Les tribulations de deux statues (H-7 / F-7 / D-6 & D-9 sur plan)

Publié le par DAN

  Inaugurées en 1852 devant le musée bibliothèque, les statues de Bernardin de Saint-Pierre et Casimir Delavigne sont l'oeuvre du sculpteur David d'Angers.

  Cet emplacement fit l'objet de bien des critiques, aussi en 1893, quand les travaux du tramway furent envisagés sur la chaussée des Etats-Unis, (l'actuelle chaussée Kennedy) les statues seront déplacées place de la Mâture (future place Gambetta puis du Général-de-Gaulle).

Dos au bassin du commerce, avec un socle surélevé, elles étaient ainsi mieux exposées aux yeux du public. L'inauguration eut lieu en présence d'une foule considérable.

En 1922, nouveau déménagement, en raison de l'édification du monument de la victoire 1914-1918 (que nous appelons monument aux morts) du sculpteur Pierre-Marie Poisson. Les statues rejoignirent alors la cour d'honneur de l'hôtel de ville.

Mises à l'abri pendant la Seconde Guerre mondiale, elles échappèrent à la fonte des bronzes par les allemands.
En 1952 enfin, soit cent ans après leur inauguration, elles furent placées devant le palais de justice où elles sont encore.

Ce texte est tiré d'une conférence donnée par madame Élisabeth Audoin, que je remercie vivement ici, et pour plus d'informations sur Bernardin de Saint Pierre, dont 2014 est le bicentenaire de sa mort voir ici.

 

 

les 2 Statues CLes deux statues devant le musée bibliothèque. H-7 sur plan.

photos publiées grace au concours de P. Bréard.


 

les 2 Statues couleur CLes statues devant le palais de justice. D-9 sur plan.
Elles sont restées 29 ans sur leur premier emplacement, 18 ans sur le second, et 62 ans ici, est-ce pour toujours ? On n'ose l'affirmer... 

Photo DAN.

 


 

inauguration des statues devant le muséeL'inauguration des deux statues le 9 août 1852, donna lieu à une grande fête populaire. coll DAN.



statues Marc GeorgesCette vue, faite lors de travaux du port, montre bien les statues dans leur environnement initial et le peu d'espace qu'offrait la rue pour les contempler, surtout si l'on considère le futur passage du tramway ici. coll Marc Georges.


 


les 2 Statues CPA (1C)Les deux statues place de la mâture future place Gambetta et Charles de Gaulle aujourd'hui. F-7 sur plan. Coll DAN.

 


HDV ALG

Les deux statues dans la cour d'honneur de l'ancien Hôtel de ville.
D-6 sur plan
.
En médaillon Bernardin de Saint-Pierre, et entouré Casimir Delavigne. 

coll DAN.


 


hdv ALGVue plongeante sur la cour d'honneur de l'ancien Hôtel de ville, avec la statue de Bernardin de Saint-Pierre (flèche rouge). coll DAN.


 


palais de justice (2)Un dernier clin d'œil sur ces deux statues qui ont connu bien des vicissitudes, comme ici où l'histoire se répète avec les travaux pour le tramway en 2011.

photo DAN.

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Merci de votre visite.

 


Commenter cet article

azoline 11/01/2014 09:32


une bonne année à vous et à vos proches, que 2014 vous donne plein d'envies de sujets de reportages !!! encore une année ou je suivrait ce blog avec intéret ! je vous embrasse.

DAN 11/01/2014 09:46



Bonjour Azoline,
Merci beaucoup pour vos bons voeux, recevez les miens en retour, et cette année verra peut être une deuxième rencontre entre-nous ?
Bonne année Azoline et merci pour cet encouragement !



Marc GEORGES 10/01/2014 19:00


PS : il existe des modèles réduits de ces statues, hautes d'un quizaine de centimètre et de couleur blanche, le pied reproduit est celui sur lequel ils reposent actuellement, Est-ce que quelqu'un
en possède un exemplaire ?


Marc

DAN 10/01/2014 19:36



Bonsoir Marc,
personnellement je ne connais pas ces reprodutions miniatures, mais si un lecteur a quelque information à ce sujet, le blog lui est ouvert !
Bonne soirée Marc.



Marc GEORGES 10/01/2014 18:55


J'adore l'histoire de ces statues baladeuses empêcheuses de tourner en rond du bon fonctionnement du Tramway. Je regrette que les lecteurs ne puissent bénéficier du relief (3D pour les nouveaux)
de la photo, car la profondeur révèle quelques petits détails. J'espère que pour l'anniversaire ces deux écrivains récupéreront leurs plumes (pas sur la tête, celles qui manquent dans leur main).
Si vous voulez voir l'original de cette photo, elle est actuellement (sous vitrine) à Bellarmato/Dubocage qui a fait son blé à Bléville (c'est peut-être une autre source de la définition de ce
lieu ?). Merci à Mme Ardouin pour son texte et surtout son intervention pour PAUL ET VIRGINIE car je pense que sans elle, on serait passé à côté de l'anniversaire.


Pour ceux qui seraient intéressés, après l'exposition, je peux leur montrer la vue en relief (avec d'autres bien sur afin de ne pas se déplacer pour pas grand chose)


Cela fait un peu suite à mon intervention antérieure, car s'il n'y avait pas des associations comme la sienne (SHED, etc.... blog, etc....), je ne suis pas sur que l'on perpétuerait la mémoire de
la ville (avant Perret vien sûr).


Bonne Année et d'heureuses découvertes, valorisons le patrimoine qui nous reste, car si nous ne le faisons pas, je ne pense pas que les élus s'en préoccupe.


