La jetée promenade ( H-5 sur plan)

Publié le par DAN

Lieu de promenade, la jetée du sémaphore a toujours attiré les curieux et touristes friands du spectacle des navires entrant ou sortant du port : bateaux de commerce, paquebots de croisière, ou voiliers de courses au large.


le HavreAu temps des cartes postales.


 

Sémaphore le havre (3)En 2011.

****************************

 

Un lieu réglementé.

Voici, abrégés, deux extraits d'arrêtés municipaux à propos de cette jetée promenade, le premier, l'article 50 en 1855, précisait :

"Considérant qu'un grand nombre de personnes se livrent à la pêche à la ligne avec force pouvant produire de graves accidents, ainsi qu'à la pêche aux étrilles d'où il résulte une grande malpropreté, la pêche est interdite sur la jetée *".

 

Sémaphore le havre (1)La foule au rendez-vous du départ des transatlantiques.


 

Sémaphore le havre (2)Près d'un siècle plus tard, le même spectacle presque au même endroit.

****************************


Une autre "pêche interdite " !

En 1870 l'article 17 stipulait :
« Il est expressément défendu aux femmes et filles publiques de paraître de jour dans les rues, places et promenades, celle de la jetée leur est très spécialement interdite*».

(*ces deux extraits sont parus dans le livre de Jacques Grieu « le Havre de A à Z, édition Alan Sutton 2005)



Sémaphore le havre (8)Un lieu "bon-chic bon-genre" ? ...

  

 

Sémaphore le havre (9)... mais un lieu toujours populaire, ici lors du prologue de la transat Jacques Vabre 2011. 

 

****************************


Mais il est un départ, définitif celui-là, qui a particulièrement marqué l'esprit des havrais, c'est celui du paquebot FRANCE observé par un public nombreux ce 18 août 1979.


Sémaphore le havre (4)

Sur la jetée, le long du quai des abeilles.

 

 

Sémaphore le havre (10)Du temps où la terrasse du sémaphore était accessible au public.


Il a été impossible de prendre exactement le même point de vue entre les cartes postales et les photos actuelles, la jetée ayant été déplacée de 163 mètres au début du XX siècle, voir ici.

 

 


_______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Merci de votre visite.

 

 

 


Commenter cet article

paris 28/01/2013 20:52


 Dan bonsoir 


quel voyage sur votre blog mes souvenirs  refoncent surface helas je ne suis plus au havre  sincerement  cela me manque (surtout la mer ) j'ai passe mon enfance au Havre et une
partie de ma vie de femme et revoir le semaphore  la jetee ou mes parents ns emmenez le dimanche    c'etait  notre promenade a l'epoque  (les abeilles)  mon papa
etait  docker   merci pour ttes  ses belles photos  ou je viens le soir m'evader ( le Havre  a bien change d'apres ma famille qui  y est  tjrs  voila je
voulais simplmeent  vs remercier 


 bonne soiree 

DAN 28/01/2013 22:58



Bonsoir Paris,
C'est moi qui vous remercie pour vos commentaires et visites sur mon site. Je ne pensais pas en faisant ce blog que je pouvais toucher autant d'anciens Havrais comme vous même. J'ai quelques
fidèles maintenant que me témoignent leur intérêt pour mon travail, vous en faites désormais partie.
Vos souvenirs rejoignent les miens  en évoquant vos promenades au sémaphore et sans aucun doute continuiez-vous cette balade au bord de mer comme je le fais encore.
Oui le Havre a beaucoup changé, pas toujours dans le sens que nous souhaiterions, mais c'est ainsi. L'histoire de la ville est faite de changements et d'évolutions, ainsi les dockers par exemple,
voila une profession qui, aujourd'hui, est fort différente de ce que votre père a connu.
Je vous souhaite une bonne promenade sur mon blog et n'hésitez pas à évoquer vos souvenirs ici même.
Bonne fin de soirée Paris !


 



Caroline.K 31/10/2012 05:36


Bonjour Dan,


Me revoici sur les pages de ton livre en ligne que je peux tourner par n'importe quel bout. Je crois que je n'ai pas beaucoup vu le fameux paquebot France alors c'est une belle occasion. Les
différences ne sont pas aussi marquantes entre l'avant et l'aujourd'hui. C'est intéressant de comparer les mises sur tes photos, as tu remarqué qu'à un moment les chapeaux ont disparu ? Je me
demande ce qui a bien pu en être la cause ?


CaroLINE

DAN 31/10/2012 07:58



Bonjour CaroLINE,
C'est bien de parcourir ce blog comme si c'était un livre, car pour moi C'EST un livre alors
j'espère qu'il en est de même pour les lecteurs.
Pour les chapeaux c'est aussi une question de mode, ainsi cette pratique de porter un chapeau est parallèle au fait qu'à ces époques on ne cherchait pas à bronzer au soleil, aujourd'hui c'est le
contraire qui se produit, il faut bronzer et ne plus porter de chapeau, ainsi vont les modes qui se démodent...
Le paquebot France a été la "vitrine" du Havre pendant longtemps, les Havrais ont toujours aimé "leur" bateau, alors de voir disparaitre le dernier des géants leur (et m'a) fait "quelque chose.
Mais à l'époque c'était difficile de prévoir l'engouement des croisières comme aujourd'hui, et l'avion commençait a supplanté les bateaux en tant que moyen de déplacement.
Bonne journée CaroLINE.


