Rue Paul Marion (non visible sur plan)

Publié le par DAN

  Dans le quartier de l'Eure. 

La rue Paul Marion doit son nom au notaire conseiller municipal, puis maire du Havre de 1886 à 1890. Cette artère fut créée de 1857 à 1860. Tout d'abord nommée rue des abattoirs en raison de leur proximité, ceux-ci ayant été construits en 1854-1870. Elle changera de nom suite à la construction de nouveaux abattoirs dans le quartier des neiges en 1890. Aujourd'hui il n'y a plus de ligne de tramway dans ce quartier et pourtant leur dépôt était situé non loin de là rue Paul Marion.


marionLa rue Paul Marion en 1911. (coll DAN)

 



Havre-Eure (2)  

Le même endroit en 2012. (photo DAN)


_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Merci de votre votre visite.

 


Commenter cet article

Caroline.K 03/12/2012 05:21


Alors Dan, c'est plutôt réjouissant par rapport à l'article précédent, j'ai le sentiment de peu de changements dans cette rue Paul Marion. En même temps, je n'étais pas non plus la plus douée au
jeu des 7 erreurs.


Pour revenir à la bouquiniste, je pensais que les livres sur Le Havre même nouveau était une rareté qui aurait une place chez elle, mais je rêve un peu.


CaroLINE

DAN 03/12/2012 10:10



Bonjour CaroLINE,
Oui, il faut bien que de temps à autre, j'aborde un autre sujet que ces foutus bombardements. Ici en effet peu de changement, mais ne t'y fie pas à une centaine de mètres de là tout a été
détruit, on y revient.
Le livres sur le Havre ne sont pas rares sauf pour certain d'entre eux, mais concernant la bouquiniste la vocation de la boutique est de ne vendre QUE des livres anciens, les
livres neufs étant, par ailleurs, distribué partout dans toutes les librairies et autres supermarchés, alors pourquoi leur faire concurrence sur ce créneau là ?
Bonne journée CaroLINE ! 



SHIPS-LOVER 27/05/2012 23:10


Salut DAN, Comment va tu? désolé de n'avoir posté de message avant, j'étais parti en vacance a l'île de Ré? Concernant ton reportage c'est encore un sans faute, RIRES. car je venais souvent par
ici, pour le travail. On voit encore ces bâtiments avec cet même structure mise a part quelques modifications. et tu été idéalement bien placer pour ce point de vu, comme on dit chez moi, pile
poil.

DAN 27/05/2012 23:46



Bonsoir Ships . Je vais bien puisque je peux toujours répondre aux commentaires, en tous cas j'espère que tu as passé de bonnes vacances.
Pour faire mes potos je me munis toujours d'une copie de la carte postale et j'essaie, dans la mesure du possible d'être "pile-poil" au même endroit que celui qui l'a photographier, sinon je
"mitraille à tout va en espérant qu'il y en ai une où je suis"pile-poil"


Bonne fin de soirée Ships !



Michèle 19/05/2012 11:08


Bonjour,


J'étais aussi à Deschaseaux avec plusieurs de mes enfants, fans de foot. Pour moi le foot avec Le Hac a toujours fait partie de ma vie , car mon Père et mon Frère étaient eux aussi fans de foot.
Alors je me souviens des matches à la Cavée Verte, notamment un Hac-Lille (je crois) où l'arbitre avait été blessé au visage par un jet de bouteille; ce qui avait fort impressionné la gamine que
j'étais alors.


L"Adieu Deschaseaux " de la tribune Kop était vraiment chargé d'émotion; et le feu d'artifice splendide. Mais j'avais oublié mon APN, alors j'espère que je pourrai vous faire une petite visite
pour avoir des souvenirs de cette soirée.


Et je serai normalement à l'inauguration du Grand Stade le 12 juillet, mais cette fois avec mon APN.


Bon Week-end , ensoleillé pour l'instant.


