Se faire "une toile" dans les années 20.

Publié le par DAN

Le cinéma Alhambra, construit en 1920, pouvait accueillir 1328 spectateurs. On y projeta les premiers films parlant au Havre, en 1929. Détruit par les bombardements anglais de septembre 1944. Il sera reconstruit, en 1956, avenue Foch, loin de son emplacement initial, rue du président Wilson*. Sa façade, évoquait le style "mauresque", des jardins de l'alhambra à Grenade en Espagne.

Ci-joint une publicité non datée, indiquant l'adresse, l'exploitant et le propriétaire du cinéma.

*Appelée ainsi depuis le30 juillet 1918, suite aux délibérations municipales, sa partie Est deviendra la rue Georges Braque en 1963.

Dernière minute, FAH m'a fait parvenir une photo du cinéma après sa destruction par les bombardements je vous la livre dans cet article.

 


L'AlhambraLe cinéma Alhambra rue Wilson (Photo F.A.H.)



L'Alhambra (2)Au carrefour des rues d'Etretat et Wilson, avec la poste, avant la construction du cinéma Alhambra



 

L'Alhambra (3)Une autre vue du carrefour des rues d'Etretat et Wilson, avec cette fois-ci, le cinéma.



L'Alhambra (6)Carrefour des rues d'Etretat et Wilson en 2009.



L'Alhambra (4)Fusion des deux photos

 


Alhambra n° 40Le cinéma Alhambra après les bombardements



coll M Georgesune publicité pour le cinéma Alhambra

(document : collection Marc Georges )

 

 


 

Commenter cet article

eva 28/08/2010 14:29



la façade de ce cinéma, telle qu'elle était alors, me fait penser à la Mosquée de Cordoue... oui, vraiment, c'est à elle que j'ai pensé en voyant ta photo !


C'est moins joli à présent !


Et ce qui est rigolo, c'est que seule la façade avait résisté aux bombardements ! (sans doute en équilibre instable....)


Bonne fin de journée Dan



DAN 28/08/2010 20:06



Bonsoir Eva. C'est vrai que le style Mauresque, était courant en Espagne du VII au XVè siècle. Ce style a inspiré l'architecte qui a dessiné ce cinéma, donc c'est
normal que ce cinéma évoque pour toi Cordoue.


Il y a bien des bâtiments dont seule la façade est restée debout après les bombardements, ce cinéma ne fait pas exception. Dans la plupart des cas, on a été obligé
de démolir tous les murs d'immeubles encore debout au Havre, afin qu'ils ne s'écroulent pas sur les personnes travaillant au dégagement des ruines, ou à la récupération des briques.


Bonne soirée Eva ! 



MARC GEORGES 01/01/2010 18:25


Bonjour,
Beau projet que celui de l'escalier roulant, je connais, j'y ai passé mon enfance. Le livre de Didier DAENNINCK "MEUTRE A Ste ADRESSE" commence d'ailleurs dans cet escalier.
J'espère que vous avez récupéré un numéro du MONITEUR qui explique le fonctionne de l'escalier, simple mais très ingénieux.
Il y a aussi le livre "FAUT-IL CASSER UNE EGLISE POUR PARLER D'UN QUARTIER", fait par Gilbert Béton en collaboration avec le CLEC MASSILLON qui y consacxre une partie, vous pouvez d'ailleurs
reproduite les cartes, elles sont à moi.
Détail que vous ne connaissez peut-être pas les deux dames qui déchiraient les tickets dans les années 50 étaient soeurs et s'appelaient DUBURE et LAMAUVE, elles habitaient pas très loin aux 198 et
200 rue de l'Abbaye (devenue pour cette partie SALVADOR ALLENDE). Le mécanicien assurant la maintenance était M. Grisel qui tenait également un café (café de la Treille) près des "300 MARCHES".
L'escalier est aujourd'hui très dégradé et ne peut être remis en marche car des pièces du moteur ont été volées.
Il est regrettable que cet escalier roulant ne fasse pas parti de "LA VISITE DES ESCALIERS" organisée par l'Office de tourisme.
Il existe des actions concernant cet escalier.
Bon premier jour de l'année et réveil tardif et pénible, j'arrête là.
mg


DAN 01/01/2010 19:40



Bonsoir Marc Georges. Je n'ai pas ce livre de Gilbert Betton relatant en partie l'histoire de cet escalier roulant, ni ce numéro du moniteur. Mais aux archives
municipales je pense pouvoir les trouver et y puiser les photos que vous m'indiquer.


Par contre, je vais sans doute ajouter un chapitre intitulé "témoignages". Je pourrais ainsi y inclure le vôtre si vous m'y autoriser.


pour le moment, concernant cet article, je n'en suis qu'à son écriture, écriture que je veux concise afin d'éviter une trop grande fatigue aux lecteurs de ce
blog.


