Le Paris au Havre 2/2

Publié le par DAN

 En 1939, alors qu'on le prépare à transporter des collections pour l'exposition universelle de New-York, un incendie éclate dans la boulangerie du Paris, il sera totalement ravagé par les flammes. La quantité d'eau déversée pour éteindre cet incendie le fait chavirer le lendemain.

L’épave demeurera à cet emplacement durant toute la durée du conflit. En 1946, sa coque sera la cause de l’accident survenu au paquebot Liberté.

 

Le Paris (5)Une foule nombreuse est venue assister à l'agonie du paquebot

PARIS. Remarquez la nacelle au dessus du navire qui permettra au capitaine de pouvoir regagner la terre ferme avant que le bateau ne chavire complètement. Coll DAN.


 

Le Paris ALG (1)Une autre vue prise d'un peu plus loin, montre bien la nacelle au dessus du paquebot. On peut constater que les curieux étaient nombreux à vouloir assister à ce "spectacle" et même à monter sur les murs pour mieux voir. Photo collection Michel Pérot



 

Le Paris (6)Le paquebot prend de plus en plus de gîte et l'incendie s'intensifie en dégageant une épaisse fumée. Coll DAN.



 

Le Paris ALG (2)Une vue assez extraordinaire de la collection Michel Pérot, nous montre le Normandie alors en cale sèche forme 7, avec le Paris en arrière plan en train de brûler sur le quai Joannès couvert. Une photo "prémonitoire" pour le Normandie ? . Photo collection Michel Pérot.



 


Le Paris (9)Le "Paris" couché sur le côté quai Joannès Couvert . Au loin la tour marégraphe de la gare maritime, elle sera détruite pendant la guerre. Coll DAN.

 

 

 


Quai J Couvert 02-2014 (ALG)Le même endroit quai Joannès Couvert en 2014. photo DAN.

 

 

1946 Librerté

Le paquebot Liberté couché sur babord après avoir heurté l'épave du paquebot PARIS. Extrait de la presse de l'époque. Coll DAN. 

 

**********

  Pour terminé et complèter cet article, voici un film des actualités britanniques montrant l'incendie du Paris vue d'avion. Un grand merci à notre lecteur et ami Phlippe Chambralan de nous avoir communiqué cette vidéo.

 

ICI

 

et Là

 


______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Merci de votre visite.

 


Commenter cet article

Jany 18/10/2014 10:50


Quelle série! De mauvais souvenirs,pas mal la prise de vue de celle avec l avant du normandie,on imagine bien déjà le monstre de l époque...Bon week end

DAN 18/10/2014 11:03



 


Bonjour Jany,
Toi qui es un amoureux des bateaux cet article ne pouvait que te faire plaisir et je te remercie de l'avoir commenté. J'aurais bien aimé voir ce Normandie de plus près, j'ai pu voir tous les
transatlantiques que le port du Havre a pu héberger depuis la fin de la guerre, ils étaient tous très impressionnants de grandeur, mais j'ai comme le sentiment que celui-ci devait l'être encore
plus.
Bonne fin de semaine Jany


 



Christian Richer 14/04/2014 11:48


Oui, et cela a été une grande surprise pour moi de le voir en images (chez toi notamment)et, pour tout dire, de découvrir son existence ! Comment ai-je fait pour ne jamais le voir ? Mystère ! Ou
alors, c'est la mémoire qui faillit, docteur...

DAN 14/04/2014 11:58



Je pense que l'on ne peut pas se souvenir de tout, et pour tout dire je doute un peu de ceux qui se souviennent du moindre détail, dernièrement j'ai pu rencontrer Max Bengtsson qui a écrit
plusieurs ouvrages sur la guerre et la fin de celle-ci, et pour se faire il s'appuie sur ses notes prises au jour le jour à l'époque même des faits, ce qui constitue pour moi la meilleure manière
de raconter ses souvenirs.
Alors tu n'a rien à craindre, ce n'est pas une maladie sinon il y aurait beaucoup de malades en France


bonne journée Christian 


 



Christian Richer 14/04/2014 10:50


Ah l'United States est une véritable énigme pour moi car je n'ai aucun souvenir de l'avoir vu passer !

