Retour aux sources

Publié le par DAN

 Au Havre, en 1852, après l'annexion  de la commune d'Ingouville, ce sont 5 sources d'eau potable qui alimentent la ville, dont celle appelée «Lockhart» du nom d'un négociant havrais qui, à la suite de fouilles dans sa propriété d'Ingouville en 1845, y découvrit cette source.

les eaux « lockhart » alimentaient 22 fontaines dans une partie du Havre d'alors. En 1894 la source fut retirée de l'alimentation générale et ne sera employée qu'aux lavages et arrosages. Aujourd'hui elle n'est utilisée qu'à l'alimentation des fontaines et jets d'eau de l'hôtel de ville et du square saint Roch.

Pour cette visite nous avons mis nos pas dans ceux de Amandus Roesseler qui avait fait une description de cette source en 1860 .


 

source-Lockhart 0001L'accès à la source dans l'escalier Lechiblier.

 


source-Lockhart 0016Marc Haspot et Jacques Simon, les initiateurs de cette excursion.


source-Lockhart 0132Les premiers mètres de la descente, ce tunnel n'est que le couloir d'accès vers la galerie avec l'eau de source.


 

source-Lockhart 0019Nous arrivons à un embranchement où il y a deux directions possibles, soit remonter le ruisseau, soit descendre vers la ville basse dans la galerie. Dans un premier temps nous décidons de remonter vers la source. 



source-Lockhart 0029L'arrivée aux petits bassins de décantation avant la distribution de l'eau dans les canalisations.

 

 

A 64 mètres des bassins, soit à 150 mètres de l'entrée, la bonne surprise, le bas relief représentant un angelot tenant d'une main une coquille saint Jacques d'où l'eau jaillit, et de l'autre une pioche, l'outil indispensable des mineurs. Sur le bas est gravé 1842, mais le reste a été malheureusement effacé. Un nom - Buchamp ou Duchamp- est visible sur la cuisse de l'angelot, est-ce le nom du sculpteur ? Et pourquoi cette sculpture ici au ¾ de la galerie ? Peut être matérialisait-elle le fond de cette galerie avant qu'elle ne soit agrandie, mais aucune archive ne le précise.


  source-Lockhart 0059 bisL'angelot.

 


source-Lockhart 0056 bisLe visage de l'angelot.

 


source-Lockhart 0058 quatroLe nom gravé sur la cuisse de l'angelot.



source-Lockhart 0061 bisLa date gravée sur la stèle.1842.

 

Après cet angelot, nous avons continué notre progression dans la galerie, celle-ci devenait de plus en plus étroite, et l'eau nous arrivait en dessous du genou avec parfois des éboulis qui rétrécissaient encore le passage.


source-Lockhart 0072 bisUn éboulis dans la galerie.


 

De là nous avons fait demi-tour, mais avant de regagner la surface, nous avons fait quelques mètres dans le tunnel où cheminent les tuyaux amenant l'eau vers l'hôtel de ville et le square saint Roch. La galerie, d'un moindre intérêt, ne présente qu'une suite de zigzags.


source-Lockhart 0123
Jacques Simon inspectant la galerie  


 

photo allègéeMarc Haspot, Jacques Simon et moi même, remercions les personnes qui nous ont permis de faire cette excursion : Messieurs Pascal Mallet de la C.O.D.A.H, et Clément Goyer de la ville du Havre .

Le pompier major Jean-Luc Lefol.

L'équipe du G.R.I.M.P (Groupe de Recherches et d'Intervention en Milieux Périlleux) sous la conduite de monsieur Michel Buathier, qui ont assuré notre sécurité lors de cette visite.

Merci à tous.


_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

 

Merci de votre visite

 

 

 

 


Commenter cet article

MissLN 19/02/2014 16:35


Merci, Dan d'avoir partagé cette extraordinaire excursion ! On imagine cela dans bien des endroits, sans se douter que notre belle ville , elle aussi, regorge de trésors insoupçonnés !  Il
faut des "curieux " comme vous pour nous faire découvrir tant de merveilles ! ! Oui, vraiment merci ! !

DAN 19/02/2014 16:46



Bonjour MissLN,
Cet endroit étant interdit au public pour raison de sécurité, il faut que ceux qui ont eu la chance d'y aller puissent montrer comment c'est à l'intérieur, alors je suis ravi que vous ayez pu en
profitez ainsi.
Bonne fin de journée missLN



C@t 28/06/2011 11:27



Bonjour DAN


Beau reportage et sacrée balade ! Après "l'excursion" dans les airs, te voilà sous terre, quel est le prochain projet surprenant ?


@ + DAN



DAN 28/06/2011 11:45



Bonjour C@t. Normalement si tout se passe bien, je devais visiter un blockhaus de la seconde guerre mondiale mardi prochain, mais rien à voir avec cette
"excursion".
Sinon j'essaie toujours d'explorer l'âme humaine, mais c'est trop profond pour moi


Bonne journée C@t ! 



philzoc 21/04/2011 18:11



Passionant cette expédition , encore un lieu dont je n'avais aucune idée de l'exisitence . Aurais tu un idée jusqu'a quel niveau le tunel va ? Une représentation sur la carte du Havre peut être ?


 



DAN 21/04/2011 20:03



Bonsoir Philzoc. Si tu regardes le plan de la ville du Havre sur la page d'accueil, la galerie où nous sommes allés commence au carré A-9. Pour plus de précisions
quant à son parcours sous terre voici une photo satellite qui te donnera une idée précise du tracé de la source. Le point rouge représente le départ dans les escaliers Lechiblier. Le point bleu
représente l'emplacement de l'angelot, et la galerie se continue jusqu'au point vert, mais nous n'avons pas été jusque là.