Michèle


 


 

DAN 19/05/2012 11:27



Bonjour Michèle. Je ne serai pas au nouveau stade en juillet, car c'est pour moi, et surtout pour mon épouse encore en activité, le moment de prendre nos vacances d'été, donc je pense qu'il y
aura beaucoup d'APN qui fixeront ce moment sur capteur.
Pour moi le stade de la cavée verte reste lié à la coupe de France de 1959, où, à leur retour, les joueurs de l'époque avaient fait un tour d'honneur avec la Coupe, mon plus beau moment de
football sans doute.
Par contre hier soir j'ai mitraillé à tout va (près de 300 photos) alors en voici une, celle à mon avis le plus représentative de cette soirée, l'adieu des supporters à ce stade Deschaseaux !



Bon week-end Michèle !


 


 



François 18/05/2012 23:03


Dan,


Il est amusant de constater que le commerce au centre de la carte postale a été transformé en habitation alors que la première habitation de la rue à droite est devenue un commerce à la devanture
bleue. J'ai voulu aller faire des croquis dans ce coin mais le vent froid du nord a refroidi mon envie de dessiner. Tu n'a jamais envisagé de le faire à la place de tes photos.

DAN 19/05/2012 00:11



Salut François. Je n'avais pas remarqué ce détail à propos des commerces, tu as raison, mais les petits commerçant vont et viennent à un rythme effréné ces derniers temps, pour finalement
disparaître complètement.
Sinon, je suis pire que toi du point de vue des températures, il faut vraiment qu'il fasse bon, (pour les autres ça veut dire très  chaud) pour que je dessine en plein air, mais ça ne me
déplairais pas en effet de croquer quelques coins du Havre dont ce quartier. Mais avec le blog et le projet qui lui est attaché, mes journées passent trop vite et je n'ai plus le temps de faire
tout ce que je veux !
Bon week-end François ! 



phyll 18/05/2012 22:46


re-salut poto,


pour l'(h)eure, il n'est plus question de St NICOLAS !...... allons donc passer ce week end à St FRANçOIS !!!!!! (pour la
fête Bretonne)........ désolé, je n'ai pas résisté à la tentation....... (tu peux supprimer ce comm si tu
le veux, je ne t'en voudrais pas !!!)


à bientôt j'espère,( il y a "longtemps" qu'on ne s'est pas vu) !!!


toute mon amitié !

DAN 19/05/2012 00:04



Salut mon pote. Effacé un com de Phyll, vous n'y penser cher ami, un ami fidèle depuis le début de ce blog cela n'aurait aucun sens


Sinon tu as raison ça fait un moment que l'on ne sait pas vu mais comme tu le sais je suis très occupé par mon projet et j'y passe tout mon temps, et quand je dis tout c'est vraiment tout. Je me
suis permis une récréation ce soir, récréation et presque "boulot" en allant assister au dernier match à Deschaseaux, eh oui, je ne suis pas un grand fan de foot mais il y avait comme un parfum
d'histoire pour ce dernier match du Havre Athlétic Club disputé dans cette enceinte, alors forcément  APN en main j'ai fixé de bout en bout tous les évènements de cette soirée, pour l'heure
je vais au pieux car demain sera un autre jour et si le temps le permet j'irai peut être faire un tour du côté de St François, dans une buvette il y aura peut être un bon vin Nicolas à déguster
va savoir !


Bon je suis vanné et sur ce je te souhaite une bonne nuit poto !



gérard 17/05/2012 16:59


C'est donc un sujet qui fâche la dénomination de Saint-Nicolas. Je suis personnellement bien embarrassé pour nommer la mutation qui s'y réalise. J'ai lu aux archives municipales sur un document
de 1920, non pas quartier Saint-Nicolas, mais VILLAGE Saint-Nicolas, qui ne l'oubions pas, fût la grande LEURE Tandis que les neiges, la petite LEURE.

DAN 17/05/2012 17:39



Bonjour Gérard. Qui fâche c'est un bien grand mot, mais il est vrai que les anciens habitants du quartier aimeraient conserver cette appellation de "quartier de l'Eure", nom qui a lui même évolué
au fil des temps.
Disons pour être pragmatique que cette appellation a l'avantage de couvrir l'ensemble du territoire de la commune , alors que les nouvelles appellations sont plus localisées, mais avec l'usage on
fini par les étendre  à l'ensemble du quartier lui même. C'est sans doute ça qu'il faudrait éviter afin d'être précis quand on parle de cette partie du Havre, sinon je pense que ceux qui
nomment ainsi ce quartier ont certainement perçu tout le plaisir à habiter un quartier qui a su gardé son caractère un peu villageois !
Bonne soirée Gérard ! 



otto graf 17/05/2012 16:49


Grand merci pour cette information avec une photo.