DAN 14/04/2014 11:06



bonjour Christian,
Si tu ne te souviens pas de ce paquebot, le voici en direction des digues et de la sortie du port, et tu remarqueras les "couleurs" de ses cheminées qui étaient bleu-blanc-rouge, à l'époque je le
prenais pour un bateau Français... C'est bête je sais.



bonne journée Christian !



Christian Richer 14/04/2014 10:38


Je crois que mon beau-père était en service sur le Paris à l'époque des faits... Mais j'ignorais que le Liberté avait percuté sa carcasse ! Le Liberté, le paquebot que j'avais élu mon préféré
lorsque j'étais enfant sur la plage avec ma pelle et mon seau, et que je le voyais longer la baie...

DAN 14/04/2014 10:44



Salut Christian,
On ne devait pas être loin à l'époque,  car j'ai des souvenirs similaires à propos du Liberté, sauf que moi je préférais l'United-States peut être à cause des couleurs de ses cheminées, les
couleurs déjà


bonne journée Christian !



tce76 23/03/2014 09:08


Un impressionnant post encore une fois.


Tu vas dire que je suis nul, mais je'ignorais complètement cet évènement majeur de notre ville.


Honte à moi !


Merci d'enrichier mes connaissances.


Ah j'oubliais, top les 2 vidéos !

DAN 23/03/2014 09:17



Bonjour Thierry,
Loin de moi de te jeter la pierre, on ne peut tout savoir ni tout connaitre ce ne serait  pas possible ni pensable, et puis j'ai créé ce blog avec Nicéphore pour justement faire connaitre
cette histoire auprès de ceux qui désirent en connaitre d'avantage, car ne pas connaitre est une chose, ne pas vouloir connaitre en est une autre !
Bon dimanche Thierry



eva 20/03/2014 23:23


mais oui, ça fonctionne bien !!!!!!!!! D'ailleurs je les ai visionnée toutes les deux dimanche ! Le seul inconvénient, c'est que ça fait sortir le visiteur de ton blog, ça l'oblige à cliquer sur
la flèche de retour pour y revenir ! Mais quand on aime, on ne lésine pas sur les clics ! Bonne nuit Dan 

DAN 20/03/2014 23:36



Bonsoir Eva,
Il doit y avoir un moyen de rester sur mon article un fois les vidéos visionné, mais j'ai déjà réussi à mettre ces liens je pense que je vais m'en tenir là, car c'est bien connu : "un tiens vaut
mieux que deux tu l'auras".
Merci Eva et bonne nuit aussi ! 



philippe 19/03/2014 17:55


Pour compléter ce sujet très interessant sur la fin tragique du Paris au Havre voici une autre vidéo vue du sol:


http://www.britishpathe.com/video/ss-paris-ablaze-first-land-pictures-of-the-fire/query/havre


Sans oublier que le 4 mai 1938 le paquebot Lafayette brulait lui aussi dans la cale sèche voir video:


http://www.britishpathe.com/video/french-liner-ablaze-at-le-havre/query/LAFAYETTE


A +


Philiipe


 

DAN 19/03/2014 18:29



Bonsoir Philippe,
Je vais finir par t'embaucher à "Havrais-Dire" si ça continue Bravo pour ce travail de
recherche, je vais essayer de mettre ce nouveau lien sur la page de l'article, ainsi tout le monde pourra en profiter.
Pour le "Lafayette" il y a aussi beaucoup de photos de cet incendie, décidément les bateaux brûlaient un peu trop facilement au Havre.
Encore merci Philippe pour ces documents et bonne soirée.



François 17/03/2014 21:18


Décidement ce quai porte malheur  ! Aprés l'incendie du Paris, le bombardement de la gare voila la destruction de l'actuelle gare maritime.Autant en emporte le vent :D !