Bonne soirée Philzoc !



Caroline.K 18/04/2011 02:33



Merci pour cette belle tolérance Dan. C'est ce que j'aime justement pouvoir aller dans les articles passés et revenir à ceux du jour sans contraintes.


Comme je suis pas sure que tu repasses sur les anciens articles, je préfère te répondre "également" ici à la question posée sous l'article de l'interview de blogueur.


"Je te disais que je serais ravie de te compter parmi les blogueurs interviewés.  Tu feras ainsi partie du programme de la seconde vague, celle des blogueurs que je visite depuis moins d'un
an. Je me servirais du formulaire de contact pour t'envoyer les questions. C'est simplement pour mon organisation personnelle, çà me permet de le ranger au fur et à mesure, de les reconnaitre au
titre"


Ton intérêt me flatte


CaroLINE



DAN 18/04/2011 09:06



Bonjour Caroline. Mon blog n'en est pas vraiment un dans ce sens  car je ne publie pas tous les jours. Il arrivera que cette "mode" des blogs journaliers
cesseront sans doute de publier à cause du travail répétitif que cela demande. De plus comme je l'ai déjà dis, la plupart d'entre eux ne se préoccupent plus de ce qu'ils ont publié dans les
jours,semaines, mois précédents, ce qui est très frustrant pour le lecteur.
Je ne repasse jamais d'anciens articles faute de ne rien avoir "sous la main". Je préfère ne rien publier plutôt que de pratiquer cette méthode.
Pour ce qui est de ton questionnaire, pas de problème je l'attends et j'y répondrai avec grand plaisir, car, tout comme mon ami Phyll ou Marco des blogueurs Havrais
(entre autres) nous aimons les contacts que nous procure nos blogs respectif. Si un blog n'est fait que pour raconter ses "petites misères journalière sans retour de communication, cela manque
tout de même d'intérêt pour le lecteur, alors qu'avec les contacts que nous nouons avec nos lecteurs nous arrivons à nous faire de nouveaux amis fidèles comme ceux que j'ai cité plus haut. Se
faire de nouveaux amis ce n'est pas restreindre sa personnalité, c'est l'épanouir.
A tout de suite car j'ai vu que tu avais écris d'autres commentaires sur le blog 


 


 



Caroline.K 13/04/2011 07:59



Bonjour Dan,


Enfin de retour sur la blogosphère et que de retard de visites à combler. Mais quel plaisir une fois lancée de retrouver ces univers et le tien. Là j'avoue que je suis très impressionnée par
cette visite. Je suis un peu claustro sur les bords et malgré cet angelot, je ferais l'impasse pour le moment sur ce genre d'expédition. Mais merci pour la promenade et chapeau aux guides.


Caro



DAN 13/04/2011 09:24



Bonjour CaroLINE. Visiter les entrailles de la terre n'est pas forcément du goût de tous et c'est bien compréhensible. C'est pourquoi je fais des reportages pour
tous ceux qui ne peuvent s'y rendre mais qui ont quand même la curiosité de savoir comment est la physionomie souterraine.
Quant à tes visites sur la "blogo" ici pas de soucis, ce n'est pas un "journal" mais un "livre" que l'on peut ouvrir à n'importe quelle page et à n'importe quel jour
!


Bonne journée Caro ! 



Yvon 09/04/2011 13:40



merci, Dan, pour cet article si passionnant sur la ville du Havre et son alimentation en eau


merci et belle journée



DAN 09/04/2011 15:37



Bonjour Yvon. Merci également d'être passé ici, et bonne continuation dans vos pérégrinations autour du monde avec des photos à couper le souffle  ! 




B.O. 08/04/2011 21:48



Merci pour ce superbe reportage.


C'est pratiquement comme si on avait vécu les choses en direct.


Un peu jaloux aussi, c'est chouette de jouer les Indiana Jones dans les Tunels, vous avez même découvert une oeuvre d'art de 1842. Pffff, si c'est pas de l'aventure cela.


Bon WE.


B.O.



DAN 08/04/2011 23:32



Bonsoir Olivier. Si j'avais pu emmener d'autres amis dans cette exploration je l'aurais volontiers fait, mais les consignes de sécurité étaient telles que ce n'est
que quelques jours avant que nous avons eu l'autorisation d'y entrer et à conditions de n'être que 3 personnes, c'est à dire Marc, Jacques, et moi même et en compagnie des personnes chargées de
notre sécurité que l'on voit dans l'article.


Si un jour une expédition du même genre se présente à moi, je t'inviterai à en faire partie !


En attendant je te souhaite un excellent week-end Olivier ainsi qu'à ta petite famille !



louis 08/04/2011 12:40



Évidemment, j'gnorais tout de cette source avant,(et honnêtement,je m'en branlais royalement !) pourtant j'ai été passioné bravo pour les photos. (et le mystère de l'angelot)


Super



DAN 08/04/2011 12:49



Salut Louis. C'est ce qu'on appelle ne pas avoir sa langue dans sa poche ! 


En tous cas merci pour ton com qui me prouve qu'on peut intéresser les gens avec un récit et des photos pas trop mal foutus.


Quant à toi au boulot l'ami


Et bonne journée bien sûr !



tce76 07/04/2011 22:37



Oh Marco, mais je le connais!


Du groupe 40...!


