Avant qu'il ne disparaisse, Bâtiment Caillard

Publié le par DAN

 

Voici quelques photos de l'intérieur du bâtiment Caillard, place Léon Carlier. Il ne reste plus grand chose au sein de cette construction, si ce n'est un pont roulant, le reste ayant été enlevé. Construit au début du XXe siècle comme l'atteste son fronton, j'ai pu constater que les charpentes étaient encore solides même si les murs nécessiteraient une rénovation, mais à l'heure actuelle la question ne se pose plus * !

*Le maire du Havre de l'époque, A. Rufenacht, a dit ceci lors du conseil municipal de septembre 2010 :

"tout a été entrepris pour conserver la façade mais que malheureusement le Béton de la Façade s'effrite alourdissant de façon inacceptable son coût" :

A vous de vous faire votre propre opinion...


carlier (2)Le bâtiment vu de la place léon carlier.



carlier (1)Fronton avec, probablement,  la date de construction 



carlier (6)Le pignon sud et le mur ouest.



carlier (9)Le pignon nord vu du pont roulant.



carlier (7)Le pignon sud et le mur ouest.



carlier (5)Le pont roulant et la porte d'entrée.



carlier (4)Gros plan sous le pont roulant.



carlier (3)Le permis de démolir affiché à l'extérieur du bâtiment.


___________________________________________________________

 

Merci de votre visite

 


Commenter cet article

Eric Blaise 15/12/2015 20:21

Ca se voit que cet immeuble à eu une certaine nombre d'évolution. Je me demande ce qu'il était à chaque époque de son existence. J'espère qu'ils trouvent un moyen de la conserver avec son pont roulant qui me semble nouveau. Merci en tout cas de nous avoir présenté ceci.

Dan 16/12/2015 09:10

Bonjour monsieur Blaise,
Ce bâtiment hélas n’existe plus, il a été démoli en 2010 pour faire place à un immeuble d’habitation comportant sur son rez-de-chaussée une « superette. Il aurait pu être conserver et faire dans le bâtiment lui-même, cette superette, mais les promoteurs en ont décidés autrement.
Merci de votre passage et très bonne journée.
PS : Je vous rappelle que mon nouveau blog est visible à cette adresse :
http://havraisdire2.canalblog.com/

C@t 19/06/2011 23:28



Bonjour DAN


Il faut croire que certains ont pensé que ce vieux bâtiment n'avait plus sa place dans ce Havre en pleine modernisation... Mais Caillard est toujours présent via ses grues ou autres, un peu
partout, comme sur le port de Granville par exemple...



DAN 19/06/2011 23:41



Bonsoir C@t. Plus sa place, c'est en effet ce que nos élus ont pensés à propos de ce bâtiment. Mais, mais il y avait plein d'idée pour le réhabiliter, il y a même un
descendant Caillard, lecteur de ce blog, qui a suggéré des idées tout a fait réalisables pour ce lieu. Mais le pouvoir de l'argent facilement et rapidement gagné a pris le dessus, et là, il n'y a
plus rien à faire, la démolition à l'heure où j'écris cette réponse, a bien commencée hélas ! Bonne nuit C@t !



Roro 05/02/2011 13:55



Cette façade va vraiment manque au décors du quartier, elle témoigne d'un passé marqué par ces ateliers disparus.



DAN 05/02/2011 14:22



Salut Roro. Surtout que c'est le seul "vestige" qui reste de ces ateliers Caillard. Après sa disparition il n'y aura plus rien autres que les photos pour témoigner
de ce qu'il fut, c'est vraiment dommage quand même !


Bon week-end Roro ! 



Papy Scham 04/02/2011 18:40



Tu as très bien su immortaliser ce bâtiment avant sa disparition. Dommage, la structure métallique me semble encore en très bon état. Le reste, on trouverait toujours une solution. Mais le
couperet est tombé. Je pense qu'une réhabilitation et une nouvelle affectation n'ont même pas été assez approfondies. Anotre époque on démolit à tout-va.


Excellent week-end.