DAN 17/03/2014 23:21



Bonsoir François,
Le Havre est à l'image de son symbole la salamandre dont les devise est : Nutrisco et extinguo "je nourris le bon feu et j'éteins le mauvais" ou "je me nourris du bon feu et j'éteins le mauvais",
le Havre a connu des épisodes incendiaires dont le dernier, comme tu le soulignes, fut le plus meurtrier en 1944, alors peut-on parler de fatalité ?
On devrait adopter le Phénix comme symbole, car ce dernier renait toujours de ses cendres !
Bonne fin de soirée François ! 


 



haspot 17/03/2014 20:47


Salut Daniel ,


Comme tu le sais , j'ai navigué à la Transat et eu le privilege de naviguer sur le FRANCE , alors toutes   tes  informations maritimes me passionnent .


Grace à toi et à la French lines nous pouvons nous replonger dans cette  Grande Histoire de la Marine Marchande , grande Fiéreté des Havrais .


Merci et Bravo

DAN 17/03/2014 23:09



Bonsoir Marc,
Je me souviens bien des souvenirs que tu nous racontais à nous tes collègues de Renault.
Alors aussitôt que j'ai assez d'éléments pour faire d'autres articles sur le sujet des transatlantiques, je les ferai sans hésiter, car ce sujet intéresse les havrais. Il est vrai que c'est une
grande partie de notre histoire.
Bonne fin de soirée Marc !



marcopolo76 17/03/2014 18:38


Bonjour Dan et Nicé


Une belle collection photos pour cet article ..!


et merci pour le lien Movie Tone de l'époque , j'en ai même trouvé un avec l'intérieur du " Paris"  en photos et ensuite l'incendie ...


Bonne semaine !

DAN 17/03/2014 19:00



Bonsoir Marco,
De rien pour le lien, il faut remercier Philippe Chambrelan qui me l'a communiqué.
Je pense que ce paquebot a fait l'objet de nombreuses photos et films, c'est fort heureux car c'est nous aujourd'hui qui en profitons.
Bonne soirée Marco



jeanpaul76 17/03/2014 18:34


Pardon j'ai faits des conneries  la retraite n'a rien à voir j'espère  

DAN 17/03/2014 18:57



Un retraité ne fait pas de conneries mon bon Jean-Paul, tout juste est-il un peu distrait voila tout, et ne t'inquiète pas j'ai enlevé le commentaire en double 


Bonne soirée l'ami retraité 



Randonnée et Nature 17/03/2014 18:28


Beau reportage bien illustré témoignant de l'histoire du port du Havre, même si ce n'est pas des moments les plus heureux.
La proue du Normandie est très "avantgardiste" pour cette époque ?
Amitiés. Bernard

DAN et NICEPHORE 17/03/2014 18:49



Bonsoir C&B,
En effet le Havre a connu des moments meilleurs que celui-ci fort heureusement. Quant à la proue du Normandie vue comme ça elle est très profilée, ce bateau avait une très belle ligne bien qu'à
mon avis ses cheminées aient été un peu disproportionnées, mais ce n'est là que mon avis bien sûr.
Bonne soirée les amis !


 


Salut Bernard, je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous deux , je pense que le Normandie avait une ligne lourde, empatée et ne parlons pas de ces cheminées
d'une taille disproportionnée. Par contre, son successeur, le regretté FRANCE était lui incomparablement plus fin et raçé, les deux images ci-après parlent d'elles-mêmes. Amicalement.
Nicéphore.






jeanpaul76 17/03/2014 18:20


Salut les amis


Nos paquebots ont eu des fins tragiques un peu comme l'aviation, ils
étaient prestigieux surtout précurseurs dans leurs domaines . les cartes postales nous montrent bien l'importance de la population havraise témoin directe d'une agonie lente un bateau blessé,
c'est vrai que notre port fait corps avec notre ville beaucoup travaillait pour le port . je pense aussi que les moyens de l'époque n'étaient pas appropriés soit en levage soit simplement pour
circonscrire le feu devant cette masse de fer, je ne fais pas le procès loin de moi . c'est drôle les images me font penser au concorda ... Un reportage qui ne laisse pas
indifférent ... Le
Havre est lié au port avant tout.