Je ne reconnais pas les lieux que j’ai connus sous cette façade récente d’inspiration Arts Déco…et qui portait le seul nom de
« Marine Marchande ».


Cette brasserie était sur le Bd Amiral Mouchez et à qq centaines de mètres de Caillard, d’un côté et des TLH, de l’autre.


Morte au Champ d’Honneur de la nouvelle « Nouvelle Cuisine » qu’elle n’observait d’ailleurs pas ?


Merci encore…et comme pour bcp de choses, dans cette ville si éprouvée, seul le souvenir demeurera, et bien vivant !.


Otto.

DAN 17/05/2012 17:27



Bonjour Otto graf. Cet établissement se trouve rue Pierre Guinard, alors il se peut, comme je l'ai expliqué sur votre précédent commentaire, que ce ne soit pas l'établissement auquel vous faite
allusion. Le boulevard Amiral Mouchez n'est certes pas très loin, mais du "café de la métallurgie et de la marine" à ce boulevard il faut, pour s'y rendre,
emprunter la rue Louis Eudier. Alors parlons-nous du même établissement ?
Toujours est-il que je vous met ce même établissement ici en photo, avant le percement de la rue Guinard que les ateliers Caillard avaient obstrué. Vous constaterez qu'en 2004 il portait déjà le
nom de "café de la métallurgie et de la marine".
Je n'ai pas vu dans mes archives cette brasserie Boulevard Amiral mouchez donc, si vous avez plus de précisions qu'au numéro où il se situait, je pourrai retourner
sur les lieux et photographier l'endroit tel qu'il est (ou n'est plus) aujourd’hui.
Mais voici café de la métallurgie et de la marine". en 2004.



Bonne fin de journée Otto graf !



Otto Graf 16/05/2012 21:20


J'ai un très bon souvenir dans ce quartier, qui n'était pas loin de mon entreprise, c'est celui de "La Marine Marchande", une brasserie traditionnelle, sans fla-fla, qui recevait, dans un cadre
ordinaire mais chaleureux,avec une jolie carte traditionnelle dans des prix corrects. C'était dans les années 70/80....On y retrouvait lemonde du travail et des affaires...(qu'est-elle
devenue ?).


Ah que c'est loin, c'est loin tout ça (air connu).


Otto.

DAN 16/05/2012 23:16



Bonsoir Otto graf. Si le nom exact est "café de la marine et de la métallurgie" l'établissement auquel vous faites allusion existe encore, sinon je ne connais pas à l'heure actuelle un café
portant ce nom. Et pour confirmer ou non si l'on parle du même établissement en voici une photo de l'année dernière, et si c'est celui-ci, il se porte bien, même très bien depuis la rénovation
générale de ce quartier, voici la photo :



Bonne fin des soirée Otto graf



haspot 16/05/2012 21:09


Salut daniel ,


J'ai habité le QUARTIER DE l 'EURE pendant 34 ans  : ( je prenais le car pour aller bossé au foyer des Marins , occupé par les travailleurs de chez renault .


96 rue de l'aviateur Guerin , audessus du Bar LENFANT


15 rue Paul Marion


et  au 8_ rue Marceau , le quartier st Nicolas concerne surtout les nouvelles constructions en particulier celles du Quai de Saone, et celles autour de la piscine .


La rue de l'eglise est le coeur de Quartier de l'Eure     bravo pour tes photos


Amicalement

DAN 16/05/2012 23:05



Bonsoir Marc. En effet tu es un enfant du quartier et tu le connais très bien à ce que je vois. Pour ce qui concerne l'appellation "quartier Saint Nicolas", il me semble qu'ils auraient mieux
fait de baptiser cet ensemble d'immeubles par un autre nom que "quartier", par exemple résidence, car malheureusement, et par un phénomène d’extension, c'est tout le quartier de l'Eure qui tente
à prendre ce "nouveau nom", alors qu'il aurait suffit d'écrire "résidence Saint Nicolas "quartier de l'Eure, là, tout le monde y trouvait son compte.
Merci pour tes appréciations et ta visite Marc, à bientôt j'espère



Mousse 16/05/2012 20:25


Bonsoir cher Dan,


Me voilà enfin.