Votre témoignage pourrait reprendre le passage suivant :





Détail que vous ne connaissez peut-être pas les deux dames qui déchiraient les tickets dans les années 50 étaient sœurs et s'appelaient Dubure et
Lamauve, elles habitaient pas très loin aux 198 et 200 rue de l'abbaye (devenue pour cette partie Salvador Allende). Le mécanicien assurant la maintenance était M.
Grisel qui tenait également un café (café de la Treille) près des "300 marches".
L'escalier est aujourd'hui très dégradé et ne peut être remis en marche car des pièces du moteur ont été volées.
Il est regrettable que cet escalier roulant ne fasse pas parti de "La visite des escaliers" organisée par l'Office de tourisme.



Ce chapitre témoignage pourrait avoir comme titre "témoignage de Marc Georges à propos de l'escalier roulant"


Voila , moi aussi, pour aujourd'hui.


Afin de pouvoir vous répondre plus complètement au sujet de votre témoignage, je vous propose pour ce sujet précis, de m'écrire à l'adresse mail suivante
:


hatedaniel1946@yahoo.fr


Nous pourrions ainsi compléter cet article sans le dévoiler prématurément.


Je vous souhaite une agréable soirée











MARC GEORGES 31/12/2009 18:20



Bonsoir et Bonne Année,
Il y aurait beaucoup à dire sur l'avenir des salles Havraises et Montivillonnes (pas encore constuites alors qu'elles devaient être terminées quand le Gaumont se déplaçait - il y a aussi des
rivalités sur qui dirigera ce cinéma -). Une seconde commission a été désignée pour faire le bilan des salles, mais si le mémoire à été remis à la MAIRIE, rien ne filtre.
Ce qui est certain c'est que l'EDEN va fermer ses portes au plus tard dans deux ans et que le Club est en péril.
C'est qui le fonds de photo FAH ?
Ce qui m'a le plus surpris c'est le programme qui figure en fin d'article car je possédait le même et celui-ci à disparu (mais vous n'y êtes pour rien).
Un document identique (avec un texte manuscrit dessus qu'il était diffcile de gomer) m'avait été donné par le bouquiniste M. André Bally dans les années 90.
Pour un numéro de CITE consacré au cinéma (avec une photo du CERVEAU en couverture), ce document devait être reproduit avec d'autres programmes de cinéma locaux, mais du fait de l'inscription,
fut écarté.
En 1995, avec l'association "LA LANTERNE MAGIQUE", nous réalisons au profit de Lion's Cub, une exposition sur le cinéma qui tiendra toute l'entrée de la Bourse.
Il y a de très nombreux documents déjà sous cadre et prêts pour des vitrines car une exposition sur le même thème devait se faire dans un musée havrais, mais, s'il y eu des contats et une
organisation, nous n'avons jamais reçu la réponse pour le lieu.
Cette exposition comprenait des photos et programmes des cinémas du HAVRE, qui étaient présentés dans des sous-verres. L'exposition, installée le Vendredi est ouverte au plubic les samedi et
dimanche suivants.Lorsque quelques membres de l'asso arrivent le dimanche matin, en remplacement de ceux qui avaient fait la visite le samedi. Les sous-verres des photos des cinémas, sont
décrochées et les photos sont de travers. Tout est remise ordre avant l'arrivée des visiteurs. L'explication donnée par les gardiens de nuit est que les pitons tenant les cadres, pliaient sous le
poids des verres et qu'ils ont préférés les décrocher afin qu'ils ne tombent.
C'est seulement, plusieurs jours après, qu'en démontant les sous-verres, que nous nous aperçevons qu'il manquait des documents dans les cadres (le remballage ayant été fait à plusieurs personnes
et rapidement).
Tout aurait pu en rester là, mais quelques années après parait un livre "HIER LE HAVRE" TOME 2, dans lequel on retrouve certaines photos reproduites (certaines sont personnelles et je n'en ai pas
donné de copie). L'éditeur contacté affirme qu'il s'agit de la collection de l'auteur M. Legoy. Celui-ci contacté prétend qu'il s'agit de sa collection, mais après quelques minutes, ne sait plus
de quels docuemnts on parle et avoue avoir utilisé des documents récupérés dans des numéros de Cité (sans en demander le droit aux propriétaires). Quand aux photos, il ne se rappelle plus qui les
lui a prêtées !!!!!!!!
En justice, l'éditeur est condamné à payer les droits sur le photos reproduites et s'engage à ne plus les diffuser.
Après coups, nous pensons que quelqu'un à soudoyer les gardiens qui ont décadré les photos pour le faire reproduire dans la nuit.
Voilà pourquoi, en résumé, le programme de l'Alhambra, m'a interpellé.
D'autre part, dans un mail, vous sembler chercher des documents sur la ville : que recherchez-vous ?
Car il me reste des affichettes de manifestations municipales (SAM, CLEC), invitation diverses, etc.... que je ne vais pas conserver. Pouvez-vous me préciser votre recherche.
Merilleurs Voeux,
Bonne Année, la réalisation de tous vos projets.
Bien cordialement.
mgb