Bonne soirée



DAN 17/03/2014 18:45



Salut les amis


Nos paquebots ont eu des fins tragiques un peu comme
l'aviation, ils étaient prestigieux surtout précurseurs dans leurs domaines . les cartes postales nous montrent bien l'importance de la population havraise témoin directe d'une agonie lente un
bateau blessé, c'est vrai que notre port fait corps avec notre ville beaucoup travaillait pour le port . je pense aussi que les moyens de l'époque n'étaient pas appropriés soit en levage soit
simplement pour circonscrire le feu devant cette masse de fer, je ne fais pas le procès loin de moi . c'est drôle les images me font penser au concorda ... Un reportage qui ne laisse pas
indifférent ... Le
Havre est lié au port avant tout.


Bonne soirée


Bonsoir Jean-Paul, (j'ai recopié ton commentaire afin qu'il soit lisible par tous)
Le "savoir-faire" Français était porté par notre industrie à la fois navale et aéronautique à cette époque. Le Havre était de ce point de vue une vitrine de cette industrie avec les paquebots
dont le Havre était le port d'attache mais également les avions Breguet qui avait une usine dans notre périmètre.
Quant aux moyens de lutter contre l'incendie on se rend compte ici qu'il n'y a pas de remorqueurs avec leur lance à incendie ce qui aurait, peut être (soyons prudent dans cette hypothèse) de
mieux lutter contre ce fléau.
Les images du Concordia viennent à l'esprit quand  on voit ces images, mais aussi celle du Normandie brûlant dans le port de New-York.
Bonne soirée Jean-Paul !


 



Christian Richer 17/03/2014 14:49


Il faut que je montre ça à mon épouse, c'est sur le Paris que son père a fait la plus grande partie de sa carrière d'officier mécanicien. Elle sera forcément émue !

DAN 17/03/2014 15:33



Bonjour Christian,
Montre Christian, montre, et si son père lui a raconté quelques anecdotes qu'elle n'hésite pas à nous les raconter dans le cadre de ce blog.
Bonne journée Christian !



Space76 17/03/2014 10:22


Impressionnant tout ça ! Quelle tristesse de voir ce lieu aussi animé par rapport à maintenant. A+++ et bonne fin de journée.

DAN 17/03/2014 10:28



Bonjour Space 76,
A cette époque, et te connaissant, tu aurais sans doute fais de magnifiques photos.
Quant au lieu aujourd'hui je te suggère de t'y rendre car tu feras certainement des photos qui feront dates car cet endroit est appelé à changé, alors autant fixer celui-ci avant ces
changements.
Bonne journée Space 76 !



eva baila 16/03/2014 23:20


Quelle tristesse cet incendie et ce naufrage qui en résulte... Les capitaines de l'époque avait de l'honneur... pour rester jusqu'à la fin ! C'est comme tout le reste, le sens du devoir et de
l'honneur, ça s'envole en fumée de nos jours... Bonne nuit Dan !

DAN 16/03/2014 23:31



Bonsoir Eva,
On peut quand même supposer qu'il reste quelques marins ayant toujours cette dignité des gens de mer sinon ce serait à désespérer, mais il est vrai aussi que le sens du devoir a tendance à plus
ou moins s'amenuiser, mais il reste quelques professions comme les pompiers où ces vertus sont toujours de mise fort heureusement.
Bonne nuit aussi Eva !



Michèle Drieu 16/03/2014 20:17


Bonsoir,


L'incendie du Paris était pour mes parents une date inoubiable ;


Leurs fiançailles ont été fêtées par un repas chez les parents de ma mère; Mais ces fiançailles furent perturbées par le rappel d'urgence de tous les militaires permissionnaires, dont mon père
faisait partie, à cause de l'incendie du "Paris".