Beaucoup d'aventures cette semaine.


Bref, me voilà sur ton joli blog.


Je regarde, je ne vois pas trop de changement, l'immeuble est rajeuni, mais pour ma part si peu !


Je trouve cela bien.


Je préfère les anciennes cartes, c'est plus romantique.


Je te souhaite une très bonne soirée, mes amitiés.

DAN 16/05/2012 22:56



Bonsoir Mousse. Tu sais, pour une fois qu'il n'y a pas trop de changement entre une époque et un autre, qu'il faut le souligner. Je parle assez des destructions qu'il y a eut au Havre pour, une
fois, évoquer ce qui reste debout en 2012, et puis le simple coup d’œil sur ces maisons anciennes est plaisant je trouve, même si le côté romantique a disparu.
Bonne fin de soirée chère Mousse !



Otto Graf 15/05/2012 22:56


Parmi ces nombreux reportages havrais je remarque que la couleur tient aujourd'hui une large place dans la rénovation ou le neuf. Cela peut être heureux, pour l'ancien, comme ici (sauf ce
rez-de-chaussée) y compris pour le neuf, mais il faut prendre garde, cela peut devenir excessif.Est-ce une volonté marquée et forte de combattre la vieille réputation de grisaille et
de tristesse de la ville ?


Otto.


 

DAN 15/05/2012 23:23



Bonsoir Otto Graf. C'est exact, bon nombre d'habitations récentes sont de couleur vive, peut être pour masquer un peu le manque d'originalité de leur architecture, mais ce n'est que mon avis,
sinon pour l'ancien, et à ce que j'ai pu remarquer, la couleur des crépis reprend une des teintes présente dans les murs rénovés, ainsi ici ce rouge se veut-il rappeler le rouge brique visible
sur la façade. Ce n'est pas toujours du meilleur effet, mais c'est préférable à la couleur du ciment brut quand même.
Quant à combattre l'image d'une ville terne qu'avait le Havre, là c'est plus que probable, surtout depuis que le centre Perret est classé "UNESCO". Là tous les efforts, pour donner une autre
image de la ville, sont déployés, et finalement je pense que ça fini par porter ses fruits, mais il ne faudrait pas que l'on détruise tout l'ancien pour garder ce résultat !
Bonne fin de soirée Otto



pere cantoche 15/05/2012 21:55


calmes toi, mon bon Daniel, et tu vas voir, tout va bien se passer... l'Eglise de l'Eure sera toujours dans le quartier Saint Nicolas... m'enfin, je te l'ai déjà dit et répété, c'est pas bon pour
toi de te mettre dans des états pareils... quand à ton carrefour, je ne vois pas exactement où il se situe... dans l'quartier d'l'Eure ou dans l'quartier Saint Nicolas, faudrait savoir... moi
jm'y perd ??? Faut essayer d'être clair, que diantre !!!

DAN 15/05/2012 22:38



Salut Père cantoche. Ah je reconnais bien là ton esprit taquin , et si je suis en ta compagnie tout se passe toujours bien alors je ne m'en fait aucunement .


Sinon cette réflexion à propos du quartier de l'Eure, provient des habitants eux-même qui m'en ont fait part lors d'une visite que j'ai effectué avec des étudiants. Je pense que les habitants de
ce quartier  préfèrent qu'on utilise le vrai nom c'est tout.
Bonne fin de soirée Thierry



Didier 15/05/2012 14:40


Et moi qui habite cette rue, c'est bien quartier de l'Eure que j'habite, et pas autre chose, non mais.

DAN 15/05/2012 15:38



Salut Didier. Bien oui n'est-ce pas, en voila une idée que de débaptiser un quartier ! Il n'empêche que cette "mauvaise habitude" risque de faire tâche auprès de certaines personnes, car
j'entends déjà le nom de remplacement au vrai nom du quartier, et c'est quelque peu inquiétant ça. Alors il faut le dire et répéter c'est la quartier de l'Eure avec l'église Saint Nicolas, et non
l'inverse, ah mais...
Bonne fin de journée Didier !



jps 15/05/2012 10:43


Un endroit qui a traversé cent années, avec quelques rides désormais et des erreurs d'aménageurs urbanistes mais sans trop de changements finalement.. mais voilatipa que l'on s'empresse de
vouloir le nom de ce quartier, quelle connerie innommable!!


