Nillus * (plan en fin d'article)

Publié le par DAN & F.A.H

 

 avenue Foch  Bas relief créé  par Marcel Adam et placé en 1953 sur un immeuble avenue Foch au Havre. Photo DAN.

 

 

L'entreprise de construction navale Nillus* est peu connue des havrais. Les noms de : Normand, ou Mazeline. leur sont plus familiers. Pourtant Charles-Michel Nillus fut un industriel prolifique qui, avec ses fils, conçut bon nombre de bateaux et machines pour la marine. Il participa activement à la vie locale et industrielle du Havre, et fut conseiller municipal de Graville. Né le 8 novembre 1798, il décèdera en décembre 1881 au Havre.

 

 

7Fi76029 (ALG)L'entreprise Nillus quai Colbert. AMH 7Fi76029.

 


Quai Colbert 12-2014 ALG (6)Le même endroit en 2015. Photo DAN.

 

Après avoir travaillé dans le quartier Saint-François où il avait grandi, il développa l'entreprise paternelle, et s'installa quai Colbert en 1833, ayant compris les avantages que lui procurerait le bassin Vauban, inauguré en 1841.

 

 

 

 

plan Nillus AMH

Le plan de 1844 où l'entreprise Nillus est figurée . Document AMH.


 

Son entreprise comprenait des ateliers de montage, d'ajustage, d'outillage et machines-outils, une fonderie de fer et de cuivre, ainsi qu'une chaudronnerie pour ces métaux. Un four à coke, et enfin une forge disposant de marteaux-pilons.

Cette énumération indique bien l'importance qu'avait cette entreprise, où fut construit notamment des chaudières à vapeur pour les navires, des grues (nous en voyons une sur la photo ancienne) et, toutes sortes de bateaux à coque en fer. Citons parmi eux le «Castor», le «Chamois», le «Princesse Mathilde», ou encore le «Ville de Pont-Audemer».

 

7Fi76029 (ALG 2)Détail de la photo AMH où l'on voit la grue construite par Nillus devant l'entrée des ateliers. AMH 7fi76029.

 

 


Princesse Mathilde maison de l'armateurLe "Princesse Mathide", un des bateaux construit par Nillus.

Collection maison de l'armateur le Havre. 

  

drague Nillus -1Un projet de drague conçue par Nillus.

 

 

En 1873 Nillus essaie de vendre l'entreprise, mais personne n'étant acquéreur il constitue une nouvelle société, qui végète et est rachetée par la S.A. des chantiers de la Loire. Cette société concentrant ses efforts sur ses Chantiers de Basse-Loire fermera définitivement l'usine du Havre. A cette raison s'ajoute le fait que le quai Colbert et le bassin de Leure n'étaient pas propice aux lancements de navires, car sans rampe pour les mises à l'eau. En 1884 le nom de Nillus disparaît définitivement des almanachs havrais.

 


AMH 1895Plan de 1895 où l'entreprise Nillus ne figure plus remplacée par la minoterie des Grands Moulins de Corbeil. Document AMH.

 

 

plan 2015 ALG

L'emplacement de l'entreprise Nillus sur le quai Colbert. Dans le grand  cercle bleu l'extrait du plan ancien (entouré de rouge) où est figuré l'entreprise. (cliquez sur l'image pour l'agrandir).

 

 

*Cet article est un résumé de l'étude faite par Mme Françoise Amiel-Hebert : «Nillus, du clou au bateau à vapeur». Je la remercie pour son autorisation à m'inspirer de son travail qui m'a permis d'écrire cet article qui ne reflète que très partiellement le travail de recherche qu’elle a effectué.

 

 

_______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 Merci de votre visite

 

Commenter cet article

شركة تنظيف بالرياض 05/10/2015 04:05

شركة تنظيف بخميس مشيط
افضل شركة تنظيف بخميس مشيط
ابى شركة تنظيف بخميس مشيط
ابغى شركة تنظيف بخميس مشيط
شركات تنظيف بخميس مشيط
مؤسسة تنظيف بخميس مشيط
اريد شركة تنظيف بخميس مشيط
شركة الأمجاد
شركة تنظيف شقق بخميس مشيط
افضل شركة تنظيف شقق بخميس مشيط
ابى شركة تنظيف شقق بخميس مشيط
ابغى شركة تنظيف شقق بخميس مشيط
شركات تنظيف شقق بخميس مشيط
مؤسسة تنظيف شقق بخميس مشيط
شركة الأمجاد
شركة تنظيف فلل بخميس مشيط
افضل شركة تنظيف فلل بخميس مشيط
ابى شركة تنظيف فلل بخميس مشيط
ابغى شركة تنظيف فلل بخميس مشيط
شركات تنظيف فلل بخميس مشيط
مؤسسة تنظيف فلل بخميس مشيط
شركة الأمجاد
شركة تنظيف منازل بخميس مشيط
افضل شركة تنظيف منازل بخميس مشيط
ابى شركة تنظيف منازل بخميس مشيط
ابغى شركة تنظيف منازل بخميس مشيط
شركات تنظيف منازل بخميس مشيط
مؤسسة تنظيف منازل بخميس مشيط
شركة الأمجاد
شركة رش مبيد بخميس مشيط
افضل شركة رش مبيد بخميس مشيط
ابى شركة رش مبيد بخميس مشيط
ابغى شركة رش مبيد بخميس مشيط
شركات رش مبيد بخميس مشيط
مؤسسة رش مبيد بخميس مشيط
شركة رش مبيدات بخميس مشيط
افضل شركة رش مبيدات بخميس مشيط
ابى شركة رش مبيدات بخميس مشيط
ابغى شركة رش مبيدات بخميس مشيط
شركات رش مبيدات بخميس مشيط
مؤسسة رش مبيدات بخميس مشيط
شركة الأمجاد
شركة مكافحة حشرات بخميس مشيط