DAN 31/12/2009 19:41



Bonsoir Marc Georges


Vous êtes un passionné de l'histoire des cinémas Havrais, voila qui ne fait aucun doute. Pour l'Eden et les clubs, c'est en effet
très dommage que ces salles ferment au profit de nouvelles, plus excentrées par rapport au Centre ville.


Pour revenir au programme publié dans mon article, il fait parti des nombreux documents acquis sur internet. Peut être provient-il
de cette exposition faite en 1995 ? Je ne saurais le dire.


Je comprend fort bien votre réaction quant à la diffusion de ce programme. affiché lors d'une exposition. Les péripéties de
celle-ci sont en effet des plus troublantes et désagréables. Surtout quelle avait été organisée pour le lion's club.


Si je devais utiliser des documents ne m'appartenant pas, j'en demanderais l'autorisation de diffusion à son, ou, ses propriétaires
! C'est d'ailleurs ce que j'ai fait avec les documents signés F.A.H. qui proviennent d'une personne désirant garder l'anonymat, elle m'a demandé de ne mettre que ses initiales sur les
photos.





C'est exact que je cherche , et recherche tout document un peu originaux sur l'histoire du Havre. En ce moment je suis en train
d'étudier l'histoire de l'escalier mécanique (appelé aussi escalier roulant) avec des documents provenant des journaux Havrais et des archives municipales. Mais je n'ai pas trouvé, ou trop peu,
et en mauvais état, de photos montrant ce moyen de transport, à l'époque, bien sûr, ou il était en activité. J'ai quelques cartes postales, mais elles sont très connues et n'apportent pas grand
chose quant à l'illustration de ce moyen de transport peu ordinaire, et pour tout dire, presque unique au monde.


Voila Monsieur Marc Georges, tout ce que je pouvait vous répondre à propos de votre commentaire.


J'espère toujours vous compter parmi nos fidèles lecteurs, et permettez-moi en cette veille de nouvel an, de vous souhaiter une
très bonne année 2010 !











MARC GEORGES 30/12/2009 18:41


Bonjour,
Merci pour ce souvenir de l'Alhambra. J'y joins un  souvenir que l'on m'a raconté. Ce cinéma avait, à l'intérieur, des cages à Fauves où des animaux en transite étaient intallés. Il
parait que certains jours, l'odeur était vraiment forte. Une dame se souvait que voyant un film muet avec des fauves, on entendait les vrais animaux rugir, ce qui donnait au film muet une ambiance
sonore inattendue.
Après guerre, le cinéma, sous le même nom, fut changé de place et ferma ses porte sur un film titré "LE GRAND RETOUR", en passant par les portes de secours, il était possible d'entrer à
l'intérieur.
Quand il rouvrit, il prit le nom de CLUB, programmé par UGC. Aujourd'hui, ses jours sont comprmis car, la MAIRIE, étant propriétaire, ne souhaite pas faire de concurence au Gaumont qu'elle a fait
revenir sur la ville. En attrendant les travaux du Siruis, il survivra, mais après, je pense que LA MAIRIE, laissera pourrir la situation et le vendra, réalisant une opération fianancière (ou
faisant réaliser une bonne opération pour un privé) car le cinéma est classé "Perret". Mais ceci est une autre histoire.
mg


DAN 30/12/2009 18:58


Bonsoir Marc Georges. Voila une anecdote sur l'Alhmbra, avec les fauves, des plus savoureuse et étonnante.
A cette époque les cinémas n'étaient pas truffés de caméras de surveillances et les entrées en fraude devaient être nombreuses. De plus, mon père me racontait qu'on pouvait fumer à l'intérieur,
chose complètement inenvisageable aujourd'hui. 
S'agissant du dernier film projeté, voila un autre fait historique, que je note.
Vous m'apprenez une bien mauvaise nouvelle si cette fermeture devait se confirmer. Déjà que le nombre de cinémas a fortement diminuer, si, en plus, il ferme ceux dont l'exploitation me semble saine
où va-t-on ?
Et si c'est encore une affaire d'argent, j'ai bien peur que ses défenseurs ne soient pas de taille a lutter.
Quant au classement "Perret" ce n'est que le bâtiment lui même qui est ainsi classé. Son utilisation est laissé libre dans la mesure ou l'aspect de l'immeuble n'est pas touché.
Merci de votre passage et bonne soirée


Yllen et Claude 24/12/2009 16:11


Bonjour DAN et NICÉPHORE,

Très bon NOËL à vous deux ainsi qu'à vos familles.