Encore une belle découverte que tu nous fais là Dan.


Merci.



DAN 07/04/2011 22:50



Bonsoir Thierry. C'est exact, marco du groupe 40, Jacques Simon du service qualité, également jean-Paul du même service, et ton serviteur du service communication,
eh oui que veux tu Renault a "relâché " dans la nature les meilleurs .
Quant à la découverte c'est eux aussi qu'ils faut remercier !


Bonne fin de soirée Thierry !



phyll 07/04/2011 14:48



à Jeff,


par contre, la rue des Hallates existe toujours à Frileuse, d'OUEST en EST elle va de la place de la Liberté à la rue des palmiers en coupant successivement l'avenue de Frileuse et la rue Pierre
Loti. (on s'éloigne un peu du sujet de base, mais je tenais à le préciser) !! 



DAN 07/04/2011 15:01



Salut mon pote
On ne s'éloigne pas tant que ça du sujet puisque cette question est partie de mon article , en tous cas merci du renseignement Phyll ! et @+


 



Jeff 07/04/2011 10:04



Bravo pour vos photos fort bien réussies dans un endroit où la map ne peut se faire qu'avec une lampe torche. La coquille dans la main de l'ange c'est le symbole de la source qui jaillit, du
baptême donc de l'eau qui purifie, mais de l'autre main le chérubin tient un pic de tailleur de pierre ou de carrier. Il faudrait savoir si le nom gravé sur la jambe de l'ange est celui de
l'auteur car les lettres gravées sont quand même inégales. En revanche la gravure de la date 1842 est précise. L'escalier Lecheblier se trouve dans le quartier d'Ingouville. Tous ces noms de
lieux anciens comme, Ingouville, Trigauville, Tourneville, Estimauville, d'origine latine (villa) ont traversés les sciècles. Dans mon enfance j' entendais les anciens évoquer ces lieux et pour
moi les situer était mission impossible comme aussi Frileuse (évoquant le froid du plateau), les Halattes (ancienne forêt domaniale ?), etc... Ne résidant plus au Havre depuis longtemps et
n'ayant pas suivi comme vous les changements de notre ville, je me demande si ces noms de lieux sont encore en usage. Sur les trolleys on voyait affiché "Les Halattes" par exemple. On parle
plutôt à présent de la forêt de Montgeon semble-t-il. Aplemont par exemple est-il un nom récent pour évoquer Frileuse. A-t-il aussi comme certains Havrais le supposaient pour origine la présence
des camps militaires Anglais durant la première WW de 14, les soldats auraient définit le lieu des camps comme Apple Mont. Le bloggueur d'Aplemont pourra surement infirmer ou confirmer. Vos
articles toujours très interessants nous font réfléchir sur le sens de l'évolution d'une ville comme LH. Bonne journée. Jeff



DAN 07/04/2011 10:50



Bonjour Jeff. Merci pour les photos car c'est vrai que j'ai eu du mal à les prendre.


J'ai consulté toutes les archives concernant cet angelot, je les ai en photocopie et aucune ne mentionne quoi que ce soit à propos de l'origine de ce bas relief.
Votre suggestion à propos de la coquille est envisageable également, car à y réfléchir beaucoup de fond baptismaux sont fait avec une coquille, sans Jaques ou non.


A mon avis, mais ça n'engage que moi, le nom gravé sur la cuisse ne peut pas être celui de l'auteur de cette sculpture, je vois mal un tel artiste faire aussi bien
le visage de l'angelot par exemple, et aussi grossièrement la gravure de son nom. Là aussi le mystère reste entier.


Tous les noms de lieux que vous cité sont encore en usage, toutefois j'émets une petite réserve concernant le terme de "halattes",en consultant le plan du réseau des
transports (ci-dessous) on s'aperçoit que ce nom n'est pas marqué :





Concernant aplemont je n'ai pas trouvé l'origine de ce nom, ce que je peux dire avec certitude c'est que ce quartier faisait parti de la commune de Graville, et que
sur les plans anciens il est ainsi noté.


Pour le nom de frileuse voici ce que les archives municipales précisent : Chemin ouvert et construit par M. Dubosc à travers sa propriété du bois des Hallates : voie
nouvelle reliant la rue de l'Abbaye au chemin n° 32. Il est dénommé par M. Dubosc après acceptation par le Conseil municipal qui en prononce la réception, le classement et la dénomination dans la
voirie urbaine par délibération du 5 juillet 1905 (provisoire) et du 29 août 1906 (définitive). En 1907, on trouve beaucoup de jardins ouvriers. Voie faisant partie du lotissement de la
Plaine-de-Frileuse, viabilisée en 1929, voie tendante de la rue d'Etretat à la rue de l'Abbaye. Voie publique, classée par la délibération n°61 du 30 novembre 1959.


Voir R2 4-9.


Au XIXe siècle, à la briqueterie Dubosc à Frileuse, a lieu la découverte d'ossements fossiles du quaternaire à 8 mètres de profondeur et 15 haches du paléolithique.
Sur le plan de 1880, mention est faite d'un vieux Château de Frileuse.
Donc ici nous avons à faire avec un terme ancien.


Merci pour toutes vos visites Jeff et très bonne journée 


 



Didier 06/04/2011 16:16



La coquille st jacques est un symbole pour tous ceux qui font le pélerinage à St Jacques de Compostelle, là où il ya une coquille on trouve refuge pour la nuit, c'est un peu raccourci mais c'est
symbolique. Peut être se trouvait il dans une alcove comme les quelques vierges qui reste sur certaine demeure, ou vide mais l'emplacement encore présent, alors bonne recherche Dan.