شركة نقل اثاث بخميس مشيط

شركة تنظيف بالرياض

شركة الأمجاد

brigitte 04/06/2015 19:08

j'ai bien connu la famille de Marcel ADAM. c'est un sculpteur et peintre peut connu du grand
public havrais. Quel dommage de ne pas mettre en valeur nos artistes passés et présents qui œuvrent pour embellir notre cité

DAN 04/06/2015 20:57

Bonsoir Brigitte,
Il est vrai que certains artistes sont méconnus des havrais, c’est pourquoi je m’efforce toujours de les faire connaitre, comme ici avec ce sculpteur. Une amie voulait d’ailleurs éditer un livre sur ces sculptures, mais cela n’a pas intéressé les éditeurs, c’est dommage, alors les blogs prennent le relai pour faire connaitre ces artistes mais pas seulement comme ici avec Nillus, et il y aurait bien d’autres hommes havrais qui mériteraient d’être mis en valeur, aussi je m’emploie à les faire connaitre.
Bonne soirée Brigitte.

l'père Cantoche 19/01/2015 23:36


@ Danéphyll...


Rien gentils, lestigars  !

DAN 19/01/2015 23:42



Bah c'est vrai quoi ! t'es unique épicétou 



Chantal 18/01/2015 13:51


Quand je pense que je ne connaissais pas Nillus ,alors que je passe 2 fois par jour devant le bas relief Avenue Foch.Grace à toi Dan j ai encore apris quelque chose .


Amicalement Chantal

DAN 18/01/2015 13:57



 


Bonjour Chantal,


Nous sommes ainsi fait nous les humains, il est des choses auxquelles ont ne prêtent pas attention, et un jour on s'aperçoit de la réalité de certains
aspects de la ville où l'on vit, c'est pourquoi maintenant en passant devant ces bas-reliefs tu pourras penser à cet homme.
Bon dimanche Chantal ! 


 



Nathalie 18/01/2015 10:28


Bonjour ! 


Ayant souvent pris cette avenue en voiture ou en bus (tram maintenant), je n'ai jamais eu l'occasion d'admirer ces bas-reliefs ! Je savais qu'on ne regardait pas assez autour de nous, mais tu
nous le confirmes régulièrement...


Quant à l'activité portuaire (j'ai vu un com plus haut à ce sujet) en effet, elle s'est déplacée vu la taille des navires aujourd'hui... et la mécanisation/robotisation n'est pas terminée... les
choses sont en marche, et les "cavaliers" (déplacement des containers une fois déchargés par les portiques), vont être remplacés par des installations robotisées (rampes etc...) à court terme il
semblerait. Toujours moins de personnel... 


Sur ce, bon dimanche pluvieux Dan !

DAN 18/01/2015 10:39



 


Bonjour Nathalie,


Cette avenue Foch est si grande et si belle qu'on a pas assez de ses deux yeux pour tout voir surtout au printemps où les arbres en fleur sont un enchantement,
alors ne pas avoir remarqué ces bas-relief est tout à fait compréhensible, et je suis sûr que tu iras les voir la prochaine fois que tes pas te conduiront là.
J'ai pu voir un reportage télévisés sur les ports d'Anvers ou Rotterdam, là la manipulation des conteneurs est entièrement automatisée, depuis la grue jusqu'au chargement sur le camion, car dans
ces ports il n'y a presque pas de stockage de conteneurs, dès qu'un bateau est annoncé, les transporteurs routiers se mettent en marche afin d'être là au moment du déchargement qui, de ce fait,
se fait directement sur le camion. On n'en est pas encore là au Havre, mais ça ne saurait tarder !


Bon dimanche (pluvieux hélas) Nathalie 






phyll 17/01/2015 16:29


@ père Cantoche:


hé min Pé, si tu oublis les "S" du pluriel, c'est que toi tu es unique !!!... (heureusement !)


bonne soirée à tous !

DAN 17/01/2015 19:38



Voila qui est bien dit, unique il est et le restera m'enfin



l'père Cantoche 17/01/2015 10:48


toussotanteS et poussiveS avec des S comme ESpèce en voie de disparition sur mon comm précédent...


M'ENFIN  !

DAN 17/01/2015 12:32



M'enfin c'est vrai quoi



l'père Cantoche 17/01/2015 08:14


re-boujou, vieux filou... je reviens commenter dignement et comme il se doit ce relief qui a suscité tant de commentaires ne manquant pas de relief, précisemment..


Ici, les commentaires, sont toujours à la hauteur de l'article... des compléments, des précieuse informations qui le font vivre en l'enrichissant de documents parfois inédits et surprenants...
bref, sur " Havrais Dire " on s'instruit, épicétou  !


Pour apporter ma toute petite pierre à cet édifice qui, néanmoins, tient bien debout sans mes interventions quelque peu fantaisistes et, parfois, totalement incongrues, j'aimerais, toutefois,
apporter quelques informations qui, si elles ne font guère avancer le schmillblick, ne manqueront pas d'en surprendre certains, notamment notre Ami Otto qui nous parle de son auto dans un comm
précédent.


Le garage Evers avait une devise fièrement annoncée sur la devanture de ses ateliers et sur ses publicités ( notamment celle peinte sur les rideaux des cinémas du Havre par qui l'on sait )... :


" Evers est contre toux "


oui, Evers, réparait, entre autre, les " Citroên trêfle " toussotante et poussive...