Ce dernier "post" nous a permis de découvrir l'emplacement de ce cinéma où nous passons plusieurs fois par jour.

A bientôt




DAN & Nicéphore 24/12/2009 16:24


Bonsoir tous les deux. Ont auraient pu faire une chouette réunion "blogo" dans ce ciné


BON NOËL A VOUS DEUX ET VOS PROCHES !


Tiens, Dan confond les smileys avec des boules de Noël, a du déjà commencer  à arroser le reveillon,  hip !
Joyeux Noel à tous les deux également.
NICEPHORE


Roro 24/12/2009 14:10


Quelle révolution ça a du être pour les premiers chanceux client de ce cinéma, ils ont été les témoin d'une nouvelle ère !


DAN 24/12/2009 14:56


Salut Roro. Selon les époques on assiste aux progrès technologiques plus ou moins innovants. Les premiers spectateurs du cinéma parlant ont dû trouver ça
extraordinaire effectivement.
Mais que dirait-ils s'ils revenaient et qui s'apercevraient que l'on peut téléphoner à l'autre bout de la France  tout en marchant dehors ?
Toutes les "premières fois" sont inoubliables. Si tu cherches bien dans ta mémoire, tu y retrouveras les sensations que l'on éprouve lorsque que l'on fait, ou voit certaines choses pour la première
fois.

Je te souhaite d'excellentes fêtes de noël et fin d'année !

 


B.O. 24/12/2009 13:31


Un joyeux Noël à vous.
Que cette fin d'année soit aussi agréable que les bon moments que vous nous faites passés avec votre machine à remonter le temps.
Amicalement B.O.


DAN 24/12/2009 13:41


 


Bon noël à toi aussi, et comme je sais qu'il a des enfants chez toi, prend les en photos car l'émerveillement de noël dans leurs yeux est fantastique
 


Jany 24/12/2009 12:51


Juste pour te souhaiter un excellent révéillon et un joyeux noel ainsi qu à tes proches bien sur...


DAN 24/12/2009 13:39





Alors moi aussi juste pour te remercier et te souhaiter la même chose aux mêmes personnes


BON NOËL JANY
 
 


gl 24/12/2009 11:59


Joyeux Noël à ce duo de spécialistes des avant/après qui font le bonheur des visiteurs


DAN 24/12/2009 12:18



 
Joyeux noël à toi aussi ainsi qu'à tes proches ! DAN !

 


Jacques l'Ardéchois 24/12/2009 11:49


Joyeux Noël à vous tous ....


DAN 24/12/2009 12:22



 

Joyeux noël à toi aussi Jacques,ainsi qu'à Madame et les enfants !

   


geo 23/12/2009 21:49


Dan, tous ces commentaires laissés sur ton blog depuis son lancement prouve que les havrais sont avides de connaître leur histoire. Je me faisais la reflexion pas plus tard que ce midi à la FNAC ou
j'ai été étonné de voir tous les bouquains sur Le Havre à la limite de la rupture. J'écoutais avec plaisir des gens à côté de moi qui commentaient un livre sur Le Havre d'avant guerre...
"C'était ou ca ?" "oh regarde il y'avait ca", "je n'arrive pas à me repèrer" etc...

Bref, je suis persuadé qu'à court terme il serait interressant de créer un parcours similaire à "L'Itineraire des impressionnistes" avec des panneaux aux quatres coins de la ville présentant le
quartier en question tel qu'il était avant guerre puis à différentes époques. Il ne faut pas oublier non plus que Le Havre reconstruit à énormément changé depuis les années 50.

Sur ce, je te souhaite un Joyeux Noel, comme à totue la bloggosphère.

@ très bientôt,

Geo.


DAN 23/12/2009 22:46


Bonsoir Geo. Voila une idée qu'il me plairait de voir s'accomplir, à savoir mettre les mêmes types de panneaux que pour les impressionnistes. Après tout, le Havre
est classé au patrimoine mondial, mais pour les générations futures qu'est-ce que cela voudra dire s'ils ne savent pas la genèse de ce classement ?
Alors s'il y a besoin de mon concours pour faire aboutir cette idée je suis ton homme !
Quand aux réflexions sur la ville du Havre, ce n'est pas la première fois que je les entends. Quand je suis dans un endroit avec ma carte postale agrandie en main, certaines personnes me
demande  ce que je recherche. Quand je leur fais voir la photo ils sont pour le moins interloquées ne sachant si je suis un doux dingue, ou si vraiment l'endroit était comme ça auparavant.
Après quelques minutes le discussion s'engage et ce qui me fait plaisir c'est souvent avec des jeunes.
Quand au manque de connaissance sur cette histoire Havraise, ton blog celui de Damien celui de Laurent et le nôtre contribuent à mieux la faire connaître, avec chacun, un éclairage différent. C'est
ce que l'on peut nommer la complémentarité.
Je souhaite, moi aussi, un joyeux noël ainsi qu'à tes proches !