Bonne soirée,


MG

r 10/01/2014 19:34



Bonsoir Marc,
En effet regarder ces vues avec l'appareil adéquat permet de découvrir le havre sous un autre jour, on voit mieux  l'environnement des statues, on a l'impression de remonter le temps.
C'est vrai qu'Elisabeth se dévoue complètement pour Bernardin de Saint-pierre, grâce à elle j'ai mieux fait connaissance avec cet havrais "incontournable".
Nous somme s une poignée d'irréductibles et amoureux du Havre, que veux-tu, on ne se refait pas, c'est comme toi avec le cinéma dont tu es un spécialiste.
Bonne année à toi aussi Marc et rendez-vous devant ce cher Bernardin.


 



l'père Cantoche 08/01/2014 11:31


Absent du Havre plus d'1 mois, mon ordi qui a rendu l'âme et l'impossibilité de poster un comm sur " Havrais-dire " avec l'ipad de mamy Cantoche, je viens bien tardivement, chers Amis Dan et
Nicéphore vous souhaiter une très bonne et heureuse année 2014 avec l'ordi de mon gendre, en attendant la prochaine livraison de mon nouvel ordi flambant neuf... que votre blog perdure et
continue de fonctionner à plein régime pour notre plus grand plaisir,...( le mien débloque et n'est consultable depuis quelques jours que très parcimonieusement et ça commence à me les briser "
menu-menu "... que diantre ! ) continuez votre oeuvre de salubrité publique en nous faisant connaître l'Histoire du Havre avec 2 H majuscules...


Beaucoup de choses à dire sur vos derniers articles parus depuis le 20 Novembre.


J'attends d'être " bien calé " sur mon futur nouvel ordi, bien en maitriser les nouvelles fonctions, retrouver mes anciennes options afin de commenter les articles publiés pendant mon absence...


m'enfin  !

DAN 08/01/2014 13:22



Salut l'père cantoche,
Tu sais ce que l'on dit à propos des amis absents et qui nous sont chers, :"on a repris le conversation là où on l'avait interrompu il a des mois comme si on l'avait
arrêté hier", et bien sur "Havrais-dire" c'est la même chose, le temps n'efface rien, et l'on peut venir ici comme bon nous semble à n'importe quel moment ou période de l'année


En tous cas je te remercie pour tes voeux qu'on essaierai de respecter à la lettre, et je sais que bientôt tu auras ton ordinateur avec un environnement qui te sera familié, ce n'est qu'une
question de jours sans doute, alors nos dialogues reprendront comme si rien ne s'était passé;


quant à ton blog tu devrais faire comme moi je vais le faire cette année (c'est en cours) créer ton propre blog avec les caractéristiques  techniques personnels, le mien sera comme celui-ci
avec les réponses personnalisées pour chaque commentaire, de quoi entretenir l'amitié et les contacts.
Mais de tout ça je t'en causerai mieux autour d'une tasse dans un bistrot havrais, alors à bientôt Thierry, bonne année ainsi qu'à Martine que je n'oublie pas ! 


 



marcopolo76 07/01/2014 19:57


Bonsoir Dan et Nicéphore


Comme à l'habitude un très bon article qui m'a permis de découvrir l'histoire de ces 2 statues ...Heureusement qu'elles ont été cachées à la seconde guerre mondiale !


A choisir, je serai bien un Bernardin de St Pierre... un peu rêveur, et surtout toujours à la recherche d'une société idéale avec en plus un APN ...!

DAN et NICEPHORE 07/01/2014 20:12



Bonsoir Marco,
Si je comprends bien tu échangerais volontiers la plume d'oie de Bernardin par un APN, alors ne te reste qu'à trouver deux jeunes gens pour figurer Paul et Virginie, de les photographier et le
tour est joué  


D'ailleurs je t'invite à venir le 21 janvier prochain devant la statue de Bernardin qui sera courronné pour le bicentenaire de sa mort, ça vaut bien une photo non ?
Bonne soirée Marco !


Bien amicalement . Nicéphore


 



Elisabeth Audoin 06/01/2014 22:31


Pauvre Bernardin qui risque de se prendre un coin de corniche sur sa magnifique chevelure en bronze!Et le 21 janvier comment allons nous mettre la couronne de lataniers autour de son cou ?
Pardessus les rambardes? Heureusement qu'il est prévu de les déménager ces statues. Mais devinez où? Ce n'est pas difficile et tellement évident...Allez recenser les bâtiments 18° au Havre, vous
aurez vite fait le tour...Le premier qui répond gagne...Une place le 21 janvier.

DAN 06/01/2014 23:28



Bonsoir Elisabeth,
Ah oui, ça risque d'être perilleux pour le "couronnement", quand au déplacement de ces statues je ne vois qu'un seul endroit qui leur conviendrait, la place Léon Meyer dans le square Erignac !
...J'ai gagné ma place ... ?


Bonne nuit Elisabeth !


 



louis 06/01/2014 22:06


Ben au moins elles ne s'ennuient pas vos statues.


Une curiosité à Lyon en parlant de statue ; La statue de Sadie Carnot se trouve place de la République, pendant que la statue de la République se trouve, hé oui, place Carnot ! Ah, on ne s'ennuit
pas chez nous.


meilleurs voeux et bravo pour la banière.

DAN et nicéphore 06/01/2014 23:20



Salut Louis,
Ah c'est marrant ça ! C'est pas courant, remarque bien qu'à quelques mètres près, Casimir Delavigne aurait pu être dans "sa" rue aussi, et Bernardin de Saint Pierre a aussi une rue à son nom, et
je ne parle pas du nom du quai pour Casimir Delavigne, bref de quoi paumer un Lyonnais !


Meilleurs voeux également Louis !


 


Ohé les amis, je pense qu'il y a méprise entre l'ancien président de la III ème république sadi Carnot et le conventionnel Lazare Carnot, tous deux apparentés d'ailleurs. Il est donc tout à fait normal que les statues de chacun soit là ou
elles sont érigées, à Lyon. Amicalement. Nicephore.



tce76 06/01/2014 21:24


Salut DAN,


Je connaissais l'histoire, mais pas depuis le début.