DAN 06/04/2011 22:58



Bonsoir Didier. Oui c'est exact concernant le symbole de la coquille pour le chemin de compostelle,. Reste à trouver les rapports  entre ce symbole, l'ange, et
la pioche. C'est probable également que ce bas relief ait été dans une alcove, sa destination finale n'était certainement pas cette galerie. Je crois que ça va être un peu "coton" de trouver le
fin mot de l'histoire, mais je ne desepère pas de trouver un jour, comme j'ai pu trouver l'origine du nom du bassin de la Barre. Tout est une question de temps, et parfois, d'heureuses découverte
tout à fait fortuite !


Merci du renseignement Didier et bonne fin de soirée ! 



JMH 06/04/2011 15:01



Je reviens pour dire que la présence de l'ange est assez surprenante. On pourrait l'appeler un "putto" car il est joufflu. J'ai l'impression que ces figures sont souvent liées à l'eau (
fontaines...) mais il reste à savoir si on en trouve ailleurs sous terre. A quoi servent les ailes d'un ange dans le sous-sol ? Ce sont les chauve-souris qui ont des ailes et se trouvent dans les
cavités. La coquille Saint-Jacques est le symbole du mercure en alchimie mais peut aussi servir de bénitier. Le souterrain est souvent associé à l'enfer où se trouve l'ange déchu. Une énigme à
 creuser !



DAN 06/04/2011 16:02



Salut Jean-Michel. A mon avis, mais ce n'est vraiment que mon avis, ce bas relief n'était pas destiné à être dans cette galerie. Comme je l'ai dit dans une
précédente réponse ici même, car si on s'en tiens aux documents d'archives, la source fut découverte en 1845, et l'angelot est daté de 1842, alors je pense que ce bas relief a dû été sculpté pour
une autre occasion que le creusement de ce tunnel. En tous cas il a un rapport certain avec la découverte d'une source quelconque au vu de la coquille d'où l'eau jaillit. Peut être a t-il été mis
là pour échappé à un saccage complet comme le suggère les inscriptions effacées ? Mais je n'en sais pas d'avantage !


Personnellement, en ayant visité beaucoup de grottes et vu quelques mines, je n'ai jamais constaté la présence d'une telle sculpture. Nous sommes ici au XIXe siècle
et les croyances religieuses, bien qu'encore vivaces, ne sont plus au goût de l'époque. Reste à trouver ce que signifie le symbole de la coquille saint Jacques, peut être a-t-elle un
rapport  avec les sourciers. C'est dommage que c'est loin d'ici mais j'en connais un qui aurait pu répondre à cette interrogation, mais il se trouve dans les Alpes de Haute Provence. Je
pense que c'est de ce coté là (du coté des sourciers)  qu'il faudrait chercher !


@+ Jean Michel !



Didier 06/04/2011 14:53



De quoi étancher notre soif de connaissance.



DAN 06/04/2011 15:51



Salut Didier. Voila en deux mots,  un compliment qui ne reste pas en caraffe ! 



brigitte 06/04/2011 13:55



bonjour DAN, voici un très joli reportage Merci pour le partage L'angelot  est surprenant dans ce lieu.Il représente certainement un mineur ou celui qui a  ( re-) ou découvert la source
, il est présenté dans un tunnel, tenant une coquille où l'eau jailli et en même temps il protège ce lieu, peut-être a t-il été béni!.En tous cas très belle sculpture Bonne journée à toi



DAN 06/04/2011 15:46



Bonjour Brigitte. Si on s'en tiens aux documents d'archives, la source fut découverte en 1845, et l'angelot est daté de 1842, alors je pense que ce bas relief a dû
été sculpté pour une autre occasion que le creusement de ce tunnel. En tous cas il a un rapport certain avec la découverte d'une source quelconque au vu de la coquille d'où l'eau jaillit. Peut
être a t-il été mis là pour échappé à un saccage complet comme le suggère les inscriptions effacées ? Mais je n'en sais pas d'avantage !


En tous les cas c'est une très belle sculpture qui, pour ceux pouvant arriver jusque là, est une bien agréable surprise !


Bonne journée Brigitte !


 



syber76 06/04/2011 07:20



Reportage photos toujours aussi interressant et instructif.



DAN 06/04/2011 07:59



Bonjour Syber. Merci pour cette appréciation et toi qui est un photographe tu peux juger de la difficulté à photographié dans ce milieu !


Bonne journée Syber



phyll 05/04/2011 13:53



 et oui mon pote, l'amitié est comme cette source..... pendant des années on ignore son existence, puis un jour
elle est là, aussi belle que les jets d'eau du jardin de l'Hotel de Ville !!!


à demain !



DAN 05/04/2011 17:15



Salut mon pote. C'est limpide l'amitié, entre deux potos,  sa coule de source, c'est vrai, car  je tiens ce renseignement de source sur, et je n'ai pas
besoin de citer mes sources pour l'affirmer !


A demain mon pote !  



boboce 05/04/2011 11:55



Salut DAN


Encore une superbe découverte dans les entrailles du Havre.


Bientot on pourrait peut être découvrir les égouts Havrais.


C'est le genre d'endroit qui me rappellerai les souvenirs de ma classe verte en spéléologie, activité qui m'avais beaucoup plus. Et oui, un fana d'avion qui
préfère les sous sols, à l'altitude, ça existe.


Tu fais vraiment la connaissance de plus en plus de monde dans tous les domaines de ta bonne ville du Havre.