marcopolo76 23/12/2009 21:38


Bonsoir DAN & NICEPHORE
Voila encore une découverte, je n'avais pas eu connaissance de l'existence de ce cinéma à cet emplacement , en plus j'ai travaillé de nombreuses années dans ce quartier et les anciens avaient du
oublier de m'en parler...!
Joyeux Noêl et plein de bonnes choses...!
Amitiés
Marco


DAN AND NICEPHORE 23/12/2009 22:32


Bonsoir Marco. Si les anciens "oublient" alors où vas -t-on  !
Havrais-dire a un coté "souvenez-vous, et si on ne se souvient pas nous sommes là pour qu'on le mémorise.
De très bonnes choses à noël pour toi aussi Marco,  ainsi qu'à tes proches ! 
DAN !

Joyeux Noel à toi, Marco, et à toute ta famille. Désolé de ne pas avoir pu te voir samedi dernier. Ca sera pour une prochaine fois !
amicalement
NICEPHORE


Mr Yak 23/12/2009 17:42


J'avais entendu parler de ce cinéma sans le situer vraiment. Quand à l'Alhambra de Grenade c'est une tout autre histoire. Je continue à découvrir ma ville , merci Havraisdire.


DAN 23/12/2009 19:16


Salut Yak.Il y a encore pu de temps je ne savais pas bien le situer non plus.
Avec cet article  je me rends compte que beaucoup de Havrais avaient oublier son existence.
Pour l'Alhambra de Grenade c'est vrai que cela n'a rien à voir, mais c'est le nom et le "style" que ce cinéma évoquent.
Bonne soirée Yak


gl 22/12/2009 22:46


Salut Dan,
Encore une superposition formidable qui montre ce que j'ignorais, l'existence d'un précédent Alhambra qui d'ailleurs avait de l'allure.
Dans les commentaires, chacun y va de ses souvenirs cinématographiques Havrais.  Je me souviens aussi de Lawrence d'Arabie en 70mm, un monument, et de Ben Hur et des 10 commandements projetés
à l'ABC. Il y a aussi le Royal, cinéma de mon quartier.  D'ailleurs on en parlais récemment avec un copain féru de cinéma, Marc Georges, à qui je communique le lien sur ce billet. Je suis sur
que ça lui fera plaisir.


DAN AND NICEPHORE 22/12/2009 23:28


Salut Gérard. Merci pour le boulot des superpositions pas toujours facile à réaliser.
Pour les cinémas, j'ai déclenché une avalanche de souvenirs, c'est normal c'est la média qui a le plus d'impact sur le public en général. Je constate qu'on a les mêmes références quand aux films à
grand spectacle. De plus chaque quartier avait SON cinéma, toi par exemple c'était le royal, moi l'excelsior et le Marny. Mais ces salles de quartier ne proposaient pas toujours les dernières
créations cinématographiques, c'est pour cette raison que des salles types Alhambra avaient un grand succès.
Mais je n'en finirais pas d'évoquer les film et les salles du Havre !Alors j'arrête là en te souhaitant la bonne nuit

OH LA LA !!!  Surtout, faut pas brancher Dan sur Lawrence d'Arabie, il va nous saturer le blog par la longueur de ses réponses. IL EST INTARISSABLE SUR LE SUJET !!!
Amitiés à toi, Gérard.
NICEPHORE



Jacques 22/12/2009 22:43


Salut Dan

Merci pour nous remémorer cette grande histoire des cinémas du Havre. Je les ai presque tous connus, sauf ceux qui ont été détruits pendant la guerre et qui n'ont pas été reconstruits. çà avait du
charme toutes ces petites salles. Je sors du Gaumont Vauban avec un film en 3D. çà a d'autres avantages mais il n'y a plus la magie de notre enfance comme au Marny où j'allais tous les jeudis voir
un film pour 1 franc. Bon je m'arrête là, je commence à parler comme les vieux. Bah oui depuis la semaine dernière je suis plus près des 60 que des 50. Merci encore de nous rappeler le bon temps
avec ces vieilles photos du Havre.
a+
Jacques