Amitiés durables...

DAN 15/05/2012 10:54



Salut JP. Innommable tu as tout à fait raison, pourquoi vouloir débaptiser ce quartier ? Au nom du profit sans doute, mais cela voudrait-il dire que le nom de "EURE" ou "L'EURE" deviendrait
péjoratif ? Allons messieurs les promoteurs, ce quartier existait bien avant le Havre, et c'est que lui rendre hommage que de garder son nom d'origine, alors changer vos panneaux de promotions
SVP !
Amitiés écologique JP


 



eva 14/05/2012 13:54


un coin de rue qui n'a pas beaucoup changé... Quel dommage que le bas ait été refait en rouge... ça dépare l'angle, cette couleur brique n'apporte rien et même ôte l'unité de cette belle
façade... Quel dommage... Bonne semaine Dan

DAN 14/05/2012 16:21



Bonjour Éva. En effet le bas de l'immeuble avec cette couleur rouge n'est pas du meilleur effet. Si j'avais à donner mon avis sur la question, j'aurais plutôt mis des briques de parement de la
même couleur que ceux des étages supérieurs, mais peut être le budget consacré à cette restauration n'était-il pas suffisant ?
Bonne fin de journée Éva !



Pierre 14/05/2012 08:43


Bonjour DAN, Je vois que cette façade a été conservé avec ses décors de briques. Le rez de chaussé lui a pas mal bougé.

DAN 14/05/2012 11:58



Bonjour Pierre. Quand je vois un tel décor pour une maison sommes toute ordinaire, je me dis que les architectes actuels feraient bien de s'en inspirer, car aujourd'hui même les maisons de
standing n'ont pas cette "classe", je sais que l'argent gouverne tout mais à ce train là je me demande jusqu’où cela va aller
Bonne journée Pierre ! 



Claude 13/05/2012 22:00


Intéressante comparaison entre les deux époques...où l'on constate que ce secteur du quartier de l'Eure heureusement épargné n'a pas subi beaucoup de
changements quant à son architecture...ça c'était du solide ( et c'est encore...!!! )


Les immeubles récemment réhabilités y sont mêmes plus "pimpants" qu'il y a 100 ans...!!


Bonne semaine (Et du mieux pour le coup de froid...!!) 


 

DAN 13/05/2012 23:09



Bonsoir Claude. L'aspect de ces maisons a en effet un côté "pimpant", est-ce du aux matériaux utilisé de nos jours tel les ciments de jointure, c'est fort possible, aussi j'aurais bien aimé voir
ces maisons quand elles ont été terminées autrement dit retourner dans le passé, mais là je délire un peu, toujours est-il que le toilettage de ces immeubles nous permet d'avoir une idée assez
précise de ce qu'elles furent à leur conception, et dans le Havre actuel c'est très appréciable.
Quand au coup de froid je pense que mon lit n'attend plus que moi...


Bonne fin de soirée Claude ! 



boboce 13/05/2012 22:00


Salut DAN


 


En réalité ces quartiers sont un aperçu du Havre d'avant guerre encore existant.


Même si les commerces ont disparu, les façades des bâtiments ont été refaites et le quartier est propre, j'aime bien ce coin du Havre.


Je te souhaite une bonne semaine.


A+

DAN 13/05/2012 23:02



Salut boboce. C'est tout à fait exact si on veut se faire une idée de ce que fut le Havre avant guerre il y a deux quartiers où c'est visible et palpable, le quartier de l'Eure et Danton, enfin
ce qu'il en reste. Il y a bien sûr de-ci de-là quelque pâtés de maison très anciennes mais pas avec la densité de ces deux quartiers, alors je suis comme toi, j'aime beaucoup cet endroit.
Bonne semaine boboce !



phyll 13/05/2012 19:13


Salut mon pote,


effectivement, là, on reconnait bien !!


il y a un truc qui m'amuse (il m'en faut peu) ce sont les deux commerces !..... pendant que madame dépensait à la bijouterie, monsieur s'achetait des calmants à la pharmacie !!!



bonne soirée poto !


à+ !

