Prendre le relais (E-9 sur plan)

Publié le par DAN

 Avec cet article, je voudrais rendre hommage à monsieur Jacques Lerat qui, et bien avant moi, a fait des « avant -après », dans son livre :  cinquante ans...  déjà ! édité en 1994.
J'en ai extrait deux photos, et j'y ai ajouté la mienne faite en 2012. Les démolitions étant monnaie courante au Havre, le lieu a en effet encore changé depuis 1994.

Nous sommes au croisement des rues Siegfried et Anfray, la photo la plus ancienne représente ce carrefour après le bombardement du 25 septembre 1940. Le bâtiment détruit était le siège des Coopératives Générales des Consommations. La photo suivante nous montre le même endroit en 1994. Les clichés de 2012, nous présentent l'endroit aujourd'hui.
Photos de Pierre et Jacques Lerat, publiées avec son aimable autorisation.

50 ans déjà 4 allégéJacques Lerat et son livre "cinquante ans... déjà ! "

 


anfra+Siegfried 

Après le bombardement du 25 septembre 1940, au carrefour des rues Siegfried et Anfray.

(photo Pierre Lerat)


 

anfra+Siegfried 2Le même endroit en 1994...

(photo Jacques Lerat)


 

Havre 4...et en 2012.

(photo DAN)


 

Havre 3 Une vision plus large de cet endroit en 2012.

(photo DAN)


 

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Merci de votre visite.

 

 


Commenter cet article

Caroline.K 11/11/2012 18:42


Quand on est passionné comme tu l'es, c'est toujours un peu frustrant de voir le peu d'intérêt de certains, mais je crois aussi que c'est un travail pour les générations futures et que çà prend
du temps pour que l'intérêt soit flagrant. Je suis admirative du temps et de l'énergie que tu y consacres. Je vois que tu as eu un digne prédécesseur et je ne serais pas surprise que quelq'un
soit inspiré plus tard par ton travail.


Bravo !


Là aussi, les changements me semblent moins flagrants que sur d'autres photos que j'ai pu voir ici. C'est plus rassurant que je n'imaginais.


CaroLINE

DAN 11/11/2012 19:14



Bonsoir CaroLINE,
Monsieur Lerat est un prédécesseur qui, maintenant fait partie de mes relations amicales et auquel je rends visite de temps à autre. C'est un peu la mémoire du Havre que j'ai avec lui, car il a
beaucoup  de souvenirs de cette époque et ses photos sont extraordinaires, ainsi que celles qu'a prises son père.
Si les changements te semble un peu moins flagrant ici, c'est du fait que nous sommes dans une partie de la ville qui n'a été touchée que partiellement, mais touchée quand même, aussi ce sont
plus les travaux de démolitions que l'on remarque ici que les dégâts provoqués par les bombardements.
Mais il suffit de faire une centaine de mètres pour voir tout changer.
Bonne soirée CaroLINE !



aquarelle 17/08/2012 07:35


Bonjour  à vous ! Cette nuit j'ai rèvé de ma jeunesse et du Franklin Building où j'ai passé une belle partie de celle-ci et où mon papa est décédé.


Je découvre votre site et ce que j'y lis m'interpelle, En effet depuis mon mariage je vis en Dordogne , et j'avais envie de venir au Havre sur les pas des mes parents. Mais cela va me faire
peur , car si j'ai bien compris  les remaniements ne sont pas que ministériels!


Je travaillais à la recette municipale, dans les platres neufs de la nouvelle mairie sous René Cance. Et l'école des beaux arts face au square Holker!!!