DAN AND NICEPHORE 22/12/2009 23:18


Salut Jacques. Ben oui on a connu les mêmes cinoches et pour cause. Mais si tu t'en rappelle le confort de certaines salles, que tu cites, n'était pas au mieux.
J'ai même connu l'excelsior avec des sièges rabatables, en bois, pas toi car tu étais encore bien jeune à l'époque.
Évidement avec la 3D, ces vieux cinémas ne feraient plus le poids.
Mais la magie du Marny où, avec JP et R, nous avions été voir le film de Cousteau le monde du silence, bref j'arrête là aussi sinon j'y passe la nuit !
Alors bonne nuit Jacques
PS: Excuse pour ton anniversaire alors reçois mes vœux pour les fêtes de fin d"années (je me ratrappe aux branches 
)


Moi idem, Jacques, et bonne dernière ligne droite avant la retraite !
Bien amicalement
NICEPHORE


JACKY 22/12/2009 21:55


BONSOIR,

Il y avait aussi le royal qui est aujourd'hui une superette. Cinéma de mon enfance.
J'ignorais qu'un cinéma avait été à cet endroit, mais il est vrai que j'en apprends beaucoup plus sur la ville depuis ce blog que durant mon enfance. Mais que deviennent le NORMANDY ? a l'abandon?
et autre sujet bien sur l'escalier roulant?

MERCI pour ce mélange histoire et présent  a bientot


DAN 22/12/2009 22:59


Bonsoir Jacky. Alors si on parle cinéma , on est pas couché comme dit un célèbre Havrais
Car des cinémas le Havre en a eu beaucoup, petit rappel :  le Montgeon, en forêt du même nom, le Lido, situé près de la croix blanche à Bléville, le Vox, l'Idéal, le Paris, l'omnia, le rex, le
palace, l'eden, l'excelsior à sanvic, le kursaal, le grillon, l'apollo, etc etc.
Aujourd'hui avec leur multisalles, la "magie" a un peu disparue, c'est l'époque qui veut ça c'est tout.
Quant à l'escalier roulant, un tout petit peu de patience, c'est dans mes cartons.
A bientôt donc


Geo 22/12/2009 21:47


Encore une superbe trouvaille. Je ne connaissais absolument pas la première photo, et c'est typiquement le genre de cliché de la fin des années 1930 que j'affectionne.

Je passe tous les jours en bus (ligne 4) devant l'emplacement de l'Alhambra et je t'avoue que grâce à cette photo je regarderai ce carrefour autrement désormais.

L'Alhambra à révécu après la guerre, en lieu et place de l'actuel Cinema Les Clubs (avenue Foch) qui pourtait le nom de ce cinema mauresque d'avant guerre. D'ailleurs à l'origine il n'y avait
qu'une seule salle monumentale à l'Alhambra (les Clubs).


DAN 22/12/2009 22:45


Salut Geo. La première photo est effectivement très rare, ainsi que la dernière, les diffuser c'est les faire connaître à tous, comme le veut aussi celle qui me les
a fourni.
Je vais finir par faire voir le havre, d'une manière autre, à tous ceux venant ici, mais comme c'est une de mes aspirations avec ce blog je suis comblé 

Je connais bien les clubs certes, mais je connaissais encore mieux l'Alhmbra.  J'ai encore en mémoire la décoration de cette salle unique, qui permettait la projection de film en 70 m/m.
Plusieurs films de ce formats y ont été diffusés, et je regrette qu'aucune autre salle à l'heure actuelle, ne puisse le faire, à par, peut être, la grande salle du volcan.
Bonne fin de soirée geo


philzoc 22/12/2009 15:13



Etonnante cette façade, avec un goût d'exotisme ! Je regarderai ce carrefour autrement maintenant !


Ici c’est un grand et beau cinéma, mais j’ai une affection particulière pour les petites salles de quartier moi qui vécu une grande partie de mon enfance en voisin du Marny. Ah les films
série B (parfois C ;-) de western et d’horreur les jeudis après midi !!




DAN 22/12/2009 16:14


Salut Philzoc. Ah tu es un peu comme moi nostalgique des petites salles de quartier, et le Marny je m'en souviens (ben oui vu mon âge) notamment pour avoir assister
à la première projection avec le film "La Madelon".
Dans le même ordre d'idées, tu as dû connaitre aussi "l'excelsior " à sanvic aussi, qui, lui, avait passé le premier film en "Technicolor cinémascope", "La Tunique Rouge" avec Victor Mature.
Bon je ne vais pas énumérer tous les cinémas que j'ai connu sinon j'y suis encore demain !
Bonne soirée Philzoc


phyll 22/12/2009 13:49


à Marlowe :
L'ABC et l'EMPIRE étaient 2 cinémas bien distincts !
L'ABC est devenu le Concorde puis magasin de sport.....
L"empire est devenu le Nébulise (boîte de nuit) puis grand bazard de bibelots !!...
voilà, salut à tous !!