Merci de me le rappeler.


Une bonne année à Nicéphore également.

DAN ET NICEPHORE 06/01/2014 23:13



Bonsoir Thierry,
C'est d'ailleurs une histoire qui n'est peut être pas finie, mais espérons que ce soit leur dernier "domicile" quand même, après tout elles ont bien mérité leur retraite !
Bonne année photographique Thierry !


 


Une excellente année à toi également, Thierry. Amicalement. NICEPHORE



Elisabeth Audoin 06/01/2014 18:41


L'emplacement actuel devant le palais de justice pourrait se discuter; ne font-elles pas potiches? Est-il facile de les admirer? Ce sont des oeuvres d'art de grande qualité et je mets au défi les
photographes d'en rendre compte!


Le 21 janvier étant la date anniversaire du bicentenaire de la mort de Bernardin de Saint-Pierre , retrouvenons nous ce jour à 16h 45 pour lui mettre une couronne ! Le prix de la meilleure photo
de la statue sera remis par l'association Rayonnement Culturel Normand! A vos appareils!

DAN 06/01/2014 18:56



Bonsoir Elisabeth,
Non, je ne pense pas qu'elles fassent potiches, et si on devait une fois de plus les déplacer où les mettrions-nous ? Tu sais comme moi qu'il y a de moins en moins de monuments ou bâtiments
anciens dans notre ville, alors n'infligeons pas un nouveau déplacement à ces statues qui ont bien mérité d'être à cette place, mais cet avis n'engage que moi bien entendu.
J'ai pris note du "couronnement de Bernardin" le 21 janvier prochain, et tu me trouveras à tes côtés appareil en main, non pas pour emporter le concours de la meilleure photo, il y a tant de bons
photographes au Havre, mais plus simplement pour fixer cet évènement sur photo afin d'en garder le souvenir.
Merci pour l'information, et au passage pour tes écrits, et très bonne soirée chère Elisabeth !


 



jeanpaul76 06/01/2014 14:01


Salut  les amis 


Une ville très perturbée par les événements la valse des positionnements des statues . le côté réjouissant certaines statues reviennent le cas de la piscine "court
de la République", et c'est bien .


Maintenant sur le choix de la mise place devant le palais de justice un choix judicieux y avait-il un autre choix en tous les cas surtout après la refonte du sol
obligée pour le tram, elles sont mises en valeur non ! la justice tranchera je rigole.


En tous les cas des reconnaissances se font de moins en moins sous cette forme-là comme les fonderies ceci explique cela, la plaque a remplacé et avantagé ces
énormes statues déjà par un texte plus explicite enfin à mon sens et surtout pour éviter les problèmes en cas de restructuration des soles dans le cas d'urbanisation.


bonne semaine

DAN 06/01/2014 14:16



 


Salut Jean-Paul,
Nous avons en effet des statues «baladeuses» au Havre. Quant au choix de l'emplacement ma foi je pense qu'il est judicieux ne serait-ce parce quelles se trouvent devant un bâtiment du XIX siècle
comme elles le sont, alors ici elles ne sont trop dépaysées.
C'est vrai aussi que de nos jours l'art statuaire a tendance à aller aussi vers l'abstraction, ou plus simplement avec une plaque seule en guise de mémorial, je trouve ça dommage aussi, mais
c'est beaucoup plus facile à déménager aussi n'est-ce pas !
Bonne semaine à toi aussi l'ami !







norsude 06/01/2014 13:51


Nous sommes d'accord ! Le grand quai est devenu le quai Southampton et la chaussée des États Unis est devenue la chaussée Kennedy. Le musée bibliothèque était situé chaussée des État Unis. Mais
comme j'aime bien ergoter :-) et comme tu nous l'as déjà montré : la rue de paris a été décalé vers l'ouest à son extrémité sud, son débouché marquant le passage de la chaussée Kennedy au
quai Southampton la portion qui se situerai aujourd'hui devant le musée est devenu selon google map quai Southampton. Tout ceci n'est pas très important, mais pour la blague montre que les
statues comme les rues déménagent !


Voici un montage, fait avec les fonds de carte Geolh qui place précisément le musée bibliothèque aujourd'hui.





Ainsi qu'une carte de 1867 et une autre de 1940.





Carte de 1867






Carte de 1940


Il faut absolument que tu vois les cartes historiques de Geolh, elle te serait fort utile pour toutes tes recherches et notamment pour situer aujourd’hui les lieux d'hier, aujourd'hui disparu
:-). Je pensais que tu te servait déjà de Geolh (qui permet même de connaître les coordonnées GPS), alors je te tire très grand mon chapeau, enfin ma casquette pour tous tes travaux de
localisation, que j’apprécie fortement.


Bonne Année Dan ! Et merci encore pour tout ton travail.

DAN 06/01/2014 14:24



 


Bonjour norsude,
C'est vrai que l'on a du mal à situer le quai de Southampton par rapport au Grand quai, et ne t'inquiètes pas j'aime aussi «ergoter» bien qu'ici je dirais plutôt discuter entre amis passionnés
par le Havre. Jusqu'ici je ne connaissais pas geolh, mais je pense que maintenant je vais pouvoir m'en servir, car ça m'a l'air bien pratique, en tous cas bien plus pratique que ma propre méthode
de triangulation ou superposition de plans.
Pour la position du musée bibliothèque on a eu la chance il y a quelques années d'avoir eu des travaux qui ont découvert ses marches, donc c'était assez «facile» (faut nuancer un peu là ) de le
positionner dans le Havre actuel.
En tous cas à partir d'aujourd'hui je ne travaillerai plus de la même manière c'est certain, aussi je te remercie de m'avoir indiqué ce site.
Et si par hasard tu chercherai du boulot du point de vue histoire du Havre, Havrais-dire t'embauche sur le champ !
Bonne journée norsude et encore merci. 


