Maison Maline

Publié le par DAN

  Les rues Bellot et de l'église, ( où était situé l'hôtel restaurant "Maline") , existent toujours mais leur disposition d'avant-guerre a été bouleversée par les bombardements, puis, par l'implantation des ateliers Caillard. Aujourd'hui, cette parcelle du quartier de l'Eure a retrouvé sa vocation résidentielle. La photo aérienne en noir et blanc nous permet de faire la comparaison avec la photo d'aujourd'hui où l'on retrouve la grande forme de radoub.

 


rues bellot-égliseLa carte postale de la maison "L. Maline" hôtel restaurant.



tracé des ruesUn plan d'avant guerre (ici 1928) où l'emplacement de l'hôtel restaurant est figuré en vert au bout de la flèche rouge, avec la rue Bellot en vert, et la rue de l'église en bleu.  

 


formes de radoubs photo ancienneUne vue du quartier avant guerre, le papillon rouge indique l'emplacement de l'hôtel restaurant "maline".



12septembre 2009 fête de l'eure (15)Surplomb de la rue Bellot en 2009. Le papillon rouge figure l'emplacement de l'hôtel restaurant "Maline".

(un clic pour agrandir les photos)

 


Croisement rues Bellot-guinard modèle fusion (8)Le carrefour des rues de l'église, et Bellot. Cette portion ouest de la rue de l'église s'appelle rue Guinard depuis 1962*

montage final
Le même endroit aujourd'hui avec les personnages d'hier.

__________

 

* Pierre Guinard : né à Ploubalay dans les Côtes-du-Nord, le 25 mai 1907, scaphandrier, membre du Parti communiste français. Il devint secrétaire général de l’Union Syndicale des Marins du Havre, section des "Inscrits Maritimes". Il fut également, à partir de 1935, secrétaire au Syndicat des Marins. Il appartint au mouvement de Résistance " Front National " et fit partie du Comité de Libération du Havre. Ancien conseiller municipal et adjoint au maire, ancien conseiller général du 2e canton, il siégea également au Conseil d’administration du Port et fut membre du Conseil supérieur de la Marine Marchande et du Conseil supérieur de l’Etablissement national des Invalides de la Marine. Il est décédé le 27 juillet 1961.

 

____________________________________________________________________

 

Merci de votre visite.


Commenter cet article

Chantal 01/09/2011 22:41



Mais regarde ce que j'ai trouvé : 


"Préparant une thèse sur les négociants du port du Havre


entre 1763 et 1830, je cherche des renseignements sur Jean


Marc BELOT (ou BELLOT), négociant du Havre, précédemment


établi à la Martinique de 1756 à 1783. La famille BELOT du


Havre était huguenote avant la Révocation de l'édit de


Nantes (Fontainebleau, 1685), certainement originaire de


Jensac, puis émigrée à Genève où est né en 1738 Jean Marc


BELOT. " (http://www.ghcaraibe.org/bul/ghc060/p1052.html


C'est vrai qu'il y a eu beaucoup de Français qui sont arrivés en Suisse à la révocation de l'édit de Nantes.


L'info est A vérifier, tout de même.


Tchô !



DAN 01/09/2011 23:45



Bonsoir Chantal. Il se pourrait, car rien n'interdit d'y penser, qu'il pourrait s'agir d'une branche d'où est issu "notre" Bellot du Havre. Son prénom d'ailleurs, je
le précise, était Anthime, mais là ce sont plutôt des recherches généalogiques qu'il faudrait effectuées, plutôt que des recherches sur les travaux qu' Anthime Bellot a fait au Havre et dont j'ai
retracé l'essentiel dans ma précédente réponse. Et s'agissant de recherches généalogiques je doit bien avouer qu'elles sont beaucoup plus difficile à faire puisque l'ensemble des documents ne
sont pas forcément au même endroit, au contraire des archives d'une ville qui, en principe, s'y trouve dans son ensemble.
Voila tout ce que je pouvais ajouter concernant cet Homme qui a beaucoup fait pour le port du Havre.
Bonne nuit Chantal !