 



B. O. 15/01/2012 22:19


Parfait comme d'habitude.


Belle balade dans le temps.


Le temps passe, la jetée reste.

DAN 15/01/2012 23:12



Bonsoir Olivier. Merci pour l'appréciation, quant à la jetée oui elle reste, et c'est toujours un but de promenade où les photographes s'en donne à cœur joie, et nul doute qu'on t'y reverra aussi
!
bonne fin de soirée Olivier



jps 14/01/2012 23:49


Ce n'est certes plus l'endroit le plus prisé des havrais mais il a gardé tout son charme malgré toutes ces années passées..que l'on passe ou que l'on s'arrête, il y a toujours sur cette digue un
groupe de personnes, en général des hommes, qui discutent..que disent-ils ?? il faudrait s'approcher du groupe ou se mêler à la conversation pour le savoir,pour le moment ces échanges verbaux
restent un mystère..sûrement d'anciens marins, lamaneurs, dockers ou autres portuaires se racontant moultes anecdotes croustillantes qui font partie de leur bon temps, celui d'avant..en tous cas,
bonne idée que de démarrer 2012 avec une jetée, histoire de se projeter encore plus loin dans l'avenir, un article qui fait le bonheur des passionnés de navires, des promeneurs du front de mer,
des nostalgiques aussi..quelques phrases, des photos et quelque chose se rallume dans nos yeux, une simple façon de réveiller des souvenirs que l'on croyait engloutis, je sens même un frisson qui
me passe dans la racine des cheveux, je vais donc couper court..néanmoins je m'incline une fois de plus devant cet article aussi distrayant qu'instructif qui prouve nettement ton aisance dans les
exercices de rédaction et autres retouches photographiques..Tu sais quoi ?? z'êtes les meilleurs!! 


amitiés  

DAN 15/01/2012 00:15



Salut JP. Je ne sais pas si nous sommes les meilleurs, mais notre travail est toujours orienté vers la satisfaction des lecteurs. Bien sûr je prends du plaisir à rédiger ces articles, mais en
ayant toujours comme toile de fond cette satisfaction de ceux qui nous lisent.
Les conversations échangées ici, sur cette jetée, pourraient donner matière à roman, lorsque j'ai fais ces photos j'entendais tous les propos échangés autour de moi, et les dialogues étaient
souvent intéressant.
Mais je ne peux m'empêcher  de repenser aux paroles échangées, ou plus fort encore, au silence qui accompagnait ce départ définitif du France, là on risquait de tomber dans le mélo, mais il
faut bien reconnaître qu'il y avait de quoi à l'époque  !
Bon dimanche JP !  



RORO 14/01/2012 17:54


Certaines choses ne changent pas finalement, il y a toujours foule pour voir passer les bateaux ;-)

DAN 14/01/2012 18:36



Bonsoir Roro, le Havre ne serait plus le Havre si ses habitants ne venaient plus regarder les bateaux passer, de plus aujourd'hui avec les appareils photos numériques un nouveau "genre" de
promeneur fréquente désormais ce lieu, bref ce n'est pas demain la vieille que la jetée perdra son côté attractif !


Bonne soirée Roro ! 



marc georges 11/01/2012 19:10


Bonsoir,


Juste un renseignement complémentaire concernant la première carte, une photo semblable, mais retournée, servit de modèle pour les couvertures des "JULES VERNES" HETZEL, dites "AU PHARE".


Regardez dans vos blibliothèques !!!


Cordialement,


Marc.

DAN 11/01/2012 19:38



Bonsoir Marc
Amusant ce détail, mais il ne me surprends pas car Jules Vernes a séjourné plusieurs fois au Havre à l'hôtel Frascati, entre autres, mais le plus important c'est qu'il a fait construire son
deuxième bateau, le "Saint Michel II aux chantiers navals  Havrais du constructeur  Abel Lemarchand.
Il y est revenu plusieurs fois et c'est un peu logique qu'en tant que navigateur de plaisance il ait été inspiré par l'ancienne jetée figurant en haut de mon article !
Quant au livre, dommage, je ne l'ai pas sous cette édition !
Bonne soirée Marc



noisette 10/01/2012 21:57


Bonsoir


Je ne connais pas le Havre j'ai juste un carnet de 20 anciennes photos que j'ai trouvé chez une tante DCD, c'est juste pour les faire partager. Je
reviendrais plus tard ici pour faire la visite de cette belle ville.