 



Wobadé 06/01/2014 13:14


Salut Dant !


Très bonne année à toi et Nicéphore, c'est toujours un plaisir, qui plus est instructif, de venir chaque semaine sur ton blog.


Bonne journée :-)


 

DAN et Nicéphore 06/01/2014 13:20



Bonjour Wobadé,
Très bonne année à toi aussi,  que celle-ci te soit photographiquement favorable et prolifique !
Merci pour ton passage et bonne journée Guillaume !


 


Excellente à vous également. Amicalement. Nicéphore



boboce 06/01/2014 10:45


Bonjour DAN


 


Leur trajet est à l'image des changements survenus au Havre. Le plus étonnant est qu'elles n'ont jamais été séparé.


La question est peut-être bête mais, y a t'il un lien entre ces deux personnages?


 


Excellente année à tous


A+

DAN 06/01/2014 11:03



Salut boboce,
C'est vrai qu'on aurait pu les séparer, mais fort heureusement elles ont toujours été ensemble et c'est un peu normal car en 1838 s'est constitué un comité pour ériger une statue en honneur à
Bernardin de Saint Pierre, et dans ce comité se trouvait Casimir Delavigne admirateur de Bernardin, donc c'était logique qu'elles soient toujours ensemble sans oublier bien sûr que ce sont tous
deux des havrais ! Pour rappel Bernardin est né en 1737 et mort en 1814 et Casimir est né en 1793 est mort en 1843.
Et bonne année à toi aussi boboce !



CaroLINE 06/01/2014 04:22


Bonjour Dan,


Les statues voyageuses, elles en ont de la chance, après tout, elles prennent un peu l'air non ? Tellement contente de
voir que le havrais suit son petit bonhomme de chemin, je  passais te souhaiter une très bonne année 2014.



CaroLINE

DAN 06/01/2014 07:59



 


Ça alors ! Bonjour CaroLINE,
Quelle bonne surprise, eh oui tu vois je suis mon bonhomme de chemin, pas comme ces statues qui sont immobiles. En tous cas je te souhaite une très bonne année 2014 et qu'elle soit pour toi
l'année de la réalisation de tous tes projets quels qu'ils soient !
Bonne année CaroLINE !



sergpatpia 05/01/2014 22:21


Histoire d'un long périple DAN.


Les statues du Havre se Déplacent comme les pieces sur l'échiquier !!!


Il y en à d'autres aussi qui ont fait un long voyage...


Bravo pour ta photo du musée sous la neige .


Bonsoir et bonne semaine à vous deux.


Sergio

DAN 05/01/2014 22:44



Bonsoir Sergio,
C'est une idée ça, de faire ces statues en miniature  pour un échiquier , et merci pour la
photo de la bannière car ce n'est pas souvent qu'on la commente, aussi cela fait plaisir.
Bonne nuit Sergio et à bientôt  sur ton blog !



Jacques 05/01/2014 21:06


Tout d'abord bonne année à tous les deux ainsi qu'à vos lecteurs et que 2014 nous apporte des articles toujours aussi intéressants tel celui-ci qui nous appprend des choses très intéressantes sur
l'histoire de ces statues que l'on connait bien mais dont l'histoire est méconnue d'une majorité de havrais. Je suis toujours admiratif des connaissances des uns et des autres sur l'histoire du
Havre.  Félicitations et bonne semaine.


Jacques

DAN 05/01/2014 22:40



Salut Jacques,
Bonne année à toi aussi frangin, j'epere aussi que 2014 sera bonne pour le blog.
Havrais-dire n'est pas seulement le blog de deux amis, c'est aussi celui de ses lecteurs, l'année 2014 en donnera encore quelques exemples et pas plus tard que la semaine prochaine.
Alors bonne semaine à toi ausi Jacques !



PARIS 05/01/2014 19:49


mer Dan pour   ces reportages  du Havre ou j'ai tout de meme  de bons souvenirs  permettez moi  de  vs presenter mes  meilleurs voeux en cette annee
2014  bonheur  et avant tout    la sante  bien sur   encore merci a vous Dan   et   a tres bientot 


 bisous

DAN 05/01/2014 19:58



Bonsoir Madame,
Merci pour vos bons voeux et votre appréciation sur mon travail qui vous rappelle de bons souvenirs.
Recevez également mes souhaits de bonne année, avec surtout la santé qui est importante.
A très bientôt Daniele !



eva baila 05/01/2014 19:16


éh bien, ça fait plaisir de constater que les statues aussi, se promènent ! Pourquoi pas ? Les voyages forment leur jeunesse éternelle ! ça m'a donné l'occasion de connaître Delavigne (je suis
vraiment ignare ! mais il n'est jamais trop tard pour découvrir !) Bonne soirée Dan !

DAN 05/01/2014 19:26



Bonsoir Eva,
On ne peut tout connaitre quand même, mais c'est peut-être une occasion pour toi de le lire et, pourquoi pas, l'évoquer sur ton blog !
En effet je n'avais pas pensé à cette maxime "les voyages forement la jeunesse", il est vrai que Bernardin de Saint-Pierre est éternellement jeune avec son récit Paul et Virginie.
Bonne soirée également Eva !




phyll 05/01/2014 17:54


salut mon pote et salut Nicé,


interessante page d'Histoire que je connaissais (ben oui, il me plait de le préciser !!!  ) sinon,
pourrait-on qualifier ces statues de SDF ?? même si leur dernier bail perdure !!


bonne soirée et à + poto !