De tout et de rien 19/08/2011 16:59



Oh j'adooore ! je ne connais pas Le Havre, mais j'adore voir les anciennes photos comparées aux vues actuelles. Quel joli site ! Pourquoi j'écris sur ce post-là ? Parce que je lis qu'au Havre il
y a une rue Bellot, comme à Genève. Celle de Genève se trouve à l'entrée de la vieille ville et est la rue des avocats. Forcément, elle est proche du Palais de justice. Didonc, je vais avoir
du boulot à lire  ton site et regarder toutes ces photos !!!!


Bonne journée, bon week-end.


Chantal



DAN 19/08/2011 19:42



Bonsoir Chantal.
Tout d'abord bienvenue sur ce site, où, effectivement, si tu entreprends la lecture complète de tous les articles cela fera un bon moment à passer. Remarque que tu
as le temps puisque je ne publie qu'une fois par semaine ce qui te laisse un peu de temps et de plus, je ne reprendrai les publications qu'au début du mois de septembre.
Pour ce qui concerne Bellot, c'est sans doute un homonyme car voici ce que je peux en dire. Ingénieur des Ponts et Chaussées né à Vivonne (Vienne) le 16 avril 1826.
Attaché au port du Havre de 1853 à 1874. On lui doit le bassin des Docks (1859), l'écluse des Transatlantiques (1862), la forme de radoub n°4, l'élargissement de l'entrée du port (1862), l'écluse
de la citadelle (1866), puis le creusement du bassin qui portera son nom; il assura aussi toutes les études du canal de Tancarville. Décédé à Paris le 2 juillet 1885.
Voila Chantal, alors maintenant je te souhaite une bonne lecture, et comme tu peux le constater tous commentaires trouve sa réponse ici, alors n'hésite pas à en faire.
Très bonne fin de semaine !



C@t 25/06/2011 11:23



Bonjour DAN,


Heureusement que tu as mis le plan d'avant-guerre, sinon je n'aurais pas pu me situer , je me demande si je suis déjà allée par là. Sur la photo d'aujourd'hui, cela manque un peu de verdure, pas
un arbre, rien...


@ + DAN



DAN 25/06/2011 13:02



Bonjour C@t. J'essaie toujours, dans la mesure du possible, de mettre un plan de situation de l'époque mentionnée dans mes articles. Déjà que c'est difficile à un
havrais de se situer dans la ville d'avant guerre, j'imagine la difficulté pour ceux n'y étant jamais venu, ou ceux, comme toi qui en sont parti depuis un moment !
Quant à la verdure il y en a de plus en plus mais du côté opposé aux photos le long du quai de la marne. Là une promenade a été aménagé avec des plantations
d'arbres, et une pelouse avec différentes espèces de plantes formant de-ci de-là des buissons, où les oiseaux nichent et viennent se réfugier. Mais il faut attendre que ça pousse un peu plus pour
avoir la complète impression de jardin public !
Bonne journée C@t  !



tce76 07/04/2011 22:35



Il y eu comme un raz de marée ici ma parole.


Quel changement!



DAN 07/04/2011 22:45



Bonsoir Thierry. Ce raz de marée a eut lieu en 1944, en septembre plus précisément, mais ce quartier avait déjà souffert de la guerre auparavant hélas !


Quant au changement si l'on compare les deux époques il faut bien avouer qu'heureusement les photos sont là pour nous faire voir la différence , sinon on ne
reconnaitrait rien  !


Bonne fin de soirée l'ami photographe  ! 



syber76 06/04/2011 07:22



C'est toujours avec un réel plaisir de découvrir la vie passée de certain quartier à nos jours,en particulier quand ont est pas du Havre comme moi.



DAN 06/04/2011 08:02



Bonjour Syber. Le plaisir est aussi pour moi de voir les amis aussi loin soient-ils, venir ici à la découverte du vieux Havre. merci pour tes visites et à bientôt




Roro 03/04/2011 20:46



Merci Dan pour ce retour en arrière dans la rue que j'habite depuis 3 ans, c'est vraiment excellent de pouvoir se transposer dans le passé à l'endroit où l'on vit !!!