Papy Scham



DAN 04/02/2011 18:53



Bonsoir Papy Scham. Il fallait que quelqu'un le photographie de l'intérieur, bien que son accès soit complètement interdit, tu connais le principe de précaution
n'est-ce pas, alors j'ai quand même bravé cet interdit afin qu'il reste une trace de ce bâtiment. J'y ai d'ailleurs emmené un grand photograhe aujourd'hui afin qu'il puisse, avec sont talent,
fixé à jamais ce lieu dans nos mémoires.
C'est vrai qu'on démolit beaucoup à notre époque, les 30 glorieuses étant derrière nous à présent,  il faut trouver des solutions de remplacement afin
d'abaisser, autant que faire ce peut, le nombre de chômeurs, c'est un argument que j'ai entendu à propos de ce bâtiment, mais la restauration de ce bâtiment historique aurait pu tout aussi bien
fournir ces emplois si recherchés ?
Bonne fin de semaine papy Scham !



BlogPhoto Bertrand 04/02/2011 18:02



Il a l'air bien abimmé, c'est dommage. En tout cas, c'est un super lieu pour faire des photos en tout genre, dommage...



DAN 04/02/2011 18:25



Bonsoir Bertrand. Son aspect donne l'impression d'un délabrement certain, mais à regarder de près ses murs sont encore très solides.
Quand au lieu pour y faire des photos j'y ai encore conduit un grand photographe cet après midi, preuve s'il en faut, que ce bâtiment intéresse toujours de par son
architecture, mais voila, le sort en a décidé autrement !


Bonne soirée Bertrand ! 



jeanpaul76 04/02/2011 14:24



Salut l'ami


La désolation pour certains les souvenirs pour d'autres que faire devant le broyeur économique pour y avoir habité dans ce quartier où je côtoyais les dockers où sont-ils j'espère qu'il n'y aura
pas un article sur le sort de la cloche des dockers symbole d'un passé .... je dis ça comme ça je ne milite pas pour le port...



DAN 04/02/2011 17:00



Salut Jean-Paul. En tous cas un bout de l'histoire Havraise que nos petits enfants ne connaitront qu' à travers nos photos ou nos récits, mais plus en
"'vrai".


J'espère tout de même qu'ils respecteront la tour des dockers dont c'est le centenaire cette année, et puis qui pourraient-ils faire à la place ? C'est peut être ça
d'ailleurs qui la sauvera !


Bonne soirée Jean-Paul !



Mousse 03/02/2011 17:55



Bonsoir cher Dan,


Je trouve triste de démolir ce bâtiment, on pourrait le rénover, il ne me semble pas être dans un état lamentable que du contraire, il a l'air costaud.


Les ordres sont les ordres. Nous n'avons pas droit au chapitre.


Ton reportage est admirablement bien fait.


Je te souhaite une bonne soirée.


Bien à toi.



DAN 03/02/2011 18:15



Bonsoir Mousse. J'aurais bien voulu avoir droit au chapitre, mais hélas comme tu le soulignes nous n'avons pas notre mot à dire ici. On pourrait effectivement le
restaurer, mais tu dois connaitre ça aussi dans ton pays, c'est toujours une histoire de sous. Décidément voila une entité pas très démocratique car il y a plus de personnes voulant restaurer ce
bâtiment, qu'il n'y en a pour le détruire, alors où est la démocratie au sens propre du terme là ?
Bonne soirée mousse ! 



didier 03/02/2011 10:47



Pour dire la vérité, voir disparaitre cette facade ne me fais pas plus que ça. Je pense surtout à la perte du savoir faire qui existait à l'intérieur, combien de bonhomme au chômage, il en va
aussi pour les ACH, maintenant tout ça est vendu aux promoteurs, mais il me semble que le quartier ne prend pas comme ils le souhaitaient, ya encore du boulot, et peut être aurait il été
préférable d'y loger une population moins bling bling, qui ne sait pas faire avec ce coin du havre.