DAN 22/12/2009 13:59


Voila c'est dit. Merci mon pote !  
Salut  à toi aussi Phyll  !


Marlowe 22/12/2009 13:01


Ça alors ! L'Alhambra ici !

Je me souviens de la belle salle dans les années soixante avenue Foch... comme du Rex (Darty), de l'Omnia (bd de Strasbourg), du Kursaal (rue de Paris), de l'ABC rue Paul Doumer remplacé par
l'Empire...


DAN 22/12/2009 13:11


Bonjour Marlowe. Eh oui, l'Alhambra était ici, et celui reconstruit avenue Foch est une "réparation" pour dommage de guerre. Celui de l'avenue Foch, je l'ai bien
connu aussi car, j'y ai vu des films pour moi inoubliables comme Lawrence d'Arabie ( à sa sortie en 1962) en version 70 mm, et ça , ça ne s'oublie pas.
Pour les autres cinémas tout comme toi je les ai connu, et l'ABC a été le seul à pouvoir passer des films en "KINOPANORAMA" (sur 3 écrans) un format pas tout à fait au point à l'époque, mais qui a
laissé un souvenir aux spectateurs dont je faisait partie.
Bonne journée Marlowe


JMH 22/12/2009 11:20


Bonjour

Bel article et photos très parlantes. Cela donne de la valeur ajoutée à cet endroit qu'on ne regardera plus de la même façon lorsqu'on s'y promènera. J'aime d'ailleurs bien, à notre époque, ces
deux restaurants assez cachés dans l'enfoncement. Ils sont certainement de qualité puisqu'ils demeurent dans cet endroit depuis des lustres. A bientôt !


DAN 22/12/2009 13:03


Bonjour Jean-Michel. Ah il est fait un peu pour ça le blog, voir le Havre d'aujourd'hui différemment, donc c'est très bien ainsi.
Voila deux commentaires qui me parlent des restaurants du coin ! Il faudra que je vois ça d'un peu plus près quand même  ! ! ! 

Bonne journée Jean-Michel


LGV 22/12/2009 10:47


Effectivement très arabisante cette façade ! Malgré tout rien à voir avec le magnifique palais de Grenade. Cette place est devenue sympa avec le restaurant Il Padrino où l'on mange le meilleur
OssoBouco de la ville...
Merci pour toujours nous surprendre et pour ton aura paternaliste sur la blogosphère havraise. Heureux d'avoir pu échanger quelques mots...


DAN 22/12/2009 12:59


Bonjour Cédric. Cette rencontre avec la blogosphère était malheureusement trop courte pour pouvoir discuter d'une manière plus approfondi avec chacun. Mais ça
permet de mettre un visage sur un nom et ça c'est déjà Beaucoup.
Toi le "baroudeur" bien sûr tu connais bien ce style "mauresque" dont le cinéma n'est qu'une pâle copie. Tu as dû voir des bâtiments plus
typiques aux cours de tes voyages. Mais cette façade avait son charme un peu désuet, certes, et qui serait
complètement démodée aujourd'hui !
Bonne journée Cédric ! 


Jany 22/12/2009 10:28


Tout comme les façades des magasins ça avait de la''gueule" ça plaisait ou pas,mais ça ressemblait à quelque chose pas comme maintenant.Cétait presque la belle époque...Bonne journée


DAN 22/12/2009 12:47


Bonjour Jany. La belle époque (pas pour tout le monde quand même ) c'était dans les années
1900-1914, et l'Alhambra, avec son architecture un peu délirante, reprenait un peu l'esprit de la belle
époque et de son "art nouveau"
Bonne journée à toi aussi


denis 22/12/2009 10:21


mes souvenirs de cinéma sont ceux du Kursaal rue de Paris où il y avait 2 films le dimanche après-midi : un régal à une époque où il n'y aviat pas la TV à la maison
Eddy Mitchell avec la dernière séance avait un peu restitué cette ambiance


DAN 22/12/2009 12:38


Bonjour Denis. C'est vrai que les séances de cinéma, à l'époque du Kursaal, étaient particulières, puisque qu'il y avait projection de deux films, le premier était
un film ancien en N/B la plupart du temps. Alors que les autres cinémas faisaient en premier le documentaire, puis les "réclames" suivi de l'entre-acte et le film ensuite.
Eddy Mitchell aurait pu tourner une émission dans cet Alhambra !
Bonne journée Denis et Fabienne


Arnaud 22/12/2009 08:11


Mais Dan, ma visite est quotidienne, ce sont mes commentaires qui ne le sont pas toujours !


