Un drôle de bateau au Havre !

Publié le par DAN

 

Ernest Bazin, (1826-1898) ce nom vous dit peut être quelque chose ? C'était un capitaine au long cours et un inventeur de génie d'origine Angevine. Il inventa beaucoup de choses, allant de la charrue électrique, au lit pneumatique. Mais il reste dans les annales pour son "bateau rouleur".


 

bateau rouleur BazinLe bateau "rouleur",  un bateau peu ordinaire.

 

 
 Ernest BazinErnest Bazin 1826 - 1898.*


Ce navire "rouleur", le grand-oncle d'Hervé Bazin y pense depuis longtemps. Un brevet est déposé le 15 juin 1892. Propulsé par hélice, il a 39 mètres de long, six roues de dix mètres de diamètre, et une capacité de 100 passagers.


Ernest Bazin (6)Une étrange embarcation


Ernest Bazin (9)Vue arrière


 

Mis en construction en juillet 1895 au chantier CAIL à Saint-Denis, l’Ernest-Bazin fait des essais sur Seine à partir du 19 août 1896. Dès lors, il devient un sujet récurrent pour la presse française et anglo-saxonne. Perché à 6 mètres au dessus du niveau de l'eau, la plate-forme est supportée par d'énormes roues flotteurs. Ces dernières actionnées par des moteurs, permettent au navire de rouler sur l'eau, sans glisser, en donnant très peu de frottement, d'où une économie d'énergie (déjà) pour une vitesse plus importante.


Ernest Bazin (7) essai sur la seineLes essais sur la Seine.


 

Ernest Bazin (3)

Ce sera ensuite  les essais sur mer à partir du Havre.


 


Ernest Bazin (4)Une des rares photo du bateau à quai.

 

 

Mais les essais faits au large du Havre et en Angleterre, ne donnent pas satisfaction. Le bateau rouleur se révèle instable. Par deux fois il doit avoir recours à un remorqueur pour rentrer au port.

Le projet restera sans suite. Il aura coûté une fortune à Ernest Bazin qui meurt le 18 janvier 1898. Son "bateau rouleur" sera mis en vente à Liverpool, mais personne ne se présentera à l’adjudication.

 

Ernest Bazin (2)Un rêve qui restera sur le papier !

 

 

*Ci-dessous, des précisions venant d'un lecteur du blog (Etienne27) concernant Ernest Bazin :

Ernest BAZIN est le second fils de Nicolas BAZIN, greffier au tribunal de Segré, puis d'Angers, mais qui se consacrera à sa vrai passion de peintre et de collectionneur d'oeuvres d'art dès le déces de son père en 1830.

Certains biographes disent que Ernest BAZIN est ingénieur civil, et capitaine au long cours. Ingénieur ? personne ne sait de quelle école. Selon le témoignage de sa tante Adélaïde BAZIN, il était "un garçon difficile, son père le fit embarquer comme mousse dans un temps ou la marine à voile absorbait bon nombre de jeunes poulains indomptables" Il quitte la marine en 1851, avant d'avoir 25 ans.Capitaine au long cours à 24 ans ? Peu crédible. Il a certainement "bourlingué"

Ingénieur ? Peu probable. Ingénieux, imaginatif, certainement. Dans sa famille, il était classé comme "original". Ses relations avec son frère ainé Alfred étaient difficiles.

Alfred est le père de l'académicien René BAZIN et l'oncle de JEAN HERVE-BAZIN,écrivain connu sous le nom d'auteur de HERVE BAZIN, président de l’académie Goncourt.

Informations venant d'archives familiales.



.

 

 

 

Commenter cet article

MB 01/07/2011 15:48



Bonjour Dan,


Comme le propose Etienne, je souhaite recevoir ses coordonnées Mail pour commander l'ouvrage " Les Premiers Hervé-Bazin" ainsi que son livre en cours de réalisation. Merci d'avance et bonne fin
de semaine.


MB 



DAN 01/07/2011 19:06



Bonsoir MB. Pas de problème, je vous envoie un mail à votre adresse personnelle où sera indiqué l'adresse mail de Etienne !


Bonne soirée et bonne fin de semaine  !



etienne27 27/06/2011 17:28



J'ai fait mettre de coté 3 exemplaires du livre "Les premiers Hervé-Bazin", livre hors commerçe, édité à titre privé. Je ne fais aucun bénéfiçe sur l'affaire. Le prix du livre doit etre de 32
euros auquel il faudra ajouter les frais de port.


Lorsque j'aurai fini la redaction de mon "carnet de Voyage en Vie familiale" (j'en suis à la seconde relecture, avant de le faire lire par des menbres de la famille), je le laisserai volontiers
gratuitement à ceux qui le souhaitent.


Ceux qui veulent le livre peuvent demander à Dan, mes coordonnées mail.


A plus. Etienne



DAN 27/06/2011 17:43



Bonjour Etienne27. Voila un livre "les premiers Hervé Bazin", qui intéressera des lecteurs du blog. Bien entendu je suis prêt à communiquer vos coordonnées à ceux
qui les demanderaient. Je connais déjà une personne avec laquelle j'ai parlé de Hervé Bazin, et qui connait bien cet hommes et son bateau Rouleur. Il s'agit de monsieur Philippe Valetoux auteur
du livre sur l'histoire de l'hôtel Frascati, livre dont je me suis largement inspiré pour faire mon article à ce sujet.
Moi même bien sûr serait intéressé par ce livre, ainsi que sur la vie familiale "carnet de voyage en famille"
Merci pour tous ces renseignements Etienne et je vous tiens au courant s'il y a du nouveau !


Très bonne soirée ! 