DAN 03/04/2011 22:47



Bonsoir Roro. J'ai pensé à toi en faisant cet article, non seulement parce que je savais que tu habitais non loin de là, mais aussi parce que tu étais monté après
moi dans la nacelle, pour faire des photos toi aussi. Et tu vois ce n'est seulement que maintenant que j'ai pu les utiliser à bon escient, comme quoi tout arrive !


Bonne fin de soirée Roro !


 



eva 01/04/2011 23:00



hé, Dan ! tu sais quoi ? j'adore le nom de cette maison (Maison Maline) ! C'est trop chou !



DAN 01/04/2011 23:16



Bonsoir Eva. Oui c'est chou comme tu dis , je suppose d'ailleurs qu'à l'époque les jeux de mots avec ce nom devaient être nombreux, y'a des noms comme ça qui s'y
prêtent, je ne raconte pas avec le miens !


Bonne fin de soirée Eva !



Caroline.K 31/03/2011 12:34



Ah oui là Dan, on passe de tout à rien du tout effectivement, sans tes images, je n'aurais pu imaginer cette maison Maline à cet endroit. Mais l'inscrustation permet de se faire une meilleure idée et en plus de prolonger un peu leur vie. Ce qui a retenu mon
attention, tu vas rire, c'est ce garçon avec ce landau sur le côté. Va comprendre !


bon jeudi et bon appétit, je vais y aller d'ailleurs !


CaroLINE



DAN 31/03/2011 12:57



Re-bonjour CaroLINE. C'est vrai que ce petit personnage est atypique, sans doute le photographe de l'époque ne pensait-il pas le mettre sur sa photo, c'eut été
dommage car sa position, son attitude et sa place sur ce cliché en disent long, de plus tu as remarqué qu'il avait un landau devant lui, sans doute gardait-il son petit frère ou sa petite soeur
en attendant que la maman en finisse avec la séance de pose pour la photo ! 


Bon appétit CaroLINE, moi aussi j'y vais maintenant ! 



louis 31/03/2011 12:08



http://www.cite-creation.com/


Un site pour voir les murs lyonnais. Une vrai réussite



DAN 31/03/2011 12:17



Ah ouais quand même !


Magnifique tout ça, une raison de plus à visiter cette bonne ville de Lyon, merci louis !



louis 31/03/2011 11:55



Ah, la vache, bombarder des bistrots !Ils ne respectent rien ces militaires !!!


Pour les fresques murales, à Lyon on en a quelques unes plutôt chouettes, quand t u viendras...Super site


 



DAN 31/03/2011 12:04



Salut Louis. Tu as raison Louis, aucun respect des lieux culte ces militaires ! 


Pour la visite à Lyon faut attendre encore un peu car madame DAN travaillant toujours, mais comme on dit, c'est en projet !


Bonne journée Louis !



chantal Schepers 30/03/2011 11:17



Je parle d'ambassadrice, c'est ce que nous propose le département de Seine maritime voir sur le site : http://www.seinemaritime.net/fr/Les-actions/Loisirs/Dispositifs/Ambassadeur-76


J'espère que tu as ta carte !!!


Amicalement



DAN 30/03/2011 11:25



Bonjour Chantal. Je suis allé voir le site en question, et là j'ai lu ce en quoi consistait cette carte d'ambassadeur, c'est une bonne idée en effet, mais la plupart
du temps je fait visiter le Havre sur le terrain même, mais après tout pourquoi pas.
En tous cas pour tous ceux désirant voir un "autre Havre" que celui proposé à l'office du tourisme, ils savent où s'adresser;  ici même


Bonne journée Chantal ! 



chantal Schepers 29/03/2011 21:46



Un grand merci pour cette page d'histoire, toujours curieuse, j'aime lire ton blog, je tourne les pages d'histoire d'une ville que je n'aimais pas la première fois que j'y suis venue en 1978,
aujourd'hui, j'aime faire partager cette ville ; j'essaie d'être une ambadassadrice invitant à connaitre et visiter Le Havre !