 


Bonne semaine


A+



DAN 05/04/2011 12:15



Salut Boboce. Pour les égouts du havre j'en ai une idée avec les travaux du tramway avenue Foch et cours de la république.
Que cet article te rappelle des souvenirs de classe voila qui n'est pas commun, par contre que tu préfères le dessous plutôt que les très en dessus voila de quoi
surprendre pour un amateur d'aviation !


Quant aux connaissances que je peux faire grâce au blog ça oui c'est un point très positif et ça a commencé avec Phyll ! alors tu vois un peu


Bonne journée l'ami boboce ! 



pere cantoche 05/04/2011 08:37



Encore un super-commentaire de notre écrivain potavrais, le talentueux JPS dont la source d'inspiration ne semble pas être sur le point de se tarir, et cela pour notre plus grand plaisir...


" Havrais dire " un blog qui suscite des commentaires dont la lecture nous rend plus intelligents...



DAN 05/04/2011 09:24



Salut père cantoche. Voila un commentaire qui coule de source s'agissant de JPS, ces commentaires sont une fontaine de mots dans laquelle on baigne volontiers, on
pourrait même s'y noyer si ses mots ne nous portaient pas.
Quant aux commentaires de  "havrais-dire" je pourrais en dire autant de de "A livre ouvert" http://percantoch.blog.mongenie.com/


Bonne journée Thierry !



Mousse 04/04/2011 20:10



Bonsoir cher Dan,


Voilà une expédition peut banal.


Je te félicite, car moi qui souffre de claustrophobie, je ne prends jamais l'ascenseur, tu penses que de visiter cet endroit, ce n'est pas pour moi.


Je n'aurais pas suivi cette expédition. Un certain moment, c'est vraiment très étroit !


C'était une visite passionnante.


Ton reportage est remarquable.


Il n'y avait pas de problème, tu étais protégé par l'angelot.


Tes clichés sont magnifiques.


Je reste scotchée à ton reportage.


Merci cher Dan.


Bonne semaine.


Amitiés.


 



DAN 04/04/2011 23:12



Bonsoir Mousse. Il vaut mieux en effet ne pas être claustrophobe pour faire ce genre d'exercice, et encore ici tu ne vois que les parties les plus hautes, à certains
passage nous étions obligé de baisser la tête, et par moment je me suis cogné au plafond, mais grâce au casque (et peut être à l'angelot ) je n'ai rien eu !


Bonne semaine mousse !



jph 04/04/2011 20:04



Salut Daniel


Bravo, voilà un sujet original qui nous en apprend encore un peu plus sur notre ville, comme beaucoup de tes articles.


Je connaissais déjà l'existence de cette source qui alimentait St Roch et l'Hotel de Ville mais ne savais pas d'où elle provenait exactement. J'apprends grâce à ton blog que son parcours
souterrain est visible et ne manque pas d'intérêt. Merci de nous en avoir fait profiter ainsi qu'à tous ceux qui t'ont permis de réaliser ce "reportage". Sympa !


@+



DAN 04/04/2011 23:07



Bonsoir Jean Pierre. J'ai connu cette source du temps où je travaillais chez Gallet où nous faisions les rideaux publicitaires. Je descendais deux fois par jour par
les escaliers Lechiblier, et un jour en remontant j'ai vu la porte qui n'était pas fermée à clé, je suis revenu un peu plus tard pour visiter un peu cette galerie, mais pas aussi complètement que
cette fois-ci.


Cet article a beaucoup plu mais je ne pourrais pas faire de telles excursions chaque semaine hélas !


Bonne fin de soirée Jean-Pierre !  



Mr Yak 04/04/2011 12:28



Tu es devenu spéléo ! mais combien de chapeaux portes tu ?



DAN 04/04/2011 12:45



Salut Yak. Aaah si je le savais moi même, depuis longtemps je ne compte plus. J'aimerai bien refaire de la spéléo mais vu l'âge ça commence à coincer un peu aux
articulations !


Et à propos de chapeau j'en connais qui portent plusieurs casquettes alors....


Bonne journée l'ami ! 



jps 04/04/2011 10:03



Tandis que d'aucuns se désintéressent complètement d'un mince filet d'eau qui servira à alimenter un simple réservoir de chasse-d'eau, voilà que tu nous emmènes dans les entrailles de la terre
pour piquer notre curiosité et compléter ta propre documentation sur cette eau, liqueur de vie..et toujours ce travail soigné dans les prises de vue (sans te prendre pour un photographe de
renommée)..cet esprit actif d'investigation qui trouve là un terrain d'énigmes que tu dissiperas grâce à ton sens de la curiosité et aux réponses des professionnels en charge de cet environnement
fragile et précieux..ces explications cohérentes qui nous guident sans détourner notre attention au point d'envier tes errances dans ce dédale souterrain ou de se jeter dans la première bouche
d'égout ouverte, en vue..réflexion, tranquillité, sécurité sont des reflets de ton existence quotidienne alors que nous nous préoccupions de ta santé, de ta vie, tout en faisant défiler les
images de cet article aussi lumineux qu'un faisceau de projecteur dans le percement du tunnel du tramway..ici, point d'actions dissociées, point d'actes épars, point de bavardages inutiles ou de
grimaces, tout est fait dans un ordre chronologique, toute la puissance d'un documentaire Danien qui suinte de passion.. cet article remportera-t-il le succès mérité, à l'instar des précédents
d'ailleurs ??  je ne te cache pas qu'après l'avoir lu, j'ai tiré deux cartouches de chevrotine sur mon écran de télé, aussi plat que les programmes diffusés..