Bonne soirée


Michèle

DAN 16/03/2014 20:24



Bonsoir Michèle,
Emouvant témoignage que le vôtre qui montre que cet incendie n'a pas suscité que la curiosité des Havrais, mais également leur sens du devoir et leur responsabilité face à l'imprévu, voila un
aspect des choses qui ne faut pas oublier.
Merci Michèle et bonne soirée !



phyll 16/03/2014 17:06


salut mon pote et salut Nicé,


je connaissais l'Histoire de cette fin tragique du PARIS (et quelques photos) mais là, je découvre des clichés et une "vidéo" du plus grand intérêt !! superbe article et encore une fois
une magnifique collaboration !!!


quant au quai, je me désole de le voir dans cet état " d'abandon " tout comme un vieux jouet hors mode !.......


encore bravo pour ce travail collégial !!!


bonne fin de journée poto, à+ !  

DAN et nicephore 16/03/2014 17:20



Salut mon pote,
Tu souviens-tu que nous en avions parlé tous deux de cet article pendant mes recherches pour savoir si certains clichés pouvaient être celui du Paris couché dans le bassin, et bien voila, tu fais
partie de ces personnes qui ont contribué à finaliser cet article, toi qui connais bien le port.
En effet c'est bien triste ce quai désormais désert et orphelin des ses paquebots, l'usine de fabrication d'éolienne lui redonnera-elle l'animation d'antan ? On ne peut que le souhaiter !
Bonne fin de journée Phyll


 


Salut Phyll, je ne peux m'empêcher de montrer ce cliché ci-après, montrant le Liberté, sortant du port, après s'être "frotté" à l'épave du Paris. A l'époque, on
n'était pas trop regardant vis à vis de la sécurité ! Bien amicalement. NICEPHORE


 



Françoise B. 16/03/2014 16:45


Bonjour Dan. Ces photos du Paris, du Normandie, du Liberté sont très émouvantes et spectaculaires! Quelles richesses d'informations elles nous apportent, ainsi que le film. C'est une chose
de savoir le sort qu'avaient eu ces bateaux et une autre de les voir en photos. D'autant plus qu'on suit les étapes de l'incendie et du naufrage, qu'on voit le Paris s'enfoncer dans l'eau petit à
petit pour se retrouver sur le flanc, inerte. Que se passait-il dans la tête de tous ces havrais, impuissants et si petits en comparaison du navire !. Quelle tristesse sur ce quai Joanés Couvert
aujourd'hui, quand on pense à toutes les activités qu'il générait, passagers pour l'émigration, passagers de croisières, la gare maritime, le train qui arrivait de Paris, les grues qui montaient
les voitures à bord des paquebots, la transat....Y a-t-il un panneau d'information qui relate ce passé prestigieux et ces naufrages douloureux afin que l'on se souvienne que ce n'était pas un
quai comme un autre ! Merci Dan de nous enrichir de toutes ces images. Françoise B.

DAN 16/03/2014 17:02



Bonsoir Françoise,
Ce ne fut pas le seul quai où les transatlantiques venaient s'amarrer, avant celui-ci il y eut dans le bassin de l'Eure le quai appelé "des transatlantiques" car c'était ici qu'ils accostaient
(quais du Cameroun et de Guinée aujourd'hui).
Le quai Joannes Couvert à connu l'apogée de cette aventure transatlantique avec sans doute les plus beaux paquebots que le Havre n'ait jamais vu, la liste en est longue mais on retiendra le
dernier d'entre-eux le "France" qui fut notre ambassadeur aux Etats-Unis.
Quant à l'activité actuelle de ce quai là il faut bien reconnaitre qu'elle est complètement absente aujourd'hui, et quand on se rend sur les lieux on a l'impression d'abandon. Peut être, si cela
se concrétise, auront-nous une nouvelle activité sur ce quai avec l'arrivée de l'usine de fabrication d'éoliennes ?
Mais ce sera une autre époque sans commune mesure avec celle du passé.
Merci de ton passage et bonne fin de journée Françoise ! 