DAN 29/03/2011 22:25



Bonsoir Chantal. Ton commentaire me fait plaisir à plus d'un titre, car le Havre a été dénigré si longtemps que je ne pensais pas qu'elle s'en remettrait aussi bien
après tout ce que on lui a fait subir au cours de la guerre évidemment, mais par la suite aussi quant ont la présentait comme une ville soviétique sans âme. Mais voila,le Havre et les havrais ont
su se relever, et aujourd'hui avec une ambassadrice telle que toi nous ne pouvons qu'être heureux de constater qu'elle a retrouvé son attrait auprès des personnes n'y étant pas né !


Merci madame "l'ambassadrice" et bonne fin de soirée ! 



Claude 29/03/2011 16:18



Encore un excellent "Avant/Après",


J'y apprends au moins deux choses : d'abord l'existence (passée hélas) de cette maison MALINE et le fait que la rue de l'Eglise venait alors jusqu'à la rue
Bellot..


Si sur les vues "aériennes" (prises depuis la nacelle où tu étais monté lors de la fête du quartier) Mr Yak à repéré la structure "Osezlacier" pour ma part
je remarque dans la forme la présence des trois mâts de "La Boudeuse" qui était là en cours de restauration.


Ce sujet m'a tout de suite fait penser à deux anciens "posts" d'HAVRAIS DIRE dont je me souviens très bien qui se situaient dans ce même
secteur.


Je ne peux résister à l'envie de les remettre au goût du jour ici :


http://havrais-dire.over-blog.com/article-25838276-6.html#


et


http://havrais-dire.over-blog.com/article-25943930-6.html#


J'espère que tu ne m'en voudras pas de faire "flash back".



DAN 29/03/2011 16:40



Bonsoir Claude. T'en vouloir des « flash-back »? Il ne manquerait plus que ça tiens . C'est bien la boudeuse dont toi ou Yllen aviez fait un article en son temps sur votre blog. D'ailleurs je pense que c'est suite à cette parution que je suis allé sur
place voir ce bateau, et comme c'était de la fête du quartier de l'Eure j'en ai profiter pour prendre des photos à partir de la nacelle. Comme quoi tu vois, toi et Yllen êtes à l'origine de ces
photos « aériennes » !


Bonne soirée les amis !



eva 28/03/2011 23:19



J'ai lu tous les com attentivement, et je ne sais toujours pas ce que c'est que "radoub" ! Ce joli bistro manque au paysage... et l'îlot qui lui faisait face a été... "frappé d'alignement" si on
peut dire ! Bonne nuit Dan.



DAN 28/03/2011 23:36



Bonsoir Éva. Une forme de radoub, est une cale sèche où s'effectue le "radoub", du verbe radouber, qui signifie réparer la coque d'un navire (peinture, soudure etc
), donc par extension c'est l'endroit où s'effectue ces réparations.
Quant à l'ilot de maisons, hélas ce sont les bombardements de 1944 qui ont rasé cette partie de la ville. Le bistrot n'a pas échappé à ce pilonnage !


Bonne nuit à toi aussi Eva !



Mousse 28/03/2011 20:37



Bonsoir cher Dan,


Malheureusement, je ne connais pas ta jolie ville.


Sans être du Havre, je constate un fameux changement.


D'après la photo du restaurant "Maline", l'ambiance devait être bon enfant.


C'était chaleureux, comme on dit, c'était le bon temps.


Merci pour ce reportage, toujours bien fait.


C'est bien agréable de passer chez toi.


Bonne semaine.


Amitiés.



DAN 28/03/2011 23:26



Bonsoir Mousse. C'est vrai que c'est difficile, quand on n'habite pas régulièrement une ville, de comprendre son l'histoire. Aussi je m'efforce de bien illustrer mes
articles afin que les gens puissent apprécier son histoire et l'imaginer. Tu fais partie de ces personnes, et je te remercie pour tes passages sur ce blog qui sont autant d'encouragement pour
moi.
Je te souhaite une excellent fin de soirée Mousse !