DAN 13/05/2012 20:10



Salut mon pote. Met toi à la place du mari, plus il voit la note s’allonger en bijouterie  plus il devait penser à son portefeuille, de quoi lui donner des migraines, mais peut être qu'en
laissant "madame" acheter ses bijoux pensait-il que le soir c'est madame qui n'aurait plus ses migraines va savoir...


@ plus Phyll



Papy Scham 13/05/2012 19:10


Bonsoir Dan


Une floraison de "Sens interdit". Plus de bijouterie, plus de pharmacie, mais au moins il reste un beau vestige. Ce qui n'enlève rien au charme de cette rue.


Un "avant-après" sans trop de bouleversements.


Bonne soirée et bonne semaine.

DAN 13/05/2012 20:01



Bonsoir Papy Scham. Les bouleversements ici tiennent plutôt de la vie sociale, car on remarque bien le nombre d'automobiles dans les rues ce qui prouvent que l’aisance financière de nos
concitoyens est plus grandes que celle de nos ainés, mais hormis cela le "décor" reste presque le même si ce n'est encore une fois, la disparition des petits commerces, et ça ce sera difficile de
revenir en arrière !
bonne fin de soirée Papy Scham



tic-tac 13/05/2012 17:52


Hello DAN !


Je ne sais pas pourquoi, mais je n'arrive pas à afficher le premier cliché !


Rue des Abattoirs, quartier des neiges... J'aime bien les noms de ces endroits... Pour les abattoirs, c'est assez courant qu'ils aient donné leur nom à des rues même s'ils ne sont plus là, et je
remarque qu'on ne sait plus trop où ils sont maintenant... Sans doute hors des villes ?


Bonne fin de dimanche DAN !

DAN 13/05/2012 19:53



Salut Tic-Tac. L'informatique a ses mystères que je ne saurais expliquer, si d'ordinaire toutes les photos s'affichent correctement il devrait en être de même pour celle-ci, car sa taille et ses
caractéristiques sont exactement les mêmes que la photos du dessous. Parfois au bout de quelques secondes ça revient, il suffit d'être un peu patient en regardant la trotteuse.


Au Havre il n'y a plus d'abattoirs, ses bâtiments dans le quartier des neiges servent aujourd’hui à tout autre chose. Mais en effet il est courant de donner le noms des rues de ou des entreprises
qui la bordent, ainsi y-a t-il une rue des chantiers au Havre, mais rien  à voir avec l'actuel chantier du tramway qui occupe les havrais depuis deux ans, mais d'autres exemples plus
judicieux pourraient être cités au Havre tu t'en doute !
Bonne fin de journée Tic-Tac 



Hauguel Bernard 13/05/2012 14:47


Dan, c'est étonnant !


Sarkosy était déjà passé par là car je vois que quelques maisons ont des étages supplémentaires entre 1911 et 2012...


Bernard

DAN 13/05/2012 19:42



Salut Bernard. Va savoir si à l'époque il n'y avait pas un "Nicolas" quelque part du fait du nom de l'église par exemple, après tout peut être que la devise était construire en plus pour habiter
à plus ? En tous cas de tout temps les constructions se sont agrandies pour faire plus de logements, aujourd'hui c'est exactement la même chose et les exemples au Havre seraient très nombreux à
citer.
Bonne fin de journée Bernard.



GL 13/05/2012 11:25


Ce quartier, s'embellit. De nombreuses façades ont été restaurées leur redonnant un certain prestige et montrant au passge que l'on savait faire beau à cette époque.


Aujourd'hui, au nom des bâtiments basse consommation, on ne sait faire que des façades en bardage qui se dégradent vite et des meurtrières en guise de fenêtre pour ne pas perdre la chaleur!

DAN 13/05/2012 11:34



Bonjour GL. En effet le souci de l'environnement associé à celui de construire au plus bas coût font que nos immeubles modernes sont certes très confortables, mais dépourvu de charme et de
beauté. Quant on saura allier beauté et efficacité environnementale, nous aurons fait un grand progrès dans l'art de construire des bâtiments. Mais nous n'en sommes pas encore là et le fait de
pouvoir contempler ces immeubles anciens nous console un peu de voir ceux construits récemment !


Bon dimanche ensoleillé GL ! 



