Les fantômes de la rue Faidherbe

Publié le par DAN

Voici une très vieille rue du Havre dans le quartier Saint François. (G - 8 sur le plan).

Elle a porté plusieurs noms au cours de son histoire, comme la rue Royale, ou, la rue des volontaires. La mairie avait tenté, en 1872, de donner le nom de Faidherbe à cette artère. Mais le général étant encore vivant, cela fut refusé par un décret du Président de la République. Elle décida alors de la scinder en deux parties, avec à l'Est la rue de Bapaume, lieu d'une bataille victorieuse menée par Faidherbe en 1871. Et à l'ouest rue de Saint Quentin, lieu de défense héroïque de la population civile et de l'armée. Cette artère prendra son nom définitif en novembre 1889. Elle sera classée voie publique en 1959. N'oublions pas que certaines voies, encore aujourd'hui, sont classées voies privées.


Faidherbe (3)La rue Faidherbe, vue en direction de l'ouest.


Faidherbe (5)La rue Faidherbe  en 2009, vue en direction l'ouest.


Faidherbe (6)La fusion des deux photos de la vue vers l'ouest.


Faidherbe (4)La vue vers l'Est au temps de la carte postale.


Faidherbe (1)La rue Faidherbe, la vue vers l'Est en 2009.


Faidherbe (7)La fusion des deux photos.


Faidherbe (2)Une autre technique de fusion, avec les fantômes du passé.

 


Commenter cet article

eva baila 30/05/2010 18:52



je découvre, je visite Le Havre... Un trésor ces cartes postales anciennes !.. et une technique créative et amusante que ces superpositions d'images.



DAN 30/05/2010 19:07



Bonjour Eva. Oui c'est amusant de remettre des personnages de cartes postale dans le contexte actuel, ce n'est pas la seule photos ainsi "détournée" vous pourrez en
voir d'autres sur ce blog Merci de la visite  et bon "voyage" sur le blog



BernardH 15/03/2010 16:01


Surréaliste, presque traoublant ces personnages du passés évoluant dans le présent...
Excellent travail


DAN 15/03/2010 16:18


Bonjour et merci BernardH. C'est un travail pas facile à faire, et de l'avis des commentateurs, une expérience  à renouveler. Alors j'essaierai, selon les photos,
de refaire cette "visite dans le passé "
Bonne soirée !


Philippe 11/03/2010 19:41


Il est vrai que la dernière fusion a quelquechose... On a particulièrement l'impression de voyager dans le temps. Bravo !


DAN 11/03/2010 19:50


Bonsoir Philippe. C'est  l'impression que tout le monde s'accorde à dire. J'essaierais dans les possibilités du sujet, de renouveler cette technique de fusion,
car toutes les cartes postale ne s'y prêtent pas.
Merci pour votre passage et bonne soirée !


Mr Yak 10/03/2010 23:08


Comme d'habitude vos fusions sont fort réussies avec un dernier cliché au rendu bien étrange.


DAN 10/03/2010 23:47


Bonsoir Yak. Il fait "causer" celui là, et au vu des réactions des lecteurs, il est fort possible que je recommence ce type de fusion. Il y a plusieurs "techniques"
pour faire des fondus entre deux photos, celui habituellement employé le sera toujours, mais nous cherchons d'autres techniques de fusion afin de rendre plus compréhensible et agréable la lecture
de nos articles.
Bonne fin de soirée Yak


tce76 10/03/2010 19:18


Géniale la dernière!
Tu a dû te marrer pour cette superposition!


DAN 10/03/2010 19:34


Re Thierry. Ah c'est du boulot faut bien le dire, mais le résultat est là, et le plaisir de le faire aussi d'ailleurs. Ce n'est qu'une question de temps et de patience
finalement, mais étant retraité ....,
Bonne soirée Thierry  !


philzoc 10/03/2010 17:57


Tu nous fais revivre à ta façon ces arrêts sur image du passé, et c'est toujours un réel plaisir que de les découvrir. Y a t'il encore beaucoup de voies privées au Havre ?