Papy Scham 28/03/2011 18:15



Je suis toujours émerveillé par tout ce monde qui pose pour la postérité devant la plupart des établissements. Il est vrai que ce restaurant, dans la configuration actuelle de ce quartier,
n'aurait plus sa place, et c'est dommage. Encore une fois une prouesse de ta part. Bravo..


Bonne semaine.



DAN 28/03/2011 18:23



Salut Papy Scham. On s'est déjà fait la réflexion avec l'ami Phyll, aux époques passées le gens prenaient facilement la pose. Aujourd'hui c'est tout une histoire
pour avoir tout le monde sur un cliché, même dans les réunions familiales ça devient compliqué pour faire une photo. Ne reste que les mariages et autres cérémonies où là, tout le monde veut être
sur la photo, peut être est-ce à cause des "habits du dimanches" que les gens ont endossés pour l'occasion ? Va savoir ?


Bonne semaine papy scham !



Mr Yak 28/03/2011 12:15



Ce quartier a subit plusieurs transformations "radicales" et n'a à mon avis pas encore retrouvé son âme . Sur certains de tes clichés on apperçoit bien la grande sculpture métallique de l'artiste
Havrais Daniel Jouen et les restes de ce qui était devenu la "friche Caillard"



DAN 28/03/2011 12:26



Bonjour Yak. Ton œil averti a remarqué cette sculpture de Daniel Jouen .
Quant à ce quartier je l'ai connu du temps des ateliers Caillard encore en activité puis de ses friches. Il faut bien admettre que la renaissance de cette partie de
la ville était nécessaire, dire qu'elle est réussie est une autre histoire que chacun peut apprécier à sa manière. En tous cas ces friches ont servies à l'exercice  d'artistes contemporains
comme tu as pu le voir !


Bonne journée Yak !



Space76 28/03/2011 11:42



Oui Dan, je connais très bien les lieux car j'y passe très souvent. Par ailleurs, je suis bien d'accord ça rajoute une autre dimension au lieu et à la promenade.


Bonne journée.



DAN 28/03/2011 12:11



Bonjour et merci space, venant d'un jeune comme toi cela me fait plaisir de constater que la mémoire se retransmet et se perpétue dans la nouvelle génération
!


Bonne journée Quentin !



Pierre 28/03/2011 07:36



Que de changement. Sur le plan de 1928 on peut y trouver pas mal de changement. Quant à ce quartier de l'Eure, d'énormes modifications depuis quelques temps.


A bientôt DAN, en avril ;)



DAN 28/03/2011 08:58



Bonjour Pierre. Et bien voila une semaine qui débute bien pour moi, avec la nouvelle de ta venue en avril. Je ne sais pas si nous aurons le temps de visiter ensemble
ce quartier de l'Eure avec l'ami Phyll,  mais j'ai d'autres propositions à te faire, au cas ou,  je t'en informerai le moment voulu. En attendant je te souhaite une bonne journée mon
ami !



mouneluna demain sera un autre jour 27/03/2011 19:22



il devraiot y a voir une peinture murale a cet endroit, c'est trop beau.


bises



DAN 27/03/2011 19:29



Bonsoir mouneluna. Tiens c'est une bonne idée ça, il faudra que j'en parle à mon ami Yak qui connais bon nombre d'artistes faisant des fresques. Moi je n'ai plus les
capacités physiques pour ça,  vu mes ennuis de santé. Mais ce serai vraiment chouette de faire des fresques rappelant ce qu'il y avait dans certains endroits complètement transformés
aujourd'hui ! Comme on dit c'est une idée à creuser !