DAN 03/02/2011 14:13



Bonjour Didier,


Certes, la façade en elle même n'est que le reflet d'un passé révolu, mais justement, à propos de ce « savoir-faire », si en plus on en souvient
pas de l'endroit où il travaillaient, j'ai bien peur qu'ont ne se souviennent plus du tout de ce savoir-faire. Il en est de même pour les entreprises que tu cites, et à ce train là, dans quelque
temps on ne se souviendra plus du tout que le Havre a été une pépinières d'entreprises innovantes dans bien des domaines, dont celui de la réparation et construction navale.
Alors pourquoi ne pas garder ce témoin des jours passés pour s'en souvenir ?
Bonne journée Didier



jps 01/02/2011 09:11



Et le pauvre François Pinault fut obligé d'acheter le Palais Grassi à Venise pour y créer son musée d'Art contemporain..quel gâchis...Misère, misère...



DAN 01/02/2011 09:34



Salut JP. Eh oui le "pauvre" comme tu dis, tiens il aurait dû acheter ce bâtiment, là au moins personne n'aurait oser parler démolition après ça, mais bon cet écrin
n'aurait sans doute pas été assez prestigieux pour lui !


bonne journée JP !



gpmagalim16.over-blog.com 01/02/2011 00:26







DAN 01/02/2011 00:40



Merci beaucoup monsieur CAILLARD pour le lien et l'histoire de votre famille. Je reviendrai visiter ces pages car leur richesse est incroyables et leur
lecture demande plus qu'un simple coup d'oeil.
Bonne journée !



eva 01/02/2011 00:19



oui ! Dan quelle mémoire ! c'est exactement cela dont je voulais parler ! Super ! Moi je suis une vraie passoire !!



DAN 01/02/2011 00:27



Oh tu sais, je n'ai pas beaucoup de mérite,  j'ai suivi cette affaire lorsque j'étais au service communication de Renault Sandouville alors...


Bonne nuit Eva ! 



eva 31/01/2011 23:34



Comme tu le dis si bien Dan, c'est la lutte du pot-de-terre contre le pot-de-fer... Moi, je ne vois pas bien ce qu'on pourrait faire de ce bâtiment, mais il ne manque pas de gens pleins
d'imagination qui auraient pu trouver une destination à cet édifice rénové... Et puis, comme il est si bien exprimé dans tous ces com, ça fait partie de l'histoire de l'industrie... Encore un
bâtiment témoin de son temps qui va disparaître. Si Le Havre est un vrai champion en la matière, je crois qu'à Paris, c'est arrivé aussi (je ne pourrais pas te dire précisément, mais il me semble
qu'un mécène voulait installer un musée d'art pictural dans une usine désaffectée, qu'on lui a refusé, et qu'il est allé s'installer à Venise dans un palais au bord du Grand Canal, c'est une
histoire que j'ai entendue il y a à peu près 18mois ou deux ans, mais j'ai oublié tous les noms !)


 



DAN 01/02/2011 00:00



Bonsoir Eva. Pour ce bâtiment les idées ne manquent pas, et pas forcément des idées coûteuses. Il y en a eu quelques unes émise dans les commentaires. A mon avis, de
savoir qu'un bâtiment, tel celui-ci, et ayant traversé le XXe siècle ne serait pas pour me déplaire si je devais vivre dans ce quartier. Souvenons-nous du mal être social qui s'est développé un
peu partout en france avec ces cités toutes neuves mais sans racine, on voit ce que cela a donné comme résultat. Alors de grâce messieurs les décideurs, un peu d'humanité dans vos
décisions.
Quant au mécène, si je me souviens bien, ce devait être Didier Pineau valencienne qui devait racheté l'ile Seguin ( là ou Renault était implanté, c'est pourquoi je
m'en souviens). Mais on lui a tellement mis de bâtons dans les roues qu'il a préféré abandonné son projet d'installer son de musée d'art contemporain en france.


Bonne fin de soirée eva



jps 31/01/2011 20:56



Caillard..comme corbillard pour la fin, la mort et l'enterrement d'une réputation..comme débrouillards pour ceux qui fourmillent d'idées originales..comme brouillard dans lequel notre économie
s'embrume..comme nullards pour les décideurs politiques..comme pillards de patrimoine, les fameux édiles respectueux..comme scribouillard pour ces minables mots..comme vasouillards parce qu'ils
s'engluent dans la médiocrité..comme gaillards pour les métallos égrillards..comme vieillard si on a encore le droit..et comme connard que je suis de n'avoir aucun pouvoir..bisque bisque rage!!!


Amitiés suffixes...............