Bonne soirée



DAN 11/01/2012 00:17



Bonjour Noisette. Si vous ne connaissez pas le Havre alors vous pouvez y aller en parcourant mon blog. De plus si vous avez une interrogation, une question à son propos je me ferai un un plaisir
d'y répondre car je répond à tout les commentaires.
Alors bonne visiste virtuelle en attendant peut être une visite tout court qui sait ?
Bonne journée Noisette !



louis 10/01/2012 20:52


Et bien dites moi, quel depart canon. 2012, grande année. Très belles illustrations qui touchent tout le monde. Cette foule sur le bélvédère me rapelle le temps ou les aéroports étaient
accessiblse. C'était notre sortie du dimanche. Avec mes parents on restait des heures à regarder atterir et décoller les "beaux oiseaux". Aujourd'hui je trouve les aéroports déprimants. (comme
les gares d'ailleurs !) mais je me tais parce que ça fait vieux con

DAN 11/01/2012 00:12



Salut Louis. Regarder un train ou un avion partir n'est pas, me semble t-il, tout à fait la même chose que de voir un bateau faire de même. Je ne saurais dire exactement pourquoi, mais pour avoir
assister aux départs et arrivées de tous ces moyens de transport le bateau reste le plus spectaculaire, peut être est-ce dû à la lenteur du bateau je ne sais pas.
En tous cas on n'est pas un "vieux-con" quand on dit ce que l'on pense, manquerait plus que ça tiens, chacun est libre de donner ses sentiments !
Aller, je vais aller boire un coup à ta santé en attendant de pouvoir  le faire avec toi même !
Bonne journée Louis ! 



tce76 10/01/2012 19:09


Salut Dan


C'est vrai que tous ces évènements maritimes attirent la foule de la même façon à notre époque que jadis. La preuve en images.


Bonne soirée.

DAN 11/01/2012 00:03



Salut Thierry
Tant qu'il y aura des bateaux il y aura des gens pour les regarder partir ou venir, de plus cette jetée est un endroit tout à fait idéal pour les photographier puisque c'est d'ici qu'ils passent
au plus près des spectateurs, et avec la facilité du numérique cela a été en s'amplifiant !
Bonne fin de soirée Thierry !



pere cantoche 09/01/2012 23:35


Chers Dan et Nicéphore, un superbe reportage, comme d'hab, sur un endroit particulièrement apprécié par les Havrais... j'y passe, pratiquement tous les jours sur mon vélo et m'y arrête souvent
pour humer l'air du large, regarder un bateau passer au plus près, fumer un cigarillo, bavarder avec les pêcheurs... j'y étais, avec des milliers de Havrais, pour accueillir dignement le " France
" lorsqu'il entrât majestueusement dans notre port la toute première fois... il arrivait de Saint Nazaire où il fut amoureusement conçu... mes grands-parents aimaient aussi s'y promener, mon Théo
sous son chapeau de paille, ma Jeanne sous son ombrelle. Dans l'entrée du port, en Baie de Seine, des 3 mats à perte de vue... une ambiance, une atmosphère, si bien dépeintes par Guy de
Maupassant avec " Pierre et Jean " embarquant sur le bateau qui reliait le Havre à Honfleur pour aller pic-niquer d'l'aut-côté d'l'eau... une autre époque si bien évoquée par vos photos d'antan
et d'aujourd'hui... mais également dans le très intéressant livre de mon ami Jacque Grieu qui écrit si bien... je sais, Dan, que tu as lu aussi " Le Havre de A à Z " dont tu cites deux
extraits... J'ai également publié 3 articles sur mon blog au sujet de ce livre :


-- le 26/11/08


http://percantoch.blog.mongenie.com/index.php?idblogp=734321#COMMENT


-- le 2/02/09


http://percantoch.blog.mongenie.com/index.php?idblogp=765536#COMMENT


-- le 6/05/09


http://percantoch.blog.mongenie.com/index.php?idblogp=808959#COMMENT


ces extraits donnent un bel éclairage poétique à notre belle ville dans notre port, ou notre beau port dans notre ville, les paquebots semblant des immeubles de plusieurs étages au bout de nos
rues; comme l'écrit si bien Jacques Grieu, Auteur talentueux de " Brouillard en Baie de Seine " mais ça c'est une autre histoire... à suivre, mes amis, il se fait tard...


 je vous souhaite une bonne nuit....

DAN 10/01/2012 00:17



Bonjour père cantoche, voila un endroit qui ne laisse personne indifférent, un endroit qui a vu partir ou arriver les paquebots , qui a vu les yeux dans l'un ou l'autre de ces cas s'embuer au son
des sirènes des grands paquebots comme des petits caboteurs, un endroit et un quai où s'amarraient ces abeilles aux longues échelles qui permettaient aux marins de gagner la terre ferme, qui a vu
la foule à chaque grande manifestation maritime, bref un endroit qui ne laisse personne indifférent et qui a inspiré les écrivains ou historiens tel Jacques Grieu que tu connais bien et ça cela
ne m'étonne pas. Tu es à l'écoute de ce Havre cher à tes yeux et lire le récit de ce monsieur a du, tout comme à moi, te ravir, car il a décrit la vie au Havre d'une façon très savoureuse étayant
son récit de précisions historiques qui permet aux lecteurs de se resituer dans le temps.
Je ne te connaissais pas encore quand tu as fait ces trois billets à son sujet sur ton blog, tu vois de mon côté j'ai fait de même j'oserai dire à ce propos que les grands esprits se rencontrent
mais s'agissant de moi c'est trop prétentieux de dire cela !
Bonne journée Thierry et à bientôt autour d'un verre, ou d'une tasse



Papy Scham 09/01/2012 21:35


Bonsoir Dan


Tu démarres très fort cette nouvelle année. Un reportage très intéressant qui nous montre que les départs et arrivées de bateaux, quels qu'ils soient, font toujours encorerêver. Bravo pour
cettenouvelle prouesse.