Tigrou 13/05/2012 11:07


Encore une belle leçon sur l'évolution de notre ville! Ce quartier qui fut le coeur du travail portuaire jusque dans les années 60 est devenu bien plus calme aujourd'hui. J'aime beaucoup tes
clichés "avant-après". Bon dimanche.

DAN 13/05/2012 11:20



Bonjour Tigrou. En effet ce quartier était celui des dockers avec sa célèbre cloche, puis avec son grand bureau d'embauche en forme demie-lune, aujourd'hui rien de tel mais un quartier qui a sut
garder son authenticité et son caractère. Il y fait bon s'y promener en imaginant, comme ici retourner au début du XXe siècle, dans ce cadre rappelant cette époque !


Bon dimanche Tigrou !



claymore 13/05/2012 10:28


Bonjour Dan


je ne connais pas bien ce quartier et je suis surpris d'apprendre que des maisons avaient echapé à la grande tondeuse anglaise  car proche du port et des activités industrielles de l'époque


merci et bon dimanche


ainsi qu'a Nicephore que j'oublie regulierement


J.Paul

DAN 13/05/2012 10:40



Bonjour Claymore. Oui en effet une bonne partie de ce quartier à effectivement échappé à la "tondeuse anglaise " (j'aime assez l'expression ), mais si tu vas du côté du quai de Marne ou plus encore rue Bellot (ici) là il ne reste malheureusement plus rien des nombreux immeubles du même style que ceux de la rue Paul Marion et
Amiral Mouchez.


L'ami Nicéphore t'envoie ses salutations, et moi je te souhaite un excellent dimanche !



FAH 13/05/2012 09:37


Bonjour Dan,


Oui cela fait du bien de voir une vielle maison pas trop amochée (sauf le bas), par le ravalement.


Quant aux voitures, leur multiplication n'est-elle pas le signe de l'aisance de la population?


Bon dimanche, soigne-toi bien!


FAH

DAN 13/05/2012 09:47



Bonjour Françoise. C'est vrai que le bas de l'immeuble n'est pas "terrible", on aurait  pu, comme à certain endroit ailleurs, mettre des briques de parement afin d’homogénéiser l'ensemble,
mais ne nous plaignions pas trop c'est déjà bien que l'immeuble soit encore debout.
Quant à la santé c'est tout juste, j'ai attrapé un petit coup de froid hier (rien de grave) qui fait que ce matin  j'ai le nez comme une fontaine mais à part ça tout baigne....
Bon dimanche Françoise !



Michèle 13/05/2012 08:39


Bonjour,


Enfin un endroit dans Le Havre qui n'a pas été détruit et où l'on retrouve les mêmes maisons bien entretenues. Comme quoi, si dans d'autres quartiers , on avait voulu faire des efforts, nous
retrouverions plus de traces du Havre d'Antan! quel dommage!!


Bon dimanche avec enfin du soleil!


Michèle

DAN 13/05/2012 09:41



Bonjour Michèle. Vous avez raison, dans d'autres quartiers tel le mien par exemple, le toilettage des façades rend les anciens immeuble très agréable à la vue, mais je pense que ces actions se
multiplient de nos jours, et je vois de plus en plus de travaux de rénovation de ce type un peu partout, j'allais dire il était temps, comme il est temps d'arrêter les destructions d'immeuble qui
pourraient être sauvés et le Havre d'antan serait encore un peu parmi nous comme ici dans le quartier de l'Eure !
Bon dimanche ensoleillé Michèle !



B.O. 13/05/2012 08:07


Presque un copier coller.


Avec la couleur en plus. Impressionnant.


Bon WE

DAN 13/05/2012 09:34



Bonjour Olivier. C'est vrai que ça fait "copier-coller", et pour une fois cette facilité me convient car rares sont les immeubles au Havre où l'on peut faire de même !
Bon dimanche Olivier ! 



JMH 13/05/2012 07:32


bonjour Dan


Comme Buddy je remarque aussi le bon état de l'immeuble. Cela contraste avec certains immeubles construits ces dernières années en plein centre-ville du havre et qui s'abiment à vitesse grand v !
Le mobilier urbain est très présent en 2012 avec la présence de barrières et de poteaux. 