DAN 31/01/2011 23:31



Bonsoir JP. J'ai envie de ne rien ajouter à ton commentaire, celui-ci reflète bien mon sentiment d'impuissance, face aux pots de fers nous misérables pot de terre.
Et puis un commentaire de JPS ça ne se commente pas ça se déguste, on s'en délecte, on y goûte à petite gorgées, on s'en régale, on le savoure, on en profite le plus longtemps possible, bref
devant ces paroles de bon sens on s'efface un point c'est tout !


Amitiés caillardes ! 



kevin 31/01/2011 20:32



Bonjour dan et bonne année 2011, oui c'est sûr de démolir un bâtiment comme ça alors que la Havre ne compte plus rien d'anciens monuments où presque, mais bon c'est  comme ça
aujourd'hui. D'ailleur il est construit en béton, la mairie pouvais le garder pour le restaurer, mais bon on préfère construire des immeubles d'habitation qui rapportent (impôt locaux) par
exemple. Bonne soirée...



DAN 31/01/2011 23:20



Bonsoir kevin. J'ai encore une heure pour vous souhaiter une très bonne année .
Ce bâtiment Caillard n'est pas en béton, mais construit en briques, et sa façade est recouverte de ciment en guise de crépi. Donc, tout comme aux docks Vauban on
peut refaire les joints, et recouvrir cette façade avec une couche de ciment tout simplement. Regardez bien mes photos vous constaterez que l'intérieur est fait de briques et l'extérieur, sur la
photo de la date 1909, on voit les briques apparaître.


Mais c'est vrai que des logements ici seraient (peut être) plus rentables que cette halle caillard, mais rien n'est moins sûr. Quant à la vie sociale du quartier,
avec un espace tel que celui-ci ouvert à toutes rencontres socio-culturelles, il gagnerait certainement en convivialité !


Bonne fin de soirée Kevin !



Christian Affagard 31/01/2011 11:29



L'actualité repasse sur "Le mal être de la Ville avec son patrimoine".


Même si l'on peut se réjouir de la réussite de la préservation des Docks Dombasle, des Docks Vauban (si l'on veut bien faire des réserves à propos des parkings formule 1, véritables verrues dans
l'alignement du quai Frissard) ou des projets de village d'artistes prévus sur Westinghouse(Electro-mécanique) la décision d'abattre la halle Caillard est une bétise monumentale. Ce lieu réhaussé
d'une marque prestigieuse reconnue dans le monde ( encore visible sur les quais, dans les usines, dans les mines à ciel ouvert de tous les continents ) aurait pu abriter en son sein, des bureaux
d'études, des ateliers, des commerces innovants qui auraient bénéficié de l'aura de ces 1ers capitaines d'industrie... Le coût n'était pas aussi lourd que les seules fondations d'une tour
ruineuse. Dans le périmètre couvert de la halle, il est facile d'imaginer (comme pour les logements étudiants) des conteneurs pensés pour l'implantation des jeunes pousses d'entreprise
innovantes. La partie centrale pouvant être dévolue à des expositions, des marchés à thème. Un lieu couvert et ouvert à un public n'aurait pas manqué d'attirer la curiosité mais surtout
l'intérêt et la réputation d'un lieu mécène. Ce n'est pas utopique: c'est de l'emploi, c'est de l'économie: l'usine Caillard s'ouvre sur un boulevard industriel: en son sein, on aurait pu aussi
imaginer une scénographie de musée rappelant toutes les inventions nées dans notre cité.  


La décision d'abattre pour livrer un terrain nu à un promotteur reflète une époque où au Havre, on n'en finit pas d'enterrer les valeurs industrielles comme si c'était honteux, pour ériger du
tertiaire de sièges sociaux, de tourisme et de commerces: ces 3 niches restent intéressantes mais elles ne donneront pas l'emploi attendu dans notre cité. 


Alors on gomme, on pose une plaque pour la mémoire... Circulez y a plus rien à voir ! 