DAN et nicéphore 05/01/2014 18:10



Salut poto,
Vu la nature du matériau utilisé je dirais plutôt que ces statues sont  Sans Dallage Fixe


Sinon en effet ce n'est pas à toi que j'apprendrais cette histoire de déménagements tu en as connu tellement


Bonne soirée à toi aussi Phyll, et à bientôt !


 


Bon voeux à toi, Phyll et une bonne santé. Amicalement. Nicéphore


 



norsude 05/01/2014 17:04


Merci encore une fois pour cette article, qui relate à nouveau le caractère dynamique de la géographie de cette ville à l'histoire passionnante qu'est Le Havre.


En relisant l'article, sur le commentaire de la deuxième photo, il manque semble-t-il, dans l'énumération des emplacements, le premier au musée bibliothèque où elles ont demeuré durant 41 ans. Le
premier emplacement du commentaire devenant ainsi le second : place de la Mâture (future place Gambetta puis du Général-de-Gaulle) et ainsi de suite.


Un autre petit détail a attiré mon attention, tu situes le grand quai à la place de l'actuelle chaussée Kennedy, alors que je le situe plus sur l'actuel quai de Southampton, même si, il est vrai
que le musée bibliothèque, se situerait aujourd'hui devant le tout début du quai de Southampton et la fin de la chaussée Kennedy. Et pour être encore plus précis au beau milieu de la rue de Paris
entre les deux immeubles du front de mer sud, comme on peut le voir sur l'excellent site Geolh (http://geo.lehavre.fr/).


Encore merci pour tes articles ainsi qu'à tous ceux qui partagent, photos et anecdotes.

DAN 05/01/2014 17:47



 


Bonsoir norsud,
La première photo, ainsi que la quatrième de Marc Georges, représente ces deux statues devant le musée bibliothèque,elles y sont resté 41 ans en effet, de 1852 à 1893, donc ce premier endroit est
bien indiqué. Bien sûr j'ai publié juste au dessous mes propres photos les montrant actuellement devant le palais de justice donc je ne pense pas avoir oublié ce premier endroit.


Il est vrai que pour le grand quai là c'est un peu vague comme situation, ces statues étaient plus précisément sur la chaussé des États-unis, que nous appelons aujourd'hui chaussée
kennedy.
Alors et afin d'étayer mon propos, voici un extrait du plan datant des années 20 qui montre bien le musée bibliothèque ainsi que le nom des rues autour de lui, et du quai de Southampton.



Quand au site je ne suis pas parvenu à l'ouvrir, dommage j'aurais bien voulu le voir.


Bonne soirée norsud et bonne année !



E.C. 05/01/2014 16:07


Bonsoir Dan,Nicéphore et toute l'équipe:ce début d'année commence en effet fort bien avec les divers voyages de ces statues,(à l'image de Paul et Virginie !),et,encore plus curieusement des
lions;comment avez-vous su qu'un de ces lions était à Bernay?Décidément notre ville a une histoire à rebondissements qui nous tient en haleine chaque semaine.Encore bonne année à vous tous et
toutes nos félicitations en effet pour la belle banière hivernale de ce blog.Merci et très amical souvenir.E.C.


 

DAN et nicephore 05/01/2014 16:53



Bonjour monsieur "C"
Pour le lion la chance que j'ai eu à ce moment là c'est d'avoir ma fille qui habitait cette petite ville, de plus une association d'histoire n'existant plus aujourd'hui sise dans cette ville et
connaissant mon blog m'avait écrit à ce propos, alors ni une ni deux je me suis rendu à Gournay (et non à Bernay) et j'ai pu voir ce fameux lion.
Merci pour vos voeux, une bonne année et...une bonne aussi santé monsieur "C"


Meilleurs voeux également. Nicephore



buddy2259 05/01/2014 14:38


Bonjour Dan et Nicéphore,


Une belle surprise en arrivant sur Havrais-dire une très jolie bannière qui nous souhaite la bonne année,à vous deux également tout mes voeux et encore plein de beaux reportages comme
vous en avez l'habitude.Très intéressant récit que les péripéties des déménagements succéssifs de ces personnages emblématiques du Havre.


Concernant la vue plongeante sur la cour d'honneur de l'ancien Hôtel de ville je rejoins l'avis de l'ami Nicéphore elle est vraiment  splendide.


Merci pour cette nouvelle page d'histoire de notre cité...à dimanche prochain les amis...! )

DAN ET NICEPHORE 05/01/2014 15:00



Bonjour Buddy,
Merci pour la bannière, nous te souhaitons aussi une très bonne année, et concernant les futurs articles nous travaillons sur des photos rares qui devraient plaire.
Concernant la photo plongeante de l'Hôtel je l'ai acquise sur un site que tu connais bien et comme je n'étais pas le seul dessus t'imagine la "bagarre" pour l'obtenir !
Bon dimanche L'ami !


Meilleurs voeux à toi Buddy. En fait, bien que je trouve la vue plongeante de l'ancien hotel de ville, également très interessante, ma réponse portait sur la vue
(plongeante aussi !)de l'ancien musée des beau arts du bout de la rue de paris. Bonne soirée et toujours au plaisir de te lire. ! Amicalement. NICEPHORE.


 



Papy Scham 05/01/2014 14:17


Bonjour Dan


Péripéties de ces deux statues bien relatées et bien illustrées grâce à tes superbes (et rares) documents. Elles ont leur belle place dans l'environnement actuel et il n'y a vraiment pas de
raison qu'elles soient détruites. Bravo. Vous démarrez cette nouvelle année sur les chapeaux de roue et nous avons hâte de poursuivre cette aventure.


Bon dimanche et bonne semaine.


Cordialement: papy Scham

DAN 05/01/2014 14:55



Bonjour PapyScham,
Ce ne sont seulement mes photos mais celles d'amis aussi, Marc et philippe.
Ceci dit on peut toujours s'attendre à tout ici, même si on peut affirmer qu'elles ne seront jamais détruites, mais qu'elles soient à jamais ici je n'en mettrais pas ma main au feu.
Je travaille à quelques articles qui devraient ravir nos lecteurs, donc la suite s'annonce plutôt bien !
Bon dimanche Papy Scham !