DAN 10/03/2010 19:13


Bonsoir Philzoc. Il n'y a plus beaucoup de voies privées au Havre, mais il se trouve justement que j'en habite une ! Certes , elle n'est pas ouverte à la circulation,
mais celles qui le sont font l'objet de litiges avec la police ou les services de la voirie, car les habitants estiment qu'il n'y a pas lieu de mettre des contraventions à celui qui roule un peu
trop vite ou qui se gare mal dans "leur" rue, et qui habite évidemment dans cette voie.
De plus il y a des problèmes auxquels on ne pense pas, comme les réparations de conduites d'eau, de gaz, ou d'électricité.
J'en ai fait l'expérience au mois de novembre avec tous le ennuis que j'ai pu avoir à ce moment là ! Si tu habites une voie privée les réparations sous-terraines peuvent être considérés comme étant
à ta charge, alors que sur une voie publique ce n'est pas le cas.
Bref tu vois l'avantage d'être sur une voie publique !
Bonne soirée Philzoc


Jacques l'Ardéchois 10/03/2010 15:21



Pour la dernière fusion, comme ce sont des fantômes, aucun risque pour eux, mais un sénario similaire de nos jours avec de vrais personnages, le samu aura du travail ...


Quelle quiétude à cette époque...



DAN 10/03/2010 19:00


Bonsoir Jacques. Sur la dernière fusion le risque était peut être pour celui qui a fait la fusion ? Avec des fantômes on ne sait jamais  ?
Quant à refaire ça aujourd'hui, c'est vrai que ce ne seraient pas des fantômes de voitures qui leur passeraient dessus

@+ ami Ardéchois !


François 10/03/2010 12:54


Si tu connais un radiesthésiste, demande-lui ce qu'il pourrait trouver si il promenait son pendule sur la photo ! ce serait un bon test


DAN 10/03/2010 13:43


Re François. Il a fait une "démonstration devant moi, sur l'emplacement de la maison de Maridor, j'étais un peu septique quand même ! Tu as raison, pourquoi pas 
lui soumettre cette photo ? C'est une bonne idée  !
Bonne journée François  ! 


François 10/03/2010 08:53



Une photographie n'est pas anodine car il ya des radiesthésistes (utilisé par la gendarmerie) qui retrouve des personnes uniquement en promenant leur pendule sur une photo.

As-tu remarqué que tout les hommes (sauf un) ont les mains dans les poches ?


Combien de ces gamins mourront sur les champs de bataille de 14-18 ?



DAN 10/03/2010 09:43


Bonjour François. Très pertinente ta remarque à propos des mains dans les poches. Je n'avais pas prêté attention à ce détail, mais maintenant que tu le dis, c'est vrai
qu'ils ont tous les mains dans les poches. Faisait-il froid ce jour là ?
Je viens de faire connaissance avec un radiesthésiste, qui, lui aussi, utilise un pendule pour "vérifier " s'il y a des champs magnétiques dans un endroit. Bon je n'ai pas encore eu de preuve
tangible de cette technique, mais pourquoi pas !
C'est ce qu'il y a parfois de très émouvant quand on regarde une photo avec des personnages surtout à cette époque.  Effectivement combien d'entre eux connaitront l'horreur des champs de
bataille en 14-18  ? 

Bonne journée François !


Didier 10/03/2010 08:46


Je crois que j'aurais aimé me ballader dans ce havre là, j'en suis certain même, alors laissons le rêve nous emporter, mais malgré tout pas si facile quand on a pas connu ce havre, aucun repère,
quelque clichés pour nous renseigner sur l'architecture, c'est bien peu, et faut l'avouer, c'est impossible.


DAN 10/03/2010 09:33


Salut Didier. Impossible n'est pas Français dit-on. Si tu veux te balader dans ce "Havre" là, c'est encore (partiellement) possible. Je m'explique : tu vas rue Pouyer
et rue du perrey, tu constateras qu'il y a encore des maisons de cette époque. Bien sur, il faut faire un effort d'imagination, mais c'est possible de voyager "dans le temps".
Et n'oublie pas que certains quartier sont restés tel quel, ou presque, comme ils l'étaient à cette époque, notamment le quartier Danton.
Et puis si on veut se balader un peu plus dans l'ancien Havre il suffit de venir ici , c'est plus
simple !
Bonne journée Didier !


Marlowe 09/03/2010 16:56


Je trouve émouvant ton dernier montage. Davantage que des fantômes, ce sont nos aïeux qui nous fixent ici, nous interpellent peut-être. L'émotion que je ressens me fait penser que l'image n'est pas
qu'image.


DAN 09/03/2010 17:19


Bonsoir Marlowe. Ta réflexion est très juste l'image n'est pas seulement une image. Ce qui m'a un peu troublé en faisant ce montage, ce sont les personnages, plus ou
moins bienveillant selon leur attitude,  avec le regard tourné vers moi, l'air de dire "on surveille ce que tu va faire" ! .
Bref je me sentais quelque peu "observé" pendant mon travail.
Bonne soirée Marlowe !


boboce 09/03/2010 14:09


salut DAN
Bientot tu pourras même mettre des vaisseaux fantomes dans le port comme le France ou le Normandie par exemple.