DAN 31/01/2011 11:52



Bonjour Christian


Qui mieux que toi pouvait parler de ce quartier, en général, et de la halle Caillard en particulier. Tu es un connaisseur avisé de ce quartier, et les
propositions que tu fais à propos de cette halle sont tout à fait viables, puisqu'il faut rentabiliser tout ce que l'on fait dans notre société. Certains le font en allant au plus facile, c'est à
dire en démolissant, d'autres, plus subtils, pensent à l'utilisation possible des lieux comme celui-ci en préservant ce patrimoine.
J'ai déjà évoqué dans mes réponses aux commentaires, ici même, qu'il était possible de trouver une utilisation de ce bâtiment, ce n'était pas utopique
puisque tu penses également que c'est possible.
Des responsables liront-ils ces quelques lignes écrites par des amoureux du havre ? J'en doute car il n'est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir
!


Bonne journée Christian ! 



Pierre 31/01/2011 08:28



Un intérieur qui a l'air en bon état. La ville a besoin de place ? Que va t-il resté de la grande époque du Havre ? A ce train là, la ville va changer de nom pour Ville nouvelle du Havre.



DAN 31/01/2011 10:14



Bonjour Pierre. C'est vrai que le Havre a déjà changé plusieurs fois de nom, le dernier en date portait simplement sur son orthographe avec l'accent circonflexe sur
le "A" du Hâvre, et  auparavant, le hâvre de grâce, et plus loin, après la révolution, "Le HAVRE MARAT". Quel nom pourrions nous lui donner aujourd'hui, peut être  "HEVLERA, un mot tout
"déconstruit"


Bonne journée Pierre !



Claude 30/01/2011 23:02



Grâce à tes photos Dan, je découvre aussi l'intérieur de cet atelier.


Toutes les structures métalliques que l'on peut y voir semblent en parfait état... Ils ne peuvent pas nous refaire là le coup des " mérules " qui ont si bon
dos en ce moment pour justifier telle ou telle destruction..! ni même la rouille tout y parait très sain et fraichement repeint on dirait .


La décision de la Mairie étant prise de "détruire" contre vents et marées il faut bien en conclure  :  "Alea jacta est" et c'est fort
dommage .


Je réitère quand même ici ma suggestion déjà formulée par ailleurs....pourquoi ne pas réhabiliter ce bâtiment pour y accueillir en un lieu
définitif le  "Musée Maritime et Portuaire" toujours logé dans son provisoire du hangar 1... Il aurait là tout à fait sa place dans ce quartier autrefois dédié aux activités maritimes de
toutes sortes et tout à proximité du beffroi de la cloche du port dont ce musée détient  je le rappelle en ses collections la dite cloche .


Mais hélas ce ne sont là que des voeux pieux . ( mais on peut toujours rêver )...


Sur ce bonne nuit .


 



DAN 30/01/2011 23:45



Bonsoir claude. Que voila un suggestion tout à fait judicieuse, n'est-il, hélas, pas trop tard pour la soumettre à la mairie ? Je crains que oui, car quand les
tenant de la démolition ont un os à ronger, ça m'étonnerais qu'ils lâchent prise comme ça. Ils sont bien capables d'ailleurs de nous inventer la "mérule métalliphage", histoire de trouver un
nouveau prétexte. Ah mon cher Claude en aurons-nous vu des démolitions ces derniers temps...
Bonne nuit également à vous deux !



tce76 30/01/2011 22:16



On ne devrait pas autoriser la démolition d'un tel bâtiment. Et dire que Caillard Levage était un des fleurons mondiaux à la grande époque! Mon père y a même travaillé d'ailleurs au début de sa
carrière.



DAN 30/01/2011 23:33



Re salut thierry. Eh oui on ne devrait pas autoriser ça, dans la mesure ou toutes les solutions n'ont pas été prisent en compte,  cela me désole aussi de voir
ça.  Le père de Nicéphore a travaillé aussi dans cette entreprise, et combien d'autres havrais dont ton père... ?


Caillard a été un très grand réparateur naval,  mais pas seulement, il a fabriqué du matériel maritimes avec  ses poulies, accastillage, grues etc. C'est
tout un un savoir-faire qui a disparu à jamais non seulement de la scène havraise, mais j'ai bien peur auss imalheureusement, de la France .