MB 06/06/2011 08:59



BONJOUR ETIENNE, 


BON COURAGE POUR LA REALISATION DE VOTRE OUVRAGE CONCERNANT LES ANCETRES DE VOTRE FEMME.


MA GRAND-MERE ETAIT AUSSI UNE BAZIN. ELLE EST NEE DANS UNE MODESTE FAMILLE DE LOIRE-ATLANTIQUE. RIEN A VOIR AVEC L'ILLUSTRE FAMILLE DES ECRIVAINS POUR LAQUELLE J'APPROFONDIS MES RECHERCHES.


BONNE JOURNEE.


MB.



DAN 06/06/2011 09:16



Bonjour Barat. Je joins mes encouragements aux vôtres, pour la réalisation du livre d'Étienne et au succès de vos recherches.
Très bonne journée Barat !  



BARAT 05/06/2011 23:32



BONSOIR DAN,


MERCI POUR VOTRE DERNIER CPMMENTAIRE.


J'AI TROUVE (ARCHIVES NUMERISEES 44) L'ACTE DE MARIAGE D'ERNEST (1.4.1854 NANTES).


SON EPOUSE JUVENEL Y FIGURE AVEC COMME PRENOMS ALPHONSINE, THERESE.


J'AI TROUVE AUSSI L'ACTE DE NAISSANCE DE LEUR FILS GEORGES, RENE, MARIE (15.6.1854 NANTES).


PAR CONTRE, JE NE TROUVE PAS LES DATES ET LIEUX DE NAISSANCE ET DE DECES D'ALPHONSINE THERESE JUVENEL.


LA MEME CHOSE POUR LES AUTRES ENFANTS MARCEL ET ERNESTINE.


QUELQU'UN POSSEDE PEUT-ETRE DES PRECISIONS A CE SUJET. J'ESPERE QU'UN LECTEUR DU BLOG SE MANIFESTERA.


BONNE NUIT ET A +


MB.



DAN 06/06/2011 01:04



Bonjour Barat. Voila que la biographie de cette famille s'étoffe au fil des commentaires. J'espère de tout cœur qu'un lecteur pourra vous répondre au sujet
d'Alphonsine Thérèse Juvenel, ainsi que pour les autres enfants  :Marcel et Ernestine.
En tous cas moi qui suis à l'écoute de tous mes lecteurs, je ne manquerais pas de transmettre informations et commentaires qui me parviendraient à ce sujet
!
Alors bonne recherche et bonne journée Barat !


 



etienne27 05/06/2011 23:21



 


J'interroge le responsable de la réédition . De mon coté, je rédige un "carnet de voyage en vie familiale", concernant les ancêtres de ma femme. Sa grand mère est une Bazin. Généalogie,
photos et anecdotes de la Vie. A paraitre pour Noël, si j'y arrive..
Étienne 27







DAN 05/06/2011 23:23



Bonsoir Étienne. Et bien voila un travail que sera intéressant de lire, je compte sur vous pour nous donner des informations à ce sujet si ce livre voit le jour, ce
que je vous souhaite vraiment d tout cœur !
Bonne fin de soirée Étienne ! 



BARAT 04/06/2011 17:54



Bonjour Etienne,


Super votre réponse concernant la famille BAZIN. Merci infiniment; vos commentaires répondent parfaitement à mes interrogations concernant Ernest, l'inventeur, et ses proches.


J'aimerais bien me procurer un exemplaire, ou une copie, du document cité.


Encore bravo pour l'efficacité de ce blog.


A bientôt.


Max.



DAN 05/06/2011 22:59



Bonsoir Barat. Là je n'ai pas grand chose a ajouter, sinon que, comme vous j'apprécie  le commentaire d'Étienne  à propos de la famille  Bazin. Si
j'ai une réponse par mail concernant le document, je ne manquerai pas de vous en faire part aussitôt !


Bonne fin de soirée Barat ! 



etienne27 04/06/2011 15:05



Michel Hervé-Bazin (1887-1987), protonotaire apostolique du diocèse de Carthage, a repris en 1974, les travaux généalogiques rédigés par son frère Jacques dans un document de 1936. Son document
intitulé "les premiers Hervé-Bazin" retraçe l'histoire et la vie de cette lignée familiale. Il vient d'etre réédité à titre privé.


Il raconte l'histoire de Claude Bazin (décédé avant 1676) et de ses descendants.


La généalogie passe par Nicolas Bazin (1791-1872) greffier et artiste peintre.


Nicolas "le peintre" a 4 enfants.


Le plus jeune Henri, diacre, décède à 26 ans. Pas de descendançe.


Paul aura 2 enfants. Un fils qui décède dans un accident de chemin de fer, et une fille, religieuse. Fin de la descendançe de Paul.


Ernest, "l'inventeur", (voir le site web d'Angers), épouse Thérèse Juvenel à Nantes en 1854. Il en eut trois enfants. Georges (1854-1877)qui mourut au cours d'une expédition sur les cotes de
Guinée. Un autre fils Marçel et une fille Ernestine morts sans alliançe. Fin de la descendançe d'Ernest.


Alfred Bazin (1821-1872), le plus jeune de la fratrie, aura une riche descendance.


Il épouse Elisabeth Méauzé, issue d'une vieille famille bourgeoise tourangelle; il est avocat, mais surtout il dirigera les affaires familiales Méauzé. Alfred et Elisabeth auront 4 enfants.


L'ainée Marie, épouse Ferdinand Hervé. La famille se fait nommer Hervé-Bazin.


Parmi leurs enfants, Jacques (1882- 1944), père de Jean Hervé-Bazin (l'auteur connu sous le nom de Hervé Bazin), président de l'académie Goncourt.


Le second enfant d'Alfred et Elisabeth est René Bazin, menbre de l'académie française. Sa descendançe se fera nommé "xxx René-Bazin".