Otto Graf 16/03/2014 14:39


 


 


Voir partir un paquebot était toujours une émotion. Pour la plupart des havrais qui n’ont jamais mis le pied sur un paquebot, les
« Paris », « Ile de France », « Normandie »…. »France » leur appartenait. Il y avait une relation quasiment charnelle entre le havrais et la Transat et ses
navires, indépendamment des personnels qui naviguaient sous ce pavillon, ce qui fait quand même pas mal de monde avec les familles, dans Le Havre……………………


De notre fenêtre, nous avons vu partir, quasiment sous nos yeux, ma femme et moi, le « France » pour son dernier voyage à la
suite duquel il devait s’appeler « Norway ». Notre émotion était telle que nous pleurions ensemble comme des enfants.


Comment expliquer ce rapport et cette relation ?


Otto.

DAN 16/03/2014 16:14



Bonjour Otto,
Difficile d'expliquer raisonnablement une histoire d'amour entre les havrais et les paquebots dont le Havre était le port d'attache, cela fait partie des choses irrationnelles qu'on ne saurait
traduire dans une logique pure, comme on dit le coeur à ses raisons que la raison ne connait pas, les liens entres paquebots et havrais font partie de ces choses là.
Nous ne devions pas être loin de l'autre le jour où France a quitté son port d'attache, et ça reste pour moi un souvenir où j'avais l'impression qu'une époque s'en allait à jamais sous nos
yeux.
Bonne fin de journée Otto !


 



l'père cantoche 16/03/2014 12:27


ah Oui, mousaillon, je comprend mieux maintenant pourquoi tu m'annonçais dimanche dernier la nouvelle edition de " Paris brûle t'il ? " suite à mes fines allusions au discours du
Grand Charles :


Paris !


Paris outragé !


Paris brisé !


Paris martyrisé !


et finalement brulé, comme le " Normandie " mais pas dans le même port.


Formidables photos, émouvants témoignages d'une autre époque à travers les comms des visiteurs de cet incontournable ( oui, je sais, je l'ai déjà dit, mais je le repèpète ) blog qu'est devenu "
Havrais Dire " pour tous les Havrais et tous les amoureux de l'Histoire avec un H majuscule...


Bonne journée les Amis Dan et Nicéphore.


Bonne journée à tous ceux et toutes celles qui passent ici et contribuent également par leurs informations à l'excellence de ce blog

DAN 16/03/2014 12:37



Bonjour l'père cantoche,
Ben oui tu comprends ma "fine" allusion de la semaine dernière.


Pour les compliments pas de problèmes, je suis comme toi dans ta présentation de ton blog, alors comme nous sommes au moins deux dans ce cas (j'attends les autres ) on peut dire que l'union fait la force !
Au nom de ceux qui ont participé à cet article je te remercie et te souhaite un excellent dimanche à toi qui m'a fait passer avec Gédé un excellent samedi !


 



Mousse 16/03/2014 12:07


Bonjour cher Dan,


Merci pour ce reportage.


J'ai aimé la vidéo, on voit bien l'ampleur de la catastrophe, bien dommage, c'était un beau bateau.


Une très belle collection de photos. Ce fut un régal de passer chez toi.


Bon dimanche, mes amitiés.

DAN 16/03/2014 12:16



Bonjour Mousse,
Malheureusement, ce ne sont pas toujours des histoires très "zen" que je présente ici, aussi je te remercie pour ta fidélité à venir me voir j'y vois là un signe d'amitié évident dont je te
remercie, alors bon dimanche et bonne semaine chère Mousse !



jeff 16/03/2014 11:41


 


Voilà un témoignage bien documenté sur la fin du Paris, magnifique liner d'avant guerre à bord duquel un de mes grands pères navigua dans les années 20's. Je retrouve dans ces images la gare
maritime de mon enfance, le thermomètre ou tour marégraphe en moins. Que de souvenirs de ce quai Joannès Couvert, avec la gare maritime et son terminus ferroviaire amenant les passagers de Paris
jusqu'à la passerelle des navires. Mais voilà, en 1958, avec le Boing 707, le vers est dans le fruit, deux fois plus rapide que le Super Constellation il marqua le début de la fin des paquebots
transatlantiques et France fut sûrement le bateau de trop. La dernière photo est éloquente, elle montre un quai désertique, autrefois si animé. De l'appartement de mes parents situé au dernier
étage d'un immeuble à Graville on voyait l'autre côté de l'eau et on apercevait aussi les cheminées illuminées des liners à quai. Mais là on parle d'un temps.....etc. Bon dimanche.