Bonne fin de soirée Thierry !



jeff 30/01/2011 22:12



La conservation du patrimoine industriel est un concept jeune qui a pris naissance il y a 30 avec le mouvement de desindustrialisation dans les pays Européens. Les Anglais ont été les plus
précoses à s'en soucier, comme en témoignent les ports de Liverpool, Londres et Glascow. Au Havre les docks fournissent l'exemple de ce qui peut être fait dans ce domaine, les élus Havrais
semblent s'être inspirés là de l'exemple Anglais. La conservation du bâtiment Caillard c'est aussi reconnaître la valeur travail dans notre société, mais là on peut avoir un doute sur la place
occupée par le travail dans notre monde occidental actuel. La ville de Caen n'a-t-elle pas fait le deuil des ses hauts founeaux, sans soucis de préservation de son passé industriel. Comme vous le
dites transformer un quartier ce n'est pas le démolir, mais c'est plutôt mixer le moderne et l'ancien en réhabilitant les bâtiments marquants de son histoire en leur donnant une nouvelle
affectation et pourquoi pas comme vous le proposez pour le bâtiment Caillard celle d'un marché. En espérant que votre article puisse réveiller les consciences, merci en attendant de nous avoir
offert une visite intérieure de cet édifice. Bonne soirée. Jeff



DAN 30/01/2011 23:17



Bonsoir Jeff. Il n'y a pas que les anglais qui sauvegardent leur patrimoine, d'autres pays, en non des moindres font tout pour le préserver. C'est ainsi que j'ai pu
parler avec le concepteur des docks Vauban du Havre, et qui se déplace dans le monde entier car il est très sollicité pour réhabilité bon nombre de bâtiments portuaire et industriels dans tous
les pays. Je suis certain qu'il aurait eu une idée pour ce bâtiment caillard.


C'est un peu la "vocation" de Havrais-dire, de mettre l'accent non seulement sur ce qui fut, mais aussi sûr ce qu'il adviendra de pas mal de maisons, bâtiments
château, etc dans le futur si personne n'intervient. Je le fais à mon échelle en espérent que ce ne soit pas trop des coups d'épée dans l'eau !


Bonne fin de soirée jeff  !



boboce 30/01/2011 21:37



Je suis en train de pensé (oui, ça m'arrive), heureusement que la municipalité Havraise n'ai pas celle de Carcassonne ou du Mont St Michel, je ne te raconte pas les dégats.


Et pourquoi ne pas faire un livre avec les permis de démolir Havrais, ça doit faire une sacré collection.


Bonne fin de soirée.


A+



DAN 30/01/2011 23:05



Salut boboce. C'est vrai que la pile des dossiers "démolition" doit être conséquente à l'heure actuelle au Havre, ce n'est plus un bouquin que l'on pourrait faire,
mais carrément une bible, en trois volumes.
J'espère qu'à un moment ou à un autre cette épidémie cessera !


Bonne fin de soirée l'ami !



jeanpaul76 30/01/2011 16:48



Encore une découverte première fois que je visualise l'intérieur . Il serait bon et judicieux de conserver ce bâtiment dans l'état actuel refaire du propre tout en conservant la structure
portique en faire une salle polyvalente, de l'Art ou comme un blogueur à suggérer vide grenier ou salle hivernale et.
Je pense par expérience si rentabilité n'est pas associée au projet certain utilisera plutôt démolition
Bonne fin de journée



DAN 30/01/2011 16:59



Bonsoir Jean-Paul. Voila une bonne réflexion à savoir que si un projet avait dû être réalisé ici, il aurait fallu qu'il soit rentable, mais peut-on savoir vraiment
ce qui est rentable par avance ? Ainsi peut être que garder cet édifice s'avérera très rentable d'ici quelque temps ? Mais pour le savoir il aurait fallu, là aussi, ne pas envisager sa démolition
!


Bonne soirée l'ami !



JMH 30/01/2011 13:33



Bonjour


 Bravo pour ces photographies et cet "exploit " d'être entré à l'intérieur. Je remarque d'ailleurs qu'il n'y a pas de tags sur les murs donc le bâtiment était plutôt bien
protégé. Dès qu'un édifice n'est plus sauvegardé par une présence humaine régulière, il fait l'objet de vandalisme : trous dans le toit, les murs....


