Quai de la Marne

Publié le par Nicéphore


Pour poursuivre notre voyage dans le quartier de l'eure, voici à l'angle droit de la rue Bellot, le quai de la marne à travers deux siècles. Seuls, l'escalier et la bitte d'amarrage ont survécus. L'arrière plan, tel un décor de théâtre, change successivement selon les besoins du scénario. Au bout du quai, le « Tombeau de la rocaille », bistrot caractéristique de l'époque, où il faisait sans doute bon, venir déguster des crevettes, des tourteaux et des étrilles comme l'indique l'enseigne. Le tout, accompagné d'un « bon coup d'cidre ».

Dernière image, cette extraordinaire photo de bombardement (anglais, et de jour) de cet endroit précis.

Nicéphore.


Commenter cet article

Caroline.K 07/01/2013 09:47


Bonjour Nicéphore et Dan,


Un grand MERCI à tous les deux pour cette aventure qui est très inspirante, je ne prendrais pas le train demain pour le Havre mais je peux désormais regarder et toucher du doigt les photos.


J'ai bien reçu le livre et je suis très contente de ma dédicace.


CaroLINE

DAN 07/01/2013 10:05



Bonjour CaroLINE,
Aaaah il est arrivé, superbe ! Là tu n'a plus besoin d'allumer ton ordinateur pour parcourir mes "avant-après". Quant à la dédicace elle est sincère, car tu es une personne de talent il faut bien
le dire !
Très bonne journée CaroLINE !



Caroline.K 02/01/2013 13:06

Donc au début, Nicéphore plus à la rédaction et aux réponses que Dan. C'est drôle de voir l'évolution d'un blog par le menu. J'aurais aimé dégusté des crevette moi aussi au Tombeau de la rocaille
quel nom croustillant. Ils avaient le chic quand même à l'époque pour trouver des noms aux bistrots.

CaroLINE

Nicéphore & DAN 02/01/2013 14:00



Bonjour Caroline, c'est Nicéphore.
Non, c'est Dan qui a toujours été la cheville ouvrière du blog depuis le début. N'étant pas à la retraite comme lui, je suis là plutôt pour l'épauler dans des cas épineux. On se voit
hebdomadairement pour parler des parutions futures et aussi de beaucoup d'autres sujets d'histoire et de société car nous avons en commun un vieille amitié de 40 ans.


 


Quant " Au tombeau de la Rocaille" , moi aussi, j'ai été fasciné il y a longtemps par ce nom très évocateur. C'est d'ailleurs ce secteur de la ville qui est à
l'origine des avants-après de Dan et par la même du blog. Et je suis fier de lui avoir inoculé ce virus de la comparaison du passé et du présent, avec tout le talent qu'on lui
connait.


 


Bien amicalement. NICEPHORE



Bonjour CaroLINE
Et bien tu comprends maintenant pourquoi ce blog se nomme ainsi, c'est en effet une entente entre deux amis qui a permis de faire ce site, un peu particulier. ET cet "avant-après" du quai de la
Marne est bien à l'origine de cette passion qui ne m'a pas quittée depuis.Quant au "tombeau de la rocaille" à cette époque les enseignes avaient ce grain de folie qui me plait
beaucoup, aujourd’hui les enseignes sont un peu trop "lisses" et le charme n'opère plus.
Bon début d'année CaroLINE !




Jake _ 22/12/2008 19:24

Bonsoir Dan,En effet Geo m'avait parlé de ton blog sur Le Havre d'hier et d'aujourd'hui, notre rencontre fait que je découvre une nouvelle richesse d'informations sur l'Histoire de notre ville et son architecture. Les étudiants en Histoire de l'Art et sur l'Histoire même du Havre très chargée ont de quoi faire.Ton espace et celui de Geo participent à entretenir un lien entre le passé et le présent dont notre ville ne peut se conter l'un sans l'autre.Bonne soirée !

Nicéphore & DAN 22/12/2008 19:41




Bonsoir  Jake. Nicéphore et moi même nous retraçons quelques pages de cette histoire Havraise, au travers des cartes postales anciennes. Bien qu'il faille
se méfier un peu des légendes sur certaines d'entre-elles qui peuvent nous induire en erreur. Au fur et à mesure des posts, nous apprenons aussi avec d'autres blogeurs férus d'histoire. Alors,
suite au prochain numéro, comme on dit @+ DAN.




phyll 21/12/2008 12:05

Salut Dan et salut Nicé,juste un petit mot pour vous dire que je suis ravi d'avoir fait votre connaissance !!! finalement c'est nous les "papys blogueurs" ! ...bon Dimanche et à bientôt !!

Nicéphore & DAN 21/12/2008 12:22



Moi aussi Phyll, ravi d'avoir fait ta connaissance, quant aux papys blogeurs, il faut bien faire avec notre âge n'est-ce pas . Je te souhaite aussi un excellent dimanche, et passe la parole à "nicé" ! DAN.

Très heureux également d'avoir fait ta connaissance, et en plus, tu es exactement le personnage sympa que ton blog pouvait le laisser
supposer.
En ce qui concerne le papys, Dan et moi, avons un peu de retard à ce niveau, en effet nos enfants n'ont pas encore eux-mêmes. Alors Clem, qu'est que t'attends ?
NICé



GeraldH76 20/12/2008 20:13

Une fois de plus !!! Que de changement . Il est vrai qu'en photo , on se rend mieux compte, et ce n'est pas finis pour le Quartier de L'eure. J'aurai été d'accord pour les crevettes et le coup de cidre a cette epoque , encore une grande claque. Impressionante cette photo avec les deux avions .Encore un grand BRAVO !!!!!