DAN 16/03/2014 12:05



Bonjour Jeff,
Les paquebots ont suscité bien des reportages, livres et autres films. ce furent les ambassadeurs du "savoir-faire" Français. Les images de ces temps là nous montrent un port où l'activité était
intense. Aujourd'hui les lignes aériennes nous mettent à quelques heures du continent américains, et à ça nous ne pouvions rien faire.
là où j'habitais il m'arrivait souvent d'aller voir ces paquebots au point de vue de l'Amiral Hôtel, et les cheminées étaient bien visibles de là haut tout comme à Graville aussi.
Comme vous dites, un temps que les moins de ?? ne peuvent pas connaitre !


Bon dimanche Jeff !


 


 



E.C. 16/03/2014 11:28


Bonjour cher Dan,cette suite N° 2 du reportage est encore plus fascinante que le N°1:nous sommes en direct de l'agonie de ce paquebot ! Les photos et le film,extraordinaire(merci au
correspondant pour cette trouvaille),nous plongent au coeur d'une trajédie,qui,en effet ne faisait que débuter ,avec la guerre,puis la fin du Normandie dans des circonstances similaires.Comment
le "Liberté" a-t-il pu être renfloué avec les moyens de l'époque? Merci de nous avoir fait vivre ces "actualités".Bon dimanche ainsi quà toute l'équipe.E.C.

DAN 16/03/2014 11:43



Bonjour monsieur "C",
Cet article est le résultat d'une coopération entre plusieurs personnes et c'est ce qui me plait à faire sur ce blog. Les photos sont extraordinaires et le film tout autant.
Historiquement parlant nous avions là les prémices de ce qui  deviendra courant hélas par la suite, à savoir les incendies au Havre.
Pour le Normandie c'était franchement prémonitoire puisque ce dernier brûlera dans le port de New-York en 1942 du fait, là aussi, d'un incendie accidentel.
Merci de votre visite et bon dimanche monsieur "C"


 



Gédé 16/03/2014 10:21


Bonjour,


Encore des documents esceptionnels pour illustrer un sujet brulant. Comme mes prédécesseurs, j'aime beaucoup le cliché Normandie/Paris, les deux paquebots réunis pour une (future) fin commune.
Mais pour faire une comparaison avec notre époque, on remarque la proximité des badauds par rapport au sinistre. De nos jours le quartier aurait été bouclé dans un rayon d'au moins trois
kilomètres, pricipe de précaution oblige !!!


Bon dimanche


Gédé

DAN 16/03/2014 10:34



Salut Gédé,
C'est plus que probable qu'une grande partie du port, aurait été bouclé si aujourd'hui cela se produisait. Les photographes de l'époque n'aurait pu faire leur travail et nous donner ces
excellents clichés même si c'est une catastrophe, sans doute aujourd'hui un pompier ou un intervenant aurait sorti son smartphone pour immortaliser la scène, autre temps autres techniques...
Bon dimanche Gérard ainsi qu'à ton épouse !


 



FAH 16/03/2014 10:12


Bonjour Dan et Nicephore,


Maginfiques photos et film pour ce triste naufrage.


Je suis contente d'avoir été la "passeuse" de documents qui nous montrent l'ampleur de la catastrophe. 


Combien de personnes ont-elles de semblables trésors sur Le Havre ancien dans leurs tiroirs? Il faudrait faire un appel!