 



GL 05/01/2014 13:48


Interessante promebade de ces statues - Tu nous avait aussi montré l'emplacement précédent du monument situé devant la villa des gadelles.


Pour compléter ta collection des adoptions de Bernardin en voici une http://aplemontphoto.blogspot.fr/2009/08/sur-le-banc-34.html

DAN 05/01/2014 13:57



Bonjour GL,
Oui le monument de la reconnaissance Belge, aujourd'hui parc des brindes, était en effet sur le terre-plein de la plage auparavant car lui aussi il fallait le soustraire à l'occupant.
Ton lien nous permet de voir ce cher Bernardin  non pas au ban de la société, mais protégeant un bien sympathique personnage, ça ne m'étonne pas de lui ça
Bon dimanche GL  !


 



Mousse 05/01/2014 12:34


Bonjour cher Dan,


Bravo, encore un sujet passionnant, une belle page d'histoire


Deux imposantes statues.


Espérons qu'elles resteront là cette fois.


Merci pour ces sublimes cartes, c'est un régal pour les yeux.


On chipote bien au Havre, (rires), c'est pour plus beau, ce n'est pas grave !


Bon dimanche, mes amitiés.

DAN 05/01/2014 12:46



Bonjour Mousse,
Tu vas finir par connaitre le Havre aussi bien que nous dis donc
Oui on peut tout de même espérer qu'elles restent ici ces statues, bien qu'au Havre il ne faut jurer de rien tous change si rapidement !
Oui oui, on aime bien "chipoter" au Havre, mais crois moi, on aime encore plus papoter alors quand-est-ce qu'on papote nous deux ?


Bon dimanche chère Mousse !


 


 



geo 05/01/2014 12:34


Au fait Dan, sais tu pourquoi une partie des marches du Palais de Justice sont aujourd'hui occupées par des bardages en métal blanc. Il y'a des travaux en cours ?

DAN 05/01/2014 12:42



Re bonjour Geo,
Oui, il s'agit d'un bout de la corniche que s'est détachée et par précaution un enclos de sécurité est placé en dessous, d'ailleurs voici une photo de cette corniche abimée.

Bon dimanche Geo !



jeff 05/01/2014 12:15


 


L'urbanisme d'une ville dynamique est évolutif (la photo des statues et des travaux sur le quai devant le musée est éloquente) et déplacer les statues comme celles évoquées dans l'article ne
semble pas choquant, beaucoup d'autres transformées en matière à canons n'auront pas connu cette opportunité. La photo vue plongeante dans la cour d'honneur de l'hôtel de ville, si elle
correspond à une visite présidentielle, pourrait bien être avoir été faite à l'occasion de la présence de Gaston Doumergue au Havre le 3 juillet 1928 lors de la grande revue navale de la flotte
Française. On devine sur la photo la Renault VivaSix présidentielle. A ce propos les archives municipales de LH datent cette visite en 1929 ? étrange alors que tous les sites du net la
situent au 3 juillet 1928. Bonne année aux auteurs et aux lecteurs d'Havrais Dire.

DAN et nicephore 05/01/2014 12:35



Bonjour Jeff,
Je préfère qu'on déplace des statues plutôt qu'on les démolisse si on peut employer cette expression à propos de statues, ça permet de garder quelques traces du passé d'illustres havrais.
Je pense effectivement qu'il s'agit de la visite de Doumergue lors de la revue naval de 1928 (Lu dans le livre de Michel Eloy LE HAVRE de 1517 à1966, paru en
1967).
Quant aux automobiles là je vous fais confiance n'étant pas spécialiste en la matière bien qu'ayant travaillé dans une usine Renault pendant 34 ans, j'ai honte...


Bon dimanche et bonne année à vous aussi Jeff ! 


 


Mais oui Daniel, rappelle-toi quand tu travaillais sur la chaine des vivaSix et autre vivastella, mais il est vrai que tu étais en début de carrière ! avant les
R16 quoi ! 


Bon sang mais c'est bien sur...


 


 



François 05/01/2014 10:24


Bonjour,


Quel bel article (magnifique la photo de presse inédite de l'HDV !!!) permettant de commencer l'année avec les tribulations de ces deux statues que j'ai le plaisir de contempler tout les jours.


Elles en voient d'ailleurs de toutes les couleurs. Plusieurs fois par an, elles ont droit a quelques "améliorations" ;  je passe sur les divers bouteilles et autre couvre-chef dont elles se
trouvent régulièrement affublées, l'ornement qui revient assez fréquemment étant le baillon... L'esprit de Fernand Denoyer, peut être ?!


Malgré ça, il est a espérer quelles restent encore longtemps à cet emplacement, leur déménagement n'étant généralement pas de bon augure.


En ce moment, l'une d'elle est masquée par une vilaine palissade. Celle-ci est la pour protéger des chutes des morceaux de corniches du Palais, en attendant les travaux. D'aucuns prétendent que
la dégradation de cette corniche auraient été accélérée par les importants travaux d'aménagement que l'on voit ci dessus qui ont provoqué de très importantes vibrations.


Quand aux fameux lions, c'est également dans ces pages que j'ai découvert leur histoire, et surtout le parcours de l'un deux. Avez-vous remarqué que l'on retrouve l'image du lion un peu partout
sur les palais de justice. Ici au Havre il y avait les statues mais on le retrouve aussi en médaillon sur les grilles autour. Pour quelle raisons ? Symbole associé à la justice depuis l'antiquité
? Symbole Napoléonien ? Mystère, tout les érudits à qui j'ai posé cette question n'ont su me répondre. Peut être ici ?