Amitiés de source sûre...



DAN 04/04/2011 10:16



Salut JPS. Je ne sais pas si cet article sera plus lu que les aricles précédents, c'est ce que j'espère toujours, et si j'ai pu t'intéresser voila qui est bien
sympathique.
Mais comme on dit, dans la vie il faut de tout pour faire un monde alors tu n'as plus qu'à te racheter une télé et recherché comme moi j'ai recherché la source, une
bonne programation télévisuelle, car fichtre ça existe quelque part non de d'la !


Bonne journée l'ami ! 



FAH 04/04/2011 08:47



Bonjour Dan,


Amandus aurait été ravi de vous accompagner, car c'est grâce à lui, et aux employés de la Ville qui maintiennent cette source en état, si vous avez pu redécouvrir, et remettre "au jour" cet
angelot qui veille sous terre. J'aurais aimé en faire partie aussi, mais je préferre les grands espaces.


Bravo!


FAH



DAN 04/04/2011 09:24



Bonjour Françoise. Il y a toute une série de manuscrits d'Amandus Roesseler, non seulement sur cette source, mais sur d'autres le long de la falaise, et ses dessins
sont aujourd'hui de précieux indicateurs du temps où il n'y avait pas encore la photographie.
Quant à l'excursion, j'aurais bien voulu te voir avec casque et bottes, mais si tu préfères les grands espaces le source n'est vraiment pas le lieux idéal !


Bonne journée Françoise !



Pierre 04/04/2011 07:50



Et bien voilà une excursion  pas banale du tout. Tu as le don pour aller dans des endroits pas courant. Merci pour le reportage.



DAN 04/04/2011 08:35



Bonjour Pierre. Peu courant tu as raison, car je ne sais si un jour je pourrai y retourner, et c'est sûr aussi que je ne pourrai pas t'y emmener non plus, peut être
à l'entrée dans les escaliers,  mais pas plus loin hélas !


Mais nous aurons bien d'autres endroits où t'emmener les copains et moi sans aller dans celui-ci !


Bonne journée Pierre !


 



Yannick B 04/04/2011 01:55



Merci Dan de nous avoir fais découvrir ces "entrailles", ça a du être un moment assez fort que cette visite qui (pour reprendre les mots de Claude) n'est pas donnée à tout le monde. Tu nous
prouve au travers ce reportage que Le Havre regorge de lieux peu connu du public voir insolite.
Grâce à toi si un jour je repasse devant cette porte, je saurai où elle mène, j'ai vraiment appris quelque chose, enfin en parlant de l'escalier Lechiblier, j'espère que tu as reservé le livre
sur les escaliers de notre ville.



DAN 04/04/2011 08:30



Bonjour Yannick. Cela a été effectivement un moment fort cette visite, d'autant plus que je savais que les autorisations pour y aller sont très rares, voire même
impossible à obtenir. Quant on voit toutes les précautions qu'il faut prendre pour accéder à cette source je comprends qu'il soit difficile de faire des visites régulières.


Quant au livre sur les escaliers bien sûr j'en ai réservé deux, et, de plus, j'en parlerai la semaine prochaine ici même, où les auteurs nous raconterons la façon
dont ils ont conçu leur ouvrage .


D'ici là, bonne semaine Yannick !  



GL 03/04/2011 21:27



Quelle expédition vous avez faite là pour nous montrer un endroit inconnu, un vestige du Havre qui sert encore.


On aura encore appris des choses sur l'histoire de notre ville. Merci pour cette aventure illustrée.



DAN 03/04/2011 22:52



Bonsoir GL, et merci pour cet article. J'ai pensé à tous les blogueurs qui auraient bien voulu faire cette excursion cette journée là, alors restituer un peu de ce
que j'ai vécu dans ce boyau me parait normal de vous en faire tous profiter un peu  !


Bonne fin de soirée GL !



Papy Scham 03/04/2011 20:16



Génial et très passionnant ce reportage. Tu as bénéficié d'un sacré privilège. Te voilà devenu grand reporter. De très beaux clichés aussi que tu as su nous rapporter de cette escapade
souterraine. FELICITATIONS. Un grand bravo. Tu nous suprends de plus en plus. Bonne soirée et bonne semaine.



DAN 03/04/2011 22:42



Bonsoir Papy Scham. Aujourd'hui ça peut passer pour un privilège effectivement mais dans ma jeunesse tout le monde pouvait accéder à cette source, mais bon, nous
vivons une autre époque.
Cela sera difficile maintenant de surprendre les lecteurs mais on verra bien après tout car il y a deux mois je ne pensais absolument pas à cette "excursion"
alors... !


Bonne fin de soirée papy Scham ! 



eva 03/04/2011 17:54



heu... c'est quand même malheureux de faire une excursion souterraine quand il fait si beau dehors !!!


(Je plaisante Dan !!) c'était un super reportage ! Bonne fin de dimanche



DAN 03/04/2011 18:05



Bonsoir Eva. Ben oui que veux-tu fallait bien que je profite de la fraicheur souterraine vu le beau temps qu'il y avait, là au moins je ne risquais pas les coups de
soleil 


Merci pour le reportage et bonne fin de journée à toi également ! 


 



marcopolo76 03/04/2011 16:57



Bonjour Dan


Te voila devenu spéléologue maintenant...rien ne t"arrête pour découvrir cette ville ; tu nous mets sans dessus dessous...!