Ci-après ls coordonnées d'une dame, qui a mis en ligne quelques anciennes cartes  postales du Havre!


http://noisettecharente.canalblog.com/


Bonne soirée et bonne semaine.


 

DAN 09/01/2012 23:09



Bonsoir Papy Scham.
Je viens d'aller faire un petit tour sur ce blog, en effet il y a quelques cartes postales du Havre, c'est bien que d'autres villes s'y intéresse !
Pour cet article-ci j'ai eu un peu de temps pour le faire j'ai profiter de la trêve de confiseurs pour me remettre à la tâche, j'espère que les lecteurs sont satisfait, je pense que oui, si j'en
juge par ton commentaire ainsi que ceux des autres visiteurs.
Merci de ta visite et bonne semaine Papy Scham ! 



Mousse 09/01/2012 20:35


Bonsoir cher Dan,


Tu commences fort, rholala que ces cartes sont jolies, je suis fascinée par ces cartes.


J'ai parlé de ton blog chez un monsieur Marseillais qui montre des anciennes cartes de Marseilles, pas très souvent, j'apprécie beaucoup.


Je lui ai dit que ton blog était bien fait, je ris depuis je ne le vois plus !


C'est fou le monde qu'il y avait à l'époque.


Travail remarquable comme toujours.


J'imagine les heures que tu dois passer pour faire ce joli billet.


Merci cher Dan.


Passe une agréable semaine, mes amitiés.

DAN 09/01/2012 22:59



Bonjour Mousse. J'essaie de toujours plus contenter les lecteurs et de ne pas les lasser non plus. Ce n'est pas facile de faire un tel blog, cela demande beaucoup de travail comme je te l'ai déjà
expliqué, ce serait très bien que d'autres villes fasse de même pour la leur, s'il faut donner un coup de main pour démarrer je ne serais pas contre.
Pour les cartes postales anciennes (on abrège en écrivant CPA) celles avec beaucoup de monde sont plus chères, ce n'est pas très logique car il n'y a pas plus d'intérêts pour une cartes avec des
personnes dessus qui parfois d'ailleurs cache les bâtiments et autres détail architecturaux de la photo, que celles sans personne où l'on voit tout. Mais c'est ainsi, et rien à faire pour changer
cet état de fait.
Merci de ta visite chère Mousse et bonne semaine ! 



jeanpaul76 09/01/2012 16:37


Bonjour


Ce quai pour ce qu'il représente a toujours été un endroit d'interrogation il est le lien entre les partants ou les arrivants avec des degrés d'émotions selon...j'ai
souvent assisté à des départs prestigieux avec un temps clément un ciel superbe pour autant il n'y a pas une déferlante de badauds à l'exception bien sûr lors de grandes manifestations genre
jacques Vabre où figaro mais bon la télé et l'insécurité a fait changer et modifier nos comportements j'aime ce bout de quai quant un bateau part je parts aussi avec lui mais,en rêve déjà pas mal
non ...


Pour ce qui est des interdits aux femmes tu me l'apprend je ne comprends pas trop regarde-moi j'y vais bien .......... je rigole ..

DAN 09/01/2012 17:07



Salut Jean-Paul. Quel havrais n'a pas assisté à un départ de bateau quel qu'il soit, tu ne fais pas exception à la règle, grand promeneur comme je te connais il ne pouvait pas en être autrement,
et comme tu es toujours parmi nous j'en conclu que tu as dû souvent rêver sur cette jetée.
Quant aux dames de petite vertu, je te sais assez beau garçon pour ne pas avoir eu recours à elles et je sais que tu vas très bien non de d'la ...moi aussi j'rigole...
Bonne fin de journée Jean-Paul  ! 



Pierre 09/01/2012 07:26


Bien le bonjour DAN, à cette époque, voir ces gros navires était un spectacle. 0 l'heure actuelle, ça n'a finallement pas changé. La mer et les bateaux font toujours autant rêver.

DAN 09/01/2012 08:33



Bonjour Pierre. Tu connais bien l'endroit pour y avoir fait quelques bons clichés, et j'espère que tu y reviendras en faire d'autres. En tous les cas, nous les havrais, aimons bien y venir pour
ne pas dire y re-venir régulièrement tellement nous ne nous lassons pas du spectacle offert par ces bateaux qui passent non loin de nous à cet endroit.
Bonne journée Pierre !



ships-lover 08/01/2012 23:44


Voila un reportage interessant pour un interessé comme moi, j'espére que tu as penser a moi lors de cette rédaction qui j'en suis sure as tu dit dans ta tete:


 " Cela va plaire a notre cher shipslover".


  Merci pour ce reportage encore une fois de plus interessant pour tous

DAN 09/01/2012 00:04



J'ai pensé effectivement à toi et je me suis même dis si je n'allais pas te rencontrer, j'ai fait ces photos le jour du prologue de la transat Jacques Vabre, et comme tu étais dans le coin on
aurait très bien pu se rencontrer. J'ai pensé à voir d'autres blogueurs mais rien, à part une amie je n'ai pas vu d'autres personnes connues de moi !
Bonne continuation l'ami et à bientôt peut être  ?