A+


DAN 09/03/2010 15:14


Salut Boboce. Il n'est pas impossible que cela arrive, si, au cour d'un article, le besoin s'en fait sentir.
A bien y réfléchir tu me donnes des idées là je pourrais ainsi intitulé mon article "La vaisseau "Fantôme" sur une musique de Wagner

Bon j'arrête de délirer @+ Boboce


C@t 09/03/2010 13:33


Bonjour DAN, quels changements ! L'avantage aujoud'hui, sont tous ces arbres qui apportent de la verdure qu'il n'y avait naguère... Beau montage pour la dernière photo, en effet, si ces "fantômes"
devaient réapparaître en 2010, ils seraient bien perdus ! A bientôt DAN.


DAN 09/03/2010 13:55


Re bonjour C@t. Je préfère ne pas penser aux réactions que ces fantômes auraient au vu de notre société actuelle. Bien des changements les auraient effrayé à commencer
par les automobiles, et puis aussi peut être pas le fait qu'il n'y ai plus autant de travail qu'à leur époque ! Ca, à mon avis, cela aurait été sans doute le plus surprenant pour eux ! Alors je
préfère que ces fantômes restent tranquillement  dans leur "placard" !
A bientôt c@t


LGV 09/03/2010 11:13


Excellente la dernière fusion ! Tu reviens ici dans ce magnifique quartier que nous aimons tout particulièrement ! Merci de nous refaire vivre ces momment de vie citadine au cours de tes articles.
Même si je ne l'ai jamais connu, cette atmosphère me manque. Mais c'est vrai que la vie était aussi plus difficile à cette époque...
J'ai une petite réclamation ! Je ne vois pas beaucoup de reportages sur le Perrey, alors que mon grand-père me disait toujours qu'avant la guerre ce quartier était très différent et très
intéressant aussi. Est-ce parce que les archives sont rares ?


DAN 09/03/2010 11:29


Bonjour Cédric. On a tendance à enjoliver la vie de nos aïeux dans le Havre de cette époque. Mais les conditions de vie au sein de ces quartiers n'étaient pas toujours
faciles ni drôles.
Promis, je ferais un article sur le perrey. Ce n'est pas que les archives soient rares, mais c'est surtout le boulevard Clémenceau qui a eut les faveur des photographes. L'intérieur du quartier a
peu été photographié.  A moins que tu aies des archives familiales auquel cas, je me ferais un plaisir de faire un "avant- après" dans ce quartier ayant connu, lui aussi, la tourmente de la
guerre !
Bonne journée Cédric !


Mouneluna 09/03/2010 10:43


sur tes cartes postales les maisons sont importante, mais les personnages le sont bien plus encore. ta dernière photo est trés explicte, on voit le bourgeois, les travailleurs, d'acortes femmes, de
jolies jeunes filles, les enfants, toute une histoire du siècle d'avant
j'aime beaucoup
moune


DAN 09/03/2010 11:16


Bonjour "moun". Ces maisons ayant complètement disparues, je me suis attaché aux personnages pour faire cette nouvelle fusion. D'après mes parents, les habitants de ce
quartier n'étaient pas toujours "fréquentables". Qu'importe, aujourd'hui !
Bonne journée moun !


François 09/03/2010 08:57


Salut Dan,

Parfait comme d'habitude, des vues inédites de la rue faitdherbe d'ou surgissent des fantomes qui ont connu du moins pour les plus jeunes l'ancien quartier, les destructions puis la reconstruction
(10 ans en 1900, 54 en 44, 70 en 74) et que nous avons peut-être croisé dans le passé.


DAN 09/03/2010 09:23


Bonjour François. C'est vrai que certaines générations ont du en voir de toutes les couleurs ici dans ce quartier. Quant a savoir si nous les avons croisé certainement
je pense, je vais assez souvent dans ces lieux qui pour moi, représentent encore l'ancien Havre avec certaines maisons parmi les plus anciennes du Havre. Une promenade à faire pour tous les
amoureux de notre cité !
Bonne journée François !


B.O. 09/03/2010 08:02



On passera dans cette rue avec un autre regard.
Comme d'habitude joli travail.