Je tiens à te féliciter car faire des photos dans des conditions comme celle là ce n'est pas évident...pas de recul, les couloirs sont étriqués , le flash est direct enfin tout est là pour rater
pas mal de clichés ...!


Merci pour ce partage...!


Marco



DAN 03/04/2011 17:07



Salut Marco. Je vois que tu connais les difficultés de faire des photos dans les conditions où j'étais, car c'est absolument ce qui s'est produit et, en fait, j'ai
déclenché une bonne centaine de fois pour finalement ne garder qu'une trentaine de photos. Et si je mettais l'appareil en fonctions automatique il ne voulait pas se déclencher, résultat mise au
point "au pif" ou à la lumière des torches. Bref c'est du bol d'avoir d'en avoir réussie quelques-unes !


Quant à la spéléologie ça me démange d'en refaire... mais avec l'âge ...


Bonne fin de journée l'ami !



jeanpaul76 03/04/2011 13:32



Pardon


La decouverte de monsieur Lockhart


 



DAN 03/04/2011 15:15



On avait rectifié l'ami



mouneluna 03/04/2011 13:31



quelle chance vous avez eu de pouvoir aller visiter cet endroit


Ha ! l'eau, c'est la vie


bon dimanche



DAN 03/04/2011 15:15



Bonjour Mounelluna. C'est une vraie chance en effet que d'avoir visitée cette source, car ensuite cette eau va ici :





Comme tu dis l'eau c'est la vie et l'embellissement de nos jardins publics


Bon dimanche moun !



jeanpaul76 03/04/2011 13:28



Bonjour


Deux personnages Marc Haspot et Jacques Simon des connaissances du temps je ne te raconte pas . Très bien ce reportage surpris de savoir que le jardin de l'hôtel de ville et du square saint Roch
utilise la découverte de monsieur .
L'angelot un ange dans un monde de souffrance un excellent reportage chacun en tir une conclusion sur des interrogations, mais à quoi sert la porte au pied de l'escalier le havre n'a pas fini de
nous étonner.
Dite moi avez-vous rencontré des habitants a longue queue cette idée-là me donnent froids dans le dos


Bon Dimanche



DAN 03/04/2011 15:09



Salut Jean-Paul. Évidemment avec Marc et Jacques tu es en, "pays" de connaissance


Quant à la porte dans les escaliers Lechiblier elle permet, grâce au tunnel d'accès, d'aller jusqu'au captage proprement dit de l'eau de source. Avant cette porte
elle coule "librement", et après cette porte elle est canalisée dans une conduite qui ensuite part vers l'hôpital où là, l'eau rempli un grand réservoir.
Quant aux habitants à longue queue ma foi aucune nouvelle !


Bon dimanche Jean-Paul 


 



françoise 03/04/2011 12:18



Bonjour Dan. Ton reportage est vraiment passionnant! On n'imagine pas, c'est vrai, tout ce qu'il y a dans le sous-sol. Adolescente, avec une amie, nous descendions parfois cet escalier, notamment
lorsque les bus étaient en grêve. Loin de nous l'idée qu'une source coulait en dessous. Quelle bonne idée de nous faire visiter virtuellement ce tunnel ! il y en a probablement beaucoup d'autres,
des lieux cachés comme celui-là, à explorer. Et ce petit angelot! quelle merveille! décidemment, l'homme a une âme artistique qui va se nicher partout. Et bravo pour le courage ! il faut en avoir
pour s'introduire dans de tels boyaux, même bien accompagnés! Merci d'avoir eu du courage pour nous et d'étendre nos connaissances sur notre patrimoine havrais. Françoise B



DAN 03/04/2011 12:32



Bonjour Françoise. Tu ne le sais pas mais cette source remonte presque jusqu'à la rue de la cavée verte en sous sol. Elle doit se terminer en dessous des rues
Copernic -Begouen, non loin de "notre" rue.


Pour le courage c'est plutôt de la curiosité qu'il fallait pour visiter ce lieu, et j'ai regardé sur le plan topographique de la source, l'angelot se trouve
approximativement sous la rue Georges Lafaurie à l'endroit des feux de circulation en haut, mais à plusieurs dizaine de mètres de profondeur bien sûr.


Quant à l'escalier lui même du fait de nos habitations respectives à cette époque il est certain que, toi et moi l'avons emprunté moult fois !


Bon dimanche Françoise !



phyll 03/04/2011 12:13



salut mon pote,


voici un récit "à la Jules Verne" relaté de bien belle façon et les photos qui accompagnent cette aventure sont superbes malgré les conditions difficiles !!!


On peut dire que là, tu t'es mouillé pour notre plus grand plaisir !!!


... un article à voir et à revoir !!!


bon dimanche poto ! ;o)



DAN 03/04/2011 12:20



Salut mon pote. Jules verne rien que ça ! Tu pensais sans doute à "voyage au centre de la terre ", c'est un peu ça finalement mais nous n'avons pas rencontré de
monstre !


Nous sommes revenus non seulement mouillé mais "crotté" aussi. Il a fallu que je nettoie toutes les affaires que je portais ce jour là, et l'appareil photo n'a que
"modestement" apprécié, mais bon j'ai fais attention et après un bon nettoyage (comme moi d'ailleurs) nous voila repartis pour de nouvelles aventures ! 


Bon dimanche poto !



pascal 03/04/2011 11:29



Bravo pour cet article sur les sous-sols du havre.