Claude 08/01/2012 23:20


L'année 2012 commence bien avec ce chouette sujet..bravo


Tout comme Bernard j'ai été interpellé par la carte postale affranchie avec un timbre belge et postée du Havre...sans doute un accord particulier entre les
deux services postaux de l'époque du fait de la présence du gouvernement belge à Sainte Adresse.


Pour en revenir à la jetée, c'est vrai que c'est un endroit très fréquenté en de nombreuses occasions dont nous sommes très friands nous les havrais..( et
les touristes aussi )


Ainsi nous apprenons que ces "dames" n'avaient pas le droit de "butiner"...!! au quai des "abeilles" un comble non..!!


Merci d'avoir mis en lien le reportage réalisé sur les différentes digues et jetées, celà nous permet de mieux visualiser les choses.


A bientôt .

DAN 08/01/2012 23:39



Bonsoir Claude. Pour le timbre Belge , là je dois me faire tout petit car je n'y connais rien en la  matière. Peut être  y avaient-ils des timbres  dans les bagages des
réfugiés  Belges et qu'il s'en sont servi avec l'accord des la poste Française ? Dans cette période troublée on peut s'attendre à tout.
Quand à ta réflexion des dames ne pouvant pas butiner sur le quai des abeille là je me suis carrément esclaffer, bravo Claude j'apprécie beaucoup ces traits d'humour !
Pour la digue à ce que j'ai constaté, tu ne la vois pas de ton "balcon" sinon là aussi tu n'aurai pas besoin de te déplacer pour photographier cet endroit  !
Quant au lien sur la construction des digues c'est normal de temps à autre, quand c'est nécessaire, de faire un petit rappel qui permet de bien comprendre un lieu précis ici en l'occurence la
digue du sémaphore entre autre !
Bonne fin de soirée les amis ! 



reveillematin 08/01/2012 22:19


Un début d'année qui en "jette", que les découvertes, les belles photos, l'érudition et l'humour soient au rendez-vous 366 jours sur 366 en 2012 !


 

DAN 08/01/2012 22:35



Bonsoir réveille matin.
Je vais essayer de faire  mon possible pour qu'elle soit, à la fois drôle et pleine de découvertes, pour l'érudition je vais voir ce que je peux faire , pour les belles photos ça va j'en ai
en stock, pour le 29 février je pense à tous ceux nés ce jour là et je pourrais enfin dire à madame Michèle Morgan, bon anniversaire madame !


@+ tic-tac et bonne année ! 



JMH 08/01/2012 19:00


Salut Dan


Je reviens juste pour citer le livre, un peu après le  milieu du 19 e siècle, de Félix Santallier " Sur la jetée " qui évoque la vie à cet endroit du Havre. Il parle notamment des
touristes dont certains logeaient à l'hôtel Frascati. Ils devaient peut-être chercher des distractions sur la jetée et des spécialités locales...

DAN 08/01/2012 19:14



Bonsoir Jean-Michel. L'hôtel Frascati n'étant pas loin de la jetée il était possible aux touristes de faire quelques "frasques" pour passer le temps. il y avait aussi l'hôtel continental non
loin, bref ce ne sont pas les hôtels qui manquaient dans ce quartier sans compter ceux à l'intérieur du quartier Notre dame.
Un livre qu'il serait intéressant de lire pour moi et je note ce nom Félix Santellier et le titre, je pourrais peut être le trouver dans une brocante ou sur internet  ?
Bonne soirée Jean-Michel ! 



boboce 08/01/2012 18:22


Salut DAN


Je constate que la France, pays d'INTERDIT champion du monde a encore frappé avec cet interdiction d'accès à la terrasse du sémaphore.


Mais je constate également que cela dure depuis longtemps avec une certaine catégorie de femme interdite de front de mer.


Bonne soirée


A+

DAN 08/01/2012 18:31



Salut boboce. La vie en société n'est pas faite que de liberté mais d'interdictions également, et ce pour notre bien être parait-il, car le plan vigie pirate est bien pour nous protéger des
attentats n'est-ce pas  ? Ou alors je n'ai rien compris moi. Toujours est-il qu'ils pourraient rouvrir cette terrasse sans qu'il y ait menace pour notre sécurité quand même. Toi qui assiste
aux meetings aériens tu as du constater le même état de fait quant aux prestations des avions au dessus de nous. Si je te disais que dans les années 60 les acrobaties aériennes se faisaient au
dessus de la tête des spectateurs à quelques mètres d'altitude, c'est impensable aujourd'hui n'est-ce pas ? Alors ici ce n'est pas la même chose mais le principe étant ce qu'il est appliquer
partout sans discrimination aucune
Bonne soirée boboce !



eva 08/01/2012 17:20


Les digues ont toujours été des lieux de promenade ! On ne devait pas pouvoir se jeter à l'eau le dimanche (trop de monde pour se suicider !!!)


en 1870 c'était interdit aussi aux "femmes et filles publiques" ! forcément, quand on se promène en famille... ce n'est pas le lieu pour être dragué ou draguer ! Mais... à quoi reconnaissait-on
une fille publique ? elle n'était pas aussi emmitouflée qu'une bourgeoise par grand vent ? 