Bonne soirée Moun !



jeanpaul76 27/03/2011 18:20



La superposition représente bien le lieu encore une fois une remarque les couvre chefs l'élégance était de mise
Il y a bien un violoniste je ne me trompe pas ? Ce quartier a bien changé plutôt ville-dortoir il y a une surpopulation importante



DAN 27/03/2011 18:33



Bonsoir Jean Paul. Oui, il y a bien un violoniste dans ce groupe de personnes, ce qui change surtout dans tous ces nouveaux quartiers c'est l'absence de petits
commerces de proximité, les bars et cafés je ne t'en parle pas c'est désormais une époque un peu révolue, de plus comme tu dis, le nombre d'habitants au mètre carré était certainement plus
important que maintenant, est-ce un mal ? Non, on vit une autre époque et voila tout !


Quant aux "couvre-chefs" là, je suis entièrement d'accord avec toi ! 


Bonne soirée jean Paul ! 



marcopolo76 27/03/2011 16:23



Salut Dan


Les lieux ont sérieusement changé...!


La vue du quartier avant guerre est impressionnante et en plus elle permet de voir exactement les changements vis à vis des habitations...!


Encore un détour sur "Havrais dire" avec plaisir d'y découvrir ce coin du Havre en pleine mutation..!


A bientôt


Marco



DAN 27/03/2011 18:00



Bonsoir Marco. On peut dire que c'est dans ce quartier qu'est née l'idée de faire ce blog, quant on voit les changements intervenus à plusieurs époques dans ce
secteur. Il y a encore des constructions à venir dans les parages mais bientôt on verra la physionomie définitive de ce périmètre, enfin je pense ?


Bonne soirée Marco 



Space76 27/03/2011 16:06



Ça faisait longtemps que je n'étais pas revenu sur le blog,


Merci de nous faire partager toutes ces informations. On comprend en tous cas l'espace qu'il y a maintenant dans cette rue, intéressant de comparer avec en plus un quartier en pleine mutation !


Bon dimanche et merci.



DAN 27/03/2011 17:51



Bonsoir Space. Cela fait plaisir de te retrouver ici, ce quartier je pense que tu le connais un peu vu qu'on s'y étaient promenés ensemble. C'est toujours plus
agréable de savoir comment étaient les lieux avant,  ça donne une autre dimension à la promenade, en tous cas c'est comme ça que je ressens les choses, peut être est-ce pareil pour toi aussi
!


Bonne soirée Space !  



phyll 27/03/2011 12:34



salut poto,


effectivement, on ne reconnait plus cette partie Ouest du quartier ! Mais quel plaisir de pouvoir remonter le temps avec tes articles !!! je ne m'en lasse pas !!!


quant à notre mésaventure dans l'enceinte des formes de radoub, nous étions ce soir là les maillons faibles !!!


à bientôt ! ,o) 



DAN 27/03/2011 12:44



Salut mon pote. A propos de notre "incursion" dans l'enceinte des formes de radoub, heureusement que tu connaissais du monde la bas, sinon je ne sais comment ce
serait terminé cette "petite histoire", bien sans doute vu la gentillesse des personnes rencontrées, mais maintenant quand je m'y rend je fais toujours attention à l'heure quand même. Un homme
averti en vaut deux !


Bonne journée poto et ensoleillée si possible !



pere cantoche 27/03/2011 09:40



Je passe pratiquement tous les jours, juché sur mon vélo, sur cette piste cyclable que l'on voit très bien entre les immeubles et les bateaux... c'est ma ballade, et comme je passe là après une
heure de pédalage, j'ai une petite soif que je m'imagine bien étancher dans ce sympathique Bistrot-Restaurant qui pour mon malheur n'existe plus...


Encore un bien intéressant reportage, mes Amis Gérard et Daniel... la lecture de votre blog le Dimanche matin est un RV incontournable pour tout Havrais fier de l'être... et comme c'est mon cas,
ça tombe bien.


Bonne journée mes Amis !



DAN 27/03/2011 09:57



Bonjour père Cantoche. Désolé pour le bar, mais t'inquiètes pas il y a toujours  celui de la métallurgie et de la marine un peu plus loin place Caillard, alors
encore quelques coups de pédalage et tu y es !