Bon courage et merci pour votre de travail sur la mémoire vive puisqu'elle continue sur le présent.    Mme Maryse Reilhé

DAN 17/08/2012 08:19



Bonjour et bienvenu sur havrais-dire, aquarelle,
Si vous revenez visiter le Havre vous trouverez quelques changements sans doute, mais vous verrez aussi cette ville en pleine ébullition avec les travaux du tramway qui, depuis 2010, embouteille
quelque peu la ville.
Des travaux d’embellissement viennent d'être effectués également, ainsi la rue Maréchal Joffre est-elle aujourd'hui complètement rénovée avec de plus larges trottoirs. La place de l'hôtel de
ville a, elle aussi, subi des transformations, comme la suppression des pergolas, ou encore de la cabine de l'ascenseur donnant accès au parking souterrain.
Alors n'hésitez pas à venir revisiter votre ville, et si vous avez besoin d'un accompagnateur pour vous indiquez tous les changements intervenus depuis quelques années je serai votre guide si
vous le souhaiter.
En tous cas c'est en décembre que tout devrait être terminé.
Excellente fin de semaine aquarelle  ! 



jps 08/05/2012 16:26


Un petit livre que j'avais présenté sur Navrais qui traite du Havre exclusivement (comme toi) mais ton sérieux (contrairement à moi) fait que tu deviens la référence incontournable..18
commentaires, cela prouve bien le peu d'intérêt que les gens portent aux livres..pour preuve la présentation des livres de Simon au New-York, tu te souviens? j'étais là aussi, quand je pense au
boulot abattu et le peu de reconnaissance (une poignée de lecteurs avertis), sidéré !! de plus ces jours-ci (mai 2012) la TVA est passée de 5,5% à 7% sur les bouquins, horreur et damnation !!
 bon courage pour la publication et l'édition de ton ouvrage, serai un des acheteurs si jamais il voit le jour..


Amitiés éditoriales...

DAN 08/05/2012 16:45



Salut JPS. Eh oui, je le sais bien, de nos jours tout ce qui se fait  "a peu près" a plus de chance d'être vu, lu écouté, que ce qui est fait avec sérieux et passion.
Heureusement que je ne suis pas payé au commentaire sinon j'aurais mis la clé sous la porte depuis longtemps. Bien sûr que je me souviens à la fois de ton billet mais également de ce jour de
présentation du livre de Jacques Simon et Marc Haspot, mais on doit dire aussi que ce n'était pas leur première présentation, et que ça faisait quelques mois que leur livre était paru.
Sinon pour celui que je fais en ce moment il ne sera pas édité à compte d'auteur, je n'ai pas les reins assez solides pour ça, mais sera édité par une maison d'édition sérieuse dont je ne peux
pour l'instant pas dévoiler sur le net, je t'en ferai part directement lors d'une de nos prochaines rencontres qui sera dans peu de temps j'espère.
Quant à me comparer à monsieur Lerat attendons de le voir ce "fameux"  livre que j'élabore en ce moment avant d'être comparer avec cet homme, car je sais tout le travail que représente un
livre, alors si, comme tu dis, il voit le jour j'espère te compter parmi mes premiers lecteurs !
bonne fin de journée et le bonsoir à ton épouse ! 


 



Pierre 02/03/2012 15:24


Salut DAN,
Ce qui est intéressant avec ce livre et ton site, c'et d'avoir une vision intermédiaire. Ce qui est très bien pour mieux suivre et comprendre l'évolution de ces quartiers.

DAN 02/03/2012 15:49



Salut Pierre. C'est vrai qu'ici on a trois époques différentes, et si je reprenais complètement sont livre je pourrais, dans de nombreux cas, faire de même. Dans dix ans on pourrait faire des
photos différentes encore, ce qui m'amène à ce constat c'est que le Havre évolue sans arrêt, donc il faut toujours être aux aguets, d'ailleurs l'article de dimanche prochain le prouvera une fois
de plus.
Bonne fin de journée Pierre, et à  bientôt j'espère  ! 



SHIPS-LOVER 01/03/2012 14:17


Bonjour Dan,


 tout d'abord un grand merci a M.Lerat d'avoir donner son autorisation afin que tu puisse nous faire partager ce triste moment de septembre 40. Et bien sure a vous deux pour ce reportage des
plus concrets. j'espère que sur les deux dernières photo tu as bien fait attention de ne pas glisser car de visu tu as du photographier lors de cet épisode neigeux. merci a toi et a bientôt.