Dans le port... du Havre, pas de drague possible le dimanche !


Contente de revoir vos articles Dan et Nicéphore !

DAN 08/01/2012 17:52



Bonsoir Eva. Les jeux de mots avec les filles publiques et la drague vont bon train là, je devrai même dire qu'on nous mène en bateau présentement  .
Voila une question intéressante : à quoi reconnaissaient-ils ces filles publiques ? Je suppose de la même manière qu'à l'heure actuelle, c'est à dire avec l'habillement et le comportement, ces
deux caractéristiques conjugués ne devaient laissé aucun doute quant à la nature de ces femmes, et peut être n'exerçaient-elles pas leur "métier" par jour de grand vent ?
Alors en résumé, il y avaient les pêcheurs d'un côté et les "pécheresses" de l'autre, quelle époque...


Bonne soirée Éva ! 



François 08/01/2012 16:42


Salut Dan,


Finalement en résumé, c'est la pêche aux moules qui est interdite !  

DAN 08/01/2012 17:15



Salut François, Excellent résumé mon ami, celle là elle est bien bonne, mais gare aux intoxications si ce ne sont pas des "fruits de mer"  frais"...


Bonne soirée François !



Randonnée et Nature 08/01/2012 16:26


Superbe la carte sur le sémaphore.


J'ai admiré le cachet du 24/11/1914 du Havre SPECIAL/Seine Inférieure sur le timbre belge.


Je pensais que seule la poste de St Adresse pouvait oblitérer des timbres belges !


Y-avait-il un évènement particulier ce jour là ?


Quand cartophilie rime avec Philatélie sur ce blog riche en histoire(s)...


Bernard

DAN 08/01/2012 17:12



Bonsoir Bernard. Peut être un spécialiste des timbres et de Sainte adresse pourrait mieux te répondre au sujet de ce timbre et de cette oblitération, car je ne suis pas du tout un spécialiste en
la matière, j'ai acheté cette carte non en fonction du timbre mais pour ce qu'elle représentait, c'est à dire le sémaphore en 1914. Bien entendu avec la foule qu'il y avait là l'intérêt est
renforcé, et tu me demandes quel évènement particulier y avait-il ce jour là je répondrai, mais ce n'est qu'un hypothèse, que les havrais venaient assisté à l'arrivée des soldats britannique
puisqu'à cette période (1914-1919) c'est plus de 1 900 000 soldats qui ont transités par le port, le Havre étant gouverné par les autorités militaires dès 1914.
Je vois mal un transatlantique de croisière ou de luxe être accueilli de la sorte à cette période.
Bonne soirée Bernard !



Otto Graf 08/01/2012 15:58


L’info me laisse perplexe…si je ne doute pas de l’existence de filles publiques au Havre, je me
demande ce qu’elles pouvaient draguer, et comment, en cet endroit peu discret (et, en effet, fréquenté par les familles ou les promeneurs du dimanche) et où elles pouvaient emmener leurs clients.
Evidemment, je leur fais confiance, puisque le Vieux Havre ne manquait pas de petits hôtels à proximité et de chaque côté du Bassin du Roy !!!................


Par ailleurs, et indépendamment de ce qui précède, ce fut toujours et de tous temps un but de
promenade privilégié et très fréquenté des havrais à cause du mouvement d’entrée et de sortie du port à l’époque des paquebots et même ensuite. L’air y était sain et répondait aux standards
médicaux.


Comme je l’ai écrit à propos d’un autre sujet : les havrais sont des urbains, plus attirés
par le spectacle du port et de la ville que par celui des (tristes ?) campagnes environnantes.


Otto.

DAN 08/01/2012 16:17



Bonjour Otto Graf. Hormis la vérification dans les comptes-rendu des conseil municipaux, (consultables aux archives) difficile de savoir comment les filles publiques "opéraient" à cet endroit
précis. Mais si un arrêté municipal précisait leur interdiction en ce lieu c'est qu'il devait y avoir ce " commerce" ici. Seul un témoin de l'époque pourrait nous confirmer cet état de fait, en
attendant on ne peu faire que des hypothèses pour interpréter cet arrêté.
Pour les sorties des havrais vous aviez en effet souligné le côté urbain des habitants de cette ville. Il faut bien reconnaitre que c'est à porté de chaussures cette promenade, et quand on n'a
pas trop de temps une petite promenade digestive en ces lieux est tout à fait recommandé.
Quand à la campagne environnante un peu triste tout dépend où l'on va, à Etretat c'est très bien, à Honfleur c'est pas mal non plus à Saint Romain il y avait son célèbre marché, bref une campagne
environnante non dépourvue d'atouts et qui peuvent attirés les touristes de passage.
Mais au temps des cartes postales les moyens de transports individuels n'avaient pas atteint le haut degrés de technologie d'aujourd'hui  et ne permettaient pas de sortir de la ville
aisément, alors à tout prendre une petite promenade au bord de mer était la bienvenue !
Bon dimanche Otto Graf ! 



Space76 08/01/2012 15:07


Encore des informations très intéressantes. Difficile de faire les photos au même endroit et dommage que l'accès à la terrasse du sémaphore ne soit pas ouverte au public. Bravo à toi et bon
dimanche!