Les bâtiments anciens sont souvent réparables. Il suffit de penser à la villa des Gadelles rue Cochet qui était dans un état déplorable et a fait l'objet de travaux qui l'ont à nouveau rendu
habitable.


Lors de ces dernières décennies, on a progressé avec la prise de conscience de la valeur du patrimoine Perret. Il faut aller plus loin et prendre en compte tous les éléments de l'agglomération
qui méritent de rester.


Merci Dan pour ces photographies.


 


 


 


 


 


 



DAN 30/01/2011 15:34



Bonjour Jean-Michel. Ce n'est pas un exploit loin s'en faut, mais si l'intérieur n'est pas tagué par contre il est "arrosé" par les pigeons qui peuvent y entrer par
une ouverture dans le toit.


La villa des Gadelles n'est pas le seul exemple de rénovation, si on sort du Havre, j'ai vu à Troyes une maison du XVe siècle réhabilitée. Avec les matériaux
modernes c'est tout à fait possible.


Maintenant je crains qu'il n'y ai plus grand chose à faire pour ce bâtiment qui est appelé à disparaitre, son permis de démolir affiché à l'entrée l'atteste
hélas.
Bonne fin de journée Jean-Michel ! 



marcopolo76 30/01/2011 12:14



Tu as raison pour ton coup de gueule...actuellement il est plus facile de détruire pour faire plaisir aux petits copains ...!


Merci Dan pour cette balade à l'intérieur de ce batiment que je n'avais jamais vu auparavant...


A première vu ...il était déja équipé de poutrelles métalliques ...il suffisait de renforcer l'enveloppe ...et ce batiment pouvait avoir une destiné...!


Marco 



DAN 30/01/2011 12:25



salut Marco. Et bien oui tu as bien résumé ce que je pense du point de vue construction, ces poutrelles métalliques sont bien solides, on peut prendre appui sur
elles pour rénové l'ensemble, ce n'est pas comme l'ancienne poste où il a fallu étayé les murs afin qu'ils ne s'écroulent pas.
Mais bon, ce n'est que mon avis, est-ce que cela compte...?


Bon dimanche l'ami !



pere cantoche 30/01/2011 12:08



j'me sens pas trop gaillard pour commenter ton article " Patrimono-industriel "... incompétent en la matière, je suis, et resterai... mais à première vue, ce bâtiment me parait plutôt bien
conservé... mais qu'en faire ? le dire, c'est bien ! mais l'faire, c'est mieux ! et l'faire à 10 sous, c'est pas cher !... le conserver, OUI ! l'démolir, NON !... c'est mon avis et j'le partage.
Et c'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut la fermer... CQFD.


Bon Dimanche, mon Ami... quand à moi, j'me r'met à l'eau furigineuse, aujourd'hui...


 



DAN 30/01/2011 12:17



Salut père cantoche. La première chose à faire est d'en parler, si tout le monde s'en fiche tant pis j'aurai essayé voila tout, maintenant si une majorité est pour
sa préservation, là ça pose pose problème car que peut un pot de terre contre un pot de fer, et un fer à dissous il ne reste plus grand chose !


Bon dimanche Thierry !



Christian Richer 30/01/2011 11:06



Vrai qu'elle a du charme cette façade mais vrai aussi qu'en la regardant de près, elle est dans un sale état ! Le jeu en vaut-il la chandelle ? Ce n'est pas moi qui ai la réponse d'autant que je
ne suis pas dépositaire de l'argent publique.


En tous cas, je n'imaginais pas tout ce jeu de poutrelles métalliques aux couleurs claquantes derrière ce triste portail ! J'aurais bien aimé y traîner mon Pentax... ;-)



DAN 30/01/2011 11:12



Bonjour Christian. Je t'imagine bien en ce lieu avec ton regard acéré, tu aurais fait des photos tout autres que les miennes à n'en pas douter . Et la couleur des
structures d'un rouge vif m'a aussi interpelé je m'attendais à un tas de rouille mais que nenni !


Bon dimanche Christian ! 



LGV 30/01/2011 10:11



Je ne suis pas un expert et j'aime bien critiquer notre ancien maire (ouf !) je trouve ce bâtiment plutôt sain, et sa façade mérite sa réhabilitation. Effectivement si on veut faire des
appartements et si l'on ne pense qu'aux bénéfices engrangés pendant l'opération, il n'est pas justifié de conserver ce bâtiment, un des derniers emblèmes de ce quartier, ville à part de la
ville...