Le troisième sera Ambroise, négoçiant et industriel. 5 enfants.


La dernière Luçie (1858-1949) épouse Ernest Bricard. Ils auront 6 enfants.


La réédition du livre précité donne la descendançe à jour 2010 de la famille.


Ce livre est hors commerçe. Mais il est peut etre possible d'en dénicher un exemplaire.


A bientot. Etienne.


 


 


 



DAN 05/06/2011 22:17



Bonsoir Étienne. Une "obligation" familiale m'a empêché de répondre plus tôt à ce commentaire.
Je vais maintenant  pouvoir y répondre en vous remerciant tout d'abord  de ce témoignage en forme de biographie de la famille Bazin. Je pense que les
lecteurs, tous comme moi,  apprécieront toutes ces précisions concernant la généalogie de cette famille.
Pour le livre de cette famille édité en "hors commerce", monsieur Barat nous demande où il pourrait se procurer un exemplaire de cet ouvrage, si vous pouviez me
donner l'information, soit sur le blog, soit hors blog, c'est à cette adresse mail qu'il faudrait me répondre :


hatedaniel1946@yahoo.fr


L'adresse en bas de la page d'accueil n'étant pas la mienne mais celle du technicien du blog absent ces jours-ci. Merci beaucoup Étienne, et bonne fin de soirée !




BARAT MAX 02/06/2011 14:31



Bonjour Dan,


Merci de votre réponse. Ernest Bazin a peut-être laissé au Havre une trace de son adresse principale lors de son séjour chez vous. Cela permettrait de poursuivre mes recherches.


Selon sa tante Adélaïde, Ernest était "un garçon difficile. Son père le fit embarquer comme mousse au temps où la marine absorbait bon nombre de jeunes poulains indomptables". Il quitta la marine
en 1851. Il a certainement "bourlingué" Il était classé dans sa famille comme "original". Il est peu probable qu'il ait été capitaine au long court et ingénieur. Il avait beaucoup d'imagination.
Ses relations avec son frère Alfred étaient difficiles


Je réside souvent en Anjou et n'y ai pas trouvé pour l'instant ce que je recherche.


Passionné de généalogie, Je m'intéresse beaucoup à la famille de René Bazin et d'Hervé Bazin.


Près d'Angers, demeure actuellemnt la 4ème femme d'Hervé Bazin, le neveu d'Ernest. Je l'ai rencontrée encore hier. Elle m'a promis de faire des recherches de son côté. Je vous communiquerai les
résultats. 


Bravo pour votre excellent blog.


Bien à vous et A +


M.B



DAN 02/06/2011 18:16



Bonsoir MAX BARAT. L'inconvénient avec le Havre, c'est qu'une bonne partie de la ville a été complètement rasée par les bombardements anglais de septembre 1944.
Beaucoup d'archives ont ainsi disparues également. Ce qui fait qu'il est très difficile de retrouver certains renseignements précis comme le passage de Bazin au Havre. Prenons l'exemple de Bazin,
si il avait été mousse à bord d'un navire, forcément il a dû séjourné dans le quartier Saint François, ou, Notre Dame, c'est là que les marins avaient leurs habitudes, bonnes ou mauvaises
d'ailleurs. C'est deux quartiers n'existant plus dans leur conformation originale, difficile donc de retrouver traces de son passage. La seule chose qui serait possible, c'est de consulter les
journaux de l'époque pour rechercher si les journalistes ont parlé de lui dans leurs colonnes, a propos de ses essais de bateau rouleur, mais pour ça, il me faudrait les dates exactes de son
séjour au Havre. Ensuite je pourrais consulter aux archives les journaux de cette époque.
Voila Max ce que je pourrait faire pour vos recherches.
Alors à bientôt peut être !



BARAT 02/06/2011 12:38



Ernest Bazin est né le 4.5.1826 à Angers (49) et décédé à Paris 17° le 18.1.1898. Il était marié à Alphonsine Juvenel. Je cherche les informations suivantes:


Etudes suivies par Ernest, carrière dans la marine et autres activités


Date et lieu du mariage


Date et lieu du décès de sa femme


Nombre, noms et lieu de naissance de ses enfants avec sa ou ses conjointes


Toutes autres précisions (domiciles, autres éventuelles conjointes....)


Merci d'avance.



DAN 02/06/2011 13:01



Bonjour BARAT. Tout d'abord merci pour les précisions concernant la date et lieu de naissance de cet homme ingénieux, mais hélas, concernant les informations que
vous demandez, je n'ai rien trouvé sur les archives municipales du Havre, puisque cet homme n'était pas havrais d'origine ni de résidence. Il n'a fait, semble t-il, qu'un court séjour au Havre à
l'occasion des essais de son "bateau rouleur".
Vraiment désolé de ne pas pouvoir mieux vous aidez dans vos recherches, sans doute faudrait-il prospecter dans les archives d'Angers, c'est ce que je ferais si je
devais appronfondir le sujet, mais peut être n'êtes vous pas résident dans cette ville auquel cas un déplacement dans cette ville serait nécessaire.
Je vous souhaite bon courage dans vos investigations, et une très bonne journée.
DAN.



Etienne 27 19/12/2010 15:46



Ernest BAZIN est le second fils de Nicolas BAZIN, greffier au tribunal de Segré, puis d'Angers, mais qui se consacrera à sa vrai passion de peintre et de collectionneur d'oeuvres d'art dès le
déces de son père en 1830.