Un petit croquis, datant un peu :





Bon dimanche.


 

DAN ET NICEPHORE 05/01/2014 10:45



Bonjour François,
C'est vrai qu'elle en ont vu de toutes les couleurs et régulièrement Bernardin est baillonné comme j'ai pu le constater à plusieurs reprises comme ici :


J'espère aussi qu'elle ne déménageront plus, car elles sont devant un "monument" qui est sensiblement de la même époque et ce serait dommage de les mettre ailleurs devant un bâtiment moderne.
Pour la corniche j'ai pris aussi des photos pour pouvoir comparer avec la réparation à venir, mais celle-ci semble tarder n'y aurait-il pas de budget pour nos anciens monuments ?
Toujours est-il qu'on peut en effet penser que ce sont les travaux du tramway qui on pu fragiliser cette corniche, mais là je ne m'avance pas d'avantage n'ayant aucun argument à faire prévaloir.


J'ai déjà évoqué les lions de ce palais de justice ici les réponses portaient
également sur ce symbôle qu'est le roi des animaux, sans doute faut-il voir dans cette expression la même intention de force et de pouvoir que l'installation de ces statues représentant cet
animal devant les bâtiments voulant être impressionnant aux yeux des passants ?
Merci beaucoup pour ce croquis il illustre  très bien cet article, et bon dimanche François. !


 


Superbe le croquis, françois ! Bien amicalement. NICEPHORE



Gédé 05/01/2014 10:06


B onjour Dan,


Enfin un sujet que je connaissais. J'ai parlé de l'odyssée de ces 2 statues sur mon blog (à une date assez ancienne pour que je ne la retrouve pas). Mais j'apprécie beaucoup ces documents
remarquables et inédits qui viennent étayer mon modeste savoir.


Au chapitre des statues nomades, on peut ajouter "L'été" de Bernard Mougin, tranférée de la gare maritime des Cars ferries à l'avenue Foch car elle choquait les passagers venus de la "perfide
Albion".


Bon dimanche.

DAN 05/01/2014 10:22



Salut Gédé,
Ah bah oui là forcément, la perfide (et pudibonde) albion ne pouvait être que choquée par cette lascive statue.
En effet ta publication doit être ancienne car je ne l'ai pas vu non plus sur ton blog, mais fort heureusement je n'ai pas la prétention de tout connaitre sinon j'aurais la tête qui ne passerait
plus les portes , j'essaie simplement d'illustrer l'histoire de la ville avec des photos moins
connues afin de renouveler le sujet, car sur le Havre les écrits sont nombreux, alors pourquoi récrie ce qui l'a déjà été et souvent fot joliment !
Bon dimanche Gédé !


 



FAH 05/01/2014 08:32


Bonjour Dan,


Passionnant reportage, surtout paar les diverses vues, en plus des statues, sur le "rescindement" comme on disait alors, de la jetée du Nord (coll. Marc Georges), ou les vues de l'HDV inédites
jusqu'à présent .


Je signale la belle exposition aux musées historiques, jusqu'en mai, organisée par Elisabeth AUDOIN, spécialiste de Bernardin de Saint Pierre, à qui nous devons la célébration de son
bicentenaire. L'exposition s'appelle: "Paul et Virginie, un exotisme enchanteur, 1814/2014". C'est l'occasion de connaitre un peu mieux celui dont nous contemplons l'effigie, sans savoir vraiment
ce qu'il a écrit ou réalisé tout au long de sa vie.


ci-joint une caricature tirée du journal La cloche illustrée, montrant le déménagement des statues. Bonne journée à vous.


FAH

DAN 05/01/2014 08:48



Bonjour Françoise,
C'est à partir du texte d'Elisabeth que mon article a été écrit, je l'avais concocté depuis le milieu de l'année dernière, mais Elisabeth m'avait demandé de reporté sa publication afin qu'il
concorde avec l'exposition au musée historique, de plus, 2014 correspond au bicentenaire de la mort de Bernardin de Saint Pierre, donc cette publication pour débuter l'année tombe bien.
La vue de l'hôtel de ville est en effet rare, c'est une photo de presse qu'un  particulier m'a vendu, j'en ai d'ailleurs une autre du même tonneau qui me servira pour illustrer un autre
article.
Quant à la pièce jointe à ton commentaire, elle n'apparait pas car je pense qu'il faut la stocker sur un site public tel Flickr pour pouvoir la publier dans son commentaire ensuite. Je sais c'est
un peu compliqué, et personnellement je ne saurais comment t'expliquer la procédure car je ne l'ai jamais faite et je suis un peu "technophobe" concernant internet, peut être un lecteur
pourrait-il nous dire comment l'on fait ?
Alors du fait qu'à partir de ma réponse je puis le faire voici cette caricature :

bon dimanche Françoise 


 



JMH 05/01/2014 01:00


Re


Oui une correction : c'est le bicentenaire de la mort de Bernardin de Saint-Pierre et non de sa naissance.


A Geo.


Casimir Delavigne était considéré comme le "poète national " couvert d'honneurs... Desnoyers trouvait certainement que les vers de Delavigne ne méritaient pas cette admiration. En 2013, il faut
avouer qu'on ne récite plus nulle part les vers de notre Casimir Delavigne... Desnoyers qui était assez un homme assez fantasque se faisait aussi une certaine publicité par la provocation.


 


Je comparerais cette histoire à celle d'Anatole France ( une rue plus loin). L'écrivain Anatole France était considéré comme une gloire nationale en 1924 à sa mort et les surréalistes écrivirent
un pamphlet contre lui intitulé : " un cadavre "... Dans le texte on trouvait : "Avez vous déjà giflé un mort ?"


Personnellement j'ai un grand plaisir à lire Anatole France. Un écrivain, un vrai...