DAN 01/03/2012 15:47



Bonjour Ships-Lover. J'ai encore vu monsieur Lerat hier, et je lui ai fais part de l'intérêt suscité par ses photos. Nous avons pu encore discuter longuement avec lui et mon ami Nicéphore, car
c'est un monsieur que l'on écouterait très longtemps raconter ses souvenirs de cette époque. Je compte bien d'ailleurs un jour pouvoir les raconter ici, car ses photos  illustrent son récits
d'une manière formidable, alors nous le reverrons très certainement.
C'est exact, mes photos ont été faites par un temps à ne pas mettre un DAN dehors, mais voila il me fallait absolument cette photo, alors neige ou pas....
Bonne fin de journée Ships !



jeanpaul76 01/03/2012 13:55


Ohé  me voilà bonjour à l'équipe


De toutes évidences une passion sur la recherche et d'interrogation concernant notre ville le but avant tout faire-valoir d'un endroit précis le havre est très riche d'histoires comme beaucoup de
villes mais, des gens comme Jacques Lerat était avant tout au travers de son livre un concept qui fonctionne bien " il y a longtemps c'était comme ça ..."
j'ai longtemps suivi un oncle passionné de bateaux et ports en général malheureusement le numérique n'existait bien dommage j'aurais aimé être le témoin d'un moment donné !peut-être même aussi
publier chacun d'entre rêve d'être la mémoire non...enfin de comptes la plupart des blogues connus de nous tous sont très bien conçus sur la mémoire
Pour ce qui est d'un bouquin tu as tous les ingrédients et matières pour le réaliser les commentaires ce sont tes textes des puissances de vérités ...
Voilà excuse-moi du retard apporté mais, Grippe oblige
Bonne journée

DAN 01/03/2012 15:36



Salut Jean-Paul. Aïe aïe aïe la grippe, j'espère qu'à l'heure où je te réponds elle ne soit plus qu'un mauvais souvenir.
Si j'ai mis ce titre c'est que de toute évidence et à plusieurs époques, les témoins de l'histoire ont toujours voulu savoir ce qu'il éxistait avant. Les blogs en faisant des photos de notre
ville ne font que fixer cet instant présent comme tu le fais si bien sur le tiens, ces photos deviendront des documents d'ici quelques temps qu'on qualifiera "d'avant".
Certes, j'ai de la matière pour faire un livre, mais j'attends toujours que l'éditeur se manifeste, alors qui vivra verra.
Bon rétablissement mon ami !



eva 28/02/2012 10:55


C'est clair ! un immeuble ancien a disparu définitivement, et plus rien n'existe pour rappeler le passé... On peut dire qu'aujourd'hui, il y a une belle unité ! 

DAN 28/02/2012 11:16



Bonjour Éva. Si ce n'était que le seul immeuble définitivement disparu, il n'y aurait aucune raison de s'en préoccupé, mais voila, chaque année des morceaux du Havre ancien disparaissent comme ça
sans que l'on y prenne garde. Au bout du compte la ville est certes "unifiée", mais aussi sans mémoire de son passé.
Aujourd'hui il semblerait que nos élus se soucient de ce passé, mais c'est un peu tard !
Bonne journée Éva !



Claude 28/02/2012 00:16


Salut Dan,


Dans l'attente de te voir un jour dédicacer ton ouvrage à la Galerne,c'est toujours avec bonheur que nous découvrons tes billets hebdomadaires sur
"Havrais-Dire"...sans oublier par ailleurs ta participation également hebdomadaire dans le journal gratuit "Le Havre-Infos".