Havrais-dire est le rendez-vous du dimanche matin comme pour d'autres vont à l'église, mais on n'y lit pas la même chose voila tout ! 


Bon dimanche Thierry !



JMH 27/03/2011 09:28



Merci pour cette livraison et cette découverte dominicale.


Les lieux ont tellement changé qu'on finit par ne plus se souvenir de ce qu'il y avait auparavant. Il y a un "besoin" de se rappeler qui survient tôt ou tard dans la vie personnelle. A propos du
quartier de Leure, je suis passé cette semaine devant une entreprise célèbre qui existait déjà avant-guerre. Il s'agit des Ateliers Maugars, boulevard Amiral Mouchez.


Bonne continuation.


 


 



DAN 27/03/2011 09:42



Bonjour Jean-Michel. Havrais dire est la mémoire des lieux (). Plus
sérieusement les jeunes aujourd'hui n'ont pas toujours conscience du passé de certains secteurs comme ici avec la réparation navale, et toutes les entreprises qui s'y trouvaient. Moi même je ne
connais pas ces ateliers Maugars boulevard amiral mouchez, une occasion de plus pour me rendre dans ce quartier !


Bon dimanche Jean-Michel ! 



boboce 27/03/2011 09:27



Salut DAN


Je connais un peu ce coin, assez plaisant, pour m'y garer quand je vais au dock.


Mais, je ne savais pas qu'il y avait encore des cales sèches présentent. Mais ça ne doit pas être accessible.


Que de monde devant cet hotel , qui devait avoir surtout des marins comme client.


Bon dimanche.


A+



DAN 27/03/2011 09:38



Bonjour boboce. Ces cales sèches sont accessibles à partir du moment où tu ne fais pas de c........ à l'intérieur, comme partout d'ailleurs du reste. Le seul "truc"
si j'ose dire, c'est de ne pas y aller au moment de la fermeture des portes, sinon t'es coincé à l'intérieur, mon pote et moi en savons (de Marseille) quelque chose.


A l'époque de la carte postale c'est certain qu'il devait y avoir beaucoup de marins dans cet établissement, mais également les ouvriers travaillant dans les cales
sèches tout à coté, l'ambiance qui devait y avoir devait être également très convivial quand on voit l'homme avec son violon. Toute une époque d'avant la tévé !


Bon dimanche boboce !  



GL 27/03/2011 08:37



Ces personnages auraient ils imaginé poser devant de telles carosseries. 


Au moins avec tes reportages, on mesure l'évolution en un siècle.



DAN 27/03/2011 09:07



Bonjour GL. J'aurais bien aimé qu'un des témoins sur cette photographie puisse nous donner son point de vue sur cette situation quelque bizarre, mais je crains hélas
que la grande fauchause ne soit passée avant nous !


Trève de mauvaises idées et bon dimanche GL ! 



buddy2259 27/03/2011 05:51



Bonjour Dan,


C'est toujours avec grand plaisir que le dimanche les amoureux de l'histoire du Havre font un détour vers "Havrais-dire" .Et aujourd'hui une belle page avec l'histoire de
l'hôtel restaurant "Maline",quel changement pour ce quartier de l'Eure au fil des années et comme tu le précises ce coin a retrouvé sa vocation  résidentielle.


Que d'heures passées à préparer un tel reportage pour le plaisir de tes visiteurs,je souhaite qu'ils soient nombreux ce jour à venir découvrir cette belle page d'histoire.


Bon dimanche l'ami!



DAN 27/03/2011 09:00



Bonjour Buddy. Voila un quartier vraiment tout désigné pour y faire des "avant-après". Les changements qu'il a subi sont encore visibles ça et là. Ici ce sont les
rues qui me donnent les repères nécessaires à mes recherches.  C'est vrai que d'heures passées à concocter ces articles, mais si le plaisir des lecteurs est au rendez-vous, ma foi, je pense
ne pas avoir perdu de temps.


Bon dimanche mon ami !