Certains biographes disent que Ernest BAZIN est ingénieur civil, et capitaine au long cours. Ingénieur? personne ne sait de quelle école. Selon le témoignge de sa Tante Adélaide BAZIN, il était
"un garçon difficile, son père le fit embarquer comme mousse dans un temps ou la marine à voile absorbait bon nombre de jeunes poulains indomptables" Il quitte la marine en 1851, avant d'avoir 25
ans.Capitaine au long cours à 24 ans? Peu crédible. Il a certainement "bourlingué"


Ingénieur ? Peu probable. Ingénieux, imaginatif, certainement. Dans sa famille, il était classé comme "original". Ses relations avec son frère ainé Alfred etaient diffiçiles.


Alfred  est le père de l'académicien René BAZIN et l'oncle de JEAN HERVE-BAZIN,écrivain connu sous le nom d'auteur de HERVE BAZIN, président de l'academie Goncourt.


Informations venant d'archives familiales.



DAN 19/12/2010 15:55



Bonjour Étienne. Voila des information pris à la source pourrait-on dire. En effet le peu d'explications que j'ai pu récolter en consultant les archives n'étaient
pas d'une telle exactitudes. Ce blog se veut de récolter le plus possible de témoignage inédits venant préciser ou rectifier les écrits dit "officiels". Votre témoignage vient ainsi étayer cette
définition du blog.


Je vous remercie vivement pour ce témoignage que je vais insérer dans mon article.


Bon dimanche à vous.  !



Etienne 27 17/12/2010 17:18



Le bateau rouleur d'Ernest Bazin a été construit au chantier CAIL à St Denis.


Lançement le 19 Aout 1896.



DAN 17/12/2010 19:29



Bonsoir Étienne. Voila une précision importante dans l'histoire de ce bateau, je vous remercie de me l'avoir communiqué, elle est ainsi visible par tous nos
lecteurs.


Bonne fin de semaine Étienne. 



C@t 29/10/2010 00:56



Bonjour DAN,


Étonnante invention, je n'en avais jamais entendu parler.  On se demande où ils allaient/vont chercher tout ça ces inventeurs ! De tous les bateaux sortis des chantiers navals du Havre c'est
celui-là le plus surprenant. Dommage que les A.C.H. aient fermé, d'autres paquebots auraient pu sortir du port devant bon nombre de havrais...


@ + DAN


 



DAN 29/10/2010 08:19



Bonjour C@t.


L'imagination des inventeurs tel celui-ci, m'a toujours fasciné. Ce bateau étrange n' a pas été construit au Havre, mais il aurait pu l'être. J' ai HELAS, perdu mes archives précisant son lieu de construction. En ce moment je passe du temps à reconstituer ces archives (j'y passe un temps
fou) sachant que mes propres photos sont perdues à jamais si le technicien s'occupant de mon disque dur n'arrive pas à les extraire.


Non seulement les A.C.H. n'existent plus, mais bon nombre d'industries ayant fait la renommée du Havre ont complètement disparues elles aussi, telles les
tréfileries, les usines Breguet, Caillard, etc. Le Havre n'est plus cette pépinière d'emplois qui a fait sa réputation de ville ouvrière.


Bonne journée C@t ! 



ManuRaw 19/10/2010 15:29



Quelle drôle d'idée . Même les voitures amphibies ne roulent pas sur l'eau...


Félicitations pour nous avoir fait découvrir cette invention qui me fait penser à la chanson pour enfants : "maman les ptits bateaux qui vons sur l'eau ont ils des jambes ?"



DAN 19/10/2010 22:33



Bonsoir ManuRaw. Cette chansonnette est vraiment un "tube" car beaucoup de personnes pensent à elle quand il s'agit d'engins amphibies, comme ce "bateau que je
présente. Reste à soir si elle existait déjà à l'époque d' Ernest Bazin et si lui même la connaissait, ce qui aurait pu l'inspirer pour son invention, va savoir  ?


Bonne fin de journée ManuRaw !



B.O. 17/10/2010 15:46



Incroyable.


Il reste plus qu'à chanter : Maman les petits bateaux ont-ils des roues ???????



DAN 17/10/2010 16:04



C'est tout à fait ce que l'on pense en voyant ces photos pour la première fois. Il y a de drôles d'inventions tout de même, et je ne pense pas que celle-ci soit à
l'origine de la comptine !


Bonne fin de journée B.O. 



clementine 10/10/2010 15:18



bonjour


Splendide..


bonne journée


clem



DAN 10/10/2010 15:24



Bonjour Clem.


Merci de votre visite, mais j'ai comme l'impression que ce commentaire n'était pas destiné à cet article ? Je me trompe ?


Bon dimanche Clem !  



Roro 10/10/2010 11:39



Comme quoi l'évolution technologique est sans doute parsemmée d'échec retentissants plus que de succès révolutionnaires. Combien ont cru en un éclair de génie qui finalement tombera à l'eau ?



DAN 10/10/2010 12:46



Bonjour Roro. Et combien de coup de "hasard" sont devenu des applications courantes de nos jours comme la radiographie ! Le XIX et XXe siècles sont parsemé
d'inventions dont l'usage devait être autre à leur conception, ainsi en est-il également du rayon laser qui, au début, était considéré comme une future arme...Comme quoi, il faut toujours voir
toutes les aplications possibles dans une invention !


Bon dimanche Roro !



MiMi du SuD 09/10/2010 08:43



Boujou Dan :-)


Je viens avec une belle tempête de vent


qui souffle depuis hier soir,sur ma ville,


et c'est bien dommage,je n'irai pas au bord


de la mer aujourd'hui,et demain ils annoncent


de la pluie :-/ ,je vais aller faire un tour à la


campagne,et profiter au maxi du soleil :-)


Bonne journée à toi,


BISOUS DE MIMI



DAN 09/10/2010 08:49



Kikou MIMI, autrement dit "boujou" . Ici beau temps en perspective, pour une fois c'est le
sud qui trinque, ça nous change un peu. Peut être irais-je au bord de la mer, dans ce cas j'aurai une p' tite pensée pour toi !