Pour en revenir à ce secteur traité ici, on peut effectivement constater qu'il ne reste quasiment rien des immeubles d'origine...La guerre y est certes pour
quelque chose..comme on peut le voir sur la première photo..suite aux bombardements...mais aussi la volonté des hommes en ce qui concerne les autres constructions n'ayant pas souffert de ces
bombardements et pourtant remplacés...il est vrai qu'un immeuble de 5 ou 6 étages d'appartements ou de bureaux c'est beaucoup plus lucratif qu'un ou deux entrepôts comme ceux qui existaient dans
ce secteur proche de la Bourse.


Comme souvenir personnel lié à ce quartier, je me souviens dans les années 50/60 de la présence de l'autre côté de cette rue présentée ici au débouché de la
rue "De Bapaume" qui arrivait là en biais du garage dit : "Grand Garage de la Bourse" ou ex " Garage MOLON" tenu en son temps par Mr Léon MOLON bien connu dans le monde de l'aéronautique et de la
mécanique automobile.


Ce garage a aussi disparu dans la réorganisation du quartier et la construction d'immeubles et de ce fait cette rue "De Bapaume" citée plus haut s'est
trouvée amputée d'une bonne partie de son tracé.


Bonne nuit.

DAN 28/02/2012 00:39



 


Bonjour Claude.
Je ne sais si un jour je pourrais un jour dédicacé un havrais-dire sur papier, mais la vie étant toujours pleine de surprise je ne me risque pas à prendre les paris.


C'est vrai qu'un local où il faut tout refaire pour en faire un habitation moderne doit en décourager plus d'un, de plus, ici, il n'y avait qu'un étage à
réaménager, plus les combles, et le rez-de-chaussée en garage pour véhicules. Alors deux étages seulement à louer ou à vendre ne devaient pas être très lucratif, alors autant démolir et faire six
étages comme on peut le voir.


Je ne savais pas qu'il y avait ce « Grand garage de la Bourse » ex Garage Molon, un nom assez connu à tout amateur d'histoire du Havre, voilà donc un
témoignage qui permet de situer ces garages, peut être un jour tomberais-je sur une photo le représentant, ce jour là je saurai où le situer si rien ne l'indique.


La rue de Bapaume me fascine toujours, j'ai l'impression que le temps s'est arrêté ici avec son tracé ancien et ses quelques maisons d'avant guerre . Là
aussi si j'ai de la « matière » ça pourrait être un sujet d'article !
Bonne nuit Claude ! 



marcopolo76 27/02/2012 19:41


Salut Dan


Comme le dit Boboce l'architecture des lieux à bien changé en 72 ans...


Pour le livre à fond l'ami...nous avons déjà parlé ....!


D'ailleurs , je travaille toujours sur le mien...dur dur !


Bonne semaine !


Marco

DAN 27/02/2012 20:21



Salut Marco. Eh oui, nous avons parlé ensemble de cette éventualité de publication, toi qui commence à être un peu au fait de ce que ça représente, je pense qu'aujourd'hui on peut dire que mon
blog n'intéresse pas l'éditeur, sinon depuis plus de trois mois il m'aurait re-contacté je pense.
Je te souhaite un bon courage pour le tiens, mais moi personnellement je ne me sens plus la force de faire un tel travail, alors bon courage l'ami, car ton livre DOIT voir le jour, ton travail le
mérite mille fois !
Bonne soirée Marco ! 



claymore 27/02/2012 15:37


Bonjour Dan


encore et toujours du travail d'orfevre, merci


quand à la creation d'un livre, voir plusieurs tomes, il me semble que je vois chaques jours des sommes depensées par notre municipalité dans des actions plus ou moins heureuses, alors un petit
coup de pouce de leur part ne leur poserait surement pas probleme, tout ca n'est qu'une question de volonté


amicalement


Claymore/J.Paul


 


 

DAN 27/02/2012 20:15



Bonsoir Claymore. Merci pour le travail,  et si un responsable de la municipalité voulait prendre en charge le coût de la publication d'un livre à partir de ce blog, moi, personnellement je
n'y verrais aucun inconvénient. de plus si cela ne grève pas le budget de cette même municipalité ma foi je suis partant. Bon mais il ne faut pas rêver quand même, ça m'étonnerais qu'il me
contacte pour une pareille éventualité , mais comme tu dis, ce n'est qu'une question de volonté !
Bien le bonsoir Claymore !