DAN 08/01/2012 15:54



Bonsoir Space. Beaucoup de blogueurs regrettent en effet que cet accès soit interdit aujourd'hui, moi le premier d'ailleurs, car on pouvait y faire d'excellentes photos sans gêner qui que ce
soit. Mais voila avec les plans "vigie-pirates" tout a changé, dommage car la petite jetée est bien trop petite quand il s'agit, en foule,  d'assister au spectacle des navires sortant ou
entrant au port, on le voit bien sur ma photo, j'ai été obligé de monter sur le rebord du parrapet pour pouvoir réaliser ce cliché avec le ferry en arrière plan, comme point de vue sécurisé il y
a mieux !
Bonne fin de journée Space ! 



Geo 08/01/2012 13:42


Le paysage a changé, mais l'âme du lieu est resté la même. On retrouve l'annimation d'avant guerre en ce lieu car il reste le seul du quartier à dispoer d'une vue panoramique sur le Port.


Tes rapprochements prouvent qu'il ne suffirait de pas grand chose pour réanimer le quai de Southamtpon comme avant guerre, à condition de lui redonner libre accès aux bassins du Port, c'est à
dire de réduire l'autouroute urbaine qui coupe le quai en deux et détruite le "rideau de fer" que constitue l'ancien Terminal d'Irlande. Je pense que la clef de la réappropriation de la rue
de Paris se trouve là et contribuerait au developpement des terrasses de café sur le "Front de Mer Sud" et des commerces dans le Sud de la rue de Paris.

DAN 08/01/2012 15:48



Salut Geo. Les lieux de promenades des havrais étaient le boulevard maritime aujourd'hui Albert 1er, la rue de Paris, l'avenue Foch et le grand quai aujourd'hui quai des abeilles et Southampton.
Si la promenade du boulevard Albert 1er a retrouvé ses promeneurs avec en plus la promenade qui longe tous les restaurants estivaux, il n'en est pas de même pour la chaussée Kennedy, quai de
Southampton et la rue de Paris. Il faut en effet repenser ce front de mer sud afin de lui redonner toute sa vitalité, revoir aussi les commerces de la rue de Paris pas assez en rapport avec les
promeneurs et le tourisme en général.
On a voulu trop bien faire avec cette rue de Paris, mais manque de chance les habitudes des havrais ont changées entre temps, ils n'ont pas retrouvé "leur" rue et ce sont rabattu sur d'autres
artères plus commerçantes  d'après guerre.
Alors faut-il raser l'espace Graillot, et toutes les installations d'aujourd'hui tels le parking des campings-car ou le parking des loueurs de voitures  ? Je répond OUI sans hésiter, car ces
activités peuvent trouver place ailleurs sans aucun préjudice pour eux, avec même peut être un avantage à ne plus être dans ces endroits. Il faut redessiner ce front de mer sud sans pour autant
retomber dans le passé.
Alors peut être cela viendra-t-il dans les prochaines années c'est tout ce que l'on peut souhaiter à cet endroit où beaucoup d'entre-nous aime à se balader.
Bon dimanche Geo



claymore 08/01/2012 12:39


bonjour Dan


encore un paragraphe de notre histoire copieusement illustré


merci et bon dimanche


amicalement


Clay/J.P

DAN 08/01/2012 12:58



Bonjour Claymore. Toi l'amateur de bateaux cela doit te convenir , et si tu avais vécu au temps
des cartes postales on t'aurait vu sur cette jetée avec un très gros appareil photo dans les bras, alors qu'aujourd'hui ça se transporte dans la poche. Peut être qu'un jour je te rencontrerais
sur cette jetée va savoir ?
Bon dimanche Claymore !



phyll 08/01/2012 12:38


Salut mon pote,


sympathique et interressant article sur cet endroit "au bout de ma rue" que je préférais quand les Abeilles s'y amarraient !... mais bon....


et sur les photos d'aujourd'hui, on s'aperçoit qu'en plus des photographes ce lieu est très prisé par les retraités !!!  ...


quand aux femmes "légères" cette digue leur était interdite les jours de grand vent !?!.....  .....


sur ces bonnes paroles, à+ !

DAN 08/01/2012 12:53



Salut Mon pote. Moi aussi je préférais quand les abeilles s'amarraient sur ce quai, d'où son nom d'ailleurs. Cet endroit reste sympathique mais s'ils remettaient les remorqueurs ici et si la
terrasse était toujours accessible...mais avec des Si on fait beaucoup de choses.
Quand aux jours de grand vent, certes avec tous les jupons qu'elles devaient avoir cela aurait "intéressé" beaucoup de monde, alors qu'aujourd'hui nul besoin de vent
Bon j'exagère comme toujours, alors je te souhaite un bon dimanche à l'abri du vent mon pote et à très bientôt ! 



FAH 08/01/2012 12:29


Nostalgie.


Bien que contemplant actuellement la Grande bleue, je jette un coup d'oeil sur le Havre.


Bravo pour ton nouvel article Dan!