Bon samdimimi ! 


 



jeanpaul76 08/10/2010 17:33




Salut comment cha va je suis en arrêt maladie je déconne mal à la gorges


Ca ne va pas m'empêcher d'aller ce soir à l'inauguration de la grande bleue à la digue


Pas trop fait de photos ces jours-ci .....


Tu as été cliqué 283 sur le site du havre bon scort


bon w.end




DAN 08/10/2010 17:52



Salut Jean-Paul. Cliqué 283 fois sur le site du Havre ? Ah bon, remarque je ne compte pas. Par contre je ne savais pas qu'il y avait "l'inauguration" de l'éclairage
de la digue nord ! Tiens, je vais y aller de ce pas, si ce n'est pas trop tard !


Et puis soigne toi bien manquerais plus que tu sois indisponible ! Alors peut être à tout à l'heure ?






MiMi du SuD 08/10/2010 13:57



Kikou Dan,


Je viens en ce dernier jour de la semaine,


et notre bon week-end est à nos portes,


pour te souhaiter une agréable aprés-midi,


ici le soleil joue à cache cache avec les nuages,


mais c'est le vent qui est bien désagréable :-/


Bisous à toi, Mimi.





 



DAN 08/10/2010 14:40



Boujou Mimi


Passe également un bon après-midi, ici il fait beau et soleil (pour une fois) un temps qui incité à la promenade, et comme
disait Laetitia, "pourvou qu 'ça doure"  !


Bonne fin de semaine !



pere cantoche 08/10/2010 01:02



Maman les p'tits bateaux
Qui vont sur l'eau ont-ils des jambes ?
Mais oui mon gros bêta
S'ils n'en avaient pas
Ils ne march'raient pas.


bon, m'en va m'coucher, il est quand même 1h03...


bonne nuit, Dan !




DAN 08/10/2010 08:26



Bonjour père cantoche, bonjour parce que veiller jusqu'à cette heure tardive (1h30) n'est pas dans mes habitudes, alors j'espère que la journée commence bien pour
toi.


Quant à cette chansonnette que nos mères fredonnaitent, c'est à cette chanson que l'on pense immédiatement en voyant cet étrange bateau, mais il est vrai que de nos
jours on ne chante plus ces refrains, ou alors on devrait dire, toujours à propos de cette "embarcation", maman les p'tits bateaux ont-ils des rolleurs....


@+ père Cantoche !  



Papy Scham 07/10/2010 19:16



Une sacrée époque tout de même. Toutes les idées et inventions, aussi saugrenues soient-elles, étaient les bienvenues, testées grandeur nature, sans se soucier du coût. Le seul but étant de faire
"avancer" la sccience ou d'amener quelque progrès. Une belle bête tout de même ce bteau rouleur.


Bonne soirée.



DAN 07/10/2010 19:26



Bonsoir Papy Scham. Le XIXe siècle était le siècle des fortunes vite acquise avec l'exposition de l'industrialisation, ces hommes fortunés ont donné libre cours à
leur envie, il n'est qu'à voir les progrès de l'aviation qui coûtèrent une fortune à ceux se lançant dans l'aventure. Dans le domaine maritime, l'engouement était moins "virulent" mais à l'image
de ce bateau rouleur, il y eu quand même beaucoup d'investissement dans ce domaine. Si j'en avais encore le temps (et les plans), je pense que je construirais une maquette de ce bateau afin de
mieux se rendre compte de ce qu'il pouvait représenté à l'époque !


Bonne soirée Papy Scham ! 



lorilaire 07/10/2010 16:41



Faites-vous de la peinture artistique ?


J'ai vu une photo sur un autre blog , d'un monsieur qui peignais est-ce vous ?


Merci de votre passage chez-moi


Lori



DAN 07/10/2010 17:02



Re-bonjour Lorilaire. L'avantage avec over-blog, c'est que l'on peut répondre aux com et même mettre des photos dans nos questions ou réponses. Alors oui, je fais de
la peinture artistique, et pour l'autre blog, ces derniers temps beaucoup ont parlé de moi, alors cela serait bien possible que vous m'ayez vu.


Voila ci-dessous, un exemple de mes tableaux. Bonne  soirée lorilaire ! 





 



MiMi du SuD 07/10/2010 12:20



Kikou Dan :-)


J'aime beaucoup les musées d'histoires naturelles,


et celui de la Rochelle est magnifique avec son parc.


nous avons un musée sur la ville de Toulon,il va être


déplacé pour venir tout prés de chez moi,dans un beau parc,


et un beau batiment :-) je te souhaite une bonne aprés-midi


bisous bien ensoleillés de Mimi.



DAN 07/10/2010 12:39



Kikou Mimi (au Havre on te dirait "boujou"). Je pense que tu vas nous faire un bel article sur ce musée qui s'impantera près de chez toi. De plus il sera dans un
parc verdoyant si j'ai bien compris. C'est ce qui manque un peu ici, la verdure, car en plus, avec les travaux du tramway on est en train d'abattre les arbres. Mais après ces travaux on aura de
nouveau de la verdure avec plus d'arbres replantés que d'arbres abattu, il suffit d'un peu de patience...


"Boujou" Mimi (essai ce terme avec l'ami Phyl, tu verras ! 



MiMi du SuD 06/10/2010 16:40



Kikou Dan,


Et bien je suis comme Jany,je ne connaissais pas


du tout,j'ai jamais attendu parlé de ce bateau,


une nouveauté pour moi,et grâce à toi,je serais


moins bête lol !! :-) bonne fin d'aprem à toi,


bisous ensoleillés de Mimi.