Hauguel Bernard 27/02/2012 14:16


Bizaremment (ou pas ?) il y avait plus de passants en 1940 qu'en 2012.


Bon d'accord vous n'êtes pas habitués à la neige et au froid, mais...comme dit un humoriste dauphinois (Serge Papagalli) : "On n'est pas des quand même !"


http://leblogpapagalli.over-blog.fr/

DAN 27/02/2012 20:09



Salut Bernard. Je ne sais pas s'il y avait plus de passants en 1940, mais ce qui est certain c'est qu'il y a plus d'autos aujourd'hui.
Certes nous ne sommes pas habitués à la neige comme chez vous, mais ça fait deux que nous avons des enneigements un peu hors normes pour le Havre quand même, peut être un effet du réchauffement
climatique, non mais dès !


Bonne soirée les amis.



boboce 27/02/2012 09:18


Salut DAN


 


Comme disent les autres commentaires, tu as largement la matière pour faire un livre voir un pavé. Mais la complexité de mise en oeuvre est tellement compliqué qu'il faut avoir du courage.


Cet article démontre encore une fois que les batiments qui ont survécu au bombardements n'ont pas beaucoup de chance de survivre au prochaines décennies.


 


Je te souhaite une bonne semaine.


A+

DAN 27/02/2012 10:07



Salut Boboce. Tu as lu les commentaires et mes réponses à propos d'un éventuel livre de "havrais-dire", donc je n'y reviens pas.
Pour le patrimoine en général, et surtout au Havre, en effet les anciennes demeures et autres bâtiments ayant un peu de caractère ont peu de chance d'être préservés longtemps si la "politique"
actuelle continue dans les mêmes proportions et direction. C'est aussi à l'opinion publique de se manifester pour que ce patrimoine soit préservé, mais là ça devient difficile à organiser...! !
!
Bonne journée boboce ! 



Michèle 27/02/2012 09:13


Bonjour,


Peut-être a-t-on chnagé de point de vue depuis quelques années ? En effet l'immeuble de La Poste a été sauvegardé, ainsi qu'un autre Boulevard de Strasbourg; ou alors est-ce une question de
promoteur?


Cordialement


Michèle


 


 

DAN 27/02/2012 10:01



Bonjour Michèle. Il y a des deux à la fois, en effet pour l'ancienne poste le promoteur, que je connais un peu  d'ailleurs, n'avait pas d'autre choix que de préserver les façades de la
poste, vu que le bâtiment était classé à l'inventaire du patrimoine, de même pour l'ancienne maison de la presse rue Fontenelle et boulevard de Strasbourg. C'est bien donc avec une contrainte que
les promoteurs préserve le patrimoine, sinon, s'il n'y a aucune contrainte, je ne dis pas qu'ils font ce qu'ils veulent, mais c'est beaucoup moins difficile pour eux d'accéder à leur souhait.
Et puis il peut y avoir des promoteurs voulant préserver le patrimoine mais là il faut obligatoirement qu'il y ait une contre-partie pour eux, sinon, il faut bien le comprendre, leur métier est
de construire des logements, pas de préserver le patrimoine, alors il faut que tous, élus, promoteurs et opinions publique, s'entendent sur une base de compréhension mutuelle pour faire avancer
les choses, dans ce domaine il ne faut pas être manichéen et comprendre tous les points de vues !
Bonne journée Michèle ! 



Camille 26/02/2012 19:44


Bonsoir à toi,


Je crois que Mousse à raison. Tu pourrais faire un livre avec tes avants, après, 70 ans déja...


Belle présentation encore d'un quartier en rénovation constante. Certains trouvent que c'est normal, moi, je ne pense pas.