DAN 22/12/2009 08:34


Ah d'accord ! Je ne savais pas, et je n'ai aucun moyen pour le savoir. Maintenant que je sais ta visite journalière, ce n'est plus pareil alors merci Arnaud de tes
visites et très bonne journée


Pierre 22/12/2009 07:50


Unes transformation complète pour ce carrefour.
Lors d'une de mes visites au Havre, Phyll et toi m'aviez montré la poste qui est en complète transformation sauf la façade qui était restée debout. Je préférais cette façade à celle montré ici. La
style du cinéma ne se fond pas tellement avec le style de la ville de cette époque.


DAN 22/12/2009 08:26


Bonjour Pierre. Pour la poste que nous t'avions fait voir, ce n'est pas celle-ci. La poste dont tu parles est la grande poste centrale. Celle de l'article est celle
des gobelins. C'est normal que tu ne puisse faire la différence tu es notre hôte au Havre, que peu de temps dans l'année, ton travail t'y amène de temps à autre et j'espère qu'il t'y amènera
bientôt, comme ça, Phyll et moi, pourrons te faire voir les deux endroits distincts.
Le style de la façade est effectivement très,...comment dire, "original". Je ne sais pas si elle aurait résisté au modernisme. D'autres cinémas, moins typique certes, n'ont pas survécus aux
complexes des multisalles, alors celui-ci ?
Bonne journée Pierre, et à très bientôt j'espère !


Françoise Amiel-Hebert 22/12/2009 07:45


Quel plaisir de voir resurgir des images enfouies au plus profond de dossiers poussiéreux, et de les mettre ainsi en valeur. Havrais, quel bonheur!
FAH


DAN 22/12/2009 08:15


Bonjour Françoise AH. C'est grâce à toi que revit cette photo et ce cinéma, alors soit en remercier ici. A nous deux on a pu en faire profiter tout le monde !
Expérience à renouveler ! ! ! !
Bonne journée Françoise ! 


Arnaud 22/12/2009 07:30


Phyll a raison ... pour faire bouger la poste ...
Je ne savais pas qu'il y avait un cinéma à cet endroit ! J'avais souvent vu ce nom circuler mais sans plus !


DAN 22/12/2009 08:10


Bonjour Arnaud. Ta visite me fait sacrément plaisir, et faire "bouger la poste" était un slogan bien connu à une certaine époque ! 
Quand au cinéma il n'y a pas des lustres que je connais son existence, mais à force de fouiller dans les archives ! ! !
Bonne journée Arnaud ! 


buddy2259 22/12/2009 07:24



L'Alhambra avait une sacrée allure quand même,quel plaisir grâce à toi de remonter dans le temps les années 20' puis 30', belles cartes postales,belles photos,beau reportage donc un bon
moment de passé sur le blog de Dan et Nicé !!! Bonne journée.



DAN 22/12/2009 08:06


Bonjour Buddy. Tu es comme Phyll pour penser que ce cinéma avait une certaine allure, c'est vrai que j'aurais bien voulu connaitre ce cinéma dans l'état où on le
voit sur la photo.
Mais les anglais, sont passés par là.
Quant aux bons moments j'en vis plusieurs avec vous au bout du blog. Alors merci à toi aussi de m'accompagner dans cette "remontée" dans le temps.
Bonne journée Buddy ! 


BINCHY 22/12/2009 06:11



Merci de partager ces moments d'Histoire avec nous ! Comme les temps changent !
JOYEUX NOEL à tous les deux et EXCELLENTE ANNEE 2010 !
A très vite.
Binchy.



DAN 22/12/2009 08:01


Bonjour BINCHY.  Le partage, avec internet, est devenu une réalité que ma génération ne pensait pas pouvoir imaginer. Ajoutons les photos et appareils
numériques, ça donne les blogs, phénomène bien de notre temps.
Je vous souhaite, moi aussi d'excellentes fêtes de fin d'année.
A BIENTÔT


phyll 22/12/2009 01:40


salut mon pote,
ce carrefour est méconnaissable ! (même la poste a déménagée) un repère, peut être, ce sont les arbres en arrière plan dans le square St Roch ! Quant à l'Alhambra sa façade avait de la
gueule !! et je ne parlerais pas de tes superpositions qui sont impeccables comme à ton habitude !!!
bonne journée, à+ !


DAN 22/12/2009 07:57


Salut Phyll. Il est vrai que ces édifices, poste et cinéma, ont été "contraints" a déménager. Quand aux repères il y en a un plus faciles a trouver il s'agit tout
simplement du trottoir, sur lequel j'ai pris mes photos, et avec, les cartes postales prises dans l'autre sens, on voit  que cette partie, où je suis, est encore intacte. Et, comme tu le
soulignes, les arbres du square St Roch au loin.
Pour la façade du cinéma, c'est vrai qu'elle a de "la gueule", elle serait, aujourd'hui délicieusement "kitch", mais aurait-elle résisté aux modernisme des multisalles ??
Bonne journée mon pote