De Bariau à Duvernois, en passant par Leleu !

Publié le par DAN

Voici une publicité que l'on pouvait voir dans les pages du programme du théâtre municipale en 1938.
Cette maison, si caractéristique de la rue Jules Siegfried, existe toujours, et abrite aujourd'hui la papeterie Duvernois. Sur la carte postale ancienne on voit les maisons autour du magasin.

Certaines d'entre-elles elles sont toujours visibles aujourd'hui, bien que ce quartier ait subit, comme beaucoup d'autres, les bombardements de la guerre.

La superposition des deux photos permet de se rendre compte du peu de changement intervenu dans les façades du magasin. Par contre, entre la publicité, la carte postale plus ancienne, et la photo d'aujourd'hui, le nom du commerçant a changé. De Bariau à Duvernois en passant par Leleu !






Commenter cet article

P
L'imprimerie Duvernois-Samson était 25 rue Fontenelle (ateliers, réception, vente).
La papeterie Duvernois-Samson se situait 49 rue Jules Siegfried (mobiliers de bureau, papeterie, vente). Il s'agissait d'une seule "maison".
Répondre
D
Bonjour monsieur d’Etigues.
Voilà une information que je n’avais pas au moment où j’écrivais cet article. Je situe parfaitement l’imprimerie rue Fontenelle où ils imprimaient aussi les journaux du Havre. La maison au 49 rue Jules Siegfried convenait mieux pour un magasin.
Merci pour ces précisions et bonne journée monsieur d’Etigues.
A
Pour tous ceux que l'histoire du Havre intéresse, le cinéma Le Studio projette Table rase, le documentaire de Christian Zarifian qui rassemble des témoignages d'historiens, de pilotes anglais et de survivants de la tragique journée du 5 septembre 1944. Projections du 26 aout au 4 octobre, durée : 1h20. Le cinéma Le Studio, 3 rue du Général Sarrail au Havre. Tél. : 02 35 21 36 28.
Répondre

Bonjour Aurélie. Pour notre part, nous avons en DVD cet excellent film de Zarifian, mais c'est bien de le rappeler ici pour son passage au "studio".
Alors bonne projection !


L
j'avais remarque cette vieille construction et je m'etais demande quelle pouvait etre son histoire. Merci Dan pour toujours fournir les reponses que l'on se pose sans jamais les formuler tout haut ! PS, desole pour les accents mais j'utilise un clavier anglais ! Ah ces Rosbifs...
Répondre

Ah ces "rosbifs", j'en ai vu cette semaine qui visitaient saint joseph. Des "petits vieux tout ce qu'il y a de plus "britich" !
Et toi change de clavier ça te facilitera la tache
@+


J
Bravo, bien vu...
Répondre
D

Faut voir !


B
Je suis d'accord avec RORO. DAN, c'est le INDIANA JONES du HAVRE. Avant, j'allais dans ce magasin sans me poser des questions. La prochaine fois, je vais mettre un certain temps avant de franchir la porte d'entrée.
Répondre
D

Salut B.O. Tu ne crains rien B.O. je ne fouette que mes ennemis.  
Et comme le dit Phyll , on peut faire des choses sérieuses en s'amusant, ! Ah si cela avait été pareil à l'école !!
@ +


R
Dan, tu vas bientôt devenir un véritable archéologue, manque juste le fouet ... le chapeau c'est bon :-)
Répondre

Salut Roro. Il est vrai que je recherche l'arche perdu dans le temple maudit, ce sera ma dernière croisade avant d'aller dans le royaume du crâne de cristal.
J'emporte mon chapeau sur la tête, mon fouet à la ceinture, et, plus fort  qu'Indy, un APN sur le ventre. Ah au fait, t'aurais pas un vieux blouson en cuir dès fois ?
@+


T
Salut Dan. Merci pour ce post qui décidément nous fait redécouvrir l'histoire de notre ville en comparant le passé au présent.Continue ainsi, je ne me lasse pas d'apprendre.
Répondre
D

Bonsoir Thierry. Ca tombe bien j'ai encore plein de reportages à diffuser.
Je crois en avoir une trentaine en préparation, mais ça demande du boulot et les deux mois de vacances approchent, alors patience !
@+


P
Etonnant encore cette superposition Dan, la prochaine fois que je ferai visiter la ville à la famille ou à des amis qu'est ce que je vais pourvoir "frimer" par mon savoir sur le Havre ... ;-))  je vais peut être me faire des fiches !!
Répondre
D