J'espère que ton dimanche a été bon.


A BIENTOT

DAN 27/02/2012 00:29



Bonjour Camille. Eh oui ! Je comprends que mon article fasse dire aux lecteurs que ce serait judicieux d'en faire un moi aussi avec mes articles publiés ici. Mais les éditeurs ne semblent pas
intéressé par cette perspective, quant à le faire à compte d'auteur, comme  je l'ai exprimé plus bas, je ne me sens pas capable ni avoir la force de le faire, et, de plus,  je n'ai pas
les ressources nécessaire pour y arriver,alors ma fois cela restera comme ça.
Tout comme toi je pense que l'on peut faire un ville moderne sans pour cela démolir ce qui a fait son histoire, combien de fois, en France, ais-je vu des bâtiments anciens abritant des
installations modernes ? Donc tout est possible dans ce domaine.
J'espère aussi à Bientôt Camille !  



Mousse 26/02/2012 19:33


Bonsoir cher Dan,


Un bel hommage à ce monsieur.


Tu pourrais aussi faire un livre, 70 ans après.


Avec tous tes beaux reportages, ce serait un beau livre.


Je trouve qu'il y a très peu de changement entre 1994 et 2012.


Je te souhaite une bonne soirée.


Mes amitiés.

DAN 27/02/2012 00:18



Bonjour Mousse. Oui faire un livre est assurément une bonne idée mais comme je l'ai dis à plusieurs reprises ici, cela ne semble pas intéresser les éditeurs, et le faire à compte d'auteur j'en en
ai plus la force, alors ma foi, cela restera comme ça.
Pour la différence entre 1994 et 2012, là c'est évident mais dommage tout de même que l'ancien bâtiment n'ait pas été préservé .
Très bonne journée chère Mousse à bientôt !  



pere cantoche 26/02/2012 19:28


à la lecture du comm de Chapi,je vois que Chapo aurait fait quelques excès gastronomiques aujourd'hui dans quelque taverne Havraise de bonne réputation... bon il suffira de consulter le blog de
JPS, notre Guide Michelin potavrais, pour voir des photos de cet Estaminet... tout simplement, peut-être celui que tu nous présente là, rue Jules Siegfried...? je reconnais un peu plus loin une
verrière jaune qui m'indique que j'ai dû fréquenter cet endroit afin de re-constituer la carrière afin de toucher quelques dévidendes lors d'ne retraite que l'on qualifie généralement de
méritée...


Bonne soirée, montigars ! 

DAN 27/02/2012 00:13



Bonjour père cantoche. Excès n'est pas vraiment le mot, mais fêter les 60 ans de son épouse, les 30 ans de sa fille, et les 27 ans de son garçon, tout ce beau monde ayant eu la bonne idée ne
naitre quasiment le même jour ( 22, 23 et 25 février) ne me semble pas faire partie des excès. Quant à l'endroit c'était à Saint Pierre en Port, j'ai donc fait faux-bond à ma chère ville du Havre
pour cette circonstance.
Quant à la verrière jaune, je ne sais pas si le bâtiment abrite encore les services auxquels tu fait allusion, donc je ne saurai te répondre exactement à ce sujet, par contre à dire que la
retraite tu la mérites bien, là je suis affirmatif !


Bonne journée Thierry.



Tic-Tac 26/02/2012 17:22


C'est impressionnant cette photo de maison ouverte, vue sur l'intimité de ce qui s'est passé en ces lieux... Parfois quand on se promène dans des quartiers en reconstruction on aperçoit des
lavabos qui restent accrochés, des morceaux de papeir peint...


Merci DAN et bon dimanche !