DAN 06/10/2010 17:09



  Kikou Mimi du sud (j'adopte facilement les coutumes moi
)


C'est peu connu en effet puisqu'il n'a pas réussi à mener jusqu'au bout ses recherches. De plus la formule "bateau rouleur" n'a pas eu de suite, donc cette invention
est retombée dans l'oubli une fois les essais terminés.


Bisou à toi et tu me remets 10 heures de soleil bien pesé 


@Pluche



Francois 06/10/2010 13:23



Merci Dan pour ce post,


Je connaissais l'existence de ce bateau rouleur mais pas les détails de cette invention. De nos jours, des essais de maquette en bassin seraient effectués avant et l'aieul de René Bazin n'y
aurait laissé sa fortune.


Bon je te laisse Dan il faut que me prépare pour aller au boulot ,il est 6H30 (13h30 au Havre) d'ou je t'écris



DAN 06/10/2010 13:42



Salut François ( vu le décalage horaire cette formule de politesse est passe-partout)


C'est vrai que les essais en bassin avec une maquette auraient coûtés beaucoup moins cher que de les faire grandeur nature. Mais il aurait fallut que les modes de
calculs soient aussi pointus que ceux d'aujourd'hui avec les ordinateurs et autre "machines" à calculer.


Passe une bonne journée et un bon séjour là bas où j'espère que tu profites un peu du pays.


A bientôt François ! 


PS: Il faudra que je te rende le livre que tu m'as prêté !



jeanpaul76 05/10/2010 23:34



bonjour le ptit coucou


Jany suis comme toi mais  Daniel est la pour nous cultiver


toujours intéressent  


 encore un projet  à l'eau  ! mais je pense  qu'il a ressorti sous une appellation  différente voir le Norman et
catamaran


Non il faut  parfois beaucoup d'essais  avant d'arriver à la touche finale de perfections le pire pour un inventeur est le copieur .


 Dans notre vie nous avons été aussi des inventeurs ( une bourse une idée  )


bonne soirée



DAN 06/10/2010 08:33



Salut Jean-Paul. Hola ! Tu me pretes beaucoup d'intention en disant que je suis là pour "cultiver" le lecteur, disont simplement que je lui rappelle certains faits
oubliés mais pas plus.


C'est vrai que les copieurs sont la plaie des inventeurs, il peut même arrivé que le copieur "récolte" tout le bénéfice d'une idée. Et quand tu parles de bourse aux
idées, tu vas pas nous replonger dans le "boulot" quand même


Bonne journée Jean-Paul, avec "0 défaut" ! ! ! ! ! ! 


 



Jany 05/10/2010 22:45



Je découvre,j ignorai complètement mais c est vraimant passionnant....Bonne soirée



DAN 05/10/2010 23:08



Bonsoir Jany. Pour en avoir parlé autour de moi, j'ai constaté que peu de gens connaissaient cette histoire, alors si j'ai pu "réveiller" quelque fantôme du passé ma
foi...


Bonne fin de soirée Jany ! 



boboce 05/10/2010 18:13



Pour une fois qu'en bateau, on pouvait dire en voiture Simone.


Ce navire à donc terminé sa carrière à la féraille, vu qu'il n'a pas trouvé preneur.


C'est une époque prolifique en brevets, qui nous a permis de voir plein d'objet bizarre flottés, roulés et volés.


A+



DAN 05/10/2010 18:22



Salut Boboce. Objet bizarre tu as raison, à la même époque et en matière d'aviation, là aussi il y a eu  pas mal de machines volantes toutes plus farfelues les
une que les autres. C'était une époque où tout ou presque étaient permis, essayé, expérimenté etc. Maintenant avec le "principe de précaution", va-t-en faire de tels "bricolages" ! ! ! ! !


Bonne soirée Boboce !  



rose 05/10/2010 11:12



superbe ce reportage Dan ! je ne connaissais pas ce bateau ! je e sais pas où tu trouves tout ça ! ;)



DAN 05/10/2010 12:35



Bonjour Rose. Tout vient de l'achat d'une carte postale représantant le bateau à quai. Ensuite j'ai recherché dans les archives de la ville d'Angers, d'où est
originaire Bazin, une biographie de cet inventeur génial. Jai écrit un condensé de sa vie et voila le résultat. J'aurai pu en écrire d'avantage, mais cela risquait d'être ennuyeux pour le
lecteur, car Ernest Bazin a eu une vie pour le moins très prolifiques en inventions. Ici, je n'ai parlé que d'une concernant le Havre sinon....


Bonne journée Rose !  



Jeff 05/10/2010 10:06



Article interessant et bien documenté en photos comme d'habitude.  Beaucoup d'inventions se faisaient de façon expérimentale, sans moyen de simulation elles offraient une belle part au rêve
comme on l'a vu également avec les aéronefs qui battaient des ailes. Le bateau en question déplaçait le centre de gravité beaucoup trop haut entrainant bien sur une grande instabilité et le
navire glisseur mu par une roue à aubes sera la solution retenue. Mais l'idée d'Ernest Bazin reste actuelle, ne voit-on pas sur les plans d'eau tranquilles des tricycles aquatiques. L'histoire
des techniques, de l'industrie, des métiers au Havre constitue un thème passionnant d'investigation, et merci à vous de la faire. @+ Jeff



DAN 05/10/2010 11:04



Bonjour Jeff. C'est vrai qu'au XIXe puis XXe siècle, il n'y avait pas d'autre possibilité de tester sa machine que de le faire grandeur nature. Cette partie de
l'histoire industrielle et technique est en effet très prolifiques en projets en tous genres. Mais de ce point de vue, les recherches sont asser difficiles, soit elles sont trop abondantes , soit
elles sont trop maigres. De plus, me concentrant principalement sur le Havre, j'ai des difficultés à trouver des sujets originaux concernant notre ville. J'ai déjà en projet les tréfileries ou
les usines Breguet, mais, malheureusement, il va me falloir un peu de temps à retrouver tous les documents qui m'ont permis de mener ces recherches, car, j'ai perdu toutes mes données dans un
disque dur amovible, qui a eu la malencontreuse idée de tomber sur du carrelage le rendant inopérant. Pour l'heure rien n'est encore redhibitoire, un technicien essaie de récupérer mes données,
alors un peu de patience.