DAN 30/01/2011 10:19



Bonjour Cédric. C'est exact pour l'avoir vu  de près, ce bâtiment n'est pas aussi abimé qui ne le laisse paraître. L'inconvénient c'est qu'il est très grand et
je vois mal en faire des logements sans toucher cette façade justement, et en faire autre chose est aussi difficile. Une des utilisations qu'on aurait pu ce faire était de créer un marché
couvert, et également un lieu de manifestations culturelles, ou populaires comme les vide-greniers et autres brocantes. Mais c'est vrai que ça ne rapporte pas beaucoup d'argent tout ça !


Bon dimanche Cédric !



GL 30/01/2011 06:50



C'est bien d'avoir pu immortaliser ce lieu avant sa démolition.


Je n'ai pas d'avis tranché sur le bien-fondé de cette décision qui émeut ceux qui y ont travaillé. Beaucoup de bâtiments ont été construits pour une activité bien précise et quand celle-ci cesse,
il est bien difficile, très couteux et parfois hasardeux de tenter une reconversion.  D'autres lieux ont des durées beaucoup plus éphémères et le résultat est de toutes façons un échec et un
gachis.



DAN 30/01/2011 09:29



Bonjour GL. J'ai compris qu'il fallait que je fasse des photos de ce lieu avant qu'il ne disparaisse. Si en général le blog évoque les lieux n'existant plus, il peut
aussi parfois, comme ici,  apporter sa contribution à la mémoire collective Havraise. C'était ma principale préocupation en le photographiant sachant qu'il était voué à la
démolition.
Bonne journée GL ! 



buddy2259 30/01/2011 04:50



Bonjour Dan ,


Je vois que rien ne t'arrête malgré les interdits tu continus à immortaliser tout ce qui reste du patrimoine Havrais. Il est vrai que cette façade est bien malade mais comme le dit l'ami
Phyll lorsqu'il n'y a pas la volonté de sauver ...Voila encore un vestige de notre passé qui va disparaitre!!!Merci pour cette belle série de photos .


Passe un bon dimanche !



DAN 30/01/2011 09:21



Bonjour Buddy. Si l'on regarde bien cette façade, elle est constituée de briques recouvert de ciment, rien d'impossible à remettre en état. J'ai pu constater à
l'intérieur l'état de ces briques, elles ne sont pas plus abimées que celles qui sont aux docks vauban. Ils ont bien su les remettre en état, pourquoi pas ici ?


Passe un bon dimanche aussi l'ami !



phyll 30/01/2011 01:23



salut poto,


j'avais publié la photo de ce permi de démolir...... un de plus, hélas !!!...


il est vrai que le ravalement extérieur en béton est "malade" mais pas irrécupérable !! mais bon, quand la volonté de conserver n'y est pas, toutes les "excuses" sont valables
!!! et je déplore cette décision !!! ce bâtiment n'a pas la chance d'être classé au patrimoine au même titre que l'architecture Perret ! et pourtant, il est certainement plus cher dans le coeur
des Havrais qui y ont travaillé ou plus humblement comme moi qui y a eut un oncle et des amis qui ont fait vivre cette entreprise ! 


et j'ai bien peur que cela soit un élément (de plus) d'une longue série..... même si je suis d'accord pour le rajeunissement et la modernisation de notre bonne vieille cité, il est bien
dommage que cela se fasse au détriment du peu de patrimoine qu'il nous reste !!!


je sais.... cela ressemble à un coup de gueule...... mais non, c'en est un  !!!!!!!!!!


à bientôt mon pote ! ;o)



DAN 30/01/2011 09:15



Salut monpote. Tu as raison cet article est aussi pour moi un coup de gueule. Quand est-ce que nos responsables comprendront que modernisé une ville, ou  un
quartier, ce n'est pas le démolir ! Quand je voyage en France je regarde ce que font les municipalités pour se moderniser, elles le font presque toujours en préservant leur patrimoine industriel
ou autre, serions nous incapable d'en faire autant ?


Passe une bonne journée tout de même poto !