 

DAN 05/01/2014 07:54



Je pense pour complèter ma précédente réponse sur ton précédent commentaire, que tout artiste est jalousé d'une manière ou d'une autre, que ce soit dans le monde des écrivains, des peintres, des
musiciens ou des chanteurs etc, on ne peut créer une oeuvre sans susciter la jalousie, je le déplore, car il en faut pour tous les goûts, mais c'est hélas une réalite.
Bonne journée jean-Michel.


 



Geo 05/01/2014 00:35


Salut Jean Michel,


 


Est-il possibel de connaitre les raisons de ce plaidoyer de Fernad Desnoyer contre Casimir Delavigne ?

DAN 05/01/2014 07:50



Tu as sa réponse au dessus de ton com 


Bonne année Geo !



JMH 05/01/2014 00:27


2014 est l'année de la célébration du bicentenaire de la naissance de Bernardin de Saint-Pierre. On commence bien l'année avec l'évocation de sa statue. Quant à Casimir Delavigne il doit être
content car sa rue se trouve à quelques mètres de sa statue...


C'est presque une tradition havraise de déplacer périodiquement les statues ! Celle de François Premier se baladait un peu partout. Quant aux lions du palais de justice ils ont quitté leur cage
et sont bien loin. Les statues de la piscine ont connu aussi moult péripéties...


Merci pour les photogrraphies rares que vous montrez.


Pour terminer voici une citation très cruelle contre Casimir Delavigne : " il est des morts qu'il faut qu'on tue". Elle vient de Fernand Desnoyers en 1858, soit quinze ans après la mort de
Delavigne. Desnoyers voulait déboulonner la statue de Delavigne.


" Habitants du Havre, Havrais


j'arrive de Paris exprès


pour mettre en morceaux la statue


de Delavigne, Casimir


Il est des morts qu'il faut qu'on tue "


 


Bon week-end


 


 


 


 

DAN ET NICEPHORE 05/01/2014 07:49



Bonjour Jean-Michel,
C'est vrai qu'au Havre nous avons des "statues baladeuses", François 1er en est une illustration "royale" avec ses statues en pierre, aujourd'hui bassin du roi, et en métal, celle de l'Hôtel de
ville.
On pourrait citer aussi le monument de la reconnaissance Belge, celle aussi de l'aviateur Guerin, bref au Havre rien n'est figé pas même les statues c'est dire.
Quant aux griefs de Denoyers vis-a vis de Casimir Delavigne, la jalousie a toujours fait naitre des animosités des contemporains, c'est une réaction bien humaine.
Bon dimanche Jean-Michel 


 


Pour revenir sur les statues baladeuses, il faut dire que le gout immodéré de messieurs les teutons pour le bronze à fabriquer les canons, en a hélas fait
disparaitre un certain nombre ou plus heureusement à nécessité leur déplacement afin de les cacher et les soustraire ainsi à l'avidité de l'occupant. Amicalement. NICEPHORE


 



Geo 05/01/2014 00:27


Salut dan,


 


Bonne année à toi,


 


Je m'étonne que le passage du tramway en 1893 soit le seul motif du déménagement de ces statues. En effet, à l'époque le tramway n'était pas en site propre, mais à même la rue, partageant la
voirie avec d'autres véhicules (comme à Aplemont et Mt Gaillard aujourd'hui). Jors un tramway est par nature moins large que tout autre véhicule. Il occupe moins d'espace qu'une route taillée
pour le passages de grands véhicules. d'ailleurs la photo ci jointe prouve qu'il restait encore de la place pour les deux statues. 





Autre question, d'ou vient cette photo prise du haut de l'Hôtel de Ville. En quelel année et à quelle occasion. On dirait qu'il y'a des journalistes à l'entrée ?


Ci dessous, une photo nocturne de l'Hôtel de Ville avec les statues de Bernardin et de Casimir, en 1938.





https://fbcdn-sphotos-g-a.akamaihd.net/hphotos-ak-ash3/1272763_611446285573711_1356355781_o.jpg


 

DAN ET NICEPHORE 05/01/2014 07:38



Bonjour Geo,,
Dans mon article je précise que cet emplacement faisait l'objet de bien de critiques, c'est à dire qu'il y en avait plusieurs, dont celui-ci, mais une autre critique était que les statues
n'étaient pas visible avec assez de recul, autrement dit, et si tu regardes la photo de Marc Georges on comprend pourquoi, si tu voulais contempler les statues tranquillement avec assez de recul,
tu ne pouvais pas rester sur le même trottoir où étaient ces statues, mais de traverser la rue et te mettre en face pour les admirer. Alors du fait que le tramway allait passer sur cette voie
aussi était-il plus prudent de mettre ces statues sur un emplacement offrant plus de champ aux "spectateurs". Ce n'est donc pas à proprement parlé le tramway qui a chassé les statues, mais plus
simplement pour une question de sécurité également.
La photo prise du haut de l'ancien hôtel de ville est d'un grand format (13X18) ce n'est pas une carte postale mais une photo de presse que j'ai acheté à un particulier. Elle a été prise lors de
la visite d'un président de la république au Havre, mais là présentement je ne me souviens plus lequel.
Quant à ta photo de nuit elle est très très belle, merci de l'avoir glissé dans ton commentaire.
Bon dimanche Geo


 


Salut Geo, meilleurs voeux à toi également. Ce superbe cliché est décidemment vraiment très interessant car il montre aussi que l'hotel de Beauvoir est en plein
dans l'alignement de la voirie ce qui va necessiter hélas sa démolition. Opération qui semble d'ailleurs en cours à en juger le tas de gravats devant l'édifice. Autre destruction( mais
l'hypothèse est à vérifier et n'engage que moi) le tas de pierres à gauche de la photo, devant l'arbre, semble être les restes du chantier de démolition de ... la tour Francois 1er ! Amicalement.
NICEPHORE