Bonsoir Philzoc. Ah ah ah ah, je t'imagine "potasser" tes fiches avant une visite d'amis. Mais après tout, tu as raison, quand on sait quelque chose que les autres
ne savent pas, il faut le dire, sans prétentions c'est tout !
@+


B
Bonjour Dan,  Encore un reportage de derrière les fagots que tu nous sort là tes explications précises et les superpositions jointes à la plupart de tes ''post'' valent le déplacement.... donc comme tu le dis très justement il suffit de fouiller et nous découvrons grâce à vous les spécialistes de l'histoire de cette belle cité des choses merveilleuses .Merci
Répondre

Bonsoir Buddy. Nous aurons beaucoup de choses à se dire et à te faire voir lors de ta visite au Havre. Prépare toi à faire des kilomètres !
Pour les superpositions elles ne sont pas toujours faciles à réaliser, mais, ici, vu que c'est le même bâtiment,  cela n'a pas été trop difficile. Le plus dur est de se mettre dans le même axe
que le  photographe de l'époque.
@+


F
La multitude de détails que l'on découvre encore dans la partie préservée de la ville augmente d'autant plus l'importance des pertes subies lors des bombardements de la seconde guerre.François 
Répondre

Salut françois. C'est vrai que, moi même, j'ai tendance à faire ressortir ce qui a été préservé des bombardements. Il y a comme ça plein de petits détails, dans le
Havre, qui méritent qu'on s'y arrête. Ainsi cette maison rue Jules Siegfried ! Il y a encore beaucoup à faire dans ce domaine et je m'y emploie !
Bonne journée !


G
Je pensais que c'était récent  !!!! Génial ça, c'est d'époque . Tu es la mémoire du Havre mon bon DAN .
Répondre

Salut Gérald. Ho la !  la mémoire du Havre non, quand même pas,  mais j'aime bien ressortir ce que l'on a tendance à oublier parfois. Ainsi cette maison
devant laquelle beaucoup de Havrais passent  sans se douter qu'elle soit aussi ancienne. D'ailleurs je me demande si l'actuel propriétaire s'en doute ?
Bonne journée


Y
Avec ce post tu prouve une nouvelle fois que notre ville est doté d'un patrimoine assez riche, pour ma part (et je pense qu'il en ai de même pour bon nombre de ma génération) je n'aurai jamais cru que cette papeterie que je connais bien été aussi "agée".Notre passion pour la photo ou l'histoire de notre ville se rejoignent et nous permet de nous attarder sur le moindre recoint qui s'avère avoir souvent un riche passé derrière lui, cette superposition est superbe et l'on peut difficilement faire mieux, bravo.    
Répondre
D

Salut Yannick. Ce que tu dis est important pour moi, à savoir que le moindre recoin de la ville peut receler des "trésors". Il suffit de fouiller un peu et on
trouve.
Si en plus mes "post" permettent de mieux apprecier ce "patrimoine caché," que demander de plus ?
bonne journée ! 


P
Je me souviens, nous sommes passé devant lors de notre ballade avec Phyll vers la rue de Bapaume :)
Répondre
D

Bonjour Pierre, et bravo, c'est exactement ça. Un peu plus loin il y a la rue de Bapaume en effet, tu deviens un expert sur  le Havre dis donc  !

@+


P
je ne pensais pas que cette boutique fut si anciène !!! Quant au "Select" cité par Geo, j'ai fréquenté cette boîte dans les années 70 (cheveux longs, pattes d'ef et déhanché d'enfer !!!) encore bien vu pour cet article, mon pote, à bientôt !!
Répondre

Salut Phyll ! Je t'imagines très bien habillé de la sorte.
Tu mettais des bigoudis le soir pour avoir une belle chevelure ondulée le jour suivant ?
Moi je ne savais même pas qu'il y avait une "boîte" à cet endroit, comme quoi sur le Havre, j'en ai encore beaucoup à apprendre !
A bientôt mon pote


G
Ahh je connais bien cet endroit...On remarque sur la gauche que la discothèque l'Alexia existait déjà mais sous un autre nom. Juste avant la guerre, ce "dancing" s'appelait le "SELECT". C'est certainement une des plus ancienne discothèque de la région.Sinon, je crois que ce magasin "Duvernois" est référencé dans l'indicateur du patrimoine. Il faudrait que je retrouve cette page.
Répondre
D

Bonjour Geo. Tu m'apprends encore quelque chose avec la discothèque.
Et si ce magasin est référencé au patrimoine, ce qui me semble normal vu le bâtiment, je comprends mieux sa pérennité dans le temps.
Bonne journée