Continué à nous surprendre.


merci



DAN 03/04/2011 11:32



Bonjour Pascal. Merci pour votre commentaire et j'essaierai de vous surprendre le plus possible à l'avenir. Bon dimanche à vous !



JMH 03/04/2011 08:47



Bonjour


Vous avez fait fort ! Une belle expédition dans les antres souterrains du Havre. Combien de temps dure la visite de la galerie ?



DAN 03/04/2011 09:57



Salut Jean-Michel. La visite par elle même dure une bonne heure, si on ne vas pas au delà de la sculpture, sinon jusqu'au bout du boyau il faut compter un peu plus
mais il faut être équipé de cuissardes sinon on en revient les pieds mouillés. Mais avant de pénétrer dans la galerie l'équipe du G.R.I.M.P.E. et les pompiers ont vérifié qu'il n'y ait aucun
danger d'éboulement, ou que la teneur en oxygène soit suffisante pour respirer, alors évidement ça rallonge d'autant le temps de visite !


Bon dimanche Jean-Michel !



pere cantoche 03/04/2011 08:45



Fouiller les entrailles de la Terre...


Alors que le soleil, à sa surface, brille de mille rayons... quelle drôle d'idée, mon Ami...


Claustro grave, très peu pour moi, ce genre d'expédition... mais j'admire, j'admire et remercie les auteurs de cet article et les dévoués organisateurs et professionnels accompagnateurs de cette
découverte souterraine...


Cette descente dans les boyaux de la Terre me fait penser que je dois, sur mon blog, poster ma " blague du Dimanche " pour qu'on se les torde, les boyaux


Bon Dimanche, mes Amis...



DAN 03/04/2011 09:52



Salut Père cantoche. C'est d'autant plus vrai que ce jour là il faisait un temps magnifique au dehors, mais c'est tout aussi bien car ainsi le niveau de l'eau à
l'intérieur était-il moins important quoique à ce niveau la ce ne soit pas significatif. Quant à être "claustro" là il ne vaut mieux pas car la largeur du boyau ne permettait pas d'être à deux de
front !


Maintenant je vais aller me tordre un boyau chez toi !


bon dimanche Thierry ! 



buddy2259 03/04/2011 05:26



Bonjour Dan,


Un reportage très intéressant encore une fois avec ce voyage sous la ville afin de découvrir l'histoire de ces sources,quelle chance  pour  toi d'avoir pu effectuer un tel
périple .Félicitations pour tes photos superbes et souhaitons que personne ne vienne un jour toucher à cette partie du patrimoine de notre cité.


Bon dimanche mon ami!



DAN 03/04/2011 09:46



Bonjour Buddy. C'est une vraie chance en effet que d'avoir pu revisiter cette source. J'écris RE car je l'avais fait il y a une quarantaine d'années, mais à l'époque
on entrait très facilement dans ce boyau alors qu'aujourd'hui c'est très difficile puisque tout est verrouillé. Quant aux photos je les ai faites un peu au jugé car j'avais besoin de mes mains
pour ne pas glisser, alors je "mitraillais" à tout va en espérant que dans le lot j'en ai quelques-une de bonnes !


Bon dimanche mon ami !



LGV 03/04/2011 04:23



Quel chance !!!


Quand j'étais à St Jo, avec les copains on parlait tout le temps d'aller visiter cette source. Et aujourd'hui encore, je suis sûr que mon frêre et mon ami momo serai très heureux de pouvoir faire
une telle visite.


Merci Dan pour ce compte-rendu, tu rajoute la spéléologie à l'arc de tes connaissances ?



DAN 03/04/2011 09:40



Bonjour Cédric. Si par le passé visiter cette source était chose assez aisée, aujourd'hui il n'en est pas de même. Cet endroit est sécurisé et à moins de faire comme
nous l'avons fait, il est impossible hélas de s'y rendre. Quant à la spéléologie s'en est pas vraiment ici, mais c'est vrai que par le passé j'ai aussi pratiqué ce loisir.
Bon dimanche où que tu sois Cédric ! 



Claude 03/04/2011 00:37



Alors çà...c'est du lourd....du beau boulot...


Il y a longtemps que je me pose des questions au sujet de cette source dont je connaissais l'existence sans plus...j'avais malgré tout supposé ( à juste
titre puisque tu nous le confirmes ) que son accès se trouvait là où tu nous le montres mais sans conviction ..maintenant je sais et de plus j'apprends beaucoup de choses à son sujet avec
excellentes photos à l'appui.


Merci à toi pour ce reportage rare et merci à tous ceux qui ont permis une telle expédition..c'est pas donné à tout le monde.


Petite question au passage quand-même sait-on d'où provient (en amont) l'eau de cette source..



DAN 03/04/2011 09:35



Bonjour Claude. Il y a une quarantaine d'année j'étais allé dans ce boyau et j'avais vu cette eau sans savoir d'où ni comment elle venait. Depuis j'ai passé une
dizaine d'années à la Société Géologique de Normandie, et pour répondre précisement à ta question, à savoir d'où vient l'eau, elle provient ni plus ni moins de la roche elle même. Considérons
cette roche,  ici de l'argilo-calcaire, comme une immense éponge où, par endroit elle est complètement saturée d'eau. Ne pouvant plus la contenir, la roche par ses petites failles, laisse
l'eau s'échapper tout simplement. Lors de notre progression nous avons été "douché" par une multitude de petite sources et c'est bien connu les petit ruisseaux faisant les grandes
rivières...


Quant à l'équipe qui était avec nous je n'aurais qu'un seul mot formidable.
Bon dimanche les amis !