DAN 09/03/2010 08:51


Bonjour Olivier. Merci pour le travail, et si tu passes dans cette rue, fais gaffe aux fantômes, il ne sont pas tous gentils , mais ici tu ne risque rien
Bonne journée à la famille B.O !


Jacky 09/03/2010 07:38


Salut Dan ,

Bravo pour cette page d'histoire, les personnages posant devant l'objectif comme autant de fantomes piégés par le monde moderne, ou revenant flaner et se rappeler à leurs descendants. On croirait
pouvoir les rencontrer à ce coin de rue. Combien nous observent en silence et tentent de nous parler ?

Tes reportages deviennent une machine à remonter le temps.

BRAVO


DAN 09/03/2010 08:49


Bonjour Jacky. Si je pouvais avoir véritablement une machine à remonter le temps ce serait formidable, mais je risquerait de rester "coincé" dans une époque qui me
plairait plus que celle d'aujourd'hui, alors prudence restons dans la réalité avec les pieds sur terre et remontons le temps à l'aide de l'ordinateur et du logiciel photo, c'est moins risqué

A bientôt j'espère Jacky, autour d'un "jus" ? 


buddy2259 09/03/2010 07:11


Bonjour Dan , Une fois de plus tu nous proposes un reportage d'une grande qualité bravo pour tes clichés,et que dire de ces superbes cartes postales que nous pouvons admirer.Mais tu
atteints le sommet avec ta dernière photo fusion elle est superbe . Encore merci pour cet excellent reportage l'ami est passe une bonne journée !


DAN 09/03/2010 08:43


Bonjour Buddy. Avec Nicéphore, on cherche un moyen pour faire des fusions différentes en fonction de la carte postale. Ici du fait qu'il ne restait rien des maisons
alentour, ce sont les personnages sur lequel s'est porté cette fusion. Mais une prochaine fois ce sera peut être les immeubles où un détail particulier d'une photo sur lequel nous ferons cette
fusion. Bref nous sommes toujours en recherche pour la satisfaction du lecteur.
Bonne journée Buddy ! 


gl 09/03/2010 06:00


Montage original pour la dernière.
Le passé en noir et blanc sur un décor d'aujourd'hui.


DAN 09/03/2010 08:37


Bonjour GL. J'ai hésité à le faire tout en noir en blanc, mais le contraste entre les époques ne rend pas du tout de cette manière. Alors que là on a l'impression de
voir des fantômes dans la rue, d'où mon titre !
Bonne journée GL


phyll 09/03/2010 01:08


mis à part l'emplacement de la rue, TOUT a changé !!! et cela a toujours été une rue très animée !! de nos jours, il y a un peu moins de bars et plus de restaurants et surtout plus de bagnoles
!!!
ta dernière "photo-fusion" est géniale !! les "pôvres"...s'ils devaient se retrouver là, ils seraient bien apeurés !!!
Bravo mon pote pour cet article !!


DAN 09/03/2010 08:33


Salut "monpote". Eh oui, s'ils revenaient ces "revenants" ils feraient une drôle de tête en voyant ce qu'est devenu cette rue et ce quartier. Ils chercheraient les
attelages de chevaux mais ne verraient que les chevaux vapeur, de quoi te foutre la trouille quand tu ne sais pas ce que c'est !
Pour les restaurants, heureusement qu'il y a cette "distraction" dans ce coin de la ville un peu enclavé, mais je parle à un connaisseur qui y a habité et qui connait ce quartier comme sa poche, un
quartier pas comme les autres au Havre
Bonne journée Phyll  !   


Otto Graf 09/03/2010 00:24


Voici encore de jolies rues d'un urbanisme assez serré.
Me croirez-vous ? Il m'est arrivé, après minuit, de croiser les fantomes de ces habitants d'autrefois, dansant  au milieu de la rue, me faisant la nique ou me montrant du doigt.......


DAN 09/03/2010 08:24


Bonjour Otto Graf. Je vous crois d'autant plus que moi j'ai réussi à les photographier. Ce "jour" là ils étaient paisibles, et ne m'ont pas montré du doigt. Ils vous
envoie le bonjour
Et moi je vous souhaite une bonne journée  !  


Binchy 09/03/2010 00:24



On ne reconnait pas grand chose... Ca a vraiment beaucoup changé...



DAN 09/03/2010 08:20


Binchy.
Ce quartier  a subit  les bombardements de 1944. Il y a quelques maisons rescapée comme celle du musée de l'ancien Havre. C'est une visite que je vous conseille, car ce musée va ré-ouvrir
très bientôt, après une rénovation complète.
Alors à bientôt peut être ?