue au pied du pot au feu que je connaissais mais dont j'ignorais totalement la foction et l'origine


Bravo et merci à vous deux je ne manque jamais de vous lire le dimanceh matin

DAN 13/10/2013 11:32



Bonjour Dom,
Oui ce serait bien en effet qu'une plaque explicative soit mise dans le square afin de raconter l'origine et la fonction de ce "pot-à-feu". Cette plaque ne pourrait pas être mise au pied de ce
"monument", car il est éloigner du public par le plan d'eau (j'ai fait ma photo un jour où ce plan d'eau était à sec). Mais il pourrait être là où les bancs sont installés.
C'est une très bonne idée et j'essaierai d'en glisser deux mots à un responsable de la ville que je connais.
Bon dimanche Dom ! 


 



Hauguel 13/10/2013 09:47


Bonjour Dan et Nicephore


Je pense que la première date MDCCCX correspond plutôt à 1810.


Bravo pour la superposition.


Bon Dimanche


Denys

DAN ET NICEPHORE 13/10/2013 09:58



Bonjour C&B,
Ah tu as raison pour le chiffre romain, je vais le changer sur le champ, je m'y perds toujours un peu avec ces numéros !
Merci à vous pour vos passages réguliers ici et bon dimanche à vous deux. 


Autant pour moi, j'aurai du lors de la relecture du texte, remarquer cette erreur de chiffres ... romains. Bien amicalement. NICEPHORE


 



boboce 13/10/2013 08:58


Salut DAN


 


Super reportage qui nous montre bien les progrès technique du XIXe siècle.


Et que de transformations dans cette partie du Havre.


 


Bon dimanche


A+

DAN ET NICEPHORE 13/10/2013 09:06



Salut boboce,
En effet le port du Havre n'a pas cessé d'évoluer au cours de son histoire afin de s'adapter soit à la taille des navires, soit à l'accroissement du trafic. Il fallait pour cela des installations
à la mesure de cette évolution, l'écluse de chasse en a fait partie.
Bon dimanche à toi aussi boboce  !


 


Salut Boboce, l'entrée du port du Havre vers 1850 s'apparentait plus à celle d'un petit port de pêche breton par son exiguïté, la presque totalité de la partie
décrite est maintenant au fond de l'eau et constitue le vaste plan d'eau de l'avant-port. Amicalement. NICEPHORE



hirel 13/10/2013 08:27


Un salut dominical ,Daniel , après avoir admiré cette recherche historique d'un pan de l'histoire portuaire fort intéressante .A plus...

DAN 13/10/2013 08:45



Bonjour Gérard et toujours ravi de te voir le dimanche matin ici.
Cet article a été passionnant à faire, j'espère que nos lecteurs y prendront le même plaisir.
Bon dimanche Gérard et @ + !



GL 13/10/2013 08:26


Reportage très instructif. Ce principe de chasse est repris pour désensabler le Mont Saint Michel. C'est également le cas dans le bassin d'orage de la place Jenner pour chasser les boues qui
s'accumuleraient au fond.  revoir les photos de ce bassin avant sa mise en eau. http://aplemontphoto.blogspot.fr/search?q=bassin+jenner

DAN et NICEPHORE 13/10/2013 08:39



Bonjour GL,
Le principe de l'écluse de chasse ne demande pas d'énergie, puisque c'est l'eau accumulée qui la fourni, alors dans notre monde où on doit économiser cette énergie et ou l'on parle de
"développement durable", en voila une parfaite illustration, et cela ne m'étonne pas que cette technique ait été utilisé pour le bassin d'orage de la place Jenner, merci pour le lien et bonne
journée GL !


 


Pauvre place Jenner qui a été en travaux pendant plus d'une demie-décennie !  Le résultat est qu'il n'y a ... plus de place ! Mais un imbroglio de panneaux,
voies ferrées, abris bus, balisage au sol, signaux divers et variés. Un conseil automobilistes havrais, fuyez cette zone si vous ne voulez pas perdre de temps !


Merci GL pour ce lien montrant la haute technologie mise en oeuvre souterrainement. Evidemment la chasse de floride était nettement plus archaïque, mais avec la
poésie en plus ... Amicalement. Nicéphore.