Il y a une réflexion que j'ai lue dernièrement dans un livre et que je trouve bien adaptée à nos villes : en 1900 toutes les maisons qui avaient des chevaux avaient des écuries. On ne
laissait pas dormir les chevaux ni les voitures à cheval dans la rue. La voiture ( deux chevaux, quatre chevaux!) dort dehors sans qu'on lui dise rien. Une recherche sur l'histoire du
stationnement ne manquerait pas d'intérêt ( si quelqu'un connaît a des données sur le sujet cela m'intéresse). Pour quelle raison les voitures ont-elles pu s'installer autant dans la
rue? Ce qui nous paraît normal aujourd'hui dans la rue ( des voitures qui stationnent en permanence) a peut-être surpris voire entraîné des oppositions. Les pouvoirs publics ont, en tout
cas, laissé faire.


Bon dimanche

DAN 13/05/2012 09:32



Bonjour Jean-Michel. Il n'y a pas à dire, mais les anciens immeubles vieillissent mieux que ceux construit récemment, à quoi cela est du, sans doute au fait que les surfaces modernes trop lisses
laisse apparaître très vite les traces de salissures, alors que sur un immeuble ancien ces traces sont "contrariées" dans leur parcours le long d'une paroi d'immeuble. Bien sûr il n'y a pas que
cela, mais pour ma part je résumerais ma pensée en disant que d'un côté il y a la patine du temps, et de l'autre l'encrassement, si l'un a un côté esthétique l'autre non.
Pour moi ce "mobilier urbain " est trop voyant à l'heure actuelle, certes il faut protéger le piéton de la circulation automobile mais ici, comme on dit le mieux est l’ennemi du bien, et trop
c'est trop, entre les abris-bus, les barrières de sécurité et les dos d'âne, l'esthétique générale d'une rue s'en trouve gâcher, mais comme il faut vivre avec son temps et ce fameux "principe de
précaution" et bien voila le résultat.
Quant aux "bagnoles dormant dehors, là le problème est complexe dans les anciens quartier, car où garer les véhicules autrement qu'au bas de l'immeuble où habite leur propriétaire ? On pourrait
imposer un garage collectif mais d'autres problèmes surgissent en évoquant cette solution, et l'un de ces  problèmes, et non des moindres,  est : qui va payer ? L'autre étant que les
propriétaire ne seraient pas tous d'accord pour prendre leur auto loin de leur domicile. Pour le moment il faut vivre avec les véhicules sur la voie publique en attendant une meilleure
solution.
Bon dimanche Jean-Michel !



Binchy 13/05/2012 07:24


101 ans séparent ces deux clichés...


Très bon dimanche Dan.


Amitiés.

DAN 13/05/2012 09:11



Bonjour Binchy. Et pour une fois dans le Havre, ces 101 ans ne se remarque pas trop du point de vue architectural, ce n'est vraiment pas le cas partout hélas.
Bon dimanche également Binchy !



buddy2259 13/05/2012 04:22


Bonjour Dan ,


Les cartes postales du quartier de l'Eure sont des cartes très sympa et recherchées de la part des collectionneurs.Celle que tu proposes aujourd'hui en est le témoignage.Félicitations
pour cet avant après particulièrement réussi et c'est un vrai plaisir de voir que cet immeuble est toujours présent et dans un superbe état.


Bon dimanche mon ami !


 


 


 


 


 


 

DAN 13/05/2012 09:08



Bonjour Buddy. Il y a toute une série de cartes postales sur le quartier de l'Eure avec la mention  "Fêtes historiques de leure" (tu remarqueras que le nom du quartier s'écrit d'un seul
tenant), les collectionneurs ont toujours voulu avoir la série complète, mais voila, encore aujourd'hui on ne sait pas combien de cartes postales comporte la série ? Pour l'instant on en est à
21, mais peut-être il y en a t-t-il plus ? Car rien ne l'indique. Toujours est-il qu'il m'en manque encore deux ou trois pour avoir la série complète, mais provisoire.
Cette partie du quartier a fait l'objet d'une rénovation depuis deux ans, suite à l'aménagement du quai de Marne avec le nouveau groupe d'immeubles construits à cet endroit, le boulevard Amiral
Mouchez étant dans le prolongement de ce nouvel ensemble il était souhaitable de le rénover un peu.
Bon dimanche mon ami !