A bientôt


FAH

DAN 08/01/2012 12:45



Bonjour Françoise. Ah la magie d'internet qui nous permet d'être toujours en relation, alors profite bien de cette grande bleue en attendant le gris-vert de la nôtre
Bon dimanche Françoise et au soleil j'espère !



marcopolo76 08/01/2012 12:17


Bonjour Dan


Au temps des cartes postales ...j'adore car cela permet de se faire une véritable idée de toutes ces époques surtout avec ton coup d'oeil d'expert avec ton APN ...!


Très judicieux de nous renvoyer sur l'article de Digues, dingues, donc...!


Merci pour ce partage  historique !


Marco


 

DAN 08/01/2012 12:43



Salut Marco. Quand on dit "au temps des cartes postales" ça signifie surtout fin du XIX et début XXe siècle. Après la guerre 14-18 ce n'a plus été la même chose et ça se comprend.
Quand au renvoi sur l'article des digues j'avais le choix de le résumer sur ce reportage ou alors de renvoyer les lecteurs à ces articles, de cette façon il a le choix d'aller voir ou non ces
articles et moi ainsi de ne pas alourdir celui-ci !
Bon dimanche Marco et à très bientôt alors



clementine 08/01/2012 10:31


un lieu de vacances. Tu nous donnes envie de partir la-bas.


bonne journée et bonne année 2012.


clem

DAN 08/01/2012 10:40



Bonjour Clémentine. Alors là il ne faut surtout pas hésiter à venir, car vous pourriez bénéficier d'un guide connaissant bien les lieux je veux parler de moi-même



Trêve de plaisanterie, si un jour vous êtes décidé à venir ici ce serait avec plaisir que je vous ferais visiter cette ville, et pas comme un guide ordinaire.
En attendant vous pouvez toujours vous balader sur ce blog qui en plus fait des voyages dans le passé, allez trouver ça dans une agence de tourisme ?


Bon dimanche Clémentine et merci de votre visite ! 



GL 08/01/2012 07:31


Un lieu très prisé des photographes que nous sommes.


Toujours un plaisir de voir ce trafic maritime et tous ces bateaux de croisière dont l'esthétique laisse parfois à désirer mais qui font quand même rêver. Il y avait aussi pas mal de monde
vendredi pour voir passer les portiques.


On est presque assuré de rencontrer des connaissances à chaque visite ici.


Tu as bien fait de nous renvoyer à ton article précédent sur le positionnement successif des jetées qui est très instructif.


 

DAN 08/01/2012 10:14



Bonjour GL. Il est certain que si nous voulons, (sans rendez-vous), rencontrer des blogueurs c'est à cet endroit qu'il faut aller.
Si j'avais pu être sur cette jetée lors du passage du bateau avec les portiques nul doute qu'il figurerait dans mon article, mais la météo et mon emploi du temps en ont décidés autrement.
Quant à l'histoire des différentes digues c'était indispensable pour comprendre ce lieu très prisé des promeneurs.
Bon dimanche GL ! 



buddy2259 08/01/2012 03:43


Bonjour Dan,


 La nouvelle année et ton premier reportage qui nous raconte admirablement bien l'histoire de cette jetée promenade qui en a vue défiler du monde.


L'apport des cartes postales choisies pour ton exposé et judicieux et tes photos sont vraiment ce qu'il fallait pour réussir cette présentation...le" ICI" de mai 2010 complète cette page
du jour de qualité.


 


Je te souhaite un bon dimanche ... et mes cordiales salutations à  l'homme de l'ombre alias Nicéphore!

DAN 08/01/2012 10:08



Bonjour Buddy
Tout comme la digue nord ou le boulevard Albert 1er, cette jetée a toujours attiré les promeneur à toutes époques, pour les cartes postales j'avais en effet un grand choix et je me demande si ce
n'est pas cela qui a été le plus difficile à faire sur cet article .

Quant au renvoi aux articles  sur les digues c'était absolument indispensable, sinon on risquait de se tromper entre la nouvelle et l'ancienne jetée !
Bon dimanche mon ami  ! 



JMH 08/01/2012 00:31


Merci pour cet article intéressant sur la jetée. La défense faite aux filles publiques de s'y promener laisserait penser qu'elles avaient l'habitude de s'y rendre ou que leur présence n'y était
pas du tout voulue car il s'agissait d'un lieu de promenade familial ou mondain... 


Cet endroit est très apprécié de tous et il est dommage que la terrasse soit désormais fermée. Elle permettait de bien voir les bateaux et constituait un point de vue charmant. La présence des
Abeilles sur le quai donnait une grande vie à ce lieu.


Cet endroit est désert la nuit et il faut s'y rendre un soir de brume pour être dans l'ambiance...


Amicalement.

DAN 08/01/2012 00:43



Bonjour Jean-Michel. Il faudrait faire une enquête approfondie pour savoir si les filles publiques étaient régulièrement ici, on peut le supposer sinon pourquoi faire un arrêté municipal à ce
sujet ?
Quant à la terrasse du sémaphore, "vigie-pirate" est passé par là en compagnie du principe de précaution, résultat c'est nous qui trinquons. Je pense qu'il serait possible de rouvrir cette
terrasse sans remettre en cause sa sécurité on pourrait par exemple ne l'ouvrir qu'à des heures précises, bref qu'on nous laisse admirer les bateaux qui entrent ou sortent de cette terrasse je
crois que l'image du Havre y gagnerait .
Bon dimanche Jean-Michel  !