Bonne journée à tous


FAH

DAN ET NICEPHORE 16/03/2014 10:27



Bonjour Françoise,
En effet beaucoup de personnes ont quelques "trésors" dans leur tiroir, j'ai pu m'en rendre compte lors de mes séances de signatures où certaines personnes me parlaient de leurs photos.
D'aucuns m'ont confié les leurs que J'ai pu scanner pour les diffuser ici. Mais je connais un collectionneur de cartes postales qui redoute de les voir copier, alors il préfère les garder chez
lui plutôt que de les voir partout sur le net, c'est un peu dommage mais on peut le comprendre.
En tous cas celles-ci sont absolument magnifiques et je te renouvelle mes remerciements d'avoir été la "passeuse" de ce trésor ! 


Encore merci et bon dimanche Françoise !


 


Bonjour Françoise, Daniel a raison, voir de superbes photos pillées et aussitôt republiées sans sources et surtout sans aucune analyse ou pire avec des
commentaires erronés, sur des sites insipides du genre " face de bouc " n'incite pas vraiment au prêt. Amicalement NICEPHORE.


 



boboce 16/03/2014 08:09


Salut DAN


 


La photo avec Normandie est superbe, on y remarque que les cheminées avaient un diamètre exceptionnel.


Dans un commentaire tu dis qu'il est étonnant de voir des cartes postales sur de telles catastrophes. A l'époque il n'y avait pas beaucoup de photos dans la presse, c'est peut-être pour ça. En
revanche après la guerre ils se sont bien rattrappés, lorsque l'on compare les photos des accidents de la route dans les années 60, on hésitait pas à montrer tout, même le plus gore.
Heureusement, aujourd'hui cela ne se fait plus.


 


Très beau reportage


A+

DAN 16/03/2014 08:16



Bonjour boboce,
C'est ce qui frappe sur la photo du Normandie, la taille des cheminées, impressionnantes ! !
Tu as raison les cartes postales devaient être une façon de voir l'actualité d'une manière plus précise car les photos de presse à l'époque n'étaient pas de grande qualité. Aujourd'hui c'est
internet qui permet de voir ce que l'on ose moins montrer dans les journaux ou la télé, mais cela a des répercussions sur l'évolution de notre société quand même.
Merci et bon dimanche boboce !


 



G.L. 16/03/2014 07:10


Un reportage spectaculaire aux conséquences i,ouies pour un feu de boulangerie. 


La sortie de la forme 7 aurait pu aussi être compromise si le Paris avait dérivé sur le flanc.

DAN 16/03/2014 07:38



Bonjour GL,
En effet la forme 7 aurait été impraticable si le "Paris" avait été en travers de l'entrée. Néanmoins ses mats gênaient la sortie du Normandie et il a fallut démâter le "Paris" pour dégager
complètement l'accès à la forme de radoub.
On peut imaginer les conséquences si cela avait été le paquebot entier bloquant cette entrée...
Bon dimanche Gérard !


 



buddy2259 16/03/2014 03:10


Que de belles photos pour un bien triste évènement...la fin de ce superbe paquebot.Le cliché avec le Normandie pris de face est vraiment magnifique.


Félicitations pour votre reportage et merci aux personnes qui ont collaborées à cette belle réussite. Bon dimanche Dan et Nicéphore...! ) 

DAN ET NICEPHORE 16/03/2014 07:54



Bonjour Buddy,
Cette image du Normandie est très belle, je pense que c'est celle qui retiendra le plus l'attention des lecteurs.
C'est tout de même un peu étrange que l'on ait pu faire des cartes postales avec une catastrophe. Imagine t-on faire la même chose aujourd'hui ? Je pense que non, la société actuelle ne le
permettrait pas.
Bon dimanche l'ami !


 


Bonjour Buddy et bien amicalement. NICEPHORE


 



Geo 16/03/2014 00:18


Cette photo du Normandie et du Paris est absolument superbe. 


Alors, cet incendie, un coup de la 5eme Colonne ?

DAN 16/03/2014 00:26



Bonjour Geo,
C'est un cliché en effet absolument splendide et très rare, le Normandie y est vu d'une manière très esthétique.
Quant à dire si c'est un coup de la 5e colonne.... ?


Bon dimanche Geo !