Etonnant, non  !


Encore un grand Bravo, mes Amis Dan et Nicéphore pour cet article sur ce Monsieur Nillus que je ne connaissais ni d'Eve ni d'Adam ( Marcel ) et dont je découvre grâce à vous qu'il méritait d'être
connu...


Bon on est Samedi, j'ai hâte d'être à demain pour découvrir le nouvel article de " Havrais Dire "... le feuilleton du Dimanche matin dont il ne faut pas manquer un épisode...


Que diantre  !

DAN 17/01/2015 08:55



 


Boujou l'père cantoche,
Havrais-dire est le blog de Dan et Nicéphore certes, mais c'est aussi le blog de ceux qui veulent témoigner ou plus simplement manifester auprès de ses auteurs que ce blog les intéresse. Mon
travail étant bénévole ces commentaires sont toujours pour moi une récompense une marque de reconnaissance comme les applaudissements peuvent l'être pour un comédien sur scène, quitte à recevoir
de temps à autre une tomate pourrie sur le coin du crâne, mais ça, ce sont les risques du métier.


L'entreprise Evers était multiple et bien connue au Havre comme tu en témoignes le bas relief de l'avenue Foch relate la partie maritime de son activité, celle qui consistait à compléter les
réparations et constructions navales. La partie réparation automobile de cette entreprise ne m'est pas connue et avec ton témoignage on se rend compte que cette entreprise était très diversifiée
ou alors que la partie «garage» était tenu par un des membres de cette famille, là je ne saurais répondre à cette interrogation. En tous cas si un jour je trouve une publicité concernant ce
garage je ne manquerais pas de faire une petite enquête pour en savoir plus, mais tu connais la difficulté de l'exercice, c'est très difficile de trouver des documents sur certaines entreprises
ou même d'une simple maison. Quoi qu'il en soit mes articles permettent de discuter entre amis d'une ville qui nous est chère c'est à dire le Hâââve comme tu dis, et si parfois tes interventions
sont fantaisistes et bien NE CHANGE RIEN, c'est comme ça qu'on t'aime que diantre !
Alors bonne journée et à demain Thierry !


 



jps 13/01/2015 11:10


J'ai évidemment trouvé de plus amples renseignements sur cette entreprise (de renom) dans le bouquin de la Chambre syndicale des industries métallurgiques de l'arrondissement du Havre (imprimé
sur les presses de Neveu-Havre, tu te souviens à Danton) ..voilà donc cet exemple de collaboration dans la recherche historique du Havre dont nous parlions dans ton article précédent ..concis,
précis et net, une affaire rondement menée .. et l'on ne peut que remercier Mme FAH d'avoir autorisé la publication du condensé de son travail (quand on sait le temps que le travail de recherche
demande) ..à quand la lecture de son étude et dans quel support ?? me voilà bien impatient comme d'hab' .. en attendant une collaboration Dano-Jipéhéssienne, recevez, concepteurs inégalables de
Havrais-Dire, mes salutations les lus épanouies ........


Amitiés pré-retraitées .................

DAN 13/01/2015 16:24



 


Bonjour Jean-Pierre,
Je me souviens en effet de l'imprimerie de Danton, notre quartier commun à une époque.
Dès le début de ce blog je voulais qu'il y ait des coopérations entre historiens amateurs pour faire ce blog, mais à cette époque 2008, chacun voulait faire le siens. Aujourd'hui certains de
ceux-ci ne sont plus actifs s'étant rendu compte de l'énorme travail que cela réclamait mais également du fait que c'est un travail «chronophage». C'est parce que je suis retraité que j'ai pu
mener à bien ce projet de blog et que je continue à travailler dessus, et de temps à autre c'est très très agréable de travailler en commun avec une personne connaissant un sujet sur le bout de
doigts mais n'ayant pas de blog ou de site pour publier ses travaux. Havrais-dire a été conçu par Nicéphore afin de permettre cette collaboration, de plus le fait de répondre à chaque commentaire
etc etc, tu connais la suite.
Pour en revenir à F.A.H. son travail est toujours sous forme de manuscrit, celui-ci lui ayant servi à faire une conférence donnée au fort de Tourneville dans les cadre de la S.E.H.D. En son temps
je n'avais pas pu pour une raison quelconque y assister, mais F.A.H. étant une amie j'ai pu avoir accès à son manuscrit et le résultat est cet article commun.
Alors vivement que tu sois à la retraite car je sais les trésors qui sont cachés dans tes archives, mais j'ajouterais aussi trésors EN toi. Allez ne sois pas timide et je te souhaite une
excellente fin de journée, sans oublier madame ton épouse !



otto graf 13/01/2015 10:46


Question : justement ! c'est qui cet EVERS ?


Mes parents ont eu dans les années 30 un ami de ce nom, garagiste à Saint-Romain, qui leur avait d'ailleurs vendu une Citroen "trèfle" déjà un peu poussive, mais d'un bleu de Prusse rutilant qui
ne laissait pas indifférent !!!

DAN 13/01/2015 14:19



 


Bonjour Otto,
J'ai pris un peu de temps avant de répondre car je voulais vérifier quelques points concernant cet Evers. C'était un industriel travaillant pour la construction naval en fabriquant des pièces
d'amiantes, pour l'isolation des coques en fer, il construisait également des fils pour l'isolation toujours pour la marine. Sa production n'était pas réservée au seul monde maritime car tout ce
qui était du domaine de l'isolation le concernait et ce, dans tous les métiers de l'industrie et du bâtiment.


Quant au garage Evers, il pouvait s'agir d'un membre de cette famille, mais là je ne saurais en dire plus.
Bonne journée Otto !



Papy Scham 12/01/2015 18:11


Bonsoir Dan


Encore un excellent article... parti d'un bas relief. Là en l'occurrence il s'agit d'une entreprise de construction navale. De belle photographies illustrent ce reportage. Aussi sur beaucoup
d'anciennes demeures trouve-t-on aussi des bas-reliefs de personnalités historiques, des blasons de vieilles familles... bref, de quoi s'y intéresser de plus près. Merci du partage.


Je te souhaite une excellente semaine et une belle soirée.


Amicalement: papy Scham

DAN 12/01/2015 18:32



 


Bonsoir Papy Scham,
Oui, sur cette avenue Foch, la plus grande avenue au Havre (puisqu'elle est plus large encore que les Champs Élysées) elle comporte d'autres bas-relief concernant les artistes, les sportifs bref
toutes des personnalités havraises ayant marqué l'histoire de la ville dans différents domaines. Par contre rien en ce qui concerne les blasons des grandes familles , là il vaut mieux se rendre
dans la maison Dubocage de Bléville, une des plus vieille maison du Havre (XVII et XVIIIe siècle) où quelques blasons sont visibles.
Pour en revenir à l'avenue Foch, voici un autre bas-relief concernant la réparation naval :



Très bonne fin de journée Papy Scham !



jeanpaul76 12/01/2015 15:29


Salut à vous deux 


Parfois cela devient énervant habiter au havre ma ville et apprendre encore que Intel était là !


je me suis laissé dire que le blog était conçu pour ça ! Je suis rassuré... un jour je l'aurais ce Dan.


Alors, maintenant de savoir en fonction des Événements de l'actualité la question ne se pose pas du moins pour ce sujet des événements vécus malgré nous . je formulerais une pensée très forte aux
familles sans distinction .


L'entreprise Nillus un nom évocateur avec des difficultés d'implantations l'évidence même hors questions de s'installer dans des lieux urbains . c'est vrai que notre port s'est délaissé de la
création, souvent rapporté dans " havrais dir", maintenant le port est un dortoir pour des marchandises transitoires . je déplore bien sûr certains bassins vides de bateau heureusement que
Jacques Vabre nous rend quelques visites


Bonne semaine les amis

DAN 12/01/2015 15:58



 


Bonjour Jean-Paul,
Désolé de t'énerver comme ça mon bon Jean-Paul, c'est sûr qu'un jour tu pourras m'avoir je ne suis qu'un pauvre humain après tout.
Pour la journée d'hier Nicéphore et moi même nous nous sommes exprimés à ce sujet et tout comme toi avons une pensée pour toutes ces familles touchées au plus profond d'elles- même.
Concernant les difficultés de Nillus à s'installer, il en a eu beaucoup à commencer par celles administratives, sans oublier la nature du terrain qui lui a posé quelques soucis également.
Aujourd'hui le port «historique» est en effet bien vide et semble sans vie, mais n'oublions pas que celui-ci s'est déplacé de plus en plus vers le sud et l'Est afin de trouver la place nécessaire
à son activité. C'est un inconvénient pour nous aujourd'hui, car nous ne pouvons pas visiter ces nouvelles installations qui, elles, sont bien actives, bien qu'avec l'automatisation il y ait de
moins en moins de dockers et d'hommes sur les quais. Mais on disait ça déjà du temps de Jules Durand, alors on ne peut qu'accepter la marche du progrès c'est à ce prix que le port du Havre reste
ce qu'il est c'est-à-dire un grand port ! Bonne fin de journée Jean-Paul.


 


 



jeff 12/01/2015 12:52


 


Dans un recueil des publications de la Société Havraise d'Etudes Diverses de 1907, on peut lire que Nillus, un des principaux ateliers de métallurgiques Havrais. tire son nom de la serrurerie
fondée par Michel Nillus venu s'établir au Havre en 1786 où il s'installa respectivement rue des Gallions, puis rue de la Gaffe et enfin rue de Percanville. A la mort de Michel le fils Charles
ingénieur prit en main les destinées de l’entreprise et s’installa en 1834 sur le quai Colbert. Il ne fut en effet pas autorisé, comme il le désirait tant, à installer un railway marin (pour
haler les bateaux) pour la réparation des navires sur le quai Renaud du bassin de l'heure (au milieu du XIXème siècle, LH ne possédait qu'un dock flottant comme appareil de radoub), mais il fut
autorisé à installer un chantier de construction quai Renaud en face de l'écluse des transatlantiques, aussi il se consacra à son la construction en fer de bateaux de passagers et construisit
aussi le « Notre Dame de Grâce » « Notre Dame des Flots » vers 1860. Il construisit en particulier un bateau muni d'une hélice et d'un gouvernail à chaque extrémité connu au
Havre sous le nom de « bateau-cigare », dont la conception revenait à Winans, un Anglais. Le bateau resta semble-t-il longtemps amarré dans le bassin Vauban. Peut-être apparait-il sur
des cpa du Havre.


En 1868 Nillus s'associa à l'éminent ingénieur Benjamin Normand pour créer la société anonyme de constructions navales, qui fut racheté par la société des ateliers et chantiers de la loire. Fin
d'exploitation au Havre en 1890. Le second empire fut un grande période pour l’industrialisation de la France, comme au temps de Colbert, De Gaule et Pompidou, et Nillus y participa grandement.
Son nom est évoqué souvent dans la revue « Le Génie Industriel ». Bonne journée.


 

DAN 12/01/2015 15:41



 


Bonjour Jeff,
Tout ceci est fort intéressant Jeff, madame Amiel-Hebert faisant partie des membres imminents de la S.H.E.D., a eu recours à ce texte, entre-autres, pour rédiger son ouvrage concernant Nillus.
Mon article étant un résumé de ses travaux, voilà un complément bien venu pour tous nos lecteurs, car la vie et les oeuvres de ce constructeur sont tout à fait passionnantes et déborderait
largement le cadre de ce blog si je voulais la raconter.


Concernant les illustrations, bien entendu je n'ai pu mettre toutes celles publié dans son ouvrage. Aussi pour illustrer ce fameux «bateau-cigare», dont, à ma connaissance, il n'existe pas de
carte postale, je met ci-dessous la gravure de l'étude de Nillus le représentant cet étrange bateau :

J'espère que le nom de Nillus viendra aux lèvres des havrais quand on parlera des constructeurs navals, au même titre que Mazeline ou Normand, et c'est n'est pas un hasard si le bas relief est
dédié à ces trois industriels. Le Havre peut être fier ces trois hommes qui ont marqué l'histoire du Havre.


Bonne fin de journée Jeff.



Jean michel L 12/01/2015 09:24


Bonjour Dan et Nicéphore


Merci pour cette somme d'informations qui me permet de découvrir encore un constructeur hors normes de notre belle cité (un de plus). J'aime beaucoup la formulation de la demande de la SHED de
1951, rien a voir avec les demandes technocratiques actuelles, presque de la poesie.Le travail que vous faites pour "débroussailler" l'histoire de notre ville est énorme. Merci


 


Heureusement que vous avez publié ce dimanche, même s'il est different des autres. Votre liberté d'expression, c'est aussi Notre liberté de pouvoir lire et s'instruire.


Jean michel L

DAN ET NICEPHORE 12/01/2015 09:40



 


Bonjour Jean-Michel L,
De nos jours de telles demandes de la SHED auprès de la municipalité pourraient encore se faire si l'enjeu était important. A cette époque de la reconstruction c'était le M.R.U. (Ministère de la
Reconstruction et de l'Urbanisme) et la ville du Havre qui étaient les maîtres d'œuvre. On n'imagine pas une telle demande auprès des promoteurs aujourd'hui.
Merci Jean-Michel pour la dernière partie de ton commentaire, comme tu as pu le lire dans mes précédentes réponses j'ai publié ce dimanche en ayant programmé mon article, mais auparavant on
s'était concerté avec Nicéphore pour savoir sous quelle forme on pouvait être solidaire de cette journée spéciale, je pense que notre façon de faire n'allait pas à l'encontre de cette journée
bien au contraire.Très bonne journée Jean-Michel !


La liberté d'expression se manifeste de différentes façons, même si modestement sur notre Blog,
elle consiste entre autre, à critiquer la disparition du patrimoine local. Amicalement. NICEPHORE



eva 11/01/2015 23:18


Vie et mort d'une entreprise... Pauvre Nillus ! Bonne nuit Dan 

DAN et NICEPHORE 11/01/2015 23:28



Bonsoir Eva,
Cette entreprise ressemble parfois à ce que l'on connait encore aujourd'hui hélas !
Bonne nuit aussi Eva !


 


Nillus racheté à vil prix par les Chantiers de la Loire pour mieux éliminer un concurrent et récupérer au passage l'outil de travail. Sombre pratique déjà en
usage en 1873 et qui perdure de nos jours ! Amicalement. NICEPHORE



Mousse 11/01/2015 20:06


Ce fut une journée très spéciale, à Bruxelles il y avait une marche aussi, plus de 20.000 personnes, je trouve que ce n'était pas assez !
Beaucoup de Belges étaient à Paris ! C'est le jour que je vais chez mon papa, je n'y suis pas allée.

DAN 11/01/2015 20:15



20 000 personnes voila un beau chiffre, cette journée particulière est à l'échelle non seulement Européenne mais aussi mondiale, ce qui n'est pas souvent le cas.
J'ai regardé les images à la télévision en direct ils étaient aussi très très nombreux dans la capitale et vu le nombre de touristes à Paris il est sûr qu'il devait y avoir beaucoup de
Belges.
Quant à ton papa, il a dû être un peu triste de ne pas te voir, mais je suis sûr que tu vas te rattraper !
Bonne soirée chère Mousse !



Mousse 11/01/2015 19:50


Bonsoir cher Dan,
Tu as encore fait un très joli billet.
Je n'y connais rien hélas, je me contente de regarder les belles photos.
Tiens, le bateau "Princesse Mathilde", c'est le prénom de notre reine !
J'ai vu la marche, une réussite totale !
Quel monde !
Je suis contente, c'est la seule chose qu'on peut faire.
Bien triste semaine, l'année commence mal !
Tu connais ma devise, on reste zen, surtout ne pas se laisser abattre, ça ferait trop plaisir à ces assassins.
Honte à eux, c'est ignoble, ça n'a pas de nom un tel comportement. Pire que des animaux.
Bonne soirée, mes amitiés.

DAN 11/01/2015 20:02



 


Bonsoir Mousse,
Il est évident que tu ne peux connaître cet homme qui fut un grand constructeur de bateaux mais pas seulement. Quant au nom du bateau peut être est-ce celui d'une autre princesse vas savoir ?
Pour cette journée un peu spéciale je me suis exprimé dans mes réponses aux commentaires je n'y reviendrai donc pas. Aujourd'hui au Havre il y avait beaucoup de monde pour défiler il y avait
foule de cette foule qu'on ne doit voir qu'une ou deux fois dans sa vie je pense, mais il faudrait un regard plus général pour apprécier à sa juste valeur le nombre de havrais ayant défilé, car
quand on est dans le cortège il faut bien reconnaître qu'on n'a pas une vue générale de cette foule.
J'ai entendu aussi qu'en Belgique vous n'étirez pas en reste, ce sera sans aucun doute une journée historique.
Bonne fin de journée chère Mousse !



phyll 11/01/2015 18:38


salut mon pote,


moi aussi je dis bien sûr que Nicé et toi avez eus raison de publier aujourd'hui !!...


c'est votre, et c'est notre liberté de communiquer !!!... mais il est bien dommage qu'il faille une telle tragédie pour que l'union se fasse........


sinon, belle collaboration pour nous présenter cet article! merci à FAH pour ces travaux de recherche !! je vais pouvoir me coucher un peu moins c.. bête ce soir !!!


bonne soirée poto, à+ !

DAN 11/01/2015 18:52



 


Bonsoir mon pote,
Pour cette journée un peu particulière Nicéphore et moi ne pouvions rester indifférents à ce qui se passait autour de nous. Nous ne voulions pas non plus être ostentatoire comme peuvent l'être
certains réseaux sociaux. car ce n'est pas notre rôle d'inciter ou pas, à célébrer cette journée pas comme les autres. Ici la liberté de choisir notre manière de participer à cette journée est
très importante elle confirme bien les valeurs défendues aujourd'hui par le peuple Français.


Sans les travaux de F.A.H. je n'aurais pas fais cet article, car ce qui a été écrit au sujet de Nillus est parfois un peu succinct dans certains livres d'histoire, alors que Françoise est allée
au fond du dossier et c'est ça qui m' a permis de faire cette synthèse.
Je te souhaite une très bonne soirée et à bientôt Phyll !



boboce 11/01/2015 11:49


Salut Dan


 


Quelle richesse industrielle et encore un chantier naval, il y avait un dynamisme incroyable au début de l'air industrielle.


Je suis allé à la manif hier, et malgré tout la vie continue. Je n'ai pas hésité à mettre l'article anniversaire de mon blog hier. Je n'ai jamais lu Charlie Hebdo hormis avoir vu les dessins chez
Ruquier le samedi soir. En fait je ne lis pas la presse, mais s'en prendre à Charlie Hebdo, c'est aussi s'en prendre à toute la satire dont je suis fan via les Guignols de l'info ou le Petit
Journal voir Groland sur Canal +.


Aujourd'hui, après la tristesse, cette journée va être magnifique!


 


A++

DAN 11/01/2015 12:07



 


Salut boboce,


En effet tout comme toi je n'ai connaissance de Charlie Hebdo qu'au travers d'autres médias telle la télévision. Cela n'empêche pas d'avoir une opinion au sujet de la liberté d'expression qui,
certes s'exprimait d'une manière très caustique dans cet hebdomadaire, mais qui doit être le fait de tous médias blog compris !


Alors bon dimanche solidaire boboce !



l'père Cantoche 11/01/2015 11:38


Mais bien sûr que vous avez tout à fait raison de publier votre article aujourd'hui, mes bons Dan et Nicéphore... et Gédé, Louis et Nicé voient JUSTE dans leurs comms... et si personnellement,
tel Luz, je fais quelques réserves sur certains comportements récupérateurs éventuels, je suis totalement solidaire avec la manifestation citoyenne, laïque et Républicaine qui a lieu dans les
rues et sur les places de nos villes... Gédé, Louis, vous avez raison d'y participer et j'y serais avec vous par la pensée... et certainement, oui, il faut continuer comme Dan à publier sur nos
blogs... Bravo, Dan  !


Allez, du coup, m'en va y aller aussi de mon petit article du jour sur mon blog...


et puis, je reviendrai, un peu plus tard, commenter dignement ce bel article sur la construction navale,... ici, chez Dan et Nicéphore, on construit, on ne détruit pas...


M'ENFIN  !

DAN et NICEPHORE 11/01/2015 11:46



 


Re-bonjour l'père cantoche,
Alors là ta phrase de fin de commentaire est à souligner car parfois j'ai un manque de vocabulaire pour exprimer mes propres sentiments, mais Gédé et toi avez fait le plus gros du travail en
exprimant ce que j'avais des difficultés à dire. Alors oui tous solidaire et vive la liberté d'expressions ici exprimé par nos lecteurs et à bientôt Thierry !


Oui thierry, il faut se méfier de l'angélisme face à certains évènements, car les lendemains sont parfois très décevants ... En tous cas, force est de constater,
après les manifs d'aujourd'hui, que ces fous furieux islamistes ont complètement loupé leur
second objectif, celui de diviser les français. Bonne soirée à tous. NICEPHORE



marcopolo76 11/01/2015 11:21


Bonjour Dan et Nicephore


Je connaissais ce bas relief pour l'avoir pris en photo dans le cadre d'une série ...


Par contre , je n'avais pas encore eu le temps de m'interesser à ce nom" Nillus", et bien maintenant , j'en sais assez pour commenter mes photos ...


Un enrichissement pour les curieux ...


Bon dimanche !

DAN 11/01/2015 11:39



 


Bonjour Marco,
Je ne connaissais que très peu de chose sur ce constructeur, avant la lecture des travaux de madame Amiel-Hebert. Ils m'ont permis d'en savoir plus, car sans Françoise j'en serais toujours au
même point, bien que Jean Legoy en ait parlé dans ses ouvrages. Mais Françoise à fait plus en développant toute la généalogie de cet homme et en évoquant la plupart des bateaux qu'il a construit,
ainsi que ces autres inventions, bref un travail qui m'a permis de présenter certes succinctement cet homme peu connu des havrais, mais qui désormais avec les travaux de Françoise et cet article
sera plus connu de nous tous.
Bon dimanche Marco.



ludo 11/01/2015 11:05


Bonjour Dan ,


Encore un morceau du patrimoine de notre belle ville , mais une question me vient à l'esprit


Qui choisissait les entreprises qui étaient représentées sur ces bas relief ?

DAN 11/01/2015 11:24



Bonjour Ludo,
J'ai envie de dire bonne question à propos des bas relief. J'ai consulté les travaux de madame Amiel-Hebert à ce sujet, mais n'ai pas vu cette explication. Alors si Françoise lit ce commentaire
je la prie, si elle le souhaite, de nous répondre à ce sujet car j'avoue ne pas connaitre la genèse de ces bas-relief et c'est dommage.
Bon dimanche et à bientôt peut être ?


PS :  Voivci Ludo la réponse da madame Amiel-Hebert :


 


Progressivement les immeubles du boulevard Foch sont édifiés. C’est alors qu’en 1951, Robert Le Chevalier, président de
la Sté coopérative de Reconstruction François Ier, entouré de Georges Priem, Historien, et de la Société havraise d’études diverses (SHED), décide de donner des noms à ces immeubles
anonymes: le président de la SHED s’adresse au maire :


«L’avenue Foch renait de ses cendres. De beaux immeubles s’élèvent sur ses flancs. Ils forment un ensemble architectural
qui autorise à les classer au rang de de véritables monuments. La Porte
Océaneachèvera de donner au boulevard la majesté qui convient à la dernière étape de la terre ferme
vers le nouveau monde. N’est-il pas souhaitable de réserver à une telle avenue un caractère exceptionnel qui en marquera la grandeur en rappelant le souvenir des belles activités qui ont
contribué à la richesse matérielle et morale de notre cité. Un emblème visible, parlant au cœur et à l’imagination, pourrait être placé sur chacun des édifices pour concrétiser le souvenir de ces
magnifiques activités. Il en deviendrait le symbole et peu à peu le public s’accoutumerait à désigner l’immeuble du nom de l’activité à laquelle il aura été consacré. Pavillon du Commerce ou de
la Marine, Maison des poètes ou de l’aviation, se substitueraient aux rubriques: «Ilot V 3» et «S 29»… vestiges d’un proche passé douloureux.


Il vous appartiendrait de déterminer la nature et le modèle de ces emblèmes, choisis avec goût afin d’éviter la banalité,
aussi bien que l’étalage prétentieux. Les grandes idées doivent s’exprimer en un langage simple et discret ! Vous saurez trouver les signes qu’il faut pour honorer les ailes havraises comme
l’industrie ou les arts qui ont fleuri chez nous. Quelques noms de nos concitoyens les plus illustres pourraient être retenus pour compléter certains de ces emblèmes.


L’avenue Foch, témoin vivant des grandeurs de notre Havre, tel est notre rêve ! Il faut en faire une
réalité».


Il est noté dans la séance de la SHED du 15 février 1951: «A la suite de la séance de janvier 1951, M. Le Chevalier a
donné des ordres aux architectes en ce qui concerne la dénomination des immeubles bordant l’avenue Foch, conformément à nos délibérations».


FAH



Gédé 11/01/2015 11:04


Bonkour,


Encore une découverte ! Si je connais ce bas-relief de l'avenue Foch, je n'ai jamais creusé le sujet et c'est une découverte pour moi de savoir que le quai Colbert fut occupé autrefois par un
chantier naval. Pour moi, ce quai est à jamis associé aux tas de charbon que j'y ai connu avant que ce soit cette large voie qui nous ammène en centre ville.


Par rapport au doute que tu a eu sur la pertinence de publier ce sujet aujourd'hui, je considère que tu as eu raison de poursuivre ta ligne éditoriale. Il ne manquerait plus que ces barbares
parlysent nos activités ! Cela n'empêche pas d'être solidaire. Et si cette solidarité rassemble des gens qui n'ont jamais ouvert le journal (moi-même je n'étais qu'un lecteur très occasionnel) ça
n'empêche pas de s'unir face à la barbarie et de partager la peine des familles des 17 victimes. L'ampleur de la connerie mérite bien un élan unanime, quelque soit sa chapelle, l'orientation de
son vote, le journal qu'on lit...


Bon dimanche solidaire

DAN 11/01/2015 11:18



 


Bonjour Gédé,
C'est exact que ce quai Colbert nous rappelle plus le quai au charbon que ce constructeur naval. Mais c'était sans compter sur la prolifique histoire du Havre qui nous réserve encore quelques
surprises.


Je te remercie pour ton commentaire vis-à-vis de la pertinence de publier ou non aujourd'hui, j'ai eu je l'avoue quelque doute à laisser cette publication paraître ce jour, mais tu résumes très
bien ma pensée en expliquant ce pourquoi je l'ai laissé paraître, je ne voulais pas laisser à croire que les terroristes m'empêcheraient pas de faire mon travail, et tu as parfaitement résumé mon
sentiment à ce sujet, alors merci Gérard et bon dimanche solidaire à toi aussi !



louis 11/01/2015 10:15


Salut les gones ! Votre article est comme d'hab, surement très bien, mais franchement, cette semaine j'ai pas le goût. Les mecs de Charlie, c'était toute ma jeunesse et mon éducation politique et
humaine. Alors là, je vais à la manif avec les potes (et tous les faux culs qui viennent hypocritement rendre hommage à des gens qu'ils détestaient)


Désolé de plomber l'ambiance à plus

DAN ET NICEPHORE 11/01/2015 10:41



 


Bonjour Louis,
Tu as peut être remarqué le logo «Nous sommes tous Charlie» en page d'accueil et en fin d'article, il signifie que nous ne nous désintéressons pas de l'actualité bien au contraire, j'ai
d'ailleurs hésité à publier aujourd'hui pensant que mon travail ne serait pas le bienvenu en ce jour très spécial.
Mais je ne pouvais pas prévoir l'ampleur qu'a prise cette expression populaire contre les attentats lors de la programmation de mon article que s'est effectué une semaine avant ces attaques
terroristes que je ne pouvais pas non plus entrevoir.
Alors avec l'accord de Nicéphore nous avons insérer dans nos pages cet logo « nous sommes tous Charlie» afin d'être solidaire avec ceux manifestant en faveur de la liberté d'expression.
Voilà Louis alors dimanche solidaire.


 


Salut Louis, ta remarque n'est pas si "plombante" que çà, pour preuve la déclaration à lire ici du dessinateur Luz, rescapé de la tuerie de Charlie Hebdo.
Amicalement. NICEPHORE



l'père Cantoche 11/01/2015 09:40


Comme d'hab...


Passionnant  !


Pas comme d'hab  :  Mon comm... très court aujourd'hui.


Pas l'coeur  !


à des jours meilleurs....


 

DAN 11/01/2015 09:47



Bonjour l'père cantoche,
Merci pour ton com Thierry, je comprends que tu n'aies pas le coeur à commenter plus avant, alors espérons en effet en des jours meilleurs, c'est bien connu, après la pluie vient le beau temps,
en tous cas faut l'espérer.
Bon dimanche quand même Thierry.



FAH 11/01/2015 08:34


Merci Dan pour ce bel article.


Je n'ai jamais vu le Saint Louis cité parmi les bateaux de Nillus, mais il aurait très bien pu être construit par lui.


Bonne journée, ainsi qu'à Nicéphore


FAH

DAN ET NICEPHORE 11/01/2015 08:45



Bonjour Françoise,
C'est moi qui te remercie pour le formidable travail que tu as accomplie et qui m'a permis d'évoquer cet homme peu connu des havrais.
J'ai pensé un moment que ce bateau pouvait avoir été construit par Nillus, cela aurait été formidable car en même temps que je présentais la façade de l'entreprise, je montrais également un de
ses bateaux, mais on a déjà la grue et c'est très bien.
Je te souhaite un bon dimanche Françoise, dimanche un peu particulier avec les manifestations en souvenir des victimes des attentats.


 


Bonjour Françoise et merci de ta contribution à cet article, sans laquelle il n'aurait pas pu voir le jour. Amicalement. NICEPHORE



François R. 11/01/2015 07:27


Bonjour,


Formidable article, partant d'un d'un élément quotidien, ces nombreux bas reliefs ornant les immeubles de l'avenue Foch, que de nombeux havrais -dont je fais parti- connaissent sans trop savoir à
quoi ils se réfèrent. Un grand Merci de nous instruire d'aussi belle manière.


Tres bon dimanche à vous.

DAN 11/01/2015 07:35



Bonjour François,
Voila exactement le but que je me suis fixé en faisant ce blog, ranimer quelques souvenirs et personnalités ayant contribué à l'histoire du Havre. Votre commentaire résume très bien ma démarche
auprès de mes concitoyens, et ces commentaires sont pour moi la récompense de mon travail bénévol.
Bon dimanche François. 



GL 11/01/2015 07:06


Un article hommage à ce que représentait la construction navale au Havre.


Le bas relief de l'avenue Foch trouve ici un complément d'informations pour le mettre en valeur.


 Ce serait d'ailleurs une initiative intéressante et instructive que de mettre à proximité de ces bas reliefs, plaques de rues ou bâtiments évoquant Le Havre ou ses célébrités, une plaque
expicative.  Un challenge pour les mécènes.

DAN 11/01/2015 07:28



Bonjour Gérard,
Ce serait en effet une excellente initiative que de mettre les principaux renseignements concernant ces personnalités havraises, un peu à la manière dont ils ont fait les bancs littéraires. Ou
alors on pourrait faire des panneaux comme ceux qui évoquent les peintres dont une partie des oeuvres ont été réalisés au Havre, je pense aux panneaux de Monet le long de la plage à
Sainte-Adresse, ou au bassin du Roi, mais tout ceci est une affaire de la municipalité, et pourquoi pas, l'affaire de quelques mécènes qui pourraient trouver là un support publicitaire de
qualité.
bon dimanche Gérard !


 



tce76 11/01/2015 00:17


Salut DAN


Le premier cliché, il me semble bien l'avoir pris aussi.


Encore une beau sujet que j'ignorai comme beaucoup de havrais tel que tu le précises.


Merci pour cette enrichissement de mes connaissances sur ma ville. 

DAN 11/01/2015 00:32



Bonjour Thierry,
Il s'agit en effet d'un bas relief bien visible sur un immeuble situé côté sud de l'avenue Foch. Il y en a d'autres concernant soit les peintres, les écrivains etc.
Pour Nillus il est vrai que peu de Havrais connaisse son histoire, et encore là je ne fais que résumer le manuscrit de F.A.H. car son étude porte sur une longue période et entre dans le détail de
sa vie d'industriel et de ce qu'il a fabriqué.
Mon artlcle n'est qu'une approche qui pourrait donner envie aux lecteurs d'en savoir plus, rôle que j'ai toujours eu en perspective en faisant ce blog.
Je te souhaite une bon dimanche Thierry