DAN 27/02/2012 00:00



Salut tic-Tac. La photo la plus étonnant que j'ai pu voir à propos des bombardements, est celle d'une maison où le mobilier était parfaitement en place après l'écroulement de deux murs sur quatre
et sur plusieurs étages. Les chaises et les tables étaient quasiment dans le vide mais toujours debout et à leur place, dommage que cette photo ne m'appartient pas car je te l'aurais bien mises
dans cette réponse.
Bonne fin de soirée Tic-Tac ! 



phyll 26/02/2012 12:12


salut mon pote,


sympathique hommage rendu à MM LERAT (père et fils) et comme les amis, j'espère qu'un jour nous aurons le plaisir d'ajouter ton travail dans nos "biblioHavre" !!!


remet toi bien de tes agapes !


à bientôt !!

DAN 26/02/2012 23:53



Salut mon pote. Pour ce qui est d'un livre de havrais-dire, je te renvoies aux réponses que j'ai données à F.A.H. ou à Jean-Michel. C'est vrai que ce serait bien pratique d'avoir un livre et de
pouvoir le consulter à tous moments. Mais différents problèmes se dressent devant moi que je n'ai plus la force  d'affronter.
Quant aux "agapes", ça va pouvoir aller, là c'est un "boulot" à ma portée  pour moi


Bonne nuit mon pote et à bientôt !



FAH 26/02/2012 08:52


Bonjour Dan,


Je suis tout à fait d'accord avec JMH: à quand un livre pour sauvegarder ton travail? et que dans cinquante ans, peut être même moins, il y ait encore des avant, après, après... pour que le Havre
reste ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre, comme dirait Verlaine.


Bonne journée!


FAH

DAN 26/02/2012 23:46



Bonsoir Françoise. Oui j'y ai pensé, mais les éditeurs ne semble pas empressé de me répondre, alors je pense que ce projet d'édition ne verras jamais le jour, car le faire à compte d'auteur je ne
me sens pas capable de le faire, et je n'ai pas les ressources nécessaire pour le faire non plus, alors comme je l'ai dis à Jean-Michel, les choses en resterons là.
Quant à faire des "avant-après", le Havre est une ville tout à fait propice à ce genre d'exploration, la maladie de la démolite aiguë n'ayant pas encore trouvé d'antidote dans notre cité.....
A demain Françoise  !



GL 26/02/2012 08:38


Avant, Après et encore Après... tes investigations prennent de l'ampleur pour notre plus grand plaisir. 


Avec la frénésie que nous connaissons et le fait qu'il est parait il moins cher de tout reconstruire que de transformer, il sera de moins en moins rare de voir des paysages se transformer
rapidement. 

DAN 26/02/2012 23:38



Bonsoir GL. Je ne sais pas si reconstruire coûte moins cher que restaurer, si cela s'avère être le cas je trouverai ça bien dommage, car après tout les murs étant là, il ne reste si j'ose dire,
qu'à réaménager l'intérieur du bâtiment, mais ce raisonnement doit être trop simpliste et je ne dois pas avoir tous les éléments en mains pour pouvoir juger de la chose. Et comme tu le soulignes,
les constructions actuelles étant ce qu'elles sont, le renouvellement du bâti dans une ville risque de s'accélérer dans les années à venir ! ! !
Bonne fin de soirée GL ! 



JMH 26/02/2012 02:08


Bonjour Dan


 


Belle présentation pour cet article qui présente une photographie de Monsieur Lerat. Il y a effectivement une continuité dans vos actions. On espère dans l'avenir voir un livre de Dan enrichir
les bibliothèques havraises. Ce sera largement mérité. Bonne continuation.

DAN 26/02/2012 23:32



Bonsoir Jean-Michel. C'est tout à fait dans l'esprit de monsieur Lerat que je fais ce travail. Quant à faire un livre de ce même travail je crains fort bien que cela n'intéresse pas grands
éditeurs.
Sinon à le faire moi même à compte d'auteur mais là je dis stop car j'investis déjà beaucoup d'argent dans ce blog sans me lancer dans cette aventure, alors soit ça intéresse un éditeur soit ça
reste en l'état !
Bonne fin de soirée Jean-Michel.