Bonne journée Jeff !  



phyll 04/10/2010 12:42



hello mon pote,


je me demande comment nous réagirions si l'on apprenait un jour qu'un individu vient d'inventer un appareil électronique dans lequel on pourrait stocker des informations, et qui plus est, qui
pourrait faire des calculs plus rapidement que l'humain et autres calculettes ?........et pourquoi pas d'autres applications encore plus folles ..... est-ce que cet "engin" aurait de
l'avenir ??......


à bientôt !!


ps: hein ??, comment ça je m'en sert tous les jours ??........



DAN 04/10/2010 14:46



Alors la, certainement pas, il n'y aurait plus de marchande de crayons, plus de marchand de cahiers, les enfants ne mettraient plus de blouse pour aller  à
l'école, ils aprendraient chez eux, non non non, cela ne se peut pas, et pourquoi ne pas aller dans la lune pendant qu'on y est n'est-ce pas ? Non non, reveillez vous cher ami, nous sommes en
1900 et puis cest tout saperlipopette ! Alors cessez de dire si cela aurait de l'avenir, l'avenir c'est le cheval un point c'est tout !


Votre très cher ami  !


PS : En 2010 vous verrez ils diront  salut poto, aucune éducation.....
     



Pierre 04/10/2010 09:40



Une invention inconnue pour ma part. Il faut remarquer que les idées de manquaient pas à cette époque. Même si ces trouvailles sont un peu farfelues leurs inventeurs n'avaient pas peur de les
montrer au grand jour. Et je suppose que certaines personnes rigolaient en voyant ces "choses".


Mais c'est comme ça qu'ont avance, en essayant et en testant même les choses les plus farfelues qui peuvent conduire à d'autres idées.



DAN 04/10/2010 10:15



Bonjour Pierre. Les chroniques de l'époque rapportent que les spectateurs étaient pour le moins ébahis de voir ça, la presse Française et anglo-saxone en a fait ses
"choux gras", on appele ça un "marronier" en terme de presse, c'est à dire un sujet "vendeur" sur lequel on revient souvent quand l'actualité est maigre, et il faut bien dire qu'il y avait de
quoi !


Bonne journée Pierre ! 



jeanpaul76 04/10/2010 00:31




 



 

 bonsoir les ptits génie


 La roue est une des découvertes les plus importantes de l'humanité en fut-il inspiré


 je me souviens avoir vu âpres guerre un bateau en ciment amarrer dans le bassin du commerce


 celui-ci bien évidemment n'a jamais navigué mais bon.


 Les photos font penser semi voiture vélo et passerelle flottante 


 Peut être d'autre réalisation ont vu le jour en partant d'une idée maitresse farfelue pourquoi pas . 


  arrêtons nous un instant et réfléchissons aux objets que l'on utilise


l'inventeur est forcement fou d'inventer


Guy Dégrène a bien inventer les couverts


charlemagne  a inventer l'école sacré charlemagne....une pointe d'humour qui a inventer la pointe !!


 bonne nuit les ptits chercheurs



 



DAN 04/10/2010 09:32



Bonjour Jean-Paul. Il y a eu d'autres inventions farfelues, comme la casserole carrée pour empêcher le lait de tourner, L'aquarium en verre dépoli pour poisson rouge
timide, Le boomerang français, lequel une fois lancé ne revient pas, évitant ainsi de possibles accidents, les étiquettes cintrées pour bouteilles cylindriques etc, le monde de l'invention peut
aboutir aussi sur le monde de l'humour 


Bonne journée Jean-Paul ! 



eva 03/10/2010 23:59



formidable ! maintenant on pourrait peut-être inventer des voitures qui nagent, des avions qui plongent, et quoi d'autres ? Bonne nuit Dan.



DAN 04/10/2010 09:23



Bonjour Eva. Pour les voitures qui nagent, c'est fait, et pour les avions qui plongent c'est à faire, quoique on en  a déjà vu dans les films "catastrophes". Il
reste à inventer la voiture, le bateau, le train ou l'avion, non polluants, et ça, c'est pas gagné !


Bonne journée Eva  ! 



buddy2259 03/10/2010 23:36



Bonsoir mon cher Dan


 Tu nous présentes là un sacré personnage,un génie fertile :lochomètre pour la vitesse des bateaux,foreuse circulaire qui servit (après quelques adaptations) au percement du tunnel
du Mont-Cenis,avertisseur éléctrique adopté par la compagnie des chemins de fer du Nord,monte-charge,lampe de sûreté des mineurs,perfectionnement de l'éclairage éléctrique des carrieres
d'ardoise,amélioration de la cloche à plongeur,lampe éléctrique pour l'exploitation du fond des mers...et bien sur le bateau rouleur qui fût un échec !merci à toi d'avoir aujourd'hui rendu
hommage à ce grand personnage.


Bonne soirée mon ami !



DAN 04/10/2010 09:18



Bonjour Buddy. (eh oui je ne me couche pas très tard) Là je pense que tu as fait un tour presque complet des inventions de ce personnage hors du commun. Il a en
effet été très prolifique en inventions de toutes sortes dont certaines servent encore aujourd'hui. Et comme le dit jps, une rue devrait être dédiée à cet inventeur de génie, bien qu'il ne fut
pas Havrais !


Bonne journée et à bientôt Buddy ! 



gl 03/10/2010 20:30



Tout cela fait un peu shadock, mais de toute idée farfelue nait d'autres progrès.


A voir le dessin de face on imagine un ancètre du Norman Arrow.



DAN 03/10/2010 20:41



Bonsoir GL. Tiens je n'avais pas pensé au Norman arrow, mais tu as raison, on peut presque dire que le bateau rouleur est un ancêtre du catamaran, si les polynésiens
n'avaient pas l'antériorité du principe. Quant à faire schadock, je souscrit complètement à ta reflexion la dessus !


Bonne soirée GL ! 



marcopolo76 03/10/2010 20:02



Salut Dan


Maman les petits bateaux qui vont sur l'eau ont ils des jambes ?


Eh bien non...!


Tu as sorti de sa boite le professeur Tournesol Angevin...je savais qu'il était à l'origine de la cloche à plongeur mais sans plus ..!


Quoi qu'il en soit..il avait une imagination inépuisable pas pour l'argent et il à comme même rendu de grands services à la science et l'industrie ...!


A+


MARCO



DAN 03/10/2010 20:12



Bonsoir Marco. C'est exact, il a fait  des inventions qui sont toujours en mémoire telles la cloche à plongeur, et la lampe électrique sous marine, ou bien
encore un projecteur qui pouvait éclairé à des km à la ronde. Son "bateau rouleur" n'a pas eu le succès escompté, certes, mais quelle imagination !


Bonne soirée Marco !



phyll 03/10/2010 19:52



bonsoir monpote,


je rejoins les commentaires précédents et je suis ébahi devant l'ingéniosité (certes perfectible) de cet homme !! de nos jours les inventeurs se tournent vers le solaire et (ou)
l'éolien, mais le pétrole qui rapporte beaucoup à certains, n'est pas encore, hélas, prêt de laisser sa place !!


enfin bref.... j'ai pris plaisir à découvrir cet article et merci pour l'avoir partagé !!!


à bientôt mon poto !


ps: j'inventerais bien un parapluie solaire !!........



DAN 03/10/2010 20:06



Bonsoir "monpote". Il est certain que le 19e siècle a été fertile en matière d'inventions, l'industrialisation naissante a sans doute favorisée tous ces projets plus
ou moins loufoques de cette fin 19e début 20e, siècle, après tout, l'avion était, lui aussi, une idée loufoque à l'époque, et pourtant...


A bientôt poto !



marc GEORGES 03/10/2010 19:08



Bonjour,


Belle trouvaille, mais il semble que j'ai déjà vu cette histoire dans l'ILLUSTRATION où son ancètre, toutefois, c'est bien de nous la rappeler ainsi que l'imagination de cet
inventeur qui effectivement vaut bien une rue.


La plaque rue Bonvoisin dont j'ai antérieurement parlé était au 11 de la rue.


Mauvaise nouvelle - mais pas confirmée ou refusée d'être confirmée - la Mairie envisage de fermer le cinéma LE CLUB en Avril prochain.


Inauguration de la Biénale au Casino vendredi soir et là on se dit - rien qu'en voyant le buffet - qu'il y a bien de l'argent pour la culture, mais pas n'importe laquelle comme l'a rappelé
notre Maire qui aime à défendre cette idée.


Le lendemain, à la Bibliothèque, il a rappelé que quand une idée était bonne, elle trouvait un financement (il faut croire qu'on est des nuls et qu'on n'a pas de bonnes idées - plutôt des idées
qui ne sont pas dans la ligne souhaitée). Quoi qu'il en soit ne ratez pas l'espo sur les cartes.


Pour les collectionneurs de CARTES POSTALES, rappel le salon de MONTIVILLERS le 21 Novembre, j'y serai, mais pas comme vendeur, comme exposant, on en reparlera plus tard.


A bientôt,


Marc



DAN 03/10/2010 19:18



Bonsoir Marc. Ernest Bazin a certainement eut les honneur de cette revue "l'illustration". Il y a un Américain qui a essayé de reprendre cette idée, mais sans plus
de succès.  Quant à la rue là, il faudrait soumettre cette idée à nos conseillés municipaux !


Je vais donc regardé au 11 pour la plaque rue Bonvoisin. Je sais pour les avoir photographiés que la maison sise au 4-6 a disparue sous la pioche des démolisseurs,
mais pour l plaque au 11 j'irai donc voir.


J'ai aussi entendu parlé de la disparition des "clubs", jusqu'où ira cette "désertification" des salles de cinéma au Havre ? Espérons tout de même qu'il y aura plus
d'une voix pour alerter l'opinion publique à ce sujet.


Bonne soirée Marc ! 



FAH 03/10/2010 18:35



Je suis d'accord avec JPS, il y a des hommes à l'imagination débordante et qui au risque de se ruiner, mais pensent-ils à celà en commençant, espèrent amener un progrès.


Bravo Dan et Nicephor pour ce sujet original


FAH



DAN 03/10/2010 19:03



Bonsoir F.A.H. Il a englouti beaucoup de sa fortune dans cette étrange invention, je ne pense pas qu'il ait fait autre chose par la suite, car ses biographes
soulignent que ce bateau était la grande affaire de sa vie. Quant à l'imagination c'est sûr qu'il n'en manquait pas. Aujourd'hui avant d'entreprendre de tels travaux sur une invention aussi
"loufoque", je pense que l'ordinateur et la DAO seraient "passé par là" ! Autres temps autre époque.


Bonne soirée F.A.H. !