Nicéphore 21/12/2008 19:16



Merci Geraldh, toutes ces félicitations nous incitent, dan et moi, à continuer dans cette voie.
A bientôt sur Havrais-dire pour d'autres articles.



tce76 19/12/2008 22:22

Et comme par la magie, il nous établi une comparaison millimétrée!Bravo, c'est super bien.

Nicéphore 20/12/2008 00:16



Merci, mais on pourrait encore faire mieux dans la précision, la difficulté dans le cas présent était qu'il s'agissait
d'un triple avant-après. Quant au bistro, pour lui, vraiment impossible de trouver l'endroit exact, surtout que le coin est encore en chantier. Je pense que nous ferons une mise à jour dans
quelques mois.
Bien amicalement



YLLEN 19/12/2008 22:01

Encore un très édifiant rapprochement entre ces deux époques.On y découvre avec étonnement ce que pouvait être le visage de ce quartier avant le grand chambardement.Sur la une et la deux on constate le même niveau de l'eau dans le bassin; bravo .Je remarque aussi que sur ces deux cartes postales anciennes, le quartier est nommé : "LEURE"  en un seul mot sans l'apostrophe  soit l'ancienne orthographe. (il y a eu aussi au fil du temps: "L'HEURE" et "LEURRE".Au fait je viens de découvrir une vidéo que vous devez connaître....

Nicéphore 20/12/2008 00:06



Bonjour Nelly,  en ce qui concerne l'orthographe du quartier, on trouve sur les documents les plus anciens : "LEURE" , puis au 20 ème siècle, "L'EURE"
s'est imposé. Personnellement, je n'ai jamais rencontré "L'HEURE ou LEURRE ". Je n'ai jamais fait non plus de recherches sur l' étymologie du nom, quelqu'un aurait-t-il une proposition ?
Quant à la modeste vidéo, la qualité est médicocre à cause du taux de compression imposé par overblog. Merci quand même d'en parler.
Bien amicalement.



jacques l' Ardéchois 19/12/2008 21:54

Un avant après qui m'impressionne, en pensant aux gens qui ont vécu à cet endroit ... Pour moi c'est comme çà !... 

Nicéphore 19/12/2008 23:47



Salut jacques, il y a des endroits, comme çà, qui sont marqués par le destin. Quel sera le nouveau visage de ce lieu dans 1, 2 ou 3 siècles ?



buddy2259 19/12/2008 20:36

Merci Dan pour cette nouvelle comparaison cela réveille de vieux souvenirs en moi j'avais 10 ans en 1955 et crois moi j'ai encore beaucoup  de clichés en tête bien à toi!

Nicéphore 19/12/2008 23:43



Bonjour buddy, attention c'est Nicéphore, l'auteur, un non retraité, qui va pouvoir travailler au blog un peu, pour soulager Dan dans sa tâche !
Bien amicalement.



marcopolo76 19/12/2008 17:49

Très enrichissant toutes ces comparaisons , je ne connais le Havre que depuis 1985, alors je ne rate rien ..!

Nicéphore 19/12/2008 23:37



LE HAVRE est une ville qui gagne à être connue. Les sujets d'articles sont légions !



Clem 19/12/2008 14:41

Ah bah j'me demandais quand vous alliez parler de votre chouchou ! T'aurais même pu mettre la photo ou je suis sur l'escalier tiens.

Nicéphore 19/12/2008 18:47




Il aurait fallut que tu t'habilles en costume d'époque, pour t'harmoniser avec l'escalier.




yannick_76 19/12/2008 12:26

Quelle évolution une nouvelle fois, tous les secteurs se sont succéder sur ce quai. La vision commerçante à laisser sa place à une vision un peu plus industrielle pour enfin devenir une zone d'habitation. Les hangars ont magnifiquement étaient restaurés, il faut le souligner quand même. En tout cas c'est toujours enrichissant ce genre de posts. Bravo à vous deux et je vous dis à demain.Amicalement.

Nicéphore 19/12/2008 23:32



OK, merci yannick et à demain.



YannH76 19/12/2008 09:18

Cette partie là à également sacrément évolué... Dire que la maison du pontier a été pendant longtemps inhabité pour être ensuite rasé... et après, ce fut le reste des hangars pour donner son espace à l'urbanisation...

Nicéphore 19/12/2008 11:18



Bonjour yann,
Cette partie du quartier de l'eure, a changé 3 fois totalement en l'espace d'un siècle. Vers 1850, c' est encore le rivage originel ou les pêcheurs de l'eure venaient faire échouer leurs bateaux
au moyen age. Puis, viennent les agrandissements successifs du port, on bâtit des immeubles le long des quais nouvellement construits. Le tout, étroitement imbriqué et à échelle humaine. Puis
c'est  la grande tourmente de la seconde guerre et ses destructions systématiques (proximité des cales de l'eure, objectif stratégique) Caillard déjà présent dès les origines (atelier
chaudronnerie, entres autres, du quai de Marne) s'approprie la totalité du périmètre) Il serait, d'ailleurs intéressant, d'en connaitre les modalités ! Si quelq' un a de l'info sur le sujet, je
suis preneur.
Puis, vient la fin des 30 glorieuses et la déconfiture de la réparation navale que l'on sait. Après 20 ans de friches industrielles ou l'endroit sombre dans le sordide, ce quartier semble
renaitre de ses cendres, mais beaucoup, loin s